ARRÊT DU DERNIER REACTEUR NIPPON…ET APRES ?

Arrêt graduel du dernier réacteur nucléaire nippon en activitéARRÊT DU DERNIER REACTEUR NIPPON...ET APRES ? dans REFLEXIONS PERSONNELLES rien

CENTRALE FUKUSHIMA dans REFLEXIONS PERSONNELLES

La compagnie Hokkaido Electric Power a entrepris samedi de fermer le dernier réacteur nucléaire encore en service au Japon. Lorsque l’opération sera achevée, ce pays, qui était le troisième utilisateur au monde d’électricité d’origine atomique, n’aura plus recours au nucléaire pour la première fois depuis 1970.

Hokkaido Electric indique avoir commencé à réduire la production d’électricité du réacteur n°3 de la centrale de Tomari, dans le nord du Japon, samedi à 17h00 locales (08h00 GMT).

Sa production devait cesser complètement aux alentours de 23h00 (14h00 GMT), et le réacteur sera fermé complètement aux premières heures de dimanche, après des travaux de maintenance. Des militants anti-nucléaires ont prévu de fêter l’événement en organisant des manifestations tout au long du week-end.

Avec cette fermeture, la cinquantaine de réacteurs nucléaires du Japon se retrouvera à l’arrêt et le pays connaîtra son premier jour sans électricité d’origine atomique depuis mai 1970.

L’énergie nucléaire représentait environ 30% de l’électricité du Japon avant la catastrophe de mars 2011 à la centrale de Fukushima Daiichi, la pire de l’histoire du nucléaire civil depuis celle de Tchernobyl en 1986.

Le ministre du Commerce, Yukio Edano, et trois de ses collègues du gouvernement cherchent à rallier des soutiens suffisants pour relancer deux réacteurs de la centrale atomique d’Ohi, gérée par Kansai Electric Power, afin de limiter le déficit de production d’électricité, de l’ordre de près de 20%, prévu au fil des mois chauds à venir, pendant lesquels les climatiseurs tourneront à plein à travers une bonne partie du pays.

Les deux réacteurs d’Ohi sont les premiers dont la remise en service est envisagée par le gouvernement nippon, mais il aura fort à faire pour obtenir l’adhésion de l’opinion publique.

Selon un sondage publié le week-end dernier par l’agence de presse Kyodo, environ 60% des personnes interrogées sont hostiles à la remise en état de marche de deux réacteurs nucléaires à la centrale d’Ohi, à 360 km au sud-ouest de Tokyo.

Les partisans du nucléaire, poursuit Andrew DeWit, « ont les sondages contre eux. Une fois que l’été sera passé sans énergie nucléaire, comment feront-ils pour relancer les réacteurs ? Ils en sont conscients, c’est pour cela qu’ils feront tout leur possible, mais je ne sais pas de quelle manière. »

La dernière période où le Japon s’est retrouvé sans électricité d’origine nucléaire remonte aux tout premiers jours de mai 1970, quand les deux réacteurs alors en activité avaient été fermés pour maintenance, rappelle la Fédération nippone des compagnies d’électricité.

ET APRES ?…

Publié dans : REFLEXIONS PERSONNELLES |le 6 mai, 2012 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

consultationjuridique |
mediatorspot |
femmebattueencolere |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tribulationsdepsys
| Bonjour d'Algérie Sou...
| kabylia2007