PROCES BOLLORE: LES « JE SUIS CHARLIE » SERAIENT-ILS DES CHARLOTS ? (Thierry LAMIREAU/lesoufflecestmavie.unblog.fr)

-Procès BOLLORE-

BOLLORE a des qualités

Les « je suis CHARLIE »

seraient-ils des Charlots ?

(Thierry LAMIREAU)

Voilà que s’est déroulé pour moi un procès dont je me serais bien passé….Neuf heures avec une interruption de 15 minutes.

Après diffusion d’un article de BASTAMAG sur mon blog, Vincent BOLLORE s’est signalé, comme d’habitude dès que les phrases lui déplaisent, en portant plainte contre les auteurs et les diffuseurs.

Lien pour rappel de l’événement:

https://www.leetchi.com/c/solidarite-de-lamireau-thierry

Depuis de longs mois, j’ai essayé de faire appel à l’aide éventuelle de certain-e-s qui se disaient « je suis Charlie » et sensibles à la liberté d’expression.

Larguer plus de 6000 euros pour payer sa défense dans un cas où je ne suis pas l’auteur d’un article c’est très dur psychologiquement et financièrement, même si je suis en accord avec les thèmes abordés dans le texte.

Depuis trois années,  je pense, je parle, je rêve BOLLORE. 

Cette affaire a envahi  (trop) ma vie et nul doute que mes nombreuses pathologies ont été aggravées par le stress induit…

D’ailleurs, porter plainte « pour diffamation » est une technique favorite de certains…

BOLLORE et les Présidents du NIGER du BENIN

« Diffamation » ou « information » ?

Cela a été réellement le thème du procès: parler d’accaparement de terres et de déplacements de populations, avec tout ce que cela induit, est-ce une « diffamation » ou une « information » ?

Dans un pays envahi par des objectifs sécuritaires et notamment par un « Etat d’Urgence », les conditions du procès ont été très pénibles.

Vincent BOLLORE n’était pas présent, bien sûr, même s’il est à l’origine de la plainte…

Frontispice de la 17e Chambre Correctionnelle du TGI de PARIS Photo de Sylvain TRONCHET

(Photo: Sylvain TRONCHET)

Les plaidoiries ont donc eu lieu jeudi 11 février 2016 au TGI de PARIS à la 17è Chambre Correctionnelle.

Je suis donc inculpé (mis en examen dit-on maintenant) pour une simple diffusion de texte sur mon blog.

Ce procès « n’est pas le mien » malheureusement.

Je suis conscient que le « rouleau-compresseur » des médias peut être dévastateur pour mon intégrité et ma vie privée.

CM140531-175732001

Mais où sont donc les

« je suis Charlie » ?

Je pensais naïvement que des aides financières arriveraient pour m’aider dans cette épreuve.

A part quatre courageuses personnes (trois sur Leetchi.com et une amie voulant rester discrète) je n’ai reçu AUCUN soutien. Les sommes se montent à 100 euros+50 euros en privé !

Je remercie ces adorables donateurs bien évidemment et j’en reste très touché.

Mais où sont donc les « je suis Charlie » qui disaient vouloir lutter absolument pour la liberté d’expression ?

Seraient-ils des Charlots pour n’en rester qu’à une manif ?

Je prends les choses comme elles viennent et, en définitive, je ne m’étonne plus de ce résultat.

Vouloir dénoncer est une chose, s’engager en est une autre…

Au final, de toute façon, nous verrons bien comment évolue le procès d’ici le verdict du 7 avril 2016…non, 14 avril après report et…diffusion d’un sujet sur BOLLORE sur FRANCE 2 le…7 avril !

Le verdict du 14 avril 2016:

Journalistes et blogueurs RELAXES.

BOLLORE débouté et condamné, me concernant, pour « plainte abusive » et obligation à verser 2000 euros.

Faudrait-il rappeler que mes frais d’avocat ne sont pas remboursés et que mes nombreux préjudices ne sont pas pris en compte !

Enfin, selon des informations sérieuses, BOLLORE va faire appel contre les journalistes et se pose la question quant aux trois blogueurs « pris en exemple ».

Il faut donc attendre les dix jours réglementaires (jusqu’au 24 avril) pour connaître la suite…

CARPE DIEM !…

Thierry LAMIREAU

Publié dans : REFLEXIONS PERSONNELLES |le 31 janvier, 2016 |2 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

2 Commentaires Commenter.

  1. le 14 mars 2016 à 18 h 04 min Prénom écrit:

    Bonjour,

    je suis tombé par hasard sur votre page Leetchi. Cette nouvelle me scandalise et me rend triste. Néanmoins, je pense que vous devriez relayer si possible l’article posté pour que l’on connaisse véritablement votre histoire afin de pouvoir vous aider : extrait, résumé ou lien vers l’article en question. Je veux bien vous aider, mais je souhaite savoir pourquoi exactement. Sans ça, nous ne pouvons pas connaître votre position ni potentiellement vous aider.

    Cordialement.

    Répondre

    • le 14 mars 2016 à 18 h 18 min lesoufflecestmavie écrit:

      Bonjour,

      Tout est expliqué et il y a les liens hypertextes nécessaires pour tout bien comprendre.
      Merci pour votre message.
      Thierry LAMIREAU

      Répondre

Laisser un commentaire

consultationjuridique |
mediatorspot |
femmebattueencolere |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tribulationsdepsys
| Bonjour d'Algérie Sou...
| kabylia2007