MESSAGE AUX JOURNALISTES.URGENT: LES ETATS -UNIS ET LA FRANCE VONT UTILISER DU CHIMIQUE ET DU RADIOACTIF EN « PUNISSANT » LA SYRIE OU COMMENT UTILISER DES ARMES A L’URANIUM APPAUVRI SANS LE DIRE (Thierry LAMIREAU / lesoufflecestmavie.unblog.fr)

SYRIE:

MESSAGE AUX JOURNALISTES.URGENT: LES ETATS -UNIS ET LA FRANCE VONT UTILISER DU CHIMIQUE ET DU RADIOACTIF EN

L’hypocrisie et le mensonge

des ETATS-UNIS et de la FRANCE

qui vont utiliser des armes 

CHIMIQUES ET RADIOACTIVES

avec l’emploi de l’uranium « appauvri » !

Pour agir « ponctuellement » après l’utilisation d’armes chimiques par la SYRIE (cf.version officielle), un comble démoniaque va être franchi par les ETATS-UNIS et la FRANCE…ils vont utiliser des armes à l’uranium « appauvri » qui sont, par leurs composés, CHIMIQUES ET RADIOACTIVES.

Le comble de l’horreur va s’accomplir d’une manière machiavélique !

 COMMENT ?

Avec l’utilisation de différents missiles et notamment les missiles TOMAHAWK voire CRUISE ou PHALANX.

Si des aéronefs interviennent (A-10, MIRAGE, RAFALE ou hélicoptères APACHE et TIGRE) des bombes et missiles seront lancés sous les génériques GBU et AASM principalement et sous d’autres formes pour les hélicoptères.

Toutes ces armes contiennent de l’uranium « appauvri » !

Ce sont les seules technologies actuelles qui permettent des interventions RAPIDES et en PROFONDEUR dans leurs cibles.

Lorsque les cibles sont atteintes, les armes explosent et se consument à 5000°C et libèrent tout un panel de micro-particules CHIMIQUES ET RADIOACTIVES.

Les sols, les eaux et les populations sont ainsi contaminés pour des millions d’années si l’on se réfère à certains éléments radioactifs. Il en résulte une augmentation très importante des cas de cancers, de leucémies, de mutations génétiques et notamment parce que l’ADN est irrémédiablement touché.

La faune, la flore et les humains sont donc touchés « pour l’éternité » si l’on peut dire.

On en a d’ailleurs eu des « exemples » dans les BALKANS, en IRAK, en BOSNIE, etc.

L’utilisation militaire de l’uranium appauvri viole la Législation Internationale Humanitaire actuelle, incluant les principes qu’il n’y a pas de Droit illimité au choix des moyens et méthodes de guerre (Art.22 Convention VI de LA HAYE-HCIV; Art.35 du Protocole Additionnel de GENEVE-GP1), l’interdiction de causer d’inutiles souffrances et des blessures superflues (Art.23&HCIV, Art.35&2GP1), la guerre aveugle (Art.51&4C et 5bGP1), aussi bien que l’utilisation de poison ou d’armes empoisonnées.

Le déploiement et l’utilisation de l’uranium « appauvri » dans les armes violent les principes de protection des Droits Internationaux Humains et Environnementaux. Ils contredisent le Droit à la vie établi par la résolution 1996/16 du Sous-Comité à l’ONU des Droits Humains.

Les Etats s’abritent derrière le « paravent » MENSONGER des rapports de l’Organisation Mondiale de la Santé, du Programme des Nations Unies pour l’Environnement, de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique et de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord…pour dire que les armes à l’uranium appauvri sont des armes conventionnelles et ne sont ni chimiques ni radioactives et ne sont interdites par aucune Convention Internationale !

C’est, par exemple, la récente réponse du Ministre de la Défense français pour affirmer d’une manière MENSONGERE que la FRANCE « n’a jamais utilisé ces armes et pas au MALI » !…alors que, pour qui sait reconnaître les armes sous les fuselages avant l’envol, la FRANCE a UTILISE DES ARMES A L’URANIUM APPAUVRI AU MALI !

Or, il existe en FRANCE l’IRSN (Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire) qui a sorti un rapport le 30 juillet 2008 intitulé:

« Uranium, properties and biological effects after internal contamination » ou « Uranium, propriétés et effets biologiques après une contamination interne ». Cette étude très documentée présente notamment les effets de l’Uranium appauvri sur le champ de bataille ! (lire plus loin sur mon blog).

Ces réponses sont donc SCANDALEUSES, MENSONGERES et CRIMINELLES puisqu’elles devraient être considérées comme des CRIMES CONTRE L’HUMANITE aux yeux de la Législation Internationale !

Dans les missiles TOMAHAWK, se trouve de l’uranium « appauvri » pour une masse de 300KG!

On peut imaginer la quantité de poussières d’uranium qui se répand dans l’atmosphère et dans les zones d’impact après l’explosion et la destruction des armes à 5000°C !

 MESSAGE AUX JOURNALISTES:

Je souhaiterais intervenir sur un plateau en direct (ou dans votre autre média, radio ou presse écrite) pour dénoncer ces faits GRAVES qui vont être effectués par les ETATS-UNIS et la FRANCE…Les Etats savent mais NE DISENT RIEN ! Les populations du Monde entier doivent savoir.

Le plateau direct pourrait être dans vos studios ou chez moi en duplex à RUMILLY en HAUTE-SAVOIE ou en duplex depuis les studios de FRANCE3 ANNECY ou de RADIO FRANCE PAYS DE SAVOIE, etc…selon votre choix.

Enfin, pour reparler du MALI, le Président HOLLANDE n’a JAMAIS répondu à ma lettre ouverte en date du 24 janvier 2013 ni Monsieur le Ministre de la Défense quant à l’utilisation des armes à l’uranium appauvri au MALI.

M.LE DRIAN a répondu « en tapant en touche » à deux Députés et une sénatrice qui se sont (mal) inspirés de mes nombreux textes sur le sujet paru sur mon blog !

M.OBAMA a été Prix NOBEL DE LA PAIX…encore un autre comble dans cette horrible affaire.

LAMIREAU Thierry

thierry-restaurant-bord-du-lac-dannecy-photo-reduite-pour-internet-ovs-300x224 ARMES A L'URANIUM APPAUVRI dans REFLEXIONS PERSONNELLES

lesoufflecestmavie.unblog.fr

Réalisateur du film « URANIUM EN LIMOUSIN »

Auteur d’articles pour le GSIEN (Groupement de Scientifiques pour l’Information sur l’Energie Nucléaire)

Je suis à l’origine de l’émission « Pièces à conviction » de FRANCE3 « URANIUM: le scandale de la FRANCE contaminée » qui avait fait tant de bruit il y a 4 ans (11 février 2009) pour parler de diverses pollutions radioactives en FRANCE. J’en suis à l’origine parce que des journalistes avaient lu un article personnel paru dans « La Gazette Nucléaire » du GSIEN et j’avais également participé à l’émission.

Enseignant

Ancien JRI et ancien producteur/animateur à RADIO FRANCE (Atelier de Création Radiophonique de FRANCE CULTURE, animateur dans deux locales de RADIO FRANCE)

De nombreux prix Nationaux et Internationaux reçus en RADIO et pour mon documentaire « URANIUM EN LIMOUSIN »

NOTA:

M’envoyer un message si vous voulez traiter ce sujet sur votre média (télé, radio, presse écrite).

MILITAIRES, JOURNALISTES, CITOYENS, pour plus de sécurité et de confidentialité, merci de me contacter sur l’adresse suivante:

t.lamireau@yopmail.com

Parmi les commentaires j’en « remonte » deux

pour une lecture plus directe:

geohound
toinou_88@hotmail.com
85.27.110.172

Je reste très sceptique face au manque de sources, et certains arguments me semblent un peu en papier mâché…
Parlons du missile Tomahawk, citer son nom sans parler de sa charge, me semble inutile, ce serait comme parler de seringue au lieu de parler de ce qu’on injecte…
Des abréviations AASM et GBU pour « impressionner » le chalant, ces abréviations sont des abréviations standard pour désigner des types d’armement, AASM => Armement Air-Sol Modulaire, GBU => guided bomb unit…
Dans le panel des armes actuelles, il existe des bombes à faible charge nucléaire dans le but d’irradier une zone afin de la rendre inhabitable, mais ce n’est pas le but dans ce conflit. Les bombes dites thermobarique, consulter « MOAB » pour les etats unis et « FOAB » pour la russie, sont des bombes provocants les mêmes dégâts physiques qu’une bombe nucléaire de charge moyenne sans retombé radioactive. Tout ça pour dire que les gouvernements sont bien équipés et ont des armes spécifiques à chaque situation…
Je suis absolument contre ce conflit mais cet article me laisse un peu incertains…

lesoufflecestmavie
t.lamireau@free.fr
88.174.155.103
Envoyé le 06/09/2013 à 18 h 19 min | En réponse à geohound.

Cher Monsieur,
« Certains arguments vous semblent un peu en papier mâché ». Lesquels ?
Manque de sources ? Je vous renvoie à tous mes articles traitant de ce sujet sur mon blog lesoufflecestmavie.unblog.fr
Vous trouverez les réponses à ce qui vous paraît comme étant un « manque de sources. »
Je ne pense pas que c’est du papier mâché qui ait atteint les populations de l’ex-Yougoslavie, de la Bosnie, de la Serbie, du Kosovo, de l’Afghanistan, de l’Irak, de la Libye, du Liban, pour ne citer que ces pays !
L’ utilisation des armes à l’uranium « appauvri » s’est banalisée dans l’indifférence générale.
50 pays (dont la France) détiennent (la France, comme certains autres pays fabriquent aussi ces armes) des munitions et des armes à l’uranium « appauvri ».
Vous voulez des sources ?
Ces pays affirment que « l’utilisation de ces munitions se justifie sur un plan militaire car elles sont plus efficaces que celles au tungstène (l’autre option principale) pour pénétrer dans les blindages et le béton. » (Ministère de la Défense 2001, Memorandum: Gulf War Illnesses, présenté au Defense Select Committee de la Chambre des Communes, le 26 avril 2001, Londres, HMSO, page 37. Department of the Air Force, Headquarters United States Air Force).
Ajoutons que l’uranium « appauvri » coûte moins cher que le tungstène et qu’il est plus largement disponible.
En outre, la densité et la vitesse de ces armes permettent aux pilotes qui les lancent de se trouver plus loin de la cible lorsqu’ils tirent, ce qui accroît leur sécurité (Pour une étude de l’intérêt militaire de l’uranium appauvri, voir Carnaham, 2008).
Sur les effets in situ des armes à l’uranium « appauvri » sur le champ de bataille, je vous renvoie au document de l’OTAN en date du 25 août 1992 (document AC/258-D/425).
« Dans la plupart des rapports officiels, la question du respect de la réglementation et des normes de radioprotection est totalement éludée. Pareillement, le terme de déchets radioactifs et les prescriptions qui s’y rapportent sont tabous. C’est pourtant la terminologie appropriée pour décrire les obus et munitions à l’uranium appauvri dispersés dans l’environnement. » (Document CRIIRAD Corinne Castanier et Bruno Chareyron).
La désinformation, qui présente l’uranium « appauvri » comme un produit anodin, permet aux pays comme la France ou les Etats-Unis de se défausser de la prise en charge des coûts de décontamination mais surtout de banaliser dans l’indifférence générale l’usage de telles armes dans les conflits en condamnant pour « l’éternité » des populations civiles innocentes.
Quant aux armes citées dans mon article : GBU et AASM.
Les missiles TOMAHAWK envoyés par les Etats-Unis contiennent tous de l’uranium « appauvri » dans de telles missions telles que celles prévues en SYRIE !
Je « n’impressionne pas le chalant » cher monsieur. Vous avez raison pour la définition des abréviations. Cependant, vous semblez ignorer que celles utilisées dans ce genre de conflits ont toutes des charges à l’uranium « appauvri » afin de détruire RAPIDEMENT et en PROFONDEUR…que ce soit par les ETATS-UNIS et la FRANCE seuls…ou sous mandat de l’OTAN. Les armes labellisées OTAN sont, pour la majorité, chargées à l’uranium « appauvri ».
En outre, si vous consultez la documentation des armes des avions RAFALE DASSAULT, vous pourrez noter des armes dites au « tungstène » et labellisées OTAN. Ces armes ne sont pas au tungstène…mais à l’uranium « appauvri » car DASSAULT n’a pas voulu s’attirer les foudres et les critiques. D’ailleurs, les anciennes documentations de DASSAULT indiquaient auparavant « Uranium appauvri »…ce terme a disparu.
Les GBU utilisées dans les récents conflits ont pratiquement toutes été armées à l’uranium « appauvri » et vous chercherez aussi pour les AASM.
Je crois vous en avoir assez dit.
A vous de chercher, je refuse de « mâcher » le travail à une personne qui met à ce point en doute mes affirmations.
Pouquoi, le Ministre de la Défense français n’a JAMAIS répondu à mes questions écrites ?
Pourquoi le Président HOLLANDE n’a même pas daigné démentir ce que j’écrivais dans ma lettre ouverte (24 janvier 2013, envoyée avec accusé de réception) ?
Pourquoi depuis que je suis entré en contact avec des journalistes depuis le 31 août 2013 ma ligne téléphonique et mon mail perso sont bloqués pour certains envois (en direction de journalistes ou de certaines personnes) ?
Pourquoi, ai-je des appels anonymes ?
Si j’étais aussi nul que vous le décrivez….on me laisserait faire !
Thierry LAMIREAU

Publié dans : REFLEXIONS PERSONNELLES |le 1 septembre, 2013 |25 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

25 Commentaires Commenter.

  1. le 8 septembre 2013 à 21 h 17 min bonneau écrit:

    vous avez raison j’ai voulu mettre un article sur le web sur l’info continue….voilà ce que j ai écrit: les américains avec les va t en guerre de Français vont bombarder la Syrie avec quelle arme de l’ uranium appauvri qui va laisser des traces pendant des décennies ,êtes vous sur que cela soit le régime de Bachar el Assad qui a fait le coup des bombes chimiques…je n’ai rien écrit d’ autre,mon article n’est pas paru… pour info voir allainjules.com bonsoir

    Répondre

  2. le 8 septembre 2013 à 16 h 06 min bonneau écrit:

    Bonjour très intéressant vos document alarment nous sommes gouverné par un malade….il faut vite diffuser ses articles à toutes les presses comment faire…vous avez mon soutien,j’ai déjà envoyé a pas mal de personnes mais je pense que la guerre nous rattrapera …Meilleures Salutations.

    Répondre

    • le 8 septembre 2013 à 16 h 29 min lesoufflecestmavie écrit:

      La presse est au courant. ..et ne dira rien !
      Diffusez à qui vous le voulez.
      Merci.
      Thierry Lamireau

      Répondre

  3. le 6 septembre 2013 à 15 h 39 min Pectine écrit:

    Bonjour Monsieur,
    est-ce que je peux publier votre appel sur mon blog, dans la compilation qui paraîtra Lundi prochain?
    Bien cordialement.

    Répondre

    • le 6 septembre 2013 à 18 h 23 min lesoufflecestmavie écrit:

      Monsieur,
      Oui, vous le pouvez et si vous avez un bon carnet d’adresses en direction de journalistes…allez-y !
      D’avance, Merci.
      Thierry LAMIREAU

      Répondre

  4. le 6 septembre 2013 à 13 h 08 min geohound écrit:

    Je reste très sceptique face au manque de sources, et certains arguments me semblent un peu en papier mâché…
    Parlons du missile Tomahawk, citer son nom sans parler de sa charge, me semble inutile, ce serait comme parler de seringue au lieu de parler de ce qu’on injecte…
    Des abréviations AASM et GBU pour « impressionner » le chalant, ces abréviations sont des abréviations standard pour désigner des types d’armement, AASM => Armement Air-Sol Modulaire, GBU => guided bomb unit…
    Dans le panel des armes actuelles, il existe des bombes à faible charge nucléaire dans le but d’irradier une zone afin de la rendre inhabitable, mais ce n’est pas le but dans ce conflit. Les bombes dites thermobarique, consulter « MOAB » pour les etats unis et « FOAB » pour la russie, sont des bombes provocants les mêmes dégâts physiques qu’une bombe nucléaire de charge moyenne sans retombé radioactive. Tout ça pour dire que les gouvernements sont bien équipés et ont des armes spécifiques à chaque situation…
    Je suis absolument contre ce conflit mais cet article me laisse un peu incertains…

    Répondre

    • le 6 septembre 2013 à 18 h 19 min lesoufflecestmavie écrit:

      Cher Monsieur,
      « Certains arguments vous semblent un peu en papier mâché ». Lesquels ?
      Manque de sources ? Je vous renvoie à tous mes articles traitant de ce sujet sur mon blog lesoufflecestmavie.unblog.fr
      Vous trouverez les réponses à ce qui vous paraît comme étant un « manque de sources. »
      Je ne pense pas que c’est du papier mâché qui ait atteint les populations de l’ex-Yougoslavie, de la Bosnie, de la Serbie, du Kosovo, de l’Afghanistan, de l’Irak, de la Libye, du Liban, pour ne citer que ces pays !
      L’ utilisation des armes à l’uranium « appauvri » s’est banalisée dans l’indifférence générale.
      50 pays (dont la France) détiennent (la France, comme certains autres pays fabriquent aussi ces armes) des munitions et des armes à l’uranium « appauvri ».
      Vous voulez des sources ?
      Ces pays affirment que « l’utilisation de ces munitions se justifie sur un plan militaire car elles sont plus efficaces que celles au tungstène (l’autre option principale) pour pénétrer dans les blindages et le béton. » (Ministère de la Défense 2001, Memorandum: Gulf War Illnesses, présenté au Defense Select Committee de la Chambre des Communes, le 26 avril 2001, Londres, HMSO, page 37. Department of the Air Force, Headquarters United States Air Force).
      Ajoutons que l’uranium « appauvri » coûte moins cher que le tungstène et qu’il est plus largement disponible.
      En outre, la densité et la vitesse de ces armes permettent aux pilotes qui les lancent de se trouver plus loin de la cible lorsqu’ils tirent, ce qui accroît leur sécurité (Pour une étude de l’intérêt militaire de l’uranium appauvri, voir Carnaham, 2008).
      Sur les effets in situ des armes à l’uranium « appauvri » sur le champ de bataille, je vous renvoie au document de l’OTAN en date du 25 août 1992 (document AC/258-D/425.
      « Dans la plupart des rapports officiels, la question du respect de la réglementation et des normes de radioprotection est totalement éludée. Pareillement, le terme de déchets radioactifs et les prescriptions qui s’y rapportent sont tabous. C’est pourtant la terminologie appropriée pour décrire les obus et munitions à l’uranium appauvri dispersés dans l’environnement. » (Document CRIIRAD Corinne Castanier et Bruno Chareyron).
      La désinformation, qui présente l’uranium « appauvri » comme un produit anodin, permet aux pays comme la France ou les Etats-Unis de se défausser de la prise en charge des coûts de décontamination mais surtout de banaliser dans l’indifférence générale l’usage de telles armes dans les conflits en condamnant pour « l’éternité » des populations civiles innocentes.
      Quant aux armes citées dans mon article : GBU et AASM.
      Les missiles TOMAHAWK envoyés par les Etats-Unis contiennent tous de l’uranium « appauvri » dans de telles missions telles que celles prévues en SYRIE !
      Je « n’impressionne pas le chalant » cher monsieur. Vous avez raison pour la définition des abréviations. Cependant, vous sremblez ignorer que celles utilisées dans ce genre de conflits ont toutes des charges à l’uranium « appauvri » afin de détruire RAPIDEMENt et en PROFONDEUR…que ce soit par les ETATS-UNIS et la FRANCE seuls…ou sous mandat de l’OTAN. Les armes labellisées OTAN sont, pour la majorité, chargées à l’uranium « appauvri ».
      En outre, si vous consultez la documentation des armes des avions RAFALE DASSAULT, vous pourrez noter des armes dites au « tungstène » et labellisées OTAN. Ces armes ne sont pas au tungstène…mais à l’uranium « appauvri » car DASSAULT n’a pas voulu s’attirer les foudres et les critiques. D’ailleurs, les anciennes documentations de DASSAULT indiquaient auparavant « Uranium appauvri »…ce terme a disparu.
      Les GBU utilisées dans les récents conflits ont pratiquement toutes été armées à l’uranium « appauvri » et vous chercherez aussi pour les AASM.
      Je crois vous en avoir assez dit.
      A vous de chercher, je refuse de « mâcher » le travail à une personne qui met à ce point en doute mes affirmations.
      Pouquoi, le Ministre de la Défense français n’a JAMAIS répondu à mes questions écrites ?
      Pourquoi le Président HOLLANDE n’a même pas daigné démentir ce que j’écrivais dans la lettre ouverte (24 janvier 2013, envoyée avec accusé de réception) ?
      Pourquoi depuis que je suis entré en contact avec des journalistes depuis le 31 août 2013 ma ligne téléphonique et mon mail perso sont bloqués pour certains envois (en direction de journalistes ou de certaines personnes) ?
      Pourquoi, ai-je des appels anonymes ?
      Si j’étais aussi nul que vous le décrivez….on me laisserait faire !
      Thierry LAMIREAU

      Répondre

  5. le 5 septembre 2013 à 16 h 04 min Caffet écrit:

    C’est vrai que je vous trouve bien seul à dresser ce tableau aussi sombre et apocalyptique. Cela me laisse un peu perplexe… Comment se fait-il que les Verts par exemple ne réagissent pas?…
    Cordialement

    Répondre

    • le 5 septembre 2013 à 18 h 38 min lesoufflecestmavie écrit:

      Les VERTS ?
      Regardez mon blog: lesoufflecestmavie.unblog.fr !
      Les VERTS suivent le Président HOLLANDE !…circulez, y’a rien à voir !
      Thierry LAMIREAU

      Répondre

      • le 5 septembre 2013 à 22 h 51 min Caffet écrit:

        Alors sans parler des Verts je persiste dans mon étonnement de ne pas entendre par exemple le réseau Sortir du Nucléaire alerter l’opinion avec plus de force, comme il sait le faire, sur la situation abominable et irréversible que vous décrivez. A côté de cela la question de l’énergie nucléaire, des centrales, et des déchets radioactifs paraitrait presque secondaire!… Certes l’utilisation de l’uranium appauvri dans l’armement est évoqué également mais ne semble pas constituer la principale préoccupation d’organisations écologistes authentiques et de leurs représentants. Devant pareille catastrophe qui serait donc déjà en cours comment se fait-il qu’il n’y ai pas une mobilisation générale de tout ce que le monde compte non seulement d’écolos sincères mais aussi d’humanistes tout simplement. Seriez-vous seul à détenir ces informations?… Pardonnez mon sceptissisme mais je me méfie de tout catastrophisme contre productif qui ne ferait que desservir la cause que nous défendons.
        Merci de votre attention.

        Répondre

        • le 6 septembre 2013 à 21 h 33 min lesoufflecestmavie écrit:

          Le Réseau « Sortir du Nucléaire » a diffusé mon message et diffuse également une pétition pour l’interdiction des armes à l’uranium « appauvri ».
          Mon action n’est pas un « catastrophisme contre productif » il décrit une réalité malheureusement tant utilisée déjà en ex-Yougoslavie, en Bosnie, en Serbie, au Kosovo, en Afghanistan, en Irak, en Libye, au Liban, au Mali, etc.
          A chaque conflit, ces armes machiavéliques sont utilisées !…

          Répondre

  6. le 5 septembre 2013 à 15 h 15 min Françoise Tolédano-Jésel écrit:

    Frappez, frappez fort avec vos arguments et preuves….
    vite le temps presse …
    faites en sorte que le G20 soit informé et se penche réellement sur les « conséquences désastreuses de ces guerres et massacres »
    Trouvez dans presse et média une oreille attentive et un relais …
    Je suis allée en Syrie (entre autres) et j’aime ce pays
    Merci de me donner votre numéro de tel

    Françoise

    Répondre

    • le 5 septembre 2013 à 18 h 37 min lesoufflecestmavie écrit:

      Madame,
      Vous voulez mon intime conviction ?
      La presse nationale et internationale n’en parlera pas !
      Mon téléphone: 06 32 18 94 37

      Répondre

  7. le 5 septembre 2013 à 15 h 11 min gaujard écrit:

    bonjour bien recu le message atil étté diffuserlargement sur la france facebook afin qune guerre ne soit eviter maintenat ils sdisentque se sont le qatar =arabie saoudite qui a envoyer sur bacher allassadles bombes chimiques lamerique et la france doivent se mordre la langue et faire leurs exscuse abacher allasadepour la preuve apporter par les infos encore que nous ne sommes pas las bas ! qui dit quoi qui est avec qui qui tire dans le dos de qui enfin le plus importans est deviter le guerre nucleaire stop ouf

    Répondre

  8. le 5 septembre 2013 à 14 h 40 min Sweekitt Carlson écrit:

    Salut à toutes et tous,

    nous pouvons faire tourner l’info sur des réseaux alternatifs (comprenant presse web et écrite ainsi que radio web et classique et un réseau social autogéré)
    Merci de joindre vos sources (non confidentielles) et documents connexes, avec votre article.

    Nous pourrons vous contacter en duplex pour une ou plusieurs émissions de radio (Sur Canal Sud notamment)

    Merci de votre démarche.

    Répondre

  9. le 5 septembre 2013 à 13 h 49 min madeleinesaintamand écrit:

    Vous faites peur avec votre article
    ,on se demande si ce n’est pas un canular ….

    Répondre

    • le 5 septembre 2013 à 18 h 27 min lesoufflecestmavie écrit:

      Non, malheureusement pas, ce n’est pas une plaisanterie…c’est la triste réalité !
      Thierry LAMIREAU

      Répondre

  10. le 4 septembre 2013 à 22 h 28 min nouira écrit:

    je ne comprends pas, quel serait l interet de la france a laisser paraitre a la télé vos mises en garde?? leur but n est il pasjustement de cacher cette atroce vèrité?merci de bien vouloir m éclairer sur votre démarche !

    Répondre

    • le 4 septembre 2013 à 22 h 56 min lesoufflecestmavie écrit:

      Très simple:
      Vous avez raison sur le fond mais…qui ne tente rien n’a rien !…Alors, j’essaye tout de même car, au moins, je serai en accord avec moi-même.
      Ensuite, je vais toujours au bout de mes convictions et je pourrais vous dire que, dans le passé, j’ai déjà risqué ma vie pour cela.
      Pour être plus direct et pour faire court, j’ai passé 25 années de ma vie à m’irradier pour les autres !
      J’ai donc, jusqu’à la fin de ma vie, les pathologies de certains irradiés.
      Et pour être encore plus précis, j’ai approché de très près l’uranium et notamment l’uranium « appauvri »…quelques centimètres…ne serait-ce que pour prendre 1000 photos et pour tourner mon documentaire « URANIUM EN LIMOUSIN ».
      Le compteur GEIGER-MULLER était très souvent saturé…et c’était dans et sur des mines d’uranium en FRANCE ainsi que sur des sites militaires.
      Suis-je assez clair ?
      Thierry LAMIREAU

      Répondre

  11. le 4 septembre 2013 à 21 h 37 min Helene écrit:

    ooops, merci…j’avais oublié qu’eux, peuvent utiliser des bombes qui ne se contentent pas de tuer et detruire, sans subir les foudres de personnes…..J’ai partagé sur plusieurs page fb.(dont celle dôbasma) qui sait qui le lira ….
    Ca tourne au cauchemard leur mensonges.
    Malgré tout je vous souhaite une bonne soirée et bonjours a Rumilly :-)

    Répondre

  12. le 3 septembre 2013 à 15 h 00 min Jean écrit:

    Sur le blog Ci-dessous on comprend mieux le pourquoi de la propagande guerrière

    http://anticons.wordpress.com/2011/12/04/compilations-de-neo-cons-2/#comments

    Répondre

  13. le 2 septembre 2013 à 22 h 15 min onnousmanipule écrit:

    Si la Syrie parvient à envoyer un seul missile ou une seule explosion terroriste sur un de nos 58 réacteurs nucléaires en France, on regrettera durant quelques milliers années d’avoir voulu « les punir », comme le dit notre Président.
    (demi-vie du plutonium 239 utilisé dans les réacteurs = 24.000ans)

    Répondre

Laisser un commentaire

consultationjuridique |
mediatorspot |
femmebattueencolere |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tribulationsdepsys
| Bonjour d'Algérie Sou...
| kabylia2007