UN ARTICLE QUI N’EN EST PAS UN (Un lecteur du Grand Soir / legrandsoir.info)

Télé de merde
Un article
qui n’en est pas un
UN ARTICLE QUI N'EN EST PAS UN (Un lecteur du Grand Soir / legrandsoir.info) dans REFLEXIONS PERSONNELLES arton23960-a2cc7
Un lecteur du Grand Soir

C’est pourtant très tentant de vous parler des cerveaux atteints de « Dieudo » et « Schumi »… Mais pour commencer l’année, trois articles que ne liront pas nos journalistes postés depuis plusieurs jours devant l’hôpital de Grenoble et la salle de spectacle de Nantes. Le rideau a bougé là non ?

« Je vais appeler le chef de la rédaction, il y a quand même vachement d’eau à Quimperlé, c’est spectaculaire et on trouvera peut-être des cons qui nous disent que c’est la faute des noirs et des juifs si la rivière déborde et que les assurances ne remboursent pas, alors que les rideaux qui bougent et les assurances qui ne remboursent pas, ça emmerde les gens quand ils rentrent du travail. Il faut les distraire. »

Distraire, verbe transitif.

Sens 1 : Séparer un élément d’un tout.

Sens 2 : Divertir.

Sens 3 : Déranger, détourner l’attention de quelqu’un.

Faites votre choix.

Trois articles donc :

* Sur l’utilisation abusive des antibiotiques dans l’agriculture et l’aquaculture, afin de voir comment le capitalisme « régulé » est prêt à mettre en danger le vivant (qui peut payer peut détruire pour produire pour encaisser pour payer…) et à résumer l’écologie à une question de taxes :

http://www.legrandsoir.info/contrer-les-risques-sanitaires-de-l-utilis…

* Sur l’éducation, afin de développer vos micro-compétences en démantèlement des éléments de langage néolibéraux :

http://www.legrandsoir.info/eduquer-et-former-sous-la-dictature-du-mar…

* Sur la répartition capital-travail, pour avoir des arguments face à ceux qui affirment qu’il n’y a pas d’alternatives à la réduction des dépenses publiques et à la mise en concurrence des travailleurs. C’est combien l’évasion fiscale ? Il manque combien pour la retraite pour tous à 60 ans ? :

http://www.legrandsoir.info/les-actionnaires-du-cac-40-ne-connaissent-…

Ca serait quand même fou d’imaginer un lycée professionnel financé par un patron du CAC 40 formant des jeunes à travailler dans une entreprise agro-alimentaire possédée par un autre patron du CAC 40 dans laquelle on utilise des antibiotiques élaborés dans un labo appartenant à… Comment ça ça existe ? Comment ça des fois les trois patrons peuvent être le même ? Comment ça les riches ont une conscience de classe ? Comment ça les médias dominants financés par ces mêmes patrons ne nous parlent pas de tout ça ? Le rideau a bougé là non ? Et si on partait à la recherche de la meilleure galette des rois de France, la vraie, celle avec de la frangipane qui ravit les papilles des petits et des grands ?!

Compétitivement votre,

Un lecteur du Grand Soir

PS : Pas besoin de casque pour passer de la piste bleue à la piste rouge si on a bien choisi au début. Si on ne choisit pas, entre les deux, il y a souvent sapin, Michel Sapin, qui a une fâcheuse tendance à perdre ses aiguilles devant le MEDEF et à nous prouver qu’en agitant beaucoup de poudreuse, on peut dissimuler les rochers.

URL de cet article 23960
http://www.legrandsoir.info/un-article-qui-n-en-est-pas-un.html
Publié dans : REFLEXIONS PERSONNELLES |le 18 janvier, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

consultationjuridique |
mediatorspot |
femmebattueencolere |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tribulationsdepsys
| Bonjour d'Algérie Sou...
| kabylia2007