EXPOSITION AUX PESTICIDES: DES NIVEAUX ELEVES EN FRANCE (AFP)

Exposition aux pesticides:

EXPOSITION AUX PESTICIDES: DES NIVEAUX ELEVES EN FRANCE (AFP) dans REFLEXIONS PERSONNELLES pesticides_865_w460

Des niveaux élevés en France

PARIS – L’Institut National de Veille Sanitaire (INVS) a publié lundi 29 avril 2013 une étude reflétant l’exposition de la population française aux pesticides qui, pour la famille d’insecticides la plus utilisée, se révèle être plus élevée qu’en Allemagne ou en Amérique du Nord.

Sur la base de l’étude de concentrations urinaires mesurées en 2007, l’INVS indique que les métabolites des pesticides pyréthrinoïdes (famille d’insecticides la plus utilisée aujourd’hui pour le traitement des cultures et les applications domestiques) étaient plus élevées que celles observées en Allemagne, au Canada et aux Etats-Unis.

La consommation de certains aliments et l’utilisation domestique de pesticides (traitements antipuces ou dans un potager) influençaient de façon notable les concentrations, ajoute l’INVS.

L’étude rendue publique lundi est un des volets d’une grande enquête sur la nutrition et la santé des Français réalisée en 2006-2007.

La présence de 42 biomarqueurs a été mesurée chez 400 personnes pour évaluer l’exposition des Français à trois familles de pesticides (pyréthrinoïdes, organophosphorés et organochlorés) et aux PCB-NDL (polychlorobiphéniles), ces derniers étant interdits depuis 1987.

Pour les pesticides organophosphorés, efficaces sur les insectes et les acariens mais dont les usages ont été fortement restreints, la France présente des concentrations urinaires similaires à la population israélienne mais supérieures à celles des Américains et des Canadiens. Elle affiche en revanche des niveaux inférieurs à l’Allemagne, dont les chiffres datent de 1998.

Pour cette catégorie de pesticides, plusieurs facteurs semblent influencer les marqueurs urinaires (âge, corpulence, alimentation) et également le lieu de résidence et notamment la surface agricole dédiée à la culture de la vigne et l’usage d’insecticides dans le logement.

L’INVS estime qu’une attention particulière doit être portée aux pesticides organophosphorés et pyréthrinoïdes pour lesquels les niveaux français semblent être parmi les plus élevés en référence à des pays comparables.

Pour la dernière famille de pesticides étudiés, les organochlorés, les mesures et restrictions d’usage semblent montrer leur efficacité, note l’INVS, tout en appelant à vérifier leur efficacité pour certains chlorophénols.

Par exemple, les concentrations de l’insecticide DDT (interdit depuis 1971 en France) étaient voisines, voire plus faibles que dans d’autres pays, notamment en Europe et en Amérique du nord, et encore nettement inférieures à celles observées en Asie.

Mais, si pour la plupart des chlorophénols, les concentrations moyennes françaises sont similaires à celles mesurées dans les études allemandes et américaines, elles étaient bien supérieures pour deux marqueurs, rapporte l’INVS.

Le premier (2,5-DCP), présent dans des désodorisants et des antimites, est interdit depuis 2009.

Enfin, si la concentration moyenne de PCB a été divisée par trois en 20 ans (1986-2007) dans les analyses de sang, il y a encore 13% des femmes en âge de procréer (18-45 ans) et moins de 1% des adultes, qui avaient en 2007 des niveaux supérieurs à ceux recommandés par les autorités sanitaires.

Ceci est imputé à l’héritage historique de la pollution aux PCB qui reste marquée en Europe et en France.

Les PCB, autrefois utilisés dans du matériel électrique, sont des substances qui s’accumulent dans l’organisme de certains poissons.

Plus de 90% des pesticides sont utilisés dans l’agriculture, le reste par des jardiniers amateurs et pour usages collectifs, comme les voies ferrées.

(©AFP / 29 avril 2013 16h53)

Publié dans:REFLEXIONS PERSONNELLES |on 3 mai, 2013 |Pas de commentaires »

LE CHANGEMENT CLIMATIQUE EN PASSE DE FRANCHIR UN NOUVEAU SEUIL (AFP)

Le changement climatique en passe de franchir

un nouveau seuil

LE CHANGEMENT CLIMATIQUE EN PASSE DE FRANCHIR UN NOUVEAU SEUIL (AFP) dans REFLEXIONS PERSONNELLES climat

PARIS – Le changement climatique s’apprête à franchir un cap: le plus célèbre instrument de mesure de la concentration de CO2 dans l’air va bientôt atteindre les 400 ppm, niveau inégalé depuis des millions d’années et signe d’un réchauffement lancé sur une trajectoire inquiétante.

Le 29 avril 2013, la concentration du principal gaz à effet de serre (GES) était de 399.50 parties par million (ppm) au-dessus du volcan Mauna Loa de Hawaï où des mesures sont effectuées depuis 1958, la plus longue séquence jamais enregistrée dans ce domaine.

Et le seuil des 400 ppm pourrait être atteint ce mois-ci, selon la Scripps Institution of Oceanography de San Diego qui collecte ces données connues comme la courbe de Keeling, du nom du scientifique américain Charles Keeling à l’origine du projet.

Ce graphe est l’une des plus fameuses pièces à charge contre le rôle de l’homme dans le réchauffement du globe. Depuis les premières mesures, établies à 316 ppm, la courbe croit sans discontinuité. Jusqu’à la révolution industrielle et le recours massif aux énergies fossiles, ce taux n’avait pas dépassé les 300 ppm durant au moins 800.000 ans, selon des prélèvements dans la glace polaire.

Urgence

Ce seuil de 400 ppm a le même type de signification qu’un indice boursier qui dépasserait un niveau symbolique, explique à l’AFP Ralph Keeling, qui poursuit les travaux de son père. Il est d’abord important pour la perception que les hommes ont du changement en cours. C’est un jalon, estime-t-il.

De fait, il ne s’agira alors que d’un taux journalier qui, quand la végétation aura repoussé et absorbera une partie du CO2, descendra à nouveau.

Pour le climatologue français Jean Jouzel, la valeur moyenne annuelle de 400 ppm devrait être atteinte dans deux ou trois ans. Mais ça n’empêche pas que ce soit très marquant de dépasser pour la première fois les 400 ppm, souligne-t-il.

Et pas n’importe où. Certes une telle valeur a déjà été dépassée en juin 2012 au-dessus de l’Arctique, mais l’intérêt de Hawaï, c’est que c’est une valeur moyenne pour l’hémisphère nord. C’est vraiment la série de référence, explique M. Jouzel.

Au point que la responsable de l’ONU Christiana Figueres a brandi cette semaine ces chiffres devant les délégations du monde entier réunies à Bonn pour reprendre les laborieuses négociations sur la lutte contre le changement climatique.

Je vous accueille avec une inquiétude plus vive et un sens de l’urgence plus fort, a-t-elle lancé aux négociateurs qui doivent élaborer d’ici 2015 un accord qui engagerait tous les pays à réduire leurs GES.

L’objectif fixé par la communauté internationale est de contenir le réchauffement à 2°C par rapport aux niveaux pré-industriels, seuil au-delà duquel les scientifiques mettent en garde contre un emballement du système climatique avec son cortège d’événements extrêmes.

Or, 400 ppm de CO2 met déjà la planète sur la trajectoire d’une hausse moyenne de 2,4 degrés, selon le dernier rapport des experts de l’ONU sur le climat (GIEC).

Au rythme actuel on devrait atteindre une valeur de 450 ppm vers 2040, indique Jean Jouzel. Soit une hausse du thermomètre autour de 3°C.

Et les perspectives sont sombres: non seulement la consommation énergétique mondiale s’envole, mais on émet aujourd’hui toujours autant de CO2 pour chaque unité d’énergie produite qu’en 1990, selon l’Agence Internationale de l’Energie.

La dernière fois que la planète a connu une concentration de plus de 400 ppm de CO2, c’était il y a entre 3 et 5 millions d’années durant l’ère du pliocène. La température était de 3 à 4 degrés de plus qu’aujourd’hui et le niveau des mers cinq à 40 mètres plus haut, selon la Scripps Institution of Oceanography.

(©AFP / 02 mai 2013 18h50)

Publié dans:REFLEXIONS PERSONNELLES |on 2 mai, 2013 |Pas de commentaires »

SIMPLE COMME UN TOUR DE COCHON (Le Canard Enchaîné du mercredi 10 avril 2013)

Simple comme un tour de cochon

Ah, le fameux « choc de simplification » !

(Le Canard Enchaîné du mercredi 10 avril 2013)

SIMPLE COMME UN TOUR DE COCHON (Le Canard Enchaîné du mercredi 10 avril 2013) dans REFLEXIONS PERSONNELLES nitrates

Après l’allègement des contrôles dans les cantines, voilà une autre perle: la proposition n°9 sur les nitrates.

Selon les auteurs du Rapport Anti-Normes, l’ »exaspération des agriculteurs à l’égard des conditions d’application de la directive du 13 décembre 1991-dite Directive Nitrates« - est très compréhensible.

Et de s’indigner: « Il faut une fois lire les arrêtés prescrivant dans les zones concernées les dosages, les mesures, les modes opératoires, les évaluations, les calculs, les filtrages, les pesages. Pour maîtriser toutes ces règles, il faut au moins sortir d’une école nationale de chimie ! »

Cela, c’est du bon sens près de chez vous…

Les deux chasseurs de normes proposent ceci:

« Il serait souhaitable de passer des arrêtés portant leçon de chimie à des cahiers des charges établis avec les professionnels, à partir des bonnes pratiques dégagées par eux. »

Sans doute nos deux simplificateurs ne savent-ils pas que pas une virgule de ces arrêtés n’a été écrite sans obtenir l’aval des lobbies agricoles…

Autre proposition: 

Surtout pas de contrôles !

Le  lobby porcin veillera lui-même à la qualité de l’eau…

Nos bons auteurs ont juste oublié que la France traîne les pieds depuis vingt ans pour mettre en oeuvre cette Directive Nitrates.

Qu’elle a déjà été sanctionnée une fois par la Cour de Justice de l’Union Européenne pour non-respect de ladite directive. et qu’elle a toutes les chances de l’être de nouveau en août 2013.

« A ceux qui s’interrogent sur la capacité des agriculteurs à pratiquer l’autocontrôle, il suffit de se référer aux labels ou aux appellations d’origine contrôlée, dont les cahiers des charges très rigoureux sont respectés srupuleusement dès lors que les normes qu’ils contiennent sont déduites de l’expérience », écrivent nos simples d’esprit.

Qui n’ont sans doute pas remarqué que coller aux critères d’un label qui vous permet de vendre plus cher votre jambon est un poil plus motivant que d’épandre précautionneusement son lisier pour ne pas charger la flotte en nitrates…

Mais qu’importe: la simplification avance à grands pas. Le Programme National d’Action Nitrates , qui durcit les conditions d’épandage et devait entrer en vigueur en juillet 2013, vient d’être reporté de six mois.

D’ici là, en 2014, le gouvernement aura peut-être mis à la baille, comme le lui suggère la Mission de Lutte contre les 400 000 Normes, les arrêtés de la Directive Nitrates.

Tout est bon, dans la simplification !

Publié dans:REFLEXIONS PERSONNELLES |on 29 avril, 2013 |Pas de commentaires »

« ESSAIS NUCLEAIRES, UN HERITAGE SANS FIN »: CONSEQUENCES DES ESSAIS NUCLEAIRES EN POLYNESIE (un film de THierry DEROUET et de Nathalie BARBE / 2012)

« Essais nucléaires, un héritage sans fin »

Un film de Thierry DEROUET et de Nathalie BARBE

Coproduction: Bonobo Productions / France Télévisions

Copyright: 2012

Il est des héritages dont on se passerait volontiers.

Celui « légué » par la FRANCE à la POLYNESIE entre dans cette catégorie. Au nom d’une certaine idée de la FRANCE, DE GAULLE n’imaginait pas pouvoir se passer de l’arme nucléaire. L’ALGERIE servit de premier terrain d’expérimentation mais, une fois l’indépendance acquise, les militaires durent trouver d’autres cieux plus accueillants pour poursuivre leur saga atomique. 

Les îles de MORUROA et FANGATAUFA, situées dans la lointaine POLYNESIE en plein cooeur du Pacifique, firent l’affaire.

Entre 1966 et 1996, elles seront le théâtre de 193 essais aériens et souterrains qui ont laissé quelques traces encombrantes…

Le documentaire ne s’appesantit pas sur les conséquences sanitaires de cette campagne d’essais, d’autres l’ont fait longuement et bien (1), mais s’attarde sur les conséquences environnementales. Et elles sont potentiellement nombreuses.

De l’effondrement d’une partie de la couronne de l’atoll de MORUROA qui provoquerait une vague géante suivie d’un tsunami en passant par les 5 kilos de plutonium qui reposent encore dans les sédiments du lagon et pourraient se libérer un jour, ou encore les 570 tonnes de déchets contaminés jetés pendant trente ans dans « la grande lessiveuse bleue ».

Un  héritage encombrant et inquiétant que les réalisateurs passent méthodiquement en revue en prenant soin de relayer la parole des populations locales comme celle des autorités militaires qui n’ont pas la même vision de l’avenir. 

Etonnant !…

Olivier MILOT / TELERAMA

(1) « Aux enfants de la bombe » de Jean-Pierre DESBORDES et Christine BONNET          

Publié dans:REFLEXIONS PERSONNELLES |on 28 avril, 2013 |Pas de commentaires »

LES IRRADIES EN RADE DE L’ARSENAL DE BREST(Jérôme CANARD/Le Canard Enchaîné/ Mercredi 3 avril 2013)

Les irradiés en rade de l’arsenal de BREST

LES IRRADIES EN RADE DE L'ARSENAL DE BREST(Jérôme CANARD/Le Canard Enchaîné/ Mercredi 3 avril 2013)  dans REFLEXIONS PERSONNELLES ile-longue

(Jérôme CANARD / « Le Canard Enchaîné » / Mercredi 3 avril 2013)

Durant 24 ans, entre 1972 et 1996, une centaine de personnes ont travaillé sans protection au contact de charges radioactives.

Ces civils transformés en chair à neutrons (et à particules) étaient employés à l’atelier de pyrotechnie (partie explosive des missiles nucléaires) de la Direction des Constructions Navales (DCN) à l’île Longue, près de BREST.

Dix-sept ans plus tard, au prix d’un travail de fourmi, l’Association Henri PEZERAT, spécialisée dans la santé au travail, a réussi à boucler une enquête sur cet exemple sidérant d’irresponsabilité industrielle.

Sur dix dossiers médicaux reconstitués par l’association, huit concernent un cancer déclaré dans les années 2000.

Quatre se sont déjà soldés par un décès !

Les pathologies se sont  déclarées autour de la cinquantaine, et cinq des salariés qui ont survécu sont reconnus en maladie professionnelle, dont quatre au prix d’une « faute inexcusable » admise par la DCN et le Ministère de la Défense.

Deux autres cas doivent être examinés par la justice dans les jours qui viennent.

Protection atomisée

En août 1996, à la suite d’un incident, la Direction des Constructions Navales décide subitement de procéder à des mesures de rayonnement (gamma et neutronique) sur les ouvriers au contact des têtes nucléaires qui doivent équiper le sous-marin le « Triomphant ».

Stupeur dans l’atelier: pendant plus de deux décennies, la DCN a prétendu que le danger d’irradiation était nul !

Le Commissariat à l’Energie Atomique (CEA), qui livre les charges nucléaires à l’île Longue, n’a jamais rien signalé non plus.

Auparavant, explique la DCN, les missiles assemblés sur le site étaient moins radioactifs !…

Impossible à vérifier car les relevés radiologiques sont classés « secret défense » !

Radioactivité sélective

Les nouvelles normes de sécurité mises en place ne rassurent guère le personnel: limitation du temps passé à proximité des ogives, instauration de « zones rouges », port obligatoire de dosimètre, etc.

Certaines langues se délient:

« Quand on sait ce qu’il y a dedans, c’est obligé que ça émette », confie un chef d’atelier dont le témoignage est produit en justice.

Devant l’émotion et la mobilisation de la CGT, le Ministère de la Défense ordonne une enquête confiée à l’amiral Michel GEERAERT.

Ses résultats sont, eux aussi,  classifiés !

Et la DCN s’en sort sans reconnaître la moindre erreur:

« Les directives écrites n’imposaient aucune disposition particulière », assure, en novembre 1996, le président du Comité d’Hygiène et de Sécurité.

Un gros mensonge. Car la Loi, elle, imposait des contrôles stricts pour les salariés exposés aux rayonnements ionisants dont les atteintes sont connues et indemnisées depuis…1931.

Une politique du silence qu’un  médecin du Travail résume ainsi:

« L’atome c’est dangereux quand on l’envoie sur l’ennemi pas pour nous. »

Ce beau précepte était-il aussi respecté dans d’autres centres de recherche où l’on manipulait l’atome à des fins militaires ?

Par exemple à VAUJOURS (Seine-Saint-Denis), où l’on procédait à des essais de désintégration d’uranium.

A BRUYERES-LE-CHÂTEL (Essonne), où l’on produisait du plutonium, ou à VALDUC (Côte-d’Or), où des expériences sur tous les matériels, armes et combustibles nucléaires ont été menées.

En 2001, des analyses ont montré que les lichens prélevés à 1 km du site contenaient des doses de tritium radioactif mille fois supérieures à la normale. A 4 km, cent fois supérieures.

Quant aux militaires et aux populations exposés aux retombées des essais nucléaires effectués, entre 1960 et 1996, en Algérie et en Polynésie, et dont certains ont subi un véritable calvaire médical, ils ne suscitent qu’une attention limitée de la part de l’Etat.

Sur 817 dossiers d’indemnisation déposés par les victimes ou leurs familles, seules…11 réponses favorables ont été accordées.

La réputation du nucléaire est si précieuse et tient à si peu de choses…

Jérôme CANARD

« Le Canard Enchaîné » / Mercredi 3 avril 2013

Publié dans:REFLEXIONS PERSONNELLES |on 15 avril, 2013 |Pas de commentaires »

« LIBERTE » (PAUL ELUARD / « Poésies et Vérités » / 1942): MAGNIFIQUE MONTAGE VIDEO + BONUS MERVEILLEUX: PAUL ELUARD LISANT LUI-MÊME SON POEME !

« Liberté »

Paul ELUARD

Paul Éluard , de son vrai nom Eugène Émile Paul Grindel, (il choisit à l’âge de vingt et un ans, le nom de Paul Éluard, hérité de sa grand-mère, Félicie), était un poète français.

Obligé d’interrompre ses études pour rétablir sa santé gravement menacée (1912), il fut néanmoins mobilisé en 1914, puis publia ses premiers poèmes, marqués par son adhésion aux idées pacifistes (le Devoir et l’Inquiétude, 1917; Poèmes pour la paix, 1918). Au lendemain de la Grande Guerre, il fit la connaissance de Breton, d’Aragon, de Soupault, de Tzara, de Magritte, de Man Ray, ou encore de Miró, et participa au mouvement Dada (les Animaux et leurs hommes, les hommes et leurs animaux, 1920; les Nécessités de la vie et les Conséquences des rêves, 1921), avant d’être admis dans le groupe de Littérature et de s’engager dans l’aventure surréaliste (Mourir, de ne ne pas mourir, 1924).

Au cours d’un voyage autour du monde, il fit la rencontre de Maria Benz (Nusch), qui devint sa muse et qui lui inspira certains de ses plus beaux poèmes d’amour (Capitale de la douleur, 1926; l’Amour, la poésie, 1929; la Vie immédiate, 1932).

Entré au Parti communiste en 1926, il en fut exclu en 1933, mais n’en milita pas moins pour une poésie sociale et accessible à tous (les Yeux fertiles, 1936; Cours naturel, 1938; Donner à voir, 1939), prit position en faveur de l’Espagne républicaine (la Victoire de Guernica, 1938), puis, s’engagea dans la Résistance et publia plusieurs ouvrages dans la clandestinité (parmi lesquels Poésie et Vérité 42, 1942, qui comprend le célèbre poème « Liberté »; les Sept Poèmes d’amour et de guerre, 1943; les Armes de la douleur, 1944). (« Poésies et Vérités » / 1942)

Musique: « Zoe and Kate watch » / Philippe GLASS


Publié dans:REFLEXIONS PERSONNELLES |on 13 mars, 2013 |2 Commentaires »

BOSSA NOVA JAZZ SONGS MIX STUDY MUSIC JAZZ BOSSANOVA

BOSSA NOVA JAZZ

BOSSA NOVA JAZZ SONGS MIX STUDY MUSIC JAZZ BOSSANOVA dans REFLEXIONS PERSONNELLES bossa

Playlist Songs Mix STUDY MUSIC

Jazz Bossanova

1 Study Music Playlists « Music Only » to choose and mix with Waves Nature sounds – ADDITIONAL Video RADIO STATION – PLAYLIST (s) CHOICES:
• CLASSICAL MUSIC - http://youtu.be/5wuxZZGauko
• Relaxing PIANO - http://youtu.be/_4fvCrudc6A
• Romantic GUITAR - http://youtu.be/NmoT3NVdmSk
• NEW AGE - http://youtu.be/13koa10jmb4
• PIANO JAZZ - http://youtu.be/t64QG1DdPSQ
• Hawaiian Guitar - http://youtu.be/21u2O1-85zc
• Tiki Bar Lounge - http://youtu.be/uvCfeyyBBrA
• Bossa Nova Jazz - http://youtu.be/n69-VEhVbsk
• Nightclub Jazz Piano - http://youtu.be/Zf7ljSuNJnc

RELAX NOW. Subscribe to #1 Best Virtual Vacation Beach Resort Travel Trip – « WAVES: Virtual Vacations » Relaxing Nature Videos: 15+ Million Views, Top Rated, Award Winning DVDs & Blu-Rays w/ Ocean Sounds. ON SALE NOW on Amazon.com -http://www.amazon.com/gp/browse.html?…

BOSSA NOVA JAZZ by David Luong – youtube.com/user/DavidLuong
• Endless Summer Extended (00:00)
• Paradise Shores (20:54)
• Luar sobre Oeiras – Moonlight over Oeiras (43:33)
• Sacopenapã (00:46:25)
• By Your Side (00:49:25)
• Silhouettes of Déjà Vu (:52:23)
• Ipanema à noite (56:19)

TITLE:
Bossa Nova Jazz Study Music Playlist 1 Hour Chillout Lounge Latin Beats Mix relaxing study songs
RELAX, STUDY, OR SLEEP ON THE BEACH! Come VISIT & SUBSCRIBE TO OUR CHANNELS:
YOUTUBE Ch #1: ≈ WavesDVD.com ≈ Ocean Sounds & waves:http://www.youtube.com/user/wavesdvdcom
YOUTUBE CH #2: ♫ HDnatureTV ≈ Relaxing Music Videos:http://www.youtube.com/user/hdnaturetv
YOUTUBE CH #3: ♫ ScenicEscapesTV ≈ Walk, Ride, View or Drive California Beaches: http://www.youtube.com/user/ScenicEscapesTV

JOIN US ON:
FACEBOOK: http://apps.facebook.com/wavesdvdcom/
TWITTER: http://twitter.com/wavesdvdcom
WEBSITE: http://www.wavesdvd.com

≈ http://www.wavesdvd.com ≈ RELAX ESCAPE GETAWAY to the Best Beaches with Relaxing Music or nature sounds: Romantic Guitar, Relaxing Piano, Classic Classical Music, calm Chillout, smooth Jazz, soft slow New Age Music, and more. Join us on the Beach. Relax, Study or Sleep.

WELCOME to Hawaii’s most beautiful beaches. SUBSCRIBE to both our channels and see 200+ Videos, A+ Channel Links, FREE iphone app and more on our main channel:http://www.youtube.com/user/wavesdvdcom

VIDEO TITLE:
• MUSIC: See Playlist
• VIDEOS: Re-edit « HD HAWAII BEACHES » DVD Blu-Ray to 1 Hour – Web Only Music video.
• FORMAT: SHOT IN HD 1080p with all natural Dolby 5.1 SURROUND SOUND recorded ‘live’ on location.
• WAVES LOCATIONS: Hawaii,

Relax Now on The Best Most Beautiful Beaches with ocean waves and nature sounds from Hawaii, California, Florida & the Caribbean Bahamas Virgin Islands from our 5 Star (Amazon.com) – Award Winning – Best Selling – « WAVES: Virtual Vacation » DVDs & Blu-ray. Our relaxing videos are the perfect gift for stress relief, relaxation or meditation. Relaxing music tracks are now on the BONUS Music Video section from « HD Hawaii Beaches 1″ + « HD Florida Beaches 2. » Our new romantic guitar solo, relaxing piano instrumentals of original songs, calming Classical music, Hawaiian slack key guitar, smooth slow Jazz and soothing New Age tracks will help relax, calm & soothe you to sleep. WAVES relaxation nature travel videos are used in Health Spas to 5 Star Beach Resort Paradise Hotels.

KEYWORDS:
PIANO MUSIC for Studying Relaxing Instrumental Study Songs Playlist Slow Soft Relax Ocean Relaxation Relax meditation Smooth very best most Instrumentals Song for reading Peaceful Classical musica Soothing Sounds Video HD Hawaii BEACHES ocean Waves video relax sleep calm travel tropical surf ambient scenic beautiful Ambient zen travel, tourism, travel, hotels, vacations, resorts, trip, trips HD 1080p

very,relaxing,4,hour,video,of,ocean,wave­s,Caribbean,Bahamas,Beaches,sounds,of,tr­opical, island,relax,music,study music, music for studying, playlist, Classical Music, piano music, relaxation music, relaxing music, Instrumental, Instrumentals, music, song, songs, jazz, slow, smooth, piano, soft, slow, calm, calming, relaxation, relaxing, relax, study, studying, focus, concentration, reading, background music, best, most Keywords:
study music, music for studying, playlist, Classical Music, piano music, relaxation music, relaxing music, Instrumental, Instrumentals, music, song, songs, jazz, slow, smooth, piano, soft, slow, calm, calming, relaxation, relaxing, relax, study, studying, focus, concentration, brain, reading, homework, learning, new age music, music for learning, background music, music for meditation, music to relax, instrumental music, minecraft music, study music, music for homework, best, most, 1 hour, hour, 2, 3, 4, yoga music, spiritual music, ambient music, chillout, slow music, soothing music, peaceful music,

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans:REFLEXIONS PERSONNELLES |on 27 février, 2013 |Pas de commentaires »

10 BONNES RAISONS DE FAIRE A NOUVEAU LA REVOLUTION (syti.net)

 10 BONNES RAISONS DE FAIRE À NOUVEAU

LA RÉVOLUTION

10 BONNES RAISONS DE FAIRE A NOUVEAU LA REVOLUTION (syti.net) dans REFLEXIONS PERSONNELLES bastille

Les causes de la Révolution de 1789 sont à nouveau réunies:

Injustices criantes et accaparement du pouvoir par une caste de privilégiés.

Voici donc 10 bonnes raisons de faire à nouveau la Révolution…

1  La hausse des prix de 100% – La misère en travaillant

Depuis le passage à l’Euro, les prix des produits de base ont doublé, au bénéfice des entreprises de la grande distribution. Mais officiellement, l’inflation pendant cette période n’a été que de 2% par an.

Alors que les prix augmentent, les salaires n’ont pas augmenté depuis 20 ans, et les salariés ne bénéficient jamais de la « croissance » ni des fantastiques profits réalisées par les entreprises.

Aujourd’hui, le salaire d’une majorité de salariés est à peine suffisant pour assurer la survie quotidienne. Autrefois, les seuls pauvres étaient des chômeurs. Avec le « Nouvel Ordre Economique », il est devenu normal d’être pauvre en travaillant.

2  Deux poids et deux mesures pour les salariés et les dirigeants d’entreprises

L’écart entre les salaires est devenu astronomique. Par ailleurs, lorsqu’un salarié commet la moindre faute, il est licencié sans pitié. Le plus souvent, il est même licencié sans avoir commis de faute.

Dans le même temps, les dirigeants qui ont ruiné leur entreprise conservent leur poste en bénéficiant même d’une augmentation de salaire de 20 ou 30% par an (parfois davantage), ou bien ils reçoivent des millions d’euros d’indemnités de départ (comme Michel Bon à France Telecom, ou Jean-Marie Messier à Vivendi Universal, parti avec 20 millions d’euros, soit 27.600 fois les indemnités de chômage du salarié de base).

En 2002, le salaire moyen des PDG des grandes entreprises françaises était de 2.070.000 euros par an. Pour gagner la même somme, un salarié de base devrait travailler pendant 172 ans. (Entreprises du CAC 40, l’indice boursier des 40 plus grandes entreprises françaises).

3  Deux poids et deux mesures pour la justice

Selon la Constitution et la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789, la justice est la même pour tous. La réalité est devenue bien différente.

Alors qu’on accorde toujours plus de liberté aux entreprises, le citoyen ordinaire est soumis à une répression policière de plus en plus oppressante, et à des réglementations de plus en plus contraignantes. A la moindre faute de sa part, les sanctions sont impitoyables.

Récemment, un automobiliste a été condamné à 2 ans de prison ferme pour un excès de vitesse qui n’a pas causé d’accident. Une mère de famille peut être condamnée à 4 mois de prison ferme si ses enfants ne sont pas allés à l’école. Et José Bové a été condamné à 18 mois de prison ferme pour avoir arraché des plants de maïs transgéniques dans un champ.

Dans le même temps, et dans des affaires qui ont causé des préjudices beaucoup plus graves, les élites politiques et économiques bénéficient d’une impunité systématique. Ainsi, Jean-Claude Trichet (ancien Président de la Banque de France et membre du Groupe de Bilderberg) a été « totalement blanchi » à propos des malversations financières du Crédit Lyonnais. De même, Roland Dumas a échappé à une condamnation dans l’affaire d’Elf-Aquitaine, des frégates de Taiwan et de leurs commissions occultes. Et dans l’affaire du « sang contaminé », le Ministre de la Santé Edmond Hervé a été condamné à quelques mois de prison ferme, mais a été « dispensé de peine » par le tribunal. Etc…

4  Le décalage entre les impôts élevés et l’inefficience croissante des services de l’état

Malgré la médiocrité des services publics, les impôts demeurent à des niveaux très élevés. En additionnant l’impôt sur le revenu, les impôts locaux, l’impôt foncier, la TVA et les taxes sur l’essence, les prélèvements de l’état représentent plus de la moitié du revenu d’un salarié moyen.

Dans le même temps, la qualité de l’éducation se dégrade faute de professeurs en nombre suffisant, faute de locaux adaptés, et faute d’un matériel pédagogique moderne (ordinateurs, magnétoscopes, etc.).

Pire encore est le délabrement des services de santé. Dans les hôpitaux, il devient habituel que des blessés attendent pendant 24 heures sur un brancard dans les couloirs, faute de chambres et de personnel médical. Les opérations sont réalisées « à la chaîne » et les erreurs médicales se multiplient. A cause du manque d’hygiène dans les hôpitaux, les malades ont 1 chance sur 4 d’être contaminés par des maladies nosocomiales mortelles ou fortement invalidantes, causées par des bactéries devenues résistantes aux antibiotiques et qui abondent en milieu hospitalier (à cause de l’emploi abusif des antibiotiques par les médecins).

5  Le sabotage organisé des services publics pour justifier leur privatisation

Les gouvernements organisent le sabotage des services publics dont l’inefficience est ensuite utilisée comme prétexte pour justifier leur privatisation.

Voici ce que l’on peut lire à propos de l’Education Publique dans un document de l’OCDE, l’organisation des Maîtres du Monde qui est également à l’origine de l’AMI:

« Si l’on diminue les dépenses de fonctionnement, il faut veiller à ne pas diminuer la quantité de service, quitte à ce que la qualité baisse. On peut réduire, par exemple, les crédits de fonctionnement aux écoles et aux universités, mais il serait dangereux de restreindre le nombre d’élèves ou d’étudiants. Les familles réagiront violemment à un refus d’inscription de leurs enfants, mais non à une baisse graduelle de la qualité de l’enseignement.
Cela se fait au coup par coup, dans une école et non dans un établissement voisin, de telle sorte qu’on évite un mécontentement général de la population. »  (extrait du « Cahier de Politique Economique » n°13 de l’OCDE)

6  La corruption à tous les niveaux de l’Etat

Le décalage entre les impôts élevés et la médiocrité des services de l’état est causé principalement par la corruption, présente à tous les niveaux de l’administration: commune, département, région, état.

Une autre cause de ce décalage est le train de vie somptuaire des ministres et des hauts fonctionnaires: luxueux appartements et voitures de fonction, déplacements en avion et en hélicoptère, voyages à l’étranger, nombreuses escortes de motards, gardes républicains mobilisés pour un protocole pompeux, repas avec les mets les plus raffinés, cocktails et réceptions dont le coût atteint couramment 100.000 euros pour une soirée… Tout ceci est une autre façon de détourner l’argent du contribuable.

7  Les subventions abusives distribuées par l’Etat aux entreprises

Si l’état manque d’argent pour l’éducation, la santé ou les retraites, c’est aussi à cause des subventions abusives versées à des grandes entreprises, sous prétexte qu’elles vont créer des emplois, et quelquefois sans prétexte du tout. Puis une fois les subventions empochées, l’entreprise délocalise ses usines dans un pays où la main d’oeuvre est encore moins chère, et où la fiscalité est plus avantageuse.

8  La collusion entre les gouvernements et les multinationales 

Les gouvernements sont avant tout au service des multinationales et non de l’intérêt général. C’est à cause de cette collusion que le libéralisme est appliqué depuis 30 ans par les gouvernements de droite comme de gauche, malgré ses effets désastreux qui ne font que s’amplifier (misère croissante, envolée des prix, précarité généralisée, privatisation des biens publics, destruction de l’environnement, tiers-mondisation des pays occidentaux…).
De même, les seuils autorisés pour la pollution, les mises sur le marché des médicaments, ou encore les normes pour les produits alimentaires correspondent aux souhaits des industriels et non aux nécessités de la santé publique.

Il est temps d’exiger la « séparation de l’entreprise et de l’état », afin que les gouvernements soient à nouveau au service des citoyens, de leurs aspirations et de leur droit au bonheur.

9  Les accords multilatéraux négociés dans le dos des citoyens et qui vident la démocratie de son contenu

Depuis 10 ans, le pouvoir réel a été transféré progressivement et discrètement vers des organisations non-élues (OMC, FMI, OCDE, Commission Européenne…). Les accords multilatéraux (AMI, AGCS…) élaborés dans le secret et l’opacité par ces mêmes organisations ont vidé la démocratie de son contenu. Ces accords réduisent en effet considérablement le pouvoir et le droit des états à jouer leur rôle de régulation dans le domaine économique, social, et environnemental.

10  Le saccage de l’environnement par les entreprises, en toute impunité

Par la pollution, le CO2, la déforestation, la destruction des paysages sauvages et de la biodiversité, les « prédateurs » saccagent la nature en toute impunité. L’homme et l’environnement sont sacrifiés aux intérêts économiques des multinationales, et un avenir bien sombre se dessine pour les générations futures. Le point de non-retour écologique est sur le point d’être franchi. Pour les citoyens de cette planète, c’est maintenant qu’il faut agir.

« Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple, et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. »

Article 35 de la Constitution Française de l’An 1 (24 juin 1793)

© syti.net

Publié dans:REFLEXIONS PERSONNELLES |on 21 janvier, 2013 |2 Commentaires »

OR GUYANAIS: PERMIS DE POLLUER…MERCI ARNAUD MONTEBOURG ! (libération)

Or guyanais : permis de polluer…

OR GUYANAIS: PERMIS DE POLLUER...MERCI ARNAUD MONTEBOURG ! (libération) dans REFLEXIONS PERSONNELLES or

Merci Arnaud MONTEBOURG !

or

La société Rexma pourra exploiter une zone proche du Parc National. L’impact s’annonce catastrophique.

Il s’appelle Limonade, du joli nom d’une crique de Guyane Française, mais recèle tous les ingrédients d’un cocktail explosif pour Arnaud Montebourg. Le 26 octobre 2012, le Ministère du Redressement Productif a accordé à la société française Rexma le permis d’exploiter l’or alluvionnaire dans le secteur de la crique, à proximité du village de Saül, en lisière du Parc National de Guyane. La publication du permis Limonade au Journal officiel, le 11 décembre 2012, a mis le feu aux poudres : la centaine d’habitants de ce village, situé en pleine forêt amazonienne, à 250 kilomètres du littoral, combat ce projet depuis 2005 et a ressenti cette décision comme un camouflet. Elle a immédiatement rédigé une pétition pour manifester sa colère.

«Miner». 

La contestation ne cesse de croître. Le 21 décembre 2012, les associations WWF, France Nature Environnement et Guyane Nature Environnement accusaient Montebourg de «miner le plus grand Parc National Français». 

Le 8 janvier 2013, la Fondation Nicolas-Hulot demandait au gouvernement d’annuler cette «autorisation incompréhensible». Quant au Parc Amazonien de Guyane, créé en 2007, sa direction vient de réaffirmer son opposition, maintes fois exprimée depuis 2008. Elle rappelle que «plusieurs services de l’Etat [Direction Régionale de l’Environnement, Direction de l’Agriculture et de la Forêt, Office National des Forêts] et le préfet de l’époque» s’y étaient aussi opposés.

Jeudi dernier, c’est un collectif de scientifiques (1), spécialistes de la biodiversité guyanaise et de l’impact de l’orpaillage, qui a adressé à Montebourg une lettre ouverte, très argumentée, pour l’enjoindre de reconsidérer sa décision.

Au ministère, on rétorque que l’autorisation a en fait été accordée à Rexma le 2 mai 2012 par le gouvernement précédent, et que la validation du 26 octobre n’était qu’une formalité obligatoire pour publication au JO. Mais à Saül, la population est tombée des nues. 

«On pensait en avoir fini avec ce feuilleton», résume Christian Roudgé, coordinateur de Guyane Nature Environnement. Le Schéma Départemental d’Organisation Minière, entré en vigueur en janvier 2012, interdit en effet toute exploitation minière sur le territoire de Saül. Mais la société Rexma a bénéficié de l’antériorité de sa demande de permis, déposée en 2008, et a obtenu une autorisation pour cinq ans. «Le temps de déboiser, polluer les rivières, détruire le cadre de vie des habitants de Saül, ruiner l’activité touristique…» soupire Roudgé.

Le Parc de Guyane s’interroge aussi sur «la cohérence d’une décision qui va faire émerger une activité temporaire et néanmoins durablement dégradante pour l’environnement». 

L’exploitation aurifère ira aussi à l’encontre de la «solidarité écologique» que la loi de 2006 sur les parcs nationaux impose entre la zone cœur et la zone périphérique de ces établissements publics. La crique Limonade se situe à quelques kilomètres en amont du cœur du parc, et les boues générées par l’extraction de l’or affecteront cette zone protégée. «L’activité aurifère sera à l’origine de la destruction inévitable de milieux naturels et aquatiques jusqu’alors préservés», écrit la direction du parc.

Même si Rexma n’utilisera pas de mercure, désormais interdit pour extraire l’or, «l’extraction entraînera un relargage de cette substance très toxique dans la chaîne trophique», souligne Sébastien Brosse, chercheur en écologie aquatique (Université Paul-Sabatier de Toulouse-CNRS), un des signataires de la lettre à Montebourg.

Saül a été en effet un haut lieu de l’orpaillage depuis la fin du XIXe siècle, son sous-sol et ses eaux sont gorgés de mercure. Selon l’étude d’impact de Rexma, le permis recouvre une zone de 200 hectares de forêts primaires, qui recèle 16% des espèces remarquables régionales, 127 d’orchidées, 286 d’oiseaux, 52 de batraciens, ou encore 160 espèces de vertébrés protégés ou déterminants… Saül est aussi considéré comme le«château d’eau de la Guyane, ajoute Christian Roudgé. C’est dans cette zone que la plupart des fleuves prennent leur source».

Pêche. 

L’exploitation aurifère priverait, enfin, les habitants de leur seule zone de pêche, la crique Limonade, et mettrait en péril l’activité économique fondée sur l’écotourisme depuis vingt ans. Le Ministère du Redressement Productif assure avoir demandé au préfet de Guyane, qui doit délivrer l’autorisation de début des travaux, de «consulter au préalable toutes les parties concernées». En attendant, trois grosses pelles mécaniques sont arrivées chez Rexma, à Saül.

(1) CNRS, INRA, Institut National de Recherche en Sciences et Technologies pour l’Environnement et l’Agriculture

SourceLibération

Publié dans:REFLEXIONS PERSONNELLES |on 21 janvier, 2013 |Pas de commentaires »

FUKUSHIMA: UN POISSON PRESENTE UN NIVEAU IMPRESSIONNANT DE RADIOACTIVITE…PAS ETONNANT

FUKUSHIMA:

FUKUSHIMA: UN POISSON PRESENTE UN NIVEAU IMPRESSIONNANT DE RADIOACTIVITE...PAS ETONNANT dans REFLEXIONS PERSONNELLES fukushima Un poisson présente un niveau impressionnant

de radioactivité…pas étonnant

TOKYO – Un poisson pêché à des fins de contrôle près de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima présente un niveau impressionnant de contamination radioactive, plus de 2.500 fois supérieur à la limite légale fixée par le Japon, a annoncé, vendredi 18 janvier 2013, l’opérateur du site.

La compagnie Tokyo Electric Power (TEPCO) a déclaré avoir mesuré dans un poisson appelé murasoi une quantité de césium radioactif égale à 254.000 becquerels par kilogramme, soit 2.540 fois la limite de 100 becquerels/kg définie pour les produits de la mer par le gouvernement.

Le poisson, proche des sébastes, a été capturé dans la baie à proximité de la centrale Fukukshima Daiichi située sur la côte nord-est du Japon, au bord du Pacifique.

Ce complexe nucléaire a été victime le 11 mars 2011 d’un gigantesque tsunami qui a saccagé quatre des six réacteurs, dispersant dans la nature d’importantes quantités de substances radioactives.

Pour éviter que les poissons hautement contaminés ne partent trop loin au risque d’être consommés par d’autres espèces ou pêchés, TEPCO va installer de nouveaux filets alentour.

Plusieurs restrictions ont frappé ou concernent encore des aliments de la préfecture de Fukushima et de province voisines, le gouvernement ayant durci l’an passé les normes légales.

(©AFP / 18 janvier 2013 15h17)

Publié dans:REFLEXIONS PERSONNELLES |on 19 janvier, 2013 |1 Commentaire »
12345

consultationjuridique |
mediatorspot |
femmebattueencolere |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | tribulationsdepsys
| Bonjour d'Algérie Sou...
| kabylia2007