LE NERF DE LA GUERRE VRAIE DE CHACUN A L’INTERIEUR DE LUI-MÊME (Patricia PEREZ alias Wani Pita / 2012 pour « Le souffle c’est ma Vie »)

LE NERF DE LA GUERRE VRAIE DE CHACUN

A L’INTERIEUR DE LUI-MEME

LE NERF DE LA GUERRE VRAIE DE CHACUN A L'INTERIEUR DE LUI-MÊME (Patricia PEREZ alias Wani Pita / 2012 pour

(Patricia PEREZ alias Wani Pita) 2012

Depuis trop longtemps, tout au long de l’ histoire, et en grand nombre, le genre humain dénature et détruit le sens de la vie. Certains, hélas pas assez nombreux, ont défendu et exprimé leur humanité, éveillant d’autres consciences à la beauté, la paix, la joie, l’amour en ce monde par leurs œuvres véritables.

D’autres ont sacrifié leurs vies dans l’intégrité de leurs cœurs grand-ouverts, pour avoir dénoncé des crimes et des criminels ou des réalités cachées qui nous concernent tous.

En fait, ils ont tous fait face à leur propre responsabilité, et cela nécessite un courage certain que d’affronter certaines réalités d’une cruauté et d’une injustice sans borne.

Certains de nos contemporains le font déjà, d’autres se préparent à le faire, mais la plupart des gens vivent dans la peur, plus dans l’amour vrai qui choisit le cœur. Il faut parfois longtemps et beaucoup de détermination pour devenir un être humain digne du nom, qui s’engage à être lui-même dans la vérité des réalités qui l’entourent dans lesquelles il évolue et participe.

Hier, comme aujourd’hui, la corruption annihile toute tentative de mettre fin aux crimes contre l’Humanité. L’argent sale pourrit la vie à des milliards de gens, d’animaux, à la terre entière et à l’atmosphère. On tue de toutes les façons, sans relâche, on abuse, on affame, on détruit et on laisse faire.

Si on veut inverser la tournure – sinon on meurt tous – il faut choisir la vie pour tous et tout ce qui vit.

D’abord reconnaître cette vérité que nous savons  et l’affronter, en se servant de nos intelligences – comme le disent fort bien John Trudell dans ses conférences, ses écrits et ses CD avec ses musiciens, partout où on lui en donne l’occasion, Mike Ruppert dans tout son travail, Thierry Lamireau, pour ses analyses sur la dangerosité du nucléaire et les autres…

Nous aurions dû apprendre des Amérindiens et de tous ceux qui, comme eux, partout sur la planète savent vivre en lien avec la terre et le ciel, parce que les cultures de tous ces peuples sont dignes de l’humanité véritable. On n’a su que les persécuter comme tous ceux qui disent la vérité. Le voir, le savoir et le reconnaître sont essentiels à tout début d’actes de volonté pour changer ce qu’il est vital de détrôner et proscrire dans nos sociétés.

Mais cela nécessite de démasquer toutes les formes de corruption, des plus cachées aux  plus provocatrices, là où elles sont et de révoquer leurs figures quand elles sont issues des fonctionnaires d’Etat, sensés défendre les droits et devoirs de tous et faire leur travail avec conscience professionnelle selon la déontologie de leurs professions respectives.

En effet, certains fonctionnaires, (appelés à juste titre : «  ripoux » et dont on entend parler que trop peu, alors qu’ils sont bien plus nombreux qu’on imagine) accordent aux criminels une protection et une information indignes et leurs participations, à quelque niveau que ce soit, sont immondes et contribuent à ruiner les réputations et les engagements des  Institutions qui les emploient, de leurs collègues manipulés ou lucides.

Ils abusent de leurs petits pouvoirs qui ne sont qu’ illusions avec ceux qui savent et s’opposent à ces ignominies et toutes leurs victimes abusées, maltraitées, violées dans leur droit à vivre, persécutées ou tuées vite ou à petit feu.

Et cela peut arriver à n’importe qui, n’importe où. C’est une réalité parmi les pires et on l’ ignore car cela dérange.

C’est ainsi que beaucoup de réseaux maffieux très dangereux parviennent à faire perdurer leurs actes criminels en toute impunité.

Ces faits très graves et difficiles à prouver sont d’une grande perversité et ont toujours existé. Beaucoup ne veulent pas l’ admettre, beaucoup laissent faire. Pourquoi ?

La vérité fait peur, certes, et tant qu’on refusera de la considérer, rien ne pourra se faire dans le sens de ce qu’il est vital, de défendre et de mettre en place au plus vite, maintenant.

Le nouveau monde exige que le paradigme « argent » soit remplacé par le paradigme « vie de tout ce qui vit ». C’est notre unique clé sinon nous allons vers notre fin et rappelons-nous que notre fuite devant nos responsabilités sonnera le glas pour les générations justes nées et futures qui en subiront les horribles conséquences. N’oublions pas que ces générations sont déjà nées, que d’autres continueront de naître et qu’ils sont tous, notre chair et notre sang.

Notre devoir est de faire ce qu’ il faut pour empêcher ce qui est déjà enclenché et infernal.

La Terre qui nous supporte et nous nourrit ne nous appartient pas comme le disent les Peuples dignes de la planète. Nous devons la respecter pour le bien de tout ce qui vit et vivra. Jusqu’à présent, peu s’en préoccupent et les autres fuient devant la tâche, avec un égoïsme contre-nature.

Allons- nous le comprendre pour de bon ou baisser les bras devant ces évidences et nos responsabilités ?

Patricia PEREZ alias Wani Pita

Publié dans : REFLEXIONS PERSONNELLES |le 4 janvier, 2013 |1 Commentaire »

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

  1. le 17 février 2013 à 21 h 36 min Josie écrit:

    J’ai lu ce texte avec beaucoup d’intérêt, il est saisissant tant, tout ce qui est écrit est vrai, cruellement et malheureusement « VRAI ». Ouvrons les yeux en grand, observons sérieusement tout le mal, les horreurs, les menteurs, les manipulateurs, les corruptions de toutes sortes, les injustices etc…
    L’argent, la puissance, le pouvoir pourrissent un grand nombre d’individus, qui n’ont que faire du désastre qui en découle. Des milliards d’êtres-humains, d’animaux, notre belle planète bleue « qui bientôt ne le sera plus », subissent l’indifférence et l’égoïsme de ces gens qui n’ont ni scrupules, ni pitié, et aucune sensibilité.
    Très chère terre mère nourricière, tu es à bout, la punition menace, ta générosité se dissipe et nous ne pouvons t’en vouloir. Tu nous as tout donné, nous avons tout détruit. un jour « justice sera faite et méritée ». Merci aux nombreuses personnes volontaires et conscientes, de leurs aides dans divers domaines pour tenter quelque chose, merci d’ouvrir les yeux de nos enfants, afin qu’ils ne fassent pas ce que nous avons fait, espérons qu’un jour le mal disparaîtra pour faire place au bien. Merci Patricia pour ce message et ton courage, c’est magistralement bien écrit, dur et tendre à la fois. Tu es une femme extraordinaire comme il y en a peu, beaucoup devraient penser aux personnes qui souffrent et s’oublier un peu. Tu es l’exemple même de la sagesse humaine, et moi, je me fond en toi, merci de tout coeur.
    Josie!

    Répondre

Laisser un commentaire

consultationjuridique |
mediatorspot |
femmebattueencolere |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tribulationsdepsys
| Bonjour d'Algérie Sou...
| kabylia2007