TU ES MALADE…TU ES PUNI !…ET SURTOUT C’EST NORMAL !…PAS VRAI HOLLANDE ? (Thierry LAMIREAU)

TU ES MALADE…TU ES PUNI !

Journées de carence avec retenue de salaire

TU ES MALADE...TU ES PUNI !...ET SURTOUT C'EST NORMAL !...PAS VRAI HOLLANDE ? (Thierry LAMIREAU) dans REFLEXIONS PERSONNELLES MALADIE

Je fais mes comptes…pas effectués depuis un bout de temps.

Je prends conscience que le PROGRES SOCIAL est passé par là !

Deux  petits arrêts maladie distincts au mois de mai et juin…

et boum !…deux journées de carence avec retenue sur salaire…

157 euros en moins sur une paye nette de 2263,14…après 38 années de boulot !

SUPER !…Je ne suis pas dans la misère, je le sais. Il y a pire que moi.

Ce n’est pas fini. Depuis cinq années, je déclare gagner moins qu’il y a six ans !

C’est le PROGRES SOCIAL !

Tu dois te taire petit fonctionnaire Thierry.

Estime-toi heureux avec ce que tu as !

Les syndicats trouvent cela NORMAL !…comme le PRESIDENT HOLLANDE !…

qui a repris le petit dossier de SARKOZY !

Nous filons toutes et tous, comme dans d’autres pays,

vers une PAUPERISATION DES MASSES.

A la retraite, je gagnerai très nettement moins, bien sûr…et je n’aurais plus qu’à

déménager et trouver une location plus petite et moins chère !

Tout est NORMAL…puisque personne ne bouge !…

et surtout pas ces MINABLES DE SYNDICATS !…

mais ne comptons-pas sur eux…ils ont TOUJOURS CASSE LES GREVES !

Le problème, c’est qu’en tant qu’ancien IRRADIE (sur les sites nucléaires de

AREVA…c’est une autre histoire…) j’aurai d’autres arrêts maladie !

TU ES MALADE…TU ES PUNI !

Mise à jour le 16.03.2012 – Direction de l’Information Légale et Administrative (Premier Ministre)

Depuis le 1er janvier 2012, en cas de congé de maladie ordinaire pour maladie non professionnelle, le 1er jour de congé n’est pas rémunéré. On parle communément de jour de carence.

De quoi s’agit-il ?Le jour de carence consiste à ne pas rémunérer un agent la première journée de chaque congé de maladie ordinaire.Qui est concerné ?

Sont concernés, les fonctionnaires (stagiaires et titulaires) et les agents non titulaires des 3 fonctions publiques en congé de maladie ordinaire pour maladie non professionnelle.

Quels sont les cas d’exclusion ? Le jour de carence ne s’applique pas aux situations suivantes :

  • congé de maladie ordinaire pour accident du travail ou maladie professionnelle,
  • congé de longue maladie,
  • congé de longue durée,
  • congé de grave maladie.

À noter : le congé de maternité (y compris couches pathologiques), le congé d’adoption et le congé de paternité ne sont pas concernés par le jour de carence.

Quels sont les effets sur la rémunération ?

Principe

Le 1er jour de chaque congé de maladie n’est pas rémunéré. Seul le supplément familial de traitement (SFT) continue d’être versé.

Exceptions

Le jour de carence n’est pas appliqué dans certains cas :

  • Si un arrêt de travail est prolongé, seul le 1er jour de l’arrêt initial n’est pas rémunéré.En cas de reprise du travail d’au plus 48 heures entre 2 arrêts, le jour de carence peut ne pas être appliqué au second arrêt qui peut être considéré comme une rechute.
  • Lorsque l’arrêt de travail est en lien avec une affection de longue durée (ALD), le jour de carence n’est appliqué qu’une seule fois lors du 1er congé de maladie.Lorsque l’ALD a donné lieu à des congés de maladie avant le 1er janvier 2012, le jour de carence s’applique lors du 1er congé survenant à partir du 1er janvier 2012.

Effets sur la période de rémunération à plein traitement

Les jours de carence viennent en déduction du nombre de jours de congé de maladie rémunérés à plein ou à demi traitement.

Par exemple, un agent ayant au cours de l’année médicale un seul arrêt de 90 jours aura 89 jours à plein traitement. Un agent ayant 2 arrêts aura 88 jours, etc.

De même, un agent qui a épuisé ses droits à plein traitement et qui se trouve à nouveau en congé de maladie aura 269 jours à demi-traitement, 268 jours pour 2 arrêts de travail, etc.

Remboursement du jour de carence

Le jour de carence peut être remboursé si l’agent se trouve dans l’un des cas suivants :

  • si l’agent en congé de maladie ordinaire est placé rétroactivement en congé de longue maladie,
  • ou si sa maladie est reconnue rétroactivement maladie professionnelle.

Un jour de délai de carence sera instauré pour les fonctionnaires, et quatre pour les salariés du privé.

coeur- ARRET MALADIE dans REFLEXIONS PERSONNELLESLes fonctionnaires seront davantage touchés par la rigueur. Le gouvernement a tranché ce mardi : un jour de carence sera instauré pour les fonctionnaires en cas d’arrêt maladie. Un peu plus tôt dans la journée, le premier ministre, François Fillon, avait jugé devant les députés cette hypothèse «raisonnable». Le délai de carence correspond au laps de temps, au début de l’arrêt, au cours duquel l’assuré ne perçoit pas d’allocation.Dans le privé, le délai de carence est actuellement de trois jours. Mais dans le cadre du plan de rigueur, le gouvernement prévoit de le porter à quatre, ont précisé Valérie Pécresse et Xavier Bertrand ce mardi. Une mesure atténuée, selon l’entourage de la ministre, par les accords de prévoyance dont sont pourvus 70% des salariés, et qui réduisent ou annulent parfois ce délai.

Les arrêts courts plus pénalisés

Ce jour supplémentaire devrait représenter une économie de l’ordre de 200 millions d’euros. C’est autant que la proposition initiale du gouvernement, qui avait suscité un tollé, de réduire de 6% les indemnités journalières pour les salariés du privé. La solution alternative finalement adoptée pénalisera moins les arrêts maladie de longue durée, et davantage les congés courts.

«Par souci d’équité», les fonctionnaires ne seront donc pas épargnés. L’instauration d’un jour de carence dans les trois fonctions publiques est une première. Et représente un durcissement de la position initiale du gouvernement, qui souhaitait que seules les primes des fonctionnaires soient concernées par ce délai. C’est finalement tout le traitement des agents qui sera touché. Selon Bercy, cette mesure devrait rapporter 240 millions d’euros, dont 130 millions pour l’Etat.

Publié dans : REFLEXIONS PERSONNELLES |le 17 juillet, 2012 |1 Commentaire »

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

  1. le 18 juillet 2012 à 12 h 28 min amal schlanger écrit:

    I need to mention our thanks to your kind-heartedness offering assist to people that really need help using the design. Your  » special  » dedication to getting the message about had become exceptionally helpful and still have continually assisted staff much like me to reach his or her targets. The particular useful suggestions suggests significantly in my opinion and even further for you to our co-workers. Many thanks; coming from all us.

    Répondre

Laisser un commentaire

consultationjuridique |
mediatorspot |
femmebattueencolere |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tribulationsdepsys
| Bonjour d'Algérie Sou...
| kabylia2007