LES TRIBUS SIOUX SAUVEGARDENT LEUR TERRE SACREE (Indian Country / Gitpa)

LES TRIBUS SIOUX SAUVEGARDENT

LEUR TERRE SACRÉE

LES TRIBUS SIOUX SAUVEGARDENT LEUR TERRE SACREE (Indian Country / Gitpa) dans REFLEXIONS PERSONNELLES indian

La Grande Nation Sioux, Oceti Sakowin, a réussi à rassembler les 9 millions de dollars nécessaires à la mise en sécurité de la terre sacrée des Black Hills dans le Dakota du sud.

Entre la famille Reynolds et les représentants de la Grande Nation Sioux des contrats privés ont été signés qui mettent la terre, de nouveau, entre les mains de la Nation.

Selon le Président de la tribu sioux Rosebud, Cyril « Whitey » Scott, l’achat est chose faite. « Je peux vous dire que Pe’Sla, la terre sacrée, dont les Oceti Sakowin sont chargés, est mise en sécurité. Les 9 millions de dollars ont été rassemblés, Pe’Sla a été achetée ».

Lors d’une interview, le Président Scott a lu la seule déclaration officielle communiquée par la Grande Nation Sioux et dit que tout ce qui avait été annoncé avant ses commentaires n’était « pas officiel ».

« La restitution historique de Pe’Sla s’accomplit aujourd’hui à Rapid City, Dakota du sud. Les communautés de la tribu Rosebud, de la tribu Creek des Crow et de la tribu Sioux des Shakopee Mdewakanton se sont réunies dans une assemblée historique des Tribus unies (United Tribes).

Pe’Sla est sacré parce qu’il est lié à la création pour les Lakota et qu’il est le site de cérémonies annuelles.

Dans l’histoire, il fut le lieu de rassemblements de nombreux villages. Black Elk, le visionnaire lakota, y eut ses visions. C’est une haute montagne dressée dans une prairie au coeur des Black Hills.

La terre de Pe’Sla fut autrefois protégée par les traités de 1851 et de 1868 passés avec les Nations Sioux.

Les Etats Unis les ont violés et se sont emparés des Black Hills en violation du cinquième amendement de la Constitution.

Aujourd’hui la restitution est un événement historique pour les peuples Lakota, Dakota et Nakota.

Les tribus travailleront ensemble pour former la Commission de Protection de Pe’Sla, terre sacrée des Oceti Sakowin.

Nous préserverons ce site sacré pour y accomplir nos cérémonies traditionnelles et culturelles et le conserver dans son état premier pour nos générations futures.

Nous sommes reconnaissants d’être réunis devant le créateur et de pouvoir aider notre peuple en revendiquant l’un de ses sites les plus sacrés.

Nous n’attendons pas de justice des Etats Unis sur la question des droits sur les Black Hills et nous demandons maintenant d’exercer notre souveraineté inhérente pour protéger le plus sacré des sites.

Nous devons perpétuer notre mode de vie pour les générations futures.

Nous remercions les personnes qui ont donné à la cause de la justice pour tous les peuples et nous sommes plus déterminés que jamais à réclamer justice aux Etats Unis pour notre peuple. Nous remercions la famille Reynolds d’avoir travaillé avec nous pour la restitution de Pe’Sla comme site sacré des peuples Lakota, Nakota et Dakota ».

Selon Scott, la famille Reynolds était présente à la signature. Bien qu’il ait déclaré ne pas pouvoir donner d’autres détails, il a ajouté :

 » Ce fut une des expériences de ma vie qui m’a le plus réchauffé le coeur, avec celle d’être devenu un dirigeant des Oyate Sakowin ».

Traduction pour le GITPA par Simone DREYFUS-GAMELON

Un article de Indian Country, Today Media Network.com, Vincent SCHILLING

Sioux Indian Traditional Song

fichier pdf Testament d’un Ancien à ses enfants et petits enfants 03052013

Publié dans : REFLEXIONS PERSONNELLES |le 9 mai, 2013 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

consultationjuridique |
mediatorspot |
femmebattueencolere |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tribulationsdepsys
| Bonjour d'Algérie Sou...
| kabylia2007