PRINCIPAUX POINTS DU DISCOURS DE HOLLANDE A LA CONFERENCE ENVIRONNEMENTALE

Principaux points du discours de Hollande à la conférence environnementale

PRINCIPAUX POINTS DU DISCOURS DE HOLLANDE A LA CONFERENCE ENVIRONNEMENTALE dans REFLEXIONS PERSONNELLES HOLLANDEjpg

PARIS – Voici les principaux points du discours du Président de la République François Hollande en ouverture de la Conférence Environnementale, vendredi 14 septembre 2012 à Paris:
CLIMAT

Notre prochain objectif doit être de parvenir à un accord global sur le climat en 2015. Pour marquer ma volonté d’aboutir, j’annonce que notre pays est disponible pour accueillir la conférence ici, à Paris. En 2015, les négociations sur le climat doivent déboucher sur la signature d’un accord global, applicable en 2020, qui imposerait des engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre à tous les pays.

Le réchauffement n’est pas une opinion mais un fait scientifique, a-t-il rappelé en défendant une trajectoire de réduction des émissions de gaz à effet de serre: -40% en 2030 par rapport à 1990 et -60% en 2040. 

RENOVATION THERMIQUE

Le président a confirmé son engagement de campagne (un million de logements mis aux normes énergétiques par an, neuf et ancien compris) et souligné que ce chantier serait une des grandes priorités du quinquennat. Au niveau des financements supplémentaires destinés à cette rénovation thermique, il a évoqué le doublement du plafond du Livret A et du Livret développement durable ainsi que le produit de la mise aux enchères, à partir de 2013, des quotas d’émissions de CO2.

NUCLEAIRE

Rappelant son engagement de réduire de 75 à 50% la part du nucléaire dans la production électrique française à l’horizon 2025, M. Hollande a souligné que la centrale de Fessenheim, qui est la plus ancienne de notre parc, sera fermée à la fin de l’année 2016. Nous devons même en faire un exemple de démantèlement réussi, a-t-il ajouté.

RENOUVELABLES

Le président a annoncé le lancement, avant la fin de cette année, de nouveaux appels d’offres pour l’éolien en mer et pour le solaire sur les grandes installations, constatant le retard pris par la France dans ce domaine. Il a également défendu le principe d’une stabilité des aides, des dispositifs fiscaux et du système des prix de rachat.

GAZ DE SCHISTE

J’ai demandé à Delphine Batho, ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie, de prononcer sans attendre le rejet de sept demandes de permis déposés auprès de l’Etat et qui ont légitimement suscité l’inquiétude dans plusieurs régions, a déclaré le président, pointant les risques lourds pour la santé et l’environnement de la fracturation hydraulique, la seule technique existant pour extraire les gaz de schiste des sous-sols.

FISCALITE

M. Hollande a promis une réforme de la fiscalité, non pas pour créer des impôts supplémentaires, mais pour changer les modes de prélèvement. Parmi les pistes évoquées: développer le principe du bonus/malus en vigueur dans l’automobile à d’autres produits. Il a aussi évoqué une réforme du mode de financement de la protection sociale pour que l’assiette du prélèvement ne repose plus sur les seuls salaires, mais prenne aussi en compte les facteurs de pollution. Au niveau européen, il soutiendra le principe d’une taxe carbone aux frontières de l’Europe.

BIODIVERSITE

M. Hollande a promis de lutter contre l’étalement urbain avec tous les moyens juridiques nécessaires. Il a par ailleurs proposé la création d’une Agence Nationale de la Biodiversité qui, à l’image de l’ADEME pour l’énergie et le climat, sera chargée d’épauler collectivités, entreprises et associations.

(©AFP / 14 septembre 2012 15h35) 

Publié dans : REFLEXIONS PERSONNELLES |le 14 septembre, 2012 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

consultationjuridique |
mediatorspot |
femmebattueencolere |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tribulationsdepsys
| Bonjour d'Algérie Sou...
| kabylia2007