QUE HOLLANDE ETAIT BEAU SOUS SARKO !

Que Hollande était beau sous Sarko !

QUE HOLLANDE ETAIT BEAU SOUS SARKO ! dans REFLEXIONS PERSONNELLES hollande

Le nouveau président attend juillet pour annoncer leur dérouillée aux Français. Et attend du Conseil Constitutionnel qu’il calme l’aile gauche du PS.

C’est le dernier sujet à la mode : les socialistes qui ont mis deux ans en 81 pour revenir à la même politique économique que les autres et deux mois en 97 mettront-ils cette fois-ci deux semaines ? 

Les plus optimistes tablent même sur deux jours. En fait, dès la fin du sommet européen des 28 et 29 juin et la remise du rapport de la Cour des comptes, la politique d’austérité se mettra en place. 

Hollande espère que les Allemands feront un geste lors du sommet européen, faisant semblant d’accepter un plan d’équipement public de 120 Mds €. 

 Diplomatie de la petite blague

Il faut dire qu’il est envisagé de l’étaler  sur 5 ans et que 55 Mds € proviendraient en fait de sommes déjà budgétisées mais non encore dépensées par la Commission. En fait, le coût présenté aux Allemands serait ainsi ramené à 13Mds € par an soit 0,1% du PIB. Mme Merkel devrait pouvoir faire un effort afin de sauver la face à notre président. 

Sauf qu’elle est dans un état d’esprit ouvert sur le fond mais fermé sur la forme. Un résultat inattendu est en train de se produire : à titre personnel, Hollande l’agace désormais encore plus que Sarkozy. 

Hollande aura d’ailleurs été une révélation du G20 : affirmant à qui voulait l’entendre qu’il avait enfin fait comprendre aux Chinois, par la pertinence de son discours,  qu’ils devaient réévaluer leur monnaie, il en a intrigué plus d’un. Etait-il sérieux ou était-ce un des célèbres calembours de M. Petite blague ? En tout cas « J’ai convaincu les Chinois » va devenir un modèle de plaisanterie diplomatique. 

N’ayant convaincu personne ni à Pékin, ni à Berlin, il va falloir maintenant convaincre les Français de se serrer la ceinture. 

Dans un premier temps, le gouvernement va construire sa pédagogie sur le rapport de la Cour des Comptes, qui ne dira rien de plus que ce que l’on sait déjà. Cela permettra simplement de clamer que l’héritage est plus catastrophique que prévu et les Français vont souffrir du fait de l’insouciance de Sarkozy et des cadeaux fiscaux des premières années de son mandat. 

Puis, on se hâtera lentement au mois de juillet pour que les mesures assommant la population soient prises au mois d’août. 

Le problème est de savoir lesquelles. Evidemment, le parlement votera la tranche supérieure de l’impôt sur le revenu à 75% au-delà de 1 millions d’euros, mais tout le monde compte, à Matignon et à l’Elysée, sur le Conseil Constitutionnel pour annuler cette disposition. 

Haro sur les subventions

L’aile gauche du PS hurlera alors, comme en son temps le fit André Laignel, proclamant « Vous avez juridiquement tort car vous êtes politiquement minoritaires » et puis on passera à autre chose, laissant les furieux de la fiscalité confiscatoire  retourner à leur chères études. 

Pour les choses sérieuses, Bercy envisage de procéder enfin à une baisse sévère des dépenses d’intervention, c’est-à-dire des subventions multiples de l’Etat à des organismes ou à des associations dont plus personne ne comprend la justification. 

Mais surtout deux pistes ont maintenant la faveur des décideurs : la CSG, tout au moins sa mise à niveau sur les retraites et les collectivités territoriales. 

Ces dernières voient venir le coup et donc le coût et déjà le Sénat se prépare à la résistance. Finalement, le fait que le Sénat soit de gauche risque de ne pas servir à grand-chose quand l’austérité se fera frontalement contre ses mandants. 

 Dieu que Hollande était beau sous Sarkozy !!

Publié dans : REFLEXIONS PERSONNELLES |le 27 juin, 2012 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

consultationjuridique |
mediatorspot |
femmebattueencolere |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tribulationsdepsys
| Bonjour d'Algérie Sou...
| kabylia2007