LES GARS DE L’UMP: CEUX QUI AIMENT S’ECOUTER PARLER ! (Thierry LAMIREAU/lesoufflecestmavie.unblog.fr/france24.com/le journal du dimanche/lejdd.fr/lefigaro.fr/liberation.fr)

Les GARS de l’UMP:

Les GARS de l'UMP

Décision de l’UMP du mardi 10 juin 2014 + le cas des BALKANY (FRANCE 2):


ACTE 1

Hervé MARITON…

ton ton, ton taine…

Ceux qui aiment

s’écouter parler.

(Thierry LAMIREAU)

Hervé MARITON photo de Jean-Christophe MARMARA LE FIGARO

twitter(@HerveMariton)

Hervé MARITON

-Député UMP de la Drôme-

Hervé MARITON

brigue la présidence

de l’UMP

Le député de la Drôme Hervé MARITON a anoncé son intention, jeudi 5 juin 2014, de briguer la présidence de l’UMP, et ce même en cas de candidature de Nicolas Sarkozy, selon le Figaro.

Sur son blog « Droit au cœur », l’élu chargé du projet du parti, explique son choix :

« La France est en crise, les Français subissent la faillite de la majorité d’aujourd’hui. Nous devons aussi reconnaître l’échec de l’exécutif en 2012. Il est, alors, urgent que l’opposition se fasse entendre d’une voix nouvelle et claire. Hervé MARITON manifeste la volonté de renouer avec la confiance des militants pour rassurer les électeurs et construire un projet vigoureux pour l’UMP. »

Dans une interview au Figaro, il expliquait  : 

« C’est sans doute une démarche atypique, venant de la personne en charge du projet du parti, mais cela a un sens : le projet doit être central pour l’avenir ».

lefigaro.fr

Photo de Hervé MARITON à l'Assemblée Nationale

« SORTIR DE LA PÉRIODE

DE TRANSITION »

Alors que « la situation est grave » et « le gouvernement incompétent »« l’UMP doit sortir rapidement de la période de transition » qui est la sienne depuis la démission de son président Jean-François Copé, pour « faire le choix éclairé »d’une équipe dirigeante, estime le député.

« Si je suis élu président de l’UMP, je ne serai pas candidat à la primaire » en vue de la présidentielle de 2017, a-t-il ajouté, confirmant une intention déjà affichée sur son blog. Le contraire serait « entretenir la confusion et le déséquilibre » au parti.

Hervé Mariton s’était illustré en 2013 par sa farouche opposition au mariage pour tous, qu’il avait vivement combattu à l’Assemblée nationale. Il s’était fait au moment des débats une spécialité des rappels incessants au règlement et des invectives lancées depuis son fauteuil, période pendant laquelle il a gagné le surnom de « Maritroll ». Ce libéral revendiqué fut aussi l’un des rares députés UMP favorables à une intervention militaire en Irak.

Hervé MARITON

Hervé Mariton en 2009.

Hervé MARITON, né le 5 novembre 1958 à Alger (Algérie), est un homme politique français, député de la Drôme depuis 1993, maire de Crest depuis 1995ministre de l’Outre-mer dans le gouvernement de Dominique de Villepin du 27 mars au 15 mai 2007.

État civil:

Issu d’une famille modeste, il est le fils d’un père militaire drômois et catholique, et d’une mère pied-noir juive, dont il adopte le culte ; marié, et père de quatre enfants, ces derniers sont élevés dans la religion catholique, celle de son épouse(1).

Élève au lycée Louis-le-Grand à Paris, Hervé MARITON est ingénieur de l’École polytechnique (X 77), titulaire d’un DEA de gestion de l’Université Paris-Dauphine et diplômé de l’IEP de Paris. Il est Ingénieur en chef du Corps des mines. Hervé MARITON parle couramment le russe. Il a notamment obtenu un prix au concours général dans cette matière en 1974.

Il est réélu député de la 3e circonscription au terme des élections législatives de 2012.

En janvier 2013, à la suite de l’accord entre Jean-François Copé et François Fillon qui a suivi la crise politique du congrès de novembre 2012 de l’UMP, il est nommé responsable du pôle projet, assisté par la copéiste Valérie Debord et le filloniste Bruno Retailleau(8).

En novembre 2013, il décide de transformer son club « Réforme et Modernité » en le renommant « Droit au cœur » pour peser sur le débat à l’UMP et le choix de son candidat pour la présidentielle de 2017(9,10).

En mars 2014, la liste qu’il mène obtient 57 % des voix au premier tour et Mariton est réélu maire(11).

En juin 2014, dans une interview au quotidien Le Figaro, il annonce sa candidature à la présidence de l’UMP(12).

Positions:

La présentation

de Hervé MARITON

sur son site

Photo Hervé MARITON WIKIPEDIA

Dans un souci de rassemblement et après avoir reçu le soutien de plusieurs parlementaires, élus locaux et acteurs de la société civile, Hervé MARITON se porte candidat à la présidence de l’UMP.

La France est en crise, les français subissent la faillite de la majorité d’aujourd’hui. Nous devons aussi reconnaître l’échec de l’exécutif en 2012. Il est, alors, urgent que l’opposition se fasse entendre d’une voix nouvelle et claire. Hervé MARITON manifeste la volonté de renouer avec la confiance des militants pour rassurer les électeurs et construire un projet vigoureux pour l’UMP.

Pour donner à l’UMP les plus grandes chances dans l’élection présidentielle de 2017, les primaires seront utiles. Pour les préparer, le plus efficacement et paisiblement, le futur président de l’UMP devra s’abstenir d’y participer.

Homme d’aucun clan, Hervé Mariton s’est tenu éloigné des querelles intestines pour se concentrer sur les enjeux de fond. Hervé MARITON entend désormais prendre ses responsabilités, avec de nombreux parlementaires et élus locaux, pour rebâtir l’unité de la famille politique. Courage, rigueur et bienveillance seront les maîtres-mots pour redonner à l’UMP audace et sérénité.

Hervé MARITON

Hervé MARITON

à FRANCE INTER

le mardi 10 juin 2014:

Et le gars MARITON voudrait être -crédible pour les électeurs en 2017-…c’est une plaisanterie MARITON !
MARITON adore s’écouter parler et nous proposer un abaissement de la dignité humaine comme « retarder l’âge de la retraite ou augmenter la durée de cotisation. »
En tout cas, pour sûr, les députés se votent EUX-MÊMES leurs petits changements pour avoir une retraite sympa !
MARITON est content de lui et adore que l’on parle de lui depuis qu’il fait de la politique depuis l’âge de 24 ans; là est l’essentiel pour cet ingénieur de l’école polytechnique et fervent défenseur du TOUT NUCLEAIRE !
C’est vrai, MARITON, tu as raison:
« Les français en ont assez de cette politique, ils veulent de l’air, quelque chose sur des bases renouvelées. » Les BALKANY et autres MINABLES…en prison !
Marre que les 99% de la population comblent les trous et les erreurs des 1% les plus riches de cette planète !
Alors toi et tes petits camarades de l’UMP, on en a ras-le-bol comme ceux d’en face du PS et non merci pour les autres du FRONT NATIONAL !
Le p’tit gars MARITON qui veut:« fonder son autorité à l’UMP non pas sur une auto-proclamation mais sur une valeur ajoutée apportée. » 
Oui, MARITON, ton ton ton taine…aime s’écouter parler !

ACTE 2

Bruno LE MAIRE

article_photo_Bruno LE MAIRE

Bruno LE MAIRE

candidat à la présidence de l’UMP

Depuis ce mercredi 11 juin 2014, l’UMP connaît un nouveau candidat pour la présidence, dont le sort se décidera lors du congrès, à l’automne.

Invité de Jean-Jacques BOURDIN sur RMC et BFMTV à 8h30, Bruno LE MAIRE a annoncé qu’il briguait la tête du parti.

Il dit vouloir « porter le renouveau politique complet ».

« Je veux être un chef qui rassemble, je ne suis pas un homme de clan », fait valoir l’ancien ministre. Qui prend un engagement : « Si je suis élu président de l’UMP, je ferai en sorte que des primaires soient organisées, et soient ouvertes et équitables. »

« Les primaires s’imposeront à tous », même à Nicolas SARKOZY donc.

Sera-t-il candidat à cette primaire ? « On ne va pas multiplier les candidatures », balaye-t-il.

« Rompre avec les pratiques

politiques du passé »

Il ne faisait déjà pas mystère de sa candidature la semaine dernière. En coulisses, il se préparait à franchir cette étape.

Déterminé, il expliquait au JDD :  »Sur le marché du renouveau, je suis le seul. Il faut rompre avec les pratiques politiques du passé. L’hypothèse que j’aille à la présidence de l’UMP est forte. Y compris contre SARKOZY. »

Dimanche soir, il glissait sur BFMTV :  »Tout est ouvert, ce n’est pas la peine de se précipiter dans la vie, laissons les choses se faire au bon rythme ».

L’ancien ministre de l’Agriculture s’est prévu un véritable plan média pour annoncer sa candidature. Après, il doit filer à Vernon, dans l’Eure, son département, pour un déjeuner militant auxquels plusieurs journalistes sont conviés.

Bruno LE MAIRE:

Autoportrait

en candidat UMP

«Renouveau», «révolution démocratique», «passion», «détermination», Bruno LE MAIRE, qui s’est déclaré candidat à la présidence de l’UMP, martèle sur tous les médias ses ambitions à la première personne pour se faire connaître.

Cyrielle BALERDI

liberation.fr

Encore un énarque comme candidat

à la présidence de l’UMP !

Bruno_Le_Maire_2010

Bruno LE MAIRE, né le 15 avril 1969 à Neuilly-sur-Seine, est un homme politique français, membre de l’Union pour un Mouvement Populaire (UMP).

Ancien directeur de cabinet de Dominique de Villepin et député de l’Eure, il est nommé, le 23 juin 2009, ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, ainsi que de la Ruralité et l’Aménagement du territoire le 14 novembre 2010, poste qu’il occupe jusqu’au 10 mai 2012. Il est depuis redevenu député.

Biographie:

Fils de Maurice LE MAIRE, cadre du groupe Total, et de Viviane Fradin de Belabre, directrice des établissements privés catholiques Notre-Dame de France (Paris 13e), puis du Saint-Louis-de-Gonzague (16earrondissement de Paris), il entre à l’École normale supérieure en 1989, où il débute des études de littérature française, avec un mémoire sur La Statuaire dans « À la recherche du temps perdu » de Proust, sous la direction de Jean-Yves Tadié1. En 1992, il est reçu premier de l’agrégation de lettres modernes. Diplômé par la suite de l’Institut d’études politiques de Paris (1995), il intègre l’ENA en 1996.

En 1998, à sa sortie de l’ENA, il entre au ministère des Affaires étrangères, à la Direction des Affaires stratégiques, de Sécurité et du Désarmement. Il collabore avec Dominique de Villepin lorsque ce dernier estsecrétaire général de la présidence de la République. Il le suit lorsque celui-ci devient ministre des Affaires étrangères, entre 2002 et 2004. Il a notamment établi l’absence d’armes de destruction massives en Irak durant la crise irakienne de 2002-2003. Continuant à suivre le parcours de Dominique de Villepin, il entre au ministère de l’Intérieur en mars 2004, puis à Matignon en mai 2005, où il devient le conseiller politique du Premier ministre. Il est nommé directeur de cabinet du Premier ministre, en remplacement de Pierre Mongin, nommé PDG de la RATP.

Lors des élections législatives de juin 2007, candidat de l’UMP, il est élu député dans la 1re circonscription de l’Eure2, une circonscription occupée pendant plus de deux décennies par Jean-Louis Debré, démissionnaire en raison de sa nomination en mars 2007 au Conseil constitutionnel. Il est alors opposé à un élu local, Louis Petiet, président de la fédération UMP de l’Eure, qui est contraint de se présenter comme dissident.

Il est par ailleurs, du 16 mars 2008 à 2012 conseiller municipal de la ville d’Évreux.

Nommé conseiller politique de l’UMP en avril 2008, il est nommé secrétaire d’État aux Affaires européennes à la place de Jean-Pierre Jouyet (nommé à la tête de l’Autorité des Marchés Financiers) le12 décembre 2008. La passation des pouvoirs a eu lieu le 13 décembre au Quai d’Orsay(3).

Seul candidat à la primaire, il est désigné par les militants UMP pour conduire la liste du parti aux élections régionales de 2010 en Haute-Normandie, obtenant 1 502 voix (participation : 34,94 %)(4). Mais en mars 2010 il ne réussit pas à ravir la région à Alain Le Vern, perdant dans le cadre d’une triangulaire incluant le FN. Il est néanmoins élu conseiller régional. Le 23 juin 2009, à la faveur d’un remaniement ministériel, Bruno Le Maire est nommé ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche.

Il a présenté, le 13 janvier 2010 en Conseil des ministres, un projet de loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche(5,6), dont le texte est promulgué le 27 juillet 2010(7).

Le 14 novembre 2010, lors de la formation du troisième gouvernement Fillon, il est reconduit dans ses fonctions ministérielles et obtient en plus les portefeuilles de la Ruralité et de l’Aménagement du territoire.

Il se déclare candidat à la présidence de l’UMP le 19 août 20128. Il publie peu de temps après son premier roman consacré au chef d’orchestre autrichien Carlos Kleiber(9).

Il démissionne du ministère des Affaires étrangères, et est radié à partir du 8 octobre 2012(10).

Il est marié à Pauline DOUSSAU DE BAZIGNAN, et a quatre fils. Sa femme a été l’une de ses assistants parlementaires de 2007 à 2013(11)

(Extraits WIKIPEDIA)

On le voit, Bruno LE MAIRE baigne dans le prolétariat et a même le culot d’engager sa femme comme assistante parlementaire !

 Acte 3

LES GARS DE L'UMP: CEUX QUI AIMENT S'ECOUTER PARLER ! (Thierry LAMIREAU/lesoufflecestmavie.unblog.fr/france24.com/le journal du dimanche/lejdd.fr/lefigaro.fr/liberation.fr) dans REFLEXIONS PERSONNELLES article_cope-strasbourg

Succession de COPE 

L’UMP a donc affiché, mardi 10 juin 2014, son unité en s’accordant à l’unanimité sur une période de transition, encore incertaine, qui la mènera d’ici novembre à un congrès de refondation dont les sarcozystes pourraient faire une rampe de lancement pour l’ancien président.

Au terme de plus de deux heures de débats, le bureau politique du parti a entériné l’installation d’un « triumvirat » composé des anciens Premiers ministres Alain JUPPE, Jean-Pierre RAFFARIN et François FILLON et doté de larges pouvoirs. Il assurera l’intérim à compter du 15 juin 2014, date effective de la démission du président Jean-François COPE, emporté par l’affaire Bygmalion.

Le trio sera assisté du vice-président délégué sortant Luc CHATEL au poste de secrétaire général. Le congrès extraordinaire appelé à désigner le futur président du parti aura lieu « au plus tard en novembre ». « Il y a eu un vote unanime sur une résolution qui précise le rôle, la place des anciens Premiers ministres, le calendrier, le périmètre de leur action qui est très important », a dit à Reuters le député Bernard ACCOYER.

Les trois anciens Premiers ministres ont proposé au bureau politique, qui l’a acceptée, la nomination de Luc CHATEL au poste de secrétaire général, précise la motion.

Des secrétaires généraux adjoints et un trésorier national seront nommés le 17 juin 2014 à leur initiative, lors d’un nouveau bureau politique. D’autres nominations seront actées « sans délai » pour assurer la transition.

Les GARS de l'UMP

Eteindre la fronde

SARKOZY l'homme politique IDEAL

L’éclatement de l’affaire Bygmalion a déclenché cette tempête au sein du parti d’opposition. Pour dissimuler un dépassement du plafond de dépenses de la campagne de Nicolas SARKOZY en 2012, des factures auraient été indûment transvasées des comptes de campagne à ceux du parti, via Bygmalion, une agence de communication fondée par deux amis de Jean-François COPE.

http://www.france24.com/fr/20140610-ump-luc-chatel-direction-provisoire-triumvirat-raffarin-jupe-fillon/?utm_medium=twitter&utm_source=dlvr.it

SARKOZY

dans les

starting-blocks

SARKOZY l'homme politique IDEAL

« J’accorde toute ma confiance à la direction collégiale menée par les trois anciens Premiers ministres. » Cette phrase c’est bien… Nicolas Sarkozy qui l’a prononcée mercredi 11 juin 2014. 

Alors en Russie, il s’entretenait au téléphone avec Jean-Pierre RAFFARIN, l’un des trois « pachas » qui doivent être confirmés mardi soir pour mener le parti jusqu’à l’élection d’un nouveau président de l’UMP. Une manière de baisser les armes, alors que certains de ses proches s’acharnent contre ce ­triumvirat « hors statut » ? Non, plutôt une manière de gagner du temps. Et surtout de tenter de déjouer l’opération anti-Sarko qui se met en place à l’UMP.

Les principaux dirigeants du parti se sont trouvé un objectif commun : empêcher son retour et verrouiller le principe de ces primaires dont SARKOZY ne veut pas. Dans cette course, chacun joue la montre. Convaincu qu’il doit vite prendre le parti, l’ancien chef de l’État n’en finit pas d’accélérer. Devant des sénateurs, il avait évoqué, il y a dix jours, une entrée en scène à la fin août. Il pourrait en fait se lancer dans la course à la présidence de l’UMP d’ici à la fin du mois. Il présentera son « plan de décollage » à son cercle rapproché lundi ou mardi rue de Miromesnil.

Un déplacement à L’Isle-Adam (Val-d’Oise) a été envisagé puis annulé. D’ores et déjà, les sarkozystes ont reçu leurs éléments de langage.

« On n’est plus en tension, on est en crise. » Ou encore : « Trois ans, ça va être long d’abord pour HOLLANDE, pas pour SARKOZY. »

Autre variante : « Face à la crise, les Français attendent des solutions et un leader, pas Xavier BERTRAND ou Bruno LE MAIRE. »

Vendredi, il a nargué les journalistes massés dans la tribune presse de Ouistreham, lors des cérémonies de commémoration du D-Day en leur lançant, bravache : « À très bientôt! »

1633212_3_ad3b_jean-francois-cope-le-15-janvier-a-paris_109c409c6699e493952c76f86f6bfd97 AFFAIRE BYGMALION dans REFLEXIONS PERSONNELLES

Les primes de départ de COPE

Mercredi soir, le député de Meaux tiendra un ultime meeting à Aulnay-sous-Bois, en banlieue parisienne, chez son soutien, le nouveau maire, Bruno BESCHIZZA.

Jeudi, il a prévu de rassembler tout le personnel de l’UMP à 12 heures pour un « moment convivial ». Avant de partir, il a tenté d’attribuer des primes de départ à certains de ses proches. Selon nos informations, Éric CESARI se serait opposé au versement d’une prime de 15.000 euros à Brice RABASTE, chef de cabinet de COPE.

Samedi, le maire de Meaux est attendu au Salon du livre de Nice pour une conférence sur la guerre 14-18.

Et après ?

Le rendez-vous annuel de son club, Génération France, à la fin de l’été, n’est pas confirmé. De leur côté, les copéistes sont toujours persuadés que leur patron va être blanchi dans l’affaire Bygmalion. COPE a d’ailleurs fait savoir cette semaine à un élu qu’il n’avait nullement l’intention de protéger SARKOZY, dont la sincérité des comptes de campagne est mise en question.

« Je ne suis pas né de la dernière pluie, a expliqué COPE. Il peut se mettre le doigt dans l’œil. »

Un de ses amis n’exclut pas qu’il prétende une nouvelle fois… à la présidence de l’UMP.

Bruno JEUDY et Soazig QUEMENER – Le Journal du Dimanche

(Extraits)

http://www.lejdd.fr/Politique/UMP-face-a-Sarkozy-la-resistance-s-organise-670642

Un petit exemple de contrat 

entre BYGMALION 

et la République 

du CAMEROUN

fichier pdf Bygmalion_Biya_strategie

Les comptes truqués

de l’UMP

et BYGMALION

(Source: Médiapart)

Comptes UMP BYGMALION par Médiapart

Patrick DEVEDJAN

parle des comptes

de l’UMP

sur FRANCE INTER

mercredi 11 juin 2014

Patrick_Deve0398-b1a88 BALKANY

SARKOZY et le BAC

PENDANT CE TEMPS Â L'ELYSEE... dans REFLEXIONS PERSONNELLES pendant_ce_temps_a_lelysee-ac09a

Publié dans:REFLEXIONS PERSONNELLES |on 11 juin, 2014 |Pas de commentaires »

UKRAINE, LE NOUVEAU PRESIDENT MILLIARDAIRE PRO-OCCIDENTAL PETRO POROCHENKO UTILISE DES ARMES A L’URANIUM « APPAUVRI » POUR ATTAQUER LES « INSURGES PRO-RUSSES » ! (Thierry LAMIREAU/lesoufflecestma vie.unblog.fr/AFP)

UKRAINE: 

depleted-uranium1

(Photo: armes à l’URANIUM « APPAUVRI »)

Le nouveau Président

milliardaire pro-occidental

Petro POROCHENKO

utilise des armes

à l’URANIUM

« APPAUVRI » 

pour attaquer

les « insurgés pro-russes »

(Thierry LAMIREAU

avec infos AFP

via romandie.com)

Donetsk (Ukraine) – L’armée ukrainienne livrait lundi une bataille avec hélicoptères et parachutistes pour tenter de reprendre le contrôle de l’aéroport de Donetsk, occupé par des insurgés prorusses au lendemain de l’élection du milliardaire pro-occidental Petro Porochenko comme président de l’Ukraine.

M. Porochenko, officiellement déclaré lundi nouveau président de l’Ukraine élu avec plus de 54% des voix, avait annoncé dès dimanche soir qu’il se rendrait dans le Donbass, le bassin minier dans l’Est, coeur de l’insurrection. Lundi, il a promis de ne jamais laisser les insurgés, qu’il appelle les terroristes, transformer la région rebelle en Somalie.

L’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE) a salué le scrutin, qu’elle a jugé conforme aux normes démocratiques. La Russie s’est dite prête au dialogue avec le président élu.

Mais la réponse des séparatistes prorusses n’a pas tardé: ils ont pris de nuit le contrôle de l’aéroport international de Donetsk, manière également de rappeler au président élu qu’il n’était pas le bienvenu.

Dans l’après-midi, des combats se poursuivaient dans l’enceinte de l’aéroport: fumée noire dans le ciel, bruit de mitrailleuses lourdes, tirs d’hélicoptères et vrombissement des avions de combat dans le ciel après l’annonce par l’armée ukrainienne qu’une opération anti-terroriste était en cours.

Dans la soirée, des renforts de combattants séparatistes arrivaient à l’aéroport, selon des journalistes de l’AFP.
Le maire de Donetsk, Olexandre Loukiantchenko, a conseillé aux habitants de rester chez eux et d’éviter surtout les zones de l’aéroport et de la gare ferroviaire après des combats ayant fait des victimes civiles.

Après des combats qui ont fait une quarantaine de morts lundi à l’aéroport international de Donetsk, la tension reste vive sur le terrain, avec des assauts des insurgés mercredi soir contre des forces ukrainiennes dans la région de Lougansk et des tirs jeudi 29 mai 2014, selon les médias locaux, dans le bastion rebelle de Slaviansk.

 L’Est ne sera pas la Somalie 

Quelques heures avant le début de la bataille de l’aéroport, Petro Porochenko avait annoncé qu’il poursuivrait l’opération militaire contre les insurgés de manière plus efficace pour les empêcher de transformer l’Est du pays en Somalie.

Ceux qui refusent de déposer les armes sont des terroristes et on ne négocie pas avec les terroristes. Leur objectif est de transformer le Donbass en Somalie, a lancé M. Porochenko au cours d’une conférence de presse. Je ne laisserai personne faire cela.

Le nouveau président, qui suscite d’énormes attentes en Ukraine et en Occident pour le règlement de la crise politique qui dure depuis plus de six mois, a confirmé l’orientation qu’il comptait donner à sa politique: en route vers l’intégration européenne.

La Russie s’est dite prête à un dialogue pragmatique avec Petro Porochenko, sans toutefois indiquer qu’elle reconnaissait la légitimité du président élu.

Signe de la tension, les garde-frontières ukrainiens ont déclaré lundi avoir repéré en Russie, à 10 kilomètres de la frontière avec l’Ukraine, quarante camions avec des combattants armés prêts à franchir la frontière.

Les Européens ont félicité M. Porochenko et émis l’espoir d’un apaisement dans la crise ukrainienne, qui a déclenché le pire conflit entre Moscou et les Occidentaux depuis la fin de la guerre froide.

Paris a appelé le nouveau chef de l’Etat ukrainien à mener des réformes dans un esprit d’apaisement, de stabilité et de dialogue national.

HOLLANDE et le nouveau Président Ukrainien POROCHENKO

(photo: Le président HOLLANDE et le nouveau président Ukrainien Petro POROCHENKO / FRANCE 2)

L’Union européenne a exprimé son souhait de travailler étroitement avec Petro Porochenko, afin de stabiliser la situation politique et économique du pays.

L’OSCE, qui avait déployé un millier d’observateurs, a estimé que l’élection avait été conforme aux normes démocratiques et a déclaré que le scrutin offrait à son vainqueur la légitimité pour dialoguer avec l’Est séparatiste.

Tâche titanesque 

Au soir de son élection, Petro Porochenko, deux fois ministre de précédents gouvernements, n’avait pas attendu les résultats officiels pour détailler les premières mesures qu’il prendra en tant que chef de l’Etat: ramener la paix en Ukraine et convoquer dès cette année des élections législatives anticipées.

Un travail titanesque attend le président, qui devra gérer tout autant la rébellion prorusse dans l’Est que la quasi-faillite de l’économie ukrainienne, ainsi que des réformes économiques impopulaires imposées en échange de l’aide de 27 milliards de dollars consentie par le FMI, la Banque Mondiale et l’Union européenne.

Le cinquième président de l’Ukraine indépendante devra également négocier avec la Russie sur la dette gazière que son pays a contractée auprès d’elle, un dossier qui inquiète les Européens, tributaires du gaz russe.

Le scrutin, soutenu par les Occidentaux, s’est déroulé après six mois d’une crise politique marquée par la sanglante répression du mouvement pro-européen de contestation de Maïdan, le rattachement express de la Crimée à la Russie et une insurrection armée pro-russe qui a pratiquement coupé l’Est russophone du reste de l’Ukraine.

Globalement, l’élection n’a pas pu se dérouler dans l’Est, entre refus ou peur des gens d’aller voter, commissions électorales locales sous le contrôle des séparatistes et en raison de l’absence d’urnes et de bulletins dans certains bureaux de vote.

En date du jeudi 29 mai 2014, les combats continuent toujours avec la présence des hélicoptères d’attaque et des avions de chasse.

Les attaques

des hélicoptères

et des avions de combat:

Explosion avec des armes à l'uranium appauvri

(Photo: explosion d’armes à l’URANIUM « APPAUVRI »)

Ce qui n’est pas dit 

par le nouveau Président

et par la presse !

Pour les attaques, les engins utilisés sont:

-Les hélicoptères Mi-24-

Photo hélicoptère Mi-24

-Les avions SOUKHOI SU-25 Scorpion « Frogfoot »-

Avion SUKHOI SU-25

Fiche descriptive:

Appareil : Sukhoï Su-25 Scorpion ‘Frogfoot’
Constructeur : Sukhoï P. O.
Désignation : Su-25
Nom / Surnom : Scorpion
Code allié / OTAN : Frogfoot
Variante :  
Mise en service : 1980
Pays d’origine :
Catégorie : Avions d’attaque
Rôle et missions : Avion d’assaut

Le Su-25 « Frogfoot » est un appareil d’attaque et d’appui d’aspect rustique, il est un redoutable appareil monoplace d’appui rapproché, adapté aux pistes très sommaire. Lourdement armé de canons et d’engins air-sol, cet avion a été spécialement conçu pour le soutien des troupes au sol. Le Su-25 fit son premier vol en 1976 et entra en service 4 ans plus tard, après une longue période de mise au point.

Comme ces missions sont très risquées, la cellule du Su-25 Frogfoot a été prévue pour pouvoir encaisser beaucoup de dommages, comme son homologue américain A-10 Thunderbolt II. Le pilote est placé dans une nacelle blindée au titane, les réservoirs sont spécialement conçus pour limiter les risques d’explosion. Mais ces blindages n’ont pas empêcher l’avion de subir des pertes en Afghanistan, dues aux missiles sol-air portatifs des combattants. Mais en 60 000 sorties en 8 ans de guerre en Afghanistan, 23 Su-25 seulement furent perdus.

Les différentes versions sont nombreuses. Il y a le Su-25 « Frogfoot A » qui est la première version, capable d’embarquer 6 400 kg de bombes. Le Su-25B « Frogfoot B » est la version biplace d’entrainement. Le Su-25BK est sa version d’exportation.

Le Su-25UT est identique à la version UB mais dépourvue d’armement et rebaptisé Su-28. Le Su-25UTG est identique au Su-25UT mais est pourvu d’une crosse d’arrêt pour une utilisation sur porte-avions. Le Su-25T est la version monoplace du Su-25UT, destiné à l’attaque antichar. La version Su-25T est l’ancienne désignation du Su-34, qui a été amélioré grâce aux enseignements de la guerre afghane, en particulier pour la survivabilité en environnement antiaérien intense. On estime que plus plus de 6.000 exemplaires ont été livrés avec pour utilisateurs la Russie, la Hongrie, la Bulgarie, l’Irak, la Tchéquie, la Slovaquie et l’Afghanistan.

Une nouvelle version du Su-25 Frogfoot, le Su-39 Frogfoot (désignée également Su-25TM) a été mise au point. Celle-ci se distingue par des améliorations au niveau de la capacité de dommages et du système de navigation et d’attaque. Les pales du réacteurs sont mieux refroidis pour que la signature infrarouge soit plus faible. Cette nouvelle version est basée sur le biplace d’entraînement, dont le deuxième siège est remplacé par un réservoir et de l’avionique. Le Su-39 est très reconnaissable avec cette bosse derrière le fuselage.

Caractéristiques techniques:

Modèle : Sukhoï Su-25 ‘Frogfoot-A’
Envergure : 14.36 m
Longueur : 15.53 m
Hauteur : 4.80 m
Motorisation : 2 turboréacteurs MNPK Tumanski R-13-300
Puissance totale : 2 x 5100 kgp.
Armement : 1 canon rotatif de 30 mm
charge offensive de 4.500 kg
Charge utile : -
Poids en charge : 19200 kg
Vitesse max. : 880 km/h
Plafond pratique : 7000 m
Distance max. : 1100 Km
Equipage : 1
[...] Plan 3 vues

Plan 3 vues du Sukhoï Su-25 Scorpion ‘Frogfoot’

-Les avions MIG-29-

Avion MIG-29

Fiche technique MIG-29

Ces aéronefs utilisent, entre autres,

des armes

à l’URANIUM « APPAUVRI »

Un beau petit scandale caché par le nouveau Président de l’Ukraine, les occidentaux et la presse.

RAPPEL:

Des SU-25 pour le NIGER:

La FRANCE a participé

au financement.

ALERTE ! DES AERONEFS SU-25 POUR LE NIGER: LA FRANCE A PARTICIPE AU FINANCEMENT. CERTAINES ARMES SONT A L'URANIUM

Certaines armes sont à

l’uranium « appauvri » !

(Entreprises Défense et Relations Internationales)

L’Ukraine a récemment vendu au Niger deux SU-25 Frogfoot, tirés de ses stocks de guerre froide. La France, qui aurait participé au financement de cet achat conséquent pour un pays comme le Niger, voit d’un très bon œil le renfort de moyens aériens locaux dans sa lutte sahélienne contre les mouvances terroristes, particulièrement dans le contexte des attaques sur les sites d’AREVA.

SU-25 Ukrainien avec une partie de l'armement qu'il peut emporter (crédit : Wikimedia)

 SU-25 Ukrainien avec une partie de l’armement qu’il peut emporter

(crédit: Wikimedia)
En toute discrétion…
Les deux avions font la fierté de la petite mais vaillante armée de l’air nigérienne, qui jusque là ne comptait que quelques avions de transports et quelques hélicoptères de manœuvre. Les deux SU-25 (portant les numéros d’immatriculation 5U-MCC et 5U-MCF, 5U étant le préfixe OACI du Niger naturellement) seront les premiers véritables avions de chasse de cette armée de l’air. Ils sont vraisemblablement arrivés au Niger en février 2013, car les premières informations à leur sujet remontent à cette date. Ils ont très certainement été livrés début février en toute discrétion, sous la forme de kits apportés par avions gros porteurs, en même temps que l’outillage et les pièces nécessaires à la maintenance.
Ces avions proviennent sans doute de la 4070ème Base de Réserve ukrainienne qui, jusqu’à une date récente, stockait sous cocon une trentaine de SU-25 en version de base. Quelques exemplaires de cette version originelle du SU-25, aussi appelée Frogfoot-A en codification OTAN, ont déjà été vendus par l’Ukraine à la Macédoine (4 appareils en 2001, dont 1 SU-25UB biplace), à la Guinée équatoriale (4 exemplaires entre 2007 et 2009 dont 2 SU-25UB) et au Tchad (6 ou 7 exemplaires entre 2008 et 2010 dont au moins 2 SU-25UB).
Les appareils destinés au Niger ont d’abord suscité l’intérêt de la République Démocratique du Congo en 2012, qui a finalement renoncé à l’achat et créé une opportunité pour le Niger.
Bien que cet investissement ait été qualifié « d’urgent » par le Niger, il n’a pas de lien avec l’offensive terrestre française au Mali, état donné que la commande a été passée à l’été 2012. Par contre, il découle directement de l’aggravation de la situation sécuritaire au Mali dont la France continue de faire les frais à travers les otages enlevés sur le site d’Arlit il y aura bientôt trois ans.
Les pilotes:
Des mercenaires
A l’instar de ce qui se passe chez les autres clients du SU-25 en Afrique, le Niger va très probablement confier le pilotage et l’entretien de ces avions à des contractors ukrainiens, connus pour officier de la même façon au Tchad ou en Guinée équatoriale. Mais à la différence du Tchad, où des pilotes tchadiens sont formés à prendre la relève des pilotes ukrainiens, le Niger ne dispose pas de version biplace permettant une formation dans de bonnes conditions. Les avions nigériens vont donc rester vraisemblablement longtemps entre les mains de mercenaires coûteux, peu prompts à prendre des risques et dont le comportement au combat peut être sujet à caution.
Mais malgré les réticences que peut susciter l’emploi de mercenaires, le Su-25 est probablement le meilleur choix possible pour une armée africaine. C’est un avion rustique spécialisé dans l’attaque au sol et l’appui des forces terrestres. Il est le pendant russe de l’A-10 américain, bien que son design et sa masse le rapproche plus de l’YA-9 de Northrop, concurrent malheureux de l’A-10 lors de l’appel d’offre. La ressemblance est d’ailleurs suffisamment prononcée pour se demander s’il n’y a pas eu migration discrète des schémas de l’YA-9 de l’autre côté du rideau de fer.
Quoiqu’il en soit le SU-25 est un biréacteur subsonique, avec environ 800 km de rayon d’action (à pleine charge avec deux réservoirs supplémentaires), ce qui est relativement faible notamment dans les immensités sahéliennes. Ce rayon d’action limité est compensé par la facilité avec laquelle l’avion peut être déployé sur des pistes sommaires avancées, avec un minimum de logistique : sur de courtes périodes, le SU-25 ne nécessite pas d’infrastructures particulières, à part une piste d’une longueur suffisante. Une équipe d’une demi-douzaine de mécaniciens, équipée d’un outillage rudimentaire et de quelques pièces détachées permet une utilisation opérationnelle de plusieurs semaines sur des bases sommaires.
L’armement:
Possibilité d’usage des munitions à l’uranium « appauvri ».
En termes d’armement, le SU-25 est équipé du redoutable canon GSh-30-2, canon de 30 mm automatique à deux tubes fixes, mais avec la particularité d’avoir une seule culasse. Ce canon tire toutes les munitions en calibre 30x165mm, dont certaines contiennent de l’uranium appauvri.
Il se retrouve également sur les MI-24P, facilement reconnaissable du fait des deux tubes visibles sur le côté droit du fuselage. Il est également réputé pour être particulièrement rustique. Bien que pouvant tirer quasiment aux mêmes cadences que le canon GAU-8A de l’A-10 des munitions aux effets équivalents, on notera qu’il pèse 20 fois moins lourd : à peine 115 kilos hors munitions. Avec 4 tonnes de charge utile réparties sur 11 points d’emport, le SU-25 peut embarquer une bonne partie de l’inventaire soviétique des munitions air-sol, mais il est utilisé de manière privilégiée en Afrique avec des bombes lisses de 250 ou 500 kg de type RBK ou OFAB (voir article sur les bombes syriennes pour plus de détails sur les bombes russes). Ce sont des munitions non guidées, à effet de zone ou effet de souffle. Aucun détail n’a pour l’instant filtré sur les munitions que pourraient emporter les SU-25, sachant que les Nigériens ne dispose pas de stocks de telles armes, en théorie, n’ayant eu jusque là aucun aéronef pour en utiliser.
COMMENTAIRE:
(Le Souffle c’est ma Vie / Thierry LAMIREAU)
Il est intéressant de noter l’origine de cet article:
Entreprises Défense et Relations Internationales.
Ce site, il y a quelques semaines, avait longuement critiqué des articles écrit par moi-même sur l’utilisation des armes à l’uranium « appauvri » par la France dans la guerre au MALI en précisant que c’était de la « désinformation ».
Or l’on note dans ce texte que la France a participé à l’achat d’aéronefs qui utilisent des munitions à l’uranium « appauvri » !…
« Le SU-25 est équipé du redoutable canon GSh-30-2, canon de 30 mm automatique à deux tubes fixes, mais avec la particularité d’avoir une seule culasse. Ce canon tire toutes les munitions en calibre 30x165mm, dont certaines contiennent de l’uranium appauvri. »…indique le site.
Ces « fameux » canons « redoutables » sont redoutables parce qu’ils utilisent justement des munitions à l’uranium « appauvri » !
En outre, la « codification OTAN » indique que ces aéronefs sont équipés d’armes à l’uranium « appauvri ».
En participant au financement d’un tel achat pour le Niger, la France pourra, d’une manière plus discrète, intervenir au Niger et ce avec toujours ces armes maléfiques à l’uranium « appauvri ».
On comprend mieux pourquoi la livraison s’est réalisée dans la plus grande discrétion !
Quel superbe achat pour un pays qui figure parmi les plus pauvres de la planète.
Bouffer de l’uranium « appauvri »…cela sera sûrement bon pour la santé des populations !
L’OMERTA continue !
Le conflit en Ukraine montre une nouvelle fois l’action des occidentaux et de la Russie.
Pour frapper FORT et VITE, on utilise toujours les mêmes armes à l’ URANIUM APPAUVRI.
Mais CHUT ! C’est un SECRET d’ETATS
C’est l’OMERTA TOTALE !
Thierry LAMIREAU
lesoufflecestmavie.unblog.fr
Sources images:
Ria Novosti, Wikipédia,enderi.fr
Publié dans:REFLEXIONS PERSONNELLES |on 29 mai, 2014 |Pas de commentaires »

ALLOCUTION DU PRESIDENT HOLLANDE DU 26 MAI 2014: LES CONNERIES HABITUELLES ET UN BEAU LAPSUS LINGUAE ! (Thierry LAMIREAU/lesoufflecestmavie.unblog.fr)

-26 mai 2014-

Allocution de

F. HOLLANDE:

adsl TV 2014-05-26 20-00-04 France 2 HD

Les conneries habituelles

et un beau lapsus linguae !

(Thierry LAMIREAU)

Le cadre serré du plan télé

adsl TV 2014-05-26 20-01-33 France 2 HD

(Photo: F.HOLLANDE qui ferme le poing et tape sur son bureau,

pas content le Président !)

Qui a décidé de cadrer cette intervention de François HOLLANDE super serré ? On dirait que ça manque de recul.

C’est vrai, HOLLANDE manque de recul et nous présente toujours les mêmes conneries.

Incroyable lapsus !…

HOLLANDE dit:

« C’est vrai, partout, les partis européens progressent ». Au lieu d’ « anti-européens ! » Et c’est enregistré à la 13ème seconde !

Troisième erreur technique

HOLLANDE frappe sur son micro en fermant les doigts JE SUIS EUROPEEN

A 1 mn 45s, HOLLANDE frappe sa poitrine et touche son micro avec un gros « cloc » pour nous dire : « Je suis européen »…il veut nous convaincre en fermant ses doigts pour toucher sa poitrine.

Nouvelle erreur technique et geste inutile et ridicule de la part d’un Président de la République.

On n’a pas besoin de cette séquence pour savoir que HOLLANDE est pro-européen !

Des conseillers en communication

à jeter

Un plan trop serré, un catastrophique lapsus dès la treizième seconde et un problème technique mélangé à un geste inutile…

C’est top les p’tits gars !

Ce n’était pas du direct. HOLLANDE et ses conseillers ne revisionnent pas l’enregistrement et envoient cela sur toutes les chaînes.

Les mecs, c’est très PRO, y’a pas à dire !

adsl TV 2014-05-26 20-03-23 France 2 HD

(Photo: Je ferme mes doigts, 

j’ai raison, je veux vous convaincre)

Le résumé de son intervention:

HOLLANDE Créer du VENT

« La vérité est douloureuse »

« Six français sur dix ne se sont pas déplacés.

Un électeur sur quatre a voté pour l’extrême droite.

Ce vote doit-être regardé en face, c’est ce que je fais. C’est une défiance à l’égard de l’Europe, des partis et des politiques.

C’est une peur du déclin de la France et de la mondialisation. C’est un abandon face à la dureté de la vie.

Le pire ce serait de renoncer à ce qui fait la France: ses valeurs, son rang, son influence, son ambition, sa place en Europe et dans le Monde.

Mon devoir: réformer la France et réorienter l’Europe.

L’Europe a réussi à surmonter la crise de la zone euro…mais à quel prix…celui de l’austérité qui a fini par décourager les peuples.

HOLLANDE yes we tax

Je réaffirmerai que la priorité c’est la CROISSANCE, l’EMPLOI, l’INVESTISSEMENT.

L’Europe est devenue illisible, lointaine et incompréhensible…même pour les Etats.

Cela ne peut plus durer

L’Europe doit-être simple, claire pour être efficace là où elle est attendue et doit se retirer là où elle n’est pas nécessaire.

L’Europe doit préparer l’avenir

Les nouvelles technologies, la transition énergétique et sa propre défense.

Elle doit protéger ses frontières, ses intérêts, ses valeurs et sa culture.

Pour parler d’une voix forte, la France doit, elle-même, être forte.

HOLLANDE le troisième en pire

Depuis dix ans, elle perd ses emplois et notamment dans l’industrie. Sa compétitivité se dégrade, son déficit commercial se creuse. 

Depuis dix ans, la France a accumulé des dettes.

Les réformes doivent-être menées à bien pour la France et c’est ce que j’ai décidé.

adsl TV 2014-05-26 20-03-34 France 2 HD

(Photo: Je ne suis pas très sûr

mais vous n’avez pas le choix)

La feuille de route confiée

au gouvernement

de Manuel VALLS

HOLLANDE Le changement c'est maintenant Un gros mensonge Photo de François DOURLEN

C’est l’emploi, le soutien aux entreprises, le pacte de responsabilité, le pouvoir d’achat par des baisses d’impôts, la justice sociale par la priorité répétée et réaffirmée à l’éducation, la simplification, la modernisation de la réforme territoriale.

Cette ligne de conduite ne peut pas dévier en fonction des circonstances. Il faut de la constance, de la ténacité, du courage mais aussi de la rapidité dans la mise en oeuvre parce que les français ne peuvent pas attendre.

L’avenir

Nos institutions sont solides et nous donnent le moyen d’agir. Ce sera la réussite, la réussite de TOUS.

Ce qui nous unit

Notre rattachement à la démocratie, l’amour de la France. Ce sera le combat de mon quinquennat. »

COMMENTAIRE:

adsl TV 2014-05-26 20-04-11 France 2 HD

(Photo: Je veux convaincre,

j’ai raison)

En bref, HOLLANDE ne change RIEN 

Il réaffirme son objectif, ne change pas de cap et garde sa constance.

Son objectif est la CROISSANCE…la belle connerie habituelle…et c’est d’ailleurs le même baratin chez la plupart des politiques, de droite comme de gauche !

La guerre contre la nature

Ces personnages oublient que nous vivons sur la même planète terre et que c’est un monde clos. 

La CROISSANCE est une FOLIE…le développement durable est une ARNAQUE !

adsl TV 2014-05-26 20-04-15 France 2 HD

(Photo: On se calme,

je maitrise tout,

je ne change pas de cap)

Marre d’entendre les mêmes baratins

adsl TV 2014-05-26 20-04-54 France 2 HD

La grandeur de la France, son rang, son influence, son ambition, etc.

Non, l’Europe n’a pas surmonté la crise. 

Oui, les citoyens en ont marre de cette austérité imposée injustement. Oui, la Mondialisation est une manipulation des consciences.

Oui, la vie est dure pour de plus en plus de gens.

Oui, l’Europe est illisible, lointaine, incompréhensible mais ceci est voulu par le monde de la finance, les technocrates et les lobbies.

Non, l’Europe ne sera jamais simple, claire et efficace à cause de ses structures internes et de son fonctionnement.

Oui, la France perd ses emplois…les politiques qui ont accepté la mise en place de la mondialisation ne voudraient pas de ses inconvénients ?…Trop tard !

HOLLANDE Serais je négatif

La COMPETITIVITE, la tarte à la crème des politiques continue…elle se dégrade ?…normal, les dés étaient pipés d’avance !

Les REFORMES ?…Elles se réalisent sur le lit de la paupérisation des populations européennes !

HOLLANDE promet l’emploi ? C’est un beau MENSONGE…un de plus.

Le PACTE DE RESPONSABILITE ?…Une invention de nos chères têtes pensantes tout droit sortie de l’ENA (âne) !

Le POUVOIR D’ACHAT ? Il diminue pour tous les pauvres et les classes moyennes…quant aux riches, tout roule pour eux et encore mieux qu’avant grâce à toutes ces arnaques étatisées basées sur l’indignité humaine !

Juste LIBRE

La JUSTICE SOCIALE ? Mon cul ! Les riches sont de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres. Belle justice sociale !

La priorité répétée et réaffirmée à l’EDUCATION ? De qui se moque-t-on cher HOLLANDE !

Le leurre de l’égalité des chances tourne toujours, comme c’est joli ! 

HOLLANDE, moi qui ai 30 élèves de 4/5 ans dans ma classe de maternelle, tu crois que l’on fait du bon boulot ?

JAMAIS, bien sûr !

Rien, c’est NUL ! Tu nous les files quand, les classes à 15 pour faire un VRAI TRAVAIL DE FOND ?

Ne pas t’étonner qu’arrivés en sixième, de plus en plus d’enfants soient en échec scolaire ! 

HOLLANDE et l'URANIUM APPAUVRI

Tu préfères envoyer des armes à l’URANIUM « APPAUVRI » qui coûtent un max sur la gueule de populations autochtones étrangères !

Il faut du COURAGE ? Alors cher HOLLANDE, tu l’avoues quand cette utilisation des armes à l’URANIUM « APPAUVRI » ?

Non, tu es un MINABLE qui n’ose même pas reconnaître cette utilisation car cela est précisé par les instances internationales comme un CRIME CONTRE L’HUMANITE !

La CROISSANCE

L’AVENIR, ce sera la REUSSITE…et la réussite de TOUS ? Qui va croire cela cher Président ?…De qui vous moquez-vous.

Vous parlez de DEMOCRATIE ? Pourquoi suis-je mis en examen en France après une plainte de Vincent BOLLORE pour la simple raison d’avoir diffusé un article sur l’accaparement des terres en Afrique, en Asie et en Amérique Latine par certaines multinationales comme celle dirigée par Vincent BOLLORE ?

Votre Démocratie est celle qui écrase les « petits » de mon espèce, rien d’autre.

La REPUBLIQUE

Ah oui, j’oubliais, vous participez aussi, cher Président, à l’accaparement des terres en allant chercher le minerai d’URANIUM dans d’autres pays que le vôtre…vous ne valez pas mieux que Vincent BOLLORE d’autant que vous avez le culot de balancer des déchets RADIOACTIFS sur la gueule des MALIENS avec vos armes à l’URANIUM « APPAUVRI ! C’est très logique, si l’on peut dire.

On exploite les pauvres en volant leurs « richesses » naturelles et on les empoisonne pour l’ETERNITE en polluant leurs eaux, leurs terres, leur air et en touchant leur ADN…

C’est certainement votre « COMBAT du QUINQUENNAT. »

L'élite vit de l'ignorance du peuple

Mon COMBAT est celui du respect de la DIGNITE HUMAINE.

Nous ne sommes pas dans la même « catégorie »…

Thierry LAMIREAU

lesoufflecestmavie.unblog.fr

LA VIDEO:

LE SON:

LE SON

POUR MIEUX

COMPRENDRE

QUE HOLLANDE

NE CHANGE RIEN

ET QU’IL NOUS PREND

POUR DES CONS:

Le décalage de l’allocution de HOLLANDE que je vous propose ainsi souligne plus certains passages et le « creux » de certains mots.

C’est, à mes yeux, très frappant.

NOTA:

Images (certaines !), vidéo et son: Présidence de la République

Quand allons-nous

nous révolter ?

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/01/21/10-bonnes-raisons-de-faire-a-nouveau-la-revolution-syti-net/

Publié dans:REFLEXIONS PERSONNELLES |on 26 mai, 2014 |Pas de commentaires »

LES RESULTATS DES EUROPEENNES EN FRANCE: LES DINOSAURES FONT LA GUEULE…MAIS NE CHANGERONT RIEN (Thierry LAMIREAU/lesoufflecestmavie)

Européennes:

Résultats définitifs votes EUROPEENNES mai 2014

Estimation Parlement Européen mai 2014

Les dinosaures 

font la gueule !

(Thierry LAMIREAU)

Droite, Centre comme PS, Front de Gauche et EELV font la gueule après la grosse baffe du vote en direction du Front National.

Le problème de fond ne sera jamais traité de toute façon:

Comme je le disais dans un autre article, les citoyens aux bas salaires (actifs et retraités) vivant dans la paupérisation, la misère n’ont que faire des institutions européennes au service de la finance, des lobbies et de castes bourgeoises prêtes à écraser du petit doigt tout mouvement social, toute réaction saine des citoyens en souffrance !

L’Europe technocratique est synonyme d’écrasement de la dignité humaine.

Elle est tout simplement inhumaine.

Et tous ces connards, y compris le Front National, vont encore nous parler de CROISSANCE !

La nullité est institutionnalisée.

Méfions-nous de ceux qui AUJOURD’HUI se présentent en gestionnaires rigoureux pour DEMAIN alors que nous devons faire face à leur catastrophique imprévoyance d’HIER.

Thierry LAMIREAU

lesoufflecestmavie.unblog.fr

Publié dans:REFLEXIONS PERSONNELLES |on 25 mai, 2014 |Pas de commentaires »

ABBAYE DE DAOULAS DANS LE FINISTERE: PEUPLES DE L’OMO. DIFFERENTS ?…PAS VRAIMENT. UNE FORMIDABLE EXPOSITION DES PHOTOS DE HANS SILVESTER (Thierry LAMIREAU)

PEUPLES DE L’OMO.

DIFFÉRENTS ?

PAS VRAIMENT.

CM140503-152940007

CM140503-162709011

ABBAYE DE DAOULAS

-Exposition photographique

dans les jardins-

Reportage de

Thierry LAMIREAU

Un événement inédit

marque le printemps 2014

à l’Abbaye de DAOULAS

dans le Finistère:

L’exposition d’une trentaine de photographies de grand format

de Hans SILVESTER est installée

dans les jardins depuis le 28

mars jusqu’au 29 juin 2014. 

Un parcours qui nous interroge

sur la différence.

CM140503-151655002

Fervent défenseur de la nature, Hans SILVESTER retourne chaque année depuis maintenant onze ans dans la basse vallée de l’Omo, un territoire aux confins de l’Éthiopie, du Kenya et du Soudan.

Son premier voyage était motivé par le désir de connaître la vallée du Rift, berceau de l’humanité, « de comprendre pourquoi et comment tout avait commencé là » et de photographier les habitants, gardiens de notre patrimoine commun.

Cette zone très difficilement accessible est aujourd’hui peuplée d’une quinzaine de tribus nomades ou semi-nomades n’ayant jusqu’alors guère été confrontées au monde moderne et à la mondialisation, si ce n’est brutalement avec la guerre civile au proche Soudan impliquant un gros trafic d’armes.

CM140503-151748004

Cette exposition photographique intervient dans le cadre du projet culturel de l’Abbaye de DAOULAS (Finistère) comme la suite logique de l’exposition « Tous des sauvages ! » qui interroge notre rapport à l’autre et à la différence. Sans objectif de démonstration, elle s’impose avant tout par la force des images, leur beauté formelle et leur impact émotionnel. Elle présente un regard sensible sur notre humanité, en particulier, sur les enfants porteurs à la fois de nos quotidiens et de nos espérances.

CM140503-151734003

De grands visages peints avec des argiles colorées accueillent le visiteur dès l’entrée de l’Abbaye.

Un parcours photographique dans les jardins commenté par Hans SILVESTER permet de poursuivre la découverte de ces peuples si différents de nous – mais moins qu’il n’y paraît : des enfants qui jouent à la balle comme le font les nôtres, des mères et leurs enfants comme tant de mères et enfants partout ailleurs.

CM140503-152025008

CM140503-155142005

Pourrait-on dire comme Jules RENARD dans son Journal : « Je ne dirai pas comme Jean-Jacques Rousseau : « Je ne suis fait comme aucun de ceux que j’ai vus; j’ose croire n’être fait comme aucun de ceux qui existent. » Non, non ! Je suis fait comme tout le monde et, si j’arrive à me voir dans ma glace, solidement accrochée, je verrai l’humanité presque toute entière. 

CM140503-152212011

CM140503-155128004

CM140503-155203006

Rencontre

Les peuples de l’Omo ? Qui les connait ? La fabuleuse exposition d’Hans SILVESTER, installée dans les jardins de l’abbaye, permet de combler cette lacune. « Une découverte frappante pour aller à la rencontre de l’autre. Une promenade dans les jardins, où les photos surgissent, se confondent, se distinguent, le tout jalonné de propos d’Hans enregistrés », explique Marianne DILASSER, directrice de l’exposition.

CM140503-152039009

CM140503-153437007

Gagner leur confiance

Hans SILVESTER, photographe professionnel et militant écologiste, est allé à la rencontre de ces ethnies, dans la vallée de l’Omo située aux confins de l’Éthiopie, du Kenya et du Soudan. Un territoire de la taille du Finistère où vivent environ 35 000 personnes.

CM140503-152511002

CM140503-153234003

« Cela m’a demandé beaucoup de temps, raconte l’artiste. La première visite a eu lieu en 2002. Depuis, j’y ai fait trente-trois séjours d’un mois minimum. Cela représente un fort engagement, beaucoup de temps et d’énergie pour gagner leur confiance. » 

CM140503-152006007

CM140503-153401005

Il s’agit de peuples guerriers, naturellement méfiants : « Ils adorent les conflits. Avant, tout se réglait à la machette. Maintenant, avec la mondialisation et le conflit au Soudan, ils sont armés de Kalachnikov. C’est un vrai problème ! »

CM140503-152525003

CM140503-152621006

Ces peuples maîtrisent incontestablement l’art de la guerre, mais pas seulement. Ils adorent aussi peindre leur corps et leur visage avec des terres aux différentes couleurs. « Ces couleurs ont un simple rôle esthétique. Les hommes et les femmes de l’Omo les appliquent avec une grande liberté artistique contemporaine », apprécie le photographe.

CM140503-152647008

CM140503-153210002

Leurs coutumes ne sont pas les nôtres, leur mode de vie non plus, « mais ils sont parents comme nous, les enfants jouent comme partout », continue Hans SILVESTER. Cette exposition a une double lecture. La première est la découverte de ces véritables oeuvres d’art. La seconde réside dans la compréhension de l’autre, dans ses contrastes et ses similitudes.

CM140503-152717001

CM140503-152730002

Quelle différence ?

« Avec Guy BOURREAU, qui a une grande connaissance du monde de la photographie, nous avons sollicité Hans SILVESTER car son travail est très orienté vers la culture de la différence, explique Marianne DILASSER. Une suite toute trouvée à notre exposition Tous des sauvages de l’année dernière. »

CM140503-152902004

CM140503-153542010

Seul un photographe comme Hans SILVESTER, qui regarde l’autre comme son égal, pouvait faire comprendre nos ressemblances et nos différences. Il a su capturer des images qui nous captent à notre tour.

CM140503-155540004

CM140503-155101002CM140503-164436001

Du 28 mars au 29 juin 2014, tous les jours de 13 h 30 à 18 h 30, à l’abbaye de Daoulas. Contact : 02 98 25 84 39, abbaye.daoulas@cdp29.fr.

fichier pdf depliant-peuples-de-l-omo-differents-y-pas-vraiment

CM140503-154358001

CM140503-162333001CM140503-154834014CM140503-154956015CM140503-152556005CM140503-155049001

Des visites flash commentées et des ateliers sur la couleur sont aussi proposés.

Thierry LAMIREAU

avec l’aide des documents de l’exposition.

Photos du reportage: Thierry LAMIREAU

Prises avec: Téléphone SAMSUNG Galaxy Express

Publié dans:REFLEXIONS PERSONNELLES |on 25 mai, 2014 |Pas de commentaires »

EUROPEENNE: LE MEPRIS DU CITOYEN PAR CERTAINS JOURNALISTES DE FRANCE INTER ! (Thierry LAMIREAU/lesoufflecestmavie.unblog.fr)

Européenne:

Drapeau européen je vote NON

Le mépris du citoyen

qui ne vote pas

par des journalistes 

de

FRANCE INTER

(Thierry LAMIREAU)

« L’Edito politique »

de Thomas LEGRAND

Photos de Thomas Legrand par Julien FALSIMAGNE

-Ne pas voter est un caprice citoyen

d’enfant gâté de la Démocratie-

Thomas LEGRAND en quelques dates:

1963: Naissance à Paris.
1988: Entre à RMC.
1993-2008: RTL. Couvre les attentats du 11 septembre 2001 à New York.
2008: Rejoint France Inter pour y faire l’édito politique.
2014: La République bobo, avec Laure WATRIN, éd. Stock.

Thème:

Le débat politique de FRANCE 2 du jeudi 22 mai 2014 consacré aux élections européennes avec des invités « de choix » représentants de différents partis politiques français.

Rémunéré (en partie) par la redevance audiovisuelle, Thomas LEGRAND, chroniqueur politique dans les matinales de FRANCE INTER, prend plaisir chaque matin à décortiquer la cuisine politicienne, raisonne par raccourcis et adore nous donner ses commentaires sur cette politique de « cour et de jardin. »

Petit problème…son analyse politique est parfois moralisatrice voire insultante pour le citoyen comme dans la conclusion de son édito de ce vendredi 23 mai 2014 où il dit que: « ne pas voter est un caprice citoyen d’enfant gâté de la Démocratie. »

On apprécie Thomas LEGRAND depuis 8 ans. Depuis 8 ans ? C’est bien là le problème: toujours prompts à dénoncer le cumul des mandats et leur non renouvellement, on aimerait que les journalistes -le quatrième pouvoir- s’ appliquent la leçon qu’ils donnent aux politiques.

8 ans avec le même son de cloche de Thomas LEGRAND qui peine à se renouveler. La double peine avec l’ indéracinable Bernard GUETTA, le bras armé journalistique de l’ Europe qui fait chaque matin la leçon à ceux qui osent se questionner sur cette Europe sans démocratie.

« Le choix est large

et le tout est de le faire »

de Bernard GUETTA

Bernard GUETTA de FRANCE INTER source Wikipédia Forum de Libération en 2008 à Grenoble

(Photo: Bernard GUETTA à Grenoble en 2008)

Naissance 28 janvier 1951 (63 ans)
à Boulogne-Billancourt
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Journaliste
Géopolitique
Récompenses Prix Albert-Londres (1981)
Médias
Média principal Radio
Pays Drapeau de la France France
Radio France Inter
Fonction Chroniqueur géopolitique
Autres médias Presse : Le Monde 

-L’abstention n’est pas un choix

mais une paresse civique

ou une bouderie sans effet-

« On en est à J-2. C’est après-demain qu’on vote mais un nombre impressionnant de Français et d’autres Européens hésite encore à se rendre aux urnes et, surtout, à savoir pour qui voter à ces élections européennes. Quelques six électeurs sur dix sont plus que tentés par l’abstention. Les autres sont encore nombreux à balancer entre plusieurs listes et la seule certitude dans cette profonde incertitude est qu’il faut aller voter.

Il le faut, bien sûr, parce qu’il est choquant de ne pas utiliser son droit de vote alors que tant de gens sont morts et meurent aujourd’hui pour le conquérir. Il le faut car si, vous ne vous intéressez pas à la politique, la politique s’intéressera à vous mais, en l’occurrence, il le faut car ces élections sont tout, sauf secondaires.

Qu’on les juge bonnes ou mauvaises, le fait est que les politiques européennes façonnent toujours plus nos vies et nos politiques nationales. Le fait est que nos échanges commerciaux sont encadrés par nos règles communes et que nos rapports avec nos voisins de l’Est et du Sud – la crise ukrainienne nous le rappelle – sont de plus en plus déterminés par les choix que nous faisons à 28.

Le fait est aussi que nos rapports de force avec les plus grands pays du monde émergent ou développé dépendent de notre unité et de négociations menées, en notre nom à tous, par les instances européennes. Le fait est enfin que la seule de ces institutions à être élue au suffrage universel européen, par tous les citoyens de l’Union, est le Parlement de Strasbourg dont nous sommes appelés à élire les députés dimanche. L’abstention n’est pas un choix mais une paresse civique ou une bouderie sans effet mais cela étant dit, pour qui voter ?

Alors, en France, si vous estimez, comme Mme Le Pen, qu’il faut « tout bloquer » dans l’Union pour en sortir au plus vite et revenir au franc, votre choix est fait. C’est pour le Front national que vous devez voter mais le fait est que ce vote ne pèsera guère sur les évolutions européennes qui seront déterminées c’est ainsi, par les compromis entre les autres groupes, ceux des différents partisans de l’unité européenne.

Si vous êtes de droite et donnez la priorité, comme l’ensemble des droites européennes, à la poursuite des politiques de désendettement de nos pays, c’est pour l’UMP qu’il faudra voter. Si vous êtes socialiste ou social-démocrate et souhaitez accompagner ces politiques de désendettement national de politiques européennes d’investissement dans la croissance, c’est une liste PS qu’il faudra glisser dans l’urne. Si vous êtes à la gauche du PS, aspirez à la fin des actuelles politiques de rigueur européennes et souhaitez l’effacement d’une partie des dettes nationales, il faudra voter pour le Front de gauche qui s’inscrit, comme les europhobes, dans un courant montant dans l’Union.

Si vous êtes, enfin, résolument européen et prônez de marcher au plus vite vers une union politique, même à quelques uns seulement au départ, un double choix s’offre à vous. En fonction des courants politiques dont vous vous sentez le plus proche, vous pouvez soit voter pour les Verts soit pour les centristes. Le choix est large. Il est clair. Le tout est de le faire. »

Bernard GUETTA

Thomas LEGRAND et Bernard GUETTA sont des « enfants gâtés de la Démocratie » qui oublient trop vite que des citoyens aux bas salaires sont outrés d’être insultés par des journalistes qui n’oseraient même pas endosser l’habit de celles et ceux qui vivent dans la paupérisation, la misère et qui n’ont que faire des institutions européennes au service de la finance, des lobbies et de castes bourgeoises prêtes à écraser du petit doigt tout mouvement social, toute réaction saine des citoyens en souffrance !

Honte à vous journalistes, complices de l’écrasement de la dignité humaine, complices d’une Europe inhumaine et technocratique !

Thierry LAMIREAU

lesoufflecestmavie.unblog.fr

Publié dans:REFLEXIONS PERSONNELLES |on 24 mai, 2014 |1 Commentaire »

EUROPEENNE: SI JE VOTAIS…(Thierry LAMIREAU/lesoufflecestmavie.unblog.fr)

Européenne:

Si je votais…

EUROPE

(Thierry LAMIREAU)

Drapeau européen je vote NON

Mais je n’irai pas voter !

Ce fonctionnement européen tel qu’il est me dégoûte.

Thierry LAMIREAU

Publié dans:REFLEXIONS PERSONNELLES |on 22 mai, 2014 |Pas de commentaires »

ACCOYER ET LARCHER: NON A LA REDUCTION DU NUCLEAIRE, OUI A LA RECHERCHE SUR LE GAZ DE SCHISTE ! LES INCONSCIENTS SONT DE SORTIE. (AFP/Thierry LAMIREAU/lesoufflecestmavie.unblog.fr)

ACCOYER et LARCHER:

AAAAAAAA

(Photo: Bernard ACCOYER)

ACCOYER ET LARCHER: NON A LA REDUCTION DU NUCLEAIRE, OUI A LA RECHERCHE SUR LE GAZ DE SCHISTE ! LES INCONSCIENTS SONT DE SORTIE. (AFP/Thierry LAMIREAU/lesoufflecestmavie.unblog.fr) dans REFLEXIONS PERSONNELLES gerard-larcher-senat-president_306

(Photo: Gérard LARCHER)

Nucléaire pas de danger

Non à la réduction du nucléaire,

oui à la recherche sur le gaz de schiste

FUKUSHIMA vers une contamination planétaire

Bernard ACCOYER et Gérard LARCHER, ex-présidents UMP de l’Assemblée et du Sénat, proposent d’une seule voix de renoncer à réduire la capacité électro-nucléaire française et d’autoriser les recherches sur le gaz de schiste.

Dans une tribune publiée fin avril 2014 par l’Express.fr, les deux ténors de l’opposition demandent à François Hollande un vrai Pacte de Responsabilité.

Progressivement, la crise mondiale de 2008 tend à ne laisser malheureusement qu’une crise franco-française, écrivent le député et le sénateur.

Au-delà des économies décidées par l’exécutif, il faut s’attaquer à notre principale faiblesse, celle de notre production et de notre compétitivité, ajoutent-ils en détaillant leurs propositions.

Notre compétitivité s’est gravement dégradée depuis 2000, c’est-à-dire depuis les 35 heures, levons ce carcan, plaident-ils.

Ajustons l’âge légal du départ à la retraite sur l’espérance de vie, demandent aussi les élus de Haute-Savoie et des Yvelines.

Déclarons un moratoire sur les seuils et les dépenses nouvelles, sur les prélèvements fiscaux et les normes, poursuivent-ils.

Tous deux veulent une vraie réforme de notre organisation territoriale, privilégiant le développement économique.

Revenons sur l’incompréhensible réduction programmée de nos capacités électro-nucléaires alors qu’elle augmentera immanquablement le prix de l’électricité et les rejets de gaz à effet de serre. Autorisons la recherche pour les gaz de schiste, au moins pour en évaluer les réserves, réclament-ils.

Tout cela ne coûte rien. C’est juste le Choc de Compétitivité dont la France a tant besoin. Encore un effort, Monsieur le Président, si vous aviez ce réalisme, alors vous trouveriez une majorité pour voter ce programme qui correspondrait à un vrai Pacte de Responsabilité, concluent les deux responsables UMP.

(©AFP / 29 avril 2014 12h47)  BERNARD ACCOYER dans REFLEXIONS PERSONNELLES

COMMENTAIRE:

(Le Souffle c’est ma Vie / Thierry LAMIREAU)

ane_ena

ACCOYER et LARCHER nous font le coup habituel des effets de style trouvés par les conseillers sortis de l’ENA:

Le Pacte de Responsabilité, le Choc de compétitivité, rallonger l’âge légal du départ à la retraite, déclarer un moratoire sur les seuils et les dépenses nouvelles, sur les prélèvements fiscaux (surtout des riches !) et sur les normes pour augmenter l’action dévastatrice des empoisonnements divers sur la population, favoriser le développement économique (alors que nous vivons sur un monde clos, la terre) et surtout sortir de réelles inepties sur la « réduction programmée de nos capacités électro-nucléaires et sur la recherche pour les gaz de schiste ».

AAAAAAAAA

Ces deux élus de l’UMP sont donc disposés à ASSUMER une POLLUTION MAJEURE de notre pays par une CATASTROPHE NUCLEAIRE et par une DESTRUCTION TOTALE des sols et des eaux du fait de l’utilisation des gaz de schiste.

AAAAAAAAA

Ces deux personnages sont, comme tant d’autres (de droite comme de gauche), de réels inconscients et CRIMINELS potentiels.

ACCOYER, LARCHER, je me souviendrai de vous si une CATASTROPHE NUCLEAIRE se produit en FRANCE par votre INCOMPETENCE et votre COMPLICITE.

Thierry LAMIREAU

Publié dans:REFLEXIONS PERSONNELLES |on 12 mai, 2014 |Pas de commentaires »

RETOUR SUR INFO. LA SÛRETE NUCLEAIRE EN FRANCE ET A FRANCE INTER… UNE VERITABLE SUPERCHERIE ! (Thierry LAMIREAU/lesoufflecestmavie.unblog.fr)

La sûreté nucléaire

en France

Nuclear_Reactor_by_goran_d

et à…

FRANCE INTER !

(Thierry LAMIREAU)

Présentation de FRANCE INTER:

« Où en sommes-nous ? Le vieillissement des centrales, les déchets nucléaires… L’Autorité de sûreté nucléaire demande à l’Etat d’imposer aux opérateurs de nouvelles sanctions en cas de manquement à la sûreté et à l’environnement. »

Emission du jeudi 24 avril 2014

Image de l'émission Le Téléphone Sonne de FRANCE INTER

(FRANCE INTER)

invité(s)

RETOUR SUR INFO. LA SÛRETE NUCLEAIRE EN FRANCE ET A FRANCE INTER... UNE VERITABLE SUPERCHERIE ! (Thierry LAMIREAU/lesoufflecestmavie.unblog.fr) dans REFLEXIONS PERSONNELLES IMAGE_2011_07_05_14877624

Pierre-Franck CHEVET

Président de l’autorité de sûreté nucléaire (ASN).
bernard-bigot ASN dans REFLEXIONS PERSONNELLES

Bernard BIGOT

Professeur des Universités, Administrateur Général du Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives (CEA) depuis Janvier 2009, Président de la Fondation Internationale de la Maison de la Chimie, Haut Représentant pour la réalisation en France du Projet ITER.
natahaliefontrel CEA

Nathalie FONTREL

Journaliste spécialiste de l’environnement.
sebastien-blavier CENTRALE NUCLEAIRE DE FESSENHEIM

Sébastien BLAVIER

Chargé de campagne nucléaire pour Greenpeace.
MASQUE
COMMENTAIRE:
(Le Souffle c’est ma Vie / Thierry LAMIREAU)
Je vous présente ci-dessous un montage personnel de l’émission avec les « meilleurs » passages, si l’on peut dire.
L’on pourra noter les erreurs, mensonges et manipulations du représentant de l’ASN, du CEA et de…la journaliste malheureusement !
Rappel pour les « ignorants »:
Sigle RADIOACTIVITE2
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/12/09/nucleaire-lautorite-de-surete-nucleaire-recommande-a-letat-dameliorer-la-reponse-post-accidentelle-en-clair-comment-confirmer-que-tout-est-nul-thierry-lamireau-realisateur-du-film/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/10/14/le-gouvernement-francais-rajoute-10-ans-aux-centrales-nucleaires-la-catastrophe-majeure-est-donc-certaine-a-lire-de-tres-nombreux-documents-exceptionnels-thierry-lamireau-lesoufflecestmavie-unbl/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/06/09/hollande-paris-ne-fait-pas-pression-sur-tokyo-pour-relancer-le-nucleaire-afp-thierry-lamireau-lesoufflecestmavie-unblog-fr/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/05/18/lautorite-de-surete-nucleaire-lhypothese-dun-defaut-simultane-dans-plusieurs-centrales-nucleaires-est-plausible-ou-des-catastrophes-futures-annoncees-afp-thierry-lamireau-lesoufflecest/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/03/30/laccident-nucleaire-francais-est-ineluctable-thierry-lamireau-realisateur-du-film-uranium-en-limousin-lesoufflecestmavie-unblog-fr/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/02/24/travaux-de-lirsn-sur-le-cout-economique-des-accidents-nucleaires-entrainant-des-rejets-radioactifs-dans-lenvironnement-commentaires-de-thierry-lamireau-realisateur-du-film-uranium-en-limousin/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/11/28/un-physicien-nucleaire-pour-la-fermeture-immediate-de-fessenheim-reseau-sortir-du-nucleaire/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/11/28/securite-nucleaire-jusqua-maintenant-le-facteur-chance-a-ete-favorable-bernard-laponche/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/11/22/les-effets-de-tchernobyl-en-france-circulez-ya-rien-a-voir-le-professeur-pierre-pellerin-innocente-thierry-lamireau/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/11/17/exceptionnel-rapport-officiel-de-la-commission-denquete-independante-sur-laccident-nucleaire-de-fukushima-rapport-en-pdf-remise-en-page-du-texte-hors-pdf-par-thierry-lamireau/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/10/23/fukushima-les-taux-officiels-de-radiation-ne-sont-pas-fiables-rien-detonnant-dailleurs-en-france-ce-serait-la-meme-chose-thierry-lamireau/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/10/01/union-europeenne-la-commission-ne-montrera-aucune-complaisance-sur-la-securite-nucleaire-mais-alors-bizarre-les-recommandations-sont-non-contraignantes-cest-donc-du-vent-thierry/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/09/05/les-co-gestionnaires-du-nucleaire-coordination-stop-nucleaire/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/08/11/france-denis-baupin-europe-ecologie-les-verts-sinquiete-de-la-securite-des-cuves-des-reacteurs-francais-cest-un-comble-on-pourrait-en-rire-si-le-sujet-netait-pas-aussi-grave-thierry/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/07/24/pas-de-marge-de-securite-pour-payer-le-demantelement-du-nucleaire-en-france-rien-detonnant-a-cela-thierry-lamireau/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/07/21/fukushima-un-sous-traitant-a-demande-a-ses-ouvriers-de-mentir-sur-leur-exposition-radiologique-quoi-de-plus-habituel-en-france-cest-la-meme-chose-thierry-lamireau/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/06/06/fukushima-et-lavenir-du-monde-une-tres-grande-urgence-a-diffuser-partout/
justice-nucleaire
Nucléaire pas de danger
1 / Les risques liés
aux centrales nucléaires
2 / Le vieillissement des centrales
et l’utilisation du MOX dans certaines
DECHETS RADIOACTIFS:
RAPPEL
centrale nucléaire expl.
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2014/03/13/les-dechets-nucleaires-bombe-a-retardement-planetaire-j-p-petit-olivier-simeon-french-ruvr-ru/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/06/09/la-gestion-des-dechets-militaires-francais-rapport-n°179-19971998-christian-bataille-depute/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/06/05/exclusif-mines-duranium-la-propagande-a-letat-pur-par-areva-un-veritable-scandale-documents-techniques-critiques-images-exclusives-du-film-uranium-en-limousin-de-thierry-lamireauthier/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/05/19/bure-cigeo-et-enfouissement-des-dechets-radioactifs-lemission-scandaleuse-de-france-inter-du-15-mai-2013-thierry-lamireau-lesoufflecestmavie-unblog-fr/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/03/06/exceptionnel-uranium-appauvri-le-cri-dalarme-dun-specialiste-americain-docteur-doug-rokke-expert-de-radiophysique-medicale-aupres-de-larmee-americaine-revue-de-presse-tres-interes/
rokke
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/04/28/les-vaches-pondent-des-oeufs-les-poules-ont-des-dents-les-dechets-radioactifs-en-limousin-et-ailleurs-sont-sans-danger-ou-comment-redire-quelques-verites-oubliees/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/04/28/le-film-uranium-en-limousin-un-lourd-passe-pour-une-region-des-traces-indelebiles-pour-le-realisateur-thierry-lamireau/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/06/01/edf-autorise-a-utiliser-du-mox-dans-tous-les-reacteurs-nucleaires-du-blayais-une-catastrophe-future-qui-sannonce-afp-thierry-lamireau-lesoufflecestmavie-unblog-fr/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/04/20/le-mox-un-combustible-au-plutonium-huit-fois-plus-radioactif-quun-combustible-classique-use/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/10/29/demantelement-de-la-centrale-de-brennilis-la-question-des-dechets-radioactifs-tourne-au-casse-tete-philippe-collet-actu-environnement-bonus-infonucleaire/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/08/07/le-japon-peut-se-passer-du-nucleaire-dici-2030-pas-avant-il-y-aura-alors-dautres-catastrophes-avant-thierry-lamireau/
3 / Que faire des déchets radioactifs ?
AAAAAAAAAA
(Photo: Image tirée du film
« URANIUM EN LIMOUSIN »
Boues radioactives et fût radioactif
Thierry LAMIREAU)
Un problème MAJEUR.
Débat public ?
FUKUSHIMA
(Photo: Centrale nucléaire de FUKUSHIMA / TEPCO)
L’invité du CEA, de l’ASN et…la journaliste Nathalie FONTREL s’étonnent de la non participation du public ?
Evidemment, les dés sont pipés.
Et puis, l’on voudrait impliquer le public alors que ce sont d’autres qui ont imposé ces horreurs nucléaires à la population !
Bien joué…certains plongent dans le piège !
4 / Les débats publics liés au nucléaire…
BBBBBBBB
« Méfions-nous de ceux qui AUJOURD’HUI se présentent en gestionnaires rigoureux pour DEMAIN alors que nous devons faire face à leur catastrophique imprévoyance d’HIER. »
Thierry LAMIREAU
Réalisateur du film « URANIUM EN LIMOUSIN »
Publié dans:REFLEXIONS PERSONNELLES |on 1 mai, 2014 |Pas de commentaires »

MISE EN PLACE D’UN DETACHEMENT AIR DE RAFALES EN POLOGNE. EXCLUSIF THIERRY LAMIREAU (CE QUE TAISENT LES JOURNALISTES): ARMES D’ARMES A L’URANIUM « APPAUVRI » (http://www.defense.gouv.fr)

Mise en place

d’un détachement

air de RAFALES

en Pologne

[armés d’armes

à

l’URANIUM « APPAUVRI » !]

adsl TV 2014-04-29 20-17-10 France 2 HD

(Photo: image tirée des infos de FRANCE 2)

Depuis le 25 avril 2014, un détachement français est déployé sur

la base de Malbork pour préparer l’arrivée des avions de chasse

français.

Fin mars 2014, la France a annoncé à l’OTAN sa disponibilité pour assurer des missions de police de l’air et de surveillance des espaces aériens d’Europe orientale et baltique. Cette démarche s’inscrit dans le cadre des mesures dites de « réassurance » qui visent à contribuer, au sein de l’OTAN, à la paix et à la sécurité du continent européen.

Dès le 1er avril 2014, des Awacs français ont été engagés, au départ de la base d’Avord, dans la mission de surveillance des espaces aériens. 

Le 16 avril 2014, l’OTAN a de nouveau sollicité la France pour qu’elle engage des capacités aériennes supplémentaires. Avec l’accord du gouvernement polonais, quatre RAFALE de l’armée de l’air seront ainsi déployés à compter du 28 avril 2014. Ils se poseront sur la base de Malbork, situé dans le nord de la Pologne (Voïvodie de Poméranie).

L’arrivée de ces chasseurs nécessite naturellement le déploiement d’un échelon précurseur qui est arrivé à Malbork le 24 avril.

Cet échelon se compose de 61 militaires, mécaniciens, fusiliers commandos et cyno-techniciens avec leur animal, gendarme, etc. Huit tonnes de fret technique et deux tonnes de fret « civil » ont également été acheminées à bord d’un Airbus A 310 de l’escadron Esterel.

Ces militaires sont désormais en mesure d’assurer la manœuvre logistique préparatoire à l’arrivée des chasseurs. Le 25 avril 2014, un Hercule C-130 de la base aérienne 123 d’Orléans a déjà convoyé 6,5 tonnes de matériel. Un second acheminera le 26 avril des lots de matériels techniques d’emport sous aéronefs.

ARMES GBU RAFALE en vol

Mise en place d'un détachement air en Pologne

Sources : EMA 
Droits : Ministère de la Défense 

COMMENTAIRE:

(Le Souffle c’est ma Vie / Thierry LAMIREAU)

Et devinez ce qu’il y aura sous les aéronefs RAFALE ?…

Des armes à l’URANIUM « APPAUVRI » !

Mais CHUT !…SECRET DEFENSE !

(« Des lots de matériels techniques d’emport sous aéronefs »)

C’est plus joli et discret que de dire à l’URANIUM « APPAUVRI »…pour sûr ARTHUR !

Emports/Armement

Des équipements

d’une grande diversité…

emports.jpg

Au total, le RAFALE comporte 14 points d’emports maximum (13 sur le RAFALE M) dont 5 pour les charges lourdes (2000kg) ou les bidons (carburants).

Ci-dessous, l’ensemble des armements dont dispose le RAFALE et un schéma présentant les points d’emports. 

De multiples configurations de ces points d’emports sont possibles, selon le type de mission à effectuer. 

rafaleemports.gif

Quelques améliorations des armements à chaque standard :

De 2001 à début 2006 : Standard F1

  • Canon air-air 30 mm
  • Missile air-air MICA(1) EM
  • Missile air-air MAGIC II à courte portée Infra-Rouge
  • Fonctions RBE2(2) air-air
  • Liaison avion-missile
  • SPECTRA(3)
  • Ravitaillement en vol

(1): Missile d’Interception, de Combat et d’Auto-défense)

(2): Radar à Balayage Electronique 2plans

(3):Système de Protection et d’Evitement des Conduites de Tir du RAfale

De 2006 à fin 2008 : Standards F2.1 et F2.2

  • Missile air-air MICA IR
  • Missile air-sol SCALP-EG(1)
  • AASM(2)
  • Liaison de données L16(3) 
  • Fonctions radar air-sol et air-mer
  • Optronique Secteur Frontal (OSF)
  • Améliorations SPECTRA
  • Améliorations du RBE2

(1): Système de Croisière conventionnel Autonome à LonguePortée - Emploi Général

(2): Armement Air Sol Modulaire

(3): Liaison de données tactique très importante utilisée par l’OTAN. Permet l’échange d’informations tactiques entre AWACS, porte avions, chasseurs… C’est un facteur d’interopérabilité important

 De début 2009 à aujourd’hui : Standards F3, F3.2 et F3.3

  • Missile Exocet AM39
  • Missile ASMPA(1)
  • Nacelle Reco-NG(2)
  • Fonctions radar air-surface
  • Vol en Suivi de Terrain Radar
  • Enregistreur de vol numérique
  • Fonctions SPECTRA supplémentaires
  • Améliorations de la Liaison 16
  • Intégration des GBU-24

(1): Air-Sol Moyenne PortéeAméliorée

(2): Reconnaissance Nouvelle-Génération

En cours de livraison : Standard F3-04T

  • RBE2 AESA
  • DDM-NG (1)
  • OSF-IT ( voie TV améliorée)

A partir de 2018 : Standard F3-R

  • PDL NG(2)
  • missile Meteor
  • IFF(3) Mode 5/S
  • améliorations de la Liaison 16
  • améliorations SPECTRA
  • mises à jour de certaines conduites de tir air-sol
  • nouvelles capacités du pod Reco-NG

(1): Détecteur de Départ MissileNouvelle Génération

(2): Pod de Désignation LaserNouvelle Génération (remplacera le Pod Damoclès)

(3) : « Identification Friend or Foe » = radar de surveillance secondaire

Quelques exemples de configurations…

Interception/défense aérienne :

  • Missiles Air-Air MICA 
  • De 1 à 3 bidons supplémentaires

interception.jpg      defense-aerienne.png

Sur le schéma de gauche (interception), on distingue 6 missiles MICA (4 EM et 2 IR) et 1 bidon de 1250 L.

Sur le schéma de droite (défense aérienne), on distingue 6 missiles MICA (4 EM et 2 IR) et 3 bidons de 1250 L.

EM: Electro-Magnétique

IR: Infrarouge

Attaque d’objectifs marins :

  • Missile Exocet
  • Missiles MICA 
  • Bidons supplémentaires

anti-navire.png attaquemarine.jpg

Ici, 6 MICA (4 EM et 2 IR) et le missile Exocet en point d’emport central. 2 bidons de 1250 L sur la photo de gauche et 2 bidons de 2000 L à droite.

Appui au sol:

  • AASM 
  • GBU
  • Pod de désignation laser Damoclès.
  • Bidons supplémentaires
  • Missiles MICA

Ici, 3 bidons, 2X3 GBU-12 et le pod Damoclès.

attaque-au-sol-1-1.jpg  attaque-au-sol1.png

Ou encore, 6 AASM, 4 MICA  et plusieurs bidons

aasm.jpg  appui au sol.png

Ce sont deux exemples, de multiples configurations sont possibles avec les équipements cités plus haut.

Frappe nucléaire :

  • Missile nucléaire ASMP-A (Air-Sol Moyenne Portée Amélioré)
  • Bidons supplémentaires
  • Missiles MICA

config-nucleaire.jpg  nucleaire.png

On distingue sur ces photos : 6 MICA, 1 ASMP-A (point d’emport central), et 2 bidons de 2000 L.

Configuration de ravitaillement « Super-nounou » :

  • Emport de la nacelle de ravitaillement
  • Bidons supplémentaires
  • Missiles MICA

rafale-super-nounou.jpg rafale-super-nounou-ravitaillement.jpg

Sur la photo de gauche, 2 MICA, 2 bidons de 2000 L, 2 bidons de 1250 L et la nacelle de ravitaillement (point d’emport central).

Même configuration sur le RAFALE à droite de la deuxième photo, en cours de ravitaillement.

Attaque d’objectifs de valeur

  • Apache
  • Scalp
  • MICA
  • Bidons supplémentaires

Ici avec 4 MICA, 2 SCALP-EG et 3 bidons de 2000 L

attaque-au-sol2.jpg

Reconnaissance :

  • Emport de la nacelle RECO-NG
  • Bidons supplémentaires
  • Missiles MICA

reconnaissance2.jpg reconaissance-1.gif

 Sur ces RAFALE, 2 bidons de 2000 L, 6 MICA et la nacelle RECO-NG

Présentation de

quelques équipements…

Remarque : Certains des équipements présentés ici ne sont pas exclusifs au RAFALE et équipent d’autres avions.

Armement Air-Air:

Canon Nexter DEFA 791B :

800px-p1220889.jpg  rafale-gun0002-1-1.jpg

  • Masse: 120 kg
  • Dimensions: longueur: 240cm, largeur: 29cm, hauteur: 24cm.
  • Munitions: 30mm de largeur pour 150mm de longueur (30×150)
  • 4 types d’obus utilisables: OX (obus d’exercice), OXTC (obus d’exercice traçant), OEI (obus explosif incendiaire), OSPEI (obus semi perforant explosif incendiaire)
  • Cadence de tir : 2500 coups par minute (soit 21 munitions tirées pour 1kg de charge explosive en 0.5 seconde.
  • Différents modes de tir: libre ou rafales limitées à 0.5 seconde ou 1 seconde  
  • Vitesse à la bouche (sortie du canon): 1025 m/s
  • Effort de recul inférieur à 2700 daN
  • Alimentation électrique de 28V et 5A en continu
  • Température de fonctionnement: – 54°C/+ 74°C
  • Arme fixe, située sur le côté droit du Rafale.

cache-canon.jpg

Vidéo campagne de tir à Solenzara

 MBDA Matra R550 Magic II :

Missile Air-Air courte portée utilisé de 1986 à 2007 et remplacé par les MICA IR.

Magic II sur Rafale.jpg

Caractéristiques :

      - Guidage infrarouge (donc attiré par la chaleur qui se dégage des tuyères de réacteurs des cibles)
      – 15 km de portée maximale
      – Vitesse Max de Mach 2.7 (=1800 kts ou 3333 km/h)
      – Longueur: 2.75m   Diamètre: 15.7cm   Masse: 89 kg
      – 12.5 kg de charge explosive
      – Propulsion par un moteur fusée (combustible solide à base de propergol)
      – Contrôle en vol assuré par 12 ailerons, divisés en trois groupes de 4 (2 à l’avant et 1 à l’arrière)  

MBDA MICA IR/EM:

Utilisé dans presque toutes les configurations du RAFALE et pouvant être présent sur 6 points d’emport, le MICA (Missile d’Interception, de Combat et d’Auto-défense) est un missile Air-Air dont les têtes offrent en deux versions :

  • Version à guidage Infrarouge (IR) pour les engagements à courte distance. Premiers exemplaires livrés en 2005 
  • Version à guidage Electromagnétique (EM) pour les engagements à plus longue distance. Premiers exemplaires livrés en 1999

mica-0010.jpg

mica-em-ir.jpg

Caractéristiques générales :

  • 80 km de portée maximale
  • Longueur: 3,10m  Diamètre: 16cm  Envergure: 56cm  Masse: 112 kg
  • Vitesse Max de Mach 4 (=2666 kts ou 4939 km/h)
  • 12 kg de charge explosive, réalisée par TDA Armements (filiale de Thalès)
  • Lancement à partir de rails (sous la voilure) ou d’éjecteurs (sous fuselage)
  • Propulsion par un moteur fusée
  • Durée de vie de 13 ans
  • Coût unitaire :  + d’1.8 millions d’euros si l’on se réfère au contrat de 950 millions d’euros pour 500 MICA, signé par l’Indian Air Force en janvier 2012. (source)   + d’1.5 millions par missile d’euros pour la France : 1674 millions d’euros pour 1110 missiles (source)

Ensemble du système de guidage : guidage inertiel(1) + réactualisation par la liaison de données Avion-Missile + radar actif en fin de tir (version EM)/guidage infrarouge actif (version IR)

L’autodirecteur EM, fabriqué par Thalès, est efficace dans un système de contre-mesures élevé. Même sans informations du système d’armes tireur, il est capable de choisir la cible appropriée.

L’autodirecteur IR, construit par SAGEM, est très développé. Parmi ses qualités : sa grande sensibilité, ses algorithmes d’imagerie performants, son imagerie bispectrale, son acquisition automatique de cibles tout aspect, sa capacité d’accrochage avant ou après tir… Il est ainsi capable par exemple de distinguer un aéronef d’un leurre lancé pour le tromper. Cet autodirecteur est donc insensible aux systèmes de contre-mesures infrarouge classiques.

La liaison avion-missile est assurée par le RBE2 du RAFALE et de petites antennes situées à l’arrière du missile. Cette liaison permet une mise à jour en temps réel des coordonnées de la cible, jusqu’au contact, et ceci pour six(2) MICA tirés simultanément.

Depuis le standard F3 du Rafale, le collimateur tête haute (voir page sur l’IHM) de l’avion est capable d’afficher la probabilité de réussite d’un tir de missile avant qu’il ne soit tiré.

Quand il est placé aux points d’emports sous le fuselage, le missile MICA est éjecté alors qu’il est tiré sur rails aux points d’emports sous la voilure et à l’extérieur des ailes.

(1): « Le guidage inertiel consiste à maîtriser l’évolution de la trajectoire de l’engin. Il vise à suivre une trajectoire de référence définie par les contraintes géométriques et cinématiques du problème et fournit à cet effet des consignes d’accélérations et d’angles d’attitude » (définition wikipédia)

(2): Le RBE2 AESA permet d’engager jusqu’a 8 cibles simultanément et le Rafale peut emporter jusqu’a 6 MICA

Pour la France; 540 MICA EM commandés au total, la dernière livraison s’est effectuée en 2008. Le dernier des 570 MICA IR commandés a été livré en 2012.

Ce missile peut être utilisé dans 4 modes de tirs différents ! 

Mode 1: Tir longue distance avec une liaison avion-missile. Le champ de recherche et la trajectoire du missile sont optimisés à chaque instant, ce qui permet d’obtenir des plus longues portées. 

Mode 2: Tir longue distance sans liaison avion-missile. Grâce à ce mode, l’avion tireur peut engager plusieurs cibles et rompre le combat

Mode 3: Tir à courte distance avec accrochage de l’autodirecteur en vol. L’utilisation du viseur de casque rend ce mode optimal pour un combat rapproché avec un fort dépointage.  

Mode 4: Tir à courte distance avec autodirecteur accroché avant le tir. Ce mode est classique et le missile est ainsi tiré de façon autonome.

En 2010, le constructeur MBDA annonçait un taux de réussite de 93% sur 240 tirs de MICA réalisés.

Sur cette page , description d’un exercice mettant en oeuvre des MICA (sur Mirage 2000 cependant, mais le principe est le même que sur RAFALE), lors du  TLP (Tactical Leadership Program), réunissant chaque année des pilotes de chasse des forces de l’OTAN).

mica-ir-rafale.jpg mica-ir-rafale-fire.jpg

Description d’une configuration de tir de MICA possible : le tir  »over the shoulder », réalisé pour la première fois en 2007

Le 11 juin (2007), le Centre d’Expériences Aériennes Militaires (CEAM) de Mont-de-Marsan a réalisé une première européenne, et peut-être  mêmetheme-tir-2.jpg

mondiale. Dans le cadre d’un tir d’évaluation technico-opérationnelle (ETO), un missile air-air Mica, tiré à partir d’un RAFALE F2, a réussi à abattre une cible située en arrière et poursuivant l’avion tireur. A l’issue d’une trajectoire à 180°, le Mica a abattu sa cible, un avion-cible C-22, situé dans « les 6 h » de l’avion tireur. Ce tir, de loin le plus complexe de la série d’évaluation, teste une combinaison unique. Il implique deux Rafale (RAFALE tireur et illuminateur) et un avion-cible C-22. Le C-22 est positionné derrière le RAFALE tireur. Celui-ci n’a aucun contact radar avec le C-22.

Le RAFALE illuminateur manœuvre à plusieurs dizaines de kilomètres du Rafale tireur et maintient le contact grâce à une combinaison de son radar RBE2 et de la Liaison 16 (liaison de données tactique). Le RAFALE illuminateur effectue la désignation de la cible grâce à son radar et transmet sa position au RAFALE tireur par L.16. Celui-ci utilise alors les coordonnées transmises pour caler la navigation inertielle du Mica EM (autodirecteur électromagnétique) et tire le missile. Le Mica entre dans la zone désignée par les coordonnées, ouvre son autodirecteur, engage la cible et la détruit à une distance supérieure à la portée des missiles de combat aérien de courte portée de type Magic 2, qui aurait pu menacer le RAFALE tireur. Dans un combat réel, l’avion poursuivant aurait donc été abattu avant même de pouvoir tirer son propre armement.

Ce tir met en jeu une combinaison unique d’éléments spécifiques : détection et transmission des coordonnées de la cible par un avion et tir à 180° sans contact radar direct par l’avion menacé. Ces essais, réalisés par l’armée de l’air et la DGA, valident la pertinence tactique de l’ensemble du système d’armes, qui allie les performances du radar RBE2, l’agilité du Mica et les capacités d’échanges d’informations de la Liaison 16. D’un point de vue opérationnel, ce tir montre que le système d’armes Rafale engage une révolution dans le combat aérien. Le RBE2 et la L.16 permettent à un Rafale de tirer sur un avion le poursuivant sans que celui-ci ne soit « accroché » ou même « balayé » par son propre radar. L’agilité et l’accélération du Mica permettent un tir à 180°, transformant ainsi le chasseur en proie.

Outre cette performance spectaculaire, les avancées par rapport aux prédécesseurs du Mica sont nombreuses. Le seul Mica, dans ses deux versions IR et EM, remplace le missile d’interception Super 530 et le missile de combat rapproché R 550 Magic II. Le Mica dispose d’une portée deux fois supérieure au Super 530 : 80 km au lieu de 40 km. La « no escape zone » est largement augmentée et optimise, de ce fait, la mission d’interception. Grâce à sa fonction « Fire-and-forget » multicibles, le Mica est beaucoup plus souple d’emploi que le Super 530 à guidage radar semi-actif qui oblige l’avion tireur à éclairer la cible pour guider le missile.

Le Mica, associé à la liaison de données tactique L. 16, ouvre des perspectives d’emploi très prometteuses. Le balayage et la désignation de la cible pourraient être effectués par un avion AWACS ou un système de détection sol. Dans ces configurations, la zone balayée par le radar serait nettement plus étendue et l’avion tireur pourrait lancer son missile avec une discrétion électromagnétique totale en configuration Mica IR.

Ce tir est l’avant-dernier d’une série de 12 dans le cadre de l’ETO du Mica sur RAFALE et MIRAGE 2000-5. Les tests déjà effectués avaient autorisé une mise en service opérationnelle sur RAFALE et MIRAGE 2000-5 du Mica EM en 2006 et du Mica IR (infrarouge) en 2007. Les essais s’orientent maintenant vers la mise en service du standard F3 du RAFALE qui inclura, notamment, le missile nucléaire ASMP-A, le missile anti-navire Exocet AM 39 et une capacité de reconnaissance avec la nacelle Reco NG.

Source de cet extrait 

13-infographie-mica-v3-large.jpg

13-infographie-mica-v3-zoom.jpg

13-infographie-mica-em-v2-large.jpg

13-infographie-mica-em-v4-zoom.jpg

 Illustrations publiées par MBDA présentant d’autres configurations de tir de MICA, là aussi avec transfert d’informations sur la cible depuis un autre aéronef, grâce à la Liaison 16.   

MBDA METEOR :

Caractéristiques : 

  • Longueur: 3,657m     Diamètre : 0.178m 
  • Masse: 185 kg 
  • Vitesse: Supérieure à Mach 4 
  • Portée: Supérieure à 100 km
  • Propulsion assurée par un moteur fusée et un statoréacteur 
  • Système de guidage: Guidage inertiel – réactualisation par liaison de données pendant la course – radar actif en fin de course.
  • Autodirecteur Electromagnétique
  • Coût unitaire encore inconnu

meteor-1.jpg descriptif-meteor.jpg

Le Meteor est un missile air-air longue portée. 200 exemplaires ont été commandés par la France en 2010, afin d’équiper le RAFALE à partir de 2018. Le programme Meteor ne concerne pas seulement la France et le RAFALE, mais aussi le Royaume-Uni, l’Italie, l’Allemagne, l’Espagne et la Suède avec les avions Typhoon et Gripen.

De plus, une solution d’intégration sur le F-35 est possible et envisagée. En conséquence, MBDA-UK (Royaume-Uni) assure la maitrise d’oeuvre industrielle du programme, en partenariat avec MBDA-F (France), MBDA-IT (Italie), SAAB (Suède) et Inmize (Espagne). Le programme a été lancé en 2003 et les premiers essais ont été effectués en 2005 (premier test de vol sur RAFALE en septembre 2005).

Le développement a été achevé en 2008 pour entrer dans un phase de préproduction puis de production en série. Le Royaume-Uni et la Suède seront les premiers à recevoir les missiles de ce programme de européen: en 2012 pour le Royaume-Uni et 2015 pour la Suède. Le RAFALE sera donc équipé tardivement par rapport à ses concurrents européens.

Cependant, les premiers travaux d’intégration sur RAFALE ont été effectués entre 2010 et fin 2012. En effet, les 4 et 10 octobre 2012 ont été marqués par les essais de séparation sur RAFALE, réalisés avec succès. Sur RAFALE, le programme d’intégration de ce missile serait chiffré 350 millions d’euros.

meteo1r.jpg meteor2.jpg

Photographies de ces essais de séparation effectués avec le RAFALE B 301, publiées par Dassault. On remarque les 2 verrins sur le pylône d’emport qui permettent la séparation (photo de gauche). On déduit de ces photos que le Meteor serait emporté sur les deux points d’emports arrières du fuselage, là ou peuvent être emportés actuellement des MICA.

emport-meteor.jpg

Cette autre photo nous suggère que le Meteor peut aussi être embarqué en point 2 de chaque côté de la voilure. On aurait donc au total une capacité d’emport de 4 Meteor maximum, pouvant être accompagnés par 4 MICA mais aussi de bidons supplémentaires et éventuellement d’armement air-sol. Le missile sera utilisable aussi bien sur les RAFALE C, B et M. 

Le Meteor est un missile de type BVRAAM (Beyond Visual Range Air to Air Missile), il est donc conçu pour des missions d’interception et de défense aérienne,  BVR (Beyond Visual Range = Au delà de la portée visuelle), à grande distance donc.  

Etant donné que ce missile doit être capable de détruire une cible à une distance relativement importante, le système d’arme du missile a été conçu pour assurer la plus grande réussite :

  • Comme pour le MICA, les informations sur la cible peuvent être transmises à l’avion tireur, avant le tir de Meteor, par un autre aéronef (un AWACS ou un autre RAFALE par exemple), grâce à la Liaison 16. Evidemment, ces informations peuvent très bien être fournies par les radars de l’avion tireur lui-même.
  • L’augmentation de la portée du missile a nécessité l’amélioration des systèmes d’identification des cibles
  • Quelles que soient la direction et la distance de tir, la manoeuvrabilité a été optimisée pour toutes les phases du tir, 

La réactualisation des données pendant la course se fera, comme pour les MICA, grâce à la liaison avion-missile, assurée par le RBE2-AESA qui sera opérationnel lors de l’arrivée du Meteor.

Le choix de la propulsion à l’aide d’un statoréacteur est en lui même un défi technique : le statoréacteur est le mode de propulsion le plus efficace à partir de Mach 3 jusqu’à Mach 5 (c’est ensuite le superstatoréacteur) .

Cependant un statoréacteur n’est pas capable d’assurer sa propulsion à vitesse nulle, et il ne peut évoluer qu’en domaine supersonique, à une vitesse supérieure à Mach 1. Dans le cas du Meteor (qui emporte un statoréacteur à accélération controlée), le statoréacteur comporte un accélérateur à poudre intégré dans la chambre de combustion. Ainsi, une impulsion initiale est donnée et le missile peut atteindre le domaine supersonique nécessaire, avant que le statoréacteur ne fonctionne correctement et maintienne une vitesse élevée, comme le montre le graphique suivant. 

capture.jpg

 La vitesse en fonction de la portée du Meteor est ici comparée aux actuels MRAAM (Mid Range Air to Air Missile), les missiles de moyenne portée comme le MICA par exemple. La portée du Meteor est plus importante et contrairement aux missiles actuels, il est capable de maintenir une vitesse élevée. 

NEZ.jpg

Autre atout du Meteor : une NEZ(1) bien plus conséquente que les missiles actuels.

(1): « No Escape Zone » : Zone déterminée dans lequel le missile est sûr d’atteindre sa cible qui n’a dans ce cas là    aucun moyen d’échapper au missile. 

Armement Air-Sol

MBDA APACHE:

Armement Propulsé A Charges Ejectables

ap-2.jpg

L’APACHE est un missile air-sol de croisière conventionnel anti-piste. Il est donc destiné à la destruction d’aérodromes de bases aériennes très protégées, élément primordial pour le contrôle de l’espace aérien en situation de guerre. Comme ces sites sont très protégés, un pilote doit pouvoir les neutraliser avec son appareil sans se mettre en danger et donc s’en approcher trop près. Le tir doit donc s’effectuer à distance de sécurité. A l’origine, APACHE avait pour signification « Arme Planante A CHarges Ejectables ». Mais une arme planante de ce type, sans motorisation donc, était incompatible avec l’objectif de détruire une cible précise avec une distance de sécurité puisque la portée du missile était faible. L’intégration d’un turboréacteur a donc été effectuée. Deux APACHE peuvent être embarqués aux points d’emports sous voilure du RAFALE. Il a été livré à l’armée entre 2001 et 2004, en 100 exemplaires. 

cft-apache-3.jpg

  • Masse: 1230 kg
  • Envegure: 2.85m  Longueur: 5.10m
  • Doté de 4 gouvernes et 2 dérives ventrales (déploiement après le tir)
  • Altitude de croisière: entre 20 et 60m
  • Portée: 150 km en suivi de terrain, à très basse altitude et en toutes conditions
  • Précision décamétrique
  • Vitesse: Mach 0.8 (c’est donc un missile subsonique)
  • Guidage inertiel + réactualisation des données en vol (assurés par radar ou GPS)
  • 10 sous-munitions anti-piste KRISS « Kill Runway Improved Sub System ». Elles sont éjectées du missile au dessus de l’objectif et pénètrent ensuite dans le béton avant d’exploser avec un retardement variable (0 à 12h), pour limiter l’accès à la plate-forme visée le plus longtemps possible
  • Capacité « fire and forget »(1)
  • Vol en trois phases: Phase initiale durant laquelle le missile doit rejoindre un point d’entrée à l’issue d’une trajectoire en chute libre. Phase de croisière, dans un couloir programmé, durant laquelle la navigation inertielle est périodiquement recalée. Phase terminale pendant laquelle, aprés un dernier recalage de navigation, le missile procède à l’acquisition finale de l’objectif à l’aide de son radar, afin de déterminer l’instant optimum de largage des sous-munitions

L’architecture du missile et les matériaux choisis contribuent à la réduction de sa Surface Equivalente Radar et sa signature infrarouge, le principe même de la furtivité. L’APACHE est donc un missile furtif peu susceptible aux systèmes de brouillage. 

Ce missile a été « mis sous cocon » depuis 2008/2009, il est rare de le voir emporté sur RAFALE depuis et il est désormais plutôt destiné pour des missions avec le MIRAGE 2000.

 (1): Capacité d’un missile à être totalement autonome après le lancement.

Photo: Rafale B emportant des APACHE (en noir)

kriss.jpg

MBDA SCALP-EG/ »Storm Shadow »:

« Système de Croisière Autonome à Longue Portée – Emploi Général ». C’est la version anglaise qui est baptisée « Storm Shadow ». 

Le missile SCALP est un dérivé de l’APACHE présenté plus haut.

Cependant, il comporte une charge unitaire contrairement à l’APACHE qui emportait des sous-munitions. Son développement a commencé en 1994 et le missile a pu être  livré aux forces en 2004 après une commande passée en 1998 (500 missiles dont 50 pour la Marine).

Le principe ressemble a celui évoqué avec l’APACHE, à savoir détruire un objectif terrestre primordial en profondeur ou présentant un danger (bunker, centre de commandement, de stockage de munitions…), déterminé avant le vol, sans que l’avion tireur ne soit en danger, tout en évitant les dommages collatéraux grâce à une très grande précision. Une fois lancé, sa cible ne peut donc pas être modifiée.

scalp-eg.jpg

  • Masse: 1300 kg Longueur: 5.10 m, envergure: 2.85m, diamètre inférieur à 1m
  • Vitesse: Mach 0.8
  • Portée: 250km
  • Altitude de croisière: 30m
  • Précision métrique
  • Charge unitaire de 400 kg
  • Capacité « fire and forget »
  • Guidage inertiel – topographique – radar – gps et guidage final par imagerie infrarouge
  • Coût unitaire: 626 000 euros (estimé)
  • Partie avant: equipements avionique  Partie centrale: charge militaire   Partie arrière: propulsion et contrôle du missile
  • Propulsion: Moteur Microturbo TR60-30 (allumage se faisant avant le tir) 

moteur-scalp.jpg

Ce missile dispose d’une charge en tandem de 360 kg, également nommée BROACH (Bomb Royal Ordnance Augmented Charge), à double effet : pénétration (dans plusieurs mètres de bétons) et éclats. En cas de non-identification de la cible et de dommages collatéraux possibles, le SCALP est capable de changer de trajectoire pour s’écraser dans une zone déserte.

La différence de portée conséquente entre l’APACHE et le SCALP réside dans le fait que la charge unitaire du SCALP est moins volumineuse que l’ensemble des sous-munitions KRISS de l’APACHE. Le SCALP emporte donc plus de carburant et sa portée est accrue. Tout comme l’APACHE, le SCALP est furtif.

Sur RAFALE C et B, deux SCALP peuvent être emportés sans problèmes (sous voilure, voir photo suivante), mais sur RAFALE Marine, un seul SCALP peut être emporté (point d’emport central). En effet si un RAFALE M emporterait deux SCALP et n’en tirerait qu’un avant son retour au porte-avions, il y aurait une configuration asymétrique au moment de l’appontage.

Le SCALP est le missile qui a été principalement utilisé lors de l’intervention française en Libye, où il a démontré son efficacité. C’est d’ailleurs la première fois que ce missile était utilisé en contexte opérationnel.

En 2015, ces missiles feront progressivement tous partie d’un programme de rénovation, permettant notamment d’augmenter la capacité de pénétration du missile. Ils seront ensuite réceptionnés à partir de 2018.

scalp-descriptif.jpg 

montage-scalp.jpg  scalp.jpg

scalp-avant.jpg  scalp-apres-1.jpg

Vues aériennes de la base d’Al Jufra (Libye, 2011), avant et après le tir de missile Scalp sur celle-ci.

MBDA Exocet AM-39: 

L’Exocet est un missile anti-navire décliné en plusieurs versions : Mer/Mer (MM-38 et MM-40),  Sous-marin/Mer (SM-39) et Air/Mer (AM-39). C’est ce dernier qui équipe le RAFALE. Il peut être lancé par des avions de chasse de la Marine mais aussi depuis des hélicoptères ou des avions de patrouille par exemple. Il est utilisé depuis les années 70 par beaucoup de pays, mais la version actuelle a bien évidemment évolué depuis sa mise en service. Ce missile a prouvé son efficacité au combat, c’est notamment lui qui a détruit le destroyer Sheffield de la Royal Navy durant la Guerre des Malouines (1982). Il est disponible sur Rafale depuis le Standard F3, dans la version baptisée « AM 39 Block II Mod 2″. Les expérimentations et la qualification de ce missile se sont déroulés en 2012 et il est désormais opérationnel sur Rafale. Un seul missile peut y ête emporté, au point d’emport central.

  • Masse: 655 kg
  • Longueur: 4.69m   Diamètre: 0.34m    Envergure: 1m  
  • Charge militaire: 165 kg
  • Vitesse: légèrement inférieure à Mach 1 
  • Portée variable selon la vitesse et l’atitude du tireur (jusqu’à 70km)
  • Moteur fusée (propulseur solide)
  • Capacité « fire and forget » 
  • « Sea skimming »: ce missile effleure le niveau de la mer
  • Guidage inertiel + radar actif
  • Utilisable dans toutes conditions climatiques
  • Coût unitaire estimé :800 000 euros

exocet-am39.jpg exocet.jpg

MBDA ASMP-A:

Le missile nucléaire ASMP-A (Air-Sol Moyenne Portée Amélioré) est une évolution du missile nucléaire ASMP qui a équipé les forces aériennes stratégiques (FAS) et assuré une partie de la dissuasion nucléaire française de 1986 à 2009, en complément des SNLE (Sous marin Nucléaire Lanceur d’Engins, qui emporte un autre type de missiles nucléaires, bien plus élaborés). Il était emporté sur MIRAGE IV, MIRAGE 2000 N et Super-Etendard. L’ASMP-A, programme débuté en 1997, est donc venu remplacer totalement l’ASMP; il a été qualifié le 1er octobre 2009 sur MIRAGE 2000 N. L’arrivée du standard F3 de l’avion de Dassault a permis sa qualification sur RAFALE un an plus tard, en 2010. Il est aussi bien utilisable sur RAFALE B que sur RAFALE M.

Les derniers missiles commandés par la France ont été livrés fin 2011. 

asmp-a.jpg

  • Masse: 840 kg
  • Longueur: 5.40m   Diamètre: 0.35   Envergure: 0.96m
  • Mode de propulsion: Accélérateur à poudre puis statoréacteur
  • Portée: >500km en haute altitude, environ 100km en basse altitude (contre 300km maximum pour l’ASMP)
  • Vitesse: + de Mach 3 en haute altitude, Mach 2 en basse altitude
  • Précision accrue par rapport à l’ASMP (moins de 10 mètres de marge d’erreur)
  • Charge: Tête Nucléaire Aéroportée (TNA) qui remplace la TN-81 de l’ASMP. Cette TNA, dont la puissance est classifiée, serait d’une puissance de 300kt. Pour comparaison, « Little Boy »  larguée sur Hiroshima avait une puissance de 20kt. 
  • Guidage inertiel sur programme
  • Missile furtif, doté d’une grande manoeuvrabilité
  • Emporté sur point d’emport central sur Rafale
  • La France disposerait de 79 ASMP-A
  • Coût unitaire inconnu, estimé à 15 millions d’euros.
  • Durée de vie: 25 ans, rénovation prévue à mi-vie
  • REMARQUE: Il est toujours difficile, et c’est normal, d’avoir des informations et des données précises sur les armements nucléaires. 

Le tir se déroule en plusieurs phases. Après éjection, le missile descend de quelques mètres sous l’avion. Ensuite, l’accélérateur à poudre s’allume (mise à feu du bloc poudre) et propulse le missile au delà de la vitesse supersonique en quelques secondes. Le statoréacteur prend ensuite le relais : la transition s’effectuant en un dixième de seconde (largage de la tuyère d’accélération – ouverture des entrés d’air- éjection des obturateurs de la chambre de combustion – injection du kérosène et enfin allumage du statoréacteur). Le missile entre alors dans sa phase de croisière, avec une trajectoire pouvant être à haute altitude (avec descente à forte pente sur l’objectif), à basse altitude (en épousant le relief).

L’ASMP-A, et plus précisément la TNA présente la particularité mondiale d’être la seule tête nucléaire a avoir démontré son efficacité, sa fiabilité et sa sécurité sans essai nucléaire préalable, grâce au programme de simulation.

L’ASMP-A est un point essentiel de la dissusasion nucléaire française, par sa capacité à « réagir ou agir en tout temps, en toute heure, en tout lieu, quelles que soient les circonstances ».

Comme on peut le contaster sur la photo suivante (de gauche), qui présente le prototype Rafale B 01 avec un missile ASMP dans les années 90, la capacité à tirer l’arme nucléaire depuis le Rafale était envisagée dès l’origine.

asmp-raf-b01.jpg  asmp-a-rafale.jpg

Les GBU:

Les GBU (Guided Bomb Unit) sont des bombes guidées par laser américaines. On utilise souvent le terme « Paveway » pour désigner le système de guidage de ces bombes américaines fabriqués par Raytheon. Les premières bombes laser, conçues par Texas Instruments, ont été utilisées la première fois par les Etats-Unis au Vietnam. Depuis, ils ont sans cesse développé et amélioré ce type de bombes. Les premières GBU sont elles entrées en service dans les années 70 et étaient utilisées par les Etats-Unis. La première à entrer en service étant la GBU-10, en 1976.  

Une bombe guidée laser, c’est en fait une bombe classique, à laquelle on rajoute un système de guidage: des ailettes arrières pour assurer la portance de la bombe, des ailerons canards dirigeant le bombe vers son objectif et un calculateur pour controler le tout. Ce dernier commande les ailerons en fonction de ce que voit le capteur de la tête. Ces bombes à guidage laser ne sont pas autonomes. Elles nécessitent l’utilisation d’un illuminateur (désignateur laser), utilisé au sol par un soldat ou embarqué sur un aéronef. Cet illuminateur a pour but de faire une « tache » laser sur la cible. (c’est le cas du pod Damocles sur Rafale).  Lorsque la bombe est larguée, elle entre alors dans une phase d’acquisition où la bombe va rechercher la tache de l’illuminateur puis acquérir l’objectif et enfin adapter la configuration de vol jusqu’à celui-ci. Dans la phase de guidage terminal, le calculateur tient les paramètres optimum jusqu’à la phase d’impact avec la cible. La cible doit cependant être illuminée pendant tout le vol de la bombe, ce qui fait de celle-ci une arme non-autonome, et n’est donc pas de type « fire and forget ». 

profil-gbu.jpg

Voici le profil de certains GBU qui peuvent être emportés sur RAFALE. A ceux-ci, il faudrait rajouter les GBU-49, qualifiés depuis 2012 pour que le document soit complet. D’autres GBU existent (GBU-27, GBU-28, GBU-39…). Vous trouverez le descriptif technique de chacune d’elle plus bas.

Type Corps de bombe Charge militaire (kg) Masse (kg) Longueur (m) Diamètre (m) Envergure en vol (m) Portée (km) 
GBU-12 Paveway II Mk-82 ou BANG 250 87 ou 70 250 à 277 3,3 0,27 0,43 15
GBU-16 Paveway II Mk-83 215 495 3,7 0,35 0,72 15
GBU-22 Paveway III Mk-82 87 227 ? ? ? 18
GBU-24/B Paveway III Mk-84 429 1050 4,39 0,46 2 18
GBU-24/A/B Paveway III BLU-109 243 1065 4,33 0,37 2,03 18
GBU-49 Enhanced Paveway  II  Mk-82 ou BANG 250 87 ou 70 250 à 277 3,3 0,27 0,43 15

La seule différence entre les deux GBU-24 est la charge, l’une est pénétrante (la BLU-109), et l’autre non. En ce qui concerne les GBU-49, c’est une GBU-12 qui est dotée d’un guidage GPS en plus du guidage laser. En effet, par mauvais temps par exemple, une interruption du faisceau du désignateur laser est possible, rendant la bombe obsolète. Dans le cas du GBU-49, le kit GPS prend alors le relais pour assurer la navigation.

La différence entre Paveway II / Paveway III réside dans un système navigation considérablement amélioré une précision accrue, de l’ordre d’un mètre sur Paveway III contre 10 mètres sur Paveway II.

Une bombe GBU coûte entre 50 000 et 70 000 euros.

Les GBU (sauf GBU-24) sont emportés sous voilure, par 2 ou 3 grâce aux adapterus bi et tri-bombes.

rafale-gbu22.jpg    rafale-gbu22-02.jpg

3 GBU-22 de chaque côté de la voilure.        

Tir de GBU-22

gbu-24-damocles-2.jpg

GBU-24 au point d’emport central

triple-gbu-49-loadout-and-tda-lr68-rocket-pod.jpg            gbu-12.jpg

Trois GBU-49                                                                                              

 2×2  GBU-12    

Remarque: Sur la photo où les GBU-49 sont montés sur Rafale, on note aussi la présence au sol du panier lance-roquettes LR-68, qui peut emporter 18 roquettes de 68mm.     

SAGEM AASM :

Désignation OTAN: SBU (Smart Bomb Unit) 38/54/64 HAMMER (Highly Agile Modular Munition Extended Range).

Les AASM (Armement Air Sol Modulaire) désignent une famille d’armements air-sol guidés de précision de nouvelle génération. Créée par Sagem, filiale du Groupe Safran, c’est le premier armement de ce type développé en Europe. On les appelle couramment les bombes AASM mais l’AASM est en réalité un kit de guidage associé à un kit d’augmentation de portée qui viennent s’adapter sur un corps de bombe classique, pour donner une arme guidée de précision.

L’objectif recherché à l’origine du programme, dans les années 90, est le même que pour le SCALP et l’APACHE: pouvoir frapper avec précision à longue distance sans mettre en danger le tireur. Cependant, les missiles de croisière SCALP et APACHE sont destinés à des objectifs de valeur situés vraiment en profondeur du territoire ennemi. Les AASM, eux sont destinés à des objectifs tactiques se trouvant à plusieurs dizaines de kilomètres du tireur. La sécurité du tireur est assurée par la grande portée que procure les AASM, plus de 50km. Cette grande portée est obtenue grâce aux bonnes performances de son propulseur.

Les commandes d’AASM à Sagem ont été passées en 2000. En 2007, les premiers AASM INS/GPS (SBU-38) ont été livrés. Les premiers déploiements d’AASM en opérations ont été réalisés en 2008 en Afghanistan. 2008 marque aussi la signature d’un accord entre Sagem et MBDA pour la commercialisation par MBDA à l’export de l’AASM. En 2009, c’est la version INS/GPS/Infrarouge (SBU-54) qui est livrée.

En 2013, c’est la version INS/GPS/Laser qui doit être reçue par les forces françaises, cette version ayant effectué ses tirs de qualification en 2011. Selon le rapport du Sénat, ce sont pas moins de 2348 kits AASM qui ont été commandés et au moins 800 autres kits qui devraient être commandés à partir de 2013. Le coût du programme s’élève pour le moment à 575 millions d’euros, ce qui nous donne un coût unitaire (avec développement) de plus de 240 000 euros. Sans tenir compte du développement, le coût unitaire est de 164 000 euros.

famille-aasm-2-2.png

  • Comme on le constate ci contre, les kits AASM s’adaptent à différents corps de bombe, de charge plus ou moins grande (125, 250, 500 ou 1000 kg) et de type différent (Mk-82, BLU 111 ou BANG)
  • Trois systèmes de guidage différents
  • Masse: environ 340kg et une longueur de 3.10m pour un corps de bombe de 250kg 
  • Portée: >15 km en basse altitude et >50 km en haute altitude
  • Capacité fire and forget
  • Capacité de tir tous temps
  • Capacités multicibles (jusqu’à 6 AASM peuvent être tirés en même temps) 
  • Emporté en 4 ou 6 exemplaires sur Rafale grâce aux adapteurs bi et tri-bombes
  • Précision: <10m pour la version INS/GPS et <5 m pour la version INS/GPS/Infrarouge et moins d’ un mètre pour la version INS/GPS/Laser
  • Très bonne manoeuvrabilité, capacité à très fort dépointage (tir à la verticale possible)
  • Propulsion à propergol solide
  • Durée de vie de 24 ans (d’arpès l’Assemblée Nationale)

aasm-2-1.png

La conception modulaire présente un grand avantage, il permet à l’armée, en fonction de ses missions, de composer le type de bombe adéquat à celles-ci, avec pour résultat une excellente disponibilité. La charge et le système de guidage sont alors optimaux et en accord avec l’objectif déterminé. 

Comme dit plus haut, c’est la version SBU-38 HAMMER, à guidage INS/GPS qui est entrée en service la première, en 2007 (tir de qualification réalisés en jullet 2006). Cette version offre donc un système de guidage hybride; inertiel suivi d’un recalage GPS.

Vidéo des premiers tirs d’AASM

En 2009, la France a reçu la version INS/GPS/Infrarouge, qui ajoute une détection terminale assurée par un imageur infrarouge et qui permet d’effectuer un recalage final avant l’impact pour une plus grande précision. En effet, cet imageur infrarouge est capable de reconnaitre une cible fixe qui a été enregistrée dans sa mémoire. L’imageur infrarouge permet également à l’AASM d’être utilisé de jour comme de nuit. 

sbu-38.jpg aasm-Ir.jpg

A gauche, trois AASM à guidage INS/GPS et à droite, deux AASM à guidage INS/GPS/IR.

La SBU-64, version INS/GPS/Laser a effectué son premier tir de qualification en juillet 2012. Le tir de qualification sur cible mobile a eu lieu en décembre 2012. Dans cette version, un autodirecteur laser est ajouté, de la même façon qu’est ajouté un autodirecteur infrarouge sur SBU-54.

Cet autodirecteur laser permet la destruction de cible à forte mobilité. Lors des tirs d’essais, une cible motorisée au sol (un 4*4 roulant jusqu’à une vitesse de 80 km/h) a été détruite par le SBU-64 avec une précision de moins d’un mètre et un avion tireur se trouvant à une quinzaine de kilomètres, le tout avec un fort dépointage. Cette version laser a été commandée et va pouvoir être livrée dans les prochaines années. 

aasm laser tir essai.jpg 

Actuellement, seul le corps de bombe de 250 kg est utilisé (on parle d’AASM-250), mais des tirs ont déjà été réalisés avec un corps de bombe de 125kg. Les versions avec corps de bombe de 500 ou 1000kg sont en développement. Des améliorations de l’AASM, telles qu’une liaison de données sont elles aussi en développement.

Par rapport aux GBU, les AASM, grâce à leur mode d’attaque final vertical (il peut aborder une cible en coordonnées géographiques pures avec un angle de presque 90°), peuvent atteindre des objectifs dans des rues étroites par exemple ou encore dans un court espace entre deux reliefs… 

Cet armement présente le grand avantage d’avoir la précision d’un missile avec un coût trois à quatre fois inférieur.

Explication du guidage INS/GPS par Sagem: « kit de guidage de base utilisant trois gyroscopes inertiels dont les impulsions directionnelles sont gérées par un filtre de Kalman et recalées en temps réel par un récepteur GPS (Global Positioning System) de qualité militaire. Outil d’aide à la précision, un filtre de Kalman peut se résumer à un faisceau d’algorythmes mathématiques réunis sous la forme d’un dispositif électronique à réponse impulsionnelle infinie qui estime les divers états d’un système dynamique, à partir d’une série de mesures incomplètes ou brouillées. Les ingénieurs de Sagem ont particulièrement travaillé cette question, de telle sorte que la trajectoire de vol de l’AASM est lissée en permanence et recalculée selon une course prédictive qui lui permet d’atteindre une précision finale (ou erreur probable à l’impact) de quelques mètres. Et cela au bout d’un vol d’une cinquantaine, voire de soixante à soixante-dix kilomètres » (source)

aasm-sur-rafale.jpg

Mais aussi…

Le pod de désignation laser Damocles:

Ce pod de désignation multi-fonction, développé par Thalès a prouvé son efficacité sur RAFALE dans les différentes missions où il a été engagé.

Caractéristiques:

  • Masse: 265 kg   Longueur: 250cm   Diamètre: 37cm
  • Spectre de 3 à 5 µm
  • Laser de télémétrie: 1.5 µm de longuer d’onde
  • Laser de désignation : 1.06 µm de longueur d’onde
  • Champ de vision : de 4°x3° à 1°x0.75°
  • Grossissement électronique x2
  • Conception modulaire pour permettre des mises à jour
  • Compatibilité avec les systèmes d’armes existant mais aussi futurs

Les missions et le fonctions de ce pod:

Air-sol:

  • Compatible avec les armes guidées par laser (GBU), les armes guidées par INS/GPS (AASM) et les armes guidées par imagerie
  • Deux modes d’attaque: autonome ou en coopération, en utilisant le traqueur laser intégré
  • Forte énergie laser combinée à une forte résolution laser qui offrent une longue portée de sécurité et un grand niveau de survivabilité
  •  A longue portée, capacité à évaluer les dommages
  • Capacité à reconnaitre la cible
  • Localisation assurée en 3D
  • Navigation FLIR intégrée (Forward Lookind InfraRed, utilisiation des rayons infrarouges pour détecter les cibles)
  • Résolution infrarouge de 320*240

Reconnaissance:

  • Reconnaissance moyenne portée de jour comme de nuit même sur petites cibles
  • Identification visuelle de cibles aériennes de jour comme de nuit (facilite localisation et approche des ravitailleurs).

 Données fournies par Thalès, le constructeur de ce pod

Présentation à partir de 4min15 sur la vidéo.

  damocles-1.jpg

Les principaux concurrents du pod Damocles sont le pod « Sniper » de Lockheed-Martin (US) et le pod « Litening » de Rafael (Israel). Mais le Damocles apparait en retrait, moins performant que ceux-ci et ceci pourrait être préjudiciable pour l’exportation du Rafale. C’est pourquoi Thales développe un nouveau pod, le PDL-NG (Pod de Désignation Laser – Nouvelle Génération).

Au départ Thales avait pensé à un « Damocles-XF », (le pod Damocles amélioré avec une voie TV) mais il a été abandonné au profit du PDL-NG (contrat de 150 millions d’euros pour le développement de celui-ci signé en janvier 2013 avec Thales). Ce PDL-NG, serait lui doté d’une voie TV mais aussi d’un nouveau capteur infrarouge et une résolution infrarouge portée à 620*540. Aussi, une caméra de jour supplémentaire et des capacités de géolocalisation accrues. Il pourra notamment effectuer des missions de renseignement non conventionnel. Ce tout nouveau pod doit être livré en 2018 et la facture s’élevera alors à 450 millions d’euros avec la fabrication de 45 exemplaires.

Le pod RECO-NG:

RECO-NG: Reconnaissance Nouvelle Génération. Ce pod est aussi appellé AEROS. 

L’armée de l’air, tout comme la marine a exprimé le besoin en 1997 d’un dispositif de reconnaissance aérienne possèdant des capacités nettement supérieures aux équipements alors utilisés. Parmi les améliorations souhaitées, on retient une augmentation de la durée de reconnaissance possible au dessus de la zone à observer, un matériel offrant une souplesse d’emploi accrue, ou encore la possibilité de recueillir plus de données.

La France a donc commandé à Thales 20 exemplaires de pod de reconnaissance baptisé RECO-NG en 2000. Pour rappel, la fonction reconnaisance est une capacité déterminante, elle permet de préparer avec la plus grand précision les missions et aussi de s’assurer une bonne maitrise de l’environnement de la mission.  Le pod a été qualifié par la DGA en 2009 et est entré en service en 2010. Les forces françaises ont reçu 10 pods en 2011 et les 10 autres en 2012. Il est utilisable sur RAFALE air (biplace de préférence) et sur RAFALE Marine. Ses compétences ont été prouvées lors de l’engagement en Lybie en 2011.

  • Longueur : environ 5m
  • Diamètre: 80cm
  • Masse: environ 1 tonne
  • Qualifié pour un vol jusqu’à Mach 1.4

reco-ng-descriptif.jpg

Description fournie par le site du ministère de la Défense:

« Le Pod Reco-NG peut prendre des photos en très basse comme en haute altitude, à courte comme à grande distance, à grande comme à très grande vitesse. Il permet une reconnaissance photographique aérienne inédite pour l’armée française. En comparaison, son prédécesseur, le Presto, ne prenait pas de clichés en basse altitude par exemple.

Les capteurs optiques, placés dans une nacelle intégrée sous un Rafale, tournent à 180 degrés. Ils peuvent viser une zone, pointer un objectif sous différents angles ou pointer différents objectifs lors d’un seul passage.

Le Pod Reco-NG opère sur deux bandes spectrales (visible et infrarouge) afin de réaliser des prises de vue diurnes et nocturnes. Mais le capteur infrarouge est aussi utilisé en plein jour. « On fait du bispectral systématiquement pour être sûr de ne rien rater, raconte le Lieutenant Colonel Loïc Rullière, commandant de l’Escadron de Chasse 1/7 « Provence »En superposant, pour un même site, une image en vision diurne et une autre prise en infrarouge, des éléments peuvent être découverts, comme la trace thermique d’un avion qui vient de décoller ou la présence d’hélicoptères dans des hangars. »

Pour la première fois, le « tout numérique » est utilisé dans un système de reconnaissance. Cela permet de stocker une grande quantité d’images, géoréférencées directement dans la nacelle. « Fini la pellicule : le stockage de l’information ne sera pas une limite », assure le commandant de l’escadron. «  

reco-ng.jpg  pod-reco-ng.jpg

Vidéo d’explication de la mise en oeuvre du pod RECO-NG

LGTR: Laser Guided Training Round

lgtr-1.jpg

  • Masse: 40kg
  • Longueur: 1.90m 
  • Diamètre: 0.10m 
  • Ce système est utilisé lors d’entrainements, il permet de simuler un tir de GBU sur des cibles d’entrainement.
LGTR.jpg
Pod ACMI (SEMAC):
 
ACMI: Air Combat Maneuvering Instrumentation                
SEMAC: Système d’Entrainement aux Missions Aériennes Complexes
 
MBDA fabrique la version française de ces dispositifs, l’acronyme SEMAC est donc seulement utilisé pour la version française. Le pod ne peut qu’être situé à l’extrémité de la voilure du RAFALE, sur les rails, là où l’on voit par habitude des MICA. Globalement, cet équipement a pour but d’enregistrer puis de restituer les actions qui ont été effectuées par l’aéronef qui le porte. Il est constitué d’équipements électroniques d’une antenne émettrice/réceptrice. Ainsi, on l’utilise pour effectuer des debriefings après vols puisque le pod est capable de simuler un tir de missile air-air, un tir au canon ou un tir de leurres, et aussi calculer une probabilité d’impact. L’information est alors immédiatement transmise au pilote mais aussi aux équipes au sol qui analysent ces résultats. Lors d’un exercice ou d’une « confrontation » lors des rassemblements comme le Red Flag ou le TLP (Tactical Leadership Program), ce sont ces systèmes qui sont utilisés par les différents avions y participant. Les informations qu’émettent les systèmes ACMI sont alors centralisées par les équipes au sol qui pevent suivre en direct l’évolution de la situation tactique de l’exercice. 
pod-semac.jpg
 
Nacelle de ravitaillement en vol
 
La Marine est la seule à exploiter les capacités de ravitailleur du Rafale. Grâce à la nacelle de ravitaillement buddy-buddy Intertechnique Douglas D827, un Rafale Marine peut ravitailler un autre RAFALE Marine ou un Super-Etendard. On dit alors que le RAFALE qui a la fonction de ravitailleur est en configuration « Super-Nounou », ou le RAFALE emporte la nacelle (sous fuselage) avec 6500 litres de carburants en emports externes (2 bidons de 2000L et 2 de 1250 L) La nacelle permet un transfert de carburant à 530 litres par minute. Un ravitaillement n’est possible qu’en vitesse subsonique. D’une longueur qui ne dépasse pas les 3m et d’une masse inférieure à 400 kg, cette nacelle est munie de pompes à combustible et hydraulique, et aussi d’un tuyau flexibles d’une quinzaine de mètres, au bout duquel est monté un « panier » qui va se fixer à la perche de l’avion à ravitailler. 
super-nounou.jpg  panier-ravitaillement.jpg
Un RAFALE M en configuration super – nounou.                                              
Le panier de ravitaillement monté sur le tuyau flexible
ravitaillement.jpg
Phase de ravitaillement entre deux RAFALE Marine
 

Présentation du métier d’armurier sur RAFALE

Source: 
http://tpe-rafale.e-monsite.com/pages/rafale-ses-caracteristiques/emports-armements/

De jolis petits « cadeaux »

à

l’URANIUM « APPAUVRI »

prêts à contaminer

les populations autochtones

et à polluer les eaux,

les sols et l’air…

pour l’éternité !

Merci HOLLANDE !

HOLLANDE Je vous mens, je vous manipule et j'en suis fier avec signature Thierry LAMIREAU

HOLLANDE et l'URANIUM APPAUVRI
Jean-Yves LE DRIAN

Ministre de la Défense

sort ses gros bras

avec les RAFALE:

(Source: RFI montage de l’interview de Olivier FOURT)

Spectre de la guerre:

Les Européens envoient

des avions militaires

à la frontière russe

Quatre avions de combat britanniques ont rejoint, lundi 28 avril 2014, la Lituanie dans le cadre d’une mission de surveillance de l’OTAN visant les pays baltes, selon des sources officielles. Quatre engins français étaient déjà arrivés plus tôt dans la journée dans le ciel polonais.

Les quatre RAFALE français ont rejoint la base de Malbrok, dans le nord de la Pologne, où environ 70 militaires tricolores ont été déployés. Quatre JET Typhoon britanniques sont quant à eux arrivés en Lituanie et vont survoler les espaces aériens estonien, lettonien et lituanien. Ces renforts font partie des mesures prises par l’OTAN pour rassurer les pays de l’Est de l’Europe, inquiets de l’attitude de Moscou dans la crise ukrainienne.
Depuis le 1er avril 2014, un avion radar Awacs français assure par ailleurs plusieurs fois par semaine des missions de surveillance au-dessus de la Pologne et de la Roumanie. Un autre avion radar Awacs, britannique celui-là, a également été déployé en mars pour les mêmes missions.
L’OTAN a annoncé mi-avril le renforcement de la défense des pays d’Europe orientale et multiplie les sorties de ses avions au-dessus des pays baltes. Des navires doivent être déployés dans la mer Baltique et en Méditerranée orientale. Washington a également annoncé la semaine dernière le déploiement de quatre compagnies de parachutistes, soit 600 soldats, pour des exercices en Pologne et dans les pays Baltes.

Arrivée de 150 soldats américains en Estonie

Une compagnie de 150 hommes de la 173e brigade aéroportée de l’armée américaine est également arrivée lundi en Estonie, complétant ainsi ce déploiement annoncé par Washington. Les soldats américains ont atterri à la base aérienne d’Amari (ouest) où ils ont été accueillis par le président estonien Toomas Hendrik Ilves. Ils seront stationnés au port de Paldiski sur la mer Baltique, au moins jusqu’à la fin de l’année.
« Les liens transatlantiques ne vont pas de soi, mais constituent un élément vital de la sécurité, dans un monde non sécurisé. Nous apprécions ainsi d’autant plus les troupes alliées sur notre sol. L’Estonie est un pays qui a toujours apprécié et aimé les Etats-Unis », a déclaré M. Ilves lors de la cérémonie d’accueil.  »Le seul danger militaire dans la région de la mer Baltique est la Russie. La Russie ne reconnaît pas la neutralité: vous êtes soit avec eux soit contre eux », a commenté le chef d’état-major des armées estonien, Riho Terras au cours du week-end.  »Cela étant le cas, la présence de forces armées occidentales dans notre région est d’une importance vitale ».

 UE et Etats-Unis imposent

de nouvelles sanctions à la Russie

Par ailleurs, les Etats-Unis ont décidé, lundi 28 avril 2014, d’imposer des sanctions à 7 responsables russes et 17 sociétés proches du président Vladimir Poutine, en représailles à ce qu’ils ont qualifié  »d’actes de provocation » en Ukraine. Parallèlement, l’Union Européenne va également ajouter quinze noms de responsables russes et ukrainiens pro-russes à la liste des personnes sanctionnées dans le cadre de la crise ukrainienne, a-t-on appris lundi de sources diplomatiques.
L’ajout de ces noms a été décidé par les ambassadeurs auprès de l’UE des 28 pays membres, qui se sont réunis à Bruxelles en raison de l’absence de « désescalade » de la situation en Ukraine. Côté américain, Washington va également revoir les conditions d’autorisation à l’exportation en Russie de certains équipements high-tech qui pourraient avoir un usage militaire, a déclaré la Maison Blanche dans un communiqué publié à Manille, où le président Barack Obama est en visite officielle.

http://www.rtl.be/info/monde/europe/1087150/spectre-de-la-guerre-les-europeens-envoient-des-avions-militaires-a-la-frontiere-russe

Publié dans:REFLEXIONS PERSONNELLES |on 29 avril, 2014 |Pas de commentaires »
1...34567...21

consultationjuridique |
mediatorspot |
femmebattueencolere |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tribulationsdepsys
| Bonjour d'Algérie Sou...
| kabylia2007