MINE D’URANIUM AU NIGER: AREVA GAGNE EN APPEL CONTRE LA FAMILLE D’UN EX-SALARIE DECEDE D’UN CANCER…UN BEAU SCANDALE LIE TRES PROBABLEMENT A LA LIBERATION DES OTAGES DE AREVA! (Thierry LAMIREAU / lesoufflecestmavie.unblog.fr)

Mine d’uranium au Niger:

MINE D'URANIUM AU NIGER: AREVA GAGNE EN APPEL CONTRE LA FAMILLE D'UN EX-SALARIE DECEDE D'UN CANCER...UN BEAU SCANDALE LIE TRES PROBABLEMENT A LA LIBERATION DES OTAGES DE AREVA! (Thierry LAMIREAU / lesoufflecestmavie.unblog.fr) dans REFLEXIONS PERSONNELLES aaaaaaaa3bbbbbbbb2 AREVA dans REFLEXIONS PERSONNELLES

AREVA gagne en appel contre la famille

d’un ex-salarié

décédé d’un cancer

Le géant du nucléaire AREVA a gagné en appel contre la famille d’un ancien salarié d’une de ses mines d’uranium au Niger, mort d’un cancer du poumon, qui l’avait fait condamner l’an dernier pour faute inexcusable, rapporte l’AFP.

La Cour d’Appel de Paris a estimé que AREVA, titulaire de la concession du gisement minier, ne pouvait être tenu responsable en tant qu’employeur, mais que seule la société nigérienne COMINAK, qui exploite le site et avec laquelle le salarié avait signé son contrat de travail, pouvait éventuellement être attaquée, explique l’agence de presse qui a pu consulter la décision de justice.

La Cour a considéré que COMINAK ne peut pas être considéré juridiquement comme une filiale d’AREVA, car l’entreprise française n’en détient que 34%.

Interrogée par l’AFP, Peggy Venel, la fille de la victime, a déclaré que « l’arrêt de la Cour d’Appel ne la surprend pas. C’est un groupe inattaquable, même la meilleure volonté du monde ne suffit pas pour faire face aux géants du nucléaire ».

Son père, Serge Venel est mort en 2009, à 59 ans, après avoir travaillé pendant 6 ans, au début des années 1980, dans une mine d’uranium à Akokan (nord-ouest du Niger), présentée par AREVA comme la plus grande mine souterraine d’uranium au monde. Son cancer a été causé par l’inhalation de poussières d’uranium et de cobalt, selon un certificat médical, et a été reconnu maladie professionnelle par la Sécurité Sociale.

Un beau SCANDALE de plus dans le domaine de la Santé Publique, une belle hypocrisie puisque AREVA est titulaire de la concession du gisement minier et signe avec le président du NIGER les contrats d’exploitation !

C’est, une nouvelle fois, une histoire « cousue de fil blanc ».

La maladie a été reconnue par la Sécurité Sociale mais AREVA n’a rien à voir avec cela…pour sûr ARTHUR !

Comme dit la fille de Monsieur Serge Venel, AREVA gagne toujours ses procès…à croire que la justice est aveugle voire plus grave…COMPLICE !

Et puis, ce mercredi 30 octobre 2013, des otages de AREVA et de VINCI viennent d’être libérés…grâce, paraît-il, au Président du NIGER…et à quelques 20 millions d’euros donnés (très probablement par AREVA !) aux ravisseurs (malgré le MENSONGE de Hollande et de Fabius qui nient), alors…on préfère SACRIFIER un petit employé de COMINAK / AREVA pour les « intérêts supérieurs » de l’Etat français !

Non, le COLONIALISME n’est pas mort !

Thierry LAMIREAU

Réalisateur du film « URANIUM EN LIMOUSIN »

lesoufflecestmavie.unblog.fr

RETOUR SUR INFO:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/01/14/nucleaire-comment-areva-laisse-mourir-ses-travailleurs-au-niger-emmanuel-haddad-bastamag-net/

Publié dans : REFLEXIONS PERSONNELLES |le 30 octobre, 2013 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

consultationjuridique |
mediatorspot |
femmebattueencolere |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tribulationsdepsys
| Bonjour d'Algérie Sou...
| kabylia2007