COLLECTAGE ET MUSIQUE TRADITIONNELLE CHEZ MONSIEUR ROBERT ARIBAT EN 1980 (Une émission de FRANCE CULTURE remontée, remixée, présentée par Thierry LAMIREAU)

Collectage

et

musique traditionnelle

chez

monsieur Robert ARIBAT 

TRAD 1

Une émission de FRANCE CULTURE  de 1980 remontée, remixée et présentée par Thierry LAMIREAU.

Avec la participation de musiciens « routiniers » de PARIS (Jean-François VROD, Marc ANTONY et Françoise MARCHEAUSSOT).

En compagnie des collecteurs bourbonnais (Frédéric PARIS, Jean-Claude BLANC de la Chavannée de MONTBEL) et des collecteurs parisiens (Yvon GUILCHER, Marie-Odile CHANTRAN et Marc PERRONE).

TRAD 3

Les collecteurs sont en train de sauver le patrimoine national comme ils l’ont toujours plus ou moins fait d’ailleurs à toute époque…

Qui sont-ils ? Agissent-ils de leur propre initiative ou obéissent-ils à l’impulsion d’un organisme national ?

Quelles sont leurs difficultés ? Tous ces collecteurs sont des musiciens. Certains pensent que leur création actuelle perpétue la tradition, d’autres affirment que la tradition est morte.

Ils utilisent dans leur jeu musical actuel les qualités spécifiques de la musique dite « populaire ».

TRAD 2

Photo provenant de la collection de Michel ESBELIN:

Cabretaires en 1932 posant pour les éditions « Le Soleil » de Martin Cayla (au premier rang au centre). Tout à fait à droite au premier rang, Victor Alard. « La grande équipe »: en haut tout à fait à droite: Lucien Liandier, au milieu, 3e en partant de la gauche: Joseph Lagaly puis Henri Chaliès, Camille Martin, Sylvain Poujouly et Georges Cantournet (un neveu de Cayla). Premier rang: Paul Crozatier, Antoine Pécoil, François Guillaume, Martin Cayla (fondateur des disques Le Soleil), Marcel Bernard, Henri Barrié, et Victor Alard (1905-1955)

-Infos données par Agnès UNTERBERGER-

Pour plus d’infos voir ici: http://www.aepem.com/produit/victor-alard/

 

Chacun avec sa sensibilité, chacun avec son filtre mais tous avec une écoute exceptionnelle de cet art…

Une histoire de rencontres, de collectages et de création…

REVOX A 77

J’ai repris des bandes magnétiques personnelles de 1980 et j’ai rajouté une annonce et une désannonce que je n’avais pas enregistrées à l’époque. J’ai refait le montage et le mixage.

Illustration musicale de début et de fin:

« Musiques d’Auvergne à PARIS »

« Bourrées à Ribeyrolle » par Café-Charbons.

Beaucoup de travail pour l’amateur que je suis.
Bonne écoute.

Vous trouverez mon travail sur le lien de mon compte SOUNDCLOUD:

https://soundcloud.com/lamireau-thierry/collectage-et-musique-traditionnelle-chez-m-robert-aribat-1980

Thierry LAMIREAU

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

consultationjuridique |
mediatorspot |
femmebattueencolere |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tribulationsdepsys
| Bonjour d'Algérie Sou...
| kabylia2007