INQUIETUDE DE PEKIN APRES LES MENACES NORD-COREENNES (ats)

Inquiétude de Pékin après les menaces

nord-coréennes

INQUIETUDE DE PEKIN APRES LES MENACES NORD-COREENNES (ats) dans REFLEXIONS PERSONNELLES coree

Pékin a appelé vendredi 8 mars 2013 au « calme et à la retenue » après que Pyongyang a menacé de dénoncer l’accord d’armistice mettant fin à la guerre de Corée en 1953 et brandi le spectre d’une « guerre thermonucléaire ».

« La Chine appelle toutes les parties concernées à conserver leur calme, à faire preuve de retenue et à s’abstenir de toute action susceptible d’aggraver les tensions », a déclaré Mme Hua Chunying, porte-parole de la diplomatie chinoise.

Confiant « l’inquiétude » de Pékin face à la détérioration du climat dans la péninsule, Mme Hua a assuré que la résolution 2094 du Conseil de Sécurité de l’ONU, adoptée jeudi 7 mars 2013 à l’unanimité de ses 15 membres (dont la Chine) et prévoyant de nouvelles sanctions contre Pyongyang, était « équilibrée ».

La Chine, principal pays allié de la Corée du Nord dont elle ne souhaite pas l’effondrement du régime, appelle à la reprise des pourparlers à Six (les deux Corée, Russie, Chine, Etats-Unis, Japon) sur le programme nucléaire de Pyongyang, des négociations qui sont au point mort, a également dit Hua Chunying, en reprenant la phraséologie habituelle de Pékin sur la question.

Menaces
Les tensions sont montées d’un cran vendredi 8 mars 2013 dans la péninsule coréenne, Pyongyang rompant les accords de non-agression avec le Sud.

La Corée du Nord a menacé de dénoncer l’accord d’armistice mettant fin à la guerre de Corée en 1953, brandi le spectre d’une « guerre thermonucléaire » et averti les Etats-Unis qu’ils s’exposaient à une « frappe nucléaire préventive ».

(ats / 08.03.2013 11h23)                                                                                                                  

Les sanctions renforceront le programme

nucléaire nord-coréen

La Corée du Nord a déclaré samedi 9 mars 2013 que les nouvelles sanctions décrétées par le Conseil de Sécurité de l’ONU ne feront que renforcer son programme nucléaire et son programme de missiles. Le régime menace de préparer d’autres essais nucléaires.

Le Ministère des Affaires Etrangères nord-coréen, dans un communiqué diffusé par l’agence de presse officielle KCNA, indique que le Nord montrera bientôt au monde comment « la manipulation » américaine exercée auprès du Conseil de Sécurité « a renforcé » le statut permanent de Pyongyang en tant que puissance nucléaire.

Les dernières sanctions de l’ONU, au lieu d »affaiblir les moyens de dissuasion nucléaire de la Corée du Nord augmenteront ses capacités « un millier de fois », poursuit le communiqué. La série de sanctions « concoctées » par l’ONU depuis ces huit dernières années n’ont eu comme résultat en Corée du Nord que « de renforcer ses moyens de dissuasion en qualité et en quantité ».

Téléphone rouge coupé

La Corée du Nord a annoncé vendredi 8 mars 2013 qu’elle abrogeait les accords de non-agression avec la Corée du Sud et qu’elle coupait le téléphone rouge mis en place entre les deux pays. Ces déclarations ont été faites quelques heures après de nouvelles sanctions décrétées par le Conseil de Sécurité de l’ONU contre Pyongyang.

La Corée du Nord, qui revendique son statut de puissance nucléaire, est soupçonnée de détenir plusieurs bombes nucléaires et de procéder à des essais atomiques afin de parvenir à les miniaturiser. Des manoeuvres américano-sud-coréennes à grande échelle, qui devraient débuter la semaine prochaine, alimentent l’inquiétude sur les risques d’un incident frontalier qui pourrait avoir de sérieuses conséquences.

(ats / 09.03.2013 07h52)   

Publié dans : REFLEXIONS PERSONNELLES |le 8 mars, 2013 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

consultationjuridique |
mediatorspot |
femmebattueencolere |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tribulationsdepsys
| Bonjour d'Algérie Sou...
| kabylia2007