Archive pour la catégorie 'ENREGISTREMENTS SONORES'

DESCENTE DES ALPAGES D’ANNECY: AMBIANCES SONORES (thierry LAMIREAU lesoufflecestmavie.unblog.fr)

DESCENTE DES ALPAGES

D’ANNECY:

AMBIANCES SONORES

-12 octobre 2019-

(Thierry LAMIREAU)

Descente Alpages ANNECY 1

Je vous propose des ambiances sonores stéréophoniques enregistrées dans les rues d’ANNECY lors de la « descente des Alpages ».
C’est une fête organisée pour retrouver (un peu) les vraies descentes des alpages d’autrefois.

C’est surtout désormais un moment à vocation folklorique nostalgique (pléonasme ?). Rien d’autre.

Très peu de montage et de mixage dans ce moment riche en sons.

H4n et SUPERLUX

J’ai utilisé un microphone stéréo SUPERLUX (cellules xy) E524D installé sur une perche avec suspension et deux protections anti-vent: une en mousse + une avec poils.
Ce microphone était branché sur un enregistreur ZOOM H4n.
J’ai travaillé sans casque de contrôle sonore.
Je n’utilise plus le casque pour les prises de sons…

Je n’utilise plus le casque car je me fie à mes oreilles. Connaissant le microphone, ce qu’il prend et ce que peuvent donner les sons selon la position du micro, je préfère rester aux sons directs de mon écoute naturelle.
Et s’il y a des détails sonores en plus…tant mieux, c’est la surprise de la première écoute de l’enregistrement.
J’ai remarqué aussi que les gens sont plus « naturels » et moins méfiants si j’enlève le casque de ma tête.
J’utilise le casque avant l’enregistrement pour contrôler le son et la partie technique de départ.

Après je me fie aux oreilles et au visuel de l’enregistreur de temps en temps. Il est clair que si une ronflette arrive c’est cuit mais même avec le casque, je ne pense pas pouvoir résoudre la ronflette in situ alors…
J’espère que cette ambiance vous plaira.
Cordialement.

Coule la vie…

LIEN D’ÉCOUTE DU SUJET:

https://soundcloud.com/lamireau-thierry/descente-des-alpages-annecy-12-octobre-2019

Thierry LAMIREAU

EXPLOSIONS D’ARMES RADIOACTIVES RUSSES: LES PETITS MENSONGES HABITUELS (Thierry LAMIREAU/lesoufflecestmavie.unblog.fr)

EXPLOSIONS D’ARMES

RADIOACTIVES RUSSES:

LES PETITS MENSONGES

HABITUELS

Comment l’on constate que les différents pays et les autorités mentent comme pour l’Affaire du Ruthénium 106 fin 2017.

 Que s’est-il passé au début

des premières explosions ?

Voyant passer les jours depuis les premières explosions d’armes radioactives Russes sur plusieurs sites puis ensuite ailleurs avec le missile (notamment à Nyonoksa, Arkhangelsk, Severodvinsk)  référencé 9M730 Burevestnik par les Russes et SSC-X-9 Skyfall par l’OTAN : missile de croisière dont Poutine a dit « que n’importe quel coin de la terre est atteignable parce qu’il est alimenté par un petit réacteur nucléaire »…

Missile Russe SSC X 9 SKYFALL explosé

(Photo: le 9M730 Burevestnik/SSC-X-9 Skyfall

Capture d’écran d’une vidéo de l’armée russe)

Il est donc temps que j’apporte mon analyse par rapport à  l’édifice de mensonges élaboré comme pour la fameuse « Affaire du Ruthénium 106″ fin 2017tous les pays européens et les organismes liés au nucléaire (internationaux et nationaux) ont censuré la réalité (explosions d’armes à l’uranium à Kalinovka en Ukraine) pour médiatiser à outrance des mensonges répétés par les médias et, malheureusement, par les associations, les écologistes politiques, les élus et les laboratoires dits « indépendants » !

Il faut noter que ces laboratoires en question ne sont pas indépendants puisqu’ils reçoivent un agrément renouvelable par… des services de l’État français liés à différents ministères…CQFD.

Rappel de la censure généralisée liée à « l’Affaire du Ruthénium 106″:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2018/01/16/ruthenium-106-sur-leurope-une-omerta-bien-orchestree-thierry-lamireau-lesoufflecestmavie-unblog-fr/

 Que disais-je sur internet

dès le 5 août 2019 ?

Catastrophe Kamenka alerte 5 août 2019

Les explosions d’armes

à l’Uranium

Kamenka

Que disaient les médias

au début

des événements ?

fichier pdf Des experts américains soupçonnent une explosion en Russie d

 fichier pdf Explosion missile et ruée vers pastilles d’iode

fichier pdf Explosions munitions en Sibérie le 5 août 2019

fichier pdf Le missile RUSSE explosé article Washington Post

fichier pdf Missile russe radioactif Document NHK

fichier pdf Sibérie armes UA KAMENKA article LE PARISIEN

Et plus tard ?

fichier pdf Support The Moscow Times C’est le BORDEL en RUSSIE 17 août 2019

Les commentaires

des laboratoires

dits « indépendants »

illustration CRIIRAD trajectoires radioactivité armes russes août 2019

Inkedcommentaire CRIIRAD L'Europe de l'ouest est préservée_LI

fichier pdf Explosion missile Russe Document ACRO 14 août 2019

fichier pdf 2019-08-13_cp_Nionoksa_2

fichier pdf 2019-08-20_cp_Nionoksa_3

La cartographie officielle

de la Russie

après l’explosion du missile

Relevés de radiation après explosion missile Russie Origine Greenpeace Russie

NOTA: On note 0,17 microsievert par heure pour le plus faible relevé et 2 microsievert par heure pour le niveau de radioactivité annoncé.

Des « détails » dans le texte

de la CRIIRAD

1/ Le titre

InkedTitre CRIIRAD et armes russes août 2019_LI

 2/ Les filtres et balises

       suivis par la CRIIRAD

InkedFiltres et balises CRIIRAD ne décèlent pas de radioactivité août 2019_LI

3/ Cartographie du mouvement

des nuages radioactifs

donnés par la CRIIRAD

InkedSimulation CRIIRAD des trajectoires de la radioactivité août 2019_LI

Problème:

Les relevés

de la

Commission Européenne

indiquent

une POLLUTION MAJEURE

Une pollution majeure sur l’Allemagne et la Turquie par exemple…

InkedRadioactivité ALLEMAGNE Explosions en RUSSIE 10 août 2019_LI

InkedRadioactivité ALLEMAGNE ORMONT explosions RUSSIE 10 août 2019_LI

InkedRadioactivité gigantesque en TURQUIE et toujours France 17 août 2019_LI

InkedRadioactivité Gigantesque Turquie à AYDIN 17 août 2019_LIInkedRadioactivité Gigantesque Turquie à AYDIN 17 août 2019_LI

Au début des pollutions radioactives:

une censure des balises 

le 6 août 2019 !

InkedBalises éteintes sur plusieurs pays 6 août 2019_LI

Les commentaires de la CRIIRAD

sur les balises

en contradiction TOTALE

avec celles de EDF !

InkedBalise EDF explosions en RUSSIE_LI

Une CONTRADICTION

des analyses

des labos « indépendants »

et de la Russie

avec MES RELEVÉS

en Haute-Savoie (France)

près d’ANNECY

Les radioéléments présents

Il s’avère que depuis plusieurs années je dispose d’un compteur GEIGER semi-professionnel de marque « Gamma Scout Alert » qui mesure tous les rayonnements radioactifs. Or j’ai mesuré, quelques temps après les premières explosions, une radioactivité très au-dessus de la normale et du maximum donné par les instances internationales pour la population (hors femmes enceintes et fœtus).

Mes mesures ont été réalisées dans une résidence, sur mon balcon au troisième étage.

La mesure habituelle dans ce lieu est de 0,09 microsievert par heure.

Le MAXIMUM donné pour la population est de 0,15 microsievert par heure.

J’ai mesuré à certains moments 0,357 microsievert par heure !

Fort niveau extérieur Haute Savoie

Au même moment:

mesure à l’intérieur

de mon appartement

Niveau intérieur Haute Savoie

Une mesure dans mon véhicule

qui contredit TOTALEMENT

les commentaires et mesures

des officiels, des labos « indépendants »

et de la Russie !

https://www.youtube.com/watch?v=SOAywhol1Xs

J’ai effectué cette petite vidéo édifiante à 10 kilomètres d’Annecy entre RUMILLY et ANNECY ! Mon véhicule roulait à 80 km/h. Les niveaux les plus forts s’affichaient lorsque ma voiture se trouvait près de champs de chaque côté de la route.

Le niveau a diminué lorsque je suis rentré dans Annecy mais, ce jour-là, les niveaux mesurés n’ont jamais été en-dessous de 0,16 microsievert par heure…

La carte Russe des mesures

est-elle réelle ?

Relevés de radiation après explosion missile Russie Origine Greenpeace Russie

En effet, il s’avère que j’ai fait du vélo mercredi 14 août 2019 pour faire le tour du lac d’Annecy. J’avais mis, bêtement, mon compteur GEIGER dans mon sac à dos. Je me suis arrêté 10 km plus loin dans la baie de Talloires. J’ai alors sorti mon compteur.

Radioactivité région ARKHANGELSK victimes fortement irradiées

Mauvaise surprise: mon compteur indiquait un triangle clignotant ce qui veut dire que j’avais a minima atteint ou dépassé le seuil d’alerte. (le sonore des coups n’était pas enclenché donc, en plus de ne rien voir, je n’ai rien entendu).

Mon appareil est réglé avec un seuil d’alerte de…5 microsievert par heure !

Il fonctionne très bien et a été étalonné dans un laboratoire spécialisé allemand.

Ces 5 microsievert par heure ne sont pas une erreur…

CONCLUSION:

InkedCompteur GEIGER près des explosions missile A_LI

Je suppose que les mesures données par la Russie sont FAUSSES et ont donc été minorées !

Les mesures données par la CRIIRAD et l’ACRO ne correspondent absolument pas à la réalité.

Se souvenir que des balises de EDF ont relevé une augmentation de la radioactivité.

Pour moi, il ne fait pas de doute que les « mêmes » censurent, mentent sur commande pour ne pas affoler la population et pour « endormir » la conscience des gens et des journalistes.

Les Médias ont donc « recraché » les bêtises officielles de la France, de l’Europe et de la Russie !…comme pour l’Affaire du Ruthénium 106 fin 2017.

La CRIIRAD et l’ACRO disent d’ailleurs toujours que la pollution au Ruthénium 106 de fin 2017 « vient d’un site militaire Russe » ce qui est en contradiction TOTALE avec la carte de l’AIEA (Agence Internationale de l’Energie Atomique)…RAPPEL:

L’affaire du Ruthénium 106, fin 2017, est due à de multiples explosions d’armes à l’uranium sur le site militaire de Kalinovka en UKRAINE …et pas en RUSSIE !

Carte entière AIEA Ruthénium 106 EUROPE

Pourquoi une telle CENSURE ?

Explosion missile près de Arkhangelsk

La réponse est toujours la même:

TOUS LES PAYS, de l’est comme de l’ouest, utilisent des armes radioactives comme les armes à l’uranium « appauvri » (entre autres saloperies radioactives ET chimiques) ou les missiles contenant des sources radioactives voire des mini réacteurs nucléaires comme certains nouveaux missiles.

Si ces pays déclaraient l’utilisation de telles armes, ils pourraient éventuellement être poursuivis pour CRIME CONTRE L’HUMANITÉ. Donc, tous les pays classent leur utilisation « secret défense ».

En cas de problèmes ou de catastrophes comme en ce moment, ils ont souvent tendance à nier ou à minimiser les effets voire à indiquer « qu’il n’y a aucun danger pour les populations !

MORALITÉ:

Explosions en feu site armes UA russes août 2019

La catastrophe de TCHERNOBYL n’a servi à…RIEN !

Circulez, y’a rien à voir…

Coule la vie…

Texte écrit le 22 août 2019.

Thierry LAMIREAU

NOTA:Texte en format PDF:

fichier pdf EXPLOSIONS ARMES RADIOACTIVES RUSSES Analyse de LAMIREAU Thierry

« Les petites cachotteries d’un État, de son armée et de journalistes qui prétendent t’informer sur les armes françaises » (LAMIREAU Thierry/lesoufflecestmavie.unblog.fr)

Les petites cachotteries

d’un État,

de son armée

et de journalistes qui

prétendent t’informer

sur les armes françaises

 

Ou comment montrer que la Direction du Renseignement Militaire (DRM)

et @Disclose_ngo (un comble) CACHENT l’utilisation d’armes à l’URANIUM et autres merdes radioactives et chimiques par l’armée française.

 

Faire le point

sur la situation en France

par rapport à l’utilisation

d’armes

au Yemen ?

Il est évident que l’on doit en préciser les informations d’autant que ceux qui posent les questions (certains élus, certaines associations, certains journalistes) ne décrivent pas le plus GRAVE: la France vend et utilise des armes à l’URANIUM « appauvri » et autres produits radioactifs et chimiques !

La version URANIUM APPAUVRI est

Certains Députés avancent à petits pas en parlant « d’armes radioactives » sans plus d’information.

Faudrait-il rappeler que j’ai commencé à dénoncer le sujet lorsque l’ancien Président de la République, François HOLLANDE, a ordonné les bombardements au MALI en janvier 2013:

https://www.change.org/p/d%C3%A9put%C3%A9-e-s-et-s%C3%A9nateurs-trices-la-france-doit-arr%C3%AAter-d-utiliser-des-armes-%C3%A0-l-uranium-appauvri

Des infos livrées

par le groupe de journalistes

DISCLOSE

Ce groupe de journalistes se dit « indépendant ». Il est pourtant étrange que ces enquêteurs taisent sciemment le fait qu’un grand nombre d’armes, de munitions et de missiles soient à l’uranium « appauvri » !

https://made-in-france.disclose.ngo/fr/chapter/yemen-papers/

Il y a bien sûr des infos intéressantes et terribles dans ce document:

InkedLa guerre au YEMEN_LI

D’autres timides essais

d’une autre presse

CANARD YEMEN et armes à UA

InkedYEMEN armes France et Canard Enchaîné_LI

(documents: « Le Canard Enchaîné »)

La propagande de l’armée

à FRANCE 2

avec la complicité

des journalistes

Armée et DRUKER

(photo: capture d’écran)

La modélisation de la pollution

aux armes à l’uranium

in situ

Modélisation contamination radioactive par armes URANIUM

Les effets sur la santé

des armes à l’uranium

Effets sur la santé de l'UA en italien

Bébé de FALLUJAH UA

(photo: bébé mort-né de FALLUJAH

touché par l’uranium « appauvri » in situ)

Une fiche de sécurité

de l’OSCE

(Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe)

sur les dangers des armes

à l’uranium « appauvri »

Munitions UA fiche de sécurité OSCE

Titre et procédures

de décontamination

de l’Armée Américaine

Titre Procédures de décontamination UA Armée américaine

Presque TOUS les missiles 

contiennent de l’uranium « appauvri »

fichier pdf Tous les missiles contiennent de l’URANIUM appauvri Documents exceptionnels de l’EUROPE

Il y a d’autres composés radioactifs

laissés in situ

Composés d'obus flèche

(document: AVIGOLFE)

Les espaces bombardés

Les bombardements

Le type d’armes

InkedEspace bombardé au YEMEN par les CAESAR_LIInkedEspace bombardé au YEMEN par les CAESAR_LI InkedDRM bombardements et civils tués au YEMEN_LI Inkedtypes d'armes françaises pour YEMEN_LI

(documents: DISCLOSE)

Les armements à l’uranium

présentés en douce

sur les télés

par l’État français

InkedArmement UA sur porte avion en présence de MACRON_LIInkedCanon 30 mm du TIGRE_LI

SCOOP DASSAULT

(photos: capture d’écran)

Les missiles et le SILENCE

de la DRM et de DISCLOSE

« Avec quels missiles ? la note ne le dit pas » (sic)

Réponse: avec des missiles à l’uranium « appauvri ».

InkedPod Damoclés et missiles français au YEMEN_LI

(Document: DISCLOSE)

Les chars LECLERC

au YEMEN

InkedChars LECLERC et guerre au YEMEN_LIChars LECLERC vendus aux Emirats Arabes Unispng

(documents: DISCLOSE)

La DRM précise

l’emploi d’armes françaises

« obus flèches »

InkedDRM Chars LECLERC Obus fléches UA au YEMEN_LI

IMPORTANT et GRAVE:

La DRM parle donc « d’obus flèches » uniquement « françaises ».

DISCLOSE et la DRM censurent le fait que ces armes soient à l’uranium « appauvri » !

Or l’armée française

a avoué sous la présidence de HOLLANDE

que ces armes sont à l’uranium « appauvri » !

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/files/2019/07/uranium-appauvri-et-yemen.mp4

Extrait vidéo tiré de:

« Uranium appauvri, un tueur si présentable » Par Jacques CHARMELOT. Réalisé et filmé par François CHAYE. Producteurs: Daniel RENOUF et Sylvie STEINEBACH. Production: SYSTEM TV

Munitions à l’uranium « appauvri »

de l’entreprise 100% française

NEXTER

pour le char LECLERC

et autres matériels

Armes UA de l'entreprise française NEXTER

Les canons CAESAR

et certains de leurs obus

à l’uranium « appauvri »

Canon CAESAR en action la nuit

(Photo: canon CAESAR de nuit/Armée de Terre)

CAESAR UA en action

(Photo: capture d’écran vidéo Armée de Terre)

Canons CAESAR frontière Arabie saoudite YEMEN

(Photo: dossier DISCLOSE)

La censure de DISCLOSE

sur le canon CAESAR

InkedPossibilité canons CAESAR_LI

DISCLOSE parle de « puissant canon, puissance de feu » et CENSURE le fait que la plupart des obus du canon CAESAR contiennent de l’uranium « appauvri« 

Sur la capture d’écran suivante (origine: vidéo promotionnelle de l’armée de terre)

l’on retrouve les références des armes à l’uranium « appauvri ».

Notons que l’inscription jaune est celle de l’armée française et l’inscription rouge est la mienne…

InkedBONUS détail sur l'obus_LI

Les références de ces obus sont données ci-dessous par l’entreprise NEXTER:

Obus à l'UA F2 du canon 155 CAESAR 2

Infos sur les obus

du canon CAESAR

avec Wikipedia

Obus BONUS sur WIKIPEDIA par PIROT Florent

Pour aborder le sujet sur les armes

à l’uranium « appauvri »

dans son ensemble

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2017/07/03/armes-a-luranium-appauvri-lessentiel-des-infos-thierry-lamireau/

Soyons clair

Tout ce travail gigantesque n’aurait JAMAIS dû être effectué par le simple citoyen que je suis. En outre je voudrais dire que toutes ces informations ont été trouvées sur…internet !

Où sont les journalistes, les élus, les associations, les écolos politiques, etc ?

Depuis 30 années, j’essaye de remuer un peu les consciences…en vain.

J’ai pris des risques pour ma santé pour le film suivant…

https://www.youtube.com/watch?v=3ChXzVv1lmk

J’en ai payé le « prix fort » en tant qu’irradié…

Je prends encore de très gros risques actuellement mais d’une autre manière…

Coule la vie, CARPE DIEM.

Enquête réalisée le 30 juillet 2019

Le RIEN de service.

Thierry LAMIREAU

NOTA:

Document entier en PDF

fichier pdf Les petites cachotteries d’un État, de son armée et de journalistes qui prétendent t’informer sur les armes françaises

RARE: Le Romancero Gitan et Chant Funèbre de Federico Garcia LORCA (Thierry LAMIREAU/lesoufflecestmavie.unblog.fr)

Le Romancero Gitan

et

Chant Funèbre

pour

Ignacio Sanchez MEJIAS

de

Federico Garcia LORCA

Couverture entière disque

(Proposé et restauré par LAMIREAU Thierry)

 

Lecteur: Marcel LUPOVICI

Guitare: Jean BORREDON

Chercher dans ses archives sonores et trouver un disque 33 tours décoré par Pablo PICASSO.

Face 1 Federico Garcia Lorca

Se demander quelles est la qualité d’un microsillon datant de 1952.

Le sortir de ma « caverne d’Ali Baba sonore ».

Depuis tant d’années je savais qu’il était là chez moi.

L’écouter et se rendre compte que l’enregistrement est mauvais voire très mauvais…

Essayer de restaurer le son sans le détériorer.

Face 2 Federico Garcia Lorca

J’ai donc enlevé tout bruit de frottement du disque et j’ai gardé le reste c’est-à-dire ce son un peu spécial de vieux disque qui a subi tous les problèmes de conservation entre…1952 et 2019 ! Incroyable histoire d’une archive parmi tant d’autres.

Le ROMANCERO GITAN

(Traduit par Félix GATTEGNO)

Couverture disque plan rapproché

Romance de la lune

Chanson de cavalier

La femme infidèle

Romance de la Garde Civile Espagnole

Embuscade

Chant nocturne des marins Andalous

Son

CHANT FUNEBRE

POUR

IGNACIO SANCHEZ MEJIAS

(Traduit par Roland SIMON)

Capture d’Antonio El COMBORIO sur le chemin de Séville

Mort d’Antonio El COMBORIO

Enregistrement tiré de la série « Poésie et guitare ininterrompues » pour la radio.

96 poèmes à voix et guitare.

Saètas, Pèteneras, Soléas, Malaguenas, toutes les formes et les thèmes même du chant populaire espagnol se confondant avec les poèmes de LORCA.

Il fallait plus qu’un synchronisme absolu: la résonance même du vers Lorcien, l’atmosphère même, les lieux incantatoires, devaient surgir, envoûter, recréer le climat propice à cet art subtil et indéfinissable qui exprime plus que l’âme de LORCA: c’est l’âme même de l’Andalousie et de l’Espagne…

19 août 1936 Federico Garcia Lorca tué par les Franquistespng

19 août 1936: Federico Garcia Lorca est fusillé par les Franquistes

Bonne écoute sur le lien Soundcloud suivant:

https://soundcloud.com/lamireau-thierry/le-romancero-gitan-et-chant-funebre-pour-ignacio-sanchez-mejias-de-federico-garcia-lorca

Pour aller sur mon compte général Soundcloud:

https://soundcloud.com/lamireau-thierry

Bonne découverte dans ce moment sonore RARE…

Thierry LAMIREAU

Mon dernier documentaire. « Philippe GEAY: celui qui fait parler les tuyaux » (Thierry LAMIREAU/lesoufflecestmavie.unblog.fr)

Philippe GEAY:

Celui qui fait

parler les tuyaux

(Thierry LAMIREAU)

C0003T01

C0123T01

Découverte d’un merveilleux

facteur d’orgues

(d’église et mécanique)

amateur de la région d’Annecy

La meilleure définition du personnage est celle donnée…par son auteur:

« Pour avoir l’idée de faire des orgues, il faut déjà être un peu bricoleur.

Je suis bricoleur et pas du tout professionnel. il faut savoir travailler le bois, travailler l’électronique. Cela demande aussi un travail de précision et de connaissance des souffleries, des notions sur la pression d’ouverture des tuyaux.

J’ai appris tout cela au cours du temps parce que j’étais passionné par les orgues. L’iconographie des orgues vient du moine du 18ème siècle, DON BEDOS, qui a récolté tout ce que l’on connaissait sur l’orgue. On a toute l’histoire de la facture d’orgue même les instruments pour fabriquer les tuyaux, même les outils de menuiserie.

C’est extraordinaire d’avoir toute cette documentation. J’ai cherché bien sûr d’autres documentations ailleurs car il en existe beaucoup. Avec ça, on se fait une idée et puis après on cherche, on bricole…et l’on arrive à faire quelque chose…mais toujours en AMATEUR ! »

Disons-le tout net, Philippe GEAY reste modeste car ce qu’il a fabriqué est assez extraordinaire et merveilleux.

Durée du sujet: 55 minutes

NOTA:

J’ai effectué SEUL tout le travail lié à la fabrication du documentaire (reportage, image, son, montage, réalisation).

Vous pouvez le visualiser en qualité « 1080 full HD » si vous cliquez sur la roue crantée de YouTube. Le son est en stéréo. J’ai filmé ce document en 4K pour la qualité d’image et j’ai enregistré et diffusé le montage sur ce compte, avec le système nouveau, dit codec H265 ou HEVC, pour tendre vers une belle qualité plus fine de l’image.

Cependant, je dois vous signaler que je ne suis qu’un amateur…

Je ne suis surtout pas un professionnel de l’audiovisuel.

Donc même si mon travail essaye d’être le plus honnête et présentable possible, il reste celui d’un simple citoyen.

Je n’autorise pas une exploitation de mon travail par une tierce personne.

Je vous autorise à diffuser ce montage uniquement gratuitement.

Que cette découverte vous apporte joie et sérénité.

Thierry LAMIREAU

Voir la vidéo sur le lien ci-dessous:

 https://www.youtube.com/watch?v=9EiAikCUO9g

Lettre ouverte aux écologistes politiques qui voudraient me récupérer (Thierry LAMIREAU/lesoufflecestmavie.unblog.fr)

Lettre ouverte 

aux écologistes politiques

qui voudraient

me récupérer

Le Vrai slogan de MACRON

(Thierry LAMIREAU)

Ayant été contacté récemment par un

groupe d’écologistes qui aime à se définir

comme ayant une « action d’écologistes

politiques » j’ai pensé nécessaire de

communiquer cette « lettre ouverte aux

écologistes politiques ».

J’ai globalement adressé une

réponse très proche de cette lettre ouverte.

Ici, il y aura plus de précisions

(notamment avec des liens

hypertextes)

pour une meilleure compréhension des

lecteurs.

Enfin, par respect pour l’action militante, je ne citerai pas

le nom de l’association qui m’a contacté

pour que « j’intègre

le comité scientifique » (sic).

Je comprends tout ce qu’il se passe chez vous près des horreurs sanitaires de l’ANDRA et j’ai été très touché bien sûr par la dernière vidéo qui présente divers témoignages sur la très mauvaise santé de personnes vivant dans votre région.

Je puis donner, ici ou là, mon avis sur certains dossiers.
J’ai l’expérience militante, intellectuelle et…corporelle par rapport à la contamination radioactive généralisée.
Cependant, je reprendrais le titre d’appel de votre message: « TROP ».
Pour moi, dans ma vie, tout ceci c’est, en effet, TROP !
Si je m’intéresse toujours à tout ce qui touche aux problèmes de Santé Publique (j’écris encore quelques articles pour mon blog, mes comptes Twitter et Facebook), il est clair que la vie réellement militante est finie pour moi comme je vous l’avais écrit auparavant.
TROP c’est TROP pour moi !
Bretagne Août 2009 THIERRY
Faudrait-il aussi signaler que je suis un simple citoyen et pas un « expert ».
Présenter ma personne comme « expert » ferait bien rire les institutionnels je crois.
Cette présentation personnelle ne serait donc pas un avantage pour la cause.
Si l’on veut me définir à l’avenir, merci de préciser que je suis un « RIEN » comme l’a définit le Président MACRON il y a quelque temps.
Oui, je suis fier d’être un « RIEN » mais un RIEN qui pense et réfléchit.
D’ailleurs j’ai récemment suggéré au Président de rajouter un sujet au prochain bac dans la catégorie philosophie:
« Un président de la République peut-il être bête, un simple citoyen peut-il être intelligent ? »
Certes j’ai toujours présenté le ridicule et le mensonge des positions officielles de certains « experts » d’Etat, institutionnels voire d’Associations ou dits « écologistes politiques » patentés:
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2017/12/15/nucleaire-mon-amour-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2017/08/05/le-nucleaire-toujours-laborder-dans-son-ensemble-thierry-lamireau/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2015/09/29/nucleaire-une-revision-simpose-pour-les-inconscients-qui-pronent-le-50-de-nucleaire-en-france-thierry-lamireau/
http://www.dissident-media.org/infonucleaire/index_sortir.html
Nicolas HULOT aime EDF
Pour moi, la démission de Nicolas HULOT en tant que ministre est le signe visible de l’échec TOTAL de l’écologie politique.
Il y a 30 ans, mes amis regrettés physiciens Bella et Roger BELBEOCH avient déjà souligné ce problème: l’écologie politique est une ERREUR MAJEURE…que je dénonce 30 ans après !
A l’époque, je me souviens même de réunions à PARIS où les BELBEOCH se faisaient INSULTER par les dits « écologistes politiques » de l’époque….et d’ailleurs, lorsque je garde cette même analyse, je me fais insulter voire MENACER par quelques écologistes actuels bien placés politiquement
Cependant, je ne souhaiterais pas me retrouver sur la même liste que certains vu leur SILENCE écrasant et coupable concernant divers sujets comme le traitement sérieux de sujets tels que l’utilisation des armes à l’uranium et autres saloperies chimiques ET radioactives
Copie image plainte au CPI par LAMIREAU Thierry utilisation armes à l'Uranium appauvri
(http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2017/07/03/armes-a-luranium-appauvri-lessentiel-des-infos-thierry-lamireau/), la contamination de l’Europe entière par le Ruthénium 106 et autres contaminants fin 2017 dûs aux explosions sur les sites militaires de KALINOVKA en Ukraine
Carte entière AIEA Ruthénium 106 EUROPE
(http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2018/01/16/ruthenium-106-sur-leurope-une-omerta-bien-orchestree-thierry-lamireau-lesoufflecestmavie-unblog-fr/) ou le traitement sérieux du dossier RADON en France.
Sigle radioactif sur maison MAISON RADIOACTIVE
(http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2016/12/09/gaz-radioactif-radon-en-france-un-probleme-majeur-de-sante-publique-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr/)
Je ne souhaite plus me « faire dévorer » par l’action militante. C’est terminé !
Je crois que j’en ai assez fait ne serait-ce qu’avec mon petit film URANIUM EN LIMOUSIN:
URANIUM en LIMOUSIN
(https://www.youtube.com/watch?v=3ChXzVv1lmk&feature=youtu.be 
Voir aussi pour mon investigation complète ici:
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2015/05/14/exclusivite-uranium-en-limousin-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr-2/)
…qui, de fait, a induit plusieurs pathologies chez moi à partir de 2001.
Depuis Noël 2018 ma santé se rappelle encore à mon bon souvenir et j’ai choisi malgré tout une autre direction personnelle de vie: vivre dans le POSITIF.
Cependant, tant que je le pourrai,  j’écrirai toujours ici ou là pour dénoncer le SILENCE COUPABLE de certains…écologistes compris.
Le MONDE est un VISAGE
Les gens se « réveillent » en prenant conscience subitement que la place du monde du vivant sur la planète est engagée vers une destruction TOTALE.
Une prise de conscience qui est réalisée au moins 30 ans TROP TARD
Présidentielle 2017 MACRON
Pour moi, les réels COUPABLES de cette situation désastreuse ne sont pas les divers pollueurs mais les dits « écologistes » qui ont laissé faire pendant 30 ans pour uniquement obtenir quelques strapontins politiques sur le plan régional, national et international.
N’oublions pas également que cela fait 70 ans que les premières ALERTES ont été posées notamment par des scientifiques américains…
Méfions nous
Je le dis directement et clairement.
J’autorise la diffusion de mon message (uniquement dans sa totalité) par toute personne ou organisation.
Bon courage à toutes et tous…surtout les malades.
Cordialement,
Thierry LAMIREAU

On a dit Salvador DALI ? (Thierry LAMIREAU/lesoufflecestmavie.unblog.fr)

On a dit

Salvador DALI ?

Pochette entière Je suis Fou de DALI

 Comme dirait l’autre: chers auditeurs…Bonjour !

J’ai choisi de vous offrir une rareté dans le domaine culturel et des archives sonores.

En fouillant dans mes nombreux documents, j’ai retrouvé un 33T intitulé « Je suis fou de DALI ».

pochette 33T Je suis fou de Dali

Et cela a fait remonter en moi des souvenirs d’enfance où j’allais avec mes parents en Catalogne et notamment à Cadaques pour visiter la maison du Maître Salvador DALI.

On peut trouver ce disque sur des sites spécialisés pour la modique somme de 20 euros ce qui n’empêche pas certaines Galeries d’art de le proposer pour 200 euros !
Cet enregistrement a été édité le 1er janvier 1975 par, à l’époque, Sonopresse et JDF.

L’interview avait été réalisée par François DEGUELT et le sulfureux imprésario de DALI, Simon WAJNTROB qui a été, également pendant un temps, le producteur du chanteur Mike BRANT chez Polydor…

NAGRA III

La prise de son a été réalisée avec un NAGRA III.

Le son d’origine du 33T n’est pas bon comme on pourra le constater dans l’exemple cité dans le mixage…

Lorsque je reprends un vieil enregistrement j’ai l’habitude de garder quelques bruits du disque. Mais ici, j’ai volontairement fait le choix de tout enlever et de redonner une dynamique, une clarté et une présence à la voix de DALI. 

Je suis fou de DALI 33T pochette

Ici la voix a toute son importance et sa puissance.

Donc, à part cette présentation et ma désannonce finale, j’ai choisi de ne laisser que la parole du Maître. 

Pour le montage j’ai enlevé les bruits parasites et j’ai essayé de ne pas trop changer le rythme du débit de DALI.
J’ai simplement refait la présentation des thèmes abordés par DALI avec ma voix.

Rappelons que je ne suis qu’un amateur, donc non professionnel du son.

Mon travail est donc très subjectif.

Ce moment sonore est, à mes yeux, exceptionnel et révélateur du charisme de l’artiste et d’une certaine clairvoyance sur le passé, le présent et…le futur.

Table de mixage perso

Montage, voix off, mixage, prise de sons à l’extérieur:

Thierry LAMIREAU

Pour l’écoute de mon mixage c’est ici:

https://soundcloud.com/lamireau-thierry/on-a-dit-salvador-dali

Travail effectué le 17 mars 2018 à mon domicile.

Nucléaire et déchets radioactifs: un problème MAJEUR pour la survie du monde du vivant (Thierry LAMIREAU/lesoufflecestmavie.unblog.fr)

Nucléaire et déchets

radioactifs:

un problème MAJEUR

pour la survie

du monde du vivant

Sigle de la RADIOACTIVITE

Alors que certains se posent des questions en 2018 sur le stockage des déchets radioactifs et que le projet d’enfouissement à BURE apparaît de plus en plus sur la scène médiatique, j’ai pensé à vous proposer des enregistrements personnels inédits réalisés avec mon fidèle NAGRA III, un certain dimanche 4 septembre 1988 sur le site de LARGEASSE NEUVY BOUIN dans les Deux-Sèvres en France.
C’était, à l’époque, la Journée Nationale contre l’enfouissement des déchets radioactifs.

C’était deux ans après la catastrophe nucléaire de TCHERNOBYL.

Pour les jeunes auditeurs ce sera une réelle découverte et pour les plus anciens ce sera l’occasion de réentendre les interventions de spécialistes et de militants.

Certains sont, depuis, décédés mais leur parole reste bien présente comme on pourra le constater.

Personnes enregistrées:

Jean CARLIER, journaliste à RTL et membre du JENE (Journalistes Ecrivains pour la Nature et l’Ecologie).

Le professeur Jack BEGHIN, radiologue.

Monique et Raymond SENE, physiciens, membres du GSIEN (Groupement de Scientifiques pour l’Information sur l’Energie Nucléaire).

Militants espagnols de la Coordination Antinucléaire du bas DUERO.

Robert BAUDOUIN (CIAD), Gérard CLERGEAU (GRANIT), associations contre l’enfouissement des déchets nucléaires.

Michèle GRANIER (ADEMAU, Association des Monts d’AURIAT en Creuse).

Christian PENICAUD (ALV, Association des Amis du Limousin Vert).

Je pose aussi quelques questions au micro.

Matériel de reportage:

NAGRA III, microphone LEM DO21B

NAGRA III

Micros LEM DO21B

Prise de sons, montage, voix off, mixage, illustration sonore:
Votre serviteur Thierry LAMIREAU

Travail final, de modeste amateur mais néanmoins passionné, effectué à mon domicile lundi 26 février 2018.

Lien de mon compte SOUNDCLOUD

pour l’écoute de mon reportage:

https://soundcloud.com/lamireau-thierry/nucleaire-et-dechets-radioactifs-un-probleme-majeur-pour-la-survie-du-monde-du-vivant

Des INFOS sur le nucléaire

TCHERNOBYL / FUKUSHIMA:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2017/08/05/le-nucleaire-toujours-laborder-dans-son-ensemble-thierry-lamireau/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2018/01/16/ruthenium-106-sur-leurope-une-omerta-bien-orchestree-thierry-lamireau-lesoufflecestmavie-unblog-fr/

MA VISION D’ENSEMBLE

SUR LE NUCLEAIRE:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2017/12/15/nucleaire-mon-amour-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr/

Bonne découverte.

CARPE DIEM

Thierry LAMIREAU

COMMENT MOURIR SCANDALEUSEMENT DANS L’OMERTA D’UN EHPAD (Thierry LAMIREAU)

COMMENT MOURIR

SCANDALEUSEMENT

DANS L’OMERTA

D’UN EHPAD

CM140415-102833001

(Photo personnelle)

La période est à la description de scandales liés à la maltraitance et aux manques de moyens dans les hôpitaux et les EHPAD ?

Voyons ce qu’il s’est donc passé un certain mois de janvier 2015 à l’EHPAD de RUMILLY en Haute-Savoie…

Ce n’est pas beau du tout, c’est même l’exemple type de destruction de la dignité humaine et de maltraitance.

Et là, il ne faudrait pas se tromper d’objectif. Je n’en veux pas à la personne qui a déclenché cette catastrophe.

J’en veux surtout à l’institution et au « système » (comme l’on dit souvent) mis en place par l’Etat français et les ministères responsables de ces terribles destructions du citoyen…en silence.

Avertissement:

J’ai très longtemps hésité à diffuser ce témoignage mais je savais qu’un jour je le ferai…ne serait-ce qu’en mémoire de ma mère.

J’ai longuement réfléchi pour savoir si j’allais mettre le plus terrible c’est-à-dire une photo et des enregistrements.

Je pense que, malgré tout, je devais le faire…

Considérant ce qu’il se passe en ce moment dans tous les EHPAD de France, c’était le moment qu’il fallait choisir…

Une négligence

liée à

l’institution

Voici, à travers le PDF ci-dessous (fautes comprises !), l’histoire terriblement banale de ma pauvre maman.

Un PDF qui présente ma plainte auprès du procureur de la République de l’époque près du Tribunal de Grande Instance d’ANNECY.

Une « banalité » que l’on doit retrouver dans tant d’EHPAD…pour gagner quelques postes budgétaires sûrement.

Société « de merde » !

fichier pdf Courrier au Procureur Affaire Mme LAMIREAU

La réponse de l’institution

EHPAD

fichier pdf Réponse EHPAD RUMILLY Affaire Mme LAMIREAU

Le classement sans suite

du procureur 

de la République

fichier pdf Classement sans suite Procureur Affaire Mme LAMIREAU

Il est donc clair que mourir est un « classement sans suite »…

Sauf erreur de ma part, le procureur est désormais à Clermont-Ferrand et a été remplacé par une femme à ANNECY.

Pourquoi un classement

de l’affaire ?

Très simple. Des locaux neufs pour des malades « alzheimer » ont été construits à côté de l’EHPAD de RUMILLY vers cette période.

L’EHPAD dépend de la Direction de l’hôpital très récent créé à côté.

Il est donc évident qu’il aurait été du plus mauvais goût d’amener de telles « vagues » en direction d’une structure si « moderne »

En outre devinez qui se trouve dans le Conseil d’Administration de l’hôpital.

Donc, « classement sans suite ».

Le déroulement des événements

par les enregistrements

Pourquoi des enregistrements ? Dès que l’on me téléphone tout est enregistré automatiquement…Je garde ou pas ensuite.

Et puis , malgré la douleur, je me suis dit qu’il fallait enregistrer ce qui serait peut-être une preuve de souffrance de la part de ma pauvre maman.

J’avais donc posé mon téléphone, en fonction enregistrement, sur une table de la chambre.

J’ai bien évidemment tout archivé en me disant « au cas où ».

Réécouter ces moments sonores maintenant sont très durs pour moi mais mon témoignage et celui de ma mère où elle se bat contre la misère humaine avec ses derniers instants sont là pour parler de tous ces pauvres gens qui meurent en silence et dans l’oubli d’un EHPAD.

Les relations par téléphone

avec l’administration

1/ Appel du docteur PRATO (EHPAD RUMILLY) pour m’annoncer que ma mère a une jambe cassée:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/files/2018/01/appel-docteur-prato-jambe-cassee-de-lamireau-g-faute-grave-de-letablissement-6-janvier-2015.mp3

2/ Appel d’une infirmière de l’EHPAD pour m’indiquer que ma mère part aux urgences de l’hôpital d’ANNECY:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/files/2018/01/appel-infirmiere-lamireau-g-part-aux-urgences-annecy-probleme-respiratoire-7-janvier-2015.mp3

3/ Appel du docteur PRATO pour m’annoncer le retour de ma mère des urgences d’ANNECY:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/files/2018/01/appel-docteur-prato-apres-retour-des-urgences-dannecy-de-lamireau-g-8-janvier-2015.mp3

4/ J’appelle les urgences de l’hôpital d’ANNECY pour avoir leur avis:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/files/2018/01/appel-aux-urgences-dannecy-pour-prendre-nouvelles-lamireau-g-8-janvier-2015-2.mp3

5/ J’appelle les urgences de l’hôpital d’ANNECY pour prendre des renseignements sur le transport entre ANNECY et RUMILLY et sur les différences d’interprétation des médecins:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/files/2018/01/appel-aux-urgences-dannecy-pour-plus-dinfos-transport-annecy-rumilly-10-janvier-2015.mp3

Les derniers instants

de conscience de ma mère

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/files/2018/01/sons-derniers-instants-de-conscience-de-lamireau-ginette-lundi-12-janvier-2015-deuxieme-partie.mp3

Les derniers souffles

d’une vie

en EHPAD

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/files/2018/01/sons-fin-de-vie-de-lamireau-ginette-lundi-12-janvier-2015-1ere-partie.mp3

InkedGinette LAMIREAUpng_LI

Voilà, c’est fini.

Regarder les photos de toute une vie de sa pauvre maman sur les murs d’une chambre d’EHPAD et « crier sa haine » à six heures du matin contre une institution qui a contribué à la mort de sa mère en une semaine…puis être obligé d’affronter deux « mafieux » des Pompes Funèbres à 9h15 qui veulent te refiler pour 900 euros de plus de prestation alors que tu arrives avec les photocopies du contrat déjà payé à l’avance par ma mère !…Tu les menaces d’aller chez les flics pour qu’ils arrêtent.

Là, tu maudis la terre entière !

En guise de conclusion

Que l’on ne se trompe pas.

Seul le mouvement #BalanceTonEHPAD m’a décidé à témoigner.

Sinon tout serait resté uniquement dans ma mémoire. Mon but n’est pas la vengeance.

Il est de « donner une parole » parmi tant d’autres sur ce qui est imposé par des institutions pour détruire la dignité humaine du citoyen, aussi bien chez les « résidents » que parmi le personnel des établissements qui doit aussi subir des horreurs…en silence là aussi.

Le plus terrible est de recevoir une telle violence dans un silence très destructeur car cela concerne la personne âgée comme la famille…mais là, pour la famille, j’ai dû gérer seul dans l’urgence.

En réfléchissant, je me dis que les deux mots à retenir dans ces histoires très particulières sont « destruction » et « silence ».

Enfin, ayons conscience qu’il y a pire: des êtres (dont des enfants) qui essayent de survivre dehors, d’autres qui quittent leur pays pour se noyer dans la mer, des civils tués ou blessés à vie par des bombardements, des populations entières décimées pour tant d’autres raisons afin de satisfaire quelques pourcentages de privilégiés….

A la mémoire de Ginette LAMIREAU.

Thierry LAMIREAU

RUTHENIUM 106 SUR L’EUROPE: UNE OMERTA BIEN ORCHESTREE ? (Thierry LAMIREAU / lesoufflecestmavie.unblog.fr)

RUTHENIUM 106

sur l’EUROPE :

Une OMERTA

bien orchestrée ?

UA UKRAINE

(Photo: capture d’écran de la vidéo du sujet ci-dessous) 

Ce texte reflète une investigation personnelle très complexe et difficile.

Plus j’ai trouvé des informations plus les ennuis divers sont apparus.

C’est une sorte d’aventure, une « histoire à tiroirs ». 

J’ose dire que c’est une histoire « de poupées russes » ?

Plus l’on cherche, plus l’on découvre.

Et ce que l’on trouve n’est pas beau du tout…

Chacun souhaite laisser sa trace, son influence.

Nous rencontrons des Etats, de l’est et de l’ouest, des institutions aux actions et aux intérêts souvent contradictoires.

C’est une GUERRE, économique, politique, culturelle, sociale.

Les enjeux sont primordiaux car ils induisent des coûts, financiers, humains.

Tout n’est que manipulation du camp adverse.

Bref, c’est assez horrible à découvrir en tant que citoyen.

Mon document est une sorte de « trace de vie » car je ne suis pas un professionnel de l’écriture ni un journaliste d’investigation.

Ce texte est parfois ardu mais souhaite malgré tout rester à la portée de tous.

Laissez-vous donc porter par ces découvertes…

Une évidence :

 Le potentiel militaire de l’Ukraine

est sous-estimé

L’Ukraine a renforcé son armée en profitant de l’aide américaine et a reçu des armes létales très « modernes » de plusieurs autres pays.

Elle a même appris à fabriquer des armes similaires grâce aux technologies étrangères a dit Monsieur KHISSAMOV, rédacteur en chef adjoint du site ukrainien Strana.ua https://strana.ua/, et qui a longtemps présidé l’ONG ukrainienne de moyennes entreprises Club des Réformateurs.

Et ce ne sont pas des menaces en l’air comme le montre notamment la déclaration faite le 16 octobre 2017 par l’un des représentants républicains au Congrès américain, Will HURD.

Selon lui, « le Congrès a voté une aide militaire à Israël et à l’Ukraine qui a prévu 50 millions de dollars pour les armes létales ».

Par ailleurs les États-Unis, qui ont débloqué 600 millions de dollars (512,7 millions d’euros)  en trois ans pour leur programme d’assistance militaire à l’Ukraine, continuent à former les militaires de ce pays…

Selon les données officielles, Washington ne fournit pas d’armes offensives à Kiev.

Les Etats-Unis ont donc livré des armes létales à l’Ukraine en violation de leur propre embargo !

Selon le site SOUTH FRONT, l’Ukraine a signé un accord avec la société AIRTRONIC USA sur l’achat de 100 lance-roquettes antichar PSRL-1 pour 554.573 dollars.

Contrat armes pour UKRAINE

(Photo: document pour la signature de 100 lance-roquettes antichar PSRL-1)

Les Etats-Unis ont donc fourni en 2014 des armes à « micro fission » (voir plus loin dans mon article) lors du début de la guerre du DONBASS...

RUTHENIUM 106 sur L’Europe ?

FASTOCHE !

« C ‘est l’incendie du dépôt d’armement ukrainien de KALINOVKA le soir du 26 septembre 2017″, me dit un correspondant (Pier CAMPGUILHEM / sud de la France) un peu excédé qui me donne un lien de vidéo.

Une vidéo mise en ligne par un certain Evgen ZAGORODNIY: 

https://www.youtube.com/watch?v=2Y5W5iqUL58&feature=youtu.be

Tel que rapporté par l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) le 9 novembre 2017, « un nuage de pollution radioactive a survolé l’Europe ces dernières semaines ». 

« Il est apparu très probablement fin septembre »

L’IRSN a mesuré des teneurs élevées en ruthénium 106, un nucléide radioactif qui ne se produit pas naturellement ou très peu à l’état natif sous forme de métal nommé ruthénium natif contenant souvent de l’iridium. 

L’IRSN estime que « la quantité de ruthénium 106 libérée était importante, entre 100 et 300 teraBecquerels ». 

Selon l’IRSN, « il n’y a eu aucun impact sur la santé humaine ou dans l’environnement en Europe »…comme d’hab’ quoi !

http://www.irsn.fr/FR/Actualites_presse/Actualites/Pages/20171109_Detection-Ruthenium-106-en-france-et-en-europe-resultat-des-investigations-de-l-IRSN.aspx#.Wly5DqjiZPY

L’annonce n’est que la confirmation des premiers avertissements des autorités allemandes, italiennes et autrichiennes publiées le 29 septembre 2017. 

L’Office Fédéral Allemand de protection contre les radiations (BfS) a d’ailleurs publié une déclaration plus complète le 3 octobre 2017. 

L’IRSN français avait également publié une première étude à l’époque. Son annonce du 9 novembre 2017 a été le résultat d’une enquête approfondie qui a recueilli des données de plus de 20 pays européens avant de publier ses données. 

Le BfS allemand a désigné Southern Ural comme une source probable d’émissions de rayonnement. La société nucléaire russe et l’organisme de réglementation Rosatom ont rejeté cette supposition.

L’incertitude qui suit alimente diverses théories sur les forums Internet et les réseaux sociaux. 

L’expert en énergie ukrainien Mikhaylo Honchar va jusqu’à prétendre que la source du Ruthenium 106 était un essai raté d’une arme nucléaire non conventionnelle. 

Il cite « l’une de ses sources en Russie » comme affirmant « qu’un test a mal tourné soit sur l’un des sites nucléaires ou sur des bases militaires ». 

Mikhaylo Gonchar estime que le test portait sur un « générateur radioactif à vie courte », c’est-à-dire un nouveau type d’arme non conventionnelle.  »

Il ne peut pas être identifié comme une arme de destruction massive, contrairement aux têtes nucléaires classiques ». 

Une telle hypothèse ne peut être confirmée ni partagée avec d’autres experts et reste très fortement improbable et participe évidemment à la désinformation générale car plus il y aura d’informations plus la réalité sera « noyée » dans la masse des documents parus.

Quelle que soit la source du nuage de Ruthenium-106, l’IRSN français a déclaré clairement que « si un accident de cette ampleur s’était produit en France, il aurait fallu évacuer ou abriter des personnes dans un rayon de quelques kilomètres autour du site de l’accident » . Or il n’y a eu aucun signe d’évacuation de groupes de population ni en Russie ni au Kazakhstan.

« Les conséquences d’un accident de cette ampleur en France auraient nécessité localement de mettre en œuvre des mesures de protection des populations sur un rayon de l’ordre de quelques kilomètres autour du lieu de rejet.

Dans la logique des normes européennes, le niveau de radioactivité produit par cet incident aurait produit un dépassement des seuils maximaux de contamination des denrées alimentaires sur des distances de l’ordre de quelques dizaines de kilomètres autour du point de rejet » dit encore l’IRSN.

La CRIIRAD reste prudente et indique que:

« Le rejet de cet incident est 375 000 fois supérieure au rejet annuel maximal autorisé de la centrale nucléaire de Cruas (Ardèche) ».

La CRIIRAD estime « qu’une fois le produit retombé sur le sol sur le couvert végétal, il peut induire une contamination durable ».

http://balises.criirad.org/pdf/CP_CRIIRAD_171005_Ru106_Europe.pdf

http://balises.criirad.org/pdf/cp_criirad_17-11-10_radioactivite_%20ru106.pdf

Revenir à l’incendie et aux explosions

du dépôt d’armement Ukrainien

de KALINOVKA

le soir du 26 septembre 2017

Explosion arsenal ukrainien KALINOVKA

(Photo tirée de l’article original du journaliste Yourii BUTUSOV 

Explosions sur le site d’armement ukrainien de KALINOVKA)

A travers toute cette littérature, il existe un fait: 

Le soir du 26 septembre 2017, le dépôt d’armement Ukrainien de KALINOVKA a été envahi par un incendie MAJEUR et par de très nombreuses et très fortes explosions.

Revoyons la vidéo:

https://www.youtube.com/watch?v=2Y5W5iqUL58&feature=youtu.be

Et si l’on cherche (beaucoup !) sur internet l’on trouve un article de presse ukrainien pour obtenir des informations supplémentaires (non données par les organismes officiels européens et par la presse) qui vont dans le sens d’une argumentation en faveur du ruthénium 106 provenant du site de KALINOVKA:

https://dt.ua/internal/katastrofa-v-kalinivci-vibuh-yakogo-chekali-255575_.html

 Que lit-on dans  l’article écrit

par le journaliste ukrainien

Yurii BUTUSOV ?

Yurii BUTUSOV

(Photo: le journaliste ukrainien Yourii BUTUSOV)

Nota:

J’ai arrangé la traduction automatique pour rester dans un français plus lisible. Ce n’est donc pas une traduction professionnelle.

J’ai supprimé des passages trop éloignés de notre sujet.

« La catastrophe de Kalinovka:

une explosion attendue »

 « Le 27 septembre à 22h00, au 48e Arsenal Arsenal dans la ville de Kalinovka, dans la région de Vinnytsia, des bombes ont détruit des dizaines de milliers de tonnes d’obus dans l’un des plus importants dépôts de munitions d’Ukraine. 

Cette catastrophe est devenue la troisième explosion de munitions en 2017 et la sixième tentative de destruction des dépôts de munitions au cours des trois dernières années de la guerre.

La valeur du 48e arsenal

et l’évaluation des pertes

Le 48e arsenal des forces armées est situé dans une zone densément peuplée de la ville de  KALINOVKA

KALINOVKA, située à 30 km de VINNITSA, est entourée de villages et de maisons privées de tous les côtés. L’Arsenal faisait partie des trois plus grandes installations de stockage de munitions en Ukraine, avec Balaklia à KHARKIV et Tsvetokha dans les régions de KHMELNYTSKY. 

Il faut se souvenir de BALAKLIA qui a été presque complètement détruite en mars 2017.

https://www.videoman.gr/fr/107552

Selon la déclaration du ministre de la Défense Stepan Poltorak , environ 83 000 tonnes de munitions ont été stockées à KALINOVKA.

Selon les données officielles du ministère de la Défense, environ 30% des munitions ont été détruites. Cependant, le 29 septembre 2017, le ministère de la Défense a fourni des informations à l’administration présidentielle sur la destruction de plus d’obus. 

Actuellement, il est déclaré une destruction de 32 mille tonnes d’obus dont 21 mille tonnes  au format 125 mm.

Le Secrétaire du Comité Suprême à la Sécurité et à la défense, John VINNIK,  membre de la Commission d’Etat sur le Contrôle des Exportations d’Armements, citant ses sources au sein du ministère de la Défense, a déclaré que les pertes réelles de la catastrophe à KALINOVKA sont de 40 tonnes de munitions.

Les pertes sont très importantes

A titre de comparaison: pendant quatre années de la guerre (2014-2017) l’arsenal de KALINOVKA a livré environ 24 000 tonnes de munitions au front et à l’entraînement au combat de l’armée. C’est-à-dire que, même avec des estimations minimales, les dommages causés par l’explosion dépassent l’approvisionnement total en obus et en mines de l’arsenal pendant les quatre années de la guerre. 

Ceci est un chiffre énorme !

La désinformation

du ministère de la Défense

Le ministère de la Défense a indiqué que « rien n’a été grave puisque ces obus devaient être détruits et ne constituaient pas une valeur réelle ».

Cette information est complètement fausse et discrédite l’Etat

Il est honteux que des personnalités de l’Etat donnent de telles affirmations trompeuses à la population parce que l’adversaire Russe est bien conscient de la situation sur les sites de stockage ouverts et dispose d’informations sur la liste des produits stockés.

Les munitions ont, au contraire, une valeur énorme car il n’y a pas de nouveaux obus en Ukraine. En raison du coût élevé des munitions il n’y a presque pas d’achats à l’étranger. 

En Ukraine, la pratique fréquente est la réparation et l’élimination des vieux obus et des mines.

L’Ukraine réapprovisionne le budget de l’État avec la vente d’obus inertes destinés à l’exportation – sous contrat officiel contrôlé par les alliés occidentaux – ce qui génère des recettes importantes pour le budget de l’État et notamment destiné au ministère de la Défense.

Selon des sources DT.UA, les pertes dans l’entrepôt de KALINOVKA sont des obus de chars de 125 mm, 122 mm, des roquettes MLRS BM-21 « Grad »,  82 mines et des mortiers de 120 mm. Des centaines de milliers d’obus de ce type ont été détruits – les plus demandés dans l’armée. 

Il n’y avait pas de plans pour détruire ces obus, ils étaient soit prêts à l’emploi, soit sujets à réparation.

Les réserves de goosehead de 152 mm et les tubes des fusées de 220 mm MBZ-27 « Hurricane » n’ont pas explosé et ont été épargnés.

Il n’y a pas que les obus qui sont de grande valeur, il y a aussi leurs composants qui ont été traités dans un atelier de réparation sur le territoire de la base. De plus, cette valeur n’est pas seulement militaire, elle est aussi commerciale.

Un kilogramme d’armes explosives TNT sur le marché mondial coûte environ 20 $.

Un kilogramme d’hexogène (explosif puissant) – environ 40 dollars.

Un kilogramme d’octogène (explosif puissant) – environ 140-150 dollars.

Son coût comprend à la fois les capsules (même anciennes qui peuvent être réparées) et les enveloppes d’obus.

Selon I.Vinnik, les pertes s »élèvent à 800 millions de dollars.

Selon des sources du DT.UA, le coût de mille tonnes de vieilles munitions militaires soviétiques de 3 à 4 catégories nécessitant des réparations et rechargements, sur le marché mondial des armements, est estimé entre 15 et 30 millions de dollars.

L’Ukraine a même exporté de telles munitions pendant la guerre pour reconstituer le budget militaire. Si nous prenons leur coût au cours le plus bas, les 27 000 tonnes déclarées par le ministère de la Défense représentent au moins 400 millions de dollars. 

Des estimations non officielles des pertes – 40 000 tonnes – signifient que le coût des munitions perdues (sans tenir compte de la destruction des infrastructures de la base militaire et des territoires adjacents) est d’au moins 600 millions de dollars.

Ceci représente plus de 25% du budget total du ministère de la Défense pour l’année 2017.

Même en vertu de l’interdiction d’utiliser des armes lourdes sur le front, ces munitions pouvaient fournir toutes les demandes d’entraînement des forces armées pendant plusieurs années. Après tout, le tir des obus d’artillerie dans les forces armées a fixé des limites très strictes. Désormais, après cette perte importante d’un grand nombre d’obus, les normes de formation au combat seront sans doute encore plus réduites.

Dans de telles circonstances, l’inattention au problème du stockage des munitions n’est pas une simple négligence, elle porte atteinte à la capacité de défense du pays, sapant l’élément clé du potentiel de l’armée pendant la guerre.

Après la catastrophe de BALAKLIYA, une deuxième catastrophe à KALINOVKA est un problème très sérieux.

Nous avons subi une perte irréparable – et pas seulement parce que l’ennemi est rusé et malin.

Nul ne peut se protéger contre les sabotages et attentats.

Pourquoi l’arsenal

de Kalinovka

a-t-il explosé ?

Secours ukrainien entrepôt KALINOVKA

(Photo: tirée de l’article original du journaliste Yourii BUTUSOV)

Les secours après les explosions sur le site d’armement de KALINOVKA)

Après la catastrophe de BALAKLIYA  il était évident que le prochain coup pouvait arriver à KALINOVKA.

Après tout, la plupart des sites de stockage, comme à BALAKLIYA sont très vulnérables.

Après la destruction de l’arsenal à BALAKLIYA, KALINOVKA est resté le plus grand arsenal de stockage.

Tous les experts militaires ont compris que cela pourrait devenir une cible attrayante pour le sabotage russe.

Les inspections ont commencé sur l’arsenal et la gravité des problèmes a été révélée avant l’explosion.

DT.UA a pu obtenir des données sur l’état du 48e arsenal à KALINOVKA. 

D’avril à juin 2017, quatre inspections de l’arsenal ont été organisées par les Commissions d’Administration Présidentielle, l’Inspection Principale du ministère de la Défense et le Département Central de l’Artillerie et des missiles.

L’état de l’Arsenal décrit

par les documents officiels

La superficie totale du 48e arsenal est d’environ 1 200 hectares.

Les obus étaient situés sur le territoire du périmètre protégé de 10 km 450.

L’Arsenal se trouve dans une zone densément peuplée et une surveillance si possible efficace est mise en place pour visualiser le mouvement des personnes autour de la base.

La pénétration dans le périmètre est impossible. Cependant, le «périmètre» est un nom plutôt conventionnel. 

Selon les résultats officiels, même les conditions de sécurité minimales de l’arsenal n’étaient pas garanties.

Voici une liste des principaux inconvénients, qui montre clairement à quel point l’état de la sécurité et de la protection de l’arsenal a été miné par un manque de vérifications:

1. Des munitions ont été placées dans 174 installations de stockage. Parmi celles-ci, 141 lieux de stockage ont nécessité l’achèvement des travaux de recouvrement et de finition. Autrement dit, la plupart des munitions étaient stockées sur des plates-formes ouvertes au sol, mal protégées contre la détonation et les munitions de déversement. La menace spéciale était l’entreposage de munitions sur des sites de stockage ouverts, 59 de ces sites n’avaient aucune protection du tout. C’est d’ailleurs dans ces lieux que les bombardements ont commencé !

2. La Commission d’Administration Présidentielle a noté la vulnérabilité particulière des six sites de stockage ouverts qui étaient clairement visibles et pouvaient facilement être tirés et détruits de l’extérieur du périmètre.

3. La plus grande menace pour la commission a été marquée par les conditions de stockage des missiles BM-21 « Grady » de 122 mm avec des moteurs de marche qui, en cas d’explosion, peuvent induire une très grande pollution et provoquer des explosions et des dommages aux alentours. Les dépôts couverts ont été utilisés de manière irrationnelle  pour stocker des munitions moins menaçantes que le «Grady». Des lieux vides ont été trouvés tandis que les missiles «Grad» étaient situés sur des plates-formes ouvertes.

4. La plus grande partie de l’arsenal est située dans les bois. La zone technique et la zone de contrôle de 50 mètres, adjacente au périmètre de la garde sont recouvertes d’arbustes, d’arbres et de forêt boréale, pratiquement non visibles et contrôlées. 

En conséquence, il a été facile de s’approcher discrètement du périmètre, de marcher à travers, en utilisant comme protection les arbres et les arbustes

5. La clôture extérieure était facilement accessible de n’importe quel endroit. Environ 5 km du « périmètre » n’étaient pas clôturés, et le reste de l’espace avait une clôture assez conventionnelle qui a été plusieurs fois détruite par des animaux sauvages vivant dans la forêt autour de la base. D’ailleurs sur la base, il était souvent possible de rencontrer un sanglier ou un wapiti.

6. Pas de systèmes de vidéosurveillance et de détection précoce des situations d’urgence…

7. Pas d’équipement d’alarme le long du périmètre de sécurité…

8. Il n’y avait aucun système d’alarme incendie sur les 185 lieux de stockage de la base.

9. La tour d’observation était dans un état totalement inadapté et était d’ailleurs fermée…. Ce n’était certainement pas le moment d’installer une nouvelle tour puisque l’on a seulement apporté et mis en place la fondation.

10. 80% des stockages qui ont gardé les obus d’artillerie et des chars étaient pourris et « ont perdu une résistance mécanique » à cause d’un emplacement à l’extérieur, donc pas protégés contre les effets de la neige et de la pluie.

11. Dans l’une des zones de stockage ouvertes, les boîtiers d’éclairage et de lutte contre l’incendie sont placés dans des emballages en bois standard ce qui est strictement interdit par les normes de sécurité. 

Le ministère de la Défense et l’état-major général affirment maintenant que le principal problème de sécurité du 48e arsenal est le manque de financement. 

C’est totalement FAUX. Le colonel  BATYUK, chef du 48e arsenal, dans ses réponses aux bilans des déficiences, a qualifié le manque de personnel comme étant le problème clé de l’absence de nombreuses mesures de sécurité et de violations des règles de stockage.

Ainsi, le projet de démantèlement de tous les lieux de stockage et de tous les sites a été calculé à 384 millions d’UAH. Et en 2017, après la catastrophe de BALAKLEYA, la base n’a reçu que 25 millions. Mais la plus grande partie du travail de construction de simples couvertures sur le terrain pouvait être réalisée dans les quatre années de la guerre avec l’aide du matériel d’ingénierie et du personnel.

Mais ni l’équipement d’ingénierie ni le personnel nécessaire sur l’arsenal n’a été mis en place.

Le facteur humain

Dans le plus grand arsenal avec un périmètre de garde de 10,5 km, il y avait comme personnel:

1. Pour la protection et l’exécution du service interne, 63 personnes ont été impliquées, dont 40 militaires et 23 membres de la protection paramilitaire.

2. Pour le maintien de l’activité industrielle pour la réparation des munitions – 3 militaires et 33 officiers des forces armées.

3. Pour les activités opérationnelles et d’entreposage – 25 militaires.

4. Protection contre l’incendie – 8 militaires.

Ce nombre de personnes est totalement insuffisant pour le maintien de la vie normale et la sécurité de l’arsenal.

Comment 63 personnes peuvent-elles assurer le service de protection du périmètre extérieur et des patrouilles et gardes internes ? C’est impossible.

Au début des explosions dans la base, selon le procureur militaire en chef A.MATIOSA, il n’y avait uniquement que 17 employés gardes paramilitaires – des personnes âgées de plus de 50 ans. Ceux-ci, n’ayant aucun moyen technique d’observation, devaient assurer la sécurité du périmètre de 10,5 kilomètres et du territoire de 1200 hectares. 

Bien sûr, le contrôle et la protection de ces forces sont devenus depuis longtemps une parodie de service efficace.

Une directive qui n’a pas permis

de compléter

la protection de l’arsenal

ou le comique de situation

Après l’explosion de l’arsenal de BALAKLIYA, l’état-major général a ordonné un déplacement des arsenaux militaires de munitions №2045 qui réglait l’ordre des obus, des roquettes et des mines pour éviter les explosions en cas de détonation d’un grand nombre de munitions dans un endroit et d’éliminer une aggravation des explosions. 

Mais rien n’a été fait réellement !

Après la catastrophe à BALAKLIYA, afin d’éviter des attaques du sol ou de l’air dans l’arsenal  plusieurs installations ZU-23 ont été installées. Comme elles n’avaient pas de guidage radar, leur valeur pour contrer les cibles aériennes la nuit était nulle.  Elles ne pouvaient que repousser une attaque par sabotage depuis le sol. Mais la valeur de combat a été encore abaissée puis qu’aucun commandant de pelotons d’artillerie n’a pu être nommé dans la base.

Les principaux travaux de sécurité sur le 48e arsenal devaient être effectués par 25 experts opérationnels et d’entreposage. Mais en réalité il n’y a eu que 12 personnes !

Sans personnel qualifié et suffisant cela a conduit à une généralisation des explosions dans tous les lieux de stockage de munitions.

Diversion ou négligence ?

Le Procureur militaire en chef MATIOS estime qu’il n’y a eu aucun signe de sabotage, la raison en est la négligence. Mais à mon avis, une version du sabotage est plus que probable. Et elle ne peut pas être rejetée aussi rapidement.

Ce qui est certain c’est que les conditions préalables à la catastrophe ont été créées non pas par l’ennemi mais par le commandement militaire lui-même qui n’a pas mis en place des conditions de sécurité élémentaires ! Si l’état-major général avait exécuté ses propres instructions, les conséquences des explosions auraient été moins importantes.

Dans un proche avenir, les dirigeants du pays prévoient d’examiner la question de la sécurité des arsenaux et des dépôts de munitions lors d’une réunion spéciale du Conseil de Sécurité et de Défense Nationales. 

L’Ukraine n’a que 12 arsenaux identiques à BALAKLIYA et KALINOVKA  et leur préservation est l’une des questions clés pour la sécurité du pays » .

           En bref,

    d’après Yurii BUTUSOV:

Le journaliste a montré

ce que certains voulaient cacher. 

C’est ce « qu’ils » ont masqué

avec des explosions à KALINOVKA

Dans les entrepôts explosés de KALINOVKA, même les exigences de sécurité minimales n’ont pas été respectées.

Cela a été rapporté par ZN.ua.

59 sites de stockage de munitions n’étaient pas protégés non seulement par l’air mais aussi par des digues qui protégeraient les munitions de l’expansion et de la destruction d’autres zones de stockage. Six de ces sites étaient situés à proximité du périmètre de la base, ce qui a pu permettre de les détruire même en tirant de l’extérieur du périmètre.

Certains des projectiles des systèmes de roquettes Grad ont été entreposés dans des zones ouvertes tandis que des entrepôts « en arc » ou des terrains immergés ont été utilisés pour entreposer des obus moins dangereux.

73 zones ouvertes n’avaient pas de toit pour se protéger des drones et la majeure partie du territoire de l’arsenal était envahie de forêts et d’arbustes, ce qui rendait impossible de se protéger de l’ennemi en cas de pénétration.

La clôture extérieure était également en mauvais état, partiellement absente, ainsi que le système de surveillance vidéo, d’alarme et d’alarme incendie. En outre la tour d’observation était hors d’usage.

80% des obus étaient pourris et ne pouvaient pas protéger les munitions, et certains obus incendiaires étaient dans des boîtes en bois à l’air libre, ce qui est strictement interdit par la législation.

CONCLUSION:

Le site a été attaqué et détruit volontairement d’après le journaliste Yurii BUTUSOV…mais par qui ?…Par la Russie ?

En tout cas, dans certaines vidéos d’infos il est dit que ces attaques ont été réalisées par des drones.

Je rejoindrais, en effet, ces commentaires. Considérant les armes et missiles stockés sur place, anciens ou nouveaux, il aurait été très risqué d’attaquer en étant à terre.

Il est donc plus facile et prudent d’attaquer par les airs

Sur la vidéo pourquoi voit-on

un champignon

avec une colonne inférieure montante 

et un flash visuel ?

UA UKRAINE

Nous visualisons une déflagration nucléaire telle une bombe miniature atomique…

https://www.youtube.com/watch?v=D-G8Xk1LBfA&feature=youtu.be

N’oublions pas qu’une grande partie de ces armes a été fournie par les Etats-Unis avec des technologies « modernes ». 

Ces armes contiennent de l’uranium « appauvri » et bien d’autres composés radioactifs ET chimiques pour des raisons techniques très pointues que l’on peut retrouver dans le lien ci-dessous:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2017/07/03/armes-a-luranium-appauvri-lessentiel-des-infos-thierry-lamireau/

Pourquoi la présence

de Ruthénium 106 ?

Là aussi il y a une explication très technique:

Les explications sont dans les capacités métallurgiques et chimiques du Rhuténium 106.

Il s’agit d’un métal relativement dur. Il fond vers 2 330 °C et bout vers 4 100 °C.

Le ruthénium présente une grande résistance à froid et à chaud.

Le ruthénium est inaltérable à l’air et insoluble dans l’eau, il est pratiquement inattaquable par les acides.

Le ruthénium a l’intéressante propriété d’augmenter la dureté des alliages de Platine (utilisé dans le nez de certaines armes ou missiles).  Les alliages du ruthénium avec le platine sont surtout stables et très durs. Il est donc fort probable que ce cocktail de métaux est rajouté à l’uranium « appauvri » dans certaines armes afin de rendre ces dernières plus pénétrantes et résistantes aux grandes chaleurs. Ajoutées à la micro fission ces armes sont « idéales », si l’on peut dire, pour tout détruire in situ.

D’autres infos cachées

par l’IRSN ?

Dans ses investigations, l’IRSN a aussi trouvé d’autres radioéléments (produits radioactifs).

Il y a eu aussi des libérations de césium 134, 137, de l’iode 131 ou encore du cobalt 60
Ceci démontre bien qu’il s’agit d’explosions nucléaires multiples présentant l’ensemble des produits de fission.

D’ailleurs l’on retrouve dans les balises des produits de fission à courte demi-vie (les plus radioactifs, donc les plus faciles à détecter).

On peut aussi avoir toutes ces infos en supplément sur le lien suivant:

https://allegedlyapparent.wordpress.com/2017/11/12/a-lot-more-than-ruthenium-106-in-that-radioactive-cloud-data/

On a dit micro fission ?

https://www.change.org/p/say-no-to-depleted-uranium-and-microfission-non-%C3%A0-l-uranium-appauvri-et-aux-micro-armes-atomiques/u/21001477

https://depleteduranium.org/comment-faire-une-bombe-atomique-en-uranium-appauvri/

Le dépôt d’armement Ukrainien

de KALINOVKA:

Lieu d’origine du relachement

de Ruthénium 106 ?

Or donc, le soir du 26 septembre 2017, le dépôt d’armement Ukrainien de KALINOVKA a été envahi par un incendie MAJEUR et par de très nombreuses et très fortes explosions.

Ce lieu se situe dans une des zones supposées par TOUS les rapports européens.

Pourquoi ne pas en parler

officiellement ?

La réponse est très simple: parce que cela emmerderait TOUS les pays concernés, Ukraine et Russie comprises bien sûr !

Cela pourrait également être le sujet d’un déclenchement réel de troisième guerre mondiale…

Donc tous les pays ont compris, vu la gravité de la situation, qu’il fallait « faire profil bas ».

De toute façon n’oublions pas que la guerre du DONBASS continue toujours.

En outre cela confirmerait que le gouvernement Ukrainien n’a pas fait son travail pour protéger les très nombreux habitants proches du site d’armement.

L’Ukraine qui a déjà eu « l’expérience » de la centrale nucléaire de TCHERNOBYL…magnifique dans le genre, si l’on peut dire !

Souvenons-nous des commentaires de l’IRSN français sur les contaminations et pollutions induites

Où est la principale raison ?

Réponse simple aussi mais INAVOUABLE par TOUS également:

Toutes les armes « modernes » utilisées dans tous les conflits contiennent en grande majorité des éléments chimiques ET radioactifs très contaminants comme l’uranium dit « appauvri », plus tous les autres composants radioactifs nécessaires à une bonne pénétration de ces munitions dites « flèches » et à une obligatoire mise sous combustion à des températures très importantes pour détruire TOTALEMENT les lieux, le matériel et les humains touchés !

TOUS les pays ont classé SECRET DÉFENSE l’utilisation de ces armes qui a commencé depuis très longtemps.

Le reconnaître serait passible d’une condamnation internationale par les tribunaux internationaux compétents…

Enfin, avouer de telles utilisations serait reconnaître une pollution de 4,5 milliards d’années avec l’ADN du monde du vivant touché pour de très nombreuses générations.

Et pour clore le tout, ce serait avouer que le milieu du nucléaire refile ses déchets aux industries de l’armement…donc un fonctionnement de type MAFIEUX pour une pollution éternelle !

Tout ce qu’il faut pour aller avec les ONE PLANET et autre COP23, pas vrai ?…

Une autre petite

vidéo 

Ukrainienne ?

NOTA: Il existe énormément de vidéos parlant de cette catastrophe, j’ai donc choisi celle-ci en plus.

Description du cauchemar du pouvoir avec l’extinction des feux, l’évacuation des personnes et la confusion des versions selon les individus et ce qu’ils représentent.

Les politiciens ont immédiatement fait remarquer que les dépôts de munitions étaient de la responsabilité du chef d’état-major et qu’il devrait démissionner.

Pendant ce temps, les vrais responsables étaient recherchés et les experts calculaient si l’Ukraine aurait suffisamment de munitions avec les autres lieux de stockage pour la suite des combats dans la guerre du DONBASS (Semaine du 1er octobre 2017).

https://www.youtube.com/watch?v=V6ZAvAQOMOY&t=305s

Une entente par contrat

entre l’IRSN 

et l’UKRAINE

Ah au fait j’oubliais, il existe une « entente bilatérale » entre l’UKRAINE et l’IRSN « pour améliorer la sûreté nucléaire » !

http://www.irsn.fr/FR/connaissances/Installations_nucleaires/surete-nucleaire-international/cooperation-bilaterale/Pages/accords-ukraine.aspx#.WmBTKKjiZPa

L’IRSN qui a déjà bien tout « noyauté » dans les affaires de TCHERNOBYL et de FUKUSHIMA pour minimiser la gravité de ces catastrophes…

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/05/20/forum-sur-la-radioprotection-geneve-de-tchernobyl-a-fukushima-12-et-13-mai-2012/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/05/08/tchernobyl-consequences-pour-lhomme-et-la-nature-yablokov-nesterenko/

Donc, l’IRSN fait tout pour dire que rien ne vient de l’UKRAINE…

C’est clair ? Vous m’avez compris ?

Faudrait-il aussi rajouter que les rares laboratoires qui pourraient être reconnus comme « indépendants » sont dépendants de l’agrément officiel octroyé par des ministères de l’Etat français. Donc…

Il est fort probable que TOUS vont nous dire que le problème lié au Ruthénium 106 vient du site de MAYAK.

Or trouver de la radioactivité autour de ce site ne sera pas compliqué vu les essais atomiques de toutes sortes qui ont déjà eu lieu dans cet endroit.

Le reportage de FRANCE 2 (18/01/2018)

dans le cadre de l’émission

« Envoyé Spécial »

Nota:

Début du sujet à 1h 13′ 14″

https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/envoye-special-du-jeudi-18-janvier-2018_2557009.html

Pour moi, le reportage, intitulé « Un mystérieux nuage », n’apporte rien de nouveau sur le sujet qui nous intéresse c’est-à-dire le largage de Ruthénium 106 fin septembre 2017.

Un documentaire qui ne fait que parler du passé, rien d’autre.

Même dans la conclusion « nous sommes dans le passé ».

Reprenons les mots employés…

La journaliste Elise MENAND, ayant prélevé in situ de la terre, l’ingénieur nucléaire du laboratoire de la CRIIRAD, Bruno CHAREYRON, indique devant l’écran d’un ordinateur présentant les résultats d’analyse:

« Il y a bien une contamination au ruthénium 106 dans vos échantillons…ce pic là est à 621 KeV. »

Commentaire voix off de la journaliste:

« (…) Les doses sont 100 fois plus faibles que les estimations de l’IRSN qui a pointé la zone du nuage. »

Bruno CHAREYRON:

« Localement on pouvait s’attendre à des retombées très intenses et ce n’est pas ce que l’on observe. Donc ça pose question…Soit c’est bien MAYAK qui est à l’origine des rejets, mais ce n’a pas été des rejets très intenses donc c’est moins grave que ce que l’on craignait au départ…soit il y a peut-être d’autres sites nucléaires dans la zone que l’on ne connait pas. Donc on reste dans le questionnement. »

Commentaire en voix off de la journaliste:

« La Russie continue-t-elle de mentir à propos de MAYAK ?…ou y-a-t-il ailleurs dans l’OURAL d’autres installations nucléaires tenues secrètes ? Trente ans après TCHERNOBYL, comment un nuage radioactif peut-il laisser derrière lui un tel mystère…? »

La journaliste Elise LUCET annonce ensuite en « retour plateau »:

« Et une commission d’enquête internationale sur la fuite de ruthénium 106 vient d’être acceptée par les Russes. L’IRSN y participera. »

Mon commentaire 

Pour moi, cette affaire GIGANTESQUE est « cousue de fil blanc » comme l’on dit.

Souvenons-nous de ce qui s’est passé à KALINOVKA un certain 26 septembre 2017.

Souvenons-nous de ce moment où nous visualisons une « mini » explosion nucléaire…à l’air libre.

Souvenons-nous de tous les sujets graves et importants induits comme l’utilisation par TOUS des armes à l’uranium « appauvri » et autres saloperies contaminantes.

Souvenons-nous de certains contrats réalisés de manière MAFIEUSE entre différents pays.

Souvenons-nous que TOUS LES PAYS sont concernés, de l’est comme de l’ouest.

Souvenons-nous du contrat « bilatéral » entre l’IRSN et l’UKRAINE.

Souvenons-nous que des vérifications par satellite doivent déjà exister…et ce par de très nombreux pays.

Bref, pour moi, cette « commission internationale » nouvellement créée va soit « enterrer » l’histoire soit trouver une réponse idiote pour clore le sujet.

Et lorsque j’écris ces quelques lignes je n’ai pas l’impression de faire de la désinformation à la sauce « fake news ». Je me pose simplement des questions essentielles par rapport à mon expérience très difficile de trente années face au monde du milieu pro nucléaire, des officiels, des institutions, des élus, etc.

Ce que je découvre

en cherchant beaucoup

sur internet:

La CATASTROPHE de KALINOVKA

cachée en France 

par l’IRSN

Les explosions ont duré au moins 24 heures sans discontinuer voire plusieurs jours.

On s’aperçoit, en regardant la vidéo ci-dessous, prise avec un drone, qu’elle a été mise en ligne le 28 septembre 2017.

https://youtu.be/obF_EGBeoM8

L’on remarque que des explosions continuent toujours alors qu’il fait jour.

D’énormes nuages de fumées ont été libérés. Il est fort probable que tout ceci est arrivé ensuite sur une grande partie de l’Europe

Les données officielles indiquent que plus de 30 000 habitants ont été évacués de la zone. Parmi ceux-ci, 9 000 ont quitté l’épicentre des explosions.

Les journalistes du média TSN ont réalisé la chronologie de l’évacuation et ont considéré que c’était la plus grande évacuation depuis l’indépendance de l’Ukraine.

Les volontaires et les forces de la ville ont évacué plus de 28 mille personnes

Pour accueillir les premières personnes, quatre écoles de Vinnytsky, qui sont les plus proches du lieu de la tragédie, ont servi de refuge

Dans certains endroits, les secours ont demandé de ne pas transporter de nourriture ni d’objets. Tous les médecins ont été réquisitionnés et même beaucoup d’écoliers ont quitté leurs cours pour aider aux premiers secours

Lien internet d’origine:

https://tsn.ua/ukrayina/evakuaciya-vlasnimi-avto-i-orenda-gotelnih-nomeriv-ukrayinci-ob-yednalisya-dlya-dopomogi-kalinivcyam-999035.html

On trouve aussi des infos sur cette vidéo:

https://youtu.be/wNJFp2n8Qn0

La CENSURE de L’OTAN ?

Carte entière AIEA Ruthénium 106 EUROPE

Si l’on observe la carte de l’AIEA, le nuage de ruthénium 106 semble avoir suivi un mouvement vers le sud-ouest si l’on regarde les chiffres en Roumanie….et non dans le sens opposé…en direction du site de MAYAK !

Situation très grave, il y a eu des censures sur les balises qui contrôlent la radioactivité (cf. graphiques ci-dessous). 

Début octobre 2017, « certains » ont effectué une extinction systématique des sondes Geiger gamma (sauf en Biélorussie où l’on voit un pic).

Or la Biélorussie n’est pas dans l’OTAN et la Suisse est un « partenaire neutre ».

L’on note des pics très visibles dans les données gamma, correspondant aux dates censurées par les autres pays !

On voit aussi de petits pics sur les données françaises (non données officiellement) confirmant les données suisses…

Balise Ruthénium 106 ALLEMAGNE

Balise Ruthénium 106 ITALIE

Balise Ruthénium 106 POLOGNE

Balise Ruthénium 106 ROUMANIE

Balise Ruthénium 106 SUEDE

Balise Ruthénium 106 TURQUIE

Balise Ruthénium 106 UKRAINE 2

Balise Ruthénium 106 UKRAINE

Balise Ruthénium SUISSE

Balise Ruthénium SUISSE 2

Balise Ruthénium FRANCE

Balise Ruthénium BELARUS

Une vœu pieux de l’ONU

un certain…26 septembre 2017

ou se moquer du monde !

Et que se passait-il ce « fameux » 26 septembre 2017…à l’ONU ?

http://www.un.org/fr/events/nuclearweaponelimination/

On peut en RIRE très fort…mais en « riant jaune » pour le moins.

Et une dernière pépite

pour la route:

L’AIEA « ridiculise » l’IRSN

ou comment dire que l’IRSN

a triché dans la présentation

de ses tableaux de mesure

https://blog.safecast.org/2017/11/about-that-radioactive-plume-of-ru-106/

QUESTIONS:

1/ Pourquoi les médias français

cachent-ils ces informations ?

Sont-ils au courant ? Oui ? Non ?

J’ai noté dans les vidéos diverses consultées que plusieurs ONG internationales (dont je tairai le nom pour l’instant) étaient au courant depuis le début de la catastrophe…par l’intermédiaire de leurs antennes locales.

2/ Le laboratoire de la CRIIRAD est-il au courant lui aussi ?

Oui ? Non ?

Si oui ? Pourquoi participe-t-il à l’OMERTA généralisée ?

Ce n’est donc pas un petit moment d’explosions qui s’est déroulé mais ce sont de très nombreuses heures.

Considérant les produits stockés, on peut donc très bien imaginer que l’émission importante de ruthénium 106 vient de là !

Je n’ose imaginer que France 2 a effectué son reportage pour « Envoyé Spécial » sur « commande » de l’IRSN…

Les choses sont-elles plus claires ?…

Résumons:

Tout le monde se tait parce que tout le monde est « mouillé jusqu’au cou » ! Élémentaire mon cher…

Et puis il serait si facile de contrôler les images de satellites.

Car avec de telles déflagrations tout ne peut qu’être visible, non ?

Que dire de mon investigation analyse ?

Ma recherche n’est pas plus idiote que la sortie de tous les rapports officiels d’autant qu’elle part d’un fait réel: celui du dépôt d’armement Ukrainien de KALINOVKA qui a explosé et brûlé le 26 septembre 2017 avec une « mini » explosion nucléaire.

En outre cela correspond exactement au « timing » des dates précisées dans les différents rapports commis par la suite

Bien évidemment, je m’attends à des dénigrements et à des menaces de toute part.

Mais j’en ai malheureusement l’habitude depuis que je dénonce certaines situations depuis trente années notamment dans les domaines du nucléaire et de la Santé Publique.

Voir ici par exemple:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2017/08/05/le-nucleaire-toujours-laborder-dans-son-ensemble-thierry-lamireau/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2017/12/15/nucleaire-mon-amour-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr/

J’ai bien conscience que je prends d’énormes risques car les enjeux sont colossaux

Pourtant, mon travail a autant de valeur que celui fourni par d’autres.

Quelles sont mes qualifications

pour de telles affirmations ?

La révélation de MACRON

FASTOCHE ! Je suis ce que le président MACRON a défini comme « un RIEN ».

Voilà, au moins c’est clair et direct.

Pourquoi mettre une telle photo ?

N’est-ce pas discréditer

mon travail ?

Cela fait 30 ans que les officiels, les institutionnels, les élus me prennent pour un gros nullos alors que je sors très souvent de réelles infos. C’est donc mon ras-le-bol que j’exprime…d’où la photo.

Je ne « roule » pour personne. Je suis un simple citoyen ne dépendant d’aucun parti, d’aucun syndicat, d’aucune secte.

J’écris ce qui me semble le plus proche de ce qui pourrait être la réalité et qui pourrait ressembler à une défense de la dignité humaine.

Rien d’autre…

CARPE DIEM.

Thierry LAMIREAU

Auteur du film URANIUM EN LIMOUSIN

Mon texte entier est en PDF ci-dessous:

fichier pdf RUTHENIUM 106 sur l’Europe une OMERTA bien orchestrée

En rappel pour info:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2015/05/14/exclusivite-uranium-en-limousin-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr-2/

12345

consultationjuridique |
mediatorspot |
femmebattueencolere |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tribulationsdepsys
| Bonjour d'Algérie Sou...
| kabylia2007