LE NUCLÉAIRE C’EST PÉPÈRE (LAMIREAU Thierry)

LE NUCLÉAIRE

C’EST PÉPÈRE !

(Thierry LAMIREAU)

LE NUCLÉAIRE…

C’ÉTAIT BIEN…

EN 1956 !

(mon année de naissance)

MARCOULE en 1956

https://francearchives.fr/fr/pages_histoire/39993

1957:

LE NUCLÉAIRE

ET…

WALT DISNEY

https://video.twimg.com/ext_tw_video/1531148814404489217/pu/vid/960×720/ZzVX9X7Ae-lWmkE6.mp4?tag=12

5 JUIN 1972:

PREMIÈRE CONFÉRENCE

DES NATIONS UNIES

SUR L’ENVIRONNEMENT

https://twitter.com/i/status/1532674706045820929

1974:

LE NUCLÉAIRE

C’EST PÉPÈRE…

AVEC PIERRE MESSMER

https://www.ina.fr/ina-eclaire-actu/video/caf94058569/entretien-du-premier-ministre-pierre-messmer-avec-jean-marie-cavada

TRICASTIN ?…

TOUT VA BIEN !

9 avril 1979: Le JT de 13h de TF1 se déroule en direct de l’usine d’enrichissement de l’uranium Eurodif sur le site nucléaire du Tricastin à Pierrelatte dans la Drôme.

https://video.twimg.com/ext_tw_video/1538065210514227200/pu/vid/768×576/H_Q2oPVK2e0xwU-K.mp4?tag=12

1979:

ALERTER…

MINIMISER !

https://twitter.com/i/status/1537321323499864064

LE NUCLÉAIRE

EST TOUJOURS PÉPÈRE ?

https://reporterre.net/Le-nucleaire-est-dangereux-et-ceux-qui-s-en-occupent-tout-autant?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=nl_quotidienne

https://reporterre.net/Nucleaire-Les-industriels-sont-dans-le-deni-les-politiques-n-y-connaissent-rien?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=nl_quotidienne

AVERTISSEMENT:

Mon travail est un pamphlet…d’où le ton !

HULOT MACRON Make our planet great again

(Emmanuel Macron et le ministre français de la transition écologique Nicolas Hulot lors de la conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP23) le 15 novembre 2017 à Bonn. Crédit: John MACDOUGALL / AFP)

AXIOME:

InkedLe carbone émis par le système NUCLEAIRE URANIUM_LI

Toute vision du nucléaire doit être réalisée sur l’ensemble de la chaîne.

De la sortie du minerai d’uranium jusqu’aux déchets ultimes.

Toute analyse des problèmes par « strates » est une erreur majeure menant tout essai de débat à l’échec !

Commencer par l’habituel:

JANCOVICI PAR ÇI,

  JANCOVICI PAR LÀ !

Jean-Marc Jancovici, né en 1962, est un ingénieur, enseignant et conférencier français.

Ingénieur, diplômé de l’X et  de l’École Nationale Supérieure des Télécommunications, il est le créateur du bilan carbone qu’il a développé au sein de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME).

Il a cofondé en 2007 avec Alain Grandjean Carbone 4, un cabinet de conseil qui vend des bilans carbone aux entreprises, ainsi que l’association The Shift Project en 2010.

Depuis 2008, il est enseignant vacataire à l’École Nationale Supérieure des Mines de Paris. Connu pour ses conférences de sensibilisation et de vulgarisation sur les thèmes du réchauffement climatique et de l’énergie, il bénéficie d’une notoriété croissante à partir des années 2010.

Engagé dans la lutte contre le réchauffement climatique, en particulier dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre, il postule l’arrivée imminente d’un pic pétrolier qui entraînerait une chute de la consommation et la décroissance, et milite notamment pour la production d’énergie nucléaire civile.

Ses prises de position couvrant également la politique ou la démographie lui valent à la fois une forte communauté de soutiens sur internet et de vives critiques.

Monsieur Jean-Marc JANCOVICI est pro-nucléaire, point barre comme dirait l’autre. D’ailleurs il utilise toujours la propagande à la sauce GOEBBELS (oui, la propagande vient de là) pour tout mettre au même niveau: cigarette, voiture, nucléaire, etc.

Précision: je ne dis pas que JANCOVICI est un fasciste !

Je fais uniquement référence aux techniques de communication.  Quant au nucléaire: « O% de pollution (…) aucun mort » (sic) !

Si tu veux voir l’arrogance, le mépris et la désinformation scandaleuse du monsieur face à un journaliste ignorant c’est là:

https://youtu.be/GoISw3KyeLs

https://jancovici.com/transition-energetique/nucleaire/quelques-idees-recues-nucleaire-civil/

Ah l’exemple du corps humain radioactif donné en Becquerels sans son référent/unité de mesure !

Donc, si tu mets un compteur GEIGER sur le corps de JANCOVICI tu es irradié ?

https://youtu.be/GoISw3KyeLs?t=1960

C’est le même type de connerie donnée par Maurice TUBIANA lorsqu’il avait donné une conférence dans les années 90 à la Faculté de médecine de Limoges !

Arrêtons d'avoir peur  M TUBIANA

« Savez-vous que je dors chaque soir près d’une centrale nucléaire ? Des milliers de Becquerels sans danger près de moi toutes les nuits…ma femme » qu’il disait le pépère TUBIANA ! NUL comme d’habitude. Juste pour impressionner les ploucs nullos de service présents dans l’assistance.

Photo Maurice TUBIANA

(Photo: Maurice TUBIANA)

Lorsque je suis intervenu pour souligner cette nullité et les problèmes liés à l’exploitation des mines d’uranium, cela a mis la pagaille dans la soirée et les organisateurs ont indiqué cinq minutes après que « monsieur TUBIANA était fatigué et qu’il devait immédiatement quitter la réunion » !

C’est exactement le même exemple qui était donné par le « fameux » Professeur PELLERIN pour indiquer « qu’il n’y avait aucun problème sanitaire en France après la catastrophe de TCHERNOBYL »

Le mensonge et GOEBBELS Citation

J’allais oublier: lors de cette même conférence dans l’amphi de la Faculté de Médecine de Limoges, ce cher Maurice TUBIANA donna, comme exemple de très bonne communication, celle de…GOEBBELS !…sans aucune réaction de l’assistance…sauf la mienne très ironique et épidermique.

JANCOVICI ?…ne vous laissez pas impressionner par ses tableaux alignés dans ses articles comme des tombes. Ce sont encore des méthodes « classiques » utilisées par les EDF AREVA ASN IRSN and Co pour noyer le lecteur et montrer le « sérieux du débat » !

La couverture médiatique

sur JANCOVICI

Photo JANCOVICI

https://signauxfaibles.co/2020/12/26/regard-sur-le-phenomene-jean-marc-jancovici/

https://signauxfaibles.co/partie-2-les-raisons-du-phenomene-jancovici/

https://jancovici.com/publications-et-co/interviews/une-interview-dans-le-figaro-magazine-du-3-juillet-2021/

https://www.youtube.com/watch?v=xgy0rW0oaFI

https://www.youtube.com/watch?v=LCZQZMpfAWE

Un article très critique

sur JANCOVICI

InkedLe carbone émis par le système NUCLEAIRE URANIUM_LI

https://blogs.mediapart.fr/edouard-catala/blog/110121/jancovici-le-raoult-du-nucleaire-l-ecologie-cheval-de-troie-du-nucleaire

28 novembre 2021: Je viens de constater que JANCOVICI a fait censurer la page !

C’est donc la confirmation que ce monsieur est un minable.

Je mets donc les articles suivants

à la place:

…même si je ne cautionne pas tout !

https://reporterre.net/Jancovici-une-imposture-ecologique

https://reporterre.net/On-ne-parle-pas-assez-du-genie-de-Jean-Marc-Jancovici

https://reporterre.net/Jean-Marc-Jancovici-Je-ne-suis-pas-un-scientifique

https://reporterre.net/Jean-Marc-Jancovici-polytechnicien-reactionnaire

LES MENSONGES PERVERS

DU CAPITALISME « VERT » !

https://www.partage-le.com/2022/01/24/giraud-jancovici-goodvest-les-mensonges-pervers-du-capitalisme-vert-par-jeremy-desir-et-nicolas-casaux/

Les limites de la pensée JANCOVICI: non pertinente sur le lien PIB/Énergie; angélique sur le nucléaire et complètement partie pris sur les renouvelables.

https://www.lajauneetlarouge.com/le-monde-sans-fin-de-jean-marc-jancovici/

fichier pdf Pages-de-JR773-17

https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6935878966234759168/

Lorsque le journaliste

Hervé KEMPF

du site

« REPORTERRE »

vient « pomper » dans mon boulot

pour sortir des articles…

à partir…

du 25 mai 2021 !

KEMPF Hervé

NOTA:

Ce n’est pas la première fois que Hervé KEMPF vient se « servir chez moi » sans…me citer.

https://reporterre.net/On-ne-parle-pas-assez-du-genie-de-Jean-Marc-Jancovici?fbclid=IwAR30-U-BQyF-Wjldb7LaImfdjji_mLe-4e3HFLXWdDq1r_Ed79VKDDjJjMQ

https://reporterre.net/Jean-Marc-Jancovici-Je-ne-suis-pas-un-scientifique

https://reporterre.net/Jean-Marc-Jancovici-polytechnicien-reactionnaire

CONTINUONS

POUR ABORDER

L’ESSENTIEL

Je ne parle pas gratuitement des « techniques de communication à la GOEBBELS ».

Un passé existe avec de nombreuses personnes comme, par exemple, « feu monsieur Maurice TUBIANA ».

Voir le lien ci-dessous:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/11/27/le-professeur-maurice-tubiana-celui-qui-na-peur-de-rien-thierry-lamireau/

L’on aurait pu parler aussi du « fameux » Pierre PELLERIN, comme signalé précédemment,  et de tant d’autres… Je voulais insister pour indiquer que je fais surtout mention des techniques de communication et pas tant de la période ou d’un parti de l’époque !

EDF:

PROPAGANDE ET MENSONGE…

UN PLÉONASME !

Propagande EDF sur le CO2

https://www.edf.fr/

-1974-

LE PROGRAMME NUCLÉAIRE

CIVIL EN FRANCE

(document INA)

https://www.youtube.com/watch?v=LTEm-_JQ434&t=163s

HULOT parle de MACRONInkedNicolas HULOT nous dit que le temps est venu 40 ans trop tardLIÉCOLOGIE et JADOT Définition

Revenons aux fondamentaux du nucléaire SVP et là, c’est dur, très dur:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2017/08/05/le-nucleaire-toujours-laborder-dans-son-ensemble-thierry-lamireau/

Et pour le « Développement Durable à la con » (pardon) c’est ici:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2015/06/28/exclusivite-developpement-durable-leurre-ou-mystification-deliberee-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr/

L’ÉDUCATION Á QUOI ?

https://www.education.gouv.fr/l-education-au-developpement-durable-7136?fbclid=IwAR03XgTSSZjezGCwoqfkIk_jta_prCBopKMIE9IyR_AvvVeARfydOXmz6r8

Pour le reste… La France compte aujourd’hui 58 réacteurs de différentes puissances répartis sur 19 centrales nucléaires : 4 de 1 400 MW, 20 de 1 300 MW et 34 de 900 MW.

Le pays dispose ainsi du parc #nucleaire le plus important du monde au regard de sa population. 20 réacteurs sont arrêtés… Le parc nucléaire a produit 416,8 TWh (en 2015), soit 76,3% de la production électrique française.

La capacité installée, à ce jour pour les énergies renouvelables, est de 11 000 MW pour l’éolien et de 7000 MW pour le solaire et ne représente que 20% de la consommation électrique.

Allez, je prends le risque de donner une projection personnelle pour la production réelle produite (et non installée) entre le nucléaire et l’éolien:

Pour 900MW d’une centrale nucléaire il faudrait « à la louche » (si je puis dire) 3500 éoliennes pour retrouver la même puissance, tout en se souvenant que l’énergie produite par les éoliennes dans un lieu donné ne peut-être constante et pilotable continuellement…Donc…

MELENCHON à France Inter le 3 janvier 2022

video.twimg.com/amplify_video/1477920486847885312/vid/1280×720/YrcgT5l1qTtD9zva.mp4?tag=14 https://www.liberation.fr/checknews/faut-il-seulement-45-eoliennes-offshore-pour-remplacer-un-reacteur-nucleaire-comme-laffirme-melenchon-20220104_OGY3UJ7EVNFNRNLPCYW2HWQJ5M/ https://www.liberation.fr/checknews/2019/12/01/faudra-t-il-vraiment-3-400-eoliennes-pour-remplacer-fessenheim_1766329/?redirected=1

Un Stéphane BERN

se « faisant moucher » par LCI:

un comble !

BERN

https://www.lci.fr/environnement-ecologie/non-les-eoliennes-ne-fonctionnent-pas-seulement-25-du-temps-comme-avance-stephane-bern-tribune-figaro-2187606.html

STÉPHANE BERN

EST UNE…GIROUETTE !

Stéphane Bern CHANGE D'AVIS SUR LES EOLIENNES

Stéphane BERN change d’avis sur les éoliennes mais…dit toujours des conneries !

ÉOLIENNES ?

UNE PETITE ARNAQUE…

COMME LA PROPAGANDE…

DU NUCLÉAIRE

Champ d'éoliennes

Pour un débat complet je vous mets même le documentaire qui suit:

« Du rêve aux réalités », très largement soutenu par le lobby pronucléaire même si l’on veut nous faire croire dans le générique qu’il y a eu de nombreux contributeurs !

Ce film est uniquement réalisé pour dire que la seule solution c’est le nucléaire…qui est en plus « décarboné/propre et pas une énergie fossile »…ce qui est FAUX !

Le nucléaire pollue (de l’extraction du minerai aux déchets définitifs) et l’uranium est extrait du sol dans d’autres pays que la France. Il n’y a donc, de fait, aucune « indépendance énergétique » !

https://www.youtube.com/watch?v=Vf9EbpzDvoY

IMPORTANT:

La plupart des abus/tricheries/saloperies/mensonges sortis dans ce documentaire pourraient aussi être émis en direction du…NUCLÉAIRE !

UNE CONSTANTE

Á GARDER

EN MÉMOIRE

POUR ÊTRE HONNÊTE

Ce qui ne sera jamais dit par les écologistes et tout pronucléaire:

Il n’existe aucune énergie « décarbonée/propre » !

Cela n’existe pas. C’est une arnaque de tous pour faire passer des intérêts particuliers liés à chaque production d’énergie.

C’est un mensonge généralisé.

Enfin, considérant l’urgence liée aux graves changements climatiques, la « transition écologique » (sic) est une arnaque de plus.

Il est désormais trop tard !

Mais là, l’ego de tous plonge l’humanité dans un déni de réalité systématique…

L’ÉOLIEN EN MER

MENACE

LA BIODIVERSITÉ

https://reporterre.net/L-eolien-en-mer-menace-la-biodiversite

LES ÉOLIENNES

ONT UN IMPACT

SUR LA SANTÉ

https://www.francebleu.fr/infos/environnement/les-eoliennes-peuvent-etre-nocives-pour-la-sante-un-exploitant-condamne-dans-le-tarn-1636103746

ÉOLIEN BAIE DE SAINT BRIEUC:

DEUX ASSOCIATIONS

PORTENT PLAINTE !

https://reporterre.net/Deux-associations-portent-plainte-contre-le-projet-eolien-en-baie-de-Saint-Brieuc

https://reporterre.net/Iberdrola-les-mains-sales-de-l-energie-propre

ÉOLIEN EN PROPAGANDE

https://parc-eolien-en-mer-de-saint-nazaire.fr/le-parc-eolien-en-mer/presentation-projet/

LE SOLAIRE

EN FRANCE ?

https://reporterre.net/Solaire-la-France-delaisse-les-panneaux-sur-les-toits

https://reporterre.net/Le-solaire-sauveur-ou-fossoyeur-de-l-agriculture

ENERCOOP

« BOUFFE » DU NUCLÉAIRE !

Cela t’étonne ? Pas moi…et je suis client de ENERCOOP !

Je me suis donc bien fait avoir…Vais-je y rester ? J’attends de voir l’évolution des choses.

https://reporterre.net/Sans-recourir-au-nucleaire-Enercoop-ne-survivrait-peut-etre-pas

SADI CARNOT…

ET LE NUCLÉAIRE…

SI, SI !

Sadi CARNOT

Selon le principe de Carnot, il s’ensuit que chaque centrale nucléaire réchauffe deux fois plus l’environnement qu’elle ne lui fournit d’électricité.

Pour 3 KW d’énergie primaire, une centrale nucléaire fournit 1 KW d’électricité + 2 KW de chaleur recrachée dans l’eau ou l’air.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sadi_Carnot_(physicien)

Continuons…

Les soi-disant écologistes veulent un retrait des énergies fossiles tout en souhaitant 50% de nucléaire !

Or, redisons-le, l’#uranium n’est pas une énergie renouvelable puisque l’on est obligé d’aller chercher le minerai dans la terre et que son extraction est très polluante.

Charlie Hebdo 1Charlie Hebdo 2

Rappel:

InkedPropagande du directeur de ORANO 26 février 2021_LI

ORANO:

LA PROPAGANDE…

C’EST UN MÉTIER !

Comme toute propagande, les chiffres et/ou tableaux donnés sont FAUX…plus les énormes omissions pour éviter d’aborder les réels problèmes.

Je pratique ces « merdouilles » depuis quatre décennies, j’ai l’habitude !

https://cdn.streamlike.com/play?med_id=d7258fd270fe3cb6

fichier pdf dossier-d-information-amf_2021-02

https://www.orano.group/fr/groupe/nucleaire-climat

https://reporterre.net/Il-n-y-a-pas-d-apres-mine-heureux

Je confirme, en plus d’être nulle la propagande est conne:

https://twitter.com/i/status/1540329835502895104

LA PROPAGANGE

PUE GOEBBELS !

fichier pdf orano_mining_rse_2021_fr

20 SEPTEMBRE 2021:

CASTEX

Á BESSINES-SUR-GARTEMPE

POUR LARGUER

SA PROPAGANDE

ET SON IGNORANCE !

« Nous avons besoin du nucléaire décarboné » (sic) !

https://video.twimg.com/ext_tw_video/1439862092060889089/pu/vid/1280×720/5veLlzxgL02XdeAP.mp4?tag=12

URANIUM ?

OUAIS, SUPER !

https://korii.slate.fr/tech/energie-science-chine-quantites-considerables-uranium-decouvertes-stock-deux-millions-tonnes

MERDE

Y’A UN PROBLÈME ?

https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien-du-vendredi-06-mai-2022

UN P’TIT « OUBLI »

DE LA DAME…

OU CENSURE HABITUELLE ?

NUCLÉAIRE:

1er consommateur d’eau en France

loin devant l’agriculture…

http://www.donnees.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/lesessentiels/essentiels/eau-prelevements.htm

Il y aura donc (quand ?…nul ne le sait) une immersion certaine des réacteurs et un réchauffement évident de ces mêmes réacteurs pour ceux qui se trouvent près de cours d’eau.

NUCLÉAIRE:

EN PROPAGANDE…

TU BANDES !

https://www.youtube.com/watch?v=yNUIaqCPttc

https://documentaire-et-verite.com/nucleaire/production/

SITES MINIERS ?

UNE SALOPERIE CACHÉE !

CELA T’ÉTONNE ?

PAS MOI…

DEVINE POURQUOI ?

https://reporterre.net/Exclusif-la-liste-des-sites-miniers-empoisonnes-que-l-Etat-dissimule

L’INDÉPENDANCE

ÉNERGÉTIQUE

POUR LA FRANCE

EST UN MENSONGE !

La FRANCE et l'indépendance énergétique cf URANIUM

LA SUITE…

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2015/05/14/exclusivite-uranium-en-limousin-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr-2/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2018/02/26/nucleaire-et-dechets-radioactifs-un-probleme-majeur-pour-la-survie-du-monde-du-vivant-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2016/12/09/gaz-radioactif-radon-en-france-un-probleme-majeur-de-sante-publique-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2018/05/15/gaz-radioactif-radon-le-scandale-de-la-maison-de-bessines-une-affaire-majeure-de-sante-publique-etouffee-en-france-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr/

fichier pdf andra_tous_sites-2

KAZAKHSTAN:

LES MORTS PUENT L’URANIUM !

sortirdunucleaire.org/Les-ravages-de-l-uranium-kazakh

https://reporterre.net/Pour-exploiter-l-uranium-kazakh-Orano-va-raser-une-foret-protegee

https://fr.wikipedia.org/wiki/Exploitation_de_l%27uranium_au_Kazakhstan

https://novastan.org/fr/kazakhstan/au-kazakhstan-debat-autour-dune-centrale-nucleaire-sur-les-rives-du-lac-balkhach/

OH BEN ÇA ALORS !

https://www.tf1info.fr/international/sahel-la-france-a-absolument-besoin-d-etre-au-mali-pour-proteger-ses-mines-d-uranium-au-niger-selon-stephane-lhomme-directeur-de-l-observatoire-du-nucleaire-2208856.html?utm_medium=Social&utm_source=Twitter&Echobox=1643740336#xtor=CS5-113

MINES D’URANIUM

AU NIGER ?

Mines d'ARLIT au NIGER avec Google Earth

Des trous, des trous, des p’tits trous !

La mine d’uranium d’Arlit via Google Earth, exploitée par une filiale d’Orano, la Société des mines de l’Aïr (Somaïr), créée en 1968. Cordonnées : 18°44’55.3″N 7°18’39.4″E.

https://video.twimg.com/ext_tw_video/1533428404095156224/pu/vid/1354×720/nk9aq7Mae14lBUXy.mp4?tag=12

LA PRODUCTION

DES MINES D’URANIUM

DANS LE MONDE

(septembre 2021)

https://world-nuclear.org/information-library/nuclear-fuel-cycle/mining-of-uranium/world-uranium-mining-production.aspx

fichier pdf 7555_uranium_-_resources_production_and_demand_2020__web

M’SIEUR, M’SIEUR…

J’AI UN P’TIT DOUTE !

OU LE BARATIN

DE TRISTAN KAMIN

Tristan KAMIN

« Diplômé de l’ISAE-ENSMA (aéronautique et spatial) et du Génie Atomique, Tristan KAMIN est aujourd’hui ingénieur d’études en sûreté nucléaire. Agacé par les idées reçues sur le nucléaire, il a développé un goût pour la vulgarisation et le « fact-checking » et utilise les réseaux sociaux pour remettre les vérités scientifiques au cœur des débats. Il nous propose donc à l’occasion de cette intervention de vulgariser la réalité du traitement des déchets nucléaires. » …ou comment te dire qu’enfouir des déchets radioactifs c’est le top !

TRISTAN KAMIN…

M’ADOOOOORRRE !

Tristan KAMIN bloque LAMIREAU Thierry

https://www.youtube.com/watch?v=l23AK_isG7A&t=82s

L’EXPLOITATION

MINIÈRE

C’EST PROPRE !

fichier pdf Rapport environnemental_PNGMDR2016-2018

fichier pdf RP_SystExt_Controverses-Mine_VOLET-1_Nov2021  

Mines d'URANIUM et indépendance énergétique de la France en 2021

Le charbon pollue ? Oui bien sûr…l’uranium aussi ! Les mineurs qui sortent le charbon sont en souffrance ? Oui bien sûr…les mineurs d’uranium aussi !

PROPAGANDE

SUR UN PLATEAU ?

FASTOCHE !

https://www.youtube.com/watch?v=HKhv5jOqDCI

Allemagne :

trois contre-vérités

sur la sortie du nucléaire

ALLEMAGNE moins dfe nucléaire et pas plusde charbon 4 avril 2021

https://journaldelenergie.com/nucleaire/contre-verites-allemagne-sortie-nucleaire/

Origines

de la

production d’électricité

en Allemagne en 2020

Origines de production d'électricité en ALLEMAGNE en 2021

Production nette d'électricité en ALLEMAGNE en août 2021

https://www.liberation.fr/checknews/en-allemagne-labandon-du-nucleaire-sest-il-accompagne-dun-recours-accru-aux-energies-fossiles-20211109_XIY7MB6NGZE33N5GFJMIYDBS7Y/

Pour alimenter

le débat

Amory Lovins :

“Poursuivre le nucléaire

est une folie”

https://www.wedemain.fr/dechiffrer/amory-lovins-poursuivre-le-nucleaire-est-une-folie/

La logique des écolos

La « logique » des écolos, de La France insoumise et du grand chef Jean-Luc…

 Le nouveau concept de MELENCHONDASSAULT et MÉLENCHON de sacrés potes

Ils te disent qu’il faut « sortir du #nucleaire » et te citent des études de l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) indiquant 100% d’énergies renouvelables en…2050 !

Il faut savoir, si c’est DANGEREUX il faut s’en séparer vite fait et avec les moyens actuels de production d’énergie. Donc avec votre aveuglement…ça vous « pétera à la gueule » avant 2050…

Délégation France Insoumise au Bourget 2017

Monsieur MÉLENCHON  se dit « antinucléaire radical » (cf.son discours place de la République à PARIS le 11 mars 2018) comme pour montrer qu’il est encore plus engagé que d’autres. Mais il n’est nullement nécessaire de rajouter un adjectif à « antinucléaire » pour réellement l’être dans les faits.

DASSAULT MELENCHON Canard EnchaînéMÉLENCHONMELENCHON chez HANOUNA 11 février 2021

Il faudrait rappeler tout de même que monsieur MÉLENCHON est pour garder la « force de frappe »…nucléaire et qu’il ne dit RIEN sur l’utilisation de TOUS les pays en conflit (est comme ouest, OTAN ou hors OTAN) qui bombardent chaque jour avec des armes à l’uranium « appauvri » et autres saloperies contaminantes radioactives ET chimiques

https://www.youtube.com/watch?v=iFt42r0V0jw&feature=youtu.be

Directeur ASN au Sénat 7 avril 2021 et Uranium appauvri

Effets sur la santé de l'UA en italienGBU URANIUM APPAUVRITitre Procédures de décontamination UA Armée américaineModélisation contamination radioactive par armes URANIUMInkedBOMBARDEMENTS à l'UARADIOACTIVITÉ très IMPORTANTE sur l'EUROPE et l'ESPAGNE 29 août 2020 _LI

MA LETTRE OUVERTE

ADRESSÉE AU PRÉSIDENT

FRANÇOIS HOLLANDE

FIN JANVIER 2013 !

https://reporterre.net/La-France-soupconnee-d-utiliser-au http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2015/03/31/le-scandale-des-armes-a-luranium-appauvri-contributions-diverses-tres-argumentees/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2017/01/04/pour-une-annee-naissante-ma-perception-des-voeux-de-hollande-thierry-lamireau/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2015/11/04/vla-hollande-et-sa-cop21-une-creation-musicale-speciale-thierry-lamireau/

Un crime contre l’humanité c’est:

1. un acte criminel dans le #StatutdeRome

2.commis dans le cadre d’une attaque contre une population civile

3.quand l’attaque revêt un caractère généralisé ou systématique 

4.l’auteur de l’acte avait connaissance de l’attaque

MA PLAINTE Á LA CPI

CONTRE LES CHEFS D’ÉTAT

ET DONC DES ARMÉES…

SARKOZY

HOLLANDE

MACRON

fichier pdf Plainte à la CPI contre SARKOZY HOLLANDE MACRON pour crimes de guerre et crimes contre l’Humanité

Investitute de BIDEN le 20 janvier 2021

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2017/07/03/armes-a-luranium-appauvri-lessentiel-des-infos-thierry-lamireau/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2018/01/16/ruthenium-106-sur-leurope-une-omerta-bien-orchestree-thierry-lamireau-lesoufflecestmavie-unblog-fr/

Claire TESSON

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2016/11/11/lorsque-pujadas-envoie-ses-journalistes-chez-lamireau-thierry-pour-diffuser-une-emission-de-propagande-sur-larmee-francaise-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2020/02/03/armes-a-luranium-un-lyceen-de-verdun-au-memorial-de-caen-pour-un-pave-dans-la-mare/

MON…

« BLOWING IN THE WIND »

https://www.youtube.com/watch?v=reLAZqxMEWk&list=UU4m8_2jAAXVa4bF7hVmWsqA&index=17

« SAUPOUDRÉS »

https://www.rts.ch/audio-podcast/2021/audio/saupoudres-25542198.html

LA PROPAGANDE

A TOUJOURS

UNE ODEUR…

Le mensonge et GOEBBELS Citation

Merci FRANCE INTER !

https://www.franceinter.fr/emissions/co2-mon-amour/co2-mon-amour-du-dimanche-28-novembre-2021

UN DOCTEUR EN PHYSIQUE…

REPREND MES TRAVAUX !

https://apag2.wordpress.com/2018/02/02/a-propos-de-luranium-dit-appauvri/comment-page-1/ https://apag2.wordpress.com/2015/11/24/la-france-soupconnee-dutiliser-au-mali-des-armes-a-uranium-appauvri-2/

La CENSURE

du

« Canard Enchaîné »

Ou comment parler des armes à l’uranium sans les nommer.

On a dit journalistes ?

InkedYEMEN armes France et Canard Enchaîné_LICanard Enchaîné Censure UA Claude ANGELI 3 mars 2021

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2019/08/22/explosions-darmes-radioactives-russes-les-petits-mensonges-habituels-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2019/07/30/les-petites-cachotteries-dun-etat-de-son-armee-et-de-journalistes-qui-pretendent-tinformer-sur-les-armes-francaises-lamireau-thierrylesoufflecestmavie-unblog-fr/

Greta THUNBERG aux USA

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2020/08/01/annecy-le-silence-radioactif-lamireau-thierry/ http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2020/08/15/explosions-a-beyrouth-analyse-dun-rien-plouc-provincial-francais-lamireau-thierry/

Élise LUCET

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2020/09/10/radioactivite-larmee-francaise-a-merde-le-4-septembre-2020-thierry-lamireau/

Edwy PLENEL bloque LAMIREAU

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/10/06/informations-tres-importantes-et-precises-sur-luranium-appauvri-un-gentil-petit-cadeau-pour-les-generations-actuelles-et-eternelles-polluer-empoisonner-tuer-compilation-de-plusieurs-textes/ http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/03/14/israel-et-lutilisation-des-bombes-a-luranium-appauvri/

https://www.thedrive.com/the-war-zone/production-of-in-demand-javelin-missiles-set-to-almost-double

Les dernières nouveautés

à l’uranium

WDU NATO

https://www.youtube.com/watch?v=YjFvYqJwaFA&feature=emb_logo

https://www.youtube.com/watch?v=aHXk2XRZbdg&feature=emb_logo

https://www.youtube.com/watch?v=hm-1kOMDTjk&feature=emb_logo

https://uvisionuav.com/products/#category_id_21

https://www.defenseworld.net/news/29383/Rheinmetall__Northrop_Grumman_to_Develop_Precision_Guided_Enhanced_Range_Artillery_Ammunition#.YH1riD869PY

LES ARMES:

LORSQUE L’ESSENTIEL

N’EST PAS DIT…

https://nepassubir.fr/2022/03/24/comprendre-en-quelques-mots-les-armements-utilises-dans-la-guerre-de-poutine-contre-lukraine/

LA TRAÇABILITÉ

DES MUNITIONS

Voir notamment le tableau des couleurs qui est aussi valable pour les missiles…

fichier pdf La traçabilité des munitions

AH LES BELLES NOUVELLES

ARMES DE NEXTER !

Arme EXCALIBUR UA de NEXTER

http://www.opex360.com/2022/01/19/artillerie-le-caesar-du-francais-nexter-se-distingue-aux-etats-unis-en-tirant-des-obus-excalibur/ https://www.youtube.com/watch?v=LTKhwfYgoqY&t=17s

« La France a donné à l’Ukraine des fusées de proximité pour le CAESAR.
Les fusées de proximité utilisent un radar pour mesurer la distance au sol et explosent à une hauteur prédéterminée pour faire pleuvoir des éclats d’obus. Elles sont donc idéales pour tuer l’infanterie, notamment dans les tranchées.
Et seule la France les a données à l’Ukraine »

https://twitter.com/i/status/1534989030630342666

GUERRE EN UKRAINE:

LES ÉTATS-UNIS CONTRIBUENT

Á UNE CONTAMINATION

GÉNÉRALISÉE Á L’URANIUM…

DE TOUTE L’EUROPE…

LA FRANCE AUSSI !

https://www.lopinion.fr/international/la-france-a-forme-des-soldats-ukrainiens-juste-avant-linvasion-russe?utm_source=twitter

fichier pdf france-Javelin-order10-04_0

https://twitter.com/i/status/1539964238462038022

http://www.senat.fr/compte-rendu-commissions/20220502/etr.html

CRIMES DE GUERRE ?

L’OTAN

S’EN LAVE LES MAINS

EN SERBIE/YOUGOSLAVIE…

ET AILLEURS ÉVIDEMMENT !

Á Belgrade, pour la première fois dans l’histoire, l’OTAN a intenté une action en justice en déposant un document: un accord de coopération et de présence depuis 2005 en République de Serbie qui, selon elle, la mettrait à l’abri de toute juridiction.

« S’il est vrai que pour le personnel militaire opérant en Serbie, il existe une immunité de responsabilité civile et dans la phase exécutive », a expliqué l’avocat Angelo Fiore Tartaglia à Affaritaliani, « cela n’a pas et ne peut pas avoir d’effet rétroactif de quelque manière que ce soit ». Et il ne peut s’agir de « dommages de guerre ».

En un mot, même si l’OTAN croit qu’elle bénéficie d’une immunité illimitée, voire rétroactive, son discours n’a aucun sens.

L’accord auquel l’Alliance atlantique fait référence a été conclu en 2005, après les événements contestés. Une immunité ne peut être rétroactive. Et les crimes de guerre ne sont pas inclus dans un éventuel accord.

« Le lien entre l’uranium appauvri et les tumeurs est clair », affirme M. Tartaglia, « et l’utilisation de ces armes est sans conteste un crime de guerre ».

L’avocat Angelo Fiore Tartaglia n’est pas n’importe quel avocat: il est le seul au monde à avoir gagné environ 300 procès pour la défense du personnel militaire italien (l’autre partie étant le ministère de la défense, qui est l’employeur), qui continue à mourir après avoir été exposé à l’uranium appauvri en ex-Yougoslavie.

https://www.affaritaliani.it/cronache/nato-choc-abbiamo-immunita-non-potete-processarci-per-i-crimini-di-guerra-801357.html?refresh_ce

Doc OTAN sur UA

« PLANIFICATION ÉCOLOGIQUE »:

LES CONNERIES SONT DE SORTIE !

La géographe Magali REGHEZZA dit en direct le 13 mai 2022 à France inter:

« Les militaires aident à régler les crises climatiques » -34’30″- (sic)…là, je m’étrangle !

https://www.franceinter.fr/emissions/le-telephone-sonne/le-telephone-sonne-du-vendredi-13-mai-2022

URANIUM:

ÉPIDÉMIE D’OBÉSITÉ

ET DE DIABÈTE ?

https://www.news-medical.net/news/20190709/23218/French.aspx

https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fendo.2019.00382/full

fichier pdf fendo-10-00382 http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/03/07/luranium-appauvri-le-diabete-le-cancer-et-vous-docteur-alan-cantwell/

ÉGYPTE/FRANCE:

-L’OPÉRATION SIRLI-

LES JOURNALISTES

DE DISCLOSE

FONT LES MALINS

MAIS…

NE PARLENT PAS

DES ARMES Á L’URANIUM !

Opération SIRLI image de DISCLOSE

https://www.youtube.com/watch?v=pJ37ihe-n8U

https://egypt-papers.disclose.ngo/fr/chapter/operation-sirli

https://egypt-papers.disclose.ngo/fr/chapter/france-egypte-vente-armes https://egypt-papers.disclose.ngo/fr/

InkedLAMIREAU ThierryBloqué par Geoffrey LIVOLSI de DISCLOSE_LI

https://disclose.ngo/fr/article/source-memos-terreur-egypte

https://www.documentcloud.org/documents/21119630-presentation-sirli-general-region-aerienne-ouest-2017-07-07

https://www.franceinter.fr/emissions/l-instant-m/l-instant-m-du-mardi-30-novembre-2021

UN « LANCEUR D’ALERTE »

QUI TAIT LE PLUS GRAVE ?

https://disclose.ngo/fr/article/source-memos-terreur-egypte?utm_source=sendinblue&utm_campaign=2611_EP&utm_medium=email

Le vrai lanceur d’alerte, c’est moi !

RÉPONSE DE l’ÉTAT

PAR RAPPORT

AUX INFOS DE DISCLOSE

1- Dépôt d’une plainte pour « détention et diffusion de documents classifiés ».

2- « Enquête interne » sur l’Opération SIRLI.

https://twitter.com/i/status/1463839880153288707

29 JANVIER 2022:

PAROLES D’UNE MINISTRE…

DES ARMÉES

https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-du-week-end/l-invite-du-week-end-du-samedi-29-janvier-2022

L’APPEL DE POLITIS ?

DES SIGNATAIRES

QUI CENSURENT

LA POLLUTION

DE 4,5 MILLIARDS D’ANNÉES

PAR LES ARMES

Á L’URANIUM !

https://www.politis.fr/articles/2021/10/lappel-de-politis-pour-le-climat-votre-inaction-est-un-crime-43721/?fbclid=IwAR3Ge6W-w1C2xp675TA6c9dFa0KUSvW8vl-lWX7OpdxX0hvIQhbcf3stC2I

LA CENSURE DES ÉCOLOS !

Vouloir faire la morale aux armées et censurer les armes à l’uranium…MAGNIFIQUE…dans le genre !

https://reporterre.net/Le-secteur-militaire-toujours-dispense-d-efforts-pour-le-climat

L’ÉCO-RESPONSABILITÉ

DE L’ARMÉE FRANÇAISE…

POUR RIRE…JAUNE !

L'armée française fait des prélèvements de sol au MALI

Il y a toujours des journalistes complices (pléonasme) pour répéter ce genre de saloperies.

https://www.ouest-france.fr/monde/mali/au-mali-l-armee-francaise-affiche-son-eco-responsabilite-5a957746-537a-11ec-91cd-50a7d25137ee

BIS REPETITA:

JOURNALISTES COMPLICES…

PLÉONASME !

Missile JAVELIN diapo Florian PIROT

Présentation JAVELIN

https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/guerre-en-ukraine-comment-le-javelin-ce-lance-missile-antichar-americain-est-devenu-un-symbole-de-la-resistance_5179756.html

MOURIR…

Á CAUSE DE L’URANIUM « APPAUVRI » ?

https://www.lasicilia.it/catania/news/l-omaggio-di-raddusa-a-daniela-mamma-e-bersagliera-uccisa-dalla-sindrome-dei-balcani–1607237/?fbclid=IwAR0roZE2eGKSY6RCpCLfAb85ZRxkaWx6Pt0xvTf_uEHsHazfq

L’OMERTA DE

AMNESTY INTERNATIONAL

SUR L’UTILISATION

DES ARMES…

Á L’URANIUM !

AMNESTY INTERNATIONAL te parle d’omerta sur les armes et…censure l’utilisation des armes à l’uranium « appauvri » par tous !

https://www.amnesty.fr/controle-des-armes/actualites/bilan-2021-silence-on-arme

https://www.amnesty.fr/conflits-armes-et-populations/actualites/guerre-en-ukraine-civils-bombes-kharkiv

RAYONNEMENTS IONISANTS:

LES PETITS « OUBLIS »

DE L’IRSN

(Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire)

IRSN Radioprotection des travailleurs en 2020

« Baisse des expositions en 2020 grâce à la crise sanitaire » dit l’IRSN en transe !

Ah et puis ce « bruit de fond »

c’est pour les cons ?

« Connaître le bruit de fond des radionucléides artificiels dans l’environnement français répond à plusieurs objectifs : estimer les expositions des populations qui en résultent, déterminer les activités ajoutées à ce bruit de fond du fait des rejets des installations nucléaires, et disposer d’un référentiel dans l’éventualité d’un accident, d’un rejet intempestif ou de toute autre cause d’augmentation de ce bruit de fond. »…qu’ils disaient !

Problème: tout est faux car la contamination journalière par les bombardements aux armes à l’uranium est « oubliée »…euh pardon, censurée !

https://www.actu-environnement.com/ae/news/rayonnements-ionisants-baisse-expositions-grace-a-la-crise-sanitaire-38237.php4#xtor=ES-6

fichier pdf news-38237-IRSN-Rapport-Exposition-travailleurs

fichier pdf IRSN_Rapport Bruit de fond_VF

PROPAGANDE ET MENSONGES

DE L’IRSN !

InkedIRSN propagande sur l'exposition de la population aux sources industrielles et militairespng_LI

Pléonasme…

https://twitter.com/i/status/1511271082912792576

PUBLICATION 146 DE LA CIPR:

PROTECTION RADIOLOGIQUE

DES PERSONNES

ET DE L’ENVIRONNEMENT

EN CAS D’ACCIDENT

NUCLÉAIRE MAJEUR

fichier pdf CIPR146_web

L’INDUSTRIE MILITAIRE…

GAGNE TOUJOURS !

https://www.journaldemontreal.com/2021/08/21/lindustrie-militaire-gagne-toujours

CEUX QUI SE RÉVEILLENT…

40 ANS TROP TARD !

https://reporterre.net/Nucleaire-militaire-un-debat-est-urgent

HIROSHIMA NAGASAKI ?

Bombe HIROSHIMABrûlé HIROSHIMAPhotos premières pont bombardement HIROSHIMA par Yoshito MATSUSHIGE

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/08/06/6-aout-le-japon-commemore-les-67-ans-de-la-bombe-sur-hiroshima-nagasaki-quelques-jours-plus-tard-des-documents-exceptionnels-secret-defense/

« DOCTEUR FOLAMOUR »

UNE COMÉDIE CAUCHEMARDESQUE

SUR LE RISQUE NUCLÉAIRE

Docteur FOLAMOUR image

https://www.rts.ch/info/culture/cinema/12661715-docteur-folamour-comedie-cauchemardesque-sur-le-risque-nucleaire.html

ALGÉRIE:

LES SALOPERIES FRANÇAISES ?

CHUT !…

SECRET DÉFENSE !

NUCLÉAIRE ALGÉRIE contaminée

En février 1960, la France réalisait son premier essai atomique sous le nom de code « Gerboise bleue ». Suivirent, jusqu’en 1966, trois autres essais atmosphériques et 13 essais souterrains dans le Hoggar, avec des conséquences sur l’homme et l’environnement désastreuses.

Carte REGGANE

Soldats français regardant la première explosion nucléaire à REGGANE

Après les accords d’Évian qui actent l’indépendance du pays, la France continuera quand même ses expérimentations nucléaires dans le Sahara avec quelques épisodes dramatiques comme lors de l’essai Béryl en mai 1962.

SAHARA et essais nucléaires  Prises de vues interditespng

Plus de 60 ans après, les séquelles sont toujours visibles et les victimes ont du mal à se faire entendre. Les reporters de FRANCE 24 ont enquêté sur les deux rives de la Méditerranée, auprès des anciens appelés du contingent français, qui se battent pour être indemnisés, mais aussi des populations civiles algériennes, qui se sentent abandonnées à leur sort et se battent pour la vérité…

https://www.youtube.com/watch?v=MiNt0m7jqDs

MAGNIFIQUE

MICRO-TROTTOIR…

EN 1960 !

Micro trottoir INA

https://www.ina.fr/ina-eclaire-actu/video/caf97017818/opinion-bombe-a

ESSAIS NUCLÉAIRES

EN POLYNÉSIE ?

Bombe nucléaire MORUROA

https://disclose.ngo/fr/investigations/toxique

https://moruroa-files.org/fr/investigation/moruroa-files

TRISTES SECRETS…

https://laviedesidees.fr/Tristes-secrets.html

fichier pdf 20220521_polynesie-2

MILITAIRE….

TERRE…TERRE

fichier pdf mili-terre

fichier pdf La guerre au milieu des peuples

https://www.penseemiliterre.fr/

La bombe à Hydrogène schéma

https://disclose.ngo/fr/article/essais-nucleaires-en-polynesie-des-milliers-de-nouvelles-victimes-potentielles

MISSILE:

DES PETITES NOUVEAUTÉS ?

https://lefauteuildecolbert.blogspot.com/2022/02/fost-entree-en-production-des-m513.html

https://twitter.com/i/status/1539857451855613954

LES MISSILES

HYPERSONIQUES

Les armes hypersoniques croquis AFP

https://twitter.com/i/status/1488132636262510593

fichier pdf henrotin_armes_hypersoniques_2021

PORTE-BAGAGES…

OU PORTE-AVIONS ?

https://twitter.com/i/status/1536775476865142784

LES MENACES NUCLÉAIRES

DE LA RUSSIE ET DE LA CHINE

https://fr.gatestoneinstitute.org/18589/menaces-nucleaires-russie-chine

LE NOMBRIL

DU MONDE…

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2014/10/21/exclusif-mes-archives-sonores-en-ces-temps-mouvementes-retour-sur-infos-le-nombril-du-monde-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr/

GUERRE NUCLÉAIRE ?…

Le programme scientifique et de sécurité mondiale de l’Université de Princeton a simulé en 2019 le déroulement d’une confrontation thermonucléaire entre la Russie et les États-Unis. Le scénario impliquerait de nombreux pays dans le conflit, principalement ceux où l’OTAN a des bases militaires.

Première frappe: 2,6 millions de victimes .Selon la simulation de Princeton, la Russie attaquerait en premier avec environ 300 ogives nucléaires et missiles à courte portée, frappant les bases et les troupes de l’OTAN. L’OTAN répondrait avec environ 180 ogives transportées par des avions au-dessus des objectifs russes. Le nombre de victimes ? 2,6 millions en l’espace de trois heures.

Deuxième frappe: 3,4 millions de victimes . Alors que l’Europe est en ruine, l’OTAN lance 600 ogives depuis le sol américain ainsi que des missiles basés sur des sous-marins, pour viser les forces nucléaires russes. La Russie contre-attaque avec des missiles lancés depuis des silos, des sous-marins et des véhicules routiers mobiles. Cette poursuite du conflit ne durerait que 45 minutes et ferait jusqu’à 3,4 millions de victimes.

Troisième étape: anéantissement total . L’OTAN et la Russie, suivant le scénario élaboré par l’Université de Princeton, lanceraient des attaques contre d’importants centres économiques et de population pour entraver la reprise de l’autre côté. Cinq à dix ogives nucléaires seraient utilisées pour chaque ville. La guerre thermonucléaire tuerait 85,3 millions de personnes en 45 minutes.

Nombre de morts: 34,1 millions . L’étude estime qu’au total, une guerre nucléaire affecterait immédiatement 91,5 millions de personnes, ce qui causerait 34,1 millions de morts et 57,4 millions de blessés dans les quatre ou cinq premières heures.

NOTA: La vidéo se concentre sur des bombes et missiles qui datent de plusieurs années sans prendre en compte le développement de nouvelles armes qui sont sûrement 100 fois plus dévastatrices…En outre, ne pas se faire d’illusion: PARIS et la France seraient bien évidemment touchées !

https://sgs.princeton.edu/the-lab/plan-a

https://www.youtube.com/watch?v=c9mh-zte6Ic&t=2s

GUERRE NUCLÉAIRE

ET IMPACTS

SUR LE CLIMAT

https://davidschmidt.fr/les-impacts-catastrophiques-quaurait-une-guerre-nucleaire-sur-le-climat/

2021:

LES DÉPENSES MONDIALES

D’ARMES NUCLÉAIRES ?

UN GASPILLAGE !

« Dans son rapport « Squandered: 2021 Global Nuclear Weapons Spending », la Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires montre qu’en 2021, année précédant l’invasion de l’Ukraine par la Russie, neuf États dotés de l’arme nucléaire ont dépensé 82,4 milliards de dollars pour leurs armes nucléaires, soit plus de 156 000 dollars par minute, ce qui représente une augmentation de 6,5 milliards de dollars par rapport à 2020, corrigée de l’inflation.

Les 82,4 milliards de dollars dépensés pour les armes nucléaires ont été répartis entre des services gouvernementaux et des entreprises privées.

Les entreprises de France, du Royaume-Uni et des États-Unis ont obtenu 30 milliards de dollars de nouveaux contrats (dont certains s’étendent sur des décennies), soit deux fois plus qu’en 2020.
Il s’agit du troisième rapport annuel documentant les investissements massifs dans les dépenses mondiales en armes nucléaires.

Dans un environnement de sécurité en constante évolution et difficile, des menaces de sécurité liées au changement climatique à la pandémie de COVID-19 en passant par l’invasion de l’Ukraine par la Russie, les dépenses en armes nucléaires ont augmenté de manière constante, sans qu’il en résulte une amélioration mesurable de l’environnement de sécurité.

Alors que les entreprises investissent de l’argent dans les lobbyistes et les chercheurs pour affirmer la pertinence et la valeur des armes nucléaires, le bilan montre l’inutilité des armes de destruction massive pour relever les défis de la sécurité moderne – et la crainte légitime qu’elles puissent mettre fin à la civilisation telle que nous la connaissons.

Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires est la réponse multilatérale au comportement irresponsable de tous les États dotés d’armes nucléaires qui versent de l’argent dans les canalisations de leurs armes nucléaires.

Il s’agit de la barricade normative contre les menaces d’utilisation d’armes nucléaires. Tous les pays devraient adhérer à cet instrument international historique pour interdire le développement et le maintien d’armes nucléaires et prévenir leur utilisation éventuelle en assurant leur élimination. »

https://www.icanw.org/squandered_2021_global_nuclear_weapons_spending_report

fichier pdf Spending_Report_2022_web

https://secure.avaaz.org/campaign/en/no_nuclear_war_loc/

https://www.aclibresciane.it/attivita/trattatononucleare

TOUT VA BIEN…

https://www.rts.ch/info/monde/13168307-le-nombre-darmes-nucleaires-va-repartir-a-la-hausse-dans-le-monde.html

https://www.ledevoir.com/monde/722112/rapport-le-monde-vers-une-nouvelle-ere-de-rearmement-nucleaire-selon-le-sipri

LE NUCLÉAIRE

Á L’ÎLE LONGUE…

C’EST COOL RAOUL !

https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/le-combat-des-irradies-de-l-ile-longue-abandonnes-par-l-etat-7900087456

LES DÉCHETS

NUCLÉAIRES

MILITAIRES

fichier pdf Etude-Dechets-militaires-Ican-Obsarm

SECRET DÉFENSE

ET ÉNERGIE NUCLÉAIRE ?

Baratin éculé d’un universitaire nous sortant sa belle propagande cachant l’essentiel et le PLUS GRAVE !

https://www.youtube.com/watch?v=Wjg_bRNSHm8&t=143s

UN PEU D’HUMOUR:

MANUEL

DE DESTRUCTION

DU MILITAIRE

(Boris VIAN)

J VILLERET en François PIGNON

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2015/05/23/exclusivite-sonore-manuel-de-destruction-du-militaire-de-boris-vian-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr/

L’enrichissement

de l’uranium ?

http://www.chem4us.be/energie/uranium_enrichissement/

PENDANT QU’ILS FONT

LA GUERRE…

LA CATA EST LÀ !

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/secheresse-je-crois-qu-on-n-a-pas-compris-ce-qui-arrive-devant-nous-alerte-une-hydrologue_5050861.html

Quelques merdouilles

sur les étagères ?

Matières radioactive ou déchets

entreposage de PU et MOX à LA HAGUE Octobre 2021

Bella BELBEOCH

Roger BELBEOCH

(Photos: les physiciens Bella et Roger BELBÉOCH)

ROGER BELBEOCH:

Histoire et critique radicale

du nucléaire

Né en 1928, Roger Belbéoch était physicien, ingénieur ESPCI, retraité du CNRS. Il a travaillé dans un laboratoire universitaire de recherche (Orsay, Paris-Sud) et s’était spécialisé dans les accélérateurs de particules et la physique des faisceaux de haute énergie.

Utilisateur de grosses installations productrices de rayonnements, il s’est intéressé aux effets biologiques des rayonnements ionisants qui, depuis le début des années 70, sont à l’origine de son questionnement sur les dangers de l’énergie nucléaire et de ses prises de position antinucléaires.

Au sein du Groupement de Scientifiques pour l’Information sur l’Energie Nucléaire (GSIEN), membre du bureau, il a publié de nombreux articles dans la revue La Gazette Nucléaire. Il a démissionné du GSIEN fin 2004. Il faisait partie du Comité antinucléaire Stop Nogent-sur-Seine et collaborait à la Lettre d’information du comité Stop Nogent-sur-Seine.

https://www.youtube.com/watch?v=8TcW5N45cUY

https://www.youtube.com/watch?v=li1gQaq2xJo&t=0s

fichier pdf Les_notions_philosophiques

http://www.dissident-media.org/infonucleaire/sortir_du_nuc.html

http://www.dissident-media.org/infonucleaire/tchernoblues2.html

fichier pdf nucleaire_et_sante

http://www.dissident-media.org/infonucleaire/tchernoblues2.html

Monsieur Jean-Luc MÉLENCHON nous chante la même chanson que Greenpeace France Greenpeace International et les écolos patentés d’il y a 30 ans dans des réunions (j’y étais) où chacun insultait mes amis physiciens Bella et Roger BELBÉOCH (désormais décédés) qui alertaient déjà:

Image GREENPEACE

http://www.dissident-media.org/infonucleaire/sup_sort.pdf

http://www.dissident-media.org/infonucleaire/lib_charb_sortie.html http://www.dissident-media.org/infonu…/sortie_immediate.html 

Pour sortir très rapidement des dangers du nucléaire nous devrions utiliser TOUTES les énergies actuelles restantes…charbon compris…Sacrilège ! Ah non pas ça…ben si !

CORROSION

DANS LES RÉACTEURS ?

BELLA BELBÉOCH LE DÉNONÇAIT

IL Y A…40 ANS !

Bella BELBEOCH

« L’apparition de cette dégradation était improbable » disent en chœur l’IRSN, l’ASN et EDF !

FAUX ! Ma regrettée amie physicienne Bella BELBÉOCH, spécialisée dans l’irradiation des matériaux, le criait déjà il y a 40 ans face au silence des instances officielles et des écolos nullos occupés à d’autres « priorités » politiques…

http://www.dissident-media.org/infonucleaire/cuves.htm

https://reporterre.net/Ils-sont-tres-angoisses-EDF-face-aux-pannes-de-reacteurs-nucleaires

https://www.montelnews.com/news/1311574/fissures-sur-les-circuits-de-deux-autres-racteurs–source?fbclid=IwAR3gxNhosZVdWRZz1Nuq7IZT1899D6HabWB7UZ9cNQBKzR-X9P3GFHl3QVQ

fichier pdf Gazette-296

fichier pdf 50376-2003-45-46

https://inis.iaea.org/search/search.aspx?orig_q=RN:17040680

https://pastel.archives-ouvertes.fr/tel-00407846/document

https://wwwold.mat.minesparis.psl.eu/Donnees/data15/1535-resume_seminaire_30-03-2012.pdf

https://pastel.archives-ouvertes.fr/pastel-00818372/document

https://reporterre.net/Corrosion-nucleaire-EDF-savait-depuis-1984?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=nl_quotidienne

1979:

Les calculs du président d’EDF

sur le risque de fissure

dans les centrales nucléaires

(Document INA)

https://www.ina.fr/ina-eclaire-actu/1979-les-calculs-du-president-d-edf-et-le-risque-de-fissure-dans-les-centrales-nucleaires

CORROSION…

POUR LES CONS !

-Mardi 8 février 2022-

Ayant un pote ingénieur à EDF, spécialisé dans l’irradiation des matériaux, il souligne les « mensonges » de EDF, l’ASN et l’IRSN disant « qu’ils découvrent et ignoraient les phénomènes de corrosion sous irradiation ».

Il me confirme ce que disait mon amie physicienne Bella BELBÉOCH: « il y a toujours eu une corrosion des matériaux sous irradiation » !

Le problème est donc majeur et systémique !

fichier pdf gc_fissures_analyse_historique_20220529

https://twitter.com/i/status/1526559938134396928

D’autres questions ?

https://www.francetvinfo.fr/societe/nucleaire/edf-va-arreter-trois-reacteurs-nucleaires-supplementaires-en-raison-de-soupcons-de-corrosion_4949643.html

https://www.ouest-france.fr/environnement/nucleaire/nucleaire-edf-recherche-nouvelles-corrosions-sur-ses-reacteurs-une-vague-d-arrets-a-prevoir-8da40d82-8dc2-11ec-a6c9-d7629bbac447?utm_source=fluxpublicactu&utm_medium=fluxrss&utm_campaign=banquedecontenu

https://www.montelnews.com/fr/news/1321498/lasn-confirme-un-signe-de-corrosion-sur-chinon-3-905-mw

https://www.montelnews.com/fr/news/1326684/lasn-suspend-les-contrles-de-corrosion-%C3%A0-penly-13-gw

https://www.ladepeche.fr/2022/05/30/info-la-depeche-corrosion-sur-la-tuyauterie-de-la-centrale-nucleaire-de-golfech-larret-de-tranche-decennal-prolonge-de-six-mois-10327040.php

https://www.montelnews.com/news/1328474/edf-a-subi-des-fissures-sur-des-racteurs-en-1998–rapport

EDF

NOUS PREND…

POUR DES CONS !

« Aujourd’hui, le réacteur pressurisé européen (EPR) en construction à Flamanville, dans le nord-ouest de la France, n’a pas de problème de corrosion sous contrainte, contrairement à d’autres unités nucléaires traditionnelles en exploitation », a affirmé, mercredi 22 juin 2022, Alain MORVAN, directeur du projet d’EDF.

Pour cause: il n’a pas encore fonctionné…donc il n’y a pas de problème de corrosion !

https://www.montelnews.com/fr/news/1330207/lepr-de-flamanville-na-pas-de-problme-de-corrosion–edf

 JUIN 2020:

FESSENHEIM DÉBRANCHÉE…

https://www.letemps.ch/monde/centrale-nucleaire-fessenheim-definitivement-debranchee?utm_source=twitter&utm_medium=share&utm_campaign=article

CHEF, CHEF…

TOUT VA BIEN !

http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2022/06/13/Centrale-atomique-de-Cruas_syst%C3%A8me-de-protection-du-circuit-primaire-d%C3%A9faillant_terminal-incendie-en-rideau%2Cturbopompe-de-secours-defaillante%2C

https://www.sortirdunucleaire.org/France-Bugey-Fuites-radioactives-dans-l-air

JANVIER 2022:

MINCE, Y’A UN PROBLÈME ?

https://www.publicsenat.fr/article/politique/approvisionnement-en-electricite-le-gouvernement-veut-mettre-les-centrales-a?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1641484024

DÉMARRAGE…

D’UN RÉACTEUR NUCLÉAIRE ?

https://www.youtube.com/watch?v=JvgF83OHV9c&t=2s

https://www.youtube.com/watch?v=8PQMmXpibig

EN PROPAGANDE…

TU BANDES…ENCORE ?

Rappel: La propagande est de tous les côtés.

https://www.arte.tv/fr/videos/098818-000-A/nucleaire-une-solution-pour-la-planete/

27 OCTOBRE 2021:

MÉLENCHON,

LE MEC QUI ARRIVE…

40 ANS TROP TARD…

AVEC LES IDÉES LOUPÉES DE…

NÉGAWATT !

https://www.lejdd.fr/Politique/tribune-jean-luc-melenchon-eviter-le-black-out-nucleaire-4073754

LA SOUS-TRAITANCE ?

C’EST LE BORDEL !

Sous traitance Titre Rapport Loi TSN 2020png

fichier pdf rapport-TSN-2020-cea-cadarache https://www.ma-zone-controlee.com/rapport-loi-tsn-2020/ https://www.ma-zone-controlee.com/

https://basta.media/dans-les-centrales-nucleaires-les-sous-traitants-trop-souvent-livres-a-eux-degradation-des-conditions-de-travail?var_mode=calcul

LA RADIOPROTECTION…

OU LA PROPAGANDE

DE ORANO

SELON UN D’JEUNE:

ON S’AMUSE, SUPER !

Radioprotection et propagandepng

https://www.youtube.com/watch?v=uIwWWq-yM0M

RADIOACTIVITÉ

DANS LES GARES ?

TU DÉCONNES !

https://reporterre.net/Sans-crier-gare-des-convois-radioactifs-traversent-les-centre-villes

LES PISCINES Á LA HAGUE ?

ÇA CHAUFFE !

LA HAGUE piscine d'entreposage dans simple hangar

https://www.acro.eu.org/nucleaire-francais-la-fuite-en-avant-ou-leffondrement/

https://www.acro.eu.org/la-cada-demande-plus-de-transparence-a-lindustrie-nucleaire/

https://www.acro.eu.org/livre-blanc-de-lanccli-sur-lentreposage-du-combustible-nucleaire-en-piscine-la-saturation-montre-lirresponsabilite-dedf/

https://www.cestplusquedelasf.com/podcasts/la-pierre-jaune

Piscine de LA HAGUE

fichier pdf LB7_Piscines_2021-vbdef

fichier pdf Avis 2019-AV-0331 du 23 07 2019

fichier pdf Avis-IRSN-2021-00089

fichier pdf Avis-IRSN-2021-00089-commente

fichier pdf Avis-IRSN-2022-00049

fichier pdf Avis commenté IRSN 2022-00049

https://reporterre.net/Trop-plein-de-dechets-radiactifs-le-gendarme-du-nucleaire-s-inquiete?utm_source=actus_lilo

https://www.asn.fr/l-asn-informe/actualites/cycle-du-combustible-nucleaire-le-college-de-l-asn-a-auditionne-edf-et-orano

Au fait: une catastrophe sur ces piscines c’est une pollution majeure sur…toute l’Europe voire sur la planète entière !

LA HAGUE ?

C’EST DU PROPRE !

Tuyaux de rejets dans la mer de LA HAGUE

(photo: sortie dans la mer des effluents liquides radioactifs de LA HAGUE)

https://reporterre.net/Nitrates-l-usine-nucleaire-de-La-Hague-pollue-plus-qu-une-megaporcherie

STOCKER

LES DÉCHETS RADIOACTIFS ?

BORDEL ASSURÉ…

DIT L’ASN !

Déchets ultimes vitrifiés à LA HAGUE

(photo: déchets vitrifiés à LA HAGUE)

Sites de stockage des déchets radioactifs un problème dit l'ASN en janvier 2022

https://reporterre.net/L-ASN-envisage-l-abandon-du-retraitement-des-dechets-nucleaires

https://reporterre.net/Nucleaire-pannes-en-serie-dans-le-recyclage-du-combustible

LES REJETS RADIOACTIFS

EN MER…

NE DIMINUENT PAS !

https://www.acro.eu.org/communique-de-presse-du-29-09-21-malgre-les-engagements-internationaux-de-la-france-les-rejets-radioactifs-en-mer-ne-baissent-pas/

IRSN

EN PROPAGANDE:

« LA DÉFENSE EN PROFONDEUR » (sic)

https://www.youtube.com/watch?v=0gQppa4vknk&t=281s

DÉSORMAIS

UN P’TIT PROBLÈME ?

Effects of Nuclear Pollutionpng

Disons-le tout net, ce qui était aisément possible il y a 30 ans lorsque les physiciens Bella et Roger BELBÉOCH alertaient n’est probablement plus réalisable maintenant:

Il y a 30 ans l’on pouvait encore utiliser le charbon sans trop de critiques des écologistes (enfin non, c’est faux, ils refusaient tout déjà) et surtout parce que la pollution de l’air n’en était pas au même niveau que maintenant.

Aujourd’hui, pour ce qui est des usines, il existe une technique beaucoup plus « propre » dite « lit fluidisé circulaire » qui a d’ailleurs été vendue à l’étranger par…la France !

Mais CHUUUTTTT…il ne faut pas le dire !

Donc nous en revenons

au même point:

Pour sortir rapidement du nucléaire, les conditions actuelles sont beaucoup plus complexes et moins rapides qu’il y a 30 ans et ce à cause…des « écologistes politiques » qui on refusé de suivre les propositions de Bella et Roger BELBÉOCH.

D’ailleurs, je me souviens bien de réunions à Paris où ils disaient:

« Plus vous attendez, plus ce sera complexe et moins nous pourrons utiliser le charbon provisoirement car…il n’y aura plus d’usines à charbon ! »

Lorsque Bella et Roger BELBÉOCH disaient ces phrases ils se faisaient insulter par…les « écologistes patentés » !…

Oui, je me souviens bien de cela.

Certains écologistes

voudraient

me « récupérer » ?

JADOT JADOT JADOT

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2018/09/04/lettre-ouverte-aux-ecologistes-politiques-qui-voudraient-me-recuperer-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr/

LE MALI,

LES MILITAIRES, L’URANIUM,

HOLLANDE, PUJADAS…

PUJADAS NUCLÉAIRE ET PROPAGANDE

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2016/11/11/lorsque-pujadas-envoie-ses-journalistes-chez-lamireau-thierry-pour-diffuser-une-emission-de-propagande-sur-larmee-francaise-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr/

Lorsque ÉLISE LUCET

m’utilise…sans me le dire

URANIUM en LIMOUSIN

Élise LUCET, journaliste tant connue, m’a donc « utilisé »…sans me parler directement.

Comment ? Fastoche, c’est une boîte de production (« Ligne de Mire Production ») qui m’a contacté (en me disant qu’un de mes articles avait déclenché le projet) pour m’impliquer dans la « fameuse » émission intitulée: « Uranium: le scandale de la France contaminée » diffusée dans le cadre de l’émission « Pièces à conviction » de France 3 (diffusée le 11 février 2009).

LAMIREAU Thierry à la caméra tournage film URANIUM EN LIMOUSIN 1992

L’équipe a travaillé d’après mes informations, mes diapositives, mon intervention in situ, et des extraits de mon film « Uranium en Limousin »que j’ai tourné seul après la censure orchestrée par la COGEMA (AREVA/ORANO) sur le dos de l’émission « Envoyé Spécial » de France 2…en 1992. Un comble !

Document personnel

qui a déclenché l’émission:

URANIUM EN LIMOUSIN Histoire d’une pollution MAJEURE silencieuse

Pour revoir le sujet en basse résolution c’est ici:

https://www.youtube.com/watch?v=-j2thGnU_Ik&feature=emb_logo

Le Greenwashing

à la mode ORANO…

Ou comment cacher

la merde sous le tapis !

Photovoltaïquepng

« Voilà une manière de se racheter une « Virginité »……après avoir pollué et pourri les sols (et sous-sols) de la région pendant des années . 6 Ha de panneaux photovoltaïques vont venir « greenwascher » les environs. CEA/COGÉMA/ ARÉVA/ ORANO/ EDF Énergies Nouvelles…la boucle est bouclée pour mettre la poussière sous le tapis » (Jipé deux i)

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/haute-vienne/des-panneaux-photovoltaiques-sur-d-anciennes-mines-d-uranium-en-haute-vienne-2050888.html#xtor=EPR-521

https://www.youtube.com/watch?v=X42CvcQ5tms&t=54s

ORANO FAIT MUMUSE

AVEC SES DÉCHETS…

ET LA RUSSIE !

https://reporterre.net/La-France-se-debarrasse-de-dechets-nucleaires-en-Russie

fichier pdf dechets_nucleaires_francais___aller_simple_pour_la_siberie___dossier_greenpeace_france_-_embargo_12-10-2021

https://www.liberation.fr/checknews/la-france-envoie-t-elle-ses-dechets-nucleaires-en-russie-comme-le-dit-greenpeace-20211020_Y6WS2RIHNZEBDJECREYPAVQJ5M/

ORANO ?

PAN SUR LES DOIGTS !

fichier pdf news-39503-jpd-avis-orano

BURE CIGEO:

DROIT…

DANS LE MUR ?

fichier pdf BURE CIGEO

https://www.calameo.com/books/0060224696a6c3146435a

fichier pdf Les 100 raisons de ne pas construire GIGEO

ET CHEZ LES AUTRES ?

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1818237/enjeu-enfouissement-dechet-radioactif-excavation-construction-site-ontario

CIGÉO…

POUR LES CHARLOTS:

L’ANDRA PREND LES GENS

POUR DES CONS…

COMME D’HABITUDE !

Un avis rédigé par…17 citoyens !

Bon ok, combien d’habitants en France ?

Un beau foutage de gueule à la sauce ANDRA.

D’autres questions ?

https://www.andra.fr/cigeo

https://fne.asso.fr/dossiers/d%C3%A9chets-nucl%C3%A9aires%C2%A0-questions-explosives-soulev%C3%A9es-par-le-projet-cig%C3%A9o-%C3%A0-bure

https://www.actu-environnement.com/ae/news/cigeo-conference-citoyens-avis-andra-37925.php4#xtor=ES-6

https://www.actu-environnement.com/media/pdf/news-37925-avis-conference-citoyens-phase-industrielle-cigeo-07-2021.pdf

fichier pdf news-37925-avis-conference-citoyens-phase-industrielle-cigeo-07-2021

BURE ?

EN ÊTES-VOUS SÛR ?

Titre conclusion Enquête publisque de BURE Septembre Octobre 2021

Ou une enquête publique pour faire mumuse, comme d’habitude.

fichier pdf dup-cigeo-officiel-conclusions-et-avis-motive-de-la-commission-18-dec-21

https://reporterre.net/Dechets-radioactifs-a-Bure-le-feu-vert-complaisant-de-l-enquete-publique?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=nl_quotidienne

DÉCHETS RADIOACTIFS:

LE BARATIN OFFICIEL

Déchets Radioactifs selon l'État image

https://www.vie-publique.fr/eclairage/18465-nucleaire-comment-traiter-les-dechets-radioactifs

LES DÉCHETS: QUELS DÉCHETS ?…

DIT LE CONSEIL D’ÉTAT !

https://www.conseil-etat.fr/fr/arianeweb/CE/decision/2022-06-22/444945

« INFLUENCEUR »…

EN PROPAGANDE !

Influenceur en propagande

Les nullos complices sont de sortie en recrachant la propagande officielle !

https://www.youtube.com/watch?v=6UlDUe4CfvA

TU BANDES…

EN PROPAGANDE ?

https://www.andra.fr/dechets-radioactifs-fini-les-idees-recues

LE DÉMANTÈLEMENT

DES CENTRALES…

EN TOTALITÉ ?

Pascal PERRI pour rire

(Pascal PERRI: journaliste LCI/TF1)

En France, aucune centrale n’est démantelée…même pas BRENNILIS en Bretagne !

Brennilis arrêtée en 1985 et dont la fin du démantèlement est prévue pour 2040…si tout va bien… pour un coût d’environ 1Md€! Quasiment 60 ans en cette année 2021 ! Et Brennilis est un petit réacteur expérimental qui n’a fonctionné que 12 ans pour fournir très peu d’énergie.

Janvier 2022:

BRENNILIS DÉGUEULE

ENCORE…

SA RADIOACTIVITÉ !

fichier pdf Brennilis-220103-Contribution-Enquete-publique

ON A DIT DÉMANTÈLEMENT ?…

Réacteur ZOE de Fontenay Aux Roses

Le plus petit réacteur nucléaire en France : dite « pile Zoé » à Fontenay-aux-Roses: arrêté en 1976: si tout va bien (et rien n’est certain), il sera démantelé en…2057 ! 81 ans !

Précisée dans deux décrets publiés en 2006, la fin du démantèlement devait être achevée en 2018. Mais dès 2011, le CEA de Fontenay-aux-Roses a alerté les autorités sur ses difficultés à tenir l’échéancier.

Au fil des années, plusieurs dates sur le bouclage du chantier ressortent: 2025, 2034, 2040, puis désormais 2057.

« La direction s’aperçoit que ce n’est plus possible de finir le démantèlement dans les délais initialement prévus au vu de certaines difficultés techniques et administratives rencontrées”, explique Régis VALLÉE, chef de l’unité d’assainissement-démantèlement du site de Fontenay-aux-Roses.

Le nucléaire, cette fausse bonne idée !

https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/LEGITEXT000006053948/

DÉPOLLUTION DES SOLS ?

UN BEAU SCANDALE SANITAIRE !

https://www.franceinter.fr/emissions/secrets-d-info/secrets-d-info-du-samedi-04-juin-2022

https://www.franceinter.fr/societe/la-pollution-des-sols-le-parent-pauvre-de-la-politique-ecologique

Le Vrai slogan de MACRON

Ceux qui veulent 50% de nucléaire sont des manipulateurs ou des écologistes dits « politiques » , ce qui est un pléonasme à mes yeux. Nous avons donc perdu 30 ans à cause…des écologistes… parce que les industriels, eux, ils polluent et surtout récupèrent tous les éléments de langage des dits « écolos » pour détruire davantage le monde du vivant et se faire des tunes.

EDOUAREVA

Ah le « Développement Durable, l’énergie verte, l’économie verte, la finance verte et la transition écologique, »…de belles idioties et essentiellement des leurres de riches sur le dos des pauvres pour polluer un peu plus longtemps. Et puis ces voitures électriques « propres »…qui ne le sont pas….

La preuve ici:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2014/02/17/tout-le-monde-a-envie-de-la-voiture-electrique-dit-vincent-bollore-non-cher-ami-bollore-tous-les-gens-ne-sont-pas-ceux-que-vous-croyez-rtl-lobservatoire-du-nucleaire-thierry-lamireau/

Voiture électrique :

fiasco industriel français en vue

Canard Enchaîné du 14 avril 2021

https://atlantico.fr/article/decryptage/voiture-electrique—attention-fiasco-industriel-francais-en-vue-consommation-industrie-france-concurrence-volkswagen-tesla-loik-le-floch-prigent

fichier pdf Voiture électrique attention fiasco industriel français en vue

D SEUX et les voitures électriques 17 juillet 2020InkedVéhicule propre disait l'État 2 juin 2020_LIMerci pour ces belles voitures électriques DE RIEN

LES VOITURES ÉLECTRIQUES

NE SONT PAS « PROPRES » !

UNE BELLE DÉMONSTRATION…

MACRON Rouler électrique Photo Ludovic MARIN

https://ig.ft.com/electric-car/ https://twitter.com/i/status/1385287428617998340

ABERRATION…

ÉCONOMIQUE

 ÉCOLOGIQUE !

MACRON Industrie zéro carbone Photo Ludovic MARIN

https://www.marianne.net/agora/tribunes-libres/la-generalisation-des-voitures-electriques-et-une-aberration-economique-et-ecologique?utm_medium=Social&utm_source=Twitter&Echobox=1631956601#xtor=CS2-5

LA VOITURE ÉLECTRIQUE…

PAR LE VÉCU ?

LA CATA !

https://fb.watch/bcBF9qbYYV/

https://www.youtube.com/watch?v=RL9I7ubO_xk&t=91s

https://www.axios.com/the-cold-hard-truth-about-evs-in-winter-c6e35798-92c5-4ef2-9a67-029a693436dc.html

Voitures électriques ?

Fastoche !…

on vire les pauvres !

https://www.marianne.net/societe/zone-a-faible-emission-a-paris-les-pauvres-mis-dehors?utm_medium=Social&utm_source=Twitter&Echobox=1623140595-1#xtor=CS2-5

CINQ BIDES

DE LA VOITURE ÉLECTRIQUE

https://www.automobile-propre.com/5-bides-qui-ont-marque-lhistoire-de-la-voiture-electrique/

Lithium, nickel, silicium:

la nouvelle ruée vers l’or

Batterie de voiture électrique et environnement

https://twitter.com/i/status/1463601948402360328

https://www.rtbf.be/info/societe/detail_lithium-nickel-silicium-l-europe-hyper-dependante-de-la-chine-ne-veut-pas-rater-la-nouvelle-ruee-vers-l-or?id=10794363

https://theconversation.com/peut-on-recycler-les-batteries-des-vehicules-electriques-167007?utm_medium=email&utm_campaign=La%20lettre%20de%20The%20Conversation%20France%20du%2019%20septembre%202021%20-%202064420364&utm_content=La%20lettre%20de%20The%20Conversation%20France%20du%2019%20septembre%202021%20-%202064420364+CID_27e27eeb7e692031d9ea98b54cbdb89f&utm_source=campaign_monitor_fr&utm_term=Peut-on%20recycler%20les%20batteries%20des%20vhicules%20lectriques

https://theconversation.com/en-chine-lexploitation-des-terres-rares-saccompagne-dune-pollution-massive-183676?utm_source=twitter&utm_medium=bylinetwitterbutton

https://video.twimg.com/ext_tw_video/1535707670111571968/pu/vid/640×640/PoY2uYs3VdsJXo_h.mp4?tag=12

VOITURES HYBRIDES:

UNE ARNAQUE !

https://www.lepoint.fr/automobile/les-conducteurs-d-hybrides-preferent-le-moteur-thermique-16-02-2022-2465053_646.php#xtor=CS2-239

LE COÛT DE STOCKAGE

PAR BATTERIE

BAISSE…

fichier pdf IRENA_Electricity_Storage_Costs_2017_Summary

CARLOS TAVARES…

SERRE LES FESSES !

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-decryptage-eco/voiture-electrique-pourquoi-carlos-tavares-patron-de-stellantis-met-le-pied-sur-le-frein_4904725.html

LE RÉTROFIT…

POUR LES COUILLONS !

PH MARTINEZ

https://www.franceinter.fr/emissions/les-mobilites/les-mobilites-09-mai-2021

https://twitter.com/i/status/1481990944820023297

Le rétrofit est cette nouvelle mode pour te transformer ta bagnole thermique en véhicule électrique ou en automobile hydrogène .

Super, pépère !… Mince, y’a un problème !

C’est un leurre pour te faire croire au « décarboné » (sic) alors que c’est un déplacement des pollutions pour garder le…nucléaire et ses belles centrales.

Au fait, combien de réacteurs nucléaires à rajouter pour alimenter ces voitures électriques et les climatiseurs en été ?… Ah mince, oui, c’est énorme !

Pour l’hydrogène ?

Encore des « petits »

problèmes…

HYDROGENE VERT disait MACRON

Globalement, pour obtenir de l’hydrogène, il faut utiliser la chimie et/ou le nucléaire.

Il existe trois formes d’hydrogène. Celui qui est aujourd’hui utilisé par l’industrie, notamment dans la production d’ammoniac et de méthanol, mais aussi pour le raffinage de carburant, biocarburant et des produits pétroliers.

Mais la grande majorité, 95%, de l’hydrogène utilisé est issu de gaz naturels. On l’appelle hydrogène « gris », il rejette du CO2 dans l’air. On en produit environ 70 millions de tonnes chaque année.

Lorsque le carbone émis est capté puis stocké ou immédiatement réutilisé, on a alors à faire à de l’hydrogène dit « bleu ».  Cette technique n’est toujours pas parfaitement au point encore à l’heure actuelle.

L’hydrogène « vert », un leurre pour « noyauter les couillons »:

Si cet hydrogène interpelle les défenseurs de la planète, c’est en grande partie parce que cette technique est capable de stocker de l’énergie en grande quantité puis de la redistribuer sous forme d’électricité.

C’est la « transition d’énergie fossile à énergie renouvelable » ! (sic)…tu le vois le foutage de gueule ? Il pourrait stocker l’énergie produite par une éolienne pour la redistribuer lorsqu’elle n’en produit pas assez ou celle d’un panneau photovoltaïque lorsque le soleil ne brille plus.  L’hydrogène se trouve aisément, nous dit-on, car il se trouve dans l’eau et les arnaqueurs te disent qu’une telle abondance rend cette ressource durable à long terme.

BREF: L’hydrogène n’est pas une énergie mais un vecteur énergétique. C’est-à-dire qu’il transfère de l’énergie sous une autre forme.

LES P’TITS ENNUIS ?

Un premier problème se pose au sujet de cet hydrogène « vert ».

Son processus de fabrication nécessite une quantité importante d’énergie.

Or celle-ci ne peut pas être aussi propre.

Pour devenir « vert » l’hydrogène doit auparavant être liquéfié ou comprimé car il s’agit d’un gaz très dense.

Second problème, son prix. Selon Les Echos, la production de cette ressource avec un électrolyseur coûte jusqu’à 5 euros le kilogramme. Contre 2,50 euros pour l’hydrogène bleu et 1,50 euros pour le « gris ».  Le dernier problème concerne sa dangerosité.

L’hydrogène présente des risques de fuites élevés. Ses molécules de petite taille peuvent s’échapper même à travers des failles minuscules.

Ce gaz, très inflammable, requiert une énergie moins importante pour s’enflammer. De plus, il se propage très vite en cas de fuite, risquant de former une nappe explosive très dangereuse.

https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/rechauffement-climatique-hydrogene-ne-pourra-pas-nous-sauver-94724/?utm_content=actu&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=futura

LES LEURRES

DE MACRON

DEVIENNENT…

PATHOLOGIQUES !

MACRON

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/la-france-mise-desormais-9-milliards-d-euros-sur-l-hydrogene-20211116

LA GUERRE

DES

MÉTAUX RARES

fichier pdf LA GUERRE DES MÉTAUX RARES

SEMI-CONDUCTEURS ?

https://www.institutmontaigne.org/publications/semi-conducteurs-la-quete-de-la-chine

VOITURE ÉLECTRIQUE ?

ÇA PIQUE !

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/interdiction-des-voitures-thermiques-en-2035-on-ne-peut-pas-dire-que-la-voiture-electrique-est-ideale-tempere-un-economiste_5181673.html

https://video.twimg.com/amplify_video/1534592885559021578/vid/1024×576/aiTf2yYk0Z7bz1Bb.mp4?tag=14

CHANGEMENT CLIMATIQUE:

INONDATIONS ?…

PLUS DE BAGNOLES/VÉLOS…

ÉLECTRIQUES !

C’EST CON ? NON ?

InkedCHINE INONDATION 80% des taxis électriques ne peuvent plus rouler 23 juillet 2021png_LI

LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

POUR LES CONS:

LES CAMIONS AU GNL…

POLLUENT PLUS QUE…

LES CAMIONS DIÉSEL !

https://www.actu-environnement.com/ae/news/transport-routier-etude-montre-camions-gnl-pollue-plus-que-camion-diesel-38249.php4#xtor=ES-6

AUTOMOBILE:

LE LEURRE DES INTELLOS…

OU DES CENSEURS ILLUMINÉS

Automobile feu vert pour une industrie durablepng

https://www.institutmontaigne.org/publications/automobile-feu-vert-pour-une-industrie-durable

https://www.institutmontaigne.org/ressources/pdfs/publications/automobile-feu-vert-pour-une-industrie-durable-note.pdf

LES BIOCARBURANTS ?

UN P’TIT PROBLÈME ?

fichier pdf 20211220-S2021-1718-politique-developpement-biocarburants

VOITURES ÉLECTRIQUES:

LES COUILLONNADES DE L’ÉTAT !

« Les publicités des véhicules à moteur doivent mentionner leur empreinte carbone » (sic)

https://www.actu-environnement.com/ae/news/publicites-vehicules-moteur-obligations-empreinte-carbone-mobilites-38821.php4#xtor=ES-6

LA « PLANIFICATION ÉCOLOGIQUE »…

ÇA PIQUE…

OU LES P’TITS DÉLIRES

DU JOURNALISTE DOMINIQUE SEUX !

D SEUX et les voitures électriques 17 juillet 2020

https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito-eco/l-edito-eco-du-mardi-10-mai-2022

8 JUIN 2022:

DÉCISION

DU PARLEMENT EUROPÉEN

Parlement européen

Plus d’essence, de diesel et d’hybride. Le Parlement européen a fixé à 2035 la fin des ventes des véhicules thermiques neufs !

Et le sieur Pascal CANFIN te dit que les voitures électriques sont « propres et n’émettent plus de CO2″…

SOYONS CLAIR: ces prévisions sont impossibles sans l’appui du nucléaire et si l’on se réfère aux capacités actuelles, le nucléaire actuel sera insuffisant ! Donc…

Le Parlement européen sort son ego, rien d’autre !

Considérant que les pays en dehors de l’espace européen pourront toujours produire des véhicules thermiques, la décision du Parlement européen est vaine et inconsciente. Cela ne changera rien à l’augmentation des températures sur la planète…

Il est trop tard. Malgré les apparences, la décision du Parlement européen est un déni de réalité.

https://twitter.com/i/status/1534798605059510272

L’AMENDEMENT…

FERRARI…

N’EST PAS POUR LES CONS !

Voitures EUROPE l'amendement FERRARI

fichier pdf A-9-2022-0150-AM-121-122_FR

https://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/on-vous-explique-pourquoi-ferrari-et-d-autres-marques-de-luxe-pourraient-continuer-a-vendre-des-voitures-thermiques-apres-2035_5186836.html

CONCLUSION:

Les dits « écologistes » roulent pour le nucléaire !

Les énergies renouvelables

au premier trimestre 2021 ?…

BOF !

https://www.actu-environnement.com/ae/news/bilan-energies-renouvelables-t1-2021-37646.php4

Le baratin

qui voudrait faire sérieux

mais…qui est NUL !

Pierre Frananck CHEVET ASN à l'Assemblée Nationale

https://www.institutmontaigne.org/blog/industrie-automobile-comment-bien-negocier-le-virage-environnemental

Hydrogène:

journalistes

en…

éjaculation précoce !

https://www.actu-environnement.com/ae/news/hydrogene-decarboner-pan-economie-37417.php4#xtor=ES-6

Lorsque d’autres journalistes

font mumuse

sur les plateaux

pour cracher leur propagande

https://www.telerama.fr/ecrans/sur-lci-andre-bercoff-vent-debout-contre-les-eoliennes-nicolas-doze-rayonnant-pour-le-nucleaire-6897965.php

La propagande

à la mode

SFEN

(Société Française d’Énergie Nucléaire)

La propagande est un pléonasme à la SFEN…

https://new.sfen.org/avis/hydrogene-comment-lenergie-nucleaire-peut-servir-lambition-francaise/

Nucléaire

Renouvelables:

Le VRAI débat…

selon un journaliste

https://www.lemonde.fr/blog/huet/2021/02/15/nucleaire-ou-renouvelables-le-vrai-debat/

Conneries de journalistes:

Bis Repetita…

Et MONTEBOURG…

C’est du lourd !

https://video.twimg.com/amplify_video/1382026743402352645/vid/1280×720/Kkm2I0ByU1iDmhTg.mp4?tag=14

La propagande de RTE

Réseau électrique français

https://www.rte-france.com/

-25 octobre 2021-

RTE:

FUTURS ÉNERGÉTIQUES 2050

(sic)

RTE Futurs Energétiques pour 2050

Nucléaire, nucléaire, nucléaire et un peu plus d’énergies renouvelables…pour « amuser la galerie ».

Le « socle minimal » de renouvelables à installer d’ici 2050 correspond à :

+57 000 MW solaire, +22 000 MW éolien sur terre et +20 000 MW éolien en mer !

Ce sera encore plus si les réacteurs nucléaires vieillissent plus vite que prévu et si la construction des EPR et SMR prend du retard. Ce qui est probable !…

Au fait, EDF est actionnaire de RTE à hauteur de 50,1% donc…

fichier pdf Futurs-Energetiques-2050-principaux-resultats_0

fichier pdf CP_RTE_FutursEnergetiques2050_25102021_0

https://www.rte-france.com/actualites/futurs-energetiques-2050-analyses-approfondies-confirment-resultats

https://reporterre.net/Energie-RTE-presente-son-scenario-de-sobriete-Macron-n-est-pas-interesse

https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/quel-mix-energetique-francais-en-2050-les-conclusions-du-rapport-rte_2161106.html?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter&Echobox=1635153506#xtor=CS3-5083

https://www.actu-environnement.com/ae/news/energie-2050-rapport-RTE-38432.php4#xtor=ES-6

https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito-politique/l-edito-politique-du-mercredi-27-octobre-2021

C’est donc en contradiction totale avec les travaux de la revue « NATURE » mais là, personne n’en parle !

REVUE « NATURE ENERGY »:

UN TRUC QUI FOUT

TOUT EN L’AIR !

Titre revue NATURE Nucléaire et ENR

Étude rétrospective sur 25 ans de 123 pays. 1/ Le développement national du nucléaire n’est pas corrélé à une baisse d’émission de CO2. Celui du renouvelable, si. 2/ Les pays faisant le choix du nucléaire développent moins le renouvelable. D’autres questions ?…

https://www.nature.com/articles/s41560-020-00696-3.epdf?sharing_token=tOnjimExYpNQxeqHONEtuNRgN0jAjWel9jnR3ZoTv0MiJricmfZDGIlEn7nNFImA44EW0UFbE1xAcylF27pS7ouwEXUrq1UWSoTeXUKnTl6YarUWxNfCP4tt8Mr2kwSgCVwRNAZ9H9833pMkQlRTpXDgfgXVmvtxy-67ugB0o-o%3D

Mettez-moi

une tonne de CO2 !

Quel est le nouveau mot à la mode ?…

DÉCARBONÉ, DÉCARBONÉ, DÉCARBONÉ !

Ouais, super !

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/05/10/mettez-moi-une-tonne-de-co2-jean-luc-porquet-le-canard-enchaine-mercredi-24-avril-2013/

TRÈS IMPORTANT:

LE CARBONE ?

Partout où il y a de la vie existe la chimie du carbone !

Le problème n’est pas le carbone mais…ce que l’on en fait.

DES NOUVELLES DU SUICIDE

DE L’ESPÈCE HUMAINE ?

Emissions mondiales de gaz à effet de serre et concentration du CO2 dans l’atmosphère au plus haut historique en 2021.

https://www.nytimes.com/2022/06/03/climate/carbon-dioxide-record.html

UN MINISTRE EN TRANSE !…

EN PROPAGANDE…

OU EN MENSONGE ?…

C’EST PAREIL !

https://twitter.com/i/status/1430894192532672518

MERDOUILLES

EN SORTIE…

Décarbonation de l'industrie sic

« Décarboner l’industrie » qu’ils disaient !

Super pépère ! C’est nul et impossible bien évidemment.

Mais comme les écolos adorent aussi l’expression, les industriels en profitent, normal !

Tout ce qui est con est récupéré…puisque c’est con. CQFD !

CARBONIQ ?…

ÇA TE NIQUE !

Le jeu CARBONIQ

« CARBONIQ », c’est le nouveau jeu des décérébrés pour cons qui voudrait te montrer ce qui est la « meilleure empreinte carbone » !…mais qui oublie l’essentiel et le plus grave.

https://marcelle.media/2020/10/21/leclap-la-petite-association-qui-veut-changer-le-monde-par-le-jeu/

https://marcelle.media/2021/05/28/jeu-societe-climat-carboniq/

LA DÉCARBONATION…

C’EST POUR LES CONS ?

https://www.institutmontaigne.org/publications/europe-agir-ensemble-pour-la-decarbonation

fichier pdf europe-agir-ensemble-pour-la-decarbonation-rapport

https://www.institutmontaigne.org/blog/le-carbone-cette-affaire-dont-les-politiques-naiment-pas-parler

fichier pdf 21-Tarification-du-carbone

https://www.theguardian.com/environment/ng-interactive/2022/may/11/fossil-fuel-carbon-bombs-climate-breakdown-oil-gas

https://www.bbc.com/news/science-environment-59199484

LE LABEL BAS CARBONE

CHERCHE DES FINANCEURS ?

« Le label bas-carbone monte en charge mais cherche encore des financeurs » disent les perroquets journalistes…Évidemment, c’est nul !

https://www.actu-environnement.com/ae/news/label-bas-carbone-compensation-projets-financement-entreprise-38080.php4#xtor=ES-6

fichier pdf 21132_Plaquette Label bas carbone

« COMPENSATION CARBONE » ?

TOUT SAUF…NEUTRE !

fichier pdf rapport_neutralitecarbone_ccfd-terresolidaire

https://basta.media/Sauver-la-planete-depuis-son-canape-en-plantant-un-arbre-une-arnaque-intellectuelle-ecologique-et-sociale?var_mode=recalcul

L’énergie nucléaire

résumée en 11 minutes

https://www.youtube.com/watch?v=jkOW2Y4pShY&t=69s

Sécurité Nucléaire ?

Le grand MENSONGE !

Réacteur de CIVAUX

(photo: cœur déchargé de la centrale nucléaire de CIVAUX)

https://www.arte.tv/fr/videos/067856-000-A/securite-nucleaire-le-grand-mensonge/

LES SLOGANS DU PCF

SONT AUSSI CONS

QUE CEUX DE EELV !

PCF le Défi des jours heureux 10 mai 2021

J’te dis qu’le nucléaire

c’est propre et sans danger !

Tchernoby Alain MADELIN

Ils sont les premiers mutants de l’espèce humaine : exposés pendant 40 ans aux essais nucléaires soviétiques, les habitants de cette région du Kazakhstan ont servi de cobayes humains. La ville de Kourtchatov, base ultrasecrète où vivaient les scientifiques et techniciens avec leurs familles n’était mentionnée sur aucune carte à l’époque.

Aujourd’hui, elle abrite des êtres détruits : ils souffrent de cécité ou de faiblesse des os, ils ont parfois le visage complètement déformé.

Le taux de cancer est 3 fois supérieur à la normale. Ici, les naissances monstrueuses sont légion depuis les années 50.

Reconnues par l’État, ces victimes de l’atome touchent de modestes pensions. Mais les radiations ont marqué pour toujours leur patrimoine génétique.

Leur malédiction, ces Kazakhs la lèguent aux générations futures : en 2009, des enfants qui n’ont jamais connu l’ère soviétique ni vu le champignon nucléaire continuent de naître ici avec des gènes modifiés qui entraînent de lourds handicaps.

Les autorités actuelles, loin de faire leur mea-culpa, n’hésitent pas à considérer que les essais nucléaires des années de guerre froide étaient nécessaires et même indispensables…

Elles envisagent d’ailleurs aujourd’hui de tourner la page en rendant à l’exploitation agricole les immenses terrains utilisés pour les essais, des terrains irradiés auxquels on s’apprête donc à confier la culture de plantes destinées à la consommation, sans connaître précisément les risques encourus.

Écrit et réalisé par: Angélique KOUROUNI

https://www.youtube.com/watch?v=nb3dZj-TTZE

fichier pdf Rosatoms_Mayak_more_reprocessing_more_contamination

fichier pdf Medvedev-Kyshtym

fichier pdf Rapport_CRIIRAD_11-18_Mayak_radioactivite_D

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/finistere/brest/brest-une-etude-pointe-la-prevalence-des-cancers-chez-les-anciens-ouvriers-de-la-base-nucleaire-de-l-ile-longue-2273206.html

Accident nucléaire:

Comment contenir

le cœur fondu d’un réacteur ?

…dit…l’IRSN !

Coeur fondu IRSN

« À condition de respecter certains éléments de conception, c’est-à-dire de disposer d’au moins 50 tonnes d’acier dans le fond de cuve et de systèmes de circulation d’eau capables de retarder de 6 à 12 heures la fusion du cœur.

Sans cela, la marge de sûreté serait nettement réduite donc discutable, voire insuffisante.​​​ » …

https://www.irsn.fr/FR/Larecherche/publications-documentation/aktis-lettre-dossiers-thematiques/cahier-partenaire-Pour-la-science/Pages/cahier-partenaire-PLS-n2-IVMR.aspx

ÉNERGIE

ET

SÛRETÉ NUCLÉAIRE…

SELON L’AIEA

(Agence Internationale pour l’Énergie Nucléaire)

Les facteurs humains dans l’exploitation des centrales nucléaires…ou comment te faire croire que tout est prévu et maîtrisé !

fichier pdf Energie et sûreté nucléaire par AIEA

EDF

ET LA

« SÛRETÉ NUCLÉAIRE »

https://www.edf.fr/groupe-edf/espaces-dedies/l-energie-de-a-a-z/tout-sur-l-energie/produire-de-l-electricite/la-surete-nucleaire

Les fantasmes

du nucléaire…

https://www.connaissancedesenergies.org/afp/nucleaire-la-france-dans-la-course-aux-petits-reacteurs-modulaires-smr-210413#comment-12637

LES AMERLOQUES

EN TRANSE

PENDANT…

100 TRILLIONIÈMES…

DE…SECONDES !

Les illuminés du nucléaire voudraient te faire croire à un « nucléaire industriel propre et sans déchets » !

Arnaque et leurre habituels pour se « faire mousser » et récolter du fric supplémentaire pour faire fonctionner des laboratoires divers.

Classique depuis des décennies !

https://www.rtbf.be/info/societe/detail_un-laboratoire-americain-dit-avoir-realise-une-avancee-historique-dans-la-fusion-nucleaire?id=10825567

MACRON et le nucléaire

Quelle réalité

pour

TCHERNOBYL

et

FUKUSHIMA ?

fichier pdf tchernobyl_fab2

http://www.dissident-media.org/infonucleaire/Tchernobyl_une_catastrophe_1993.pdf

https://www.youtube.com/watch?v=PxS2SMV8Iy4

Centrale de TCHERNOBYL Photo de Aleksey FURMAN de RIA NOVOSTI

LES MENSONGES

DE JANCOVICI

SUR TCHERNOBYL

youtu.be/GoISw3KyeLs?t=1977

L’origine technique

de la catastrophe

L’explosion initiale, celle qui a tout déclenché, ne serait pas due à de la vapeur d’eau mais bien à des explosions nucléaires qui se seraient produites à l’intérieur même du réacteur.

https://www.nouvelobs.com/sciences/20171117.OBS7464/tchernobyl-l-explosion-etait-elle-nucleaire.html https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/00295450.2017.1384269

Le déroulement

de la catastrophe

dans la centrale

https://www.historicatv.com/videos/les-grandes-dates/du-xx-siecle/lhistoire-dune-castastrophe-tchernobyl/

La bataille de Tchernobyl

https://www.youtube.com/watch?v=us7_qdnKMjQ&t=7s

L’étude SCANDALEUSE sur les enfants

de TCHERNOBYL

qui te dit: pas d’effets sur eux…

circulez, y’a rien à voir !…

comme ça c’est fastoche

de dire la même chose…

sur FUKUSHIMA !

https://science.sciencemag.org/content/early/2021/04/21/science.abg2538

https://www.ouest-france.fr/sciences/tchernobyl-les-enfants-des-survivants-n-ont-pas-herite-de-leurs-mutations-genetiques-selon-une-etude-7236477

Lorsque de jeunes couillons

veulent se faire peur

en allant 4 jours

sur les sites irradiés

de TCHERNOBYL !

Couillons à TCHERNOBYL

Belles images, beau son, bande sonore trop calée pour faire film d’épouvante. Pour le reste: les p’tits jeunes touristes qui se font peur, comme d’hab’.

J’ai vu des dizaines de films de ce genre. Sur le fond, je n’apprends RIEN.

Si: le radiologue consulté par téléphone dit n’importe quoi sur les mesures radioactives…en fait non, je n’apprends rien, c’est comme d’habitude chez certains: la propagande !

https://www.youtube.com/watch?v=EL6N645Qj7w&t=1362s

Laurent MICHELOT

(photographe)

de belles photos…

et du baratin

qui n’apprennent RIEN…

sur le fond du sujet

TCHERNOBYL livre de Laurent MICHELOT en 2021

https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-6h20/l-invite-de-6h20-26-avril-2021?utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1619412124 https://www.laurentmichelot.com/

DÉFENDRE TCHERNOBYL

LORS D’UNE INVASION ?

Pourquoi s’en préoccuper, demandent certains Ukrainiens.

Défendre Tchernobyl lors d’une invasion ?

L’Ukraine a lancé une stratégie défensive pour la zone d’exclusion de Tchernobyl, l’un des endroits les plus radioactifs de la planète, qui se trouve sur le chemin le plus court entre la Russie et la capitale ukrainienne, Kiev.

https://www.nytimes.com/2022/01/22/world/europe/chernobyl-ukraine-invasion-russia.html?smtyp=cur&smid=tw-nytimes

fichier pdf Greenpeace-International-vulnerabilite-des-centrales-nucleaires-lors-de-conflits-militaires-mars-2022

https://www.varmatin.com/conflits/pourquoi-les-russes-veulent-ils-avoir-la-mainmise-sur-les-centrales-nucleaires-ukrainiennes-751664?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1646742717

https://www.rtbf.be/article/guerre-en-ukraine-a-tchernobyl-une-centaine-d-employes-otages-de-la-guerre-craignent-le-pire-10956185

GUERRE EN UKRAINE:

MISSILES RUSSES SUR LE SITE…

D’UNE CENTRALE NUCLÉAIRE

Ou les dingues sont de sortie !

https://twitter.com/i/status/1499823858865647626

https://www.actu-environnement.com/ae/news/nucleaire-ukraine-bombardement-centrale-Zaporijjia-39210.php4?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1646414330

LES SOLDATS RUSSES

QUITTENT TCHERNOBYL…

GRAVEMENT CONTAMINÉS !

Les soldats russes ont été fortement irradiés à TCHERNOBYL en mars 2022

Plus de 35 ans après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, les soldats russes quittent la région gravement contaminés.

https://www.washingtonpost.com/world/2022/06/02/ukraine-chernobyl-damage-done-by-russians/

https://www.theguardian.com/world/2022/apr/01/russians-fled-chernobyl-with-radiation-sickness-says-ukraine-as-iaea-investigates

https://twitter.com/i/status/1509550803228499973

https://www.ouest-france.fr/monde/guerre-en-ukraine/guerre-en-ukraine-des-soldats-russes-contamines-a-tchernobyl-apres-avoir-creuse-des-tranchees-7522d1b8-b18e-11ec-9a7f-742a0ff31324

https://twitter.com/i/status/1512829088532205572

TCHERNOBYL:

UN TRUC BIZARRE ?

L’une des plus grandes stars du rock ukrainien donne un concert acoustique en solo dans le centre de contrôle de Tchernobyl. Par moments, on a l’impression d’assister à une performance de type Space Oddity.
C’est probablement le premier spectacle musical de l’histoire de la centrale de TCHERNOBYL  !

https://twitter.com/i/status/1525165356318433282

ROSATOM ?..TOM…TOM !

https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/la-bulle-economique/sanctions-contre-la-russie-l-oubli-constant-et-discret-du-nucleaire-civil-9312813

https://rosatom-europe.com/fr/global-presence/

fichier pdf RAPPORT-Comment-les-entreprises-russes-ont-fait-pression-pour-que-la-taxonomie-europeenne-integre-le-gaz-fossile-et-lenergie-nucleaire.docx-1-1

LE NUCLÉAIRE CIVIL…

N’EXISTE PAS !

NOTA: C’est ce que disaient mes amis physiciens Bella et Roger BELBÉOCH aux écologistes qui ne voulaient rien entendre…il y a 35 ans !

https://thebulletin.org/2022/03/nuclear-reactors-in-a-war-zone-a-new-type-of-weapon/

https://reporterre.net/La-guerre-en-Ukraine-enterre-le-mythe-du-nucleaire-civil

EISENHOWER:

UN CERTAIN DISCOURS

DE DÉCEMBRE 1953

« Le chef d’État américain annonçait la création de l’Agence internationale pour l’énergie atomique (AIEA). Elle aurait pour mission de « renverser l’effroi causé par la course à l’armement atomique » en mettant  « les matières fissiles au service des objectifs pacifiques de l’humanité ».

L’AIEA assure depuis lors la promotion de l’électricité nucléaire dans le monde entier pour, selon les mots d’Eisenhower,  « faire disparaître la peur de l’atome des esprits des citoyens et des gouvernements de l’Est et de l’Ouest ».

Il n’y a rien à craindre des « atomes pour la paix », a-t-on expliqué aux habitants des pays où l’on construisit ensuite les centrales nucléaires, puisqu’elles sont l’exact opposé de l’arme atomique : « Le moyen de mettre la miraculeuse inventivité de l’homme au service, non plus de la mort, mais de la vie. » (REPORTERRE / 26 mars 2022 / Célia Izpard)

https://www.youtube.com/watch?v=oxGSfOd1Dpc

TCHERNOBYL

7 mai 2021:

Ce n’est pas fini !

TCHERNOBYL le 7 mai 2021 Risque de nouvelle explosion

Des réactions de fission nucléaire se produisent à nouveau dans le réacteur.

Les niveaux ont presque doublé en quatre ans.

Une augmentation exponentielle de la fission pourrait provoquer une libération incontrôlée d’énergie nucléaire.

https://www.unilad.co.uk/news/nuclear-reactions-have-started-again-in-the-chernobyl-reactor/

…MAIS…

L’IRSN TE DIT

QUE C’EST NORMAL…

COMME D’HAB’ !

https://www.irsn.fr/FR/Actualites_presse/Actualites/Pages/20210526_NI_Tchernobyl-Neutrons.aspx#.YK4dpaE69PY

fichier pdf 20210525_NI-Tchernobyl-Neutron-052021

S’ADAPTER

Á L’IMPRÉVU

QU’ILS DISAIENT !

brigade d'intervention en centrale nucléaire

https://www.irsn.fr/FR/Actualites_presse/Actualites/Pages/20210607_colloque_FOH_novembre_2021.aspx#.YX_niBzjJPZ

FUKUSHIMA ?

Chronique

d’un désastre

annoncé:

Déroulé de la catastrophe

présenté sur ARTE

https://www.youtube.com/watch?v=Vwoib7k7oIA

LA RÉALITÉ…

QUI FAIT MAL !

NUCLÉAIRE ET DÉSINFORMATIONpng

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/05/08/tchernobyl-consequences-pour-lhomme-et-la-nature-yablokov-nesterenko/

https://chernobyl-health.org/#en https://blogs.mediapart.fr/yves-lenoir/blog/120421/la-gestion-du-desastre-de-tchernobyl-point-detape-au-26-avril-2021

https://academic.oup.com/jhered/article/105/5/704/2961808

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30031335/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2018/11/20/japon-une-radioactivite-toujours-tres-presente-merci-fukushima-lesoufflecestmavie-unblog-frthierry-lamireau/

https://www.linkedin.com/pulse/tchernobyl-par-la-preuve-val%25C3%25A9ry-laram%25C3%25A9e-de-tannenberg

https://www.actes-sud.fr/catalogue/tchernobyl-par-la-preuve

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2015/10/09/des-vies-irradiees-la-supplication-prologue-une-voix-solitaire-de-svetlana-alexievitch-prix-nobel-de-litterature-2015-thierry-lamireau/

28 NOVEMBRE 2021:

RADIOACTIVITÉ GIGANTESQUE

Á FUKUSHIMA !

InkedRadioactivité gigantesque à FUKUSHIMA DAICHI le 27 novembre 2021_LI InkedInkedBalise en sortie de FUKUSHIMA vers la merpng_LI

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/11/17/exceptionnel-rapport-officiel-de-la-commission-denquete-independante-sur-laccident-nucleaire-de-fukushima-rapport-en-pdf-remise-en-page-du-texte-hors-pdf-par-thierry-lamireau/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/05/20/forum-sur-la-radioprotection-geneve-de-tchernobyl-a-fukushima-12-et-13-mai-2012/ http://enfants-tchernobyl-belarus.org/doku.php

http://www.dissident-media.org/stop_nogent/Lettre_CSN_120.pdf

https://www.rts.ch/info/regions/autres-cantons/11645004-dans-les-grisons-la-moitie-des-sangliers-abattus-sont-radioactifs-a-cause-de-tchernobyl.html

https://reporterre.net/Des-archives-du-KGB-aux-victimes-irradiees-une-autre-histoire-de-Tchernobyl

http://www.criirad.org/actualites/tchernobylfrancbelarus/tchernobylmisajourjuil05/2021-04-26_tchern-35_nuage_cp.pdf http://www.criirad.org/actualites/tchernobylfrancbelarus/tchernobylmisajourjuil05/2021-04_Tchern_F_mythe_2_vc.pdf

fichier pdf 2021-04-26_tchern-35_nuage_cp

fichier pdf 2021-04_Tchern_F_mythe_2_vc

fichier pdf TCHERNOBYL Effets sanitaires et environnementaux par Jean Claude ZERBIB

Étonnantes archives

de France 3

https://www.youtube.com/watch?v=BGFUIpDk_54&t=1s

Tchernobyl:

Vision de l’IRSN

(Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire)

fichier pdf 20210421_NI-dechets-Tchernobyl-avril-2021

fichier pdf 20210421_NI-Accident-Tchernobyl-surete-installations-avril-2021

fichier pdf 20210421_NI-grands-incendies-region-tchernobyl

fichier pdf Comparaison-Tchernobyl-Fukushima_2021 https://www.irsn.fr/FR/connaissances/Installations_nucleaires/Les-accidents-nucleaires/cout-economique-accident/Pages/2-cout-economique-pour-2-scenarios.aspx#.YIuy7KE69PZ

Vision de l’ASN

(Autorité de Sûreté Nucléaire)

Dans les schémas prévus, ce serait aux élus locaux, personnels de santé, entrepreneurs, enseignants de se responsabiliser, « de prendre leur destin en main » (terme utilisé par l’IRSN à l’occasion du retour d’expérience de Fukushima) pour gérer une crise …. dans laquelle ils n’ont eu aucune responsabilité, aucune décision !)

https://post-accident-nucleaire.fr/

Les petites SALOPERIES

du NUCLÉAIRE

Le politique qui ment

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/10/26/fukushima-lagence-internationale-de-lenergie-atomique-suggere-un-retour-des-populations-evacuees-une-belle-petite-saloperie-lancee-a-la-face-du-peuple-japonais-et-du-monde-thierry-lamireau/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/03/11/cout-dun-accident-nucleaire-lirsn-va-publier-ses-travaux-detailles-relance-du-debat-sur-la-responsabilite-financiere-des-operateurs-envisager-linenvisageable-pour-le-nucleaire-commentai/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/02/24/travaux-de-lirsn-sur-le-cout-economique-des-accidents-nucleaires-entrainant-des-rejets-radioactifs-dans-lenvironnement-commentaires-de-thierry-lamireau-realisateur-du-film-uranium-en-limousin/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/12/09/nucleaire-lautorite-de-surete-nucleaire-recommande-a-letat-dameliorer-la-reponse-post-accidentelle-en-clair-comment-confirmer-que-tout-est-nul-thierry-lamireau-realisateur-du-film/

Déchets nucléaire dans la centrale nucléaire du TRICASTIN

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/10/23/fukushima-les-taux-officiels-de-radiation-ne-sont-pas-fiables-rien-detonnant-dailleurs-en-france-ce-serait-la-meme-chose-thierry-lamireau/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/10/05/intervention-du-pr-mitsuhei-murata-ancien-ambassadeur-du-japon-fukushima-nest-pas-un-incident-du-passe-mais-une-menace-du-present-jacques-richaud/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/07/21/fukushima-un-sous-traitant-a-demande-a-ses-ouvriers-de-mentir-sur-leur-exposition-radiologique-quoi-de-plus-habituel-en-france-cest-la-meme-chose-thierry-lamireau/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/06/20/kamikazes-a-fukushima-liquidateurs-a-tchernobyl-le-salaire-de-la-peur/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2018/10/08/une-catastrophe-nucleaire-aux-etats-unis-ladministration-trump-se-tait-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr/ https://actu.fr/societe/sante-les-effets-pas-exclus-des-nuages-atomiques_39699655.html

Ce que CACHE

le NUCLÉAIRE

ACCIDENT NUCLEAIRE EN FRANCE

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/10/26/information-tres-importante-luranium-est-actif-meme-a-faibles-doses-dapres-lirsn-ils-savent-mais-ne-disent-rien-dans-les-situations-concretes-comme-tchernobyl-ou-fukushima-mensuel-et-inst/

2 OCTOBRE 2021:

UN BRAVE EST MORT…

MICHEL FERNEX

Michel FERNEX mort le 2 octobre 2021

Michel FRENEX mort le 2 octobre 2021 militait pour une séparation OMS AIEA

https://www.lalsace.fr/environnement/2021/10/03/le-dr-michel-fernex-naturaliste-et-militant-antinucleaire

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/10/20/petit-rappel-laccord-entre-loms-et-laiea-un-vrai-scandale-thierry-lamireau-lesoufflecestmavie-unblog-fr/

https://www.youtube.com/watch?v=De35ABZ9QY8

SOLANGE FERNEX

DÉCÈDA EN 2006:

UNE VIE BIEN REMPLIE

https://scienceetbiencommun.pressbooks.pub/citoyennesdelaterre/chapter/solange-fernex-1934-2006-france/

NUCLÉAIRE:

BIENTÔT

UNE CATASTROPHE !

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/10/14/le-gouvernement-francais-rajoute-10-ans-aux-centrales-nucleaires-la-catastrophe-majeure-est-donc-certaine-a-lire-de-tres-nombreux-documents-exceptionnels-thierry-lamireau-lesoufflecestmavie-unbl/

Grosses merdouiles en vue

pour…L’EPR !

Titre EDF EPR et dénoyage 1EDF dénoyage coeur centrales 900 1300 EPRirradiations combustible EPR 2

fichier pdf Accident de perte du RRA cuve ouverte – Tous Rep sauf N4 (2010)

fichier pdf Activité enveloppe relachée du coeur et impact sur conséquences rad et qualif matos – Rep et EPR (2010)

https://www.contexte.com/article/energie/info-contexte-nucleaire-pas-encore-lances-les-futurs-epr-deja-en-retard-et-plus-chers_140631.html

fichier pdf travaux-relatifs-au-nouveau-nucleaire-a790a162bc01442eb54ab33932694ea3

https://basta.media/construction-six-nouveaux-EPR-Flamanville-plan-de-relance-Macron-nucleaire-EDF

EDF présente son plan

pour de nouveaux EPR !

Schéma chaudière nucléaire REP FRAMATOME

https://www.lefigaro.fr/societes/nucleaire-edf-presente-son-plan-pour-de-nouveaux-epr-20210506

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/03/30/laccident-nucleaire-francais-est-ineluctable-thierry-lamireau-realisateur-du-film-uranium-en-limousin-lesoufflecestmavie-unblog-fr/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/01/23/risques-de-cancers-sous-estimes-pour-les-enfants-exposes-aux-rejets-et-aux-contaminations-de-fukushima-les-effets-des-faibles-doses-radioactives-sur-lhumain-independentwho-orgune-video-tres/

Bien évidemment nous retrouvons la même désinformation scandaleuse parmi les « grands » médias notamment français…

LES MAUVAIS COMPTES…

DE LA COUR DES COMPTES !

fichier pdf 20200709-rapport-filiere-EPR

fichier pdf 20200709-synthese-filiere-EPR

https://www.youtube.com/watch?v=81udmOJCt3g&t=17s

RELANCE DU NUCLÉAIRE ?

Y’A UN PROBLÈME…

DIT LA COUR DES COMPTES !

La Cour des Comptes rappelle que: « la prolongation des réacteurs au-delà de 50 ans (et à plus forte raison 60 ans) ne peut pas être tenue pour acquise, et que les délais de construction de nouveaux réacteurs sont bien longs. »

Elle indique que: « les changements climatiques pourraient faire obstacle à l’implantation de nouveaux réacteurs, posant la question de l’insuffisance du débit de certains fleuves. »

Tiens, ça me rappelle quelqu’un, non ?…

Je vois un autre « problème »: Pierre MOSCOVIVI dit au « 20h » de FRANCE 2 du 18 novembre 2021:

« Il est pratiquement impossible de décarboner sans le nucléaire » (sic).

Ms’ieur, m’sieur, c’est FAUX. C’est de la propagande !

https://reporterre.net/Relance-du-nucleaire-la-Cour-des-comptes-pointe-de-nombreux-obstacles

fichier pdf 20211118-ns-production-electricite

ASN ET EPR

L’ESSENTIEL DES CRITIQUES

https://www.asn.fr/l-asn-informe/actualites/lettre-d-information-de-l-epr-n-23

16 JUIN 2022:

EPR FINLANDAIS

DES P’TITS ENNUIS ?

https://www.lemondedelenergie.com/epr-finlandais-nouveau-report-miseservice-normale-repoussee-decembre/2022/06/16/

L’IRSN LICENCIE

LES EMMERDEURS !

fichier pdf IRSN licencie une spécialiste de la catastrophe de FUKUSHIMA

IRSN ?

CE N’EST PAS MOI QUI LE DIT !

fichier pdf IRSN communication de la CGT

https://ufictfnme.fr/lirsn-manque-de-moyens-de-recherche/

LES P’TITES PRATIQUES…

DE EDF

https://www.blast-info.fr/articles/2022/edf-la-machine-a-broyer-tricastin-un-inspecteur-nucleaire-harcele–fFE3W8NQtSm_8vDGiJklw/eyJkYXRhIjp7InN0b3J5X2lkIjoiZjlmMTQ0ZGQtNmYwZC00MmQ0LWE2ZmYtY2JjMzFhMjI2NDk3In19.YpMxTg.JYWbc5pp-5wX7Xvmx9FrqbVj-Lo/

UN CADRE DE TRICASTIN

PORTE PLAINTE…

CONTRE EDF !

Déchets nucléaire dans la centrale nucléaire du TRICASTIN

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/nucleaire-un-cadre-de-tricastin-denonce-des-incidents-dissimules-et-porte-plainte-20211112

https://basta.media/C-est-incroyable-qu-on-n-ait-pas-encore-fondu-un-coeur-de-reacteur-des

https://twitter.com/i/status/1460185813921124352

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/centrale-nucleaire-de-tricastin-edf-ouverture-d-une-information-judiciaire-pour-non-declaration-d-incident-921086.html

https://www.francetvinfo.fr/societe/nucleaire/centrale-nucleaire-du-tricastin-l-ouverture-d-une-enquete-est-un-soulagement-selon-l-avocat-d-un-ancien-cadre-d-edf_5186893.html

https://www.leparisien.fr/faits-divers/nucleaire-cinq-minutes-pour-comprendre-lenquete-sur-la-centrale-de-tricastin-09-06-2022-DOEQY65PTBGALACQXFTHQTFJU4.php?utm_medium=social&utm_source=twitter#xtor=AD-1481423553

EDF:

La machine à broyer…

Nucléaire, hydroélectricité, commerce, services administratifs… Les salariés harcelés d’EDF qui ont bien voulu témoigner travaillent dans toutes les branches et activités du groupe, partout en France.

Certains, parce qu’ils sont à la retraite ou considèrent qu’ils n’ont plus rien à perdre, ont accepté de parler à visage découvert.

Un échantillon de ces témoignages symptomatiques du management toxique mis en place par l’électricien depuis des décennies. D’autres salariés ont préféré après réflexion ne pas apparaître, par peur d’aggraver leur situation…

https://www.blast-info.fr/articles/2021/edf-la-machine-a-broyer-edf-tient-les-syndicats-entre-ses-mains-VGWOUc41RgOoiPVRXI8uzg

https://www.blast-info.fr/articles/2021/edf-la-machine-a-broyer-enquete-sur-une-nouvelle-affaire-france-telecom-XWhOXGdRTAOcYPfnwjiFvQ

https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/04/23/edf-franchit-une-etape-cruciale-pour-un-gigantesque-projet-de-centrale-nucleaire-en-inde_6077774_3234.html?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1619257070

EDF

S’ENTRAÎNE MAIS…

CELA NE SERT Á…

RIEN !

brigade d'intervention en centrale nucléaire

https://www.francebleu.fr/infos/environnement/un-exercice-militaire-d-ampleur-mercredi-a-la-centrale-nucleaire-de-cattenom-1630402847

fichier pdf anccli_rapport_VFinale_web

fichier pdf accident_nucle_aire_majeur-sgdn-fe_v_2014

fichier pdf codirpa-accident-synthese_generale

UN RAPPORT PARLEMENTAIRE:

PRÉPARATION DE RÉPONSES

AUX URGENCES SANITAIRES

fichier pdf Préparation de réponses aux urgencessanitaires Rapport du Sénat du 15 juillet 2015

EDF A DES PTITS PROBLÈMES…

AVEC SES PUBS ?

fichier pdf plainte_jdp_nucle_aire_vdef_-_une_e_nergie_ne_cessaire

fichier pdf jdp_avis_edf

LES PETITS MENSONGES

DE EDF

Les conneries de EDF

Le Jury de déontologie publicitaire a considéré que ce tweet d’EDF était contraire aux règles de déontologie car il prétend que le nucléaire et les énergies renouvelables n’émettraient pas de CO2. Or c’est FAUX !

EDF:

TU BANDES…

EN PROPAGANDE ?

fichier pdf news-39838-EDF-ACV-parc-nucleaire

fichier pdf Centrale Gravelines – Plaquette 21×21 V2c – WEB_compressed

https://www.edf.fr/la-centrale-nucleaire-de-civaux/les-actualites-de-la-centrale-nucleaire-de-civaux/tous-ensemble-vers-la-neutralite-carbone-rendez-vous-le-24-juin

https://www.lemondedelenergie.com/nucleaire-entre-ideologie-realites/2022/06/22/

EDF:

DES P’TITS PROBLÈMES

FINANCIERS ?

https://reporterre.net/EDF-s-enfonce-dans-les-difficultes-financieres

CERTAINS VOUDRAIENT

LA MORT D’EDF ?

https://www.monde-diplomatique.fr/2021/02/DEBREGEAS/62795

MERDOUILLES

CHEZ LES AMERLOQUES !

Selon un rapport récemment publié par l’Office of the Inspector General de la Nuclear Regulatory Commission (NRC), la présence de «pièces contrefaites, frauduleuses ou suspectes» serait régulière dans les centrales américaine. «Rien dans le rapport ne suggère une inquiétude immédiate quant à la sécurité des installations», rassure néanmoins la NRC.

fichier pdf Merdouilles sur les centrales aux USA

https://korii.slate.fr/tech/nucleaire-inquietante-alerte-securite-etats-unis-pieces-frauduleuses-contrefacons-incidents-centrales

https://www.theverge.com/2022/2/11/22929255/us-nuclear-power-plants-dangerous-counterfeit-parts-nrc-report

https://www.iaea.org/publications/11182/managing-counterfeit-and-fraudulent-items-in-the-nuclear-industry

fichier pdf P1817_web

PRIX DE L’ÉNERGIE:

UNE FOLIE ORGANISÉE !

https://www.monde-diplomatique.fr/2021/11/BERNIER/64005

C’est le « BORDEL »

au ministère de l’Écologie ?

Élémentaire mon pépère !

https://reporterre.net/Au-ministere-de-l-Ecologie-les-fonctionnaires-souffrent-et-constatent-leur-impuissance

Les RAISONS

du MENSONGE

généralisé ?

AAAAAAAAAA

Afin de « protéger » le nucléaire au niveau mondial, il ne faudrait surtout pas accepter de trop grosses critiques trop visibles car, dans le domaine du nucléaire, tout est lié, d’un pays à l’autre.

Cyril DIONpng

Enfin, il faut considérer le #nucleaire dans son ensemble car les dits « écologistes » oublient des pans entiers majeurs de #pollution ; sciemment pour certains et non sciemment pour d’autres.

PIOLLE

FAIT LE MARIOLE !

Éric PIOLLE

twitter.com/i/status/1410131615968288768

Un écolo de plus pour « faire mumuse » et se flatter l’ego ! Leur ignorance me sidère car elle fait le « jeu » des industriels et de l’État. Au fait, si les propositions des écologistes politiques avaient été si « bonnes » depuis ces trente années, les « écolos » seraient majoritaires dans ce pays avec un soutien très net de la population, non ?

B POMPILI

Ce n’est pas le cas ? Mince alors…La population a tout de suite « compris » (instinctivement ou pas) que l’énergie réelle installée en production renouvelable n’était pas au niveau du nucléaire ! (relire ce que je donnais plus haut en résultat réel pour 2015).

LES VERTS

SE FOUTENT DU CLIMAT…

DEPUIS TRENTE ANS !

ÉCOLOS en sortie

https://charliehebdo.fr/2021/09/politique/primaire-des-ecologistes-mais-pourquoi-les-verts-se-foutent-ils-du-climat/

JADOT souffre après les résultats du premier tour le 10 avril 2022

MERCI DE CONFIRMER

QUE L’ÉCOLOGIE POLITIQUE

EST NULLE !

JADOT et ses petits bras

https://reporterre.net/Le-mouvement-climat-cherche-un-second-souffle

BRUNO LATOUR ?

FAIRE UN PT’IT TOUR…

POUR IGNORER

LE PLUS GRAVE !

Bruno LATOUR

https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien-du-vendredi-07-janvier-2022

BARATIN D’INTELLO…

POUR RIEN

Écologie ? La planète brûle, il est trop tard !

Écouter à partir de 2h 22’26″:

https://www.franceinter.fr/emissions/le-6-9/le-6-9-du-samedi-19-mars-2022

LES COUILLONS

SONT DE SORTIE !

https://www.20minutes.fr/politique/3212663-20220107-presidentielle-2022-12-militants-entament-greve-faim-union-gauche?utm_term=Autofeed&xtref=twitter.com&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1641544219

https://www.pactedupouvoirdevivre.fr/actualites/morgane-creach-rac

-Septembre 2021-

LES SPONSORS DE L’IUCN:

ÇA T’ÉTONNE ?…

PAS MOI !

Les sponsors de l'IUCN

LES LABORATOIRES ?

En France il n’existe aucun laboratoire dit « indépendant » comme certains voudraient nous le faire croire avec la CRIIRAD ou l’ACRO.

Pourquoi ? Fastoche !

Parce que tous ces labos reçoivent un agrément de ministères de l’État. En clair, si tu veux ton nouvel agrément tu fais « profil bas » pour plusieurs sujets.

Donc, comme dans la situation de l’affaire du Ruthenium106 sur l’Europe, tout le monde se tait et invente d’énormes mensonges à la mode propagande (pléonasme).

Rappel de l’affaire du Ruthenium106:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2018/01/16/ruthenium-106-sur-leurope-une-omerta-bien-orchestree-thierry-lamireau-lesoufflecestmavie-unblog-fr/

C’est plus clair ?

LES MESURES

POUR T’EMMERDER:

SIEVERT/MILLISIEVERT ?

fichier pdf Sievert-2-Milisievert-Question-Michel-GUERITTE-V2

NUCLÉAIRE:

La propagande

en roue libre !

E DUCROS

D‘après un projet de rapport d‘experts obtenu par @Reuters, l’Union Européenne se préparerait à accorder bientôt le « label Vert » à l‘énergie nucléaire !…

Cherchez l’erreur …

reuters.com/article/us-europe-regulations-finance-idUSKBN2BJ0F0?taid=605f6df2e25ade0001608adc&utm_campaign=trueAnthem:+Trending+Content&utm_medium=trueAnthem&utm_source=twitter

https://world-nuclear-news.org/Articles/EU-Taxonomy-can-move-forward-with-nuclear-JRC-find

https://ec.europa.eu/info/sites/info/files/business_economy_euro/banking_and_finance/documents/210329-jrc-report-nuclear-energy-assessment_en.pdf

fichier pdf 210329-jrc-report-nuclear-energy-assessment_en

https://ec.europa.eu/info/business-economy-euro/banking-and-finance/sustainable-finance/eu-taxonomy-sustainable-activities_en

https://www.alternatives-economiques.fr/batailles-azimuts-autour-de-taxonomie-verte-europeenne/00098747

https://www.ma-zone-controlee.com/chouette-le-nucleaire-est-une-energie-verte/

INGÉNIEURS ILLUMINÉS

EN PROPAGANDE:

PLÉONASME ?

https://www.change.org/p/les-ing%C3%A9nieur-e-s-et-%C3%A9l%C3%A8ves-ing%C3%A9nieur-e-s-de-france-s-engagent-pour-le-nucl%C3%A9aire-et-le-climat?recruiter=false&utm_source=share_petition&utm_medium=twitter&utm_campaign=psf_combo_share_initial&recruited_by_id=9d126d30-72cf-11ec-a3e0-8b0a166a9d3c

Tu veux voir…

des grosses « merdes »

pronucléaire ?

FASTOCHE, c’est là !

ACCIDENT NUCLEAIRE EN FRANCE

https://www.contrepoints.org/2021/08/27/403845-dechets-nucleaires-ou-non-vivons-nous-dangereusement

https://metainfos.com/2021/06/06/nucleaire-mensonges-et-propagande/

https://www.linkedin.com/pulse/le-nucl%C3%A9aire-%C3%A9tait-l%C3%A9nergie-dhier-il-sera-aussi-celle-cairou

https://www.lemondedelenergie.com/nucleaire-mensonges-tribune/2022/03/25/

https://revue-progressistes.org/2021/11/16/lenergie-nucleaire-peut-se-vanter-dune-excellente-maitrise-de-son-potentiel-de-danger-tristan-kamin/

L’OPINION…

C’EST POUR LES CONS ?

NON !

L’OPINION

C’EST DE LA PROPAGANDE…

EN BANDE ORGANISÉE

https://www.lopinion.fr/edition/economie/qui-a-peur-petites-cuilleres-radioactives-pas-suedois-tribune-jean-249081

Résumons: article mensonger, caricatural et avec des données erronées !

L’auteur est Jean-Philippe VUILLEZ, Professeur d’Université et praticien hospitalier de médecine nucléaire au CHU de Grenoble. Ses activités hospitalières et de recherche concernent particulièrement la cancérologie. Par ailleurs, il est vice-doyen de la Faculté de médecine de Grenoble et président de la Société Française de Médecine Nucléaire.

Confirmation que l’on peut avoir des diplômes et sortir du minable !

La réalité est là:

https://www.acro.eu.org/tritium-dans-la-loire-la-surveillance-officielle-defaillante/

DÉFENDRE LE NUCLÉAIRE ?

FASTOCHE !

MÉLANGER BEAUCOUP DE FAUX

DANS PEU DE VRAI:

TECHNIQUE DE COMPLOTISTE !

https://www.lefigaro.fr/vox/societe/crise-de-l-energie-le-livre-choc-qui-rehabilite-le-nucleaire-face-a-l-eolien-20211005?utm_medium=Social&utm_campaign=echobox&utm_source=Twitter&origine=VWT16001#Echobox=1633510940

MA THÈSE

EN CONNAÎT UN RAYON

SELON L’IRSN

Les podcasts sentent l’uranium !…et quoi d’autre encore ?

https://feeds.acast.com/public/shows/ma-these-en-connait-un-rayon-irsn

Deux jeunes couillons

pour la propagande

du Directeur Général

de ORANO…

ou chez KNOCHE…

c’est moche !

KNOCHE ORANO

Magnifique…dans le genre…

Ouais, le nucléaire c’est fun…et qu’est-ce qu’on se marre…avec des idiots à qui l’on fait « avaler »…n’importe quoi !

Ouaaaaaaiiiiiiissssss super, pépère !

Pour être clair, il faudrait reprendre le monsieur KNOCHE de ORANO presque toutes les deux phrases !

Petite démonstration

de l’arnaque en direct

parmi tant d’autres moments

(voir à partir de 16’55″)

1/ le compteur GEIGER qui mesure en microsievert par heure

émission avec KNOCHE 0,10 microSievert par heure dans la pièce

émission avec KNOCHE 3,71 microSievert par heure en contact sur plexiglass

2/ Le compteur GEIGER qui mesure en chocs par seconde

émission KNOCHE mesure en chocs par seconde 896

Au fait j’avais oublié:

Le compteur mesurant en chocs par seconde a dû être réglé à l’avance par ORANO pour mesurer les niveaux forts en les affichant avec une échelle plus faible…d’où les « seulement » 896 chocs par seconde et….0 lors de la mesure de départ dans le studio !

Car, par expérience personnelle, je peux dire que mesurer en chocs par seconde au-dessus d’une autunite cela donne des résultats à…plusieurs milliers de chocs par seconde.

Donc, en plus d’un commentaire à la con de KNOCHE du genre: « voilà, on a un maximum de 100 chocs par seconde », j’affirme que ORANO a triché en réglant différemment l’appareil avant l’arrivée au studio pour que KNOCHE puisse annoncer de faux résultats !

Il faudrait reprendre toutes les phrases et plans dans l’émission (et notamment les reportages) pour montrer que tout est « bidonné ».

J’ai autre chose à faire maintenant…que je suis en fin de vie.

Là tu sens l’odeur de la propagande !

https://www.youtube.com/watch?v=HHoHO9aGXNs

Un arrêt provisoire ?

https://lenergeek.com/2021/04/22/taxonomie-verte-commission-europeenne-suspend-nucleaire/?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

La propagande

« nouvelle »

qui vient de sortir

en France

début 2021

Image PNC FRANCE

http://pnc-france.org/

http://pnc-france.org/comite-de-soutien/

La propagande

du MEDEF

et de Bernard ACCOYER…

président de l’association

Patrimoine Nucléaire et Climat

et ancien président

de l’Assemblée nationale

Bernard ACCOYER

https://www.youtube.com/watch?v=QssyCd8IGkE&list=PLi_PTZkzwowOe2k8GrH0hWXAYXoQ5-T4s&index=9

https://www.lejdd.fr/Societe/tribune-bernard-accoyer-et-louis-gallois-leurope-est-dans-une-impasse-energetique-4118163

ACCOYER EN TRANSE

POUR L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE

Macron s’étant, in fine, prononcé pour « relancer le nucléaire », une guerre en UKRAINE étant passée par là, B.Accoyer se sent « pousser des ailes » avec son questionnaire adressé aux candidats à l’élection présidentielle !

https://fr.scribd.com/document/565679748/Questionnaire-de-PNC-France-aux-candidats-a-l-election-presidentielle#download&from_embed

MINISTRE PERROQUET

RECRACHANT, TEL UN PERROQUET,

LES MENSONGES D’ÉTAT

ET DE LA COMMISSION EUROPÉENNE

video.twimg.com/amplify_video/1478749189936984068/vid/1280×720/g3oLGgnuTMOry9xy.mp4?tag=14

LA PROPAGANDE

EXPLOSE

DANS SES… CONNERIES !

J VILLERET en François PIGNON

La propagande  c’est quoi ?

Tu vas chez @MyrtoTripath Myrto TRIPATHI, ingénieure, ancienne de AREVA -ORANO maintenant- (si, si), et sa nullité de @voixdunucleaire !

Ncléaire et banane sur Voix du Nucléaire
Nucléaire et banane 2
LES DÉGUEULASSERIES
SONT DE SORTIE !
https://twitter.com/i/status/1486829925369794564
Dernière chance

pour le nucléaire ?

InkedL'Avenir du NUCLÉAIRE sir le plan mondial croquis AIEA 4 avril 2021png_LI

https://homonuclearus.fr/video-derniere-chance-nucleaire/

https://www.worldnuclearreport.org/IMG/pdf/20210218wnisr2020-resume_fr_2020.pdf

fichier pdf 20210218wnisr2020-resume_fr_2020

https://homonuclearus.fr/wnisr-nouveau-arrive/

LE NUCLÉAIRE

EN GRAPHIQUES

https://theconversation.com/reacteurs-en-activite-a-venir-filieres-producteurs-le-nucleaire-en-graphiques-58339?utm_source=sociabbleapp&utm_medium=social&utm_campaign=none&utm_term=ctgCaykvD4Fi&socid=ctgCaykvD4Fi&agentid=4d87131c-8a3f-426e-bbaf-98f6572ca69d

LES LOBBIES

N’EXISTENT PAS !…

DIT SA SUFFISANCE

BRUNO LE MAIRE

Bruno LE MAIRE le lobby nucléaire n'existe pas

InkedLes LOBBIES à Bruxelles_LI

https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien-du-mercredi-10-novembre-2021

CHEZ BABINET

ÇA SENT LE…

BEN COMME D’HAB’ !

Gilles BABINET et sa propagandepng

50 EPR avant 2050 par Gilles BABINETpng

Gilles BABINET Droit dans le mur 6 avril 2022

Gilles BABINET ? « Membre de la Fondation EDF » dit-on au début de l’article suivant !

D’autres questions ?

https://www.lemondedelenergie.com/electricite-nucleaire-presque-totalement-decarbonee-enjeu-premier-humanite/2022/06/06/

LE MEDEF ?…

PROPAGANDE…

DE PERROQUETS !

« La seule énergie décarbonée qui existe sur laquelle on avait une avance, c’est le nucléaire » (sic)…dit  Geoffroy Roux de Bézieux !

Bref, le baratin ambiant habituel !

D’autres questions ?…

https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/geoffroy-roux-de-bezieux-president-du-medef-pour-le-changement-climatique-il-faut-une-energie-de-complement-la-seule-energie-decarbonee-qui-existe-sur-laquelle-on-avait-une-avance-c-est-le-nucleaire_VN-202108260116.html

LA PROPAGANDE

FAIT DU

RACOLAGE…

https://www.change.org/p/mon-geste-pour-le-climat-je-veux-pouvoir-choisir-un-contrat-%C3%A9lectrique-d-origine-garantie-nucl%C3%A9aire

PROPAGANDE

DE JOURNALISTES:

PLÉONASME ?

François LENGLET et le nucléaire

« Bel » exemple avec François LENGLET…

« Le nucléaire est une énergie intégralement décarbonée » (sic) « Le nucléaire est menacé » !…dit LENGLET dans sa chronique du 9 septembre 2021. Mince, il va me faire pleurer…

https://www.rtl.fr/programmes/lenglet-co/7900070080-energie-le-nucleaire-menace-en-france

EMMANUELLE DUCROS…

SE DÉCARCASSE !

Emmanuelle DUCROS se décarcasse 29 septembre 2021

Je me demandais: est-elle en transe ou en propagande ?

Ou comment donner beaucoup de FAUX dans peu de vrai, technique utilisée par les complotistes…Un comble.

MAGNIFIQUE…dans le genre !

https://video.twimg.com/amplify_video/1443289337379049472/vid/1280×720/ckn9vrAI1H6hc9p-.mp4?tag=14

Source très « objective » de E.DUCROS:

https://www.isotope.energy/blog/le-nucleaire-contre-le-rechauffement-climatique/

https://www.isotope.energy/

PROPAGANDE

STYLE

INSTITUT JACQUES DELORS

https://www.euractiv.fr/section/climat/interview/pellerin-carlin-bruxelles-se-prepare-a-reconnaitre-le-nucleaire-comme-une-energie-verte/

La France

se chatouille

le nombril

https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/rechauffement-climatique-france-pays-plus-durables-monde-vraiment-86736/

PROBLÈME:

Pour les écologistes c’est pire !…

Déni de réalité et censure de mes travaux.

RAPPORT ASN:

La sûreté nucléaire

et la radioprotection

en France en 2020

https://urlz.fr/fKJM

LES « BASES

DE CONNAISSANCE »

DE L’IRSN…

OU UNE PROPAGANDE

PRONUCLÉAIRE ?

https://www.irsn.fr/FR/connaissances/Pages/Home.aspx

https://www.irsn.fr/expo-asn-irsn/Documents/pages/2-9.php.html

LES CLI…

pour RIEN !

Ou comment occuper les couillons pour ne pas aborder l’essentiel et le plus grave !

fichier pdf LB-9-CLI-Transfrontalieres_VF_Basse-Def

L’illusion

des technologies et des énergies

« propres »

pour réduire

les émissions polluantes:

un documentaire qui te dit

que le « nucléaire est propre » !

Ou comment te faire croire que la Science pourrait résoudre les problèmes.

Un LEURRE de prétentieux inconscients ?

On pourra aussi noter que la pollution de 4,5 milliards d’années induite par les bombardements militaires avec les armes à l’uranium n’est pas indiquée…car classée SECRET DÉFENSE !

Enfin, rien n’est mentionné par rapport à la pollution majeure dans l’espace avec tous les satellites, anciens et nouveaux.

Tout ceci est donc un « foutage de gueule » magistral !

https://www.youtube.com/watch?v=ef2ba1_sqRc

ITER ?

C’EST PÉPÈRE…

PRESQUE !

ITER photo EJF RICHE

https://reporterre.net/Le-futur-reacteur-nucleaire-Iter-un-projet-titanesque-et-energivore?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitterPRESQUE…

https://reporterre.net/Derriere-le-projet-Iter-des-montagnes-de-metaux-toxiques-et-de-dechets-radioactifs

Coeur de ITER en travaux

https://reporterre.net/Le-gouffre-d-Iter-ne-decourage-pas-les-projets-de-fusion-thermonucleaire

https://reporterre.net/Stress-peur-pression-le-difficile-quotidien-des-salaries-du-reacteur-nucleaire-Iter?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=nl_hebdo

http://news.newenergytimes.net/2022/02/25/french-regulator-halts-assembly-of-iter-reactor/

https://rosatom-europe.com/fr/press-centre/rosatom-in-the-media/19305/

NUCLÉAIRE/ITER:
BANDER EN PROPAGANDE
« Le tokamak britannique, Joint European Torus (JET), a maintenu l’énergie de fusion pendant 5 secondes. De loin, ITER ressemble à un projet prêt à démarrer. De près, il est clair qu’on en est encore loin »

https://edition.cnn.com/interactive/2022/05/world/iter-nuclear-fusion-climate-intl-cnnphotos/

https://www.youtube.com/watch?v=ysvRKI8KIeo&t=57s

fichier pdf rapportclaessens

L’ESPOIR FAIT VIVRE…

LA PROPAGANDE !

EBR-II au Laboratoire national de l’Idaho du Département américain de l’énergie.

https://news–24-fr.cdn.ampproject.org/c/s/news-24.fr/les-dechets-nucleaires-americains-pourraient-alimenter-les-etats-unis-pendant-100-ans/amp/

ASN PAS CONTENTE !

Le projet ITER a échoué à une inspection de l’ASN.

« Falsification de certificats, composantes maitresses endommagées, résistance au feu douteuse et un nouveau retard. »

http://news.newenergytimes.net/2021/11/10/iter-fusion-reactor-fails-nuclear-regulatory-agency-inspection/

fichier pdf INSSN-MRS-2021-0650

ITER:

LOBBY EN JOUISSANCE…

PRÉCOCE !

J’te dis qu’le nucléaire c’est « propre et décarboné » ! (sic)

https://www.youtube.com/watch?v=WIRdKDMhGUQ

MYRRHA ?

     COMME C’EST BEAU…

     LA PROPAGANDE !

https://www.youtube.com/watch?v=g9UVAJsawyA

LE LEURRE

DU RÉACTEUR

ASTRID

…et d’utiliser des déchets radioactifs pour produire de l’énergie !

Ou comment nous refaire le coup de SUPERPHÉNIX !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Astrid_(r%C3%A9acteur)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Superph%C3%A9nix

https://www.rts.ch/archives/grands-formats/9259538-laventure-de-superphenix.html

https://revue-progressistes.org/2019/09/22/larret-du-programme-astrid-une-etude-de-cas-de-disparition-de-letat-stratege/amp/

70 ans

de

Réacteurs nucléaires

(vision interactive Data)

https://www.worldnuclearreport.org/reactors.html#tab=iso;

LOBBY NUCLÉAIRE:

JOUIR DANS LE FANTASME

MACRON Réinventer le nucléaire

« Si on peut déployer le nucléaire à 100 réacteurs par an » (sic)

https://www.sauvonsleclimat.org/images/articles/pdf_files/art_sel/IJGEI400103_Berger%20et%20al.pdf

LA PROPAGANDE

Á LA MODE EDF

SELON…

Cédric LEWANDOWSKI:

PLÉONASME OU LITOTE ?

« Dans son ouvrage Le Nucléaire, le directeur exécutif d’EDF Cédric Lewandowski, revient sur cette énergie qui divise. Il explique qu’elle ne doit pas être sacrifiée au nom de l’environnement, en exposant ses avantages en matière d’écologie et de souveraineté. » (sic)

https://www.lefigaro.fr/vox/economie/cedric-lewandowski-il-n-y-aura-pas-de-victoire-dans-la-lutte-contre-le-changement-climatique-sans-nucleaire-20210723

LE BARATIN

D’UN COMMUNISTE

DIRECTEUR DU JOURNAL

L’HUMANITÉ

Montage photos journal L'HUMANITÉ

http://patrick-le-hyaric.fr/climat-progres-social-et-democratique-meme-combat/

Journal qui censure mon travail…

LES CONNERIES

D’UN ILLUMINÉ DU PC !

Fabien ROUSSEL

(Copie d’écran: Fabien ROUSSEL, candidat à l’élection présidentielle 2022)

https://twitter.com/i/status/1453439689365630976

L’ASSEMBLÉE NATIONALE

EN PLEIN FANTASME:

L’ÉNERGIE NUCLÉAIRE

DU FUTUR…

L’OFFICE PARLEMENTAIRE

D’ÉVALUATION

DES CHOIX SCIENTIFIQUES

ET TECHNOLOGIQUES

EN TOTALE JOUISSANCE !

https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/rapports/ots/l15b4331_rapport-information#

Hans BLIX…

EN PLEIN DÉLIRE !

Hans BLIX a été directeur général de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique de 1981 à 1997 et a dirigé les inspecteurs de l’ONU en Irak de 2000 à 2003.

Un bel exemple à la sauce propagande !

« Vous voulez arrêter le changement climatique ?

Alors il est temps de retomber amoureux de l’énergie nucléaire.

L’énergie nucléaire ne produit pratiquement pas d’émissions.

Aujourd’hui, plusieurs pays construisent des sites de stockage souterrains profonds où ils peuvent déposer en toute sécurité les déchets radioactifs de haute activité.

Que devons-nous craindre le plus : un gramme de plutonium s’échappant d’un site de stockage souterrain profond, peut-être dans dix mille ans, ou des milliards de tonnes de dioxyde de carbone libérées par la combustion de combustibles fossiles à notre époque ?

Franchement, ce ne sont pas les déchets issus de l’utilisation actuelle ou accrue de l’énergie nucléaire qui menacent notre planète.

On pourrait même dire que les déchets nucléaires sont l’un des plus grands atouts de l’énergie nucléaire, car leur volume est si faible qu’ils peuvent être – et sont – pris en charge en toute sécurité dans leur intégralité.

En revanche, les déchets des combustibles fossiles, en particulier le dioxyde de carbone, sont si importants que (malgré de nombreuses expériences) nous ne savons pas comment les gérer.

Il fut un temps, au début de l’ère atomique, où l’on s’attendait à ce que l’électricité d’origine nucléaire soit « trop bon marché pour être mesurée » – qu’il serait plus efficace, en d’autres termes, de la fournir gratuitement que de la faire payer.

En fin de compte, les choses ne se sont pas passées exactement de cette façon. L’énergie nucléaire n’a jamais été bon marché et, aujourd’hui, elle peine à être compétitive, sur des bases purement économiques.

Nous devons être rationnels et pratiques et utiliser pleinement l’énergie nucléaire, avant que le monde ne devienne inhabitable pour nos enfants. » etc !

Pas mal…dans le genre !

https://time.com/5547063/hans-blix-nuclear-energy-environment/

Traduction complète de l’article:

fichier pdf Hans BLIX Il est temps de retomber amoureux de l’énergie nucléaire 11 mars 2019

ELON MUSK…

ET LE NUCLÉAIRE ?

LE BARATIN HABITUEL

DU DÉNI DE RÉALITÉ

Á LA SAUCE…

PROPAGANDE !

« Je suis également pro-nucléaire. Je pense que les centrales nucléaires modernes sont sûres, contrairement à ce que les gens peuvent penser. »

https://twitter.com/i/status/1418089689681178625

LE LEURRE

DU

« ZÉRO POLLUTION »

NET ZERO BY 2050png

Le scénario NZE (Net Zero Emissions) récemment publié par l’Agence Internationale de l’Énergie prévoit à la fois une forte croissance des renouvelables et un doublement de la production nucléaire d’ici 2050 !

Rappel:

Aucune production d’énergie n’est « propre »….AUCUNE…et surtout pas le nucléaire !

https://www.iea.org/reports/net-zero-by-2050?utm_campaign=IEA%20newsletters&utm_source=SendGrid&utm_medium=Email

Analyse de la SFEN

(pronucléaire à souhait)

sur le rapport de

l’Agence Internationale de l’Énergie

https://www.sfen.org/rgn/presente-nouvelle-trajectoire-mondiale-neutralite-carbone

Non, la SFEN n’est pas « l’information de référence sur l’énergie nucléaire » ! (sic)

C’est la définition même de la PROPAGANDE….nuance de taille.

fichier pdf Sfen_Livre_Blanc_Acte_1_2022

https://www.sfen.org/

LES « DINGUES »

SONT DE SORTIE !

Rapport de @OECD_NEA « sur l’importance de promouvoir la prolongation du parc nucléaire jusqu’à 80 ans pour l’atteinte des objectifs de neutralité carbone » (sic).

fichier pdf nea_7524_eglto

NUCLÉAIRE:

L’épineuse question…

du combustible

Exploitation de l'uranium au Canada

…Et chercher des solutions « à la con » pour trouver du fric !

https://lejournal.cnrs.fr/articles/nucleaire-lepineuse-question-du-combustible

L’INDÉPENDANCE ÉNERGÉTIQUE ?

UN TOUR DE PASSE-PASSE…

STATISTIQUE !

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2022/01/24/l-independance-energetique-de-la-france-grace-au-nucleaire-un-tour-de-passe-passe-statistique-et-100-d-importation_6110781_4355770.html?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1643042906

NUCLÉAIRE/CLIMAT:

DES P’TITS PROBLÈMES ?

https://www.actu-environnement.com/ae/news/anciens-chefs-surete-nucleaire-contestent-pertinance-atome-climat-38875.php4

J’TE DIS

QU’YA PAS D’PROBLÈME !

https://bonpote.com/les-centrales-nucleaires-vont-elles-resister-au-changement-climatique-1-2/

https://bonpote.com/surete-nucleaire-et-changement-climatique-etat-des-lieux-et-reflexions-2-2/

SANS LENDEMAIN:

MORALE DE L’HISTOIRE

CROISSANCE…DÉCROISSANCE ?

On ne peut pas se développer à l’infini sur une planète finie

https://www.youtube.com/watch?v=VOMWzjrRi

300 ans d’énergies fossiles

en 300 secondes

https://www.youtube.com/watch?v=EgpJa739N8Y&t=79s

Les rêves nucléaires

de Bill GATES

Les rêves nucléaires de Bill GATES 12 avril 2021

https://www.lalibre.be/debats/opinions/les-reves-nucleaires-de-bill-gates-6053606fd8ad58713a9f7af6

Le patron de NETFLIX

est un couillon

qui vante le nucléaire français

pour lutter contre

le réchauffement climatique !

https://www.bfmtv.com/economie/le-patron-de-netflix-vante-le-nucleaire-francais-pour-lutter-contre-le-rechauffement-climatique_AN-202104160056.html?utm_source=sociabbleapp&utm_medium=social&utm_campaign=none&utm_term=kkX54CcWjkfK&socid=kkX54CcWjkfK

Jane FONDA

ignore le plus grave

Greta THUNBERG…

le censure !

https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-7h50/l-invite-de-7h50-04-mai-2021

Rappel:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2020/09/10/radioactivite-larmee-francaise-a-merde-le-4-septembre-2020-thierry-lamireau/

UN ARTICLE BIEN DÉGUEULASSE ?…

…Pour te dire

qu’il ne faut pas t’inquiéter

et que le nucléaire

c’est bien !

Résumé du bouquin:

« Pourquoi l’énergie nucléaire

est un échec »

Jack Devanney / CTX Press 2020 « Ce livre se concentre sur le nœud gordien de notre époque, les problèmes étroitement liés de la pauvreté en électricité pour des milliards d’humains et du réchauffement climatique pour tous les humains.

La thèse centrale du livre est que l’énergie nucléaire n’est pas seulement la seule solution, c’est une solution hautement souhaitable, moins chère, plus sûre, moins intrusive pour la nature que toutes les alternatives.

Presque tout le monde, y compris la plupart des pro-nucléaires, accepte le fait que l’électricité nucléaire est intrinsèquement chère. L’énergie nucléaire n’est pas intrinsèquement chère. Elle est intrinsèquement bon marché.

Ce livre soutient que l’énergie nucléaire conventionnelle devrait coûter moins de trois cents par kilowattheure. Mais l’énergie nucléaire est chère, et même prohibitive dans la plupart des régions de la planète.

La raison pour laquelle l’énergie nucléaire est si chère est un régime réglementaire qui, de par sa conception, est mandaté pour augmenter les coûts jusqu’au point où l’énergie nucléaire est au moins aussi chère que le charbon.

Dans un tel système, toute amélioration technologique qui devrait réduire les coûts ne fait que donner aux régulateurs une marge de manœuvre supplémentaire pour faire augmenter les coûts. Ce même régime fait un excellent travail pour étouffer la concurrence et le progrès technologique en érigeant de multiples couches de barrières à l’entrée.

Notre objectif n’est pas seulement de rendre l’électricité nucléaire aussi bon marché que l’électricité produite à partir du charbon ou du gaz. L’objectif est de continuer à faire baisser le coût de l’énergie nucléaire, ce qui nous permettra de remplacer les combustibles fossiles presque partout.

Imaginez ce que nous pourrions faire avec 2 cents par kWh pour électrifier les transports et produire des combustibles de synthèse neutres en carbone. Cela ne peut se faire que dans un environnement très concurrentiel.

Nous devons obliger les fournisseurs d’énergie nucléaire à faire concurrence à tout le monde. Si l’on veut que l’énergie nucléaire puisse trancher le nœud gordien de la pauvreté en électricité et du réchauffement climatique, il faut changer complètement la façon dont nous réglementons l’électricité nucléaire.

Ce livre plaide en faveur de ce changement et décrit ce à quoi le système de remplacement doit ressembler. »

https://rootsofprogress.org/devanney-on-the-nuclear-flop

LE GRAND N’IMPORTE QUOI

D’UN INSPECTEUR

DES FINANCES

Ah l’analyse de Patrice CAHART, inspecteur général des Finances !

Sortir des vérités et des mensonges sur l’éolien en t’affirmant que « L’éolien est l’un des plus graves dangers qui menacent la France. »

Et puis pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?

Le mec affirme « être totalement indépendant » et te sort les conneries éculées de la propagande du genre: « on se prive des actions vraiment nécessaires, en faveur de l’isolation des bâtiments, du chauffage électrique et des véhicules électriques. » (sic)

Stop, arrêtons les conneries !

Ce mec est un « illuminé » comme tant d’autres.

https://www.lefigaro.fr/vox/societe/patrice-cahart-le-developpement-de-l-eolien-nuit-au-climat-20210716

SF6 ?

LA SALOPERIE LARGUÉE

PAR TOUTES

LES CENTRALES NUCLÉAIRES…

CHUT, IL NE FAUT PAS LE DIRE !

NOTA: L’hexafluorure de soufre est beaucoup plus polluant que le CO2…

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hexafluorure_de_soufre

https://www.nouvelobs.com/ecologie-politique/20211101.OBS50524/emissions-de-co2-le-nucleaire-francais-peut-mieux-faire-selon-l-asn.html

https://www.edf.fr/la-centrale-nucleaire-de-flamanville-1-2/les-actualites-de-la-centrale-nucleaire-de-flamanville-1-2/cumul-des-emissions-de-gaz-sf6-superieur-a-100kg-depuis-le-1er-janvier#:~:text=Le%20gaz%20Hexafluorure%20de%20soufre,d’alimentation%20des%20transformateurs%20auxiliaires

Le plus grave est à venir

Le SILENCE de EDF

Enfin, il fallait garder le plus grave pour la fin.

Tous les lieux où se trouve du nucléaire sont fragilisés par des choix financiers en réduction et une sous-traitance accélérée.

La mémoire des sites et le savoir-faire d’origine s’effacent…

DESSIN en cas d'urgence nucléaire les chaussures pour courir

Et puis surtout, ce qui n’est pas dit par le lobby pro nucléaire, il est à prévoir d’énormes catastrophes nucléaires à cause de deux facteurs importants et malheureusement inévitables: la montée des eaux des mers et océans, l’assèchement des cours d’eau.

Or, les centrales nucléaires se trouvent toujours à côté de ces lieux pour chercher un refroidissement efficace des réacteurs.

-MERCREDI 23 JUIN 2021-

LE JAPON

JOUE AVEC LE RISQUE

Centrale nucléaire de MIHAMA 1

Un réacteur nucléaire (n°3 de la centrale de MIHAMA) âgé de plus de 40 ans a été remis en service au Japon, une première pour un réacteur de cette tranche d’âge depuis l’introduction de nouvelles normes de sécurité après la catastrophe de Fukushima en 2011. Une folie…même avec de « nouvelles normes de sécurité » !

Regardons les images:

Que va-t-il se passer lorsque le niveau de la mer va augmenter ?…

Centrale nucléaire de MIHAMA 2 Centrale nucléaire de MIHAMA 3

-RAPPEL-

NUCLÉAIRE:

1er consommateur d’eau en France

loin devant l’agriculture…

http://www.donnees.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/lesessentiels/essentiels/eau-prelevements.htm

https://www.montelnews.com/news/1325769/le-faible-dbit-du-rhne-%C2%AB-rduira-%C2%BB-la-production-nuclaire

https://reporterre.net/L-acces-a-l-eau-un-enjeu-crucial-pour-le-nucleaire

Il y aura donc (quand ?…nul ne le sait) une immersion certaine des réacteurs et un réchauffement évident de ces mêmes réacteurs pour ceux qui se trouvent près de cours d’eau.

Ce sera donc l’ horreur pour toute la planète !

C’est déjà

arrivé !…

aux ETATS-UNIS

un certain 15 septembre 2018

après des ouragans

en Caroline du Nord

et à FUKUSHIMA

auparavant !

InkedRALEIGH 4 novembre 2018_LI

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2018/10/08/une-catastrophe-nucleaire-aux-etats-unis-ladministration-trump-se-tait-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr/

FUKUSHIMA

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2018/11/20/japon-une-radioactivite-toujours-tres-presente-merci-fukushima-lesoufflecestmavie-unblog-frthierry-lamireau/

8 Juin 2021:

MERDOUILLE

MADE IN CHINA…

AND FRAMATOME !

Centrale nucléaire de TAISHAN photo NEWSCOM SIPA

Centrale nucléaire de TAISHAN près de HONG KONG carte

De très gros problèmes s’annoncent à la centrale nucléaire chinoise de TAISHAN !

Inauguration du premier EPR en Chine avec MACRON

« C’est le premier EPR au monde » qui avait été inauguré fièrement par le Président MACRON et son homologue chinois.

Le concepteur est FRAMATOME (AREVA NP)…et vive la France et son nucléaire super nickel !

croquis problèmes TAISHAN

FRAMATOME a pris contact avec les instances nucléaires américaines, c’est donc le signe d’un très gros problème…d’autant que l’autorité de sûreté chinoise a augmenté les limites « acceptables » (acceptables…pour le lobby nucléaire, faut-il le rappeler) pour la détection des rayonnements à l’intérieur du réacteur comme…à l’extérieur de la centrale nucléaire de Taishan dans la province du Guangdong afin d’éviter sa fermeture…

Il y a donc très probablement une radioactivité non maitrisée à l’extérieur de la centrale !

En résumé, on (FRAMATOME) est en train de demander l’aide des américains pour une centrale nucléaire de technologie française installée en Chine qui pose un sérieux problème toutefois nié par les chinois. Super, pépère !

Á suivre…

https://www.dna.fr/economie/2021/06/14/menace-radiologique-imminente-dans-une-centrale-nucleaire-chinoise-ce-que-l-on-sait?utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1623658974

https://www.francetvinfo.fr/monde/chine/chine-ce-que-l-on-sait-de-l-incident-survenu-sur-un-reacteur-epr-de-la-centrale-nucleaire-de-taishan_4663449.html#xtor=CS2-765-%5Bautres%5D-

https://edition.cnn.com/2021/06/14/politics/china-nuclear-reactor-leak-us-monitoring/index.html

« S’ils ont une fuite de gaz, cela indique qu’une partie de leur confinement est brisée. Certains des éléments combustibles pourraient être cassés, ce qui serait un problème plus grave. » Cheryl ROFER – scientifique nucléaire au laboratoire de Los Alamos-

https://www.the-sun.com/news/3077160/danger-chinese-power-plant-leaking-radiation-beijing-cover-up/

https://www.breitbart.com/national-security/2021/06/14/scientists-sound-alarm-on-imminent-radiological-threat-at-chinese-nuclear-plant/

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/epr-framatome-surveille-un-des-parametres-de-fonctionnement-de-la-centrale-nucleaire-chinoise-de-taishan-20210614

-DU TRÈS TECHNIQUE-

Le combustible:

gestions, surveillance

et évolutions

Lire notamment le « §28.1.1. – Les spécifications radiochimiques du fluide primaire » pour comprendre l’éventuel problème très grave.

Inkedprésence de produits de fission dans le circuit primaire EPR_LI

https://www.irsn.fr/FR/Larecherche/publications-documentation/collection-ouvrages-IRSN/Documents/Element%20s%C3%BBret%C3%A9%20REP%20chapitre%2028.pdf

fichier pdf Element sûreté REP chapitre 28

UN « LANCEUR D’ALERTE » ?

MAIS QUI EST-CE ?…

DEVINE !

https://www.sudouest.fr/nucleaire-le-type-d-incident-qui-a-provoque-l-arret-de-l-epr-de-taishan-pourrait-arriver-a-d-autres-centrales-7148273.php

DÉTAIL SUR LES RÉACTEURS:

14 Juin 2021

18h48

InkedVue rapprochée sur la centrale de TAISHAN 14 juin 2021 18h44_LI

Pourquoi l’un des réacteurs et sa cheminée sont-ils « floutés » ?…

http://www.observatoire-du-nucleaire.org/spip.php?article381

EDF S’AFFOLE…

UN PEU !

fichier pdf 2021-06-14-cp-information-relative-reacteur-numero-1-taishan

14 juin 2021:

EDF

SE FOUT

DE NOTRE GUEULE !

EDF annonce aux journalistes que « des rejets de gaz rares ont été libérés » et affirme que « ceux-ci restent dans le respect des limites réglementaires ». (sic)

https://www.zerohedge.com/energy/chinese-nuclear-plant-vents-gasses-after-imminent-radiological-threat-reported

14 juin 2021:

19h34

CIRCULEZ,

Y’A RIEN Á VOIR !

https://www.bbc.com/news/world-asia-china-57474384

IMPORTANT:

Tant que le réacteur est en fonctionnement « l’incident » perdure puisque la « fuite » dans le circuit primaire continue et que des rejets « contrôlés » sont nécessaires.

Il faut donc éviter de dire « après l’incident »…

NUCLÉAIRE:

UNE ÉCHELLE…

QUI NE VEUT…

RIEN DIRE !

Échelle internationale des événements nucléairespng

Dans le domaine du nucléaire, tout « incident mineur » peut conduire à la catastrophe si d’autres « incidents mineurs » se rajoutent.

SOYONS CLAIR

Quels que soient les problèmes actuels techniques, il y a de trop gros intérêts financiers et technologiques pour que la France et la Chine puissent dire qu’il y a…des éléments graves dans la partie « chaude » de la centrale.

D’autres questions ?…

16 Juin 2021:

Que dit l’administration

de sûreté nucléaire

chinoise ?

EPR 1 de TAISHAN: l’administration de sûreté nucléaire reconnait que 5 crayons sont endommagés. Elle reconnait avoir réévalué les niveaux admissibles dans le circuit de refroidissement primaire, sans autorisations de rejet.

Aucune donnée technique précise n’est apportée.

Baratin habituel du milieu nucléaire d’autant plus censuré en…Chine.

C’est donc NUL !

fichier pdf Réponse des responsables de la sûreté nucléaire chinoise 16 juin 2021

http://www.mee.gov.cn/ywdt/zbft/202106/t20210616_839172.shtml

LA PROPAGANDE CHINOISE ?

MAGNIFIQUE…

DANS LE GENRE !

PROPAGANDE CHINOISE à la télé 16 juin 2021

https://www.youtube.com/watch?v=pABPrEg6Los

L’ASN…

(Autorité de Sûreté Nucléaire

/ France)

FAIT MUMUSE AVEC…

UNE DICTATURE !

https://urlz.fr/fVlx

RÉACTEURS NUCLÉAIRE

EN CHINE:

UN P’TIT PROBLÈME ?

L’énergie nucléaire ne représente que 4,9% de l’électricité chinoise en 2021.

De nombreux problèmes logistiques expliquent l’avantage des centrales à charbon sur les centrales nucléaires…dans ce cas particulier.

À l’intérieur des terres, rares sont les fleuves ou rivières capables de refroidir le cœur d’un réacteur:

« Le problème de l’accès à l’eau se fait sentir dans ces régions. Là où le Rhône peut être utilisé en France dans le refroidissement de certaines centrales, la Chine, elle, ne peut compter que sur son littoral » , dit Olivier APPERT, (ancien administrateur d’EDF et conseiller au Centre Énergie et Climat de l’Institut Français des Relations Internationales (IFRI)…

Mince, c’est con, non ?…

NUCLÉAIRE:

LA CHINE

EN ÉJACULATION PRÉCOCE !

Après l’annonce de son objectif de « neutralité carbone » (sic), il y a deux semaines, la première décision concrète de la Chine est de lancer un programme de 150 réacteurs nucléaires qui vont progressivement remplacer 3000 centrales à charbon ou à gaz !

https://www.bloomberg.com/news/features/2021-11-02/china-climate-goals-hinge-on-440-billion-nuclear-power-plan-to-rival-u-s

MORALITÉ

DE LA

PROPAGANDE

ACCIDENT NUCLEAIRE EN FRANCE

Ils diront que:

1. Ce n’est pas vrai

2. Ce n’est pas grave

3. Cela ne peut absolument pas arriver en…France…

…Sauf que, d’après certains syndicalistes, les centrales de Cattenom/Chooz 2/Civaux2 connaissent des problèmes de corrosion de gaines du combustible…Tiens ça me fait penser à TAISHAN…chut, il ne faut pas le dire !

20 juillet 2021:

EDF confirme

des gaines corrodées

sur 3 réacteurs

https://www.montelnews.com/fr/news/1240119/edf-confirme-des-gaines-corrodes-sur-3-racteurs-43-gw

22 JUILLET 2021:

EDF CRITIQUE

LES PROBLÈMES

SUR L’EPR CHINOIS !

https://www.leparisien.fr/economie/surete-nucleaire-edf-tire-la-sonnette-dalarme-sur-le-reacteur-epr-chinois-de-taishan-22-07-2021-LRYMYJKZ45F3LCERQWWBJNHQTQ.php

TAISHAN / 30 juillet 2021:

UN RÉACTEUR

FINALEMENT…

MIS Á L’ARRÊT !

Mais on te dit que c’est cool…tranquille…pas de problème…on gère !

https://www.ouest-france.fr/monde/chine/chine-apres-l-incident-a-l-epr-de-taishan-un-reacteur-finalement-mis-a-l-arret-f2c3ad5a-f126-11eb-b7f6-ca65981ebc3b

13 AVRIL 2022:

EDF EN DIFFICULTÉ !

https://www.montelnews.com/fr/news/1313016/le-rapport-sur-le-combustible-de-lepr-a-4-mois-de-retard

15 AVRIL 2022:

TAISHAN

MADE IN MERDOUILLES !

EPR TAISHAN 2 coeurs touchéspng

fichier pdf 2022-04-15_cp_reponse-edf

EPR DE FLAMANVILLE…

POUR RIRE…

JAUNE !

5 mai 2006: Reportage du 20h de France 2 sur le lancement du chantier du nouveau réacteur nucléaire EPR à Flamanville (Manche).

https://video.twimg.com/ext_tw_video/1529742405552963584/pu/vid/768×576/Is88jETljxTqTYnP.mp4?tag=12

BAISSE TA GAINE…

QUE JE TÂTE !

https://journaldelenergie.com/nucleaire/combustible-nucleaire-empoisonne-edf/

LE NUCLÉAIRE

POUR RIRE…

OU PAS !

NUCLÉAIRE pour rire ou paspng

https://www.youtube.com/watch?v=Rnz1xvblGvQ

CE N’EST PAS « GROLAND »…

NI LES « INCONNUS »

C’EST LA RÉALITÉ…

SOUS COUVERT DE L’AIEA…

ET DES AMERLOQUES !

Réacteur nucléaire en Afrique

https://www.youtube.com/watch?v=OLecB9bN96w

L’IRSN EN TEMPS DE CRISE ?…

PUTAIN LA CRISE !

https://twitter.com/i/status/1486285600177233926

CENTRALES NUCLÉAIRES:

TU PILOTES…OU PAS ?

https://nuclear-monitor.fr/#/home

AOÛT 2021:

EDF DEVIENT

OPÉRATEUR NUCLAIRE

AUX ÉTATS-UNIS

https://www.lefigaro.fr/societes/2008/12/18/04015-20081218ARTFIG00312-edf-devient-operateur-nucleaire-aux-etats-unis-.php

10 FÉVRIER 2022:

LE NUCLÉAIRE…

CE N’EST PAS CHER…

PRESQUE !

NUCLEAIRE Qui veut dépenser des millions montage BURE à cuire

(Montage: BURE à cuire)

563 millions d’Euros d’argent public pour aider AREVA à finir le réacteur EPR d’Olkiluoto (qui cumule des coûts presque multipliés par trois et 12 ans de retard)… Au détriment de quelles dépenses ?…

Acquisition de titres ORANO SA par l'État le 23 septembre 2021

https://www.montelnews.com/fr/news/1311333/-edf-conclut-une-augmentation-de-capital-de-eur-315mds

https://www.estrepublicain.fr/actualite/2022/06/04/edf-un-colosse-qui-coute-des-milliards-au-contribuable

RÉSUMONS:

42 milliards de dette pour EDF, 100 pour la prolongation des réacteurs (cf Cour des Comptes), 25 à 100 pour CIGÉO BURE selon les estimations, 1 EPR à 19 puis 6 EPR2 pour 45 à 65. Hors surcoûts prévisibles.
Ben tu vois, le nucléaire…c’est gratos !

LE NUCLÉAIRE

C’EST…

PROPRE ET SANS DANGER !

LA HAGUE piscine d'entreposage dans simple hangar

https://www.20minutes.fr/societe/3144191-20211009-manche-deux-usines-orano-hague-arret-corrosion?utm_term=Autofeed&xtref=twitter.com&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1633785373

CENTRALES NUCLÉAIRES

ET GRAND FROID:

DES P’TITS PROBLÈMES ?

fichier pdf Histoire-Grands-Froids

IRSN

UNE ENQUÊTE

POUR RIEN:

LA PERCEPTION DES RISQUES

ET DE LA SÉCURITÉ

PAR LES FRANÇAIS

Perception des RISQUES et de la SÉCURITÉ Enquête IRSN 2021png

L’HONNEUR EST SAUF !

InkedCNRS ASN IRSN jugés les plus compétents et crédibles 2021_LI

Au détour de cette montagne d’informations, LA phrase essentielle est là

Belle PROPAGANDE, merci m’sieurs dames !

fichier pdf IRSN-Barometre_2021-Analyse

« Nouveau nucléaire »:

EDF engage

des centaines de millions d’euros

dans d’hypothétiques EPR2

https://www.contexte.com/article/energie/info-contexte-nouveau-nucleaire-edf-fait-chauffer-la-carte-bancaire-pour-un-projet-epr2-pas-encore-acte_134715.html?utm_medium=journal&utm_source=lien&utm_campaign=partage

HAUT CONSEIL POUR LE CLIMAT:

UN RAPPORT POUR RIEN !

fichier pdf news-37808-rapport-annuel-2021-HCC

fichier pdf HCC_Rapport_GP_2021_web-1

https://www.hautconseilclimat.fr/wp-content/uploads/2021/09/HCC_Rapport_GP_2021_web-1.pdf

https://www.actu-environnement.com/ae/news/rapport-annuel-haut-conseil-climat-37808.php4#xtor=ES-6

Bref:

La France ne fout rien, le baratin de MACRON and Co c’est du RIEN et de toute façon, tout devrait se décider sur le plan international, et là aussi c’est nul.

Donc c’est tout droit vers la catastrophe !

LA FONDATION NICOLAS HULOT

LA CFDT…

DU BARATIN…

POUR RIEN !

fichier pdf tt-rapport-automobile-juin-2021

FRANCE

NATURE

ENVIRONNEMENT:

LE LEURRE 

DE LA

TRANSITION

ÉNERGÉTIQUE

LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE par FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT

Petit jeu proposé:

Chercher les erreurs voire les contre-vérités !

https://fne.asso.fr/publications/lessentiel-de-la-transition-energetique

https://ged.fne.asso.fr/silverpeas/services/sharing/attachments/kmelia243/dd8ca231-f3a2-4190-97d1-2580c19cabe7/24010839-5570-4fe5-9ffe-f2efa2bb6785/Livret_EssentielTransitionEnergetique.pdf

fichier pdf Livret_EssentielTransitionEnergetique

CONNERIES D’ÉCOLOS

EN SORTIE !

Camps Climat 2021

https://campclimat.eu/

https://www.leparisien.fr/societe/en-normandie-la-grande-marche-a-la-rencontre-des-touristes-pour-debattre-du-nucleaire-16-08-2021-T7IP7M7O7FCUVAQUJP5OKACFHQ.php?utm_campaign=twitter_partage&utm_medium=social

LES COUILLONS…

EN ÉRECTION !

Bertrand USCLAT EXTINCTION REBELLION

« Moi, j’aime bloquer des trucs, c’est ça qui m’a plu chez Extinction Rébellion » dit Bertrand USCLAT à « L’Académie du Climat » (sic) !

https://video.twimg.com/ext_tw_video/1539193291882872834/pu/vid/1280×720/MoZHBgRWhMOpmjWZ.mp4?tag=12

BARATIN INSTITUTIONNEL

D’ÉCOLOS:

PLÉONASME ?

https://www.youtube.com/watch?v=sqQfo10ACjM

OXFAM:

LES RICHES POLLUENT

BEAUCOUP PLUS

QUE LES PAUVRES…

TU PARLES D’UNE DÉCOUVERTE !

fichier pdf Briefing-Inegalites-des-emissions-en-2030_Vdef

INGÉNIEURS

« LA TÊTE BIEN PLEINE »…

OU LES PLAINTES INUTILES

DE CHIALEURS DE PLATEAUX !

FRANCE INTER l'info sans l'info

La plateforme « SPICEEMEDIA » prend son pied en diffusant le documentaire « Ruptures » d’un « jeune ingénieur à la tête bien pleine » (sic).

Une série d’interviews de jeunes « engagés » envahis par « l’éco-anxiété » pour te parler de « transition écologique »

Différence entre le réalisateur et moi ?…

J’ai aussi réalisé un documentaire mais moi…j’en crève !

https://www.franceinter.fr/emissions/l-instant-m/l-instant-m-du-jeudi-04-novembre-2021

« L’ÉCO-ANXIÉTÉ » ?

OU L’IGNORANCE…

DES BÉBÉS !

LAMIREAU Thierry cadreur

Au moins 70 ans que certains alertent dans l’ignorance totale de tous…

Personnellement, cela fait 40 ans que j’alerte.

Á l’époque, élus, politiques, États, journalistes me traitaient de « fouteur de merde voulant se rendre intéressant en donnant de fausses informations » !

Les bébés manipulés à la sauce Greta THUNBERG se réveilleraient baignés dans leur « éco-anxiété » ?

Je confirme: je suis un gros con qui a perdu quarante ans de sa vie et…sa santé pour, in fine, en crever.

https://www.franceinter.fr/emissions/interception/interception-du-dimanche-21-novembre-2021

L’ACADÉMIE DES SCIENCES…

PROPAGANDE…

COMME TOUJOURS !

Énergie nucléaire Transition Énergétique et ACADÉMIE DES SCIENCES Juillet 2021

https://www.academie-sciences.fr/pdf/rapport/20210614_avis_nucleaire.pdf

LES FANTASMES

DE L’ONU

LES NATIONS UNIES

ONT COMME UNE ODEUR

DE FAKE NEWS !

La Commission Économique pour l’Europe des Nations Unies

@UNECE  en propagande est un pléonasme…
https://news.un.org/fr/story/2021/08/1101562

De Tchernobyl au Covid-19:

une pédagogie des catastrophes

(Galia Ackerman et Frédérick Lemarchand)

https://legrandcontinent.eu/fr/2020/05/14/tchernobyl-covid-19-pedagogie-des-catastrophes/

LES CONNERIES

DE LA CNDP

(Commission Nationale du Débat Public)

CNDP image

« Une relance de l’énergie nucléaire en France représente un choix démocratique majeur auquel le public n’a jamais pu être pleinement associé. La CNDP recommande la tenue d’un débat public sur le nucléaire »

Pour débattre, il faudrait peut-être que chaque citoyen puisse lire toutes mes infos !

https://www.debatpublic.fr/debat-public-sur-le-nucleaire-la-recommandation-de-la-cndp-2686

IL N’Y A PAS

DE DÉBAT…

DIT LA CNDP !

L’ADEME n’a pas compris que l’État EST nucléaire donc…il n’y aura jamais de véritable débat.

fichier pdf CNDP-Eclairage-Nucleaire-A4-VF_0

Et après les catastrophes ?

FASTOCHE !…

Du baratin pour rien:

https://theconversation.com/three-mile-island-tchernobyl-fukushima-le-role-des-accidents-dans-la-gouvernance-nucleaire-159375?utm_source=twitter&utm_medium=bylinetwitterbutton

PLAN NATIONAL

SANTÉ ENVIRONNEMENT

(PNSE 4):

Leurre d’État

et « foutage de gueule »

https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/les-plans-nationaux-sante-environnement/article/plan-national-sante-environnement-4-pnse-4-un-environnement-une-sante-2021-2025

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/plan-sante-environnement_2021-2025.pdf

Propositions d’écolos

pour censurer

le plus grave !…

ou cui cui cui les p’tits zosiaux

InkedConneries d'ÉCOLOS 10 mai 2021_LI

https://fne.asso.fr/actualites/pas-demplois-sur-une-plan%C3%A8te-morte-25-propositions-pour-le-climat-et-nos-emplois

https://ged.fne.asso.fr/silverpeas/LinkFile/Key/1eb146da-23c5-48ea-9c54-81ae5cae2c09/rapport_pjc_pas-demploi-planete-morte.pdf

29 AOÛT 2021:

LA PROPOSITION

POUR RIEN

DE CORINNE LEPAGE

Sortir du nucléaire BELBEOCH 1

Corinne LEPAGE « appelle les écologistes à s’adresser enfin à tous » (sic) !

QUESTION: lorsque mes regrettés amis physiciens présentaient leur analyse…il y a 30 ans…où étaient Corinne LEPAGE et les écologistes ?… CQFD.

LES COUPABLES se dénoncent

seuls…Magnifique…dans le genre !

Pour une écologie Républicaine Déni de réalité de Corinne LEPAGE

13 JUIN 2022:

LES ENVIES

DE CORINNE LEPAGE…

POUR RIRE !

Les envies de Corinne LEPAGE pour rire le 13 juin 2022

https://www.lefigaro.fr/politique/eelv-corinne-lepage-fustige-les-querelles-de-cour-de-recreation-entre-rousseau-et-piolle-20210829

https://www.ecologierepublicaine.fr/post/une-%C3%A9vidence-peu-%C3%A9vidente

NOËL MAMÈRE

FAIT JOUJOU !

Noël MAMRE fait joujou

https://fr.tipeee.com/lavis-de-ma-mere

AURÉLIEN BARRAU:

LES MOTS D’UN MONSIEUR…

QUI CENSURE MON TRAVAIL !

JE SUIS TROP PLOUC ?

Aurélien BARRAU

C’est la deuxième fois, en plusieurs mois, que j’envoie mon analyse à Aurélien BARRAU dont cette fois-ci sur sa messagerie professionnelle (pas facile à trouver quoi qu’il en dise à France Inter)…Aucune réponse. L’ego et la prétention du monsieur n’impliquent pas des réponses notamment en direction des ploucs…

NOTA: les intellos censeurs m’emmerdent…

https://www.youtube.com/watch?v=94IxSYo5wtM

NUCLÉAIRE:

LORSQUE FRANCE INTER 

ET SES INVITÉS…

RACONTENT N’IMPORTE QUOI !

Quant à mes travaux ? Ben comme d’hab’: censure !

https://www.franceinter.fr/emissions/la-terre-au-carre/la-terre-au-carre-du-mercredi-13-avril-2022

TERRA NOVA ?

BARATIN, BARATIN, BARATIN !

TERRA NOIVA

fichier pdf terra-nova_note_gouverner-la-transition-ecologique_pascal-canfin_thierry-pech_021121

OCCUPER LES COUILLONS

POUR RIEN:

« ÉVITER/RÉDUIRE/COMPENSER »

https://ofb.gouv.fr/mettre-en-oeuvre-la-sequence-eviter-reduire-compenser

NEGAWATT ?

WHAT ?…

Image NEGAWATTpng

Le scénario/projection du site NÉGAWATT est un « bel » exemple de l’impossible à la sauce déni de réalité !

Travail de « spécialistes » nous dit-on ? Je m’étrangle !

fichier pdf news-28326-scenario-negawatt-2017

fichier pdf news-38396-synthese-scenario-negawatt-2022

https://www.linkedin.com/pulse/la-sobri%C3%A9t%C3%A9-dans-le-sc%C3%A9nario-n%C3%A9gawatt-pour-en-finir-avec-marignac

SAUVER QUI ?

SAUVER QUOI ?

Baratin culpabilisant pour petits lapins ignorants… censurant tout simplement la pollution de 4,5 milliards d’années par les armes à l’uranium.

C’est donc nul !

http://www.slate.fr/story/218709/peu-de-gens-disposes-modifier-mode-de-vie-sauver-planete

AIEA!

(Agence Internationale de l’Énergie Atomique)

LES MOTS POUR FAIRE BIEN !

https://www.iaea.org/fr/newscenter/pressreleases/cop26-rapport-de-laiea-sur-limportance-de-la-science-et-de-la-technologie-nucleaires-dans-ladaptation-au-changement-climatique

https://www.iaea.org/sites/default/files/21/09/nuclear-science-and-technology-for-climate-adaptation-and-resilience.pdf

Les technologies sémantiques:

un outil pour gérer

les connaissances nucléaires

« Les technologies sémantiques, sur lesquelles s’appuient les recherches sur Internet et la gestion des informations en ligne, peuvent être utilisées dans le domaine nucléaire pour aider les experts et les intervenants à maintenir, préserver, relier et partager le savoir nucléaire.

Une utilisation accrue des technologies sémantiques serait un moyen de résoudre le problème que posent la coordination et la compilation des informations émanant de diverses institutions, en ce qu’elle améliorerait considérablement l’accès à l’ensemble des connaissances relatives au domaine nucléaire », estime Maxime GLADYSHEV, l’ingénieur nucléaire de l’AIEA en charge dudit rapport.

https://www.iaea.org/fr/newscenter/news/les-technologies-semantiques-un-outil-pour-gerer-les-connaissances-nucleaires-en-anglais

https://www-pub.iaea.org/MTCD/Publications/PDF/P1899_web.pdf

12 mai 2021:

L’Europe présente

son plan d’actions

« zéro pollution »

d’ici… 2050…

et c’est NUL…

puisque toutes les pollutions à l’uranium sont…censurées !

EUROPE

https://www.actu-environnement.com/ae/news/commission-europeenne-plan-actions-zero-pollution-2050-37527.php4#xtor=ES-6

https://www.actu-environnement.com/media/pdf/news-37527-plan-actions-zero-pollution-europe-2050.pdf

L’ADEME

ET SA VISION DE LA FRANCE

EN 2050 ?

QUATRE SCÉNARIOS…

POUR RIEN !

InkedADEME Trransitions 2050 titre imagepng_LI

L’Agence de la Transition Écologique (sic), base son raisonnement sur…la « neutralité carbone » !

Belle connerie à la sauce éléments de langage type déni de réalité comme je l’ai déjà démontré précédemment…

Donc, NUL !

https://www.actu-environnement.com/ae/news/neutralite-carbone-ademe-4-scenarios-france-2050-38644.php4#xtor=ES-6

fichier pdf news-38644-transitions2050-synthese

fichier pdf ademe-mix_e_lectrique_document_de_travail_b

ATLAS DE L’URANIUM ?…

RIEN SUR MES ENQUÊTES !

Image ATLAS DE L'URANIUM

Magnifique dans le genre…si je puis dire…ou comment le Réseau pour une Sortie du Nucléaire « chie » sur mes 40 ans d’alerte et sur celles de feu mes amis physiciens Bella et Roger BELBÉOCH !

fichier pdf uraniumatlas2022_fr_web

FIN JUIN 2022:

DES DOCUMENTS

POUR DES DÉPUTÉS ?

Et pas mon analyse…tiens, bizarre. Je suis trop con/rien/plouc/provincial ?…ou je dérange ces pseudo-écolos ?

Scientifiques pour informer qu'ils disaient

Hugo SANCHO ingénieur des mines

C’est plus clair ?…

https://linktr.ee/mandatclimatbiodiversite

COP 26

ET GREENWASHING

COP pour couler Dessin de JACPÉ

https://reporterre.net/La-COP26-sommet-du-greenwashing

COP26:

L’INDUSTRIE DES

COMBUSTIBLES FOSSILES

A LA PLUS GRANDE DÉLÉGATION

AU SOMMET SUR LE CLIMAT !

Industrie fossile Torchère pétrole

https://www.bbc.com/news/science-environment-59199484

GRETA THUNBERG:

MANIPULATRICE/MENTEUSE !

Greta THUNBERG et son voilier écolo Bpng

Greta THUNBERG est celle qui refuse de prendre l’avion pour un long trajet (elle a raison) et utilise un bateau de course (de la Principauté de Monaco) pour aller aux États-Unis en voulant te faire croire que c’est une action « propre » !

Pas de bol, c’est totalement FAUX !

Regardons le type de problème

avec des bateaux similaires:

https://reporterre.net/Transat-Jacques-Vabre-plus-rapide-plus-polluante

GRETA THUNBERG ?

SOYONS CLAIR

Greta THUNBERG aux USA

La mise en place du « système Greta THUNBERG » est assez édifiant dans le sens où elle reste sous influence de certain-e-s mouvances liées…au nucléaire !

Les journalistes n’ont d’ailleurs pas accès à toutes les personnes souhaitées lorsqu’ils souhaitent poser des questions plus directes, précises et gênantes comme auprès de la « fameuse » Madame Laurence TUBIANA qui a tant fréquenté les « COP » !
D’ailleurs, demandez-vous pourquoi Greta THUNBERG censure l’utilisation des armes à l’uranium par de nombreux pays ?
Une pollution de 4,5 milliards d’années tout de même.
Qui dit mieux ?
Affiche I AM GRETApng
Question: ai-je vu le film ?
Réponse: oui et je le trouve assez nul, aussi bien sur le fond que sur la forme. Personnellement, ce qui m’insupporte c’est cette médiatisation/vedettariat à outrance d’une jeune fille qui a désormais accès à tous les « grands » de ce monde et qui a droit à son film dans les salles de cinéma.
Elle est désormais une majeure depuis peu et elle « prend plaisir », dit la presse, désormais à jouer son rôle. Je ne fais aucun reproche par rapport à sa pathologie. Si elle se sent mieux maintenant, j’en suis très heureux pour elle. Cette jeune femme est désormais un « produit formaté » voire un « produit marketing ».
Cependant, comme il est étrange qu’une si jeune fille ait eu accès si rapidement à tous les lieux de pouvoir…COP 26…IN FINE:LES NULS SONT DE SORTIE !
J VILLERET en François PIGNON

https://www.lepoint.fr/monde/la-cop26-reclame-une-acceleration-des-objectifs-climat-13-11-2021-2451808_24.php?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter&Echobox=1636804137#xtor=CS1-32-%5BEchobox%5D

https://www.leparisien.fr/environnement/la-cop26-joue-les-prolongations-dans-la-douleur-13-11-2021-6D56UHBQU5FLXCNRNQ52UNRJ6Y.php#xtor=AD-1481423553

fichier pdf cma2021_L.06_Rev01F

https://www.liberation.fr/environnement/climat/le-moins-pire-resultat-a-la-cop26-les-delegations-saccordent-sur-une-declaration-finale-amoindrie-20211113_BSMFI2KKLNHWFMMYBDFOK4RKA4/?utm_medium=Social&xtor=CS7-51-&utm_source=Twitter#Echobox=1636830444-1

https://theconversation.com/que-retenir-de-la-cop26-171796?utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1636881885

https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/cop26/cop26-limitation-des-energies-fossiles-pas-d-aides-nouvelles-aux-pays-vulnerables-ce-qu-il-faut-retenir-de-la-conference-sur-la-crise-climatique_4843407.html

https://blogs.mediapart.fr/maxime-combes/blog/131121/le-bilan-de-la-cop26-tient-en-3-mots-criminel-indecent-dilatoire

https://www.washingtonpost.com/climate-environment/interactive/2021/glasgow-climate-pact-full-text-cop26/?utm_medium=social&utm_campaign=wp_main&utm_source=twitter

LE GIEC:

CHANGEMENT CLIMATIQUE

Tableau du GIEC présentant les réductions des émissions les plus polluantespng

fichier pdf SR15_Summary_Volume_french

https://www.ipcc.ch/site/assets/uploads/sites/2/2019/06/SR15_Full_Report_High_Res.pdf

RAPPORT DU GIEC

PARU LE 9 AOÛT 2021

1. Le seuil de +1,5°C bientôt franchi

2. Forêts, sols et océans déjà saturés de CO2

3. Montée des océans

4. Le méthane pointé du doigt

5. Réchauffement accéléré de l’Arctique

6. Points de non-retour

Les modifications abruptes du système climatique à « faible probabilité » mais « impact important », appelés « point de ruptures » quand ils deviennent irréversibles, « ne peuvent pas être exclus ». L’effondrement des calottes glaciaires capable de faire monter la mer de dizaines de mètres, le dégel du permafrost qui renferme des volumes immenses de carbone ou la transformation de l’Amazonie en savane en font partie.

7. Le Gulf stream à l’arrêt ?

La « circulation méridienne de retournement atlantique » (AMOC), système complexe de courants océaniques qui permettent de réguler la chaleur entre les tropiques et l’hémisphère nord, se ralentit, une tendance qui va « très probablement » se poursuivre pendant tout le siècle. Le Gulf Stream serait quasiment à l’arrêt ! Le GIEC estime également, avec un niveau de confiance « moyen », que l’AMOC pourrait complètement s’arrêter, ce qui entrainerait notamment des hivers plus durs en Europe et une perturbation des moussons en Afrique et en Asie.

MAIS…MAIS…MAIS…

Le GIEC se « fout de notre gueule » car il indique que « tout n’est pas perdu », qu’il est géophysiquement encore possible de limiter le réchauffement mais a condition que des actions IMMÉDIATES, fortes, soutenues dans le temps a très grande échelle soient prises aujourd’hui dans tous les secteurs.

Le GIEC s’exprime ainsi pour ne pas enfermer les populations dans le désespoir.

En résumé: l’horreur est là, il est trop tard madame placard !

https://www.ipcc.ch/report/ar6/wg1/?__cf_chl_jschl_tk__=pmd_a3e48ec757ff3a42acbf8402dd5c77ed3d1400e2-1628500686-0-gqNtZGzNAeKjcnBszQZO

https://www.ipcc.ch/2022/04/03/new-time-ipcc-wgiii-press-conference/

https://express.adobe.com/page/P8QSbrW6PGHQB/

https://www.ipcc.ch/report/ar6/wg3/

https://www.ipcc.ch/report/sixth-assessment-report-working-group-3/

https://library.wmo.int/doc_num.php?explnum_id=9955

https://lejournal.cnrs.fr/articles/il-y-a-encore-aujourdhui-un-deni-de-la-gravite-des-enjeux-climatiques

https://www.radiofrance.fr/franceculture/la-france-en-2050-s-adapter-pour-survivre-au-climat-1226294

L’ACCORD DE PARIS

DÉZINGUÉ ?

Un système judiciaire secret menace l’accord de Paris sur le climat, selon un lanceur d’alerte.

https://www.theguardian.com/environment/2021/nov/03/secretive-court-system-poses-threat-to-climate-deal-says-whistleblower

La colère gronde contre le Traité sur la charte de l’énergie, qui permet aux compagnies fossiles de faire condamner des États qui adoptent des mesures pour le climat contraires à leurs intérêts économiques.

https://vert.eco/articles/traite-sur-la-charte-de-lenergie-le-texte-qui-condamne-la-lutte-contre-le-changement-climatique

CONTRADICTION ENTRE

IDÉOLOGIE DE LA CROISSANCE

ET NÉCESSITÉ ÉCOLOGIQUE

https://timotheeparrique.com/degrowth-in-the-ipcc-ar6-wgiii/

AGENCE EUROPÉENNE

DE L’ENVIRONNEMENT

« Envisager la décroissance »…

https://www.eea.europa.eu/publications/growth-without-economic-growth

LE CLIMAT:

L’ENJEU

QUI FAIT BASCULER

LA GÉOPOLITIQUE

MONDIALE

https://theconversation.com/le-climat-lenjeu-qui-peut-faire-basculer-la-geopolitique-mondiale-168418

LE CLIMAT

SOUS EMPRISE

DES LOBBIES

Photo Le climat sous emprise des lobbies

https://disclose.ngo/fr/investigations/le-climat-sous-emprise-des-lobbies

ÉCRIRE

UNE AUTRE HISTOIRE

DU DÉRÈGLEMENT

CLIMATIQUE ?

https://theconversation.com/ecrire-une-autre-histoire-du-dereglement-climatique-168164?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1636283124

CLIMATOLOGUE:

UN MÉTIER D’HYPOCRITE ?

200 climatologues appellent la COP 26 à agir immédiatement. (sic)

https://www.rtbf.be/info/societe/detail_cop26-200-climatologues-appellent-la-cop26-a-agir-immediatement?id=10876987

Bizarre, ces climatologues censurent l’utilisation par les armées des armes à l’uranium qui polluent pour 4,5 milliards d’années !

Allez, je m’en vais vomir de dégoût…

CO2:

LES TRICHEURS

SONT DE SORTIE !

https://www.heidi.news/sciences-climat/emissions-co2-quand-les-pays-s-arrangent-avec-la-realite

https://www.washingtonpost.com/climate-environment/interactive/2021/greenhouse-gas-emissions-pledges-data/

https://twitter.com/i/status/1459520273267449856

WORLD NUCLEAR EXHIBITION

OU…

LA PROPAGANDE BANDE !

https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/energie/le-wne-le-plus-grand-salon-mondial-du-nucleaire-civil-ouvre-ses-portes-a-villepinte_AD-202111300109.html

https://www.worldnuclearreport.org/World-Nuclear-Industry-Status-Report-2021-773.html

https://reporterre.net/En-declin-le-nucleaire-distance-par-les-renouvelables

https://reporterre.net/Nucleaire-le-naufrage-de-la-classe-dirigeante-francaise

EUROPEAN

GREEN DEAL ?

UNE ARNAQUE !

European Green Deal titre

Des objectifs et des moyens insuffisants mais surtout…une arnaque de manipulateurs qui ne prennent pas en compte la pollution majeure de 4,5 milliards d’années par les bombardements journaliers des armes à l’uranium !

D’autres questions ?…

En anglais:

https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/en/ip_21_3541

En français:

https://ec.europa.eu/commission/presscorner/detail/fr/ip_21_3541

Version française en PDF:

fichier pdf Pacte_vert_pour_l_Europe__La_Commission_propose_de_transformer_l__conomie_et_la_soci_t__europ_ennes_afin_de_concr_tiser_les_ambitions_climatiques_de_l_Union

LA 6è LIMITE PLANÉTAIRE

EST FRANCHIE:

LE CYCLE DE L’EAU DOUCE

https://bonpote.com/la-6e-limite-planetaire-est-franchie-le-cycle-de-leau-douce/

LES REVENDICATIONS

ÉCOLOGIQUES AU TRAVAIL:

UNE IDÉE DE RICHES…

OU DE PAUVRES ?

https://basta.media/1er-mai-l-idee-que-les-revendications-ecologiques-seraient-des-preoccupations-de-riches-est-fausse-Renaud-Becot

LE BARATIN POUR PETITS LAPINS…

DE FRANCE STRATÉGIE…

PENDANT QUE LA PLANÈTE BRÛLE !

https://www.strategie.gouv.fr/sites/strategie.gouv.fr/files/atoms/files/fs-2022-rapport-soutenabilites-7mai-17h-final-couv-planches.pdf

https://www.strategie.gouv.fr/sites/strategie.gouv.fr/files/atoms/files/fs-2022-rapport-soutenabilites-7mai-17h-final-synthese.pdf

https://www.strategie.gouv.fr/sites/strategie.gouv.fr/files/atoms/files/fs-2022-soutenabilites-dp-mai.pdf

LES INGÉNIEURS

SONT-ILS DES…

ILLUMINÉS ?

Les ingénieurs s'engagent

https://www.change.org/p/les-ing%C3%A9nieur-e-s-et-%C3%A9l%C3%A8ves-ing%C3%A9nieur-e-s-de-france-s-engagent-pour-le-nucl%C3%A9aire-et-le-climat?recruiter=false&utm_source=share_petition&utm_medium=twitter&utm_campaign=psf_combo_share_initial&recruited_by_id=139a9380-e047-11ec-8fc7-5d93f61955ed

AIEA ?

(Agence Internationale de l’Énergie Atomique)

PROPAGANDE

PRO-NUCLÉAIRE…

C’EST UN PLÉONASME !

https://www.iaea.org/fr/newscenter/pressreleases/laiea-publie-un-rapport-sur-lenergie-nucleaire-pour-un-monde-sans-emissions-nettes-avant-le-sommet-sur-le-climat-cop26

fichier pdf nuclear-energy-for-a-net-zero-world

https://www.iaea.org/fr/newscenter/news/comment-le-nucleaire-peut-il-remplacer-le-charbon-pour-la-transition-vers-une-energie-propre

https://www.iaea.org/fr/newscenter/pressreleases/laiea-revoit-a-la-hausse-ses-projections-concernant-lutilisation-de-lelectronucleaire-en-2050

https://www.iaea.org/fr/newscenter/news/la-france-participe-a-une-reunion-sur-les-innovations-nucleaires-au-service-de-la-lutte-contre-le-changement-climatique

https://www.iaea.org/fr/newscenter/news/comment-les-techniques-nucleaires-contribuent-elles-a-la-mesure-du-changement-climatique-et-a-ladaptation-a-celui-ci

LE MONDE DU FRIC

SE FOUT

DE L’ENVIRONNEMENT !

-99 % des fonds d’investissement mondiaux

ne respecteraient pas l’Accord de Paris-

Rien ne nouveau, on le savait déjà !

https://www.actu-environnement.com/ae/news/Climat-fonds-investissement-mondiaux-non-respect-accord-Paris-38450.php4#xtor=ES-6

CRISE CLIMATIQUE ET ÉNERGÉTIQUE:

REGARDER LA VÉRITÉ EN FACE ?

QUELLE VÉRITÉ ?

« D’un point de vue global, l’électrification des usages n’aura comme conséquence que la perpétuation de la consommation de fossiles. L’électrification ne fera pas baisser la consommation de fossiles, elle viendra s’ajouter. Historiquement, le charbon n’a pas remplacé le bois et le pétrole n’a pas remplacé le charbon »(Jean-Baptiste FRESSOZ)

Le nucléaire servirait à « lutter contre le réchauffement climatique » alors qu’il ne représente que 10% de la production électrique dans le monde, qui elle-même ne représente qu’un petit 20% du mix énergétique mondial ?

https://www.youtube.com/watch?v=mMQwdUxF_bQ

-26 Juillet 2021-

MACRON:

« LE NUCLÉAIRE…

C’EST SUPER » !

Accidents nucléaires en France à ST LAURENT DES EAUXpng

MACRON, « l’illuminé du Sérail », nous sort sa propagande de manipulateur (pléonasme):

https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/exclu-franceinfo-climat-emmanuel-macron-defend-le-nucleaire-notre-chance-et-prone-le-cas-par-cas-pour-l-eolien_4717523.html#xtor=CS2-765-%5Bautres%5D-

MACRON

FAIT JOUJOU

ET NOUS PREND…

POUR DES CONS !

MACRON aime bien la TARTE UP NATION à TAIN L'HERMITAGE 8 juin 2021

Emmanuel Macron, le 27 novembre 2018:

« Concrètement, 14 réacteurs de 900 mégawatts seront arrêtés d’ici à 2035″

Emmanuel Macron, le 9 novembre 2021:

“Nous allons, pour la première fois depuis des décennies, relancer la construction de réacteurs nucléaires dans notre pays »

AVRIL/MAI 2022:

LES FANTASMES DE MACRON

« Ce quinquennat sera écologique ou ne sera pas », a promis Emmanuel Macron en avril 2022.

En confiant la « planification écologique » (sic) à un ingénieur passé par Areva, le président de la République a surtout posé les jalons de la relance du nucléaire

Quelques heures après l’annonce du nouveau gouvernement, une nomination plus discrète est intervenue: celle d’Antoine Pellion, inconnu du grand public, chargé de piloter le tout nouveau « secrétariat général à la Planification écologique ».

https://basta.media/Nouveau-gouvernement-relance-du-nucleaire-planification-ecologique-Elisabeth-Borne-Antoine-Pellion

NUCLÉAIRE:

LES PETITES MERDOUILLES

DE MACRON

POUR NAVIGUER Á VUE !

EPR dessin de CHAUNU

https://www.marianne.net/economie/economie-francaise/rachat-de-lactivite-nucleaire-de-ge-par-edf-tout-a-ete-fait-a-lenvers-dans-les-negociations?utm_medium=Social&utm_source=Twitter&Echobox=1644492828#xtor=CS2-5

LE « NOUVEAU NUCLÉAIRE »…

A DES ODEURS !

Bruno LE MAIRE le lobby nucléaire n'existe pas

fichier pdf 2022.02.18_Rapport_nucleaire

Les odeurs ? Fastoche !

Propagande/fric/banque/pari financier/risque/catastrophe/arnaque/manipulation/mensonge/imprécision/lobby/Santé Publique et Démocratie bafouées/

Bref, foutage de gueule habituel par des technocrates complices d’un mensonge généralisé comme le nucléaire dans l’État…euh, non pardon, correction…

L’État EST nucléaire est un pléonasme !

fichier pdf edf_gt_fct_nv_nuke_1_

FRANCE 2030 ?

DE LA COM’

POUR UNE…

PRÉSIDENTIELLE 2022 !

https://www.elysee.fr/emmanuel-macron/2021/10/12/presentation-du-plan-france-2030

LE NUCLÉAIRE…ÉJACULE…

UN PEU VITE:

LES SMR…C’EST PÉPÈRE !

Réacteur SMR

NOTA: Au bout de trois ans d’irradiation, le combustible mute en plutonium avec des produits de fission et des actinides. Il reste également 1% d’isotope 235 fissile.

SMR ? FASTOCHE !…La dispersion nucléaire sera exponentielle sur toute la France avec cette technologie pseudo « légère ». C’est un LEURRE de manipulateurs et/ou d’ignorants qui mènera à la CATASTROPHE radioactive. J’espère être mort avant !…

J VILLERET en François PIGNON

Enfin, la puissance éventuelle annoncée d’un SMR correspond à un tiers de celle de FUKUSHIMA ! De telles puissances disséminées dans toute la France en plus du reste ? Mais vous êtes dingues m’sieurs dames !

https://reporterre.net/Le-petit-reacteur-atomique-SMR-fait-rever-les-nuclearistes

SMR ?

EDF NOUS PREND

POUR DES CONS !

https://www.actu-environnement.com/ae/news/nucleaire-edf-projet-reacteur-modulaire-marche-38664.php4#xtor=ES-6

LES SMR

POUR L’IRSN

fichier pdf 20211007_NI-SMR-102021

SMR ET DÉCHETS ?

MINCE, Y’A UN PROBLÈME !

« Les petits réacteurs modulaires pourraient produire jusqu’à 30 fois plus de déchets radioactifs que les centrales nucléaires traditionnelles.

C’est important car les implications pratiques et politiques sont très significatives »

https://www.chemistryworld.com/news/the-next-generation-of-nuclear-reactors-will-produce-even-more-radioactive-waste/4015753.article

PRÉSIDENTIELLE 2022:

ILS RACONTENT TOUS…

N’IMPORTE QUOI !

J VILLERET en François PIGNON

JADOT à FRANCE 2 LE 18 novembre 2021

https://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2022-ce-que-pensent-les-differents-candidats-du-nucleaire-7900081008

https://www.francetvinfo.fr/elections/presidentielle/presidentielle-2022-ce-que-proposent-les-candidats-sur-le-nucleaire-et-l-avenir-des-centrales-francaises_4953255.html

LES IGNORANTS SAVANTS

SONT DE SORTIE !

Aymeric CARON

Patrick COHEN

https://twitter.com/REV_parti/status/1488797928055623680

LES CONNERIES

DES JOURNALISTES

À LA MODE ÉCOLO

SONT DE SORTIE !

https://www.heidi.news/sciences-climat/l-urgence-c-est-d-inventer-de-meilleures-facons-de-raconter-le-climat

TAXONOMIE:

DES PRONUCLÉAIRE

ÉCRIVENT Á MACRON !

Brochette de pronucléaire

https://www.lopinion.fr/economie/considerer-le-nucleaire-comme-une-energie-seulement-transitoire-serait-contre-productif?utm_source=twitter

https://www.reuters.com/article/us-europe-regulations-finance-idUSKBN2BJ0F0?taid=605f6df2e25ade0001608adc&utm_campaign=trueAnthem:+Trending+Content&utm_medium=trueAnthem&utm_source=twitter

TAXONOMIE ?

UN ÉCHEC EN VUE…

OU PAS ?

https://www.actu-environnement.com/ae/news/taxonomie-commission-experts-finance-durable-38970.php4#xtor=ES-6

fichier pdf news-38970-20220124-Platform-finance-CDA-response

https://www.wwf.fr/vous-informer/actualites/taxonomie-europeenne-le-groupe-dexperts-de-la-commission-dit-non-au-greenwashing-du-gaz-fossile-et

fichier pdf 220121-sustainable-finance-platform-response-taxonomy-complementary-delegated-act_en

fichier pdf eu-platform-on-sustainable-finance-members_en

2 FÉVRIER 2022:

TAXONOMIE ?

L’AFFAIRE EST PLIÉE ?

Brochette de pronucléaireBruno LE MAIRE le lobby nucléaire n'existe pas

La Commission européenne accorde un label « vert » (sic) au nucléaire et au gaz, malgré les protestations !

https://www.actu-environnement.com/ae/news/Commission-europeenne-gaz-nucleaire-taxonomie-39038.php4#xtor=ES-6

fichier pdf news-39038-PDF1-taxonomy-regulation-delegated-act-2022-631-en

https://www.lemonde.fr/planete/article/2022/02/02/malgre-les-protestations-la-commission-europeenne-accorde-un-label-vert-au-nucleaire-et-au-gaz_6112017_3244.html?utm_campaign=Lehuit&utm_medium=Social&utm_source=Twitter

14 JUIN 2022:

TAXONOMIE…

Y’A DU CHANGEMENT !

EUROPE

Les Commissions environnement et économie du Parlement européen rejettent l’inclusion du gaz et du nucléaire dans la taxonomie européenne…76 voix pour le rejet, 62 contre et 4 abstentions.

https://multimedia.europarl.europa.eu/en/webstreaming/econ-envi_20220614-1200-COMMITTEE-ENVI-ECON

Prochaine étape avec une plénière le 4 juillet 2022 pour confirmer ou infirmer ce vote.

Á suivre !…

TU BANDES…

EN PROPAGANDE ?

https://twitter.com/i/status/1537487374699139073

https://www.lemonde.fr/blog/huet/2022/06/22/nucleaire-4-g-de-co2-par-kwh/?utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1655899107

LE SITE

POUR TE FAIRE CROIRE…

QUE LE NUCLÉAIRE

C’EST PROPRE !

https://app.electricitymap.org/zone/FR?utm_source=electricitymap.org&utm_medium=website&utm_campaign=intro

DE L’EMPRISE DU GAZ RUSSE

EN FRANCE ET EN EUROPE !

https://www.terrestres.org/2022/04/29/de-lemprise-du-gaz-russe-en-europe-et-en-france/

https://insolentiae.com/le-new-york-times-se-penche-sur-le-nucleaire-francais-en-panne-au-pire-moment-pour-leurope/

1400 SCIENTIFIQUES ?…

POUR RIEN !

Crises environnementales: 1 400 scientifiques appellent les candidats à la présidentielle et les médias à « sortir des discours de l’inaction ».

Bizarre, tous censurent mon analyse unique/exceptionnelle !

Et pendant ce temps là, le « tartineur du néant » JADOT dit:

« Il est urgent de sortir des débats moroses/dérisoires. Abordons les vrais sujets » (sic).

J’ai le droit d’aller vomir devant tant d’hypocrisie et de mensonges ?

https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/crise-climatique/tribune-crises-environnementales-1-400-scientifiques-appellent-les-candidats-a-la-presidentielle-et-les-medias-a-sortir-des-discours-de-l-inaction_4930099.html#xtor=CS2-765-%5Bautres%5D-

BARATIN INSTITUTIONNEL

INUTILE ET STÉRILE…

FACE Á L’URGENCE !

fichier pdf ra2021-ae-v6_cle7d4d87

TOUT VA BIEN !

Les majors de l’énergie développent discrètement 195 méga-projets fossiles.

https://www.theguardian.com/environment/ng-interactive/2022/may/11/fossil-fuel-carbon-bombs-climate-breakdown-oil-gas

27 MAI 2022:

LES P’TITS ENGAGEMENTS DU G7…

POUR CEUX QUI Y CROIENT !

https://www.actu-environnement.com/media/pdf/news-39732-ministres-energie-climat-environnement-g7-berlin.pdf

https://www.actu-environnement.com/ae/news/ministres-energie-climat-G7-decarbonation-electricite-charbon-methane-39732.php4#xtor=ES-6

10 FÉVRIER 2022:

NUCLÉAIRE ?

MACRON EN PLEIN DÉLIRE !

MACRON conférence du 10 février 2022

Conclusion: j’aurais donc perdu 40 ans de ma vie et ma santé pour finir comme un minable ! Bravo m’sieurs dames !

https://twitter.com/i/broadcasts/1jMKgerzegqJL

https://www.actu-environnement.com/ae/news/nucleaire-macron-relance-EPR-39086.php4#xtor=ES-6

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/l-interview-eco/les-salaries-du-nucleaire-apprecient-les-annonces-mais-restent-mefiants-en-cette-periode-electorale-selon-le-secretaire-general-de-la-cgt-mines-energie_4931075.html

https://www.20minutes.fr/strasbourg/3233535-20220210-nucleaire-vraiment-dindons-farce-fessenheim-annonces-emmanuel-macron-provoquent-grosse-colere?utm_term=Autofeed&xtref=twitter.com&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1644521500

https://twitter.com/i/status/1491850948829974528

https://reporterre.net/Nucleaire-le-naufrage-de-la-classe-dirigeante-francaise

https://www.lemonde.fr/politique/article/2022/02/10/nucleaire-eoliennes-ce-qu-il-faut-retenir-de-l-intervention-d-emmanuel-macron_6113168_823448.html?utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1644515399-4

https://basta.media/nucleaire-et-gaz-classes-energies-de-transition-Commission-europeenne-taxonomie-verte

https://www.sortirdunucleaire.org/14-nouveaux-EPR-L-irresponsabilite-en-marche-Un

https://www.rfi.fr/fr/france/20220210-france-%C3%A0-belfort-emmanuel-macron-annonce-un-vaste-plan-de-relance-nucl%C3%A9aire?ref=tw_i

https://www.marianne.net/economie/economie-francaise/rachat-de-lactivite-nucleaire-de-ge-par-edf-tout-a-ete-fait-a-lenvers-dans-les-negociations?utm_medium=Social&utm_source=Twitter&Echobox=1644492828#xtor=CS2-5

https://www.liberation.fr/checknews/emmanuel-macron-a-t-il-le-droit-dannoncer-la-construction-de-six-nouveaux-reacteurs-nucleaires-20220216_CRWH5VZNUJA6VONWSF7KFILMUE/?utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1645016796

EPR:

LES ESTIMATIONS Á LA CON

DU GOUVERNEMENT

A mon avis, on peut multiplier les estimations par 6 !

https://www.actu-environnement.com/ae/news/nucleaire-gouvernement-estimation-cout-EPR2-39140.php4#xtor=ES-6

ÉCOLOGIE:

MÉLENCHON

N’A RIEN COMPRIS !

MÉLENCHON à LYON le 6 mars 2022

NUCLÉAIRE:

LA PROPAGANDE BANDE !

Le mensonge et GOEBBELS Citation

https://www.youtube.com/watch?v=lPJQ8CXgNLA

https://www.actu-environnement.com/ae/news/nucleaire-27-projets-appel-projets-modernisation-innovation-nucleaire-39190.php4#xtor=ES-6

https://ourworldindata.org/safest-sources-of-energy

https://philippelefevre.com/downloads/Electricity_generation_and_health_(Lancet_2007_Markandya).pdf

https://www.lemonde.fr/planete/video/2022/03/27/presidentielle-2022-le-nucleaire-est-il-dangereux_6119357_3244.html

https://www.edf.fr/groupe-edf/espaces-dedies/journalistes/tous-les-communiques-de-presse/le-groupe-edf-renforce-son-organisation-pour-mener-a-bien-la-construction-de-nouveaux-reacteurs-nucleaires-en-france

fichier pdf CP-Le-groupe-EDF-renforce-son-organisation-pour-mener-a-bien-ses-grands-projets-nucleaires

https://www.sfen.org/rgn/president-giec-aiea-climat-besoin-aide/

MINISTRE…

ET ÉLÉMENTS DE LANGAGE

Les conseillers technocrates sont à l’oeuvre dans les ministères pour sortir le baratin de l’inconscience…

https://www.francetvinfo.fr/politique/gouvernement-d-elisabeth-borne/nucleaire-une-nationalisation-d-edf-n-est-pas-exclue-selon-la-ministre-de-la-transition-energetique_5173783.html#xtor=RSS-3-[lestitres

RAPPORT 2021 DE L’ASN:

(Autorité de Sûreté Nucléaire)

TOUT VA BIEN…PRESQUE !

fichier pdf Rapport de l’ASN – La sûreté nucléaire et la radioprotection en France en 2021

https://www.asn.fr/l-asn-informe/actualites/region-hauts-de-france-surete-nucleaire-et-radioprotection-en-2021

LA CATASTROPHE

NUCLÉAIRE FRANÇAISE

EST INÉLUCTABLE !

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/03/30/laccident-nucleaire-francais-est-ineluctable-thierry-lamireau-realisateur-du-film-uranium-en-limousin-lesoufflecestmavie-unblog-fr/

NUCLÉAIRE AU FUTUR:

MINCE, Y’A UN PROBLÈME ?

https://twitter.com/i/status/1526552721733697537

LA BOMBE Á RETARDEMENT…

DU NUCLÉAIRE FRANÇAIS ?

https://www.epochtimes.fr/bombe-a-retardement-parc-nucleaire-francais-2052872.html?utm_source=twitter&utm_medium=sharedFromMember&via=EpochTimesFR

L’ÉNERGIE NUCLÉAIRE

EST PRÊTE…

Á FAIRE SON RETOUR ?…

OU LA PROPAGANDE BANDE MOU !

« Le problème est de construire les réacteurs.
Les pays ont perdu leur expertise dans la construction de centrales nucléaires après les avoir évitées pendant des années.

Les pays occidentaux misent gros sur l’énergie nucléaire, des décennies après que des problèmes de sécurité l’aient écartée de leurs priorités, mais ils ont perdu leur expertise dans la construction des réacteurs.

Les gouvernements veulent que l’électricité sans carbone produite par l’énergie nucléaire (sic) contribue à lutter contre le changement climatique et à réduire la dépendance à l’égard du pétrole et du gaz russes.

Les États-Unis, la France et la Chine soutiennent une nouvelle génération de réacteurs qui devraient être plus faciles à construire et plus sûrs que les modèles précédents. (sic) L’invasion de l’Ukraine par la Russie a renforcé le sentiment d’urgence à les mettre en service.

De telles ambitions se heurtent à un obstacle majeur en Occident. Les nations qui ont donné naissance à l’ère nucléaire manquent de cadres et de travailleurs qualifiés ayant l’expérience de la construction de réacteurs, après avoir évité l’énergie nucléaire pendant des années.

Une poignée de centrales déjà en construction aux États-Unis et en Europe ont des années de retard et des milliards de dollars de dépassement de budget.

Ces projets ont laissé des entreprises insolvables et ont révélé les faiblesses des capacités d’ingénierie nucléaire américaines et européennes.

En France, la construction d’un réacteur de pointe à la centrale nucléaire de Flamanville était censée ancrer l’indépendance du pays vis-à-vis des approvisionnements énergétiques étrangers et produire de l’électricité avec un taux de gaz à effet de serre quasi nul. (sic)

Le réacteur était censé être prêt en 2012.

Dix ans plus tard, les soudeurs continuent de réparer les erreurs découvertes il y a sept ans, en se glissant dans le dédale de tuyaux du réacteur avec des fers à souder et en utilisant des robots pour réparer plus de 100 soudures non conformes dans le système de refroidissement du réacteur.

« La qualité était très loin du niveau attendu« , a déclaré Julien Collet, directeur adjoint de l’Autorité de sûreté nucléaire française…

Belle définition de litote ou euphémisme !

https://www.wsj.com/articles/nuclear-power-climate-change-russia-energy-11655995024?st=pt2phn0uhg0fxjo&reflink=share_mobilewebshare

BIS REPETITA:

NUCLÉAIRE ?…

OÙ SONT LES PREUVES ?

CLIMAT Etat ALARMANT

Où sont les dossiers techniques et sérieux montrant comment les centrales nucléaires vont résister à la montée des eaux des mers/océans, à l’assèchement des rivières et à l’augmentation des températures ?

Centrale nucléaire et eau des rivières HUMOUR

https://www.francetvinfo.fr/societe/nucleaire/secheresse-edf-baisse-la-puissance-d-un-reacteur-nucleaire-a-cause-du-faible-debit-du-rhone_5181973.html

Canicule les effets sur la sûreté des centrales schéma IRSN

https://www.irsn.fr/FR/Actualites_presse/Actualites/Documents/IRSN_NI-canicule-et-centrales-nucleaires_31072020.pdf

https://www.edf.fr/edf/naviguer-sur-le-lac-de-vassiviere-est-desormais-interdit-0

Bâtiment du diesel ultime pour centrale nucléaire

(Photo: bâtiment des moteurs diesel surélevé…efficace avec la montée future des eaux ?)

Tu veux la réponse ?…Ils n’existent pas à part ce qui suit et qui reste dans le domaine de la propagande car rien ne tient compte de l’augmentation très importante annoncée pour les décennies qui viennent !

Prévisions ASN augmentation niveaux des mers océans extrait

fichier pdf Guide-de-l-ASN-13

https://www.edf.fr/la-centrale-nucleaire-de-gravelines/les-actualites-de-la-centrale-nucleaire-de-gravelines/ppino-8-portails-pour-rendre-la-protection-etanche

La pollution atmosphérique

augmente le risque

de cancer du sein

Depuis 40 ans je dis que les seins sont autant touchés par la pollution chimique et radioactive mais, comme je suis un gros con, tout le monde me dit que « je raconte n’importe quoi pour me rendre intéressant et affoler pour rien la population »

https://www.actu-environnement.com/ae/news/pollution-atmospherique-etude-inserm-risque-cancer-sein-37600.php4#xtor=ES-6 https://ehp.niehs.nih.gov/doi/full/10.1289/EHP8419 http://www.slate.fr/story/210659/cancer-du-sein-existe-aussi-homme-rare-diagnostic-stereotype-genre

ET LES AUTRES CANCERS ?…

https://actu.fr/societe/enquete-sante-la-france-est-elle-confrontee-a-une-epidemie-de-cancers_50015711.html

L’ORDRE DES MÉDECINS ?

J’VAIS FAIRE UN MALAISE !

Ordre des Médecins et rsques environnementaux pour rire jaune

fichier pdf cnom_soigner_demain

L’ÉLYSÉE EST UNE PASSOIRE…

ÉNERGÉTIQUE !

ON RIT…JAUNE

https://www.capital.fr/immobilier/une-facture-de-chauffage-a-plus-de-300000-euros-lelysee-est-il-une-passoire-thermique-1421192

RADIOPROTECTION ?

TOUT VA BIEN…

DIT L’IRSN !

RADIOPROTECTION tout va bien dit l'IRSN

https://www.nxtbook.com/abgcomm/reperes/reperes-n53-avril-2022-le-magazine-de-linstitut-de-radioprotection-et-de-surete-nucleaire/index.php#/p/1

MÉDECINE ET RADIOACTIVITÉ

TEP Imagerie médicale

https://www.andra.fr/medecine-et-radioactivite-de-quoi-parle-t

-17 AOÛT 2021-

UNE INFO

TRÈS IMPORTANTE !

La Commission de réglementation nucléaire des États-Unis affirme qu’un peu de rayonnement ionisant peut être mauvais pour la santé.

https://www.regulations.gov/document/NRC-2015-0057-0671

fichier pdf NRC-2015-0057-0671_content

-RAPPEL-

REVUE « NATURE ENERGY »:

UN TEXTE QUI FOUT

TOUT EN L’AIR !

Titre revue NATURE Nucléaire et ENR

Étude rétrospective sur 25 ans de 123 pays.

1/ Le développement national du nucléaire n’est pas corrélé à une baisse d’émission de CO2. Celui du renouvelable, si.

2/ Les pays faisant le choix du nucléaire développent moins le renouvelable.

D’autres questions ?…

https://www.nature.com/articles/s41560-020-00696-3.epdf?sharing_token=tOnjimExYpNQxeqHONEtuNRgN0jAjWel9jnR3ZoTv0MiJricmfZDGIlEn7nNFImA44EW0UFbE1xAcylF27pS7ouwEXUrq1UWSoTeXUKnTl6YarUWxNfCP4tt8Mr2kwSgCVwRNAZ9H9833pMkQlRTpXDgfgXVmvtxy-67ugB0o-o%3D

LA DESTRUCTION LIBÉRATRICE ?

https://usbeketrica.com/fr/article/pourquoi-faut-il-re-lire-la-destruction-liberatrice-de-h-g-wells-en-2022

ARCHIVES DE LA RTS:

UN DOCUMENT TRÈS TROUBLANT !

(Document de 1972)

https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fpascal.lamireau.16%2Fposts%2F313132187320466&show_text=false&width=500

1972:

LE RAPORT MEADOWS

https://twitter.com/i/status/1523606849362223105

IN FINE…

Après le rapport du GIEC du 9 août 2021, tu les vois tous ces minables disant que « SEUL le nucléaire propre pourra sauver la planète » alors qu’il n’existe aucune énergie propre !

La grammaire de MACRON

Voilà, j’ai dit ce que j’ai en tête depuis très longtemps et il n’est pas facile de synthétiser du très complexe surtout pour le simple citoyen que je suis… …puisque je ne suis pas un journaliste…ni un scientifique.

InkedSe battre pour l'écologie disent en choeur POMPILI et HULOT_LI

(Barbara POMPILI et Nicolas HULOT)

Certains trouveront que « la forme de mon article détruit le fond plus sérieux et argumenté ». Un peu rapide et facile pour dézinguer en une seule phrase tout mon travail. Ce sont les mots de personnes paresseuses souvent « complices » du nucléaire, soit par mensonge direct soit par omission…

MACRON Fin Convention Citoyenne 29 juin 2020

Il n’est plus temps de s’attarder sur des « éléments de langage » tant appréciés de nos jours surtout sous les lambris dorés de la République ! J’ai perdu trente années de ma vie à essayer de remuer les consciences et j’ai également détruit ma santé (à cause des sites radioactifs fréquentés) en tentant d’amener des informations fortes.

LES JOURNALISTES

EN TRANSE…

AXIOME: Tout journaliste m’imposant sa censure chie sur ma mort prochaine…(pardon pour l’expression).

https://www.radiofrance.com/actualite/les-assises-internationales-du-journalisme-2021

LES EFFETS BIOLOGIQUES

DU RAYONNEMENT

https://www.dissident-media.org/infonucleaire/risque.html

Oui, au fait…

parlons de ma santé !

20191008_150945

(c’est moi bien sûr, j’avais 5 ans)

J’ai trop approché la radioactivité de l’uranium et ses compléments chimiques tels l’arsenic et tant d’autres.

Rappel:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2015/05/14/exclusivite-uranium-en-limousin-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr-2/

J’ai aussi été empoisonné/contaminé avec l’amiante, malgré moi et sans le savoir au départ, dans la dernière école où j’ai essayé (au mieux ou au moins pire, si je puis dire) d’être instituteur à VALLIÈRES, petite bourgade près de RUMILLY/ANNECY en Haute-Savoie:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2020/02/18/la-forteresse-aux-dents-dacier-amiante-dans-une-ecole-de-haute-savoie-ou-lomerta-generalisee-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr/

Mais les hôpitaux, je connais depuis longtemps et notamment depuis 2001 où tout a commencé à se détruire dans mon corps:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2019/02/06/comment-lentree-de-la-finance-a-lhopital-conditionne-les-soins/

UNE CERTAINE FIN D’AVRIL:

Le début de MA fin…

portraits

(Le deuxième en partant de la droite c’est moi…

Étrange de ressembler à ce point à Picasso)

On recherche d’éventuels problèmes sur mes conduits auditifs et…l’on trouve avec une IRM du très grave: c’est dans le cerveau !

C’est une leucopathie vasculaire au stade 1 dite de « Fazekas ». Pas de traitement ni de médicaments pour cela.

L’évolution est imprévisible pour les toubibs et peut évoluer par paliers rapides ou lents puisqu’il y a plusieurs stades (trois stades).

La substance blanche du cerveau sera de plus en plus touchée et tout est dégénératif. C’est, en quelque sorte, la mort du cerveau.

InkedEffets sur la santé de l'UA en italien_LI

(document: Association d’anciens militaires Italiens sous couvert de l’OTAN)

https://www.facebook.com/groups/53521129497/?hoisted_section_header_type=recently_seen&multi_permalinks=10161792716414498

L’IRSN CONFIRME

QUE MA MALADIE AU CERVEAU

EST LIÉE À LA RADIOACTIVITÉ !

IRSN radioactivité atteinte au cerveau

(voir à 1’52″)

https://www.youtube.com/watch?v=iaSzLlMYAWQ

Les causes sont diverses puisque j’ai d’autres pathologiesapnée du sommeil (j’ai arrêté l’aide d’un respirateur la nuit: je risque donc d’avoir un 3e AVC ou de faire une crise cardiaque), hypertension, cataracte bien avancée aux deux yeux,  j’ai eu le COVID-19 fin janvier 2020, deux AVC et j’ai été fortement irradié… et notamment à cause d’uranium « appauvri » contenu dans des fûts de l’ancienne usine militaire de la région parisienne du BOUCHET.

Site illégal AREVA 3 BESSINES

(Photo perso: fûts rouillés d’uranium « appauvri »

sur le site de BESSINES

provenant de l’ancienne usine militaire du BOUCHET)

Oui, couillon inconscient que j’étais, je suis resté des heures près de ces merdes pour ne pas me faire choper par les rondes de vigiles et de gendarmes. Incroyable puisque j’en connaissais le danger !

La boucle est bouclée !

Radioactivité et effets sur le corps humain

Bref de nombreux cofacteurs aggravant mon état, et je ne vous parle pas du reste dont 12 carcinomes basocellulaires, opération d’un stade précancéreux à l’estomac/oesophage, etc…

J’ai déjà certaines conséquences: vue et audition qui baissent, déséquilibre corporel, fourmillements dans la main droite, mémoire immédiate déficiente, fatigue arrivant vite même après un effort minime, trouble de l’humeur, je me mets à pleurer pour le moindre problème matériel, je ne trouve plus les mots parfois.

Ce qui arrivera après:

Chevelu

(Merde, j’ai déjà pris un sacré coup de vieux)

Accélération d’une démence cognitive, plus possible d’avoir une discussion soutenue et cohérente, problèmes moteurs aggravés, pisser et chier dans son froc (pardon d’écrire cela), etc. Je vais voir prochainement pas mal de toubibs en supplément de mon généraliste et je vais essayer de mettre au point le moment où je demanderai que l’on m’aide à « partir » et si ce n’est pas possible dans la région il faudra que j’aille chercher ailleurs.

DÉMENCE Document OMSpng

Déjà j’ai fait l’impasse sur certaines solutions: trop cher en Suisse (11000 euros), trop compliqué et trop loin pour mon cas en Belgique. En France: RIEN !…car le Législateur est un minable.

Que me reste-t-il considérant que je ne souhaite pas me suicider de peur de me louper ou de trop souffrir ? Je ne souhaite pas finir comme une épave.

La difficulté sera de me décider pas encore trop atteint pour ne pas louper ce moment où j’aurai conscience de ne plus pouvoir me supporter…

NOTA:

Je me moque complètement de mettre toutes ces informations personnelles sur internet.

J’estime, en outre, que les gens doivent découvrir honnêtement mes enquêtes et la situation qui en découle.

Enfin, je ne souhaite pas « faire pitié » ou me faire plaindre.

Je décris une situation. C’est un témoignage, c’est tout.

Résumons:

Mot de Théodore MONOD à Thierry LAMIREAU

J’ai toujours voulu garder mon indépendance et ma liberté de penser.

Je n’appartiens à aucun parti politique, syndicat voire mouvance sectaire.

Je déteste tous ces minables qui diffusent sciemment de fausses informations, qu’ils soient journalistes ou membres de réseaux d’influence de type « complotiste ».

Je suis écœuré (mais pas étonné) par le silence/omerta/censure diffusés régulièrement par des ignorants ou des complices…suivez mon regard…la liste est longue.

J’en paye donc le prix fort:

Le rejet par tous et une mort peut-être précoce puisque j’ai 66 ans…

Nous sommes dans l’urgence car le monde du vivant a certainement déjà commencé son extinction

La révélation de MACRON

Mais comme dirait MACRON, je suis un « RIEN »…

…mais un Rien qui pense un petit peu.

CARPE DIEM

Écrit le 13 décembre 2017, complété en juin 2022.

Le « Rien » de service.

Thierry LAMIREAU

« Les petites cachotteries d’un État, de son armée et de journalistes qui prétendent t’informer sur les armes françaises » (LAMIREAU Thierry/lesoufflecestmavie.unblog.fr)

Les petites cachotteries

d’un État,

de son armée

et de journalistes qui

prétendent t’informer

sur les armes françaises

 

Ou comment montrer que la Direction du Renseignement Militaire (DRM)

et @Disclose_ngo (un comble) CACHENT l’utilisation d’armes à l’URANIUM et autres merdes radioactives et chimiques par l’armée française.

 

Faire le point

sur la situation en France

par rapport à l’utilisation

d’armes

au Yemen ?

Il est évident que l’on doit en préciser les informations d’autant que ceux qui posent les questions (certains élus, certaines associations, certains journalistes) ne décrivent pas le plus GRAVE: la France vend et utilise des armes à l’URANIUM « appauvri » et autres produits radioactifs et chimiques !

La version URANIUM APPAUVRI est

Certains Députés avancent à petits pas en parlant « d’armes radioactives » sans plus d’information.

Faudrait-il rappeler que j’ai commencé à dénoncer le sujet lorsque l’ancien Président de la République, François HOLLANDE, a ordonné les bombardements au MALI en janvier 2013:

https://www.change.org/p/d%C3%A9put%C3%A9-e-s-et-s%C3%A9nateurs-trices-la-france-doit-arr%C3%AAter-d-utiliser-des-armes-%C3%A0-l-uranium-appauvri

Des infos livrées

par le groupe de journalistes

DISCLOSE

Ce groupe de journalistes se dit « indépendant ». Il est pourtant étrange que ces enquêteurs taisent sciemment le fait qu’un grand nombre d’armes, de munitions et de missiles soient à l’uranium « appauvri » !

https://made-in-france.disclose.ngo/fr/chapter/yemen-papers/

Il y a bien sûr des infos intéressantes et terribles dans ce document:

InkedLa guerre au YEMEN_LI

D’autres timides essais

d’une autre presse

CANARD YEMEN et armes à UA

InkedYEMEN armes France et Canard Enchaîné_LI

(documents: « Le Canard Enchaîné »)

La propagande de l’armée

à FRANCE 2

avec la complicité

des journalistes

Armée et DRUKER

(photo: capture d’écran)

La modélisation de la pollution

aux armes à l’uranium

in situ

Modélisation contamination radioactive par armes URANIUM

Les effets sur la santé

des armes à l’uranium

Effets sur la santé de l'UA en italien

Bébé de FALLUJAH UA

(photo: bébé mort-né de FALLUJAH

touché par l’uranium « appauvri » in situ)

Une fiche de sécurité

de l’OSCE

(Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe)

sur les dangers des armes

à l’uranium « appauvri »

Munitions UA fiche de sécurité OSCE

Titre et procédures

de décontamination

de l’Armée Américaine

Titre Procédures de décontamination UA Armée américaine

Presque TOUS les missiles 

contiennent de l’uranium « appauvri »

fichier pdf Tous les missiles contiennent de l’URANIUM appauvri Documents exceptionnels de l’EUROPE

Il y a d’autres composés radioactifs

laissés in situ

Composés d'obus flèche

(document: AVIGOLFE)

Les espaces bombardés

Les bombardements

Le type d’armes

InkedEspace bombardé au YEMEN par les CAESAR_LIInkedEspace bombardé au YEMEN par les CAESAR_LI InkedDRM bombardements et civils tués au YEMEN_LI Inkedtypes d'armes françaises pour YEMEN_LI

(documents: DISCLOSE)

Les armements à l’uranium

présentés en douce

sur les télés

par l’État français

InkedArmement UA sur porte avion en présence de MACRON_LIInkedCanon 30 mm du TIGRE_LI

SCOOP DASSAULT

(photos: capture d’écran)

Les missiles et le SILENCE

de la DRM et de DISCLOSE

« Avec quels missiles ? la note ne le dit pas » (sic)

Réponse: avec des missiles à l’uranium « appauvri ».

InkedPod Damoclés et missiles français au YEMEN_LI

(Document: DISCLOSE)

Les chars LECLERC

au YEMEN

InkedChars LECLERC et guerre au YEMEN_LIChars LECLERC vendus aux Emirats Arabes Unispng

(documents: DISCLOSE)

La DRM précise

l’emploi d’armes françaises

« obus flèches »

InkedDRM Chars LECLERC Obus fléches UA au YEMEN_LI

IMPORTANT et GRAVE:

La DRM parle donc « d’obus flèches » uniquement « françaises ».

DISCLOSE et la DRM censurent le fait que ces armes soient à l’uranium « appauvri » !

Or l’armée française

a avoué sous la présidence de HOLLANDE

que ces armes sont à l’uranium « appauvri » !

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/files/2019/07/uranium-appauvri-et-yemen.mp4

Extrait vidéo tiré de:

« Uranium appauvri, un tueur si présentable » Par Jacques CHARMELOT. Réalisé et filmé par François CHAYE. Producteurs: Daniel RENOUF et Sylvie STEINEBACH. Production: SYSTEM TV

Munitions à l’uranium « appauvri »

de l’entreprise 100% française

NEXTER

pour le char LECLERC

et autres matériels

Armes UA de l'entreprise française NEXTER

Les canons CAESAR

et certains de leurs obus

à l’uranium « appauvri »

Canon CAESAR en action la nuit

(Photo: canon CAESAR de nuit/Armée de Terre)

CAESAR UA en action

(Photo: capture d’écran vidéo Armée de Terre)

Canons CAESAR frontière Arabie saoudite YEMEN

(Photo: dossier DISCLOSE)

La censure de DISCLOSE

sur le canon CAESAR

InkedPossibilité canons CAESAR_LI

DISCLOSE parle de « puissant canon, puissance de feu » et CENSURE le fait que la plupart des obus du canon CAESAR contiennent de l’uranium « appauvri« 

Sur la capture d’écran suivante (origine: vidéo promotionnelle de l’armée de terre)

l’on retrouve les références des armes à l’uranium « appauvri ».

Notons que l’inscription jaune est celle de l’armée française et l’inscription rouge est la mienne…

InkedBONUS détail sur l'obus_LI

Les références de ces obus sont données ci-dessous par l’entreprise NEXTER:

Obus à l'UA F2 du canon 155 CAESAR 2

Infos sur les obus

du canon CAESAR

avec Wikipedia

Obus BONUS sur WIKIPEDIA par PIROT Florent

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2015/03/31/le-scandale-des-armes-a-luranium-appauvri-contributions-diverses-tres-argumentees/

Les dernières nouveautés

à l’uranium

https://www.youtube.com/watch?v=YjFvYqJwaFA&feature=emb_logo

https://www.youtube.com/watch?v=aHXk2XRZbdg&feature=emb_logo

https://www.youtube.com/watch?v=hm-1kOMDTjk&feature=emb_logo

https://uvisionuav.com/products/#category_id_21

Pour aborder le sujet sur les armes

à l’uranium « appauvri »

dans son ensemble

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2017/07/03/armes-a-luranium-appauvri-lessentiel-des-infos-thierry-lamireau/

Soyons clair

Tout ce travail gigantesque n’aurait JAMAIS dû être effectué par le simple citoyen que je suis. En outre je voudrais dire que toutes ces informations ont été trouvées sur…internet !

Où sont les journalistes, les élus, les associations, les écolos politiques, etc ?

Depuis 30 années, j’essaye de remuer un peu les consciences…en vain.

J’ai pris des risques pour ma santé pour le film suivant…

https://www.youtube.com/watch?v=3ChXzVv1lmk

J’en ai payé le « prix fort » en tant qu’irradié…

Je prends encore de très gros risques actuellement mais d’une autre manière…

Coule la vie, CARPE DIEM.

Enquête réalisée le 30 juillet 2019

Le RIEN de service.

Thierry LAMIREAU

NOTA:

Document entier en PDF

fichier pdf Les petites cachotteries d’un État, de son armée et de journalistes qui prétendent t’informer sur les armes françaises

LE SCANDALE DES ARMES A L’URANIUM APPAUVRI: CONTRIBUTIONS DIVERSES TRES ARGUMENTEES

Le scandale des armes

à

l’ URANIUM « appauvri »

Diapo Florian PIROT sur armes à l'URANIUM APPAUVRI 

Préface

par Herbert Verbeke

Table des matières:

Les dessous d’une modification de loi en Belgique

La « loi de compétence universelle » belge

La machine s’emballe

Toujours le « deux-poids-deux-mesures »

Pressions sur la Belgique

La Belgique cède et aménage la loi pour qu’elle ne puisse pas s’appliquer aux « bons »

Pourquoi a-t-on soudainement fait pression sur la Belgique ?

Introduction

Mon mea culpa

Je visionne une cassette vidéo

Une prudence élémentaire qui s’impose…

…mais de graves indices existent

Une étude en deux parties

De la radioactivité en général et de l’uranium appauvri en particulier

A) Quelques notions de physique atomique

1°) L’uranium : un élément naturel

2°) Structure de l’atome

3°) Les isotopes d’un élément

4°) Les isotopes naturels de l’uranium

5°) Radioactivité naturelle et artificielle, pénétration des rayonnements

6°) Demi-vie d’un élément radioactif. Cas de l’uranium

7°) Noyau fissible, intérêt civil et militaire

B) L’uranium appauvri

1°) Le nécessaire enrichissement de l’uranium naturel

2°) L’uranium appauvri : un déchet devenu « arme absolue »

3°) La nocivité de l’uranium appauvri

Le cas de l’Irak

I) L’usage de l’uranium appauvri pendant la guerre du Golfe (1991)

1°) Une guerre riche en expérimentations

2°) L’incroyable histoire du document secret remis à Nick Cohen

3°) Des preuves matérielles découvertes sur le terrain

II) Les effets de l’uranium appauvri en Irak

1°) Pourquoi la radioactivité est-elle dangereuse ?

a) La cellule : « unité fondamentale de la vie »

b) Les rayonnements endommagent gravement les cellules

c) Les deux types d’irradiations

d) Deux accidents nucléaires ont confirmé les théories

e) Le cas des malformation congénitales

3°) Les raisons théoriques qui font croire à une contamination générale

4°) Les autorités militaires innocentent l’uranium appauvri

5°) Les études en Irak

a°) Les relevés effectués sur le terrain

b°) L’accroissement de certaines maladies en Irak

6°) Les fraudes des autorités lorsqu’il s’agit d’étudier les conséquences de la guerre du Golfe

7°) Une contamination durable

Moralité

Modélisation contamination radioactive par armes URANIUM

Les dessous d’une modification de loi en Belgique

La « loi de compétence universelle » belge

On se souvient qu’en 1993, la Belgique s’était dotée d’une « loi de compétence universelle » ; c’est-à-dire une loi qui lui permettrait de poursuivre n’importe quelle personne — belge ou non-belge — contre laquelle une plainte (déclarée recevable) aurait été déposée pour « crime contre l’humanité » par un ressortissant d’un pays quelconque. En 2001, ce texte permit de juger et de condamner quatre ressortissants du Rwanda reconnus coupable de complicité dans le « génocide » rwandais.

La machine s’emballe

Très rapidement, cependant, la machine infernale s’emballa. Des plaintes par dizaines furent déposées contre A. Pinochet, S. Hussein, F. Castro, H. Habre etc., si bien que les juges en charge des dossiers se retrouvèrent bien vite débordés. Mais l’affaire se corsa lorsque des dirigeants britanniques, américains et israéliens comme G. Bush, G.-W. Bush, T. Blair et A. Sharon furent, à leur tour, inquiétés… Et le comble fut atteint quand le pouvoir exécutif belge jugea recevables les plaintes contre le dirigeant juif. Celui-ci obtint toutefois une première victoire après que la cour d’Appel eut jugé qu’un homme d’État bénéficiant de l’immunité ne pouvait être poursuivi. Mais la joie fut de courte durée : début 2003, la cour de Cassation estima que si un dirigeant bénéficiait de l’immunité tant qu’il était en fonction, il devrait répondre de ses actes une fois redevenu simple citoyen. Dès lors, A. Sharon était un homme en sursis[1]

Toujours le « deux-poids-deux-mesures »

Immédiatement, un nouveau concert de protestations s’éleva. Quoi ? Pour la première fois depuis 1945, on allait appliquer la même loi à tous, y compris aux « bons » ? Scandale ! Car il va de soi que, dans son volet répressif, le Droit International issu du Nuremberg est uniquement applicable aux vaincus (lire à ce sujet « Les conséquences logiques du procès de Nuremberg »). Dans Contact J, Arié Renous développa implicitement cette argumentation lorsqu’il écrivit, sous le titre : « Belgique, où vas-tu ? » :

C’est vrai que d’autres pays se sont aussi dotés de lois dites de Compétence Universelle : les Etats-Unis par exemple, mais ils l’appliquent avec doigté. Les Israéliens aussi, mais ils l’ont utilisée qu’une seule fois, lorsque aucune contestation n’entourait le personnage : c’était le procès Eichmann[2].

 Ce qui, en clair, signifie : des lois de compétences universelles, oui, mais uniquement pour les « méchants ».

Pressions sur la Belgique

Jusqu’à présent, toutefois, l’affaire n’avait pas eu de conséquences graves. On en était resté aux communiqués acides et aux rappels temporaires d’ambassadeurs. Mais dans les semaines qui suivirent la décision de la Cour de Cassation, des nuages sombres s’amoncelèrent : les Etats-Unis protestèrent à leur tour, qualifiant la Belgique de pays inamical et peu sûr. Puis le 12 juin, un coup de tonnerre éclata : Donald Rumsfeld menaça de transférer le siège de l’OTAN hors de la Belgique — la Pologne fut citée — si la loi de compétence universelle n’était pas supprimée, ou au moins amandée. Très rapidement, la Grande-Bretagne et l’Espagne emboîtèrent le pas.

Dans un premier temps, les élus belges songèrent à introduire des articles additionnels qui prévoiraient l’immunité pour les responsables étrangers qui venus à Bruxelles dans le cadre d’une mission à l’OTAN. Mais rien n’y fit. Outre un transfert du siège de l’Alliance Atlantique, des menaces de boycott du port d’Anvers furent proférées, si bien que le 21 juin, l’échevin anversois Delwaide tira la sonnette d’alarme : « Nous sommes à un doigt du boycott de notre grand port ! ». La veille au soir, le porte-parole du département d’État américain (les Affaires étrangères) avait encore gravi un échelon, déclarant cette fois qu’il n’y avait pas le choix : « la loi belge de compétence universelle doit être retirée »[3].

La Belgique cède et aménage la loi

pour qu’elle ne puisse pas

s’appliquer aux « bons »

Dans les heures qui suivirent, la Belgique céda. Certes, le projet de modification — qui sera accepté — n’abolit pas la loi de Compétence Universelle, mais il l’ « aménage » de telle sorte qu’ « on ne peut plus parler de Compétence Universelle » (dixitAmnesty International). Désormais en effet, un « rattachement à la Belgique » est obligatoire pour qu’une plainte soit acceptée. Comprenez : l’auteur présumé des crimes devra être Belge ou résider en Belgique, et si ce n’est pas le cas, la victime devra être Belge ou résider en Belgique depuis au moins trois ans. Ainsi la loi va-t-elle être vidée de tout ce qui constituait son originalité et sa force. Mais le plus énorme reste à venir : même à supposer la première condition remplie, la plainte ne sera recevable « que si l’auteur présumé des faits est un ressortissant d’un pays qui n’incrimine pas les faits en cause (qui ne les déclare pas criminels) ou qui ne garantit pas un procès équitable »[4].

Or, il est bien évident que tous les pays dits « démocratiques » incriminent les crimes contre l’Humanité et sont reconnus comme garantissant des procès équitables.

Par conséquent, le législateur a créé un filtre qui arrêtera toutes les plaintes déposées contre les ressortissants de pays « démocratiques ».

Amnesty International ne s’y est d’ailleurs pas trompé, qui dans un communiqué à déclaré :

« On ne peut plus parler de compétence universelle, puisque les plaignants belges ne sont même pas assurés de voir la justice belge instruire une plainte si elle concerne un ressortissant d’un État démocratique [Ibid., p. 6, col. D]. »

Dès lors, exit les plaintes contre des hommes comme G. W. Bush, G. Bush, T. Blair. Nous voici revenus en 1945, lorsque les vainqueurs rédigeaient un Droit uniquement applicable aux vaincus, donc aux « méchants ».

Pourquoi a-t-on soudainement fait pression sur la Belgique ?

Au-delà, toutefois, de ces considérations, cette modification de texte pose une grave question. Pourquoi ce soudain acharnement américain contre une loi qui, finalement, existait depuis dix ans sans susciter l’ire de l’Oncle Sam ? A ma connaissance, la presse belge est restée très silencieuse sur ce sujet. Mais un élément de réponse peut être trouvé dans The International Herald Tribune.

Sous le titre « La Belgique change à propos des crimes de guerre », on lit :

Dans des poursuites intentées récemment par des individus, des noms de personnages officiels américains étaient cités, incluant le président George W. Bush, le secrétaire d’État Colin Powell, Rumsfeld, et celui qui commandait les opérations en Irak, le général Tommy Franks. Le Premier Ministre britannique Tony Blair a aussi été pris pour cible[5].

On en déduit que les autorités américaines avaient peur, peur que des hauts personnages de l’État (y compris le plus haut) impliqués dans l’affaire irakienne soient appréhendés et jugés. C’est l’aveu implicite que des crimes indéfendables ont été commis là-bas. Mais lesquels ?

Vincent Reynouard apporte une réponse à cette question. Cette réponse tient en deux mots : uranium appauvri.

Ce qu’il expose, documents à l’appui, est terrifiant. Jamais, dans l’histoire moderne, un crime si grave n’avait été commis. La contamination de régions entières pour des millions de siècles avec, comme première conséquence humaine, l’extinction probable de familles entières, rongées par la radioactivité.

Introduction

Depuis plus de dix ans, une catastrophe humanitaire, qui est en même temps un gigantesque crime contre l’Humanité, se déroule (presque) sous nos yeux.

En occident, peu la voient et ceux qui savent la vérité protestent très insuffisamment. Je veux parler du scandale de l’uranium appauvri répandu en Irak à partir de 1991.

Mon mea culpa

Avant toute chose, je confesse ma faute dans cette affaire. Dès 1999, en effet, Carlos Porter avait appelé mon attention sur la question. Mais je n’y avais guère prêté attention. Or, en tant que diplômé de l’Institut des Sciences de la Matière et du Rayonnement (ISMRa, Caen), je possédais le minimum de compétences requis pour comprendre le problème. J’ajoute que dans mon adolescence, l’armement non conventionnel (chimique, bactériologique et nucléaire) m’avait beaucoup intéressé, à tel point que j’avais envisagé de présenter le concours d’entrée dans une école qui étudie ces questions (elle se trouve à Brest). Dieu m’en a préservé, et je l’en remercie aujourd’hui.

Je visionne une cassette vidéo

Quoi qu’il en soit, en août 2001, un de mes amis m’a prêté l’enregistrement vidéo d’une émission consacrée à la « Guerre radioactive secrète ». Je l’ai visionné quelques mois plus tard, par simple curiosité, une nuit où je timbrais des enveloppes. Et ce que j’ai vu m’a bouleversé. A plusieurs reprises, mon regard s’est brouillé lorsque je contemplais les images d’enfants mourants (ou morts) prises dans des hôpitaux irakiens (voir une photovoir une autre photo).

Une prudence élémentaire qui s’impose…

Naturellement, ces images terribles ne prouvaient pas que les Alliés aient été les responsables de cette tragédie. Ces quelques enfants pouvaient être des cas de malformations ou de maladies statistiquement inévitables, comme on en relève dans tous les pays (en Occident, « 2 % des naissances présentent régulièrement des anomalies de ce type [malformations] plus ou moins graves »[6]. Et même à supposer qu’il y en ait eu des milliers d’autres, la piste de la contamination par l’uranium appauvri n’était peut-être pas la bonne. La guerre du Golfe avait en effet vu la dispersion dans l’atmosphère de nombreux résidus toxiques (incendies de puits de pétrole et de raffineries, armes chimiques…). En outre, le blocus quasi total de l’Irak ne pouvait être sans conséquences sur l’état sanitaire du pays.

…mais de graves indices existent

Mais il y avait en même temps ces militaires américains qui plaidaient contre leur pays, ces vétérans du Golfe qui présentaient des pathologies communes à celles constatées chez les irradiés, ces enfants de soldats américains qui naissaient avec les même malformations que certains petits Irakiens (voir photos). Et surtout, il y avait ces explications embarrassées — c’est le moins qu’on puisse dire ! — du Pentagone. Aussi décidai-je d’enquêter à mon tour. Mon objectif était rechercher objectivement la vérité — ou au moins de l’approcher —, loin des passions.

Une étude en deux parties

L’étude qui suit est le résultat de mes recherches. La première partie est, dans une certaine mesure, technique. Elle est cependant indispensable si l’on veut bien comprendre le problème. Trop de gens, en effet, parlent du nucléaire sans même connaître le B-A BA, c’est-à-dire la structure de l’atome, l’origine de la radioactivité, les raisons pour lesquelles les rayonnements détruisent la vie etc. Inutile de dire qu’ils peuvent aisément se tromper et être trompés.

Dans la deuxième partie, je m’occupe plus particulièrement du cas de l’Irak, en confrontant et en analysant les divers arguments avancés par ceux qui contestent l’existence d’une catastrophe humanitaire et ceux qui tirent la sonnette d’alarme. De nombreuses annexes sont jointes à cette étude, afin de donner au lecteur une documentation utile.

La version URANIUM APPAUVRI est

Première partie :

De la radioactivité en général

et de l’uranium appauvri en particulier

A) Quelques notions de physique atomique

1°) L’uranium : un élément naturel

L’uranium (symbole chimique : U) est un élément que l’on trouve partout sur terre à l’état naturel. Il a été découvert en 1789 par Klaproth, dans le minerai de pechblende. Il existe principalement à l’état d’oxyde (UO2) ou de métal (comme le fer, le cuivre, l’aluminium…). Sous forme de métal, il est blanc, relativement mou et facilement oxydable.

De très nombreux lecteurs ont souvent dû entendre parler de « radioactivité », d’ « isotopes », d’ « uranium 235 », d’ « uranium 238 », de « combustible fissible », d’ « uranium appauvri » etc. Pour bien comprendre ces termes, un court exposé théorique s’impose.

2°) Structure de l’atome

D’après la science occidentale moderne, la matière est constituée d’atomes (atomes de fer, de carbone, d’azote etc.). Tous ces atomes sont formés selon le même schéma : un noyau, constitué de protons et de neutrons, entouré de particules appelées électrons (voir schéma). Dans la nature, chaque élément (fer, carbone, azote, fluor) se reconnaît et se différencie des autres grâce au nombre de protons qu’on trouve dans son noyau atomique. Ainsi l’hydrogène contient-il un proton ; on le note : 1H (H pour hydrogène ; le 1 en indice signifie : 1 proton dans le noyau). Tous les atomes d’hydrogène ne contiennent qu’un seul proton ; il n’existe aucun atome d’hydrogène qui aurait deux protons ou davantage.

L’élément dont le noyau contient deux protons s’appelle l’hélium. Il est noté 2He. Alors que l’hélium est un gaz inerte, l’hydrogène[7], lui, est un gaz fortement inflammable.

Si l’on rajoute encore un proton dans le noyau, on obtient le Lithium (3Li) qui, à température ambiante, n’est plus un gaz, mais un liquide. Puis viennent le Béryllium — 4 protons dans son noyau : 4Be — et le Bore — 5 protons dans son noyau :5B —, suivis d’un élément essentiel à la vie, le Carbone, qui a six protons dans son noyau (6C). C’est un solide. Un autre élément essentiel, l’oxygène, est doté de huit protons (8O) (voir schéma). On peut ainsi continuer jusqu’aux plus gros atomes connus, qui ont un peu plus de cent protons dans leur noyau.

Le noyau de l’atome d’uranium, quant à lui, contient 92 protons. On le note 92U.

3°) Les isotopes d’un élément

Et les neutrons dans tout cela ? Ils viennent grossir le noyau d’un élément, sans changer sa nature. Exemple : un atome dont le noyau contient un unique proton s’appelle, nous l’avons vu, l’hydrogène. On le note 1H. Si on y ajoute un neutron, la masse du noyau double quasiment, mais il s’agit toujours d’hydrogène, notamment au niveau des propriétés chimiques, puisque le nombre de protons n’a pas varié. Pour le différencier, toutefois, puisqu’il est plus lourd, on parle de deutérium. On le note 21H (l’indice informe qu’il y a 1 proton dans le noyau, l’exposant indique qu’il y a deux particules au total dans le noyau, soit 1 proton + 1 neutron). Si l’on ajoute deux neutrons dans un noyau d’hydrogène, on obtient du tritium, noté : 31H (3 particules dans le noyau : 1 proton + 2 neutrons). Le deutérium et le tritium sont des isotopes de l’hydrogène[8] (voir schéma). Chimiquement parlant, ils ont les mêmes propriétés que l’hydrogène, mais pour le physicien nucléaire, c’est très différent.

4°) Les isotopes naturels de l’uranium

Sur Terre, de très nombreux éléments existent sous forme de plusieurs isotopes. Ainsi en est-il de l’uranium. A l’état naturel, plus de 99 % des atomes d’uranium ont, dans leur noyau, 92 protons et 146 neutrons. On parle donc d’uranium 238 :23892U (238 = 92 [protons] + 146 [neutrons]). Mais certains atomes d’uranium n’ont que 143 neutrons ; il s’agit de l’uranium 235 (23592U). Enfin, une très petite quantité d’atomes n’a que 142 neutrons, c’est l’uranium 234 (23492U).

L’uranium naturel est donc un mélange inégal des ces trois isotopes : 99,28 % d’isotope 238, 0,71 % d’isotope 235 et environ 0,005 % d’isotope 234 (le reste étant constitué d’isotopes encore plus rares)…

5°) Radioactivité naturelle et artificielle,

pénétration des rayonnements

A l’état naturel, l’uranium est un métal radioactif. Cela signifie que son noyau n’est pas stable et qu’il va tenter de se stabiliser en s’allégeant, c’est-à-dire en se déchargeant de certaines particules qu’il contient. C’est la radioactivité naturelle ou spontanée.

Pour se stabiliser, le noyau de l’uranium 238 s’allège de 4 particules : 2 protons et 2 neutrons (voir schéma de la désintégration). Or, nous avons vu plus haut que l’élément doté de deux protons s’appelle l’hélium. L’uranium 238 se décharge donc d’un noyau d’hélium (42He) qu’il projette à grande vitesse dans l’air. C’est ce qu’on appelle la radioactivité α. La radioactivité α intervient lorsqu’un noyau radioactif éjecte un noyau d’hélium.

Il existe trois sortes de radioactivités spontanées. Deux sont dues à l’éjection de corpuscules. Il s’agit : 1°) de la radioactivité α (émission d’un noyau d’hélium) ; 2°) de la radioactivité β- (émission d’un électron et d’un antineutrino). On y ajoute les rayonnements γ, qui ne sont pas des corpuscules mais à des ondes électromagnétiques de très haute fréquence que des noyaux instables émettent afin de se débarrasser d’un surplus d’énergie.

Signalons également l’existence d’une radioactivité artificielle qui n’existe pas naturellement mais que l’homme peut provoquer ; il s’agit de la radioactivité β+ (émission d’un positon et d’un neutrino), découverte en 1934 par les époux Curie.

Lorsque des noyaux radioactifs se déchargent de particules (réaction de désintégration), ils émettent un rayonnement. Plus les corpuscules éjectés seront nombreux, plus le rayonnement sera intense. L’intensité d’un rayonnement se mesure en Becquerels (Bq), c’est-à-dire en nombre de désintégrations par seconde (1 Bq = 1 une désintégration à la seconde). Une radioactivité α égale, par exemple, à 300 millions de becquerels signifie que 300 millions de noyaux se désintègrent en une seconde, donc que 300 millions d’héliums sont éjectés par seconde. En outre, plus les corpuscules seront chargés en énergie, plus le rayonnement sera énergétique.

Sans surprise, les rayons α, composés de gros noyaux, sont les moins pénétrants : ils sont arrêtés par une simple feuille de papier ou par une mince couche d’air de quelques centimètres d’épaisseur. Les rayons β, pour leur part, pénètrent davantage la matière ; les stopper nécessite un écran métallique de quelques millimètres d’épaisseur ou une couche d’air de plusieurs mètres. Quant aux rayons γ, un écran de plusieurs dizaines de centimètres de plomb ou de plusieurs mètres de béton doit être utilisé si l’on veut les arrêter[9] (voir schéma).

) Demi-vie d’un élément radioactif. Cas de l’uranium

Mais, me direz-vous, puisque l’uranium 238 a perdu deux protons pour stabiliser son noyau ; à l’arrivée, ce n’est plus de l’uranium.

C’est exact. Le noyau d’uranium 238 avait 92 protons. Après avoir émis un rayonnement α, il en a perdu deux et n’en a donc plus que 90. Ainsi s’est-il transformé en thorium (90Th). J’ajoute que le thorium est lui aussi instable. Il va donc à son tour libérer des particules lors d’une réaction radioactive et se transformer en protactinium. Ce phénomène interviendra jusqu’à l’obtention d’un noyau stable. Dans le cas de l’uranium 238, le noyau finalement obtenu après de multiples désintégrations est le plomb (voir schéma).

La conséquence de ce phénomène est évidente : si je prends un lingot d’uranium pur, la teneur un uranium diminuera au cours du temps, au fur et à mesure que les noyaux se transformeront en thorium, puis en protactinium etc. A supposer qu’on puisse attendre suffisamment longtemps, on verrait le lingot d’uranium se transformer progressivement en un lingot de plomb.

Pour chaque élément radioactif, les scientifiques ont donc déterminé le temps au bout duquel, dans un lingot préalablement pur, la moitié des noyaux auront disparu après transformation. C’est ce qu’on appelle la période ou demi-vie d’un élément radioactif. Cette période est très variable. Pour le cadmium 107, elle est de 6 h 42 min. En un peu moins de 7 heures, ainsi, la moitié d’un lingot de cadmium 107 s’est déjà transformée. Pour le polonium 210, elle est de 140 jours ; pour le strontium 90 de 28 ans. Pour l’uranium en revanche, elle s’élève à 4,5 milliards d’années, autant dire une éternité. Cela signifie qu’une zone contaminée à l’uranium et non traitée restera radioactive pendant plus de… 45 millions de siècles.

7°) Noyau fissible, intérêt civil et militaire

En 1939, les physiciens allemands Otto Hahn et Fritz Strasmann découvrirent que, bombardé par des neutrons, le noyau d’uranium 235 peut se casser en deux parties — réaction de fission —, donnant deux noyaux plus petits comme, par exemple, le strontium (38Sr) et le xénon (54Xe) (voir schéma). Ce genre de désintégration fournit beaucoup d’énergie, principalement sous forme thermique[10]. L’équation de la réaction peut s’écrire ainsi :

23592U + neutron → 23692U (très instable)  9538Sr + 13954Xe + 2 neutrons + Énergie

Voilà pourquoi l’uranium 235 fut désormais qualifié de combustible fissile : sa fission permet de récupérer de l’énergie utilisable ensuite pour produire de l’électricité (centrales nucléaires) ou provoquer des dégâts immenses (bombe atomique). L’intérêt se révèle d’autant plus grand qu’un gramme d’uranium 235 fournit autant d’énergie que la combustion de 2 tonnes de pétrole.

B) L’uranium appauvri

1°) Le nécessaire enrichissement de l’uranium naturel

L’ennui est que, comme nous l’avons vu, l’uranium naturel comprend seulement 0,71 % de l’isotope 235. Or, un taux si faible empêche toute exploitation. L’industrie nucléaire civile énergétique a besoin d’un combustible contenant au moins 3 à 4 % d’uranium 235[11]. Et si l’on veut construire une bombe atomique, ce pourcentage doit atteindre… 90%. Voilà pourquoi les scientifiques durent rapidement trouver des solutions pour enrichir l’uranium naturel afin d’augmenter sensiblement la proportion de l’isotope 235 par rapport à l’isotope 238. Tel fut l’objet du « projet Manhattan » conduit aux USA durant la deuxième guerre mondiale afin d’obtenir les premières bombes atomiques. La méthode adoptée consistait à faire passer l’uranium sous forme gazeuse (l’hexafluorure d’uranium : UF6) à travers une série de membranes très fines. Les molécules d’UF6 composées avec un atome d’uranium 235 étant plus petites que celles composées avec un atome d’uranium 238, elles franchissaient plus vite les obstacles. En amont, on récoltait donc un mélange enrichi en isotope 235 alors qu’en aval, le mélange était, par voie de conséquence, appauvri.

La récupération en amont d’un kilogramme d’uranium enrichi, entraîne celle, en aval, de 5 à 10 kilogrammes d’uranium appauvri, c’est-à-dire d’isotope 238.

2°) L’uranium appauvri :

un déchet devenu « arme absolue »

Avec l’apparition des premières centrales nucléaires dans les années 50, et la course aux armements atomiques, l’enrichissement de l’uranium devint une véritable industrie. Aujourd’hui, 50 000 tonnes d’uranium appauvri sont produites annuellement. Les stocks mondiaux actuels sont estimés à 1 million de tonnes, dont 500 000 tonnes rien qu’aux Etats-Unis.

Au début, l’uranium appauvri récupéré en aval fut considéré comme un déchet inutile. La plupart du temps, on le stockait dans des fûts hermétiques que l’on entreposait ici ou là.

Peu à peu, cependant, des militaires s’intéressèrent à ce métal. Pourquoi ? Tout d’abord parce qu’on pouvait l’obtenir à très peu cher et qu’il pouvait être aisément façonné.

Mais un autre élément entra en jeu. Dans les années 1970, l’apparition et la fabrication en série d’armes antichars redoutables (comme les ogives à charge creuse en fusion) entraîna l’apparition de nouveaux blindages toujours plus efficaces. A l’acier moulé d’antan, on ajouta des matériaux exotiques tels que la céramique, le verre, les composites (voir schéma). On inventa même le « blindage réactif » : des petites charges apposées à l’intérieur de la carapace explosaient lorsque le projectile frappait, dispersant ainsi la charge creuse. En réaction, les fabricants de bombes cherchèrent des métaux qui permettraient aux projectiles de percer avec toujours plus d’efficacité les carapaces. Ces métaux sont appelés : « pénétrateurs ». Durant la deuxième guerre mondiale, le pénétrateur largement utilisé fut l’acier. Puis virent les carbures de tungstène et les alliages tungstène-nickel-fer-colbalt dits « alliages lourds » (voir schéma).

Et c’est ici qu’intervint l’uranium appauvri. Ce métal était le plus dense connu sur terre. La masse volumique de l’acier utilisé pendant la seconde guerre mondiale était de 7 800 kg/m3 ; celle des alliages lourds de tungstène se montait à 17 500 kg/m3. Avec l’uranium appauvri, on parvenait à 18 500 kg/m3. D’où un progrès attendu dans la capacité à pénétrer. Mais ces progrès allaient être beaucoup plus considérables pour la raison suivante : alors que les alliages lourds de tungstène s’écrasaient sur le blindage du char touché, il apparut que l’uranium appauvri se cisaillait lorsqu’il atteignait la cible, d’où un auto-affûtage qui le rendait encore plus pointu au fur et à mesure qu’il pénétrait dans la carapace (voir schéma)[12]. Ainsi, face au tungstène qui devenait inefficace lorsque la cible était située à 2 000 m environ, l’uranium appauvri perçait encore à plus de 3 000 m.

Enfin, les températures atteintes lors de la pénétration (1 800 °C) provoquaient la fusion de l’uranium et sa dispersion en fines gouttelettes brûlantes (c’est l’effet pyrophorique). Dès lors, une fois le projectile parvenu à l’intérieur de l’engin, occupants et matériel recevaient une douche de métal en fusion, douche qui brûlait tout ce qui pouvait brûler et qui faisait exploser tout ce qui pouvait exploser[13]. En conséquence, un char touché par un « obus flèche » pouvait être déchiqueté en quelques secondes. Un colonel américain qui, en 1991, participa aux combats dans le Golfe, raconta plus tard : « le char [touché] était détruit sur le coup : une explosion, feu et parfois en quelques secondes, explosion du char avec explosion de la tourelle » (voy. la transcription de l’émission « Guerre radioactive secrète » ; voir la carcasse d’un engin irakien détruit). Les militaires venaient donc de trouver une arme quasi absolue contre les blindés ennemis. Cette arme pouvait en outre être utilisée contre les bunkers, les abris pour chars et pour avions.

Voilà pourquoi l’uranium appauvri fut désormais utilisé dans la production en grande série d’« obus flèches », extrêmement pointus, de balles équipant les mitrailleuses antichars et de bombes destructrices de bunkers (voir schéma d’un « obus flèche »).

A l’heure actuelle, les munitions à l’uranium appauvri sont tirées par de nombreux types d’armes : par exemple, les tanks américains M1, M60, MIA1 et MIA2 (Abrahams) tirent des obus calibre 120 mm de types M827, M829 (E1 & E2) et M829 (A1 & A2). Ces projectiles contiennent respectivement 3.1, 4 et 4.9 kg d’uranium appauvri (voir un char tirant un « obus flèche »). Certains tanks M1 et M60, équipés de canons plus petits, tirent des obus calibre 105 mm de types M735A1, M833 et XM900E1 qui contiennent respectivement 2.2, 3.7 et 10 kg d’uranium. Dans le domaine de l’aviation, les fameux avions A-10 Thunderbolt II dits « tueurs de chars » utilisent des obus de 30 mm de type GAU-8 ou PGU-14 (pour la version navale) qui contiennent 300 g d’uranium[14].

3°) La nocivité de l’uranium appauvri

Naturellement, cette nouvelle arme fut immédiatement suspecte d’un très grave défaut : sa nocivité pour l’environnement et l’être humain.

En effet, malgré une radioactivité plus faible comparée à celle de l’uranium naturel, l’uranium appauvri est tout de même une substance rayonnante (51 millions de becquerels par kilogramme pour l’uranium naturel contre 40 millions de becquerels par kilogramme pour l’appauvri)[15]. Voilà d’ailleurs pourquoi aux Etats-Unis, « les installations de la Défense qui manipulent ou qui font des essais de tirs de munitions à UA [uranium appauvri] doivent avoir un permis de la Nuclear Regulatory Commission » ; car « la présence d’UA comporte le risque supplémentaire de radioactivité, d’où la présence d’un contrôle réglementaire »[16]. De plus, il est à noter que l’uranium appauvri contient non seulement les isotopes 238, 235 et 234 de l’uranium, mais également — et suite aux désintégrations de ceux-ci — du thorium 234, du protactinium 234 et du thorium 231. Or, tous ces éléments émettent des rayonnements α, β et γ (en quantité moindre). Nous sommes donc en face d’une radioactivité multiple.

Or, je rappelle que la radioactivité est très dangereuse pour les êtres vivants (j’expliquerai plus bas pourquoi). L’effet biologique provoqué par un rayonnement sur l’être humain se mesure en sievert (symbole : Sv. Ancienne appellation : rem.Équivalence : 1 Sv = 100 rems). La radioactivité naturelle et civile (radiographies médicales, télévision, montres phosphorescentes…) délivre à l’Homme environ 2 mSv par an (2 mSv = 0,002 Sv). Les normes de sécurité donnent les chiffres limites de 5 mSv par an pour la population et de 50 mSv annuels pour ceux qui travaillent dans le domaine du nucléaire (soit 25 fois la dose normale)[17]. L’Homme est censé supporter sans dangers jusqu’à 3 mSv par semaine sans dépasser 30 mSv par an.

Maintenant, comparons : Léonard Dietz a étudié la nocivité de l’uranium appauvri. Ses travaux montrent qu’une particule d’uranium appauvri mesurant 2,5 microns (0,0025 mm) engendre une contamination radioactive de 1 700 mSv par an, soit 34 fois le maximum autorisé. Une particule de 5 microns fait passer la dose à 13 600 mSv, soit près de 300 fois la dose autorisée dans l’industrie nucléaire[18].

De plus, à l’image de tous les autres métaux lourds comme le plomb, le mercure etc., l’uranium appauvri peut être ingéré ou inhalé s’il existe sous forme de fines particules en suspension dans l’air (voir schéma). Dans ce cas, il se fixera dans l’organisme où ses rayonnements pourront provoquer de graves dégâts (malformations et empoisonnements pouvant entraîner la mort). Dans un communiqué déjà cité, le CRIIRAD a précisé que les rayonnements α émis par les isotopes radioactifs de l’uranium sont très énergétiques, donc très destructeurs au niveau cellulaire : « la désintégration d’un seul de ces atomes est capable de créer plus de 100 000 lésions dans la cellule où il est fixé »[19].

Ces données ne suffisent cependant pas à conclure que l’uranium appauvri serait un danger pour l’environnement, les animaux et les humains. Pourquoi ? Parce que les effets d’un poison quel qu’il soit ne dépendent pas uniquement de sa toxicité intrinsèque ; ils dépendent également des doses utilisées. Ainsi, bien que l’arsenic soit un poison très violent, quelques microgrammes ingérés ne suffisent pas à tuer. Il en est de même pour l’uranium appauvri. Tout dépend de sa concentration dans un endroit donné, donc :

- de sa capacité à rester en suspension dans l’air (en effet, les oxydes d’uranium sont des métaux lourds dont on pourrait penser qu’ils ne resteront pas longtemps à flotter dans l’atmosphère, sauf vent violent) ;

- de son habilité à se disperser dans la haute atmosphère ou dans les profondeurs du sol (ce qui le « diluerait » et le rendrait ainsi moins nocif).

 Deuxième partie

Le cas de l’Irak

I) L’usage de l’uranium appauvri pendant la guerre du Golfe (1991)

Depuis plusieurs années, les militaires testaient les munitions à base d’uranium appauvri. La guerre du Golfe en 1991 allait être la première occasion de mener une expérience « grandeur nature ». Allaient-ils laisser passer cette chance ? Les comptes rendus de presse parus lors des combats le laissent accroire : on n’y trouve nulle mention de munitions à l’uranium appauvri. Mais l’Armée sait garder des secrets…

1°) Une guerre riche en expérimentations

Dans un premier temps, soulignons que cette guerre fut riche en essais ou en nouveaux tests d’efficacité. Elle fut l’occasion d’expérimenter, à grande échelle, des vaccins classés « secret défense » et des substances comme le bromure de Pyridostigmine ou celle contenues dans la pilule Vyrgil[20].

Dans le domaine de l’armement, les Américains utilisèrent dans le désert — après l’avoir fait une première fois dans la jungle au Vietnam — ce que l’on a appelé la « bombe atomique à pas cher » (Discount A-Bomb), connue sous la référence CBU-55/B. Une fois larguée dans l’air, elle laisse échapper trois containers (les BLU-73/B), remplis chacun de 50 kg d’un combustible liquide hautement explosif. Parvenus à environ 10 mètres du sol, les containers laissent échapper le liquide qui forme alors un nuage de brume recouvrant une très large surface. Une fois ce nuage parvenu au sol, une fusée-détonateur provoque l’explosion du combustible. Alors, une intense onde de choc détruit tout ce qui se trouve à la surface sur des centaines de mètres : arbres, bâtiments, véhicules, mines… ; dans le même temps, l’explosion provoque une aspiration d’air qui tue les soldats aux alentours en vidant leurs poumons (voir schéma)[21].

2°) L’incroyable histoire du document secret remis à Nick Cohen

Dès lors, on ne sera pas surpris d’apprendre qu’en Irak, les Anglo-américains ont également testé les armes à l’uranium appauvri. A notre connaissance, le premier grand organe de presse qui leva un coin du voile fut le Time Magazine. Dès le 18 mars 1991, il publia un article du journaliste Nick Cohen intitulé : « Un danger caché dans les obus ? » (A Hidden Danger in the Shells ?). Huit mois plus tard, le 10 novembre 1991, ce même journaliste fit paraître un article sensationnel dans The Independant de Londres. Son titre était : « Déchets radioactifs laissés dans le Golfe par les Alliés » (Radioactive waste left in Gulf by Allies). N. Cohen se fondait sur un rapport « top secret » de l’United Kingdom Atomic Energy Authority (le Commissariat britannique à l’Énergie atomique), selon lequel un total de 40 tonnes d’uranium appauvri aurait été utilisé en Irak, que c’était suffisant pour provoquer 500 000 décès (bien que cette estimation ait été qualifiée d’« absolument non réaliste » dans les faits) et qu’une petite équipe allait être envoyée sur les lieux dans le plus grand secret afin de déterminer l’étendue de la pollution. Ce rapport, il l’avait obtenu grâce à une personne anonyme qui l’avait découvert par hasard à l’Atomic Energy Authority où elle travaillait. Abasourdie par son contenu, elle avait attendu d’être seule pour en faire une copie avant de partir. Complètement désorientée, ne sachant plus que faire, elle avait finalement téléphoné en pleine nuit au journaliste et avait accepté de lui remettre la copie effectuée en cachette[22].

3°) Des preuves matérielles

découvertes sur le terrain

Fausse information ? Canular ? Non, car des preuves matérielles ont été découvertes sur le terrain après les combats. Interrogé par l’équipe de M. Meissonnier, un épidémiologiste allemand qui s’intéressait aux maladies touchant les Irakiens, le professeur Siegwart-Horst Günther, raconta :

Aux mois de mars et mai 1991, j’ai trouvé des balles inhabituelles sur le champ de bataille, et aussi des douilles. Elles étaient peu ordinaires [voir un cliché]. Ayant été officier dans l’Armée allemande, j’ai trouvé ça suspect, mais sans idée précise […]. J’ai appelé la Police irakienne pour qu’ils ramassent ces balles. J’ai emporté quelques douilles et une balle en Allemagne afin de les faire analyser. En juillet 1992, j’ai fait des tests à l’Université [nom inaudible], à l’Université technique de Berlin et, plus tard, à la Free University. Ils étaient tous sous le choc et disaient : « cette balle est fortement toxique et radioactive. Où l’avez-vous trouvée ? »[23].

A cette même époque (1992), un membre de congrès américain, Ron Wyden, débuta une enquête sur les véhicules américains touchés par des projectiles à l’uranium appauvri lors des combats dans le Golfe[24].

Le professeur Günther n’est pas seul à avoir fait ces découvertes. Trois ans plus tard, en septembre et octobre 1994, Layth Al Kassab, un médecin irakien qui avait été mandaté par l’ONU pour étudier la contamination en Irak, se rendit avec une équipe sur les lieux où la Garde républicaine s’était battue, dans le sud du pays. Tout comme le professeur Günther, il trouva des munitions non-explosées à base d’uranium appauvri ; alors qu’au sol, le taux de radiations était de 7 micro-Rœntgen par heure, la balle irradiait à la cadence de 60,8 micro-Rœntgen par heure. Il vit également des chars détruits contaminés. A la frontière Irako-saoudienne, il découvrit de l’uranium appauvri à proximité d’une station de pompage d’hydrocarbures et dans la zone démilitarisée avec le Koweït (coté irakien) (voir carte des zones où des munitions à l’UA ont été tirées)[25].

En quelles proportions, toutefois, ces munitions ont-elles été utilisées ? L’auteur de l’article déjà cité paru dans la Revue Militaire Canadienne écrit : « Les munitions à UA [uranium appauvri] ont été utilisées en abondance […] lors de la guerre du Golfe (au Koweït et en Irak) »[26]. Les témoignages recueillis auprès d’anciens combattants confirment la thèse d’une large utilisation. Citons par exemple un colonel américain, membre de l’équipage d’un char, qui précisa :

On nous a donné seulement ce qu’on appelle des projectiles [M]829 A1, à l’uranium appauvri. Je ne me souviens pas avoir reçu d’autres types de munitions [Id.].

De son côté, une Américaine qui, dans le Golfe, conduisait un camion de l’Armée raconte :

Quand on est entré en Irak […] il y avait tout cet équipement irakien carbonisé ou fondu, et les pneus brûlaient encore alors qu’on passait […]. C’était vraiment l’horreur. Je ne comprenais pas pourquoi… comment ces tanks étaient tellement carbonisés, et comment les choses avaient fondu. Je ne comprenais pas ce phénomène [Id.].

Or, nous avons vu plus haut la terrible efficacité des projectiles à l’uranium appauvri contre les chars. De façon évidente, cette femme évoluait au milieu d’engins détruits par des obus à l’uranium. Je souligne d’ailleurs qu’aujourd’hui, et comme beaucoup de ses camarades, cette membre de l’Armée est très malade : elle a subi une ablation de la thyroïde (organe très vulnérable aux rayonnements), ses os grandissent, sa mémoire est devenu défaillante etc.

J’ajoute qu’en France, l’Association des Victimes de la Guerre du Golfe (Avigolfe) a mené une enquête auprès de 150 militaires qui avaient participé aux opérations. Dans un rapport intermédiaire, on trouve les réponses suivantes concernant des possibles « véhicules bombardés ayant un aspect inhabituel » :

Pendant notre progression sur le fort d’Al Salman, nous rencontrions des chars détruits et beaucoup de déchets de l’artillerie US. […] (nombreux témoignages identiques) ;

Je suis passé plusieurs fois devant des carcasses de chars brûlées ou qui brûlaient (nombreuses réponses identiques) ;

Etant en pointe, l’unité a été amenée de nombreuses fois à fouiller des chars et véhicules irakiens T72 BTR SV4 14/5 calcinés, vitrifiés. Je signale que les T72 avaient été tirés trois à quatre fois à l’obus flèche (unité détachée du 1er RHP/3è escadron sous 1er REC ) ;

Les positions irakiennes étaient traitées systématiquement avant notre arrivée par les avions américains A-10 qui ne tiraient que des obus de 30mm à l’uranium appauvri – lors de l’attaque le 23.02, les A-10 nous appuyaient et nous avons vu plusieurs fois des tirs à 500 m devant nous (plusieurs réponses identiques.)

Dans son édition du 4 mars 1991, Newsweek annonça que près de 1 700 chars irakiens (sur 4 280) avaient déjà été détruits, parmi lesquels de nombreux T-72 soviétiques, un modèle de pointe[27].

Tous ces faits laissent penser qu’une grande quantité de munitions à l’uranium appauvri a été utilisée en Irak afin d’écraser en un temps record l’armée de Saddam Hussein.

Le colonel Daxon n’a-t-il d’ailleurs pas déclaré :

L’impact immédiat [de l’utilisation d’armes contenant de l’uranium appauvri] dans le Golfe, c’est que c’est une des raisons qui a fait que cette guerre a été si courte. C’est un des éléments qui nous a permis de gagner cette guerre aussi vite[28].

Aujourd’hui, certaines estimations ont été publiées.

D’après la Revue Militaire Canadienne :

Lors de la guerre du Golfe, la US Army a utilisé 504 obus de 105 mm et 9 048 munitions de chars de 120 mm. L’Armée britannique a tiré 88 munitions de chars 120 mm. Les avions A-10 de la US Air Force ont lancé 783 514 obus d’UA de 30 mm, et les avions AV-8B du US Marine Corps ont largué 67 436 obus d’UA de 25 mm [op. cit., p. 45, col. A. ].

Un autre document parle de 14 000 obus gros calibre, parmi lesquels 10 000 ont été tirés (7 000 à l’exercice, 3 000 sur le champ de bataille) et 3 000 perdus[29].

Dès 1998, lors d’un symposium organisé à Bagdad sur la question, le gouvernement irakien affirma que 285 tonnes d’uranium appauvri avaient été lancées par les Alliés en 1991[30]. Cette estimation fut confirmée par un membre du département de la Défense américain qui, devant les caméras, parla de 300 tonnes[31].

II) Les effets de l’uranium appauvri en Irak

1°) Pourquoi la radioactivité est-elle dangereuse ?

Avant d’étudier les conséquences de la guerre du Golfe sur la santé en Irak, il convient d’exposer sommairement les raisons des méfaits de la radioactivité sur les êtres vivants, et plus particulièrement sur l’Homme.

a) La cellule : « unité fondamentale de la vie »[32]

D’après la science officielle, l’Homme est constitué à la base de cellules qui se reproduisent sans cesse par division (une cellule mère se divise pour donner deux cellules filles). Bien que de types différents suivant l’organe (peau, muscles, os, système nerveux…) ces cellules sont toutes construites sur le même schéma : une membrane extérieure qui retient un liquide intérieur (le cytoplasme) dans lequel flotte le noyau (voir schéma)[33]. Au sein de ce noyau se logent les chromosomes (constitués d’ADN) qui contiennent toutes les informations nécessaires au maintien en vie de la cellule ainsi qu’à sa division. Ils constituent le patrimoine génétique de la cellule. On peut les comparer à un livre rempli de pages sur lesquelles sont imprimés des mots d’ordre (les pages, ce sont les brins d’ADN ; les mots d’ordre, ce sont les acides nucléiques). Voilà pourquoi le noyau est souvent qualifié de « véritable poste de commande »[34], Dans le cytoplasme circulent entre autres des molécules (les ribosomes) qui synthétisent des protéines nécessaires à la vie de l’édifice et qui assurent la liaison entre le noyau et la membrane extérieure. La membrane, enfin, gère les échanges avec l’extérieur.

Ces cellules sont à la base des mécanismes qui assurent notre vie corporelle. Si elles viennent à mourir en masse, à mal fonctionner ou à se reproduire dans la plus totale anarchie, l’être humain meurt à plus ou moins court terme.

b) Les rayonnements endommagent

gravement les cellules

Maintenant, que se passe-t-il lorsqu’un rayonnement suffisamment énergétique frappe nos cellules ? Prenons le cas du rayonnement α (constitué de noyaux d’Hélium). Bien qu’il soit peu pénétrant, on peut ingérer par accident des particules qui émettent ce genre de rayon. A. Delaruelle et A. I. Claes écrivent :

[…] lorsque des particules α ont pénétré dans l’organisme, soit par l’air que l’on a inspiré, soit par la nourriture que l’on a prise ou par suite d’un contact d’un radioélément avec une blessure, elles ravagent un certain nombre de cellules, provoquant de la sorte des lésions qui peuvent être graves[35].

En effet :

1°) Dans un premier temps, les particules vont trouer la membrane extérieure des cellules. D’où une perméabilité fortement altérée, des « fuites » et des échanges avec l’extérieur qui ne peuvent plus être gérés.

2°) Dans le cytoplasme, les particules vont casser certaines molécules qui assurent la synthèse des protéines et la communication entre le noyau et la membrane extérieure. Certaines continueront à fonctionner, mais mal. D’où la production de substances imprévues, très souvent toxiques, et des communications altérées.

3°) Mais le plus grave intervient au niveau du noyau : si le rayonnement touche le noyau, il pourra fractionner les chromosomes. Dès lors — et pour reprendre la comparaison faite plus haut —, on se retrouve face à un livre qui a été coupé en plusieurs partie et dont des pages viennent à manquer. Lorsque la nature tentera de le recoller, il est très probable que les pages se retrouveront en désordre avec, en plus, certaines lacunes. D’où un patrimoine génétique sérieusement perturbé, voire totalement perdu (voir schémas)[36].

En conséquence, les cellules touchées vont donc soit mourir, soit initier un processus de réplication désordonné. Telle est l’origine des mutations et des cancers constatés chez les irradiés[37]. Il est d’ailleurs à noter qu’en cas de guerre atomique, les scientifiques estiment que les réserves d’eau, de lait et de nourriture non contaminés devront être réservées en priorité aux femmes enceintes et aux bébés : « Les autres devront accepter une contamination qui les fera probablement mourir prématurément de leucémie ou de cancer quelconque »[38].

Les dégâts causés par les rayonnements sont d’autant plus graves qu’ils touchent des cellules à division rapide. Celles qui succombent le plus facilement sont, par ordre de sensibilité décroissante : les cellules souches de spermatozoïdes, les lymphocytes, les cellules souches de globules rouges, celles des muqueuses (estomac, intestin…) de la peau, du système nerveux central, des muscles, des os, du collagène (tissus de soutien) (voir schéma)[39]. Une contamination radioactive provoquera donc en priorité des stérilités (souvent temporaires), des lymphomes, des leucémies, de graves pathologies gastro-intestinales, des cancers de la peau, du cerveau et tumeurs osseuses.

c) Les deux types d’irradiations

Dans les faits, il existe de types d’irradiations : l’irradiation externe (si la source radioactive à l’extérieur du corps) et l’irradiation interne (si la substance radioactive a été absorbée soit par ingestion, soit par inhalation).

A supposer que l’irradiation soit externe, elle peut être soit locale (ne touchant qu’une partie du corps), soit générale (tout le corps a été atteint). En cas d’exposition locale (une main ou un bras par exemple), l’irradiation n’entraînera qu’une brûlure et nécrose de la partie touchée.

Mais si tout le corps est touché, les dégâts pourront être bien plus sérieux. Dans l’immédiat, on relèvera :

-      des ennuis digestifs et des infections du fait que, la muqueuse gastro-intestinale étant altérée, les bactéries de la flore intestinale passent dans le sang ;

-      une accumulation de glycogène dans le foie, pouvant aller jusqu’à empêcher son fonctionnement ;

-      une diminution du quotient respiratoire ;

-      un effondrement du système immunitaire (résultat de l’irradiation des organes producteurs d’anticorps comme la moelle des os).

Dans les mois et les années qui suivront apparaîtront toutes les pathologies cancéreuses (cancers et tumeurs, mais aussi lymphomes et leucémies).

A supposer que l’irradiation soit interne, les substances radioactives ingérées ou inhalées auront une action qui dépendra de leurs propriétés chimiques. Celles-ci décident de la localisation et de l’élimination plus ou moins rapide. Certaines (comme l’iode 131) se fixeront dans la tyroïde ; d’autres, dont le mécanisme s’apparente à celui du calcium — comme le strontium 90 — se fixeront dans les os. Insolubles dans l’eau, les molécules d’oxyde d’uranium, pour leur part, se logeront plusieurs années dans les canaux lymphatiques pulmonaires.

Comme dans le cas de l’irradiation externe complète, ce genre contamination radioactive entraînera l’apparition de pathologies cancéreuses diverses dans les mois et les années qui suivront.

Soulignons que les bébés nourris au lait sont davantage exposés, car les mammifères contaminés concentrent des particules comme le strontium pas seulement dans leur os, mais aussi dans le lait. Quant aux enfants, ils sont toujours plus sensibles du fait que leurs cellules se divisent plus rapidement que celles de l’adulte[40].

d) Deux accidents nucléaires

ont confirmé les théories

Ces théories ont été confirmées sur l’Homme non seulement après bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki, mais aussi après deux accidents nucléaires fameux : celui de Three Mile Island (USA) et celui Tchernobyl.

Le 28 mars 1979, le réacteur n° 2 de la centrale nucléaire de Three Mile Island fut le siège d’une fusion partielle qui provoqua une contamination de l’enceinte de confinement et, finalement, des rejets radioactifs à l’extérieur. Pendant plusieurs années, les autorités affirmèrent, sur la foi d’études, qu’aucune augmentation significative des cancers n’avait été enregistrée autour du site. En 1990, ainsi, Hatch et al conclurent : « l’ensemble de nos résultats n’apporte pas d’arguments convaincants [pour en déduire] que les radiations émises par le réacteur de Three Mile Island ont influencé le risque de cancer pendant la période limitée du suivi effectué »[41]. Cette prise de position officielle permit aux auteurs du livre L’énergie nucléaire en 110 questions d’asséner en 1996 : « Les rejets radioactifs n’ont affecté ni la population ni l’environnement » (p. 105). Un an plus tard, cependant, suite à la réévaluation de certains résultats, une équipe d’enquêteurs conclut : « nos résultats appuient l’hypothèse d’une relation entre les doses de rayonnement [accidentelles] et l’augmentation de l’incidence de cancers autour de TMI [Three Mile Island] »[42].

Des résultats encore plus nets furent obtenus pour Tchernobyl. Le 26 avril 1986, un de réacteurs de la centrale fut le siège d’une explosion due à une surpression de vapeur d’eau. Pendant dix jours, il brûla, rejetant dans l’atmosphère des particules hautement radioactives (combustible et produits de fission). Après une certaine période de latence (quatre ans environ), une augmentation significative des pathologies cancéreuses fut enregistrée dans la région. Des enfants furent atteints de cancers de la thyroïde et de leucémie infantile (maladie due à une altération chromosomique), y compris en Grèce, pays qui subit les retombées. Chez les « liquidateurs » (ainsi désigne-t-on les ouvriers qui nettoyèrent la centrale), on releva un nombre supérieur à la normale de cancers de la vessie, de la thyroïde ainsi que des leucémies. Dans la région la plus touchée, Gomel, une augmentation des cancers du colon, du rectum, de la vessie, du rein, de la thyroïde et du sein (chez la femme) fut également notée[43].

Ces études confirment la nocivité des rayonnements radioactifs sur l’Homme.

e) Le cas des malformations congénitales

Reste cependant ce qui frappe le plus les esprits, je veux parler des malformations congénitales dues à une contamination radioactive. Des populations irradiées vont-elles donner naissance à des enfants affectés de déformations plus ou moins graves (qu’ils soient viables ou mort-nés) ?

Dans un livre destiné au grand public, publié en 1996 sous la direction du Directeur général de l’énergie et des matières premières français et intitulé : L’énergie nucléaire en 110 questions, on lit :

« Aujourd’hui, rien ne permet d’établir une relation de cause à effet entre rayonnements et malformations congénitales. Les rayonnements radioactifs figurent parmi les facteurs susceptibles d’expliquer l’apparition d’anomalies génétiques chez le nouveau-né. Des maladies héréditaires, des produits chimiques apportés accidentellement par l’air, les aliments, certains médicaments ou des mutations spontanées peuvent aussi entraîner ces malformations. Dans tous les pays occidentaux, 2 % des naissances présentent régulièrement des anomalies de ce type plus ou moins graves. Seules des études très longues et rigoureuses peuvent établir l’augmentation de leur fréquence[44]. »

Les auteurs mentionnent ensuite trois études qui paraissent innocenter les rayonnements dans les naissances d’enfants mal formés.

A propos de Tchernobyl, ils écrivent :

Pour Tchernobyl, un rapport soviétique publié en 1987, seule source officielle dont on dispose actuellement, ne relève aucune augmentation du nombre de malformations sur les enfants nés entre avril 1986 et février 1987. Les 15 enfants nés dans cette période à Prypiat, ville située au voisinage immédiat de la centrale, ne présentent aucune difformité à la naissance. Leurs mères, enceintes au moment de l’accident, ont pourtant été exposées à des doses de radiation élevées. Ce bilan, encore provisoire, attend le résultat d’investigations en cours [Ibid., p. 99].

Puis ils citent le cas de Japon : « [...] sur les 50 000 enfants descendant de parents irradiés à Hiroshima et à Nagasaki, aucune augmentation des malformations n’a été observée » (Id.) et, enfin, celui d’enfants de personnes ayant subi des radiothérapies : « Même conclusion pour des enfants dont les parents ont été irradiés dans le cadre de traitements médicaux » (Id.)[45].

La lecture de cet ouvrage laisse donc croire que la radioactivité ne pourrait engendrer des malformations chez les enfants à naître. Pourtant, bien d’autres publications scientifiques affirment le contraire. Dans leur Précis d’énergie nucléaire, ainsi, A. Delaruelle et A.I. Claes écrivent :

[Les irradiations] peuvent provoquer des mutations provenant de lésions au niveau des chromosomes et des gênes (malformations, tares etc.) et des altérations fonctionnelles[46].

« Tares », « malformations », les termes utilisés sont clairs…

Au USA, les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (Centers for Diseases Control ans Prevention) ont publié un document qui traite de l’exposition prénatale aux radiations. On y apprend qu’un fœtus de deux à sept semaines qui reçoit une dose de 5 à 50 rads aura un risque accru de « déformations majeures », ce risque devenant « substantiel » si la dose dépasse les 50 rads (voir schéma)[47].

En France, le CHU de Rouen a publié un manuel de chirurgie pédiatrique qui traite des malformations faciales. Sous le titre « Étiologie des malformations faciales », on lit :

Pour la majorité de ces malformations, aucune étiologie ne peut être prouvée […]. L’étiologie est probablement pluri-factorielle et on distingue deux grands groupes, les malformations d’origine exogène et les endogènes.

Parmi les exogènes, on distingue les malformations d’origine physique (radioactivité, brides amniotiques…), chimique (prise de médicaments tératogènes, tétracyclines, corticoïdes, antimitotiques…), biologique (agression bactérienne ou virale précoce, herpès, rubéole…)[48].

On le voit, les médecins admettent sans peine que la radioactivité est à l’origine de certaines malformations (ici de type faciales), même si elle n’intervient pas dans toutes.

Citons enfin l’étude intitulée : « Tchernobyl : quelques faits dérangeants », qui affirme :

« L’irradiation crée des mutations dans les cellules somatiques pouvant conduire à des cancers. Les cellules de reproduction peuvent elles aussi subir des mutations qui seront transmises aux descendants en accroissant le fardeau génétique. Les effets génétiques sur les êtres humains sont mal connus car ils impliquent des temps d’observation de longue durée et les données génétiques sont surtout animales […].

Si la cellule touchée est une cellule reproductrice, cellule du testicule ou cellule de l’ovaire, la modification de l’ADN peut être source d’anomalie génétique. Dans le cas où cette cellule est fécondée, l’anomalie génétique (ici aberration chromosomique) peut provoquer un avortement précoce, c’est-à-dire dans les premières semaines de la grossesse, et, du fait de sa précocité, l’avortement peut passer totalement inaperçu, se manifestant éventuellement par des règles un peu tardives et un peu plus abondantes qu’à l’ordinaire. C’est ce qui arrive le plus fréquemment en cas d’anomalie génétique importante, touchant les chromosomes. Mais quelquefois la grossesse peut se maintenir et aboutir à la naissance d’un enfant porteur de malformation congénitale [Étude déjà citée]. »

Alors, où est la vérité ? Pour le savoir, il faut d’abord comprendre que, malgré son sérieux, l’étude menée à Hiroshima et à Nagasaki ne saurait avoir une portée générale. En effet, une contamination survenue à la suite de l’explosion d’une bombe atomique à plusieurs centaines de mètres d’altitude est très spéciale. Le pic de pollution qui suit immédiatement la détonation s’estompe rapidement du fait, principalement, de la dispersion des particules radioactives dans l’air. En revanche, une contamination qui aura pour cause la présence longue, voire permanente, d’une ou plusieurs sources radioactives à même le sol sera d’un type radicalement différent : dans ce cas, il n’y aura sans doute pas de pic prononcé de pollution, mais un taux relativement élevé pendant longtemps. Par conséquent, les études menées à Hiroshima et à Nagasaki ne peuvent s’appliquer qu’à des zones victimes d’un bombardement nucléaire ; on ne saurait extrapoler aux autres cas…

Ce que j’affirme trouve d’ailleurs une confirmation éclatante avec l’affaire de Jadugoda, en Inde. En 1967, une mine d’uranium (la seule du pays) fut ouverte tout près de ce village. Dans les années qui suivirent, deux autres mines furent fondées. Comme c’est souvent le cas dans ces pays, les normes de sécurité ne furent absolument pas respectées : ouvrier travaillant sans protection, déchets contaminés déversés dans des étangs non imperméabilisés au fond (d’où infiltrations et contamination des eaux de la région), fûts contaminés laissés à l’abandon et réutilisés par des habitants pour… conserver des aliments… Trente-quatre années après l’ouverture du site, et bien que la contamination radioactive n’atteigne pas des niveaux effarants, les populations de la région sont gravement touchées : outre les cancers du cerveau, les tumeurs des os et les leucémies (qui touchent 60 % des ouvriers de plus de 50 ans), outre les cas de stérilité (aucun enfant n’est né de 1998 à 2002 dans deux villages proches), on note un grand nombre de malformations congénitales : « Pendant les 34 années d’exploitation du complexe [minier], 35 % des enfants nés dans la région ont été marqués par des malformations » déclare le président d’une association locale de défense[49]. Parmi eux, Padya, dont les pieds ont chacun six orteils : « Encore cela n’a rien d’exceptionnel [dans la région], quoique, chez Padya, le sixième orteil ait la taille d’un index et soit planté sur le dessus du pied » (Id.).

Le cas de Jadugoda démontre que même une radioactivité faible peut, sur le long terme, avoir des effets dévastateurs[50]. Ce fait ne surprend pas, puisque les particules radioactives absorbées pas la femme enceinte ont la redoutable propriété de traverser la barrière placentaire et de pénétrer ainsi dans le fœtus[51].

Mais une autre confirmation de ce que j’avance peut également être trouvée à Tchernobyl. Dans L’énergie nucléaire en 110 questions, les auteurs n’ont mentionné qu’une étude vieille de neuf ans et portant sur un échantillon minuscule, pour affirmer qu’aucune malformation congénitale n’avait été observée. Manque de chance, un an après la parution de leur ouvrage, une généticienne russe, Rosa Goncharova, publia une première synthèse des études menées pour appréhender les effets de la pollution nucléaire. Elle cite le professeur J.-L. Lazjuk qui, en 1979, avait mis en place le suivi des anomalies congénitales chez les nouveau-nés en Bélarus. En 1996, il écrivit :

Depuis 1986, la fréquence des Malformations Congénitales à Déclaration Obligatoire sur le territoire national a augmenté de façon significative dans toutes les régions de Bélarus. L’augmentation a été la plus forte dans les régions du pays où la contamination par le Cs 137 [césium 137] atteint 15 Ci/km2 (555 kBq/m2) [comprenez : des lieux ou sur chaque mètre carré, on enregistre 555 000 désintégrations de noyaux radioactifs par seconde]. Les anomalies enregistrées chez les embryons, les fœtus et les nouveau-nés, dépassent considérablement les prévisions de la Commission Internationale de Protection Radiologique[52].

Pour mener son étude, J.-L. Lazjuk a tout d’abord considéré les statistiques des malformations données par l’Institut de Recherche pour les Malformations Congénitales et les Maladies Héréditaires du Ministère de la Santé Publique de la République de Bélarus. Elles montrent une augmentation considérable de la fréquence des anomalies dans le pays : si l’on tient compte des avortements thérapeutiques réalisés après dépistage de malformations en cours de grossesse (cela a représenté plus de 1500 interruptions de grossesse thérapeutiques de 1991 à1994), cette fréquence passe de 1,25 % en 1985 à 2,24 %, soit un quasi doublement. Afin d’affiner ses recherches, J.-L. Lazjuk a recensé trois catégories de zones : les zones dites « propres » (déclarées sans contamination), les zones faiblement contaminées et les zones fortement contaminées (radioactivité supérieure à 555kB/m2). Les hausses des malformations congénitales à déclaration obligatoire entre les périodes 1982-1985 et 1987-1992 sont les suivantes : zones « propres » : + 24 % ; zones faiblement contaminées : + 30 % ; zones fortement contaminées : + 83 % (voir tableau). Ajoutons que, selon d’autres études, le nombre total de mutations chromosomiques chez les enfants nés dans les zones très polluées est 1,5 fois plus élevé que chez ceux nés dans les autres zones et 2 fois plus élevé que chez un groupe d’enfants-témoins nés au Royaume-Uni. Dès lors, et quelle que soit l’interprétation donnée pour le résultat surrenant obtenu dans les zones « propres », la conclusion s’impose : une relation existe entre les rayonnements, les mutations chromosomiques et les malformations. Comme l’écrit R. Goncharova : « Il a été trouvé que la fréquence des mitations est corrélée au niveau de contamination du sol » (Id.). Trois ans auparavant, d’ailleurs, les participants au symposium Belarus-Hiroshima-Nagasaki avaient conclu ainsi :

[...] l’augmentation dans les zones contaminées des fréquences de maladies congénitales particulières [polydactylie, malformations multiples et atrophie des membres] avec mutation héritée à caractère dominant est une preuve indirecte de leur relation avec les rayonnements ionisants[53].

Et R. Goncharova d’écrire :

Le désaccord entre les observations de Lazjuk et al et celles faites sur les enfants japonais dont les parents ont souffert des bombardements atomiques semble être dû à des conditions d’irradiation totalement différentes qui ont résulté du désastre de Tchernobyl et des explosions atomiques. »

Ce qui confirme parfaitement ce que je déclarais plus haut…

Aujourd’hui, ainsi, on peut affirmer que de nombreuses études démontrent l’existence d’une relation entre les malformations congénitales et la pollution radioactive durable. Pour tenter de faire croire le contraire, les auteurs de L’énergie nucléaire en 110 questions ont agi avec mauvaise fois : a) ils ont écarté toutes les publications scientifiques qui présentent la radioactivité comme une cause — parmi d’autres, certes — d’anomalies à la naissance ; b) ils ont invoqué une étude menée au Japon alors qu’elle n’a aucune portée générale ; c) pour Tchernobyl, ils ont présenté une petite étude vieille de neuf ans alors que d’autres, plus larges et plus probantes, étaient déjà disponibles qui venaient la contredire.

Ces précisions exposées, venons-en au cas de l’Irak.

3°) Les raisons théoriques

qui font croire

à une contamination générale

Nous avons vu que 300 tonnes d’uranium appauvri avaient été utilisées en Irak. Ont-elles pu provoquer une grave contamination du terrain ? De nombreuses raisons théoriques le font croire. Ainsi :

Lorsqu’un projectile à l’uranium appauvri est tiré, le frottement de l’air échauffe le métal, provoquant la dispersion dans l’atmosphère de particules microscopiques radioactives. Dans un effet similaire à celui de l’aérosol, ces particules vont se mélanger à l’air et rester en suspension un temps plus où moins long suivant les vents, la température etc. C’est la première pollution possible.

Ensuite, lors de l’explosion, d’autres particules microscopiques vont se répandre à leur tour dans l’atmosphère. C’est la deuxième pollution possible.

A cela, il faut ajouter : les éclats de pénétrateurs tombés au sol, les munitions qui n’explosent pas et les obus e 30 mm qui, n’ayant rien touché, terminent leur course au sol. C’est la troisième pollution possible (voir schéma récapitulatif).

Les deux premières pollutions entraîneront une contamination par ingestion ou inhalation. La troisième une contamination par exposition extérieure au rayonnement.

Sachant qu’en Irak, plusieurs centaines de milliers de projectiles à l’uranium appauvri ont été tirés, l’hypothèse d’une contamination paraît très forte.

De plus, il est nécessaire de prendre en compte toutes les carcasses d’engins contaminés qui deviennent autant de source de contamination. Dans une étude sur laquelle nous reviendrons, le professeur irakien Souad N. Al-Azzawi a schématiquement expliqué comment, sous l’effet du vent et des mécanismes de diffusion, ces carcasses pourront répandre des particules radioactives dans l’air, le sol et l’eau (voir schéma).

Tous ces arguments, cependant, sont essentiellement théoriques. Et sans surprise, les militaires y répondent.

4°) Les autorités militaires

innocentent l’uranium appauvri

Plus de dix ans après la guerre du Golfe, les autorités contestent que l’uranium appauvri soit à l’origine d’une catastrophe humanitaire. Les arguments qu’ils avancent sont d’ordre théorique et pratique. Toutefois, leur étude, même sommaire, met en lumière certains mensonges et certaines contradictions de nature à éveiller les soupçons.

Dans le domaine théorique, ainsi, une publication du ministère de la Défense français s’appuie sur le fait que l’uranium appauvri aurait une radioactivité faible et quasi inoffensive. On lit :

L’uranium appauvri (U 238) est de l’uranium naturel dont on a retiré la plus grande partie de l’isotope radioactif (uranium 235). C’est donc un produit naturel résultant de l’enrichissement de l’uranium naturel. C’est un métal très dense et très lourd, peu radioactif, qui émet un rayonnement alpha à faible pouvoir pénétrant (ce rayonnement est arrêté par un tissu de 0,3 millième de millimètre d’épaisseur ou par la partie superficielle de la peau). Il faudrait trois tonnes d’uranium appauvri pour obtenir un taux de radioactivité équivalent à celui d’un gramme de radium[54].

Or, nous avons vu que l’uranium appauvri était à l’origine d’une radioactivité multiple (non seulement α, mais aussi β et γ), intense (40 000 000 Bq/kg) et très énergétique…

Dans le domaine de la pratique, les autorités s’appuient sur des constations faites in situ. En 2001, par exemple, une publication du ministère de la Défense français déclara qu’au Kosovo, un char détruit avec un projectile à l’uranium appauvri avait été examiné par une équipe compétente :

Le Service de santé des armées […] a clairement établi qu’il n’y avait aucune trace de contamination radiologique. D’autre part, il n’y a pas de manifestation particulière sur le plan de l’environnement immédiat[55].

Or, point n’est besoin d’être grand statisticien pour savoir qu’un résultat obtenu sur un seul char dont on ignore tout (la localisation, les conditions de conservation, la façon dont il a été examiné et s’il a bien été détruit par un obus à l’uranium appauvri) n’a absolument aucune portée…

J’ajoute qu’en Irak, de relevés ont été pratiqués sur des carcasses de tanks et d’un camion citerne (pour le ravitaillement en eau) dans les régions de Rumaila et de Gudairat al-Audhaimu ainsi que dans la zone démilitarisée. Le tableau ci-joint montre les résultats obtenus (voir tableau). Tout commentaire est inutile.

 Cette même publication déclare :

Les spécialistes de l’uranium (médecins, physiciens) sont d’accord pour estimer que l’uranium appauvri utilisé dans la fabrication des munitions présente peu de risques radiologiques externes, sauf contact épidermique prolongé avec le produit nu. Par ailleurs, aucun effet radiologique néfaste pour la santé n’a été constaté chez les travailleurs de l’industrie de l’uranium ; il n’y a donc pas de risque particulier pour les servants qui ont à manipuler ce type de munitions [Id.].

On se contentera de répondre

en citant le capitaine américain

David Keefer qui, interrogé, révéla :

Mon unité était responsable pour toutes les munitions utilisées pendant [l’opération] Desert Storm. Ceux qui étaient à même d’être le plus exposés aux pénétrateurs, certains de nos techniciens en explosifs, prenaient plus de précautions. Ils avaient le matériel : les combinaisons spéciales et des compteurs Geiger [qui mesurent le taux de radiations] pour faire de relevés[56].

Preuve que la manipulation de munitions à l’uranium appauvri n’est pas inoffensive…

Un autre argument repose sur le fait que seul le pénétrateur est radioactif et qu’on n’en retrouve aucun morceau après les tirs. Madame Naomi H. Harley est physicienne, auteur d’un rapport qui conteste la dangerosité de l’uranium appauvri. Interrogée elle aussi par l’équipe de Martin Meissonnier, elle a affirmé :

Si vous preniez une balle, un projectile déjà tiré, et qu’il restait un morceau de douille, cette douille elle-même n’aurait pas un taux de radioactivité significatif. Mais ce qui pourrait être significatif, ce serait si une partie du pénétrateur, en uranium, éclatait, et que vous en trouviez un morceau. On n’en a jamais trouvé. Je sais que les militaires en ont cherché[57].

Là encore, on se contentera de répondre qu’au centre de la Délégation générale pour l’armement de Bourges, où 14 000 obus à l’uranium appauvri ont été tirés, « 206 kg de morceaux de flèches » (partie avant du projectile) sont entreposés, qui émettent une radioactivité s’élevant à 2,7 milliards de becquerels…[58]. Dès lors, comment peut-on affirmer que, malgré des recherches, aucun morceau du pénétrateur n’a été trouvé après des tirs ? C’est manifestement faux…

D’autres arguments, toutefois, sont plus solides et paraissent même définitifs. L’un d’entre eux repose sur la faible quantité d’uranium contenue dans les projectiles pénétrants. Les autorités en déduisent que l’utilisation de ces munitions sur un vaste champ de bataille ne peut entraîner l’apparition de fortes concentrations dans la zone concernée. Aux USA, le membre du département de la Défense chargé de la recherche médicale sur l’uranium appauvri s’appelle Eric Daxon. C’est un colonel de l’Armée. Interrogé par l’équipe de Martin Meissonnier dans le cadre d’une enquête sur la « guerre radioactive secrète », il a déclaré :

Si vous preniez tout l’uranium appauvri utilisé dans le Golfe, pour voir le volume que cela représente, des tonnes, on pourrait croire que ça fait beaucoup. Mais en fait, ça représente à peine un cube de 3 mètres sur 3. Donc si on devait faire fondre tout cet uranium appauvri pour en faire un cube, ça rentrerait facilement dans cette pièce.

[…] l’essentiel de tout ça, c’est que vous avez 300 tommes réparties sur des zones immenses ; donc les concentrations dans le sol sont très très faibles, et cette concentration est si faible que vous ne pouvez pas l’inhaler[59].

Un autre argument invoque la lourdeur des oxydes d’uranium et leur non-solubilité dans l’eau. Cette lourdeur et cette non-solubilité empêcheraient toute contamination par les vents ou par infiltration. La publication déjà citée du ministère de la Défense français déclare :

Il y a désagrégation partielle du projectile lorsque celui-ci atteint une cible blindée. Les particules générées sont de différentes tailles ; composées d’uranium appauvri (sous forme d’oxydes), de fer (acier du char atteint) et de silice. À l’issue du tir, ces matières sont en grande partie confinées à l’intérieur du char atteint. Une partie est néanmoins transformée en aérosol autour de la cible, mais l’uranium appauvri étant un métal très lourd, elle retombe en quelques minutes à proximité immédiate de celle-ci. Seule une infime partie peut donc être transportée par les vents à quelques centaines de mètres de la cible[60]. Dans ce cas, sa concentration extrêmement faible reste bien inférieure à la norme publique (1millisievert par an, soit l’équivalent de la consommation d’un paquet de cigarettes par an ou d’une radiographie pulmonaire annuelle), et ce dès quelques dizaines de mètres de la cible. À titre de comparaison, en Europe la dose d’irradiation naturelle varie généralement de 1 à quelques millisieverts par an et par personne.

[…] La toxicité radiologique de l’uranium est faible. Aucun effet radiologique spécifique n’a été mis en évidence chez les travailleurs de l’industrie de l’uranium après cinquante ans d’expérience dans ce domaine.

L’impact d’un obus flèche à uranium appauvri génère des oxydes en grande partie insolubles dans l’eau. Seule une petite partie d’entre eux, soluble, pourrait se retrouver, à des concentrations extrêmement faibles, dans les eaux de ruissellement ou être diluée dans l’eau des rivières[61].

Signalons enfin le suivi médical d’un groupe de vétérans de la guerre du Golfe. Les autorités l’invoquent pour affirmer qu’aucune pathologie grave n’a été découverte chez eux et que tous les enfants nés de ces personnes après la guerre sont normaux (voy. plus bas). C’est là leur principal argument d’ordre pratique. « Vous prétendez que l’uranium appauvri est nocif en vous fondant sur de nombreuses études théorique ? disent-ils. Nous, nous vous répondons sur le plan des faits ! Et les faits vous donnent tort. »

Soit, mais qu’en est-il exactement sur le terrain, c’est-à-dire en Irak ?

5°) Les études en Irak

Interrogée par l’équipe de M. Meissonnier, l’ancienne directrice au Ministère de l’Information irakien sous S. Hussein, Nazra Sadoun, a déclaré en l’an 2000 :

On n’a pas les moyens de décontaminer l’environnement de l’Irak, qui est devenu très contaminé. Heu… l’air, l’eau… la terre même est contaminée par les matières… radioactives[62].

Propagande ? Nullement, car ces propos s’appuient non seulement sur des relevés effectués in situ, mais aussi sur l’accroissement vertigineux de certaines pathologies en Irak et sur les fraudes dont se rendent coupables les autorités — américaines notamment — lorsqu’il s’agit d’étudier les conséquences épidémiologiques de la guerre du Golfe.

a°) Les relevés effectués

sur le terrain

Pendant plusieurs mois, dans les régions du Sud de l’Irak, l’équipe du professeur Al-Azzawi a effectué des mesures, recueilli des dizaines d’échantillons de sol, de sous-sol, d’eau, de sédiments, d’air, de tissus animaux et végétaux. Tous ces échantillons ont été répertoriés, pesés et analysés. Les résultats ont été publiés dans différents tableaux. On y apprend que des teneurs anormales en Bismuth 214 et Plomb 214 (radioactifs) ont été découvertes dans les fragments de tissus végétaux et animaux. Dans les échantillons de sol, c’est pire : une grande partie renfermait des taux élevés d’Uranium 235, de Thorium 234, de Radium 226, de Bismuth 214 et de Plomb 214 (voir tableau).

D’après le professeur Mona Khammas, sur 124 relevés effectués dans cinq zones proches de Bassora, 70 ont révélé des taux anormaux de radioactivité (« approximativement dix fois plus » que la normale, et parfois jusqu’à 25 fois plus…[63])

Ces données ont permis non seulement de mesurer l’ampleur de la contamination, mais aussi de connaître le taux de radiations auquel ces régions ont été soumises à partir de 1991. Les conclusions du professeur Al-Azzawi sont claires :

En conséquence, dix ans après avoir été exposée, 44 % de la population de ces zones va vraisemblablement développer un cancer du poumon et environ 5 % d’autres types de cancers fatals ;

7,3 % des membres des troupes irakiennes auront les mêmes problèmes ;

845 100 tonnes de végétation sont polluées ;

31 % des réserves en vivres de la zone ont été exposées et ont accumulés ces isotopes [radioactifs] jusqu’à des niveaux incontestables[64].

b°) L’accroissement de certaines maladies en Irak

Nous l’avons vu, l’exposition aux rayonnements et l’accumulation d’éléments radioactifs dans le corps entraîne une chute du système immunitaire, provoque des troubles divers (tyroïde, intestins, foie, organes reproducteurs…), engendre des mutations et cause des tumeurs cancéreuses.

Or, depuis 1991, on a observé en Irak un accroissement terrifiant de ces pathologies, dont certaines formes étaient auparavant inconnues ou très peu familières dans la région (cancers du cerveau par exemple ; voir photo d’un enfant atteint au cerveau[65]).

Tout d’abord chez les militaires. De 1991 à 1997, les autorités irakiennes ont mené une enquête rigoureuse portant sur le cancer chez ceux qui avaient participé aux combats début 1991. 4 006 personnes furent examinées, parmi lesquelles 2 894 avaient été directement exposées à l’uranium appauvri. Les études montrent — chez les exposés directs et chez les autres — une augmentation vertigineuse des cas de cancers de 1991 à 1993, puis une phase d’augmentation moins rapide de 1993 à 1996 et, enfin, l’amorcement d’une décrue à partir de 1996 (s’est-elle confirmée au-delà de 1997 ? Je l’ignore.) (graphe 1graphe 2graphe 3).

Cette progression enregistrée après la guerre du Golfe peut être constatée pour tous les principaux types de pathologies étudiées. Allant plus loin, le tableau 1 montre que des premiers cas de lymphomes, de leucémies, de cancers du poumon (lung), du cerveau, des os (bone) et du système gastro-intestinal sont apparus dans les mois qui ont suivi l’arrêt des combats (tableau 1). D’autres pathologies, en revanche, sont apparues un peu plus tard. Ces résultats ne surprennent guère quand on sait que les différents organes n’ont pas tous la même sensibilité aux rayons et que les particules radioactives absorbées se répartissent très inégalement dans le corps suivant leur nature.

Le tableau 2, quant à lui, montre la proportion de cancers apparus chez les militaires directement exposés à l’uranium appauvri et chez ceux qui ne l’ont pas été directement (tableau 2). La dernière colonne établit un rapport entre les risques de développer une pathologie si l’on a été exposé et ceux d’en développer une si on ne l’a pas été. Ainsi un militaire exposé a-t-il, par exemple, 4,8 fois plus de risques de développer une leucémie (ligne 2). On s’aperçoit que la hausse est significative pour les cancers des os, du foie, du cerveau ainsi que pour les leucémies et les lymphomes[66].

D’autres études ont été publiées, qui portent sur la population. Très probablement incomplètes et réalisées dans des conditions plus empiriques, elles ont moins de valeur. Signalons toutefois une étude très importante et, semble-t-il, très sérieuse, menée sur cinq types de pathologie : le cancer, l’avortement spontané, les malformations congénitales, la neuropathie et la myopathie. Ses auteurs ont effectué des comparaisons non seulement dans le temps (comparaisons des cas recensés en 1989 et 1994) mais aussi entre des personnes exposées aux radiations et d’autres réputées non-exposées. Les résultats qui suivent, issues de plusieurs recherches (dont celle qui vient d’être mentionnée), ne laissent guère de place au doute :

- stérilité : 477 cas enregistrés en 1989 ; 869 cas en 1997, soit une augmentation de 82 %. La majeure partie des cas enregistrés en 1997 étaient dus à des malformations des spermatozoïdes[67]. Or, rappelons que les rayonnements altèrent gravement les cellules reproductrices ;

- avortements: (spontanés) : 27 770 cas enregistrés en 1989, 41716 cas en 1994, soit une augmentation de 50 %[68]. Là encore, rappelons que l’exposition aux rayonnements pendant la gestation, au moment de la neurula (formation de l’axe nerveux cerveau-moelle épinière) entraîne très souvent la mort du fœtus. Le tableau qui donne les résultats province par province montre des écarts très importants entre les zones (voir le tableau).

- atteintes de la thyroïde : 123 cas enregistrés en 1989 ; 216 en 1997, soit une augmentation de 76 %[69] ;

- dysfonctionnement rénal : 5 199 cas enregistrés en 1989, 10 165 en 1997, soit une augmentation de 95,5 % (Id.) ;

- cancers : 6 563 cas enregistrés en 1989, 10 212 cas en 1994, soit une augmentation de 55 %[70]. Comme précédemment, le tableau montre des écarts très importants entre les zones (voir tableau pour les cancers).

Notons qu’une étude a été menée à l’hôpital civil Saddam de Bassora. Elle compare le nombre et les types de cancers enregistrés en 1990 et sept ans plus tard. Bien que l’échantillon soit faible (environ 1 000 personnes) et que l’augmentation (+ 11,5 %) soit bien inférieure aux moyennes tant régionale (+ 156 %) que nationale (+ 55 %), on note toutefois une augmentation vertigineuse de pathologies liée à la contamination radioactive du milieu comme : les lymphomes (+ 81 %), les cancers du sein — rappelons que le lait retient les particules radioactives — (+ 102 %) et de la tyroïde (+ 142 %). Les auteurs, d’ailleurs concluent :

[…] les genres de cancers qui ont été en augmentation sensible et la détection de ces maladies quatre ou cinq ans après la guerre (ce qui correspond à la période de latence des cancers) laissent penser (suggest) que les rayonnements ionisants ont joué un rôle important dans le développement du cancer au sein de ces zones[71].

Le Nord de l’Irak n’est pas non plus épargné. En 1996, des chercheurs ont découvert une très forte hausse de la concentration en éléments radioactifs dans les provinces du Muthanna et de Thi-Qar, où la Garde républicaine était massée. Une étude a alors été conduite dans quatre hôpitaux de Mossoul : les cas de cancers recensés d’août 1997 à mars 1998 ont été comparés à ceux relevés dans la période août 1989 mars 1990. Les résultats sont alarmants : en moyenne, les cas de leucémies, de lymphomes et de cancers du poumon, du sein, de la peau et du foie ont été multipliés par cinq en huit ans[72].

Les grandes différences qui existent entre ces études menées localement dans des zones pourtant très touchées par la contamination radioactive (+ 11,5 % de cas de cancers à Bassora, + 400 % à Mossoul, + 55 % au niveau national) démontrent que les résultats doivent être interprétés avec prudence. Il est possible que certaines enquêtes soient incomplètes (échantillons trop faibles rendant l’exploitation des résultats hasardeuse), ou qu’elles aient été menées avec insuffisamment de rigueur. En outre, il est probable que l’augmentation des cas de cancer soit due à une multiplicité de facteurs (radioactivité, mais aussi pollution chimique, malnutrition, stress…). Par conséquent, gardons-nous d’émettre des conclusions chiffrées trop hâtives quant à l’impact réel de la contamination radioactive en Irak. Toutefois, les résultats acquis — notamment auprès des militaires — démontrent sans conteste que l’utilisation de l’uranium appauvri en Irak est à l’origine d’une catastrophe humanitaire.

- malformations congénitales : augmentation de 254 % en cinq ans (1989-1994) (voir tableau). D’après un autre document, cette augmentation s’était réduite en 1997, pour revenir à + 100 % par rapport à 1989. On notait tout de même 60 % d’augmentation des cas d’hypertrophie ou d’atrophie, 30 % d’augmentation des affections des chromosomes et 150 % d’augmentation des maladies des yeux[73]. Une étude menée dans la région de Bassora (très touchée par l’uranium appauvri) montre qu’en 1990, environ 4 enfants de moins de quinze ans sur 100 000 souffraient d’une déformation. En 1997, on en comptait 7,22 sur 100 000 et deux ans plus tard, 10,1 sur 100 000, soit une augmentation de 152 %… (

Alors qu’il menait son enquête épidémiologique en Irak, le professeur Günther eut l’occasion de voir, dans les hôpitaux, des enfants à l’abdomen énormément gonflé. Interrogé, il déclara : « Ça, c’était nouveau et je me suis inquiété, car c’était une maladie nouvelle. Elle est seulement liée au dysfonctionnement du foie et des reins. [Les enfants atteints] ne ressentent pas de douleur mais… ils en meurent »[74]. (voir photos) Or, nous avons vu que les rayonnements radioactifs atteignaient le foie et pouvaient même entraîner l’arrêt de son fonctionnement par stockage trop important de glycogène.

D’après certains, dans les neufs premiers mois de l’année 1991, 50 000 enfants seraient morts de maladies diverses, incluant les cancers, les pathologies rénales, et d’autres maladies encore inconnues alors, dues à l’uranium appauvri[75]. Selon le biologiste Huda Ammash, professeur à l’Université de Bagdad, les effets à long terme de la contamination de l’Urak seront équivalents à « cent Tchernobyl » (one hundred Chernobyls, Id.)

Je le répète : toutes ces données démontrent que l’utilisation de l’uranium appauvri en Irak à partir de 1991 a eu des conséquences catastrophiques sur l’état de santé des populations. Soulignons d’ailleurs que les auteurs de l’étude comparative entre la situation de 1989 et celle de 1994 ont établi l’existence d’un lien mathématique entre l’exposition aux radiations et l’avortement spontané, le cancer ainsi que les malformations congénitales[76]. Naturellement, des années seront nécessaires pour obtenir des données chiffrées complètes concernant les différentes pathologies. Mais cette absence de conclusion précise ne saurait permettre aux Anglo-américains de contester leur écrasante responsabilité dans l’horreur irakienne… Les liens déjà démontrés en ce qui concerne le cancer, l’avortement spontané et les malformations congénitales suffisent pour porter des accusations irréfutables.

6°) Les fraudes des autorités

lorsqu’il s’agit d’étudier

les conséquences

de la guerre du Golfe

Certains pourront répondre : à supposer que l’Irak ait subi une telle contamination, des centaines, voire des milliers de soldats alliés auraient également dû être affectés. Or, les enquêtes épidémiologiques officielles démontrent le contraire. C’est ainsi que le porte-parole du Pentagone a pu déclarer le 10 janvier 2001 lors d’une conférence de presse de l’Otan :

Nous n’avons vu aucun cancer [et aucune] leucémie dans ce groupe [de vétérans de la guerre du Golfe] qui est suivi depuis 1993[77].

Cette déclaration a bien été faite. J’ajoute même que les chercheurs en charge du dossier ont précisé que les 35 enfants nés de ces vétérans ne montraient aucune anomalie[78]. Mais qu’en est-il exactement ? Afin de le savoir, tournons-nous vers les premiers concernés : les associations de vétérans de la guerre du Golfe. L’une d’entre elle, le National Gulf War Resource Center, est très active. Le 4 mai 2002, elle tint une conférence à Atlanta, en Georgie. Un des intervenants, Dan Fahey, rappela que peu après la guerre du Golfe, des vétérans s’étaient plaints de troubles plus ou moins graves et que l’uranium appauvri avait été suspecté [Ibid., p. 2]. Mais il révéla que malgré l’aveu du département de la Défense américain selon lequel des « milliers » de vétérans avaient été exposés à l’uranium appauvri pendant les combats, seuls 60 d’entre eux furent sérieusement examinés jusqu’en 2002[79]. Dès le départ, ainsi, les autorités avaient interdit, de fait, l’établissement de toute statistique significative. Elles ne s’en cachèrent d’ailleurs pas, puisque, dans un rapport préliminaire daté du 23 septembre 1993, on lit : « La faible grandeur de la population [sélectionnée]… [rend] très improbable le fait que l’étude puisse permettre de parvenir à des conclusions définitives concernant l’apparition de cancers »[80]. Mais il y a pire. Ces 60 personnes avaient été choisies après qu’eurent été exclus de l’étude « les vétérans exposés à l’uranium appauvri qui avaient signalé des ennuis de santés y compris des anomalies à la naissance [d’un enfant] »[81]. Parmi eux figurait un soldat dont l’engin a été accidentellement touché par un obus à l’uranium appauvri et dont les deux enfants nés après la guerre souffrent de problèmes médicaux. Le premier présente des saignements de nez que les docteurs sont incapables d’expliquer ; le deuxième est né aveugle et présente des rougeurs également inexpliquées (Ibid., p. 7). Un autre « exclu » avait nettoyé une zone contaminée au Koweït. Après la guerre, il engendra un fils aux membres atrophiés (Id.). Les autorités avaient donc sélectionné des personnes parmi celles qui paraissaient les plus saines ! Preuve qu’aucune enquête objective n’a été entreprise. Et c’est sur cette enquête que M. Kilpatrick s’est fondé pour affirmer qu’aucun cancer n’avait été détecté chez les vétérans depuis 1993 ! Dès lors, on ne saurait attacher une quelconque portée à ses propos.

Ajoutons qu’en vérité, deux membres du groupe étudié avait développé, durant l’année 1999, une pathologie cancéreuse : un cancer de la lymphe connu sous le nom de « syndrome d’Hodgkin » chez l’un (Ibid., p. 5), une tumeur de l’os à la main chez l’autre (Ibid., pp. 6). Mais ces faits n’ont pas été rendus publics par les autorités. Ils ont été découverts un peu par hasard, suite à des conversations privées et à une interview donnée par l’un des malades à un journal japonais d’Hiroshima, leChugoku Shimbun (Ibid., p. 5, note 28 et p. 6, note 32). C’est ainsi qu’en 2001, M. Kilpatrick put impunément tromper ses auditeurs. D’après D. Fahey, ce mensonge rend plausible l’hypothèse selon laquelle d’autres cancers ou troubles divers ont été constatés chez ces soixante vétérans sélectionnés, sans que la presse ne soit avertie[82].

En guise de conclusion, l’auteur réclamait une nouvelle étude sur les effets de l’uranium appauvri utilisé dans le Golfe, une étude qui soit exhaustive (sans « exclus », avec des questionnaires complet) et menée dans la transparence (communication régulière et sincère des résultats).

Aujourd’hui, ainsi, on ne saurait accorder une quelconque valeur aux multiples dénégations officielles. De même ne saurait-on invoquer l’absence de statistiques pour prétendre, par défaut, que l’uranium appauvri serait inoffensif.

Cela dit, revenons à l’Irak.

7°) Une contamination durable

Comme nous l’avons vu, la période (ou demi-vie) de l’uranium est de 4,5 milliards d’années. Il ne saurait donc être question d’attendre que la nature elle-même résorbe cette pollution. Une décontamination est nécessaire, qui devrait commencer par le retrait de toutes les carcasses radioactives qui jonchent le sol irakien. Mais est-ce possible ? Aux USA, un homme a été chargé des opérations de décontamination. Il s’appelle Doug Rokke. Capitaine dans l’Armée, il est lui aussi tombé malade. Interrogé, il a révélé que pour décontaminer vingt-quatre chars américains, trois ans avaient été nécessaires dans une usine spécialement construite pour cette mission. Il poursuit :

Aujourd’hui, au Kosovo, en Irak, au Koweït, des milliers et des milliers de véhicules ont été détruits. Il faudrait aussi les traiter. Qu’est-ce qu’on fait ? On creuse un grand trou et on les pousse dedans ? Il faut faire quelque chose parce que si on ne les enlève pas, si on ne décontamine pas, des hommes, des femmes et des enfants seront affectés pendant 4,5 milliards d’années. Qu’ils l’avalent, qu’ils le respirent, ou même par simple contact avec une plaie ou une coupure. [Images d’une grande salle blanche avec deux chars à l’intérieur.] Je ne sais pas ce que ça pourrait coûter. Rien que cette usine a coûté des millions de dollars pour nettoyer ces 24 chars. Même si ça pouvait se faire, il n’y a pas moyen de calculer. D’où la raison de ne plus jamais se servir d’uranium appauvri[83].

Vœu pieux ? Très probablement. Car comme l’a souligné la Revue Militaire Canadienne, du fait des nombreux avantages de l’uranium appauvri, « les obus d’UA sont appelés à demeurer indéfiniment dans l’arsenal des forces armées un peu partout dans le monde » (op. cit., p. 45, col. C). Déjà 12 nations se sont dotées d’un tel armement[84]. Rappelons d’ailleurs qu’en mai dernier, le quotidien The Guardian révéla qu’en onze ans (1992-2003), à force de bombardements réguliers et suite à l’ultime campagne de 2003, les Alliés ont déversé entre 1 000 et 2 000 tonnes d’uranium appauvri sur l’Irak[85].

Quoi qu’il en soit, et même à supposer que demain, l’UA soit banni des armements, des hommes, des femmes et des enfants meurent par milliers en Irak, (presque) sous nos yeux.

Moralité

La fin de l’émission « Guerre radioactive secrète » montre M. Meissonnier en pleine discussion avec deux collègues journalistes. On peut alors entendre :

—     Moi, y’a un truc que je voudrais dire, quand même. Y’a un truc qui est vachement important, c’est que heu… l’arme, elle doit être proportionnée à la menace, et ça c’est le raisonnement de tous les militaires, mais la conséquence de la guerre, elle doit être gérable par l’homme. Or ces armements là ne sont plus gérables.

—     Ouais… c’est gérable d’un point de vue politique nationaliste : c’est-à-dire pour les Américains ou pour les Anglais, ils sont contents de ne pas voir de mecs revenir dans des sacs en plastique, morts par l’ennemi, par les blindés ennemis, et ils payent l’addition… ce n’est même pas eux qui la paieront.

—     C’est comme si on prenait un morceau de croûte terrestre et qu’on l’envoyait en orbite. Les zones deviennent inhabitables et quand elles deviennent inhabitables…

—     Ça t’a énervé ce sujet quand même hein ?

—     Toute guerre doit avoir une fin.

Dans un premier temps, je m’intéresserai à l’affirmation selon laquelle la riposte doit « être proportionnée à la menace » et l’après-guerre « gérable par l’homme ». Probablement sans le savoir, le journaliste reprenait un des principes de la guerre juste énumérés au XVIème siècle par le théologien espagnol François Vitoria, principe selon lequel, pour être juste, la guerre doit être « un moyen proportionné, c’est-à-dire pas un remède pire que le mal »[86]. Or, de façon évidente, la contamination radioactive d’une partie de la croûte terrestre et la dispersion dans l’atmosphère d’une myriade de particules rayonnantes est bien pire que l’occupation d’un petit émirat, même s’il renferme d’immenses réserves de pétrole. Ce simple constat suffit pour qualifier d’injuste la guerre imposée à l’Irak à partir de janvier 1991. Il est dommage que le journaliste ne l’ait pas dit.

Mais il y a plus intéressant encore dans ce petit dialogue. A deux reprises, les journalistes ont prudemment omis de développer des questions qui, pourtant, étaient capitales.

Une première fois, lorsque l’un d’entre eux accusa les Anglo-américains d’agir dans le souci de gérer les conséquences de la guerre au simple niveau national. L’important, pour eux, est de gagner vite et bien afin que le la période de guerre soit aussi courte que possible et que le nombre de morts — dans leur camps, bien entendu — soit minimal.

En tenant ces propos, le journaliste dénonçait implicitement l’égoïsme qui règne chez les Anglo-américains. Pour eux, une guerre doit être menée non en vertu de principes moraux supérieurs et applicables à tous, mais en vertu de principes d’efficacité maximale jugés à leur seul point de vue : une guerre, je dois la gagner le plus rapidement possible avec le moins de mort possible dans mon camp. Les conséquences de ce raisonnement sont très graves, car les principes d’efficacité ayant désormais supplanté la morale traditionnelle, il est donc permis d’utiliser des armes qui déchaînent l’apocalypse chez l’adversaire, y compris chez les civils, afin de l’écraser en en temps record. C’est permis puisque c’est efficace (à mon point de vue).

Pourquoi le journaliste s’est-il contenté alors d’une simple allusion implicite ? Pourquoi n’a-t-il pas développé cette question si importante ? Tout simplement parce que cette antimorale de l’efficacité n’a pas attendu 1991 pour s’imposer ; non, elle a définitivement supplanté les vieux principes en 1945, avec les bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki. Les Américains ne s’en sont jamais cachés : « Bien sûr, dirent-ils, nous avons déchaîné l’apocalypse sur deux villes japonaises peuplées de civils. Mais cela nous a permis d’écourter la guerre de plusieurs années et, ainsi, d’éviter la mort de centaines de milliers de nos boys. » Ce fut leur justification officielle. Et la valeur de cette justification n’a jamais été remise en cause, au moins dans les faits, parce que la « croisade des démocratie » ne devait — et ne doit — souffrir aucune critique. Dès lors, on comprend que le journaliste ait prudemment éludé : il ne fallait pas toucher à la période taboue…

La deuxième absence de développement est survenue dans les dernières secondes de l’émission, lorsqu’un journaliste lança : « Toute guerre doit avoir une fin ». Là encore, il aurait fallu tenter de découvrir les raisons pour lesquelles ce qui est apparu pendant des siècles comme une évidence ne l’est plus, aujourd’hui, aux yeux des Anglo-américain. Pourquoi les journalistes ne l’ont-ils pas fait ? Tout simplement parce que, sur ce sujet également, la cause remonte à 1945. En 1945, les vainqueurs ont certes déposé les armes une fois l’ennemi broyé, mais ils ont poursuivi la guerre au niveau de l’esprit. Dans une gigantesque entreprise de « dénazification », ils n’ont cessé de traquer, d’appréhender, de juger, de condamner, de pendre des vaincus. Ce furent d’abord les « haut dignitaires » du régime national-socialiste, puis, dans les années qui suivirent, les comparses : médecins d’Auschwitz, industriels, ingénieurs, gardiens de camps, kapos… Lorsque, en 1964, la prescription menaça d’être acquise, les vainqueurs décidèrent rétroactivement que les crimes poursuivis, seraient imprescriptibles. La traque continua donc, en Europe, en Amérique du Nord, en Amérique du Sud : Peiper, Barbie, Bousquet, Touvier, Demjanjuk, Papon… Et aujourd’hui, cette deuxième guerre mondiale continue : l’Allemagne paye et payera encore ; le « racisme » (décrit comme un avatar du « nazisme ») est impitoyablement pourchassé, débusqué, condamné ; les révisionnistes sont bannis… Les « fils et filles des déportés juifs » ont pris le relais ; ils traquent les Jean Plantin, les Jean-Louis Berger et les Michel Adam qui n’ont pas connu la guerre.

Depuis 1945, ainsi, le monde accepte qu’un conflit puisse se poursuivre indéfiniment sur le plan intellectuel. De là à juger qu’une guerre puisse également perdurer sur le plan matériel, il n’y avait qu’un pas. Ce pas, il a été définitivement franchi en 1991 en Irak.

Dès lors, on comprend que les journalistes se soient contentés d’effleurer ces sujets. S’ils avaient poussé le raisonnement à son terme, il aurait fallu reconnaître que la prétendu morale née en 1945 pour enfanter un monde meilleur n’est en vérité qu’une antimorale engendrant la mort : elle justifie l’agression, l’hyper violence, l’emploi des armes les plus destructrices et les guerres sans fin, tant sur la plan intellectuel que matériel. Le pire est qu’aujourd’hui, plus personne n’est dupe ; plus personne ne croit que les campagnes menées par les USA ont des buts nobles : « On doit constater », a reconnu un journaliste belge, « qu’on vit dans un monde […] où ne prime pas l’éthique, ni la justice, mais le droit de plus fort »[87].

A l’aube du troisième millénaire, Big Brother — nom moderne de l’Antéchrist — règne sur un monde d’esclaves où toute rébellion est suicidaire. Gare à celui qui, pour une raison quelconque, tente de secouer le joug. Big Brother le prévient : « Tu te rebelles ? Sache que je t’écraserai sans pitié, car j’ai la technique pour le faire et je souhaite préserver la vie de mes sbires. » Puis, se penchant à son oreille, il susurre (pour que les masses occidentales n’entendent pas) : « Et sache que je ne contenterai pas de détruire ton armée et de tuer tes soldats faisant pleuvoir sur eux du métal en fusion. Non, tes femmes, tes enfants et même tes bébés à naître seront également les victimes de ta rébellion. Je contaminerai ton sol pour des milliards d’années. Tes enfants joueront avec des balles empoisonnées ; leur corps se couvrira d’ulcère, leur abdomen gonflera et ils mourront. Tes femmes donneront naissance à des enfants sans bras, sans mains, sans yeux ; elles enfanteront de tels monstres qu’il vaudra mieux pour eux naître déjà morts… »

Avec l’uranium appauvri, Big Brother a inventé une nouvelle dissuasion liée au nucléaire. Depuis la guerre du Kosovo, les populations des Balkans savent. Depuis l’écrasement de l’Irak, de nombreux Arabes savent… Mais paradoxalement, le fait que ces peuples parfois rebelles connaissent la vérité ne l’effraye pas, bien au contraire. Car la peur de l’atome est dissuasive. Big Brother souhaite uniquement qu’en occident, l’information ne se propage pas d’un coup, afin d’éviter un choc qui pourrait entraîner un changement d’état d’esprit chez beaucoup (« Quoi ! Vous prétendiez combattre un tyran sanguinaire et voilà le résultat ! »).

Voilà pourquoi notre chemin est tout tracé : aujourd’hui, nous devons tous contribuer à faire connaître le scandale de l’uranium appauvri. Nous devons parler à ceux qui ignorent, leur montrer les photos, leur expliquer ce qui se passe à quelques heures d’avion de chez eux et leur dire que quiconque s’abstient de crier se rend complice.

Mais nous devons aller plus loin, et remonter à la source, c’est-à-dire à 1945. Nous devons expliquer que tout ce qui se passe en Irak, en Bosnie, au Kosovo etc. a été rendu possible parce que les précédents ont été posés en 1945 (à ce sujet, lire : « Les effroyables conséquences du procès de Nuremberg »). Nous devons expliquer que si l’antimorale anglo-saxonne mise en place après la défaite des forces de l’Axe porte la mort, c’est qu’elle était d’essence satanique, parce que fondée sur des mensonges de propagande (Satan est le « Père du mensonge »). Naturellement, cela implique une remise en question de tout ce qui paraît acquis sur la deuxième guerre mondiale : notamment la réalité de l’ « Holocauste » et la justesse de la cause alliée (car il est évident qu’une guerre juste et menée selon le règles de l’humanité ne saurait engendrer une antimorale de mort). Cette mission est certes très difficile. Mais tant que les masses n’en seront pas convaincues, tant qu’elles croiront à l’ « Holocauste » et à toutes les autres inepties véhiculées depuis des lustres, tant que dans leur esprit sera gravé le slogan : « Nazisme = Mal absolu », elles réagiront comme les trois journalistes cités plus haut : elles pourront certes dénoncer ponctuellement et critiquer G.-W. Bush, mais, finalement, elles ne remettront jamais en cause les fondements de Nouvel Ordre mondial, puisque cet ordre a été bâti pour ne « plus jamais revoir cela ».

L’affaire de l’uranium appauvri démontre donc une nouvelle fois l’importance du révisionnisme historique. C’est ainsi, on n’y peut rien. Veut-on faire l’économie du combat révisionniste ? Alors la lutte est perdue avant d’être engagée…

Annexe 1 : compte rendu paru dans Le Monde télévision de l’émission « La guerre radioactive secrète ». Lire.

Annexe 2 : transcription écrite de l’émission « La guerre radioactive secrète ». Lire.

Annexe 3 : communiqué de la CRIIRAD réfutant six mensonges officiels concernant l’uranium appauvri. 

_______________________________________________________________________________________________

[1] Sans surprise, les autorités belges reculèrent. Dans un premier temps, elles adoptèrent des « filtres » qui empêchaient la poursuite des « bons » en vertu de la loi de compétence universelle. Puis, le 24 septembre 2003, la Cour de cassation prononça le dessaisissement de la Justice belge pour les plaintes déposées contre les officiels israéliens, au premier rang desquels le Premier ministre A. Sharon. Les 16 et 17 février 2004, enfin, le ministre des Affaires étrangères belge, Louis Michel, effectua un voyage en Israël — et seulement en Israël, il rompit avec la coutume de visiter ensuite l’Autorité palestinienne —, avec pour objectif de « retrouver des relations franches et amicales ». Comme on pouvait s’y attendre, l’homme d’État belge a voulu laver son pays de toute accusation d’antisémitisme, voire de négationnisme. Ainsi a-t-il mentionné « l’arsenal législatif dont s’est dotée la Belgique pour lutter contre l’antisémitisme », et en particulier « la loi condamnant le révisionnisme et le négationnisme de 1993 » (voy. Contact J, mars 2004, p. 15). Puis il a tenu à se recueillir non pas sur un, mais sur « plusieurs sites commémorant la Shoah ». Interrogée, Viviane Teitelbaum, une femme qui l’accompagnait, a expliqué : « L. Michel s’est recueilli à Yad Vashem, où il a déposé une gerbe de fleurs. Il a ensuite visité les archives, dédiées à la mémoire de la Shoah et a lu en néerlandais une carte postale rédigée par un enfant et jetée du train roulant vers le camp d’extermination d’Auschwitz. Ce fut très émouvant. Il a ensuite rencontré des victimes du terrorisme et écouté leur témoignage.

« Plus tard, il s’est rendu à Neve Ilan, un lieu dédié à la mémoire de 29 000 juifs de Belgique exterminés entre 1940 et 1945. Il y a planté un arbre dans la forêt […] et insisté sur son amitié sincère envers Israël […] » [Id.].

Gerbe de fleur, lecture émouvante et plantation d’un arbre, le ministre belge ne pouvait mieux faire pour atteindre son objectif. Et il a réussi : « la Belgique », a conclu V. Teitelbaum, retrouve « la qualité des relations qui avait prévalu dans le passé. C’était manifestement le souhait de tous » (Id.).

[2] Voy. Contact J, n° 163, mars 2003, p. 3, col. B.

[3] Voy. Le Soir, 23 juin 2003, p. 6, col. A-B.

[4] Voy. Le Soir, 23 juin 2003, p. 1, col. A-B.

[5] Voy. The International Herald Tribune, 23 juin 2003, p. 5, col. A.

[6] Voy. L’énergie nucléaire en 110 questions, sous la direction de Claude Mandil, préface de Frank Borotra (le cherche midi éditeur, 1996), pp. 98-99.

[7] En vérité, il s’agit de dihydrogène H—H.

[8] En 1963, on découvrit deux nouveaux isotopes de l’hydrogène : le 41H et le 51H. Inexistants à l’état naturel, ils apparaissent lors de réactions nucléaires mais leur durée de vie est très courte (Voy. A Delaruelkle et A. I. Claes, Précis d’énergie nucléaire [éd. Wesmael-Charlier, 1968], p. 27, note 3).

[9] Voy. L’énergie nucléaire en 110 questions, déjà cité, p. 84]. On notera que dans les années 60, certains auteurs minimisaient la capacité des rayons à pénétrer la matière. Dans leur Précis d’énergie nucléaire, ainsi, A Delaruelkle et A. I. Claes prétendaient que les rayons β étaient arrêtés par « plusieurs centimètres » d’air et les rayons γ par « plusieurs centimètres » de plomb (Voy. Précis d’énergie nucléaireop. cit., p. 13).

[10] Cette énergie est due au fait que, dans le noyau, les protons et les neutrons ont besoin d’une énergie pour rester « soudés » ; c’est l’énergie de liaison. Lors de la réaction de fission, les particules se « détachant » pour former deux noyaux, une certaine partie de l’énergie de liaison devient inutile. Par conséquent, elle s’échappe principalement sous forme de chaleur.

[11] « […] le combustible neuf se compose d’uranium enrichi en uranium 235 à une teneur proche de 4 % » (Voy. L’énergie nucléaire en 110 questions, déjà cité, p. 47).

[12] Voy. La Revue Militaire Canadienne (printemps 2003), article intitulé : « L’uranium appauvri sur le champ de bataille », partie I, pp. 43-44.

[13] « Les vapeurs de diesel dans le tank sont enflammées, et l’équipage est brûlé vif » (Diesel vapors inside the tank are ignited, and the crew is burned alive) (voy. « Depleted Uranium. Facts for All the World to See », déjà cité.

[14] Pour toutes ces informations, voy. « Environmental Damages Resulted From Using Depleted Uranium Weaponry Against Iraq During 1991 Aggression by USA and its Allies » par le professeur Souad N. Al-Azzawi de l’Université de Bagdad. Consultable sur le site :http://www.irak.be/ned/archief/irak.htm. Voy. également la Revue Militaire Canadienne (printemps 2003), article intitulé : « L’uranium appauvri sur le champ de bataille », p. 44, col. B

[15] Voy. le communiqué de presse du CRIIRAD (un laboratoire indépendant qui s’occupe des problèmes de radioactivité), consultable à l’adresse suivante : http://www.lesverts-lorraine.org/articles/vl8-9ura.htm. Un autre document déclare que la radioactivité de l’uranium appauvri est approximativement 60 % celle de l’uranium naturel, ce qui représenterait 30 millions de Bq/kg pour l’uranium appauvri (voy. « Depleted Uranium. Facts for All the World to See », consultable sur Internet). Mais il va de soi que ce sont là des valeurs moyennes, qui dépendent du taux d’appauvrissement.

[16] Voy. la Revue Militaire Canadienneop. cit., p. 45, col. B.

[17] Voy. L’énergie nucléaire en 110 questions, déjà cité, pp. 91-2.

[18] « Leonard Dietz, retired scientist, has estimated the radiation dose from a depleted uranium oxide particle in the lung as being 170 rem per year. This dosage from a 2.5 micrometers diameter particle—  small enough to be passed into the lung — is 3 times the maximum permissible dose for radiation workers and 100 times the permitted dose for the general population. The dosage from a 5 micrometer diameter particle — still small enough to be inhaled — is 1 360 rem, 272 times the maximum permissible dose for a radiation worker ». Voy « Depleted Uranium Information », consultable sur Internet : http://www.totse.com/en/bad_ideas/guns_and_weapons/duinfo.html.

[19] « Les particules alpha émises par les uraniums ont des énergies moyennes comprises entre 4 194 000 et 4 773 00000 électrons-volts (eV). Rappelons que 15 eV suffisent pour casser une molécule d’eau. Cela signifie que la désintégration d’un seul de ces atomes est capable de créer plus de 100 000 lésions dans la cellule où il est fixé. En cas d’incorporation par inhalation, la radiotoxicité de l’uranium appauvri (sous forme d’oxydes insolubles) est de l’ordre de 2 000 fois supérieure à celle du césium 137 et presque comparable à celle des oxydes insolubles de plutonium ! » (voy. le communiqué de presse du CRIIRAD, déjà cité).

[20] voy. plus loin le comte rendu de l’enquête menée par l’Avigolfe ; sur les vaccins classés « secret défense », voy. la transcription écrite de l’émission de M. Meissonnier, cas du docteur Ray Bristow.

[21] Voy. Newsweek, 25 février 1991, p. 17.

[22] Voy. http://www.guardian.co.uk/uranium/story/0,7369,419951,00.html. Texte dans lequel N. Cohen explique sommairement comment ce document lui est tombé entre les mains.

[23] Voy. la transcription de l’émission « Guerre radioactive secrète ».

[24] Voy. « Army Not Adequaly Prepared to Deal with Depleted Uranium Contamination » (US General Accounting Office, Washington D.C., janvier 1993) ? Cité par Dan Fahey dans « Depleted Legitimacy : The US Study of Gulf War Veterans Exposed to Depleted Uranium » (National Gulf War Resource Center Conference, 4 mai 2002), p. 2, note 6.

[25] Voy. « Depleted Uranium. Facts for All the World to See », déjà cité.

[26] Voy. la Revue Militaire Canadienneop. cit., p. 45, col. A.

[27] Voy. Newsweek, 4 mars 1991, p. 37.

[28] Voy. la transcription de la « Guerre radioactive secrète.

[29] « L’Armée américaine prétend que 14 000 obus de gros calibres à l’US ont été consommés durant les opérations militaires. 7 000 d’entre eux auraient été tirés pour l’exercice. Approximativement 4 000 ont été déclarés tirés au combat. Le reste, 3 000 sont comptés comme pertes qui incluent une perte substantielle dans l’incendie de camp de Doha au Koweït » (voy. « Depleted Uranium. Facts for All the World to See », déjà cité).

[30] [« In the war against Iraq in 1991, allied forces used 630 000 pounds of depleted uranium » (Voy. « Conference on Health and Environmental Consequences of Depleted Uranium used by US and British forces in the 1991 Gulf War », Hotel Al-Rashid, Bagdad, 2-3 décembre 1998.Consultable sur http://asterix.phys.unm.edu:8000/dureport/dureport.html. 1 pound = 0,453 kg.

[31] Voy. la transcription de l’émission « Guerre radioactive secrète » ; propos du colonel E. Daxon. En 1999, lors d’une conférence, un cancérologue irakien, professeur à l’Université de Bagdad, Mona Khammas, évoqua des « documents du Pentagone » selon lesquels « 300 tonnes d’uranium appauvri ont été utilisées contre les forces armées irakiennes » (voy. http://www.benjaminforiraq.org/contaminazione/Prof%20Mon,a%20Khammas.htm). Dans une autre étude, les auteurs parlent de « 315 tonnes approximativement » (voy. « Extreme Birth Deformities », consultable sur le site : www.iraq.be.

[32] Voy. Ruth Dowling Bruun et Bertel Bruun, Le Corps Humain (éd. France Loisir, 1984), p. 26, col. B.

[33] Certaines cellules ont plusieurs noyaux, mais ce n’est pas, est de loin, le cas général.

[34] Voy., par exemple, Voy. R. Dowling Bruun et B. Bruun, Le Corps Humain, déjà cité, p. 30.

[35] Voy. A. Delaruelle et A. U. Claes, Précis d’énergie…, op. cit., p. 95.

[36] Sur ce sujet, voy., par exemple, l’article intitulé : « Les rayonnements et la santé » paru dans L’ACROnique du nucléaire n°27, décembre 1994. On lit : « Que se passe t-il dans les tissus lors d’une irradiation ? Dans les tissus vivants, les réactions chimiques sont très nombreuses, constituant le métabolisme cellulaire. Les molécules les plus grosses seront logiquement des cibles privilégiées pour le rayonnement, puisqu’elles occupent davantage d’espace. Parmi elles, une molécule clef de la vie biologique est l’ADN (acide désoxyribonucléique) qui compose le noyau de chaque cellule et qui porte le code génétique définissant l’ensemble des caractéristiques innées de l’individu: c’est le centre de commande de la vie biologique. Une petite erreur de code produite par l’ionisation d’un atome se traduira par une modification de la réaction déterminée par ce code, pouvant alors modifier des caractéristiques importantes de la cellule » (texte consultable sur Internet : http://www.globenet.org/acro/sante.html).

[37] « Les effets biologiques de cette transformation seront différents selon que la cellule touchée est une cellule ordinaire de l’organisme: cellule somatique ou une cellule sexuelle : cellule reproductrice. S’il s’agit d’une cellule somatique. Celle-ci peut devenir aberrante et incontrôlable et donner naissance à un tissu étranger, envahissant et dévastateur, qu’on appelle un cancer » (même référence que la note précédente). « L’irradiation crée des mutations dans les cellules somatiques pouvant conduire à des cancers » (Voy. « Tchernobyl : quelques faits dérangeants », ch. IV : « Malformations à la naissance » ; consultable sur Internet).

[38] Voy. André Sauret, Raymond Lévy, Le Livre de la Santé, déjà cité, p. 138.

[39] Voy. André Sauret, Raymond Lévy, Le Livre de la Santé, vol. XV : « Bactéries, virus, radiations » (éd. Rencontre, 1968), p. 129.

[40] « Les enfants sont spécialement vulnérable du fait que leurs cellules se divisent rapidement lorsqu’ils grandissent » (Children are especially vulnerable because their celles divide rapidly as they grow) (voy. « Depleted Uranium. Facts for All the World to See », déjà cité).

[41] Cité par Rosa Goncharova dans la Gazette Nucléaire, « Dossier Tchernobyl. Le point de vue d’une généticienne sur les conséquences sanitaires en Bélarus ». Consultable sur Internet : http://solar-club.web.cern.ch/solar-club/Gazette/1999/173_Rosa.html.

[42] Cité par Rosa Goncharova dans la Gazette Nucléaireop. cit.

[43] « […] on a observé dès 1990 une augmentation significative des cancers de la thyroïde de l’enfant en Bélarus et en 1996 on avait déjà diagnostiqué et opéré plus de 400 enfants de cette tumeur maligne. Une augmentation similaire, bien que relativement moins importante, a été constatée en Ukraine et en Russie. Il a pourtant été nécessaire d’attendre six ans pour que les organismes scientifiques internationaux admettent la réalité de l’énorme augmentation de ce cancer, et admettent l’existence d’une relation entre cette augmentation du nombre des tumeurs malignes et l’irradiation subie suite à la catastrophe de Tchernobyl.

« Ce désaccord capital entre le nombre de cancers apparus chez ceux qui étaient des enfants au moment de l’accident et le nombre de cancers et les temps de latence qui étaient prévus d’après les modèles courants de projection du risque et la dosimétrie standard de la thyroïde, a clairement mis à jour une crise profonde au sein des instances officielles de la radiobiologie.

« La leucémie est considérée comme un bon marqueur biologique vis-à-vis des radiations ionisantes et l’excès de mortalité par leucémie a été étudié au Japon depuis 1950 sur les survivants des bombardements atomiques de 1945.

« Jusqu’en 1995, aucune augmentation des hémoblastoses par rapport à l’incidence naturelle, n’a été enregistrée suite à Tchernobyl dans trois pays concernés par les retombées (Bélarus, Ukraine et Russie) y compris pour les leucémies chez les enfants (Ivanov et al 1996,1997). Sur cette base il a été affirmé au cours de la Conférence Internationale de l’AIEA « One Décade after Chernobyl » (Vienne, 1996) qu’en résumé, il n’avait été décelé à ce jour aucune augmentation significative de l’incidence des leucémies, même parmi les liquidateurs, ni aucune augmentation d’incidence de n’importe quelle autre tumeur maligne, mis à part le cancer de la thyroïde.

« Pourtant, lors de cette même conférence A.E. Okeanov a présenté des résultats indiquant un doublement de l’incidence des leucémies et d’autres cancers chez les liquidateurs de Bélarus. Les cancers dont l’incidence était supérieure à celle attendue, étaient ceux de la vessie, de la thyroïde chez l’adulte, et les leucémies (Okeanov, Polyakov, 1996). Par ailleurs, dans la région administrative de Gomel, la région la plus contaminée de Bélarus, on note dans la population une augmentation de la morbidité pour diverses tumeurs malignes cancer du côlon, du rectum, cancer du poumon, cancer de la vessie, du rein, ainsi que les cancers de la thyroïde et du sein chez la femme (Okeanov, Yakimovich, 1996).

« Une augmentation significative des leucémies dues aux radiations a été signalée chez les liquidateurs en Russie (Tsyb, 1997).

« Une étude greco-américaine indique qu’en Grèce, suite aux retombées radioactives de Tchemobyl ayant affecté ce pays, l’incidence de la leucémie infantile [NdT bébés de moins d’1 an) a augmenté d’un facteur 2,6 chez des enfants irradiés in utero par rapport à l’incidence observée chez des enfants non exposés in utero. Les auteurs ont considéré comme exposés in utero les enfants nés au cours du deuxième semestre de 1986, du premier semestre de 1987, et la plupart de ceux nés au 2ème semestre de 1987, et comme non-exposés les enfants nés entre 1980 et 1985, ou ceux nés entre 1988 et 1990 (Petridou et al, 1996). La leucémie infantile est reconnue comme étant une forme particulière de cette maladie, associée à une altération génétique, à savoir une anomalie spécifique de la bande chromosomique 11g 23. […].

« En fait, dès aujourd’hui les données dont nous disposons contredisent les affirmations exprimées à Vienne en 1996 sur les prévisions en ce qui concerne les tumeurs malignes. J’estime que la situation actuelle avec apparition de leucémie et de tumeurs solides dans les régions contaminées par les retombées radioactives est analogue à la situation de 1990 lorsque l’augmentation des cancers de la thyroïde enregistrée chez les enfants était contraire aux prévisions du Projet International Tchernobyl. »

[44] Voy. L’énergie nucléaire en 110 questions, déjà cité, question 44, pp. 98-99.

[45] Je me suis procuré le rapport de l’étude portant sur les conséquences du bombardement atomique d’Hiroshima et de Nagasaki. Les tableaux 5.19 et 5.20 donnent le nombre d’enfants morts-nés (dont on nous dit que 10 % en moyenne étaient mal formés) et celui des enfants nés vivants mais mal formés. On découvre qu’en effet, de 1948 à 1952, le pourcentage d’enfants atteints est resté autour de 1 % (entre 0,94 % et 1,32 %), ce qui confirme l’absence d’augmentation significative rappelée dans les documents officiels (Voy. The effect of exposure to the atomic bombs on pregnancy termination in Hiroshima and Nagasaki [The National Academies Press, 1956], ch. V, p. 70-71). Voici les pourcentages d’enfants mal formés suivant les années : pour Hiroshima : 1,08 % (1948) ; 1,07 % (1949) ; 1,11 % (1950) ; 1,26 % (1951) ; 1,32 % (1952). Pour Nagasaki : 0,94 % (1948-9) ; 1,29 % (1950) ; 1,25 % (1951) ; 1,24 % (1952). Je reste donc méfiant lorsque, par exemple, les auteurs d’un livre sur la bombe atomique écrivent (sans document à l’appui) : « nombreux enfants nés après l’explosion nucléaire sont anormaux » (voy. Bernard Crochet et Ronald McNair, La bombe atomique. Hiroshima, Nagasaki [éd. Heimdal, 1995], p. 74).

[46] Voy. Précis de…, op. cit., p. 95.

[47] Entre 5 et 50 rads : « Incidence of major malformations may increase slightly » ; au-delà de 50 rads : « Substantial risk of major malformations such as neurological and motor deficiencies ». Voy. « Prenatal Radiation exposure : a fact sheet for physicians », consultable sur Internet :http://www.bt.cdc.gov/radiation/prenatalphysician.asp.

[49] Voy. Témoignage Chrétien, 13 juin 2002, article intitulé : « Les sacrifiés du nucléaire ».

[50] « Les effets génétiques des irradiations sont toujours néfastes, même à faibles doses » (voy. A. Delaruelle et A. I Claes, Précis d’énergie…, op. cit., p. 95).

[51] « Chez les femmes enceintes, l’uranium absorbé peut traverser le placenta et se retrouver dans le sang qui circule au sein du fœtus » (In pregnant women, absorbed uranium can cross the placenta into the bloodstream of the fœtus) (voy. « Depleted Uranium. Facts for All the World to See », déjà cité).

[52] Voy. Rosa Goncharova dans la Gazette Nucléaire, déjà citée.

[53] Voy. « Tchernobyl : quelques faits dérangeants », ch. IV : « Malformations à la naissance » ; consultable sur Internet :

http://membres.lycos.fr/mat66/faits_deran_tchernobyl.html.

[56] Voy. la transcription de l’émission « Guerre radioactive secrète ».

[57] Voy. la transcription de l’émission « Guerre radioactive secrète ».

[58] Voy. http://www.francenuc.org/fr_sites/cen_etab_f.htm. « Établissement technique de Bourges. Objet : essais et production d’armements ».

[59] Voy. la retranscription de cette émission.

[60] Sur ce point, voy. également la transcription de l’émission « Guerre radioactive secrète ». Le colonel E. Daxon déclare : « Beaucoup disent que l’uranium appauvri se déplace sur de grandes distances. Eh bien c’est vrai ! Mais la quantité qui se déplace sur ces grandes distances est infime. »

[62] Voy. la transcription de l’émission « Guerre radioactive secrète ».

[64] Voy. « Environmental Damages Resulted From Using Depleted Uranium Weaponry Against Iraq… », déjà cité.

[65] « Incidence of some types of cancer which were not known as familiar in Uraq previously such as brain and live cancers had been recorded in increasing numbers » (propos du professeur Khammas ; voy.http://www.benjaminforiraq.org/contaminazione/Prof%20Mon,a%20Khammas.htm).

[66] Pour toutes ces informations, voy. « Conference on Health and Environmental Consequences of Depleted Uranium used… », déjà citée.

[67] Voy. « US War Crimes against Iraq, Arabs peoples of the world. Irrefutables facts », mars 2001. Document diffusé sur Internet et reprenant des informations de l’Express (février 2001) et d’un rapport publié par le ministère irakien de la Santé.

[68] voy. « Depleted Uranium. Facts for All the World to See », déjà cité.

[69] Voy. « US War Crimes against Iraq, Arabs peoples… », déjà cité.

[70] voy. « Depleted Uranium. Facts for All the World to See », déjà cite.

[71] The Medical Journal of Basrah’s University, vol. 17, n° 1 & 2, 1999, « Depleted Uranium and Health of People in Basrah : an epidemiological perspective » by Alin A-H. Yacoub, Narjis A-H. Ajeel & Mohammed Al-Wiswasy.

[72] Voy. « Impact of Depleted Uranium on Man and Environment in Iraq », consultable sur :

http://www.benjaminforiraq.org/contaminazione/Deleted%20Uranium%20Symposium.htm. Parmi les cancers le plus fréquents, la multiplication des cas est la suivante : poumon (5 fois) ; lymphome (4 fois), sein (6 fois), larynx (4 fois), peau (9 fois).

[73] Voy. « US War Crimes against Iraq, Arabs peoples… », déjà cité.

[74] Voy. la transcription de « Guerre radioactive secrète ». Le professeur Günther est l’auteur d’un livre paru chez Ahriman-Verlag (ISBN : 3-89484-805-7) et intitulé (dans sa traduction française) : « Les projectiles à l’uranium. Soldats gravement estropiés, bébés déformés, enfants mourants »

[75] voy. « Depleted Uranium. Facts for All the World to See », déjà cite.

[76] voy. « Depleted Uranium. Facts for All the World to See », déjà cité, tableau n° 8. Les facteurs de corrélation trouvés sont les suivants : 3,2 pour l’avortement spontané, 2,8 pour les malformations congénitales et 4,6 pour le cancer. Des études plus précises menées dans certaines provinces ont confirmé ce lien. Les facteurs corrélatifs trouvés ont été : 3,85 pour le cancer, 2,05 pour les malformations congénitales et 2,9 pour les avortements spontanés (Ibid., tableaux n° 9 à 11). En revanche, pour la neuropathie et la myopathie, ils trouvent respectivement 1,7 et 1,4, ce qui démontre l’absence de lien significatif (Ibid., tableau n° 8).

[77] M. Kilpatrick, déclaration à la conférence de presse de l’Otan, Bruxelles, le 10 janvier 2001. Voy. http://www.nato.int/docu/speech/2001/s010110b.htm.

[78] Voy. Dan Fahey : « Depleted Legitimacy : The US Study of Gulf War Veterans Exposed to Depleted Uranium » (National Gulf War Resource Center Conference, 4 mai 2002), p. 7, note 36.

[79] Id. Des soldats ont été contaminés en entrant dans des véhicules irakiens détruits avec l’uranium appauvri ; d’autres (104), ont vu leur véhicule touché accidentellement. Mais la majorité a été contaminées par les poussières radioactives.

[80] « The small size of the [enroled] population … [makes it] highly unlikely that defenitives conclusions concerning cancer induction will be obtained from the study ». Cité par D. Fahey, op. cit., p. 4.

[81] the exclusion of D[epleted]U[ranium]-exposed veterans who have reported health problems including birth defect ; Ibid, p. 1.

[82] « The public denials about the existence of cancer among the few veterans in the US study raises the possibility that other cancers or health effects have been observed, but not publicity reported » (Id.).

[83] Voy. la transcription de « Guerre radioactive secrète ».

[84] Voy. « Extreme Birth Deformities », consultable sur le site : www.iraq.be.

[85] « Here is the estimate of the tons of DU the US used in Iraq : 1 000-2 000 tons — more than three times the amount used in the first Gulf War…only this time it was primarily spread in Iraq’s cities, not on the battlefield.

The uranium and its radioactive decay products will remain toxic for over 4 billion years…and will slowly destroy the genetic future of the Iraqi people » (http://www.iraqwar.ru/iraq-read_article.php?articleId=5813&lang=en).

[86] Voy. Monseigneur de Solages, La Théologie de la Guerre Juste. Genèse et Orientation [éd. Desclée de Brouwer, 1946], p. 59.

[87] Voy. Le Soir, 23 juin 2003, p. 2.

ORIGINAL:

http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/3001973/uranium_appauvri.htm

NOTA:

Les diapos insérées ont été rajoutées par Thierry LAMIREAU et pas par l’auteur de l’article.

CESAR DU MEILLEUR DRESSEUR DE RAFALE J Y LE DRIAN

URANIUM APPAUVRI :

LES QUESTIONS

SUR L’URANIUM APPAUVRI

ET LE SYNDRÔME

DE LA GUERRE DU GOLFE

RESTENT TOUJOURS SANS REPONSE

En 15 ans, le débat sur l’uranium appauvri (UA) et ses effets nuisibles sur la santé des vétérans de la Guerre du Golfe de 1991, sur la population irakienne civile et militaire (et subséquemment sur la population du Kosovo, de l’Afghanistan et de l’Irak pendant la seconde guerre) n’a toujours pas abouti. Cependant, le nombre de vétérans de la Guerre du Golfe développant ce qu’on appelle “le syndrome de la Guerre du Golfe” (SGG), s’élève actuellement à un tiers environ de l’effectif de 800 000 hommes déployé par les Etats-Unis, et reste en proportion inconnue pour ce qui concerne les combattants des guerres suivantes. Inconnu également le nombre des victimes parmi les civils et le personnel des autres nations qui ont combattu en 1991, en Irak et dans les autres guerres. Les vétérans souffrent de multiples désordres physiologiques graves et reçoivent peu ou pas de reconnaissance officielle, d’aide médicale ou de compensation. Nous devons adopter un autre regard face à cette situation, par une approche holistique et interactive de la matrice toxicologique des irradiations, par l’identification des obstacles majeurs à la solution des problèmes scientifiques, et par la découverte de réponses médicales et politiques appropriées. C’est le sens de cette contribution.

LE PROBLEME

Une des nouveautés apportées en matière d’irradiation pendant la Guerre du Golfe de 1991 fut l’utilisation de l’uranium appauvri (UA) dans les missiles, les rockets et l’armement. L’uranium est un métal lourd radioactif, qui n’a pas d’utilisation biologique positive. L’irradiation à l’UA pendant la Guerre du Golfe s’est faite conjointement à celle d’autres métaux lourds bien connus pour causer des ravages dans le système immunitaire cellulaire. “Uranium appauvri” est un terme industriel qui désigne le déchet d’uranium obtenu lors de l’enrichissement du minerai d’uranium, par concentration de l’isotope 235 pour la fabrication des bombes atomiques et des réacteurs nucléaires. Il constitue la plus importante masse de déchets radioactifs dans l’industrie nucléaire (à l’exclusion des déchets d’extraction minière). Aux Etats-Unis, l’UA doit être manipulé par des personnels formés à la radioprotection, et être isolé de la biosphère conformément à une règlementation stricte.

L’uranium 238 (U238) est un émetteur alpha, à fission spontanée rare. La demi-vie de la particule alpha de l’U238 est de 4,5 milliards d’années (4,5 x 109). Il se désintègre en thorium (Th234), émetteur beta et gamma d’une demi-vie de 24,1 jours. Le thorium 234 se désintègre en protactinium 234m (Pa234m), un isomère du Pa234, émetteur alpha et d’une demi-vie de 1,17 minute. Le protactinium 234m se désintègre en Pa234, émetteur alpha et d’une demi-vie de 6,7 heures. En fait, au cours des quatre à six mois qui suivent sa mise au rebut après la phase d’enrichissement, l’UA nouvellement produit, composé essentiellement d’U238, devient à travers ces transformations radioactives continuelles, un mélange d’U238, de Th234, de Pa234, et d’U234 en proportions équilibrées. Les deux premiers produits de la désintégration, Th234 et Pa234, contribuent avec l’U-238, pour l’essentiel à la radioactivité alpha et beta, et pour une moindre part à la radioactivité gamma du mélange (1, p. 11).

L’uranium s’enflamme à la friction de l’air ou à l’impact sur une cible dure. La température de cette fumée de métal spontanée produite par l’UA se situe entre 3000°C et 6000°C. Ceci en contraste avec la température ambiante, située entre 22°C et 45°C en Irak, ou les 575°C produits par le TNT au cours des autres guerres. A ce haut degré de température, l’oxyde d’uranium devient comme de la céramique, insoluble dans les liquides corporels. Pour cette raison, une fois inhalé, il constitue une source chronique de métal lourd d’uranium et de contamination par radiation à l’intérieur du corps.

En plus de l’UA, d’autres métaux lourds, en particulier le mercure, le plomb, l’arsenic et le cadmium furent utilisés de manière intensive dans la Guerre du Golfe. Ils entraient dans la composition de pesticides et d’herbicides ; de vaccins contre l’anthrax et la toxine botulinique ; dans des agents neurotoxiques : sarin, cyclosarin, tabun, soman, VX, multiple seven, et novachucks (novichoks) ; ainsi que dans les résidus chimiques du dépôt de produits chimiques toxiques à Kamasiyah, détruit par les bombes. Beaucoup de vétérans ont aussi été soumis aux produits du pétrole et aux horribles feux des puits de pétrole (3). Beaucoup avait très peu d’entraînement dans le maniement de ces produits dangereux, et aucune protection vestimentaire ou respiratoire.

L’un des points de la discussion sur le Syndrome de la Guerre du Golfe (SGG) était de savoir si l’utilisation d’armement à base d’UA pouvait être l’une des principales causes du syndrome invalidant. Le premier obstacle pour éclaircir cette hypothèse scientifique tenait au fait qu’on n’examinait qu’un seul item à la fois, parmi ceux auxquels les vétérans avaient été exposés au cours des combats, pour “prouver” s’il était ou non l’une des causes principales de leur grave maladie. On pourrait procéder de la sorte pour chaque pesticide, chaque vaccin, chaque produit chimique toxique, et chaque métal lourd pris séparément, afin de “prouver” qu’aucun n’était la cause. Un tel discours réductionniste jette la confusion sur les conclusions véritables et retarde la recherche sur le traitement et la reconnaissance légale du dommage subi. Cela conduit à la conclusion absurde que les vétérans ne sont pas réellement malades – que leurs problèmes sont le fruit de leur imagination.

Des physiciens et plusieurs organisations gouvernementales semi-officielles ont cherché à user de leur influence dans des publications reprenant de semblables analyses pour soustraire l’UA à la critique. Ces études ne sont vraiment indépendantes, puisque chacune suit les indications, la méthodologie, et les évaluations du risque recommandées par la Commission Internationale de Protection Radiologique (C.P.R.I.).

Puisque le Comité Consultatif de Recherche U.S. sur les Maladies des Vétérans de la Guerre du Golfe (U.S. Research Advisory Committee on Gulf War Veterans’ Illnesses) a décrété la maladie mentale comme étant une cause du SGG (3), il importe de reconsidérer toutes les circonstances associées à l’utilisation de l’UA, incluant les propriétés de l’uranium à la fois en tant que métal lourd et en tant qu’élément radioactif, ainsi que leurs effets conjugués sur les systèmes immunitaire, neurologique, hormonal et reproducteur des vétérans et des civils exposés. Un système immunitaire endommagé laisse l’individu vulnérable à toutes sortes d’agressions virale, bactérienne, électromagnétique, radiologique et métallo-toxique. Le système hormonal régule l’homéostasie, le cycle nocturne du repos (réparateur), et la clairance rénale des métaux lourds. Pour ce qui est d’évaluer l’utilisation de l’UA en temps de guerre, il nous faut le faire conformément à cette matrice toxicologique dans son ensemble.

ANALYSE DU RISQUE RADIOLOGIQUE

L’uranium 238 est un élément radioactif, un émetteur alpha dont la fission spontanée est rare. Comme dit précédemment, l’UA nouvellement produit, composé surtout d’U238, devient un mélange d’U238, de Th234, de Pa234m, de Pa234, et d’U234 en proportions équilibrées pendant six mois environ. Les deux premiers produits de désintégration, le Th et le Pa, compte avec l’U238, pour la plupart de la radioactivité alpha, beta et une petite partie de la radioactivité gamma de ce mélange. Un microgramme (1×10-6 gramme) d’U238 pur subit 12,4 transformations atomiques par seconde (explosions submicroscopiques), chacune libérant une particule alpha avec une énergie de 4,15 à 4,2 MeV (million d’électron-volts) au hasard et dans toutes les directions. Il suffit de 6 à 10 eV (électron-volts) pour briser la chaîne d’ADN dans une cellule. En un seul jour, un microgramme d’U238 pur aura libéré 1 071 000 particules alpha, chacune d’elles avec une énergie de plus de 4 MeV, dans l’organe ou le tissu où elle est logée. La sphère de rayonnement de ces particules alpha est de six cellules environ. La radioactivité émise par le mélange d’uranium et de ses produits de désintégration est encore plus grande.

La demi-vie d’une fission spontanée pour l’U238 est estimée à 8,5×1017 ans, ce qui, bien que plus longue que la demi-vie de la particule alpha, correspond approximativement à la désintégration de deux atomes d’U238 par milligramme d’uranium et par an. S’il se désintègre par fission spontanée, l’U238 libère approximativement 40 fois plus d’énergie que par désintégration nucléaire (1, p. 6).

La méthodologie de causalité scientifique largement acceptée pour analyser les doses-réponses à la radioactivité intègre un modèle mathématique de prédiction des dommages sur l’ADN cellulaire qui résultent d’un rayonnement ionisant homogène sur le ou les organes critiques, par la mesure du poids de l’organe-dose pour estimer l’exposition corporelle globale, et par l’utilisation d’une formule de risque pour estimer le nombre de cancers mortels attendu imputable à cette dose. Si ces calculs n’aboutissent qu’à un nombre réduit de cancers mortels attendu, on déclare que le risque radiologique est minime. Cette méthodologie du CIPR suppose que les personnes contaminées ne sont affectées que par le cancer mortel, que leur santé physiologique est normale et leurs systèmes de réparation cellulaire intacts, et qu’aucune autre contamination dangereuse ne viendra s’ajouter à l’expérience d’irradiation. La méthodologie suppose que les effets radiologiques sont indépendants des effets de la matrice toxique, et qu’ils peuvent être établis séparément par une formule mathématique spécifique de l’irradiation, formule recommandée par les physiciens au comité principal du C.P.R.I..

Quant à savoir si l’hypothèse d’une énergie répartie de manière homogène sur l’organe concerné est raisonnable dans ces circonstances, si la quantité de radioactivité inhalée a été estimée avec précision dans la confusion du champ de bataille, si le système de réparation cellulaire fonctionne, si la clairance rénale des métaux lourds est normale, ou encore, si le cancer constitue le point biologique final du problème pour les vétérans – tout cela est sans importance, et ces détails ne semblent pas pertinents au regard de cette méthodologie “objective”. Je vais montrer avec ce rapport, que cette méthodologie reconnue est particulièrement inappropriée et fallacieuse dans le cas du syndrome de la Guerre du Golfe. L’équation mathématique n’a pas de termes pour traiter du dysfonctionnement de la réparation cellulaire, des dommages causés à l’ADN mitochondrial, des effets synergiques provoqués par une variété de métaux toxiques, d’halogènes et de nano-débris complexes. L’inhalation de nano-débris en suspension dans l’air est particulièrement difficile à mesurer, puisque cette particule peut théoriquement être maintenue indéfiniment dans l’atmosphère par le mouvement brownien, ou éventuellement être remise plusieurs fois en suspension au cas où elle tombe sur le sol. En temps de guerre, la formation de ces nano-débris en suspension est cumulative.

ORIGINE ET LIMITES

DE LA METHODOLOGIE

EN PHYSIQUE

En 1945, le physicien Erwin Schrödinger a publié ce qui est devenu l’une des monographies les plus déterminantes de l’ère atomique naissante. Dans What Is Life (10), Schrödinger a donné à l’ADN nucléaire le rôle principal d’information dans le processus vital. Il a découvert que c’était la base de toute existence organique, et expliqué cela en termes de physique fondamentale et quantique. C’était une thèse brillante, qui a été suivie en 1953 par la découverte, par Watson et Crick, de la méthode de réplication de l’ADN. L’ADN était quelque chose de tout à fait nouveau dans le monde scientifique de cette époque. Pourtant, l’ADN nucléaire, même s’il occupe une place centrale dans la production de protéines et la reproduction humaine, ne suffisait pas à expliquer les nombreux mécanismes vraisemblablement inexplorés des processus vitaux, incluant les fonctions de l’ADN mitochondrial, qui contribue aussi à rendre la cellule fonctionnelle.

La science de la radiobiologie qui se développait alors, a accepté la thèse que l’ADN nucléaire était la molécule essentielle à la radiosensibilité, et cette mise au point continue d’influencer fortement les décisions concernant le risque potentiel des expositions aux rayonnements ionisants, même en 2006, alors que les nations sont invitées à débattre du syndrome complexe de la Guerre du Golfe. Or, nous savons maintenant que les organites cellulaires, les membranes cellulaires et les réactions biochimiques à l’intérieur de la cellule sont décisives quand il s’agit d’évaluer le dommage causé à la fois par l’irradiation interne, par la contamination due aux métaux lourds et aux nanoparticules. Il semble donc que la méthodologie fondée sur la dose-réponse de radiation, qui s’est développée à partir d’études sur la radiation de niveau élevé, opère en masquant les effets des faibles doses. Elle n’est pas appropriée pour comprendre les expositions aux faibles doses d’UA, parce que les rayonnements, les métaux lourds et d’autres produits chimiques toxiques peuvent détruire la fonctionnalité du système respiratoire cellulaire (la mitochondrie), interrompre la fabrication des enzymes et des hormones, empêcher la détoxification et la réparation normales de la cellule, et laisser la personne en vie, mais malade chronique.

A faibles doses aussi, beaucoup d’autres agents toxiques deviennent potentiellement synergiques, ou des variables qui contribuent significativement à l’effet toxique d’une irradiation. Comme je vais le montrer, une approche systémique est beaucoup plus fructueuse, et pour un individu, les deux systèmes les plus importants à examiner sont le système immunitaire cellulaire et le système hormonal. La santé de la reproduction humaine est cruciale pour la civilisation et la survie.

L’exposition aux rayonnements ionisants pendant la première Guerre du Golfe ne se limitait pas à l’UA, mais comprenait aussi l’exposition aux débris nucléaires résultant du bombardement des réacteurs nucléaires expérimentaux irakiens et des entrepôts de pétrole, les radiations dues aux explosions de Doha et à l’incendie qui brûla six jours durant les munitions d’UA stockées au dépôt militaire U.S. près de la frontière du Koweït. Ce n’est pas une simple dose de radiation qui peut contenir à la fois tous les niveaux de rayonnements auxquels ont été exposés civils et militaires. Ces différentes expositions peuvent être cumulatives.

LES DOMMAGES TOXICO-CHIMIQUES

ET RADIOLOGIQUES

AUX CELLULES

La poudre d’uranium appauvri est pyrophore : exposée à la friction de l’air ou lors de l’impact sur une cible dure, elle crée spontanément un gaz invisible (souvent appelé aérosol). Les nanoparticules créées par le gaz métallique, dès qu’elles sont inhalées, peuvent franchir la barrière hémato-pulmonaire, pénétrer les cellules, et fournir la dose maximale aux tissus (dose-contact établie à partir d’un rapport surface-volume maximisé de la particule, avec peu d’autoprotection), créant des radicaux libres et un stress oxydatif à l’intérieur des cellules. Certains scientifiques pensent que le stress oxydatif provoqué par les propriétés de l’uranium en tant que métal lourd est même plus nocif que ses propriétés radiologiques. Le stress oxydatif total provoque des défaillances au niveau des enzymes protectrices, laissant ainsi les cellules vulnérables aux virus et aux mycoplasmes. La détérioration du système de communication cellulaire et des mitochondries, le remplacement du magnésium par des métaux lourds dans des molécules fonctionnant normalement comme des antioxydants, et la destruction des mécanismes réparateurs du corps, tout cela entraîne de graves conséquences comprenant la maladie chronique et la genèse tumorale. Certains mécanismes cellulaires sont particulièrement intéressants de ce point de vue. Par exemple, après qu’une protéine, séquencée par l’ADN, a été correctement synthétisée par l’ARN, elle doit entrer dans un processus de repliement, par lequel lui est conférée cette forme tridimensionnelle adaptée à ses fonctions et à ses réactions chimiques. Les biochimistes pensent actuellement que les protéines ne s’enroulent pas spontanément dans leur conformation active finale (11).

Les protéines destinées à être intégrées dans la membrane cellulaire ou à être sécrétées par la cellule sont synthétisées dans le réticulum endoplasmique, où les templates, les enzymes et les sucres favorisent certaines conformations et en inhibent d’autres. C’est un travail délicat, avec des cycles séquentiels de modifications intriquées, supervisé par le système de contrôle cellulaire de qualité. Les radicaux libres peuvent enrayer totalement ce processus par la formation de molécules non conformes ; et en présence de métaux lourds, le processus peut utiliser des traces de métaux toxiques pour remplacer le zinc et le manganèse normalement utilisés. Des protéines incorrectement enroulées peuvent échouer à atteindre la membrane cellulaire ou la glande, où, en tant qu’hormones, elles sont nécessaires à la libération des molécules du message biochimique.

La fibrose cystique, le diabète insipide et le cancer comptent parmi les maladies causées par des protéines qui ont été mal aiguillées. Des enroulements défectueux et récurrents de protéines peuvent occasionner un stress cellulaire, un engorgement du système, ainsi qu’une accumulation de protéines imparfaites. Beaucoup de scientifiques pensent maintenant que l’accumulation et l’agrégation de protéines mal enroulées sont responsables de maladies neurodégénératives, de même que de la maladie d’Alzheimer précoce, de la maladie de Parkinson et du diabète sucré. Dans ces maladies, des protéines ou des fragments de protéines, de conformations normales et solubles, se transforment en fibres épaisses et insolubles, appelées amyloïdes.

Les amyloïdes coalescent en des agrégats fibrillaires de structure caractéristique. Ces masses insolubles peuvent se former à l’intérieur comme à l’extérieur des cellules. Des protéines mal formées constituent donc un mécanisme pathogénétique central, et les vétérans de la Guerre du Golfe présentent de nombreux symptômes de ces maladies neurodégénératives.

LE PROBLEME DE

LA SCLEROSE LATERALE

AMYOTROPHIQUE

Chez les jeunes vétérans de la Guerre du Golfe, le taux de sclérose latérale amyotrophique (SLA, autrement nommée maladie de Lou Gehrig) diagnostiquée est en passe de devenir environ deux fois supérieur à celui des vétérans qui n’ont pas servi dans la première Guerre du Golfe (confirmé en septembre 2004 par le Comité U.S. de Recherche et Conseil sur les Maladies des Vétérans de la Guerre du Golfe). Normalement, la SLA est diagnostiquée après 55 ans, mais la plupart des vétérans sont plus jeunes. Dans deux tiers des 40 cas, les patients ont entre 20 et 54 ans. La SLA est officiellement enregistrée comme étant “de cause inconnue”. Pourtant, elle semble clairement liée à une défaillance des enzymes anti-inflammatoires et anti-oxydantes, ainsi qu’à un dysfonctionnement mitochondrial. On a pensé que la SLA était provoquée par la mort des neurones moteurs. Mais des données récentes suggèrent que les neurones ne meurent pas tant par eux-mêmes, qu’ils sont tués par des cellules environnantes appelées cellules gliales. Habituellement, ces cellules gliales soutiennent et nourrissent les neurones, mais elles peuvent devenir dysfonctionnelles et toxiques dans certaines maladies. On appelle ce processus «neuro-inflammation».

Les cytokines sont de petites protéines qui réalisent la communication entre les neurones et les cellules gliales (13). La signalisation par les cytokines est, en retour, régulée par les principales voies du métabolisme lipidique. Des données récentes suggèrent que la neuro-inflammation chez une souris, comme modèle d’étude de la SLA, est causée par une dérégulation de la signalisation par les cytokines. Michael Vickers (14) a montré que même des doses de radiations ionisantes de l’ordre du microgray causent l’inflammation des vaisseaux sanguins et peuvent déclencher la cascade arachidonique, avec son cortège bien connu d’effets dommageables pour le corps. L’acide arachidonique est le lipide produit lorsque des acides gras de degrés d’oxydation variés déclenchent des réactions inflammatoires dans le sang et les cellules. Cela mérite certainement des études plus approfondies, puisque la SLA est une évolution très sérieuse et insoupçonnée pour les vétérans de la Guerre du Golfe.

Une proportion inhabituelle de cas de SLA et de maladies de Parkinson dans les populations indigènes à Guam et en Papouasie-Nouvelle-Guinée suggère une corrélation possible entre ces maladies et les conditions de l’environnement local, comme des niveaux élevés d’aluminium, et des niveaux faibles de calcium et de magnésium dans le sol et la nourriture. Comme pour la maladie d’Alzheimer, les humains présentant ces troubles tendent à avoir des niveaux élevés d’aluminium dans certaines aires cérébrales, bien qu’on n’ait pas démontré que la présence d’aluminium dans le cerveau déclenche ces maladies. On a suggéré qu’il fallait examiner plus attentivement la contribution possible d’autres facteurs, comme le régime alimentaire de la population à Guam – en particulier, les graines du sagou du Japon, qui contiennent un acide aminé toxique provoquant les mêmes effets que la SLA chez les singes – tout comme la possibilité que la démence soit liée à des facteurs génétiques plutôt qu’environnementaux (15). Ces deux facteurs – le sagou du Japon et les facteurs génétiques – semblent absents dans le cas de la Guerre du Golfe, mais l’exposition à l’aluminium et la déficience en calcium et en magnésium étaient présentes. L’île de Guam et la Papouasie-Nouvelle-Guinée ont sans doute reçu des retombées provenant des essais de bombe nucléaire réalisés dans les zones australiennes et pacifiques, qui peuvent avoir introduit des facteurs d’irradiation interne non étudiés, ce qui pourrait éclaircir ce mystère.

Armes UA de l'entreprise française NEXTER

LES SYSTEMES

IMMUNITAIRE

ET HORMONAL

DETERIORES

AU COURS

DE LA GUERRE DU GOLFE

L’ADN mitochondrial est 16 fois plus sensible aux radiations que l’ADN nucléaire. Cela provient du fait que l’ADN mitochondrial n’est pas protégé par des protéines histones, comme celles qu’on trouve dans le noyau cellulaire (16). Il est bien connu de la communauté scientifique qu’un rayonnement ionisant produit des radicaux libres (des molécules avec un ou plusieurs électrons non appariés) dans les cellules vivantes, qui sont essentiellement composées d’eau. Ceci est dû à la libération d’énergie ionisante, qui expulse un électron hors de son orbite, créant ainsi un atome chargé positivement ou une molécule composée au moins d’un électron non apparié (ion positif) et un électron libre (ion négatif). Parce qu’il est facile à une autre molécule de capter l’électron libre, en provoquant une réaction chimique, les radicaux libres peuvent causer des changements dramatiques et destructeurs dans la cellule et dans le liquide intercellulaire. Karl Z. Morgan, le célèbre médecin, décrit cet effet comme “un fou dans une bibliothèque”.

Toute cellule contient un antioxydant endogène dans la partie soluble du liquide cellulaire, qui traite normalement les radicaux libres. Cet antioxydant, appelé glutathione (GSH), répare la plupart des structures cellulaires qui ont été endommagées et oxydées par les radicaux libres. Il peut aussi détoxifier la cellule des nombreux agents électrophiles et mutagènes qui la menacent. On attribue habituellement à cette fonction anti-oxydante du GSH des propriétés de protection contre le cancer, puisqu’elle neutralise les radicaux libres. Les mécanismes de réparation cellulaire dépendent lourdement de la présence du GSH dans les cellules.

Une autre fonction du GSH consiste à débarrasser la cellule des métaux lourds. Les métaux lourds se lient au GSH et sont expulsés de la cellule vers la vésicule biliaire, pour être excrétés dans la bile. Ce processus est un mécanisme qui appauvrit le GSH dans le même temps qu’il débarrasse la cellule des métaux lourds. Ainsi les métaux lourds, tels que l’uranium appauvri, épuisent le GSH au moment où il est nécessaire pour le travail de protection et d’anti-oxydation de la cellule. De par sa nature ou du fait de son exposition aux rayonnements dans sa vie, chaque individu dispose de plus ou moins de GSH. Mais pourtant, celui-ci est l’une de molécules biochimiques essentielles aux mécanismes réparateurs, sur lesquels la physique fonde sa méthodologie de calcul des réponses-doses aux radiations pour être applicable.

La superoxyde dismutase (SOD) est une autre molécule, une enzyme produite à la fois par le foie et dans les mitochondries de toutes les cellules, et qui agit comme anti-inflammatoire et anti-oxydant. Le corps a besoin de zinc, de cuivre et de manganèse pour produire une SOD fonctionnelle en quantité suffisante. Les métaux toxiques peuvent remplacer le manganèse, en provoquant des dysfonctionnements de la SOD ; ou encore, il arrive que la cellule manque tout simplement de SOD du fait de la demande excessive d’antioxydants dans la mitochondrie. Ce surplus de demande peut aussi épuiser le manganèse nécessaire aux enzymes de protection dans la cellule, laissant celle-ci sans défense face à une invasion virale ou bactérienne. La SOD varie également en abondance et peut être endommagée par quantité de produits chimiques. On trouve du mercure et de l’arsenic dans les pesticides et les fongicides, ainsi que dans les vaccins. Le nickel entre dans la composition de l’acier, et peut s’évaporer dans une fumée métallique d’UA. Le nickel peut épuiser les ressources en zinc de l’organisme, compromettant ainsi le système immunitaire cellulaire SOD. Ces autres métaux participent aussi à l’arrêt des fonctions cellulaires. L’exposition aux métaux lourds cause donc un stress oxydatif qui affaiblit le mécanisme de réparation cellulaire, qui devrait normalement apporter quelque protection contre l’exposition aux faibles doses des rayonnements de l’UA.

Troubles de la Fonction

Thyroïdienne

Des quantités de traces d’aluminium inhalées ou ingérées, qui proviennent d’inoculations, des emballages alimentaires en aluminium, des ustensiles de cuisine, du sel, des poudres levantes, de la bière, des canettes de boissons sucrées, ou d’autres provenances, peuvent s’associer avec des fluorures issus du fluorure d’hydrogène libéré par les puits de pétrole en feu, de l’eau potable fluorée, des boissons sucrées, du dentifrice, ou des aliments (préparés avec de l’eau fluorée aux Etats-Unis), pour former une pseudo-hormone qui mime l’hormone thyréostimulante (TSH) – allant même jusqu’à tromper les tests médicaux sur le dysfonctionnement de la thyroïde. Les dommages hormonaux des glandes pituitaire et thyroïde, qui régulent le métabolisme, ont de graves répercussions sur chaque système organique dans le corps, le cerveau y compris. Les composés de fluorure d’aluminium se comportent comme la TSH, qui régule les hormones thyroïdiennes T3 et T4. Quand des personnes sont exposées à des traces d’aluminium et de fluorure, elles présentent les mêmes symptômes que pour l’hyperthyroïdisme. Cette pseudo-TSH court-circuite le contrôle pituitaire du métabolisme cellulaire, augmente l’activité mitochondriale, et épuisent la sélénium-GSH dans toutes les cellules (17).

Les composés de fluorures d’aluminium enclenchent un autre mécanisme qui interfère avec la réparation cellulaire des dommages dus aux rayonnements de l’UA. Les composés de fluorures d’aluminium ne sont pas éliminés du corps contrairement à la TSH ; et les effets hautement électronégatifs des fluorures causent une liaison durable (presque permanente) avec les sites récepteurs cellulaires de la TSH. Ce processus perturbe beaucoup le rythme et l’amplitude normales du mécanisme de contrôle pituitaire par la TSH, et endommage le processus nocturne de réparation cellulaire par le surmenage de la GSH dans les cellules. La véritable THS contribue à établir un cycle veille-sommeil normal, qui aide le corps à se remettre d’un choc toxique. Le manque de sommeil peut conduire à de nombreux problèmes fonctionnels.

Les complexes de fluorure d’aluminium ont été largement utilisés en laboratoire dans le cadre de recherches sur la stimulation de différentes protéines liant la guanine (appelées protéines G). Ces complexes peuvent stimuler les groupes phosphates dans beaucoup de réactions biochimiques. Il est évident qu’un complexe de fluorure d’aluminium donne une fausse information, qui est alors amplifiée par les processus cellulaires de transmission du message, influençant les protéines G qui transportent le message de nombreux récepteurs vers l’intérieur de la cellule (18). De sérieux problèmes liés au fluorure d’aluminium on été rapportés à la Réserve Indienne Akwesasne de Saint Régis à Cornwall Island, New York State, exposée au vent venant de la fonderie d’aluminium de la Reynolds Metal Company.

À Oak Ridge, l’installation industrielle des armes nucléaires du Département U.S. de l’Énergie enregistre de plus en plus de cas de maladies similaires au SGG. Ces maladies n’ont pas été diagnostiquées à ce jour et beaucoup ne sont pas traitées. L’aluminium et l’acide hydrofluorique, ainsi que les déchets d’UA, font partie de la pollution de ce type d’installation du Département U.S. à l’Énergie, et de bien d’autres. Les victimes de ces pollutions de l’environnement autour de ces installations militaires font état de problèmes musculaire et squelettique, de troubles du système nerveux, d’anémie, d’érythèmes, d’irritabilité, de tension sanguine trop élevée, et de problèmes de la thyroïde (19, 20).

L’exposition aux métaux lourds (l’uranium compris) peut causer la perte de l’immunité cellulaire, des maladies auto-immunes, des maladies articulaires comme l’arthrite rhumatismale, ainsi que des maladies des reins, du système circulatoire et du système nerveux. Les métaux lourds supplantent le calcium habituel et d’autres sels minéraux dans les enzymes, et entraînent chez ces molécules la perte de leurs fonctions essentielles dans l’organisme. Le peroxynitrite, un produit toxique des radicaux libres oxyde nitrique et de superoxyde, peut aussi dégrader les fonctions des enzymes respiratoires (21) et inactiver l’enzyme SOD à manganèse (22). Mais la baisse de la fonction mitochondriale est très dommageable pour ces organes qui exercent la plus forte demande en énergie par gramme de tissu, c’est-à-dire : le cœur, les reins, le cerveau, le foie et les muscles rouges, dans cet ordre (16, 23). Ces organes seront alors pauvrement protégés contre l’irradiation des particules d’uranium en circulation, de même que contre tout autre agent pathogène.

Invasion mycoplasmale

liée à une exposition

à l’uranium appauvri

L’échec de l’immunité cellulaire laisse l’organisme vulnérable à l’invasion virale, bactérienne et mycoplasmale. Les mycoplasmes sont de petits organismes bactériens. Dépourvus de paroi cellulaire, ils sont capables d’envahir plusieurs types de cellules humaines, et sont associés à une très grande variété de maladies humaines.

Plusieurs laboratoires séparés aux Etas-Unis (par exemple: le Dr See à l’Université de Californie, Irvine ; et le Dr Lesko de Del Mar, Californie) ont identifié des organismes mycoplasmaux chez des patients présentant un syndrome de fatigue chronique et le syndrome de la Guerre du Golfe. Le pourcentage de résultats positifs pour le mycoplasme s’échelonne de 60 à 80% des patients examinés. La recherche menée par les Drs Garth et Nancy Nicolson de l’Université du Texas M.D. Anderson Cancer Center a abouti à la découverte du Mycoplasma incognitus comme étant une cause des symptômes du syndrome de la Guerre du Golfe. Leur fille était revenue du Golfe avec ce syndrome. Les tests sanguins normaux faits en laboratoire n’ont pas détecté le Mycoplasma incognitus. Le seul moyen de détecter ce mycoplasme est de procéder à une analyse sensible avec des marqueurs génétiques. Même avec cette méthode, il est difficile à détecter parce que, à la différence des bactéries conventionnelles, ce mycoplasme se trouve à l’intérieur des cellules et non pas dans les liquides corporels (24). Le Mycoplasma incognitus cause une fatigue chronique, des fièvres récurrentes, des sueurs nocturnes, des douleurs articulaires, des troubles de la digestion, des crampes d’estomac, des maux de tête, des éruptions cutanées, des douleurs cardiaques et rénales, des problèmes thyroïdiens, et dans les cas extrêmes, des dysfonctionnements de type auto-immune.

Il n’y avait certainement rien de normal dans les réponses métaboliques des vétérans de la Guerre du Golfe aux agressions radioactives de l’UA. Alors qu’il est pensable que l’uranium n’était pas responsable de tous les malaises éprouvés par les vétérans, il est parfaitement clair qu’il ne s’agissait pas d’un composant minimal comme l’indiquait l’approche mathématique utilisée en physique. L’approche mathématique ne peut prédire ce que l’exposition à l’UA peut provoquer dans cette situation, puisque les réactions chimiques et biologiques sont interdépendantes et ne s’accomodent pas d’une formule mathématique.

Bombe BLU

 

URANIUM APPAUVRI

DANS LE CONFLIT

VERSUS OXYDE D’URANIUM

DANS LES MINES OU LES USINES

L’oxyde d’uranium, tel qu’on le trouve dans les mines et les usines d’uranium, a fourni beaucoup d’informations pour la compréhension et l’évaluation officielles des irradiations à l’uranium appauvri pendant la première Guerre du Golfe (5). Cependant, l’exposition à l’oxyde d’uranium au cours d’un conflit diffère en ceci, que l’oxyde d’uranium dans la mine et en usine se présente sous forme de poussière – c’est-à-dire: des particules visibles d’un diamètre aérodynamique de 5 microns en moyenne. L’uranium inhalé pendant une bataille sera en partie similaire à celui de la poussière de la mine, mais l’oxyde d’uranium aérosolisé à partir d’une fumée de métal produite par la friction de l’air ou l’impact sur une cible dure, est invisible, et présente un diamètre aérodynamique d’un à 2,5 microns. La taille est un facteur important dans l’inhalation. Des particules inférieures à 2,5 microns peuvent pénétrer dans les alvéoles pulmonaires profondes. Lorsque les diamètres aérodynamiques sont de l’ordre du nanomètre, les particules peuvent facilement traverser la barrière hémato-pulmonaire et se déplacer dans le corps. La molécule aérosolisée peut aussi bien être un cristal avec un nombre variable d’atomes d’oxygène que l’oxyde d’uranium dans les mines.

Une autre différence entre ces deux situations est que l’uranium dans la mine est contaminé avec du radium et du radon, alors que ceux-ci ont été virtuellement éliminés dans l’UA. La poussière de la mine est produite à des températures ambiantes, alors que les fumées de métal le sont à des températures entre 3000°C et 6000°C. Soumettre l’oxyde d’uranium à une température supérieure à 3000°C produit ce que le National Radiation Protection Board (NRPB) au Royaume-Uni appelle l’oxyde d’uranium céramique, qui est absolument insoluble dans les liquides corporels (2). Ces températures élevées subliment aussi d’autres métaux et matières qui peuvent se trouver à proximité, prises dans le feu de l’uranium pulvérisé: acier, nickel, aluminium, fer, et autres… Ces autres déchets seront également aérosolisés et produiront des déchets de la taille du nanomètre, qui peuvent être inhalés (25).

La petite taille de ces particules facilite leur intégration dans les cellules, et leur transit à travers les cellules épithéliales et endothéliales dans la circulation sanguine et lymphatique, jusqu’à atteindre éventuellement des cibles sensibles. Les nœuds lymphatiques, la rate et le cœur comptent parmi ces cibles. On a également observé que le système nerveux central et les ganglions pouvaient être touchés via la translocation par les dendrites des neurones. Comparé à de plus grosses particules, le rapport surface-volume de ces nanoparticules est plus grand, ce qui les rend biologiquement plus actives.

Les travailleurs dans les mines d’uranium doivent assumer simultanément l’exposition au radium et au radon, tandis que l’UA dans une bataille exclut ces expositions, mais implique en revanche une matrice toxique complexe d’autres expositions. Les différences de conséquences sur la santé chez le récepteur ou l’hôte, dans l’exploitation minière versus l’environnement d’un champ de bataille, sont importantes.

LA CAPACITE HUMAINE

A FILTRER L’URANIUM

Le corps humain est normalement exposé à l’uranium dans l’eau et la nourriture au taux de 1,9 microgrammes environ par jour, mais seulement 1 à 2% environ – entre 0,019 et 0,038 microgrammes (19 à 38 nanogrammes) – est absorbé par les intestins. L’évacuation de l’uranium naturel dans les fèces est de 1,862 à 1,881 microgrammes par jour. Or, les physiologistes considèrent que la lumière gastro-intestinale est entièrement externe au corps (comme un trou dans un beignet), si bien que cette fraction d’uranium ingérée avec l’eau et la nourriture n’est pas considérée comme une contamination interne. Les 19 à 38 nano-grammes d’uranium naturel absorbés à travers la paroi intestinale ne sont donc pas considérés comme internes au corps. Ils passent par le système porte-hépatique, sont filtrés par le foie, et sont ensuite, soit acheminés directement aux reins pour être évacués dans les urines, soit intégrés dans la circulation sanguine. L’uranium qui circule dans le corps est souvent accumulé dans les os, avant d’être éliminé dans un temps ultérieur. Ces résultats varient en fonction de la solubilité des composants d’uranium dans l’eau et la nourriture. Cependant, ces estimations valent pour l’uranium naturel. Et le corps humain est doté d’un excellent système de filtrage de l’uranium naturel, qui réduit la concentration moyenne ambiante d’un millionième dans l’environnement à moins de 38 milliardièmes dans le corps.

Pour autant, ce système de filtrage gastro-intestinal et hépatique ne fonctionne pas pour l’uranium et les autres métaux qui pénètrent dans le corps par les poumons, sont céramiques, et présentent un diamètre aérodynamique de l’ordre du nanomètre. Les expositions à l’UA inhalé pendant la Guerre du Golfe dépassaient probablement la norme des 19 à 38 par jour et ajoutaient un stress considérable au corps, sans compter les autres stresses de cette guerre toxique. Les nanoparticules (qu’il s’agisse d’uranium, d’acier, de fer, ou d’aluminium) posent un problème particulièrement difficile à la capacité de filtrage et d’élimination corporelle. Elles passent à travers la barrière hémato-pulmonaire, la barrière hémato-encéphalique et le placenta ; elles sont trop petites pour être filtrées par les reins et évacuées du corps (26). Elles prennent beaucoup de temps pour se dissoudre dans les liquides corporels, et ce n’est qu’à l’état de portion dissoute qu’elles peuvent être chimiquement actives ou éliminées dans les urines. A cause de ces temps variables nécessaires à la dissolution des formes céramiques, l’effet négatif du métal lourd radioactif perdure. L’uranium céramique peut ne jamais se dissoudre, et il ne perd pas ses propriétés radioactives.

PROPRIETES CARCINOGENES

DE L’URANIUM

Alors que les premiers dommages d’ordre neurologique, immunologique et reproducteur sont les premiers à se manifester chez les vétérans et les civils exposés à l’UA, l’effet à long terme du problème le plus grave, autre que la détérioration génétique intergénérationnelle, est probablement le cancer. Notons également que les cancers précoces, qui ont été parfois attribués à l’UA, sont très vraisemblablement secondaires à l’incidence immunologique. Un système immunitaire déprimé modifie souvent le statut d’un cancer subclinique, auquel se confronte l’individu, en un cancer que l’on peut cliniquement diagnostiquer. Il n’y a aucun doute sur la capacité des radiations à initier un cancer, de même qu’à promouvoir des cancers initiés par d’autres carcinogènes. Le travail de Peter Nowell (27) a été approfondi récemment par une recherche sur l’instabilité génomique induite par l’irradiation. Selon W. F. Morgan et ses collègues, “La perte de stabilité du génome est en passe d’être acceptée comme l’un des aspects les plus importants de la carcinogenèse” (28).

L’Institut de la Recherche Radiobiologique des Forces Armées US a maintenant admis que l’UA peut être cause de cancer (29). De même, Miller et ses collègues ont trouvé que de minuscules accumulations d’UA, trop petites pour être toxiques et seulement faiblement radioactives, causent davantage de dommage cytogénétique dans les cellules que la toxicité ou la radiation, chacune à elle seule, pourrait l’expliquer. Leurs derniers résultats (30) corroborent un rapport préliminaire de la Royal Society (7), qui suggère que la toxicité et la radioactivité de l’UA se renforcent l’une et l’autre de manière inconnue, de sorte que ce sont plus de huit fois plus de cellules que prévu qui souffriront de dommage cytogénétique. Ainsi apparaît-il que le risque sanitaire carcinogène et génotoxique de l’UA est grossièrement sous-estimé par les théories actuelles.

Il y a également une discussion sérieuse parmi les radiobiologistes sur l’inadéquation du modèle du C.P.R.I. pour les doses et les doses-réponses, basé sur le modèle physique. On s’accorde de plus en plus à dire que ce modèle est inapproprié pour être appliqué aux émetteurs alpha internes (31). A la fois l’OTAN (32) et l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (33), l’organisme français officiel de radio-protection, ont constaté que la méthodologie du C.P.R.I. était erronée. La question de la carcinogénicité de l’UA est actuellement plus vaste que les questions soulevées par le syndrome de la Guerre du Golfe; elle implique la cause actuelle des cancers en surnombre à Hiroshima, Nagasaki, et Tchernobyl, où des particules brûlantes d’uranium combustible en suspension ont peut-être joué une plus large part dans les cancers observés que la bombe atomique, ou que les études de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique ne l’avaient prévu. Puisqu’aucune estimation de dose interne n’a jamais été faite à Hiroshima et Nagasaki (34), et que les estimations de doses autour de Tchernobyl ont été focalisées sur le césium-137 et l’iode-131 (35), l’effet des aérosols d’uranium et de plutonium combustibles a été négligé. En supposant que l’UA au cours d’un conflit agirait comme la poussière d’uranium dans les mines, les experts font l’erreur de supposer que la signature de cette irradiation serait l’accumulation dans les os et le dommage aux tubules rénaux. Parce que ces effets n’étaient pas dominants – bien qu’ils aient été manifestes— l’UA a été écarté comme pouvant être une cause du syndrome de la Guerre du Golfe. Avec ce qu’on sait de la forme physique de l’UA, avec la complication due à la formation de nanoparticules céramiques, ceci n’était pas une hypothèse réaliste.

On peut s’attendre à ce que des cancers apparaissent au cours des 20 ou 50 prochaines années. La période de latence pour ces cancers sera probablement plus longue que prévu, à cause de l’effet chronique des doses faibles. En outre, beaucoup de vétérans de la Guerre du Golfe mourront avant l’apparition des cancers, du fait de causes de mort concurrentes.

TOXICITE TERATOGENE

L’oxyde d’uranium soluble et toutes les nanoparticules peuvent traverser le placenta, et ceux-ci sont particulièrement toxiques pour l’embryon ou le fœtus qui se développent rapidement. A faibles doses, ils endommagent le cerveau du fœtus en causant des problèmes comportementaux, tels que l’agressivité, l’hyperactivité, et l’arriération mentale. Les malformations congénitales et les maladies comptent parmi les autres effets tératogènes. Les systèmes hormonal et immunitaire en cours de développement chez le fœtus sont plus facilement compromis que chez un adulte tout à fait mature.

Une étude épidémiologique officielle a examiné la santé de la progéniture des vétérans de la Guerre du Golfe. Cette étude portait sur les vétérans en général et n’était pas limitée à ceux qui présentaient le syndrome de la Guerre du Golfe ou une exposition connue à l’UA. Cette étude sur les enfants anormaux à la naissance chez vétérans aux Etats-Unis, entreprise par Han Kang de l’U.S. Department of Veterans Affairs (36), s’est focalisée sur la première grossesse après le retour de la Guerre du Golfe. A peine moins de 21 000 vétérans, des quatre corps d’armée, en service et à la retraite, ont participé à cette étude (environ 70% de ceux à qui les questionnaires ont été envoyés). Les vétérans masculins de la Guerre du Golfe étaient deux fois plus, et les femmes vétérans presque trois fois plus que la probabilité ne le laissait envisager, à déclarer des enfants nés anormaux, par rapport à leurs camarades qui n’avaient pas servi dans cette guerre. Les anomalies de naissance comprenaient des doigts et des orteils palmés, des souffles cardiaques, des anomalies chromosomiques et des tumeurs cérébrales. Les chercheurs avaient exclu de l’étude les désordres du développement, les complications périnatales, et les troubles pédiatriques.

Les vétérans masculins ont témoigné de fausses couches plus fréquentes dans leur couple ; et l’augmentation, de 1,62 fois, est statistiquement significative. Les femmes vétérans ont déclaré aussi plus de fausses couches, mais la représentation féminine chez les vétérans était trop faible pour prétendre à la signification statistique. Il n’a été fait aucune tentative pour relier ces résultats à l’UA ou à toute autre exposition dans la Guerre du Golfe (36).

Les études sur les vétérans qui avaient reçu des shrapnels dans le corps, faites à l’Hôpital des Vétérans de Baltimore, Maryland, ont rapporté la présence d’UA dans le liquide séminal, ce qui indique qu’il faut s’attendre à des problèmes de reproduction liés à cet agent génotoxique (37).

Cette information aurait dû être l’occasion de lancer la recherche sur la reproduction chez les vétérans de la Guerre du Golfe, à partir de ces vétérans connus pour avoir été exposés à l’UA. Malheureusement, cette opportunité offerte à la science, de contribuer à cette vaste étude sur la reproduction dans le contexte de la Guerre du Golfe, a été perdue.

RESULTATS EMPIRIQUES

Hari Sharma (38), professeur émérite de l’Université de Waterloo (U.S.A.), a pratiqué des tests auprès de quelques vétérans des Etats-Unis, du Canada et du Royaume-Uni, ainsi que de civils irakiens de Bassora et de Bagdad, pour détecter l’UA dans les urines environ huit à dix ans après la guerre de 1991. Ses résultats, lorsque l’estimation de l’UA était faite à partir d’une analyse isotopique de l’uranium présent dans un prélèvement d’urine de la journée, s’échelonnaient de 81 à 1,340 nanogrammes d’UA. Ceci ne manquera pas de surprendre ceux qui croient aux théories du C.P.R.I. prédisant une demi-vie biologique de trois ans pour l’oxyde d’uranium insoluble. Cela faisait huit à neuf ans que l’exposition des vétérans à l’UA était terminée – ce qui correspond approximativement à trois demi-vies biologiques de l’oxyde d’uranium. Soit l’estimation de la demi-vie biologique était fausse, soit la contamination initiale dépassait toute estimation crédible connue. Dans les urines des trois irakiens résidant à Bassora qui figurent dans cette étude, on a trouvé 147 nanogrammes d’UA pour le premier, aucune trace d’UA pour le deuxième, et 426 nanogrammes d’UA pour le troisième. Parmi les cinq habitants de Bagdad, le premier avait une urine avec de l’uranium à 20% appauvri ; et le second, à 64%. Les trois autres avaient tous de l’uranium naturel dans l’urine (38). On ne peut calculer la contenance en microgramme pour quelques échantillons. Cependant, il est clair que les aérosols d’UA des champs de bataille ont été transportés jusqu’à Bassora et à Bagdad, bien qu’il n’y ait pas eu de combats dans ces villes.

SOMMAIRE

Dans cette description longue et complexe de l’exposition, on ne peut admettre que les systèmes de réparation cellulaire et les systèmes hormonaux resteront intacts et fonctionneront de manière satisfaisante. Réparation défectueuse, dommage dû à l’irradiation augmenteront, éventuellement suivis par le cancer. Quand la demi-vie biologique d’un composé radioactif est à ce point fausse, comme on l’a expliqué ici en détail, les calculs de dose et de risque de cancer mortels, basés sur une science dépassée, ne sont pas fiables. La plupart de l’oxyde d’uranium trouvé était de la taille de la nanoparticule et sous la forme d’oxyde céramique. On peut s’attendre à ce que la forme céramique résiste à la dissolution dans les liquides corporels, prolongeant ainsi la demi-vie biologique. De plus, la dose des nanoparticules ne peut être estimée selon la méthodologie physique décrite ci-dessus. D’une part, ces nanoparticules céramiques ne peuvent se répandre de manière homogène dans un organe, et d’autre part, la dose-contact est accrue à cause de la surface maximisée (par volume) et des possibilités d’identification réduites. Ces particules demeurent des sources ponctuelles de dose (contact) interne jusqu’à (si jamais !) leur dissolution dans le liquide corporel. Les nanoparticules peuvent bien rester à vie dans le corps.

Si l’on se base sur des formules périmées, il est probable que la portion d’UA excrétée dans l’urine ne permette pas de prédire correctement la contamination externe d’origine ou la quantité résiduelle encore présente dans le corps. Très vraisemblablement, les particules céramiques ne se fixent pas sur les os, mais continuent de circuler dans le sang et la lymphe, en irradiant les vaisseaux sanguins et lymphatiques, et les tissus à proximité. Les nanoparticules peuvent éventuellement «se cacher» à l’intérieur des cellules, interrompant ainsi les activités biochimiques. Si l’UA céramique se dissout effectivement, il peut se lier au phosphate de l’ADN ou être stocké dans les os, irradiant les cellules souches impliquées dans l’hématopoïèse. L’UA peut facilement traverser les barrières hémato-encéphalique et reproductive, contaminant le tissu cérébral, le liquide séminal et l’utérus, endommageant l’embryon ou le fœtus en cours de développement. Du fait de leur petite taille, les particules d’UA échappent à l’élimination rénale.

Il se peut que l’UA observé dans l’urine huit ou neuf ans après l’exposition ne soit que la partie émergée de l’iceberg. Le dommage à l’individu sera dû non seulement à l’aérosol d’UA inhalé, mais également à tous les autres déchets toxiques provoqués par les fumées métalliques d’UA. Il a été démontré que les déchets de métaux dans le corps étaient nocifs, comme les déchets d’implants de la hanche qui se détériorent, d’amalgames dentaires, d’implants mammaires. En conséquence, la variété des symptômes présentés par les vétérans de la Guerre du Golfe vient partiellement de la complexité, de la variété et de la persistance de l’invasion de corps étrangers subie sur les champs de bataille, parmi lesquels la fumée de métal provoquées par l’UA n’est pas des moindres.

L’utilisation de l’UA dans un conflit contribue sans aucun doute à ce désastre médical qui affecte au moins le tiers des vétérans U.S. de la Guerre du Golfe.

CONCLUSION

Les problèmes du syndrome de la Guerre du Golfe sont trop complexes pour une méthodologie réductionniste qui limite l’effet toxique à un simple élément, en fait l’uranium appauvri. Les radicaux libres en augmentation, la toxicité des métaux lourds, la complexité et la sensibilité des réactions cellulaires interrompues, les organites endommagés, le dysfonctionnement des enzymes et des hormones, et l’invasion du mycoplasme – tout ceci survenant simultanément au niveau des organes vitaux – posent de gigantesques problèmes pour la fonction et la survie. La méthodologie mathématique utilisée par les physiciens est inappropriée pour une nanoparticule insoluble comme l’UA céramique, quand celui-ci est incorporé avec cette mixture toxique.

Le mode de calcul mathématique standard pour le risque de radiation de mort par cancer est probablement fallacieux, parce que beaucoup d’autres mécanismes carcinogènes, le dysfonctionnement de la réparation cellulaire, et des réactions biochimiques complexes ne sont pas prises en comptes dans les mathématiques. Pour ces vétérans qui présentent des pathologies résultant de contamination radioactive interne et de multiples problèmes liés au dysfonctionnement cellulaire, qui cherchent à vivre normalement et travaillent pour entretenir leur famille, l’évaluation prédictive faite par la physique radiologique, du risque de mort par cancer lié à une irradiation faible, est à la fois fausse et non pertinente. Et pourtant, des régulateurs savent prendre cette prédiction mathématique très au sérieux quand il s’agit d’accorder des compensations.

Les vétérans, et le personnel médical qui les aide, ont besoin de comprendre ce qui s’est passé dans cette guerre et ce qui peut être fait pour améliorer les situations des vétérans. Ils ont besoin d’aide médicale, financière et politique. J’espère qu’on trouvera bientôt des remèdes, mais en attendant, je suggèrerai une méthode naturelle de détoxification. La nature nettoie le sol avec de l’eau distillée, évaporée par le soleil et condensée dans les nuages, et retombant en pluie. Boire de l’eau distillée pourrait apporter un soulagement aux vétérans de la guerre du Golfe, comme ce fut le cas pour de nombreux vétérans victimes des essais atomiques dans les années 1950-1960. (Voir 39 pour l’utilisation bénéfique de l’eau distillée comme boisson et eau de cuisson, pour les enfants présentant une anémie ferriprive liée à un environnement contaminé par l’uranium.) Réapprovisionner l’organisme en protéines et minéraux pourrait également apporter une aide. Les produits laitiers non dénaturés (biologiques), à base de petit lait, peuvent remplacer les protéines, et rechercher les produits contenant du zinc, du calcium et du magnésium dans le régime ne peut qu’être profitable.

De sérieuses questions concernant la légalité de l’UA, utilisé dans un conflit, nécessitent aussi des réponses. Celles-ci ne peuvent être produites par un calcul mathématique isolé, portant sur le risque présenté par l’exposition à l’UA, de provoquer une mort par cancer due à l’irradiation. En d’autres termes, le nombre “trivial” de morts par cancer qu’on présume avoir été provoquées, ne rendra pas cette arme acceptable au regard des Protocoles de Genève, ou de toute personne douée de sens commun.

Des individus de nombreux pays ont uni leurs efforts pour déposer cette plainte devant le Tribunal des Droits de l’Homme des Nations Unies (qui consiste en la Commission des Droits de l’Homme à l’O.N.U., et la Sous-Commission des Droits de l’Homme à l’O.N.U. pour la Promotion et la Protection des Droits de l’Homme) et se sont constitués en organisations mondiales pour aider les victimes de l’UA et obtenir son interdiction. Le commissaire de la Sous-Commission pour la Promotion et la Protection des Droits de l’Homme a découvert que l’utilisation de l’UA est illégale au regard de la Loi Humanitaire existante. Mais des millions de dollars ont été dépensés pour envoyer sur le terrain des équipes d’experts d’agences internationales réputées, qui toutes utilisent la méthodologie et les directives obsolètes du même C.P.R.I. pour en arriver aux mêmes conclusions non-pertinentes.

Il est indiscutable que l’UA produit une fumée de métal invisible. Or, ce seul fait est une violation du Protocole de Genève sur l’Utilisation des Gaz (les fumées de métal constituent un gaz) en Guerre (Genève, 1925), qui a finalement été signé, avec réserve (c’est-à-dire: pour le contrôle des foules), par le Président Ford pour les Etats-Unis le 22 janvier 1975, et a été publié aux Etats-Unis le 29 avril 1975. Le Royaume-Uni a signé le protocole le 9 avril 1930.

Cet engagement au Protocole de Genève était parfaitement connu des Etats-Unis et du Royaume-Uni avant la guerre de 1991 contre l’Irak (40). Les arguments de cette illégalité peuvent être laissés aux hommes de loi. Néanmoins, l’interruption des processus biochimiques, et non pas une estimation mathématique isolée du nombre de morts par cancer liée à l’UA, doit être la pierre angulaire de la revendication légale pour préjudice. En clair, l’uranium appauvri est au moins partiellement responsable d’une série d’événements biochimiques significativement nocifs à l’être humain. Le dommage agit sans discrimination, sans égard pour l’appartenance nationale, l’âge, le sexe, le statut de civil ou de belligérant. En d’autres termes, l’UA est une arme qui détruit les propres troupes militaires de son utilisateur, tout comme les combattants ennemis et la population civile généralement exposée. Il rend périlleux pour de nombreuses années l’environnement civil après-guerre – tout comme les mines anti-personnel, qui sont maintenant interdites.

Remerciement — Une aide financière personnelle a été accordée par les Grey Nuns of the Sacred Heart, Yardley, Pennsylvanie (U.S.A.). Note — Cet article a été partiellement publié sur le site internet de l’International Institute of Concern for Public Health, www.iicph.org. L’auteure est l’ex-présidente de cette organisation.

Traduit fin octobre 2007 par François Gillard, avec les aimables autorisations de l’auteure et de Vincente Navarro, éditeur de l’International Journal of Health Services.

REFERENCES

1. Department of Protection of the Human Environment, World Health Organization. Depleted Uranium: Sources, Exposure and Health Effects. WHO/SDE/PHE/01.1. Geneva, April 2001.

2. Stradling, G. N., et al. The metabolism of ceramic and non-ceramic forms of uranium dioxide after deposition in the rat lung. Hum. Toxicol. 7(2):133–139, 1988.

3. U.S. Research Advisory Committee on Gulf War Veterans’ Illnesses. Scientific Progress in Understanding Gulf War Veterans’ Illnesses: Report and Recommendations. Washington, DC, September 2004.

4. Fetter, S., and Von Hipple, F. The hazard posed by depleted uranium munitions. Science and Global Security 8:125–161, 2000.

5. Harley, N. H., et al. A Review of the Scientific Literature as It Pertains to Gulf War Illness, Depleted Uranium, vol. 7. RAND, Santa Monica, CA, 1999.

6. U.S. National Academy of Science. Gulf War and Health: Depleted Uranium, Sarin, Pyridostigmine, Bromide, Vaccines, vol. 1. Washington, DC, September 2000.

7. Royal Society (U.K.). The Health Effects of Depleted Uranium Munitions, Parts I and II. London, May 2001 and March 2002.

8. United Nations Environment Program. The Potential Effects on Human Health and the Environment Arising from Possible Use of Depleted Uranium during the 1999 Kosovo Conflict. Geneva, October 1999.

9. Bertell, R. Avoidable tragedy post-Chernobyl. Humanitarian Med. 2(3):21–28, 2002.

10. Schrödinger, E. What Is Life? Cambridge University Press, Cambridge, 1945.

11. Conn, P. M., and Janovick, J. A. A new understanding of protein mutation folds. Am. Sci. 93:314–321, 2005.

12. Castro-Fernandez, C., Maya-Nunez, G., and Conn, P. M. Beyond the signaling sequence: Protein routing in health and disease. Endocr. Rev. 26(3), 2005.

13. Hensley, K. Neuroinflammatory aberrations of arachidonate pathway in ALS. Neuroscience, 2004.

14. Vickers, M. G. Radiosensitivity mechanisms at low doses: Inflammatory responses to microgray radiation levels in human blood. Int. Perspect. Public Health 9:4–20, 1993.

15. Health Canada. Health Canada Fact Sheet: Aluminum. Ottawa, 2003.

16. Best, B. Mechanisms of Aging. www.benbest.com/lifeext/aging.html.

17. Luft, R., and Landau, B. R. Mitochondrial medicine. J. Intern. Med. 238:405–421, 1995.

18. Somlyo, A. P., and Somlyo, A. V. Signal transduction by G-proteins, Rho-kinase and protein phosphatase to smooth muscle and non-muscle myosin II. J. Physiol. 522(2):177–185, 2000.

19. Slavin, E. A., Jr. Persistence may pay off for sick workers. Tennessean Online, May 29, 2000.

20. An investigation into illness around the nation’s nuclear weapon sites, third of a series on the Nuclear Weapon Site Workers and citizens from the surrounding communities. Tennessean Online, August 1997. www.tennessean.com/special/oakridge/part3/.

21. Hooper, D. C. et al. Uric acid, a peroxynitrite scavenger, inhibits CNS inflammation, blood-CNS barrier permeability changes, and tissue damage in a mouse model of multiple sclerosis. FASEB J. 14:691–698, 2000.

22. MacMillan-Crow, L. A. Nitration and inactivation of manganese superoxide dismutase in chronic rejection of human renal allografts. Proc. Natl. Acad. Sci. USA 93(21):11853–11858, 1996.

23. Best, B. Mechanisms of aging. J. Intern. Med. 238:405–421, 1995.

24. Nicolson, G. L., et al. Progress on Persian Gulf War illness—Reality and hypothesis. Int. J. Occup. Med. Toxicol. 4(3): 365–370, 1995.

25. Gatti, A. M., and Montanari, S. So-called Balkan syndrome: A Bioengineering Approach. Laboratory of Biomaterials of the University of Modena and Reggio Emilia, Italy, February 11, 2004.

26. Oberdorster, G., Oberdorster, E., and Oberdorster, J. Nanotoxicology: An emerging discipline evolving from studies of ultrafine particles. Environ. Health Perspect. 113(7), 2005.

27. Nowell, P. The clonal evolution of tumor cell populations. Science, October 1976.

28. Morgan, W. F., et al. Genome instability and ionizing radiation. Radiat. Res. 146: 247–254, 1996.

29. Miller, A. C., et al. Observation of radiation-specific damage in human cells exposed to depleted uranium: Dicentric frequency and neoplastic transformation as endpoints. Radiol. Protection Dosimetry 99(1–4):275–278, 2002.

30. Miller, A. C., et al. Potential late health effects of depleted uranium and tungsten used in armor-piercing munitions: Comparison of neoplastic transformation and genotoxicity with the known carcinogen nickel. In Proceedings of the International Conference on Low-Level Radiation Injury and Medical Countermeasures, ed. T. M. Blakely et al. Bethesda, MD, November 8–10, 1999; reported in Military Med. 167(2): 120–122, 2002.

31. European committee on Radiation Risk. 2003 Recommendations of the European Committee on Radiation Risk, ed. C. Busby. Regulator’s Editione, Brussels, 2003.

32. NATO Report, August 1992, submitted to Defense Ministry, Paris, June 29, 2005; made public by France, July 1, 2005.

33. Institute de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire. Response to ECCR: Health Consequences of Chronic Internal Contamination by Radionuclides. DRPH/2005-20. Paris, 2005.

34. Roesch, W. C. (ed.). US-Japan Joint Reassessment of Atomic Bomb Radiation Dosimetry. Radiation Effects Research Foundation, Hiroshima, 1987.

35. Exposures and Effects of the Chernobyl Accident, vol. II: Effects, Annex J, pp. 451–566. UNSCEAR, 2000.

36. Kang, H. Questionnaire study of about 21,000 veterans, conducted by the Department of Veterans Affairs. Ann. Epidemiol., October 2001.

37. McDiarmid, M., et al. Biological monitoring and medical surveillance results of depleted uranium exposed Gulf War veterans. In Program and Abstract Block, Conference on Federally Sponsored Gulf War Veterans’ Illness Research, June 17–19, 1998.

38. Sharma, H. D. Investigations of Environmental Impacts from the Deployment of Depleted Uranium-Based Munitions, Part I: Report and Tables. Military Toxics Project, Lewiston, ME, December 2003.

39. Bertell, R. Internal bone seeking radionuclides and monocyte counts. Int. Perspect. Public Health 9:21–27, 1993.

40. Prohibition of the Use of Asphyxiating, Poisonous or Other Gases and Bacteriological Methods of Warfare. Geneva Protocol. Geneva, June 17, 1925.

International Journal of Health Services, Volume 36, Number 3, Pages 503-520, 2006

© 2006, Baywood Publishing Co., Inc.

Autorisation de reproduction: Dr. Rosalie Bertell, 1750 Quarry Road – Yardley, PA 19067-3910 e-mail: rosaliebertell@greynun.org

L’uranium appauvri (UA) est principalement composé d’uranium de l’isotope uranium-238 (U-238). L’uranium naturel est d’environ 99,27 pour cent d’U-238, 0,72 pour cent d’U-235, et 0,0055 pour cent U-234. U-235 est utilisé pour la fission dans les réacteurs nucléaires et les armes nucléaires. L’uranium est enrichi en U-235 par séparation des isotopes de masse. Le sous-produit de l’enrichissement, appelé uranium appauvri ou UA, contient moins d’un tiers autant U-235 et U-234 que l’uranium naturel. La dose de rayonnement externe à l’UA est d’environ 60 pour cent de celle de la même masse d’uranium naturel [2]. DU trouve aussi dans le combustible usé retraité réacteur nucléaire, mais ce genre peut être distingué de l’UA un sous-produit de l’enrichissement de l’uranium par la présence d’U-236. [3] Dans le passé, l’UA a appelé Q-métal, depletalloy, et D-38.

L’uranium appauvri est utile en raison de sa densité très élevée de 19,1 g/cm3. utilisations civiles suivantes: contrepoids dans les avions, protection contre les rayonnements en radiothérapie et d’équipements médicaux de radiographie industrielle, et les conteneurs utilisés pour le transport de matières radioactives. utilisations militaires comprennent armure défensive de placage et de projectiles perforants.

L’utilisation de l’uranium appauvri dans les munitions est controversé en raison de questions sur les effets potentiels à long terme [4]. Fonctionnement normal du rein, du cerveau, foie, cœur, et de nombreux autres systèmes peuvent être affectés par l’exposition de l’uranium, car en plus d’être faiblement radioactif, l’uranium est un métal toxique. [5] Il est faiblement radioactif et reste donc en raison de sa longue demi-vie (4468000000 années pour l’uranium-238). L’aérosol produit lors de l’impact et la combustion de munitions à l’uranium appauvri peuvent contaminer de vastes zones autour des sites d’impact ou qui peuvent être inhalées par les civils et le personnel militaire [6]. Au cours d’une période de trois semaines de conflit en 2003 en Irak, 1.000 à 2.000 tonnes de munitions à l’UA ont été utilisées, surtout dans les villes [7].

La toxicité réelle aiguë et chronique de l’UA est aussi un point de controverse médicale. De nombreuses études utilisant des cellules cultivées et les rongeurs de laboratoire évoquent la possibilité d’leucémogène, les effets génétiques, la reproduction, et neurologiques de l’exposition chronique. [4] Une étude de 2005 l’épidémiologie a conclu: «Dans l’ensemble les éléments de preuve épidémiologique de l’homme est compatible avec un risque accru de malformations congénitales chez les descendants des personnes exposées à l’UA. « [8] Les États Organisation mondiale de la santé qui ne risque pas cohérente des effets sur la reproduction, de développement ou cancérigènes ont été rapportés chez l’homme. [9] [10] Cependant, l’objectivité de ce rapport a été appelé en cause [11].
Contenu

Armes à l'URANIUM APPAUVRI

* 1 Histoire

o 1.1 Production et disponibilité
o 1.2 L’hexafluorure d’uranium
* 2 Les applications militaires
o 2.1 plaques de blindage
o 2.2 Les armes nucléaires
o 2,3 munitions
Ø 2,4 statut juridique des armes
o 2.5 demande un moratoire sur l’utilisation militaire
* 3 Les applications civiles
O 3.1 Blindage en appareils de gammagraphie industrielle
Ø 3,2 Coloriage des produits de consommation
Ø 3,3 Trim poids dans les avions
o 3,4 US NRC licence générale
* 4 Les considérations de santé
o 4.1 Toxicité des produits chimiques
Ø 4,2 Risques radiologiques
Ø 4,3 syndrome du Golfe et les plaintes soldat
o 4,4 1,999 bombardements de l’OTAN de la Yougoslavie
Ø 4,5 études indiquant des effets négligeables
o 4,6 cas de contamination d’autres
* 5 Voir aussi

* Histoire

L’uranium enrichi a été construit dans les années 1940 lorsque les États-Unis et l’URSS ont commencé leurs armes nucléaires et les programmes d’énergie nucléaire. C’est à ce moment que l’uranium appauvri a été stockée en tant que déchet inutilisable. Il y avait peu d’espoir que le processus d’enrichissement serait améliorée et les isotopes fissiles du U-235 pourrait, à une date ultérieure, être extraite de l’uranium appauvri. Cette reprise ré-enrichissement de l’uranium-235 résiduelle contenue dans l’uranium appauvri n’est plus une question de l’avenir: il a été pratiqué pendant plusieurs années. [12] En outre, il est possible de concevoir des réacteurs de puissance civile de carburant non aménagées, mais seulement environ 10 pour cent des réacteurs jamais construit utiliser cette technologie, et la fois la production d’armes nucléaires et de réacteurs navals exigent l’isotope concentré.

Dans les années 1970, le Pentagone a indiqué que l’armée soviétique avait mis au point blindage pour les chars du Pacte de Varsovie, que les munitions de l’OTAN ne pouvait pas pénétrer. Le Pentagone a commencé à chercher du matériel pour faire des balles plus denses. Après avoir testé différents métaux, les chercheurs ont explosées installés sur l’uranium appauvri.

Les États-Unis et militaires de l’OTAN utilisé des pénétrateurs UA dans la guerre du Golfe en 1991, la guerre de Bosnie, [13] bombardement de la Serbie, et l’invasion de l’Irak en 2003 [14].

Bien que le nettoyage du champ de tir vieux de plusieurs décennies Hawai’i en 2005, les ouvriers utilisé des munitions d’uranium de la formation anciennement classés Davy Crockett champ de bataille système de livraison des armes nucléaires tactiques de la 1960-70. [15] Ces cycles de formation ont été oubliés parce qu’ils ont été utilisés dans un programme hautement classifiés avaient été tirés avant l’UA était devenue un élément d’intérêt, plus de 20 ans avant la guerre du Golfe.
* Production et disponibilité

Naturelles d’uranium métal contient environ 0,71 pour cent d’U-235, 99,28 pour cent d’U-238, et environ 0,0054 pour cent U-234. Afin de produire de l’uranium enrichi, le processus de séparation des isotopes supprime une partie importante de l’U-235 pour utilisation dans les centrales nucléaires, d’armes ou d’autres utilisations. Le reste, l’uranium appauvri, ne contient que 0,2 pour cent à 0,4 pour cent d’U-235. Parce que l’uranium naturel commence avec un pourcentage faible de U-235, produit de grandes quantités d’enrichissement de l’uranium appauvri. Par exemple, produire 1 kg de cinq pour cent de l’uranium enrichi exige 11.8 kg d’uranium naturel, et laisse environ 10,8 kg d’uranium appauvri à seulement 0,3 pour cent d’U-235 restants.

La Nuclear Regulatory Commission (NRC) définit l’uranium appauvri comme l’uranium avec un pourcentage de l’isotope 235U qui est inférieur à 0,711 pour cent en poids (voir 10 CFR 40.4.) Les spécifications militaires désigner que le DU utilisé par le US Department of Defense (DoD ) contiennent moins de 0,3 pour cent en 235U (AEPI, 1995). En réalité, DoD n’utilise que des DU qui contient environ 0,2 pour cent en 235U (AEPI, 1995).

* L’hexafluorure d’uranium
l’hexafluorure de fuite du réservoir

Environ 95 pour cent de l’uranium appauvri produite est stockée sous forme d’hexafluorure d’uranium, un solide cristallin, (D) UF6, dans des cylindres d’acier à ouvrir les chantiers de stockage de l’air à proximité des usines d’enrichissement. Chaque bouteille contient jusqu’à 12,7 tonnes (ou 14 tonnes courtes) de l’UF6. Aux Etats-Unis 560.000 tonnes de UF6 appauvri avait accumulé en 1993. En 2008, 686.500 tonnes de bouteilles de stockage 57.122 étaient situées près de Portsmouth, Ohio et Paducah, au Kentucky. [16] [17]

Le stockage de UF6 appauvri présente l’environnement, la santé et risques pour la sécurité en raison de son instabilité chimique. Lorsque l’UF6 est exposé à la vapeur d’eau dans l’air, il réagit avec l’humidité pour produire UO2F2 (fluorure d’uranyle), un solide, et HF (fluorure d’hydrogène), un gaz, qui sont tous deux très solubles et toxiques. Le fluorure d’uranyle solide agit pour combler la fuite, ce qui limite encore échapper de l’UF6 appauvri. De sortie du gaz fluorure d’hydrogène dans l’atmosphère est également ralentie par la formation de bouchons. [18] des bouteilles de stockage doivent être inspectés régulièrement pour des signes de corrosion et les fuites et sont repeintes et réparées si nécessaire. La durée de vie estimée des cylindres d’acier se mesure en décennies [19].

Un saut de dix fois au cours de l’uranium a transformé environ un tiers des États-Unis appauvri stocks d’uranium en un actif de 7,6 milliards de dollars, en supposant DOE ré-enrichir les queues. Cette estimation est fondée en Février 2008 le prix du marché de l’uranium et des services d’enrichissement, et l’accès à la capacité du DOE d’enrichissement d’uranium suffisantes [20].

Il ya eu plusieurs accidents impliquant l’hexafluorure d’uranium aux États-Unis, y compris celle dans laquelle 31 travailleurs ont été exposés à un nuage d’UF6 et de ses produits de réaction et un homme est mort après avoir inhalé une partie du gaz qui en résultent. Bien que certains des travailleurs les plus exposés présentaient des signes d’atteinte rénale à court terme (par exemple, des protéines dans l’urine), aucun de ces travailleurs ont une toxicité rénale durable de l’exposition à l’uranium [21]. Le gouvernement américain a été la conversion d’UF6 appauvri solides oxydes d’uranium pour une utilisation ou d’élimination [22]. cette cession de la totalité des stocks UF6 appauvri pourrait coûter de 15 millions de dollars à 450 millions de dollars [23].

Mondial d’uranium appauvri inventaire

Pays Organisation Estimation des stocks DU
(Tonnes)
Signalé
LE SCANDALE DES ARMES A L'URANIUM APPAUVRI: CONTRIBUTIONS DIVERSES TRES ARGUMENTEES dans REFLEXIONS PERSONNELLES 22px-Flag_of_the_United_States.svg États-Unis DOE 480.000 2002
22px-Flag_of_Russia.svg ARMES A L'URANIUM APPAUVRI dans REFLEXIONS PERSONNELLES Russie FAEA 460.000 1996
22px-Flag_of_France.svg CRIME CONTRE L'HUMANITE France Areva NC 190.000 2001
22px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg CRIME DE GUERRE Royaume-Uni BNFL 30.000 2001
22px-Flag_of_Germany.svg ENVIRONNEMENT Allemagne
22px-Flag_of_the_Netherlands.svg GUERRE DU GOLFE Pays-Bas
22px-Flag_of_the_United_Kingdom.svg GUERRES Royaume-Uni
URENCO 16.000 1999
22px-Flag_of_Japan.svg IRAK Japon JNFL 10.000 2001
22px-Flag_of_the_People%27s_Republic_of_China.svg uranium Chine CNNC 2000 2000
22px-Flag_of_South_Korea.svg Corée du Sud KAERI 200 2002
22px-Flag_of_South_Africa.svg Afrique du Sud NECSA 73 2001
TOTAL   1.188.273 2002

Source: Projet d’uranium WISE

* Les applications militaires

Le M900 105mm APFSDS-T (appauvri Uranium Armor Piercing Fin Stabilized sabot détachable – traceur)

L’uranium appauvri est très dense; à 19050 kg / m³, il est de 1,67 fois plus dense que le plomb, seulement un peu moins dense que le tungstène et d’or, et 84% plus dense que l’osmium ou de l’iridium, qui sont les plus denses de substances connues sous les conditions (c.-à- , Terre-surface) pressions. Ainsi, une masse donnée de celui-ci a un diamètre inférieur à un projectile de plomb équivalent, avec moins de traînée aérodynamique et une pénétration plus profonde due à une pression plus élevée au point d’impact. DU munitions projectile incendiaire est souvent en raison de ses propriétés pyrophoriques [24].

* Armure de la plaque

En raison de sa forte densité, l’uranium appauvri peut également être utilisé dans le blindage des chars, pris en sandwich entre deux feuilles de tôle de blindage en acier. Par exemple, certains M1A1HA fin de la production et M1A2 Abrams citernes construites après 1998 ont renfort DU dans le cadre du blindage à l’avant de la coque et l’avant de la tourelle, et il existe un programme visant à améliorer le reste (voir blindage Chobham ).

* Les armes nucléaires

L’uranium appauvri est utilisé comme un sabotage de bombes à fission et comme un explosif nucléaire dans les bombes à hydrogène. C’est un matériau de confinement potentiel pour une charge nucléaire en forme en raison de son opacité aux rayons X.

* Munitions

Utilisé par la plupart des militaires, l’uranium appauvri a été de 30 mm de calibre des munitions, principalement la ronde 30 mm PGU-14 / B perforant incendiaire du canon GAU-8 Avenger II de l’A-10 Thunderbolt utilisé par le United States Air Force. 25 mm obus d’UA ont été utilisées dans le canon M242 monté sur la lutte contre l’armée américaine Bradley véhicule et LAV-25. Le United States Marine Corps du utilisations dans la ronde de 25 mm PGU-20 tiré par le canon GAU-12 de l’égaliseur AV-8B Harrier, et aussi dans le canon de 20 mm M197 monté sur AH-1 Cobra des hélicoptères de combat. Les États-Unis Marine Phalanx CIWS de M61 Vulcan mitrailleuse Gatling utilisé 20 mm des pénétrateurs anti-blindage en jetant sabots en plastique qui ont été faites en utilisant de l’uranium appauvri, changé plus tard en tungstène.

Une autre utilisation de l’uranium appauvri est en pénétrateurs énergie cinétique tours anti-blindés, tels que le mm 120 tours Sabot tiré de la M1A1 et M1A2 Abrams [25]. Cinétique des pénétrateurs énergie sont constitués d’une longue pénétration relativement mince entouré de sabot détachable. Deux matériaux se prêtent à la construction de pénétration: l’uranium appauvri et de tungstène, celui-ci dans les alliages désignés connu sous le nom staballoys. Staballoys sont les alliages de métaux de l’uranium appauvri ayant une très faible proportion d’autres métaux, en général de titane ou de molybdène. Une formulation a une composition de 99,25 pour cent en masse d’uranium appauvri et de 0,75 pour cent en masse de titane. Staballoys sont environ deux fois plus dense que le plomb et sont conçus pour être utilisés dans les munitions de l’énergie cinétique de pénétration anti-blindage. L’armée américaine utilise DU dans un alliage de titane d’environ 3,5 pour cent.
1987 photo de Mark 149 Mod 2 20mm munitions à uranium appauvri pour la CIWS Phalanx bord de l’USS Missouri (BB-63)

Staballoys, avec une réduction des coûts des matières premières, ont l’avantage d’être facile à fondre et moulé en forme, un processus difficile et coûteux pour le tungstène. Selon une étude récente [26], au moins quelques-uns des alliages les plus prometteurs de tungstène qui ont été considérés comme remplacement pour l’uranium appauvri dans les munitions pénétrantes, tels que les alliages de tungstène-cobalt ou de tungstène-nickel-cobalt, possèdent également des propriétés cancérogènes extrêmes, qui de loin supérieures à celles (confirmé ou suspecté) de l’uranium appauvri lui-même: 100 pour cent des rats implantés avec une boulette de ces alliages développés rhabdomyosarcome mortelle en quelques semaines. Le plus correctement le plan militaire, l’uranium appauvri est favorisée pour la pénétration car il est auto-affûtage et pyrophoriques. [24] Sur l’impact avec une cible difficile à atteindre, comme un véhicule blindé, le nez de la tige de fractures de telle manière qu’il reste forte. L’impact et la libération subséquente de l’énergie thermique oblige à se désintégrer à la poussière et de brûler quand il atteint l’air en raison de ses propriétés pyrophoriques. [24] Quand un pénétrateur à l’UA arrive à l’intérieur d’un véhicule blindé, il prend feu, souvent allumer des munitions et du carburant , tuant l’équipage, et peut-être à l’origine du véhicule pour exploser. L’uranium appauvri est utilisé par l’armée américaine en 120 mm ou 105 mm canons employés sur le M1 Abrams et des chars M60A3. L’armée russe a utilisé des munitions à UA des munitions dans le réservoir canon principal depuis la fin des années 1970, surtout pour les canons de 115 mm dans le réservoir T-62 et les canons de 125 mm dans le T-64, T-72, T-80 et T -90 réservoirs.

La teneur en uranium appauvri dans les munitions diverses est de 180 g en 20 mm projectiles, 200 g en 25 mm les, 280 g en 30 mm, 3,5 kg en 105 mm et 4,5 kg en 120 mm de pénétration. UA a été utilisé au cours de la mi-1990 aux États-Unis pour faire des grenades, des bombes à fragmentation et les mines, mais ces demandes ont été supprimées, en fonction Alliant Techsystems. L’US Navy DU utilisé dans ses canons de 20 mm CIWS Phalanx, mais elle est passée dans la fin des années 1990 au tungstène anti-blindage.

On pense que entre 17 et 20 pays possèdent des armes incorporant de l’uranium appauvri dans leur arsenal. Ils comprennent les États-Unis, le Royaume-Uni, France, Russie, Chine, Turquie, Israël, l’Arabie saoudite, Bahreïn, Egypte, Koweït, Pakistan, Thaïlande, Taiwan et l’Irak. [Modifier] DU munitions sont fabriqués dans 18 pays. Seuls les États-Unis et le Royaume-Uni ont reconnu avoir utilisé des armes à l’UA [27].

Dans une période de trois semaines de conflit en Irak en 2003, il a été estimé plus de 1000 tonnes de munitions à l’uranium appauvri ont été utilisées, surtout dans les villes [7].

Le Gouvernement iranien nouvelles chaînes de télévision Press TV réclamé le 4 Janvier 2009, que la preuve de l’exposition de l’uranium appauvri a été trouvée dans les plaies des victimes du conflit entre Israël et Gaza 2008-2009 [28].
* Le statut juridique des armes

En 1996, la Cour internationale de Justice (CIJ) a rendu un avis consultatif sur la légalité »de la menace ou l’emploi des armes nucléaires» [29]. Il était donc clair, dans les paragraphes 54, 55 et 56, que le droit international sur les armes toxiques -la deuxième déclaration de la Haye du 29 Juillet 1899, Convention de La Haye du 18 Octobre IV 1907 et le Protocole de Genève du 17 Juin 1925 ne couvre pas les armes nucléaires, parce que leur utilisation principale ou exclusive était de ne pas empoisonner ou d’asphyxier. Cet avis a été CIJ armes sur le nucléaire, mais la phrase « Les termes ont été entendus, dans la pratique des États, dans leur sens ordinaire comme couvrant des armes dont le principal, voire exclusif, est d’empoisonner ou d’asphyxier», supprime également de l’uranium appauvri armes de la couverture par les traités mêmes que leur utilisation principale est de ne pas empoisonner ou d’asphyxier, mais de détruire du matériel et de tuer des soldats par le biais de l’énergie cinétique.

La Sous-Commission sur la prévention de la discrimination et la protection des minorités de l’Organisation des Nations Unies Commission des droits de l’homme [30], a adopté deux motions [31] – le premier en 1996 [32] et le second en 1997 [33]. Ils ont énuméré les armes de destruction massive ou des armes frappant sans discrimination, ou de nature à causer des maux superflus ou des souffrances inutiles et a exhorté tous les États à réduire la production et la propagation de ces armes. Inclus dans la liste a été armes contenant de l’uranium appauvri. Le comité a autorisé un document de travail, dans le contexte des droits de l’homme et des normes humanitaires, des armes. L’ONU avait demandé le document de travail a été rendu en 2002 [34] par ykj Yeung Sik Yuen, conformément à la Sous-Commission de la promotion et la protection des droits de l’homme 2001/36 résolution. Il fait valoir que l’utilisation d’uranium appauvri dans les armes, ainsi que les autres armes énumérées par la Sous-Commission, peut être violé par un ou plusieurs des traités suivants: la Déclaration universelle des droits de l’homme, la Charte des Nations Unies, la Convention sur le génocide, la Convention des Nations Unies contre la torture, les Conventions de Genève, y compris le Protocole I, la Convention sur les armes classiques de 1980, et la Convention sur les armes chimiques. Yeung Sik Yuen écrit au paragraphe 133, sous le titre «La conformité légale des armes à l’UA contenant, comme une nouvelle arme »:

L’annexe II de la Convention sur la protection physique des matières nucléaires de 1980 (qui est devenu opérationnel le 8 Février 1997) DU qualifie un matériau nucléaire de catégorie II. Stockage et les règles de transport sont définies pour cette catégorie qui indique que l’UA est considérée comme suffisamment «chaud» et dangereux pour justifier ces mesures de protection. Mais depuis armes contenant de l’uranium appauvri sont relativement nouvelles armes aucun traité n’existe encore pour réglementer, limiter ou interdire son utilisation. La légalité ou l’illégalité des armes DU doit donc être testé par le recours aux règles générales régissant l’utilisation des armes en vertu du droit humanitaire et des droits de l’homme qui ont déjà été analysés dans la Partie I du présent document, et plus particulièrement au paragraphe 35 qui stipule que les parties au Protocole I aux Conventions de Genève de 1949 ont l’obligation de s’assurer que de nouvelles armes ne violent pas les lois et coutumes de la guerre ou toute autre loi internationale. Comme mentionné, la Cour internationale de justice considère que cette règle contraignante au droit humanitaire coutumier.

En 2001, Carla Del Ponte, la procureur en chef du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie, a déclaré que l’utilisation de l’OTAN de l’uranium appauvri en ex-Yougoslavie pourrait être étudiée comme un crime de guerre [35]. Louise Arbour, le prédécesseur de Del Ponte en tant que procureur en chef, avait créé un petit comité interne, composé de juristes du personnel, pour évaluer l’allégation. Leurs conclusions, qui ont été acceptés et approuvés par Del Ponte, [36] a conclu que:

Il n’ya pas de traité d’interdiction spécifique sur l’utilisation de projectiles à l’UA. Il ya un débat scientifique et de développement préoccupations exprimées quant à l’impact de l’utilisation de tels projectiles et il est possible qu’à l’avenir, il y aura un consensus dans les milieux juridiques internationaux que l’utilisation de projectiles tels actes violent les principes généraux du droit applicables aux l’utilisation d’armes dans les conflits armés. Aucun consensus n’existe à l’heure actuelle [37].

* Les demandes pour un moratoire

sur l’utilisation militaire

Certains états et la Coalition internationale pour l’interdiction des armes à l’uranium, une coalition de plus de 120 organisations non gouvernementales, ont demandé une interdiction de la production et l’utilisation militaire des armes à uranium appauvri [38].

Le Parlement européen a adopté des résolutions demandant un moratoire immédiat sur l’utilisation ultérieure des munitions à uranium appauvri, [39] [40], mais la France et la Grande-Bretagne – Les Etats de l’UE seulement qui sont membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies – ont constamment rejeté les appels pour une interdiction, [41] en soutenant que son utilisation continue d’être légale, et que les risques pour la santé sont tout à fait sans fondement [42].

En 2007, la France, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas et la République tchèque a voté contre une résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies de tenir un débat en 2009 sur les effets de l’utilisation d’armes et de munitions contenant de l’uranium appauvri. Toutes les autres nations européennes de l’Union ont voté en faveur ou se sont abstenus. [43] L’ambassadeur des Pays-Bas a expliqué son vote négatif comme étant dû à la référence dans le préambule de la résolution « à d’éventuels effets nocifs de l’utilisation de munitions à l’uranium appauvri sur la santé humaine et l’environnement [qui] ne peut pas, à notre avis, être appuyée par concluante études scientifiques menées par les organisations internationales compétentes. « [44] Aucun des autres membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies a appuyé la résolution que la Chine était absent au moment du vote , la Russie se sont absten