AFFAIRE BETTENCOURT: SARKOZY MIS EN EXAMEN POUR « ABUS DE FAIBLESSE » (AFP)

 Affaire Bettencourt:

AFFAIRE BETTENCOURT: SARKOZY MIS EN EXAMEN POUR

Sarkozy mis en examen pour « abus de faiblesse »

BORDEAUX – L’ancien président français Nicolas Sarkozy a été mis en examen (inculpé) jeudi 21 mars 2013 pour « abus de faiblesse » dans l’affaire Bettencourt, a indiqué à l’AFP son avocat Me Thierry Herzog, qui a annoncé son intention de former immédiatement un recours.

Cette décision du juge d’instruction Jean-Michel Gentil a été prise à Bordeaux, dans le sud-ouest de la France, à l’issue d’une confrontation à laquelle ont participé, selon des sources concordantes, au moins quatre membres du personnel de la milliardaire Liliane Bettencourt, héritière du géant mondial des cosmétiques L’Oréal.

L’avocat de l’ancien président français Nicolas Sarkozy, Thierry Herzog, a qualifié de « décision incohérente sur le plan juridique, et injuste, la mise en examen (inculpation) de M. Sarkozy dans le cadre de l’affaire Bettencourt. »

« Je saisirai en conséquence immédiatement la Chambre de l’Instruction de la Cour d’Appel de Bordeaux pour former un recours et pour demander la nullité, notamment de cette mise en examen », a déclaré Me Herzog à l’AFP.
(©AFP / 21 mars 2013 22h21)                                                                              

Inculpé dans l’affaire Bettencourt, Sarkozy attaque la justice

Au lendemain de son inculpation pour abus de faiblesse aux dépens de la milliardaire Liliane Bettencourt, l’ex-président français Nicolas Sarkozy, soutenu par son camp, a contre-attaqué. Il a mis en cause vendredi 22 mars 2013 la justice française qui lui a infligé « un traitement scandaleux ».

L’ancien président (2007-2012) « a considéré que le traitement qui lui était infligé » par la justice « était scandaleux », a dit sur la radio RTL son avocat Me Thierry Herzog, s’interrogeant sur l’impartialité du juge Jean-Michel Gentil qui mène l’instruction à Bordeaux (sud-ouest).

Nicolas Sarkozy a été inculpé pour « abus de faiblesse » à l’encontre de l’héritière de l’Oréal au terme de cinq ans de procédure ayant troublé sa présidence et alors qu’il n’excluait plus un retour en politique.

« Un coup de tonnerre », jugeait l’ensemble de la presse française vendredi pour qui cette mesure fragilise cet éventuel retour. L’avocat de Nicolas Sarkozy va demander l’annulation de cette mesure devant la cour d’appel de Bordeaux.

150’000 euros

Après plusieurs heures de confrontation, jeudi 21 mars 2013 avec des membres du personnel de Mme Bettencourt, Nicolas Sarkozy s’est vu notifier une inculpation « du chef d’abus de faiblesse commis en février 2007 et courant 2007 au préjudice de Mme Liliane Bettencourt », selon le parquet de Bordeaux.

L’affaire a été déclenchée en juillet 2010 par l’ex-comptable des Bettencourt, qui avait alors déclaré à la police s’être vu réclamer 150 000 euros en liquide par leur ancien homme de confiance, Patrice de Maistre, début 2007. Celui-ci lui avait assuré, selon la comptable, vouloir les donner à l’ancien ministre Eric Woerth, alors trésorier de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy.

Des membres de l’entourage de la milliardaire ont déclaré avoir vu Nicolas Sarkozy plusieurs fois pendant cette période. Les juges cherchent à établir si M. Sarkozy a commis un abus de faiblesse aux dépens de Mme Bettencourt, alors âgée de 84 ans, en lui demandant de l’argent pour financer sa campagne.

Le délit de financement illégal est prescrit au bout de trois ans, mais pas celui d’abus de faiblesse, puni jusqu’à trois ans de prison et 375’000 euros d’amende. Me Herzog a réaffirmé avec force que M. Sarkozy ne s’était rendu qu’une fois pendant sa campagne, le 24 février 2007, au domicile des Bettencourt, pour y rencontrer brièvement André Bettencourt, le mari de Liliane décédé en novembre de la même année.

(ats / 22.03.2013 15h38)

 Incident jeudi en fin d’audition entre le juge et Sarkozy

Un incident a opposé, jeudi 21 mars 2013, le juge bordelais Jean-Michel Gentil et Nicolas Sarkozy, à l’issue de l’audition de l’ancien président, a indiqué samedi une source proche du dossier, confirmant des informations des quotidiens « Le Parisien » et « Le Monde ». Le juge venait d’inculper M. Sarkozy.

« L’atmosphère était très tendue en fin de confrontation », a confirmé à l’AFP cette source. M. Sarkozy a tenu des propos que Jean-Michel Gentil a ressentis comme une menace et il a voulu les faire acter par sa greffière. Mais « Me (Thierry) Herzog, l’avocat de M. Sarkozy, s’y est opposé de façon forte », a ajouté cette source.

Selon « Le Monde » et « Le Parisien » qui parlent de l’incident, Nicolas Sarkozy, qui venait d’être inculpé pour abus de faiblesse par M. Gentil et ses collègues Cécile Ramonatxo et Valérie Noël, a d’abord dénoncé « une injustice ».

Critique par un proche de Gentil

Puis, comme le juge lui disait que l’audition était terminée, il aurait ajouté, selon « Le Monde », « Ne vous inquiétez pas, je n’en resterai pas là », et selon « Le Parisien », « je ne crois pas, non. Ce n’est pas terminé ». L’avocat de M. Sarkozy, Me Herzog, n’était pas joignable samedi 23 mars 2013.

En revanche celui de M. Gentil, Me Rémi Barousse, a lui remarqué que « l’Etat de Droit est le fondement de la démocratie, et que se faire ainsi vilipender, montrer du doigt, est le signe d’un Etat de Droit pas encore complètement digéré et accepté, où l’ancien souverain semble quelque chose de sacré et d’intouchable ».

(ats / 23.03.2013 13h56)  

COMMENTAIRES:

( Le Souffle c’est ma Vie / Thierry LAMIREAU)

De telles menaces à peine voilées envers un juge montre bien la réelle personnalité et les réelles « techniques » utilisées par le sieur SARKOZY !

Dans les mêmes conditions, l’individu lambda serait déjà en taule !

sarko-prison BETTENCOURT dans REFLEXIONS PERSONNELLES 

Publié dans : REFLEXIONS PERSONNELLES |le 21 mars, 2013 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

consultationjuridique |
mediatorspot |
femmebattueencolere |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tribulationsdepsys
| Bonjour d'Algérie Sou...
| kabylia2007