UNE CATASTROPHE NUCLEAIRE AUX ETATS UNIS ? L’ADMINISTRATION TRUMP SE TAIT ! (Thierry LAMIREAU/lesoufflecestmavie.unblog.fr)

UNE CATASTROPHE

NUCLEAIRE

AUX ETATS UNIS ?

L’ADMINISTRATION

TRUMP

SE TAIT !

-Cliquer sur le titre pour avoir l’article en pleine page-

-Click on the title to have the article in full page-

(American translation following the French text)

InkedCentrale nucléaire de BRUNSWICK 2_LI

Un réacteur nucléaire serait en fusion

aux Etats Unis

depuis les inondations

de septembre 2018 ?

Depuis les inondations en Caroline du nord, le réacteur nucléaire de l’ancienne usine de BRUNSWICK serait HORS CONTRÔLE depuis le 15 septembre 2018.
Les niveaux de protection de la centrale étaient beaucoup plus bas que la hauteur REELLE d’arrivée de la vague d’eau !
Voir les détails ici:
fichier pdf Documents sur l’accident de la centrale nucléaire de BRUNSWICK
TRES IMPORTANT:

De l’Océan Pacifique à la ville d’Atlanta en Géorgie : un avion se rapproche des Etats-Unis le 23 septembre 2018 et va atterrir près de la centrale de Brunswick (Caroline du Nord) en plein feu atomique (incendie avec de fréquentes petites explosions nucléaires qui augmentent les retombées).

Hasard, une personne possède un compteur Geiger (qui donne sur les images les données en coups par minute : 30 CPM = 0,30 microSievert par heure).

Il faut noter que 0,30 microSievert/h est déjà le double du maximum toléré pour la population.

Il est fort probable que ce soit l’influence de l’altitude et des effets actuels de Fukushima.

Au décollage la radioactivité est de 0.45 microSv/h (on attend 0.30 à bord d’un avion comme le pointe le vidéaste) mais progressivement la radioactivité augmente jusqu’au chiffre très élevé de 14 microSieverts/h à proximité d’Atlanta (il y a une grosse erreur de conversion d’unité à la fin de la vidéo, l’ignorer).

Pour le suivi de la radioactivité aux Etats Unis voir ci-dessous:
PROBLEME MAJEUR:
Depuis mon annonce (hier dimanche 7 octobre 2018) de diffusion de ce texte toutes les balises aux résultats forts ont été éteintes…en tout cas supprimées de la carte !
Sans être parano, on peut même imaginer que ce qui reste est FAUX.
Balises disparues sur la carte des USA
http://netc.com/
Il faut noter que le site nucléaire de l’ancienne usine de BRUNSWICK n’est PAS SIGNALE sur ces relevés cartographiques et qu’il reste peu de balises en Caroline du nord.
Sur la photo suivante, on peut très bien voir le halo rond autour de l’usine à cause de l’émission massive d’énergie qui crée une augmentation de la pression atmosphérique. 
Fumée noire / brune visible au nord de la centrale nucléaire et plus de fumée visible au nord-ouest près de la tornade. 
Il est évident que le magma est train de s’écouler dans la rivière parce qu’il y a BEAUCOUP de vapeur d’eau qui monte et que le cercle n’est pas parfaitement centré sur la centrale.
InkedHALO fusion centrale nucléaire de BRUNSWICK Photo 1_LI
Il y a un centre situé un peu au sud-est de la centrale, ce qui démontre que le centre du magma a bougé. 
C’est exactement ce qui s’est passé à Fukushima où tant de «radioactivité» a été éliminée dans l’océan. 
J’insiste sur le fait que la fumée noire / brune est ce qui compte directement pour la vie humaine et qu’elle s’est rendue sur le continent !
HALO fusion centrale nucléaire de BRUNSWICK Photo 1
 
IMPORTANT:
Un mois après, le site où l’on pouvait trouver ces images est…flouté !
La CENSURE de l’administration TRUMP est passée par là…
https://satellitemaps.nesdis.noaa.gov/arcgis/apps/webappviewer/index.html?id=4da21c3c398946f293e0436fb926702c
Voir le site zerohedge.com également qui disait:
https://www.zerohedge.com/news/2018-09-17/inaccessible-north-carolina-nuclear-plant-declares-unusual-event-during-storm
https://www.zerohedge.com/news/2018-09-11/nuclear-power-plants-risk-direct-hit-hurricane-florence
Les supercriticités (explosions nucléaires dans le cœur du réacteur, provoquant des éclairs dans le ciel) et les retombées permanentes (cendres, les «flocons») sont évidentes ici:
https://twitter.com/HighwayVagabond/status/1041402370658369536
 
Si vous ne comprenez pas ce que sont les éclairs, c’est la lumière émise lors de la fission nucléaire. Comme dans une explosion de bombe atomique. 
Le réacteur serait incontrôlable et ce processus pourrait durer des mois. 
Il y aura toujours un incendie même après que les éclairs ne seront plus visibles à l’œil nu.
À Fukushima, le réacteur était encore en flammes en août 2011. 
Tout cela est dissimulé pour que personne ne puisse comprendre à quoi ressemble une supercriticité.
L’uranium inhalé ou ingéré (le principal contenu des retombées de cendres) est catastrophique et causera de plus en plus de dommages aux organismes vivants au fil du temps, car les produits de désintégration sont plus actifs et destructeurs que l’uranium lui-même.
 
Le réacteur aurait explosé et des flashs auraient été visibles dans le ciel depuis Wilmington, ville proche de la centrale.
On ne note plus aucun résultat sur la ville de Wilmington…
 
Une tragédie de niveau identique à Fukushima serait donc en cours et le gouvernement américain NE DIT RIEN ?
Tiens bizarre…
Pour faire simple, rappelons que le réacteur de BRUNSWICK est du même type que celui de FUKUSHIMA !
L’administration Trump ne voudrait pas que ses citoyens comprennent que les flashs ont été une indication et que le réacteur a été non seulement en feu mais que cela a produit d’immenses séries d’explosions nucléaires ? 
Un cycle permanent serait actif et de supercriticités seraient en train lentement de brûler le contenu du réacteur tout en pulvérisant à chaque explosion plus d’uranium et d’autres actinides dans le ciel.
La preuve évidente est la photo où l’on voit des fumées brunes dans les nuages.
Incendie centrale nucléaire Caroline du nord Photo 2
 
J’aimerais aussi rappeler qu’un un couvre-feu permanent a été décidé à Carolina Beach et à Kure Beach. 
Ce sont les villes les plus proches de la centrale nucléaire. 
Un couvre-feu nocturne plus au nord empêchera les gens de voir les lumières de l’incendie du réacteur…
Fermeture de la route 87 la plus proche de la centrale

Ce sera un long feu, il durera des mois, la zone sera bouclée pour diverses raisons, peut-être des travaux routiers, peut-être autre chose mais ils ne diront PAS la vérité. 

L’incendie de Fukushima, qui a sévi pendant des mois, était presque parfaitement dissimulé aux yeux du public.

Un tel incendie ne peut pas être définitivement éteint, il doit brûler jusqu’au bout… mais personne ne prendra la responsabilité d’évacuer les citoyens afin de dissimuler la tragédie, aussi longtemps que l’administration TRUMP le pourra….

Des indications, pour le moins étranges, proviennent de personnes directement impliquées dans la catastrophe:par exemple, un policier militaire de l’US MARINE CORPS et un Shériff de BRUNSWICK:

John MADDEN 18 septembre 2018

 

InkedFeu depuis 1 semaine centrale nucléaire le 18 septembre 2018_LI

InkedJohn MADDEN ravitaillé par hélicoptère à la centrale nucléaire de BRUNSWICK_LI

 

Policier plan nucléaire Caroline du Nord

Il ne serait d’ailleurs pas étonnant que les « Affaires » du JUGE à la Cour Suprême par rapport à TRUMP soient un LEURRE (réel ou pas) pour que la presse et l’opinion soient attirées UNIQUEMENT par cet événement…afin d’oublier la catastrophe de BRUNSWICK !

InkedCentrale nucléaire de BRUNSWICK 1_LI

 

InkedCentrale nucléaire de BRUNSWICK 2_LI

Je pense aux élections de mi-mandat bientôt par exemple.  

Il faut noter aussi que depuis le 15 septembre 2018, le niveau de radioactivité ambiant augmente d’une manière régulière, générale et importante aux Etats Unis.
C’est pour cela que les mesures réelles ont disparu de la cartographie !
Voir ce lien où désormais RIEN de réel n’est indiqué:
http://netc.com/
Les niveaux sont très certainement au-dessus de ce qui est officiellement précisé.
Signalons aussi que les images satellites du site netc.com ne sont pas actuelles !
Elles datent d’une période avant les cyclones et les ouragans puisque le niveau d’eau près de la centrale nucléaire de BRUNSWICK est à un niveau normal…donc bas !
InkedCentrale nucléaire de BRUNSWICK 2_LI
Incendie centrale nucléaire Caroline du Nord 2
Les relevés varieront très certainement pendant des mois pour un même lieu donné et l’on pourra trouver, d’un endroit à l’autre (même proches), des relevés faibles ou forts ! 
C’est ce que l’on appelle la « contamination en tache de léopard » …constatée après TCHERNOBYL et FUKUSHIMA.
InkedJANESVILLE radioactivité folle 2 octobre 2018_LI
 
Evidemment, les journalistes curieux devraient enquêter in situ…en se protégeant bien évidemment et en ayant CONSTAMMENT un compteur GEIGER avec eux !
InkedCOLORADO SPRINGS radioactivité élevée 2 octobre 2018_LI
Ce qui arrive aux Etats Unis ressemble très fortement à une CATASTROPHE MAJEURE.
Le lobby nucléaire mondial fera TOUT pour TAIRE cette situation car cela pourrait remettre en cause le fonctionnement même
du nucléaire mondial !…
-Quelques exemples de pollution générale dans le pays-
(avant la CENSURE du dimanche 7 octobre 2018
à partir de 13h30)
Nota:
Le comptage est réalisé en CPM (Coups Par Minute).
Le maximum toléré par les instances officielles internationales les plus exigeantes, pour le public, est de 20 CPM…et encore moins pour les femmes enceintes et les foetus !
InkedPORTLAND haute radioactivité_LI
 
InkedSAN DIEGO contaminé USA_LI
InkedSPOKANE est USA contaminé_LI
Ces informations, mon investigation, ne sont pas des FAKE NEWS. 
J’ai toujours été très sérieux depuis 30 années pour traiter les problèmes liés au nucléaire.
Il reste donc des questions…
1/ Pourquoi y a-t-il une contamination générale de TOUS
les Etats-Unis ?
2/ D’où vient l’origine de cette contamination ?
3/ Le lieu de départ est-il le réacteur de l’usine de BRUNSWICK ?
3/ Les systèmes de sécurité de l’usine ont-ils été touchés par la vague d’eau liée à la tempête ?
4/ Pourquoi l’eau est-elle entrée dans l’usine ?
5/ le réacteur a-t-il été touché ?
6/ Le réacteur a-t-il explosé et brûle-t-il désormais et pour combien de temps ? 
7/ Si oui, le réacteur est en feu depuis quelle date ?
8/ Pourquoi l’administration cache-t-elle cette catastrophe ?
9/ Si le réacteur est hors contrôle, pourquoi la population n’a-t-elle pas été évacuée ?
10/ Si j’ai tort, pourquoi y-a-t-il une contamination du pays ?
11/ Pourquoi a-t-on fait disparaître (dimanche 7 octobre 2018 à 13h30) les mesures fortes après mon annonce de diffusion de texte ce jour ?
Une CATASTROPHE supplémentaire
le mercredi 10 octobre 2018
avec l’ouragan MICHAEL ?
Le cyclone MICHAEL pourrait passer au-dessus de la CAROLINE DU NORD
Mercredi 10 octobre 2018 est annoncé le passage d’un autre ouragan sur la FLORIDE et sur les CAROLINE…
C’est la centrale nucléaire de BRUNSWICK qui va aimer !…
InkedRadioactivité à RALEIGH près de BRUNSWICK USA 12 octobre 2018_LI
InkedRadioactivité aux USA COLORADO SPRINGS 11 octobre 2018_LI
InkedRadioactivité aux USA PORTLAND 11 octobre 2018_LI
InkedRadioactivité USA LITTLE ROCK 11 octobre 2018_LI
Des incendies en CALIFORNIE
en septembre 2018
rajoutent une radioactivité
IMPORTANTE:
L’incendie californien est passé sur le site de Santa Suzanna hautement contaminé (radioactivité et chimie) durant des décennies. En 1959 le cœur du réacteur aurait fondu à 30 %. En outre l’incendie brûle la radioactivité libérée par la centrale nucléaire de BRUNSWICK.
TRUMP se TAIT !…
Centre nucléaire de Santa Suzanna CALIFORNIEpng
https://www.indybay.org/newsitems/2018/11/12/18819057.php
Que l’on me démontre que j’ai tort…
Thierry LAMIREAU
Réalisateur du film URANIUM EN LIMOUSIN
-FRANCE-
Nota:
J’ai repris en copier/coller (étant entièrement du même avis) plusieurs passages d’un appel de monsieur Florent PIROT. 
Bien sûr, j’ai aussi rajouté mon analyse et mon investigation sur tout le sujet.
Pour rappel:
1/ http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2015/05/14/exclusivite-uranium-en-limousin-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr-2/
2/ http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2017/12/15/nucleaire-mon-amour-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr/
3/ http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/10/14/le-gouvernement-francais-rajoute-10-ans-aux-centrales-nucleaires-la-catastrophe-majeure-est-donc-certaine-a-lire-de-tres-nombreux-documents-exceptionnels-thierry-lamireau-lesoufflecestmavie-unbl/
Very coarse machine translation
into American:

A DISASTER

NUCLEAR

IN THE UNITED STATES ?

TRUMP ADMINISTRATION

SAYS NOTHING !

 

A nuclear reactor would be in fusion

in the United States since the floods

of September 2018 ?

 

Since the floods in North Carolina, the nuclear reactor at the former BRUNSWICK plant has been reported as OUT OF CONTROL since September 15, 2018.

 

The plant’s protection levels were much lower than the REAL arrival height of the water wave !

See details here:

fichier pdf Documents sur l’accident de la centrale nucléaire de BRUNSWICK

VERY IMPORTANT:

From the Pacific Ocean to the city of Atlanta, Georgia: a plane approaches the United States on 23 September 2018 and will land near the Brunswick power plant in the middle of an atomic fire (a fire with frequent small nuclear explosions that increase the fallout). By chance, a person has a Geiger counter (which gives on the images the data in strokes per minute: 30 CPM = 0.30 microSievert per hour).

It should be noted that 0.30 microSievert/h is already double the maximum tolerated for the population.

It is very likely that this is the influence of the current altitude and effects of Fukushima.

At takeoff the radioactivity is 0.45 microSv/h (0.30 is expected on board an aircraft as the videographer points out) but gradually the radioactivity increases to the very high figure of 14 microSieverts/h near Atlanta (there is a big unit conversion error at the end of the video, ignore it).

For the monitoring of radioactivity in the United States see below:

MAJOR PROBLEM:

Since my announcement (yesterday Sunday, October 7, 2018) of the distribution of this text, all the tags with strong results have been extinguished… in any case removed from the map!

Without being paranoid, we can even imagine that what’s left is FALSE.

Balises disparues sur la carte des USA

http://netc.com/

It should be noted that the nuclear site of the former BRUNSWICK plant is NOT SIGNALED on these mapping surveys and there are few markers in North Carolina  in North Carolina.

In the next picture, we can see the round halo around the plant because of the massive emission of energy that creates an increase in atmospheric pressure.

Black/brown smoke visible north of the nuclear power plant and more smoke visible northwest near the tornado.

It is obvious that the magma is flowing into the river because there is a LOT of water vapour rising and the circle is not perfectly centered on the power plant.

InkedHALO fusion centrale nucléaire de BRUNSWICK Photo 1_LI

There is a centre located a little to the southeast of the plant, which shows that the magma centre has moved.

This is exactly what happened in Fukushima where so much « radioactivity » was eliminated in the ocean.

I insist that black / brown smoke is what counts directly for human life and that it has been to the continent !

HALO fusion centrale nucléaire de BRUNSWICK Photo 1

IMPORTANT:

A month later, the site where these images could be found is…blurry !
The CENSURE of the TRUMP administration has gone through this….

https://satellitemaps.nesdis.noaa.gov/arcgis/apps/webappviewer/index.html?id=4da21c3c398946f293e0436fb926702c

 

See the website zerohedge.com also which said:

https://www.zerohedge.com/news/2018-09-17/inaccessible-north-carolina-nuclear-plant-declares-unusual-event-during-storm

 

Supercriticalities (nuclear explosions in the reactor core, causing lightning flashes in the sky) and permanent fallout (ashes, « flakes ») are evident here:

https://twitter.com/HighwayVagabond/status/1041402370658369536

If you don’t understand what lightning is, it’s the light emitted during nuclear fission. Like an atomic bomb explosion.

The reactor would be out of control and this process could take months.

There will always be a fire even after the lightning strikes are no longer visible to the naked eye.

In Fukushima, the reactor was still on fire in August 2011.

All this is hidden so that no one can understand what supercriticality looks like.

The uranium inhaled or ingested (the main content of ash fallout) is catastrophic and will cause increasing damage to living organisms over time, as decay products are more active and destructive than uranium itself.

The reactor would have exploded and flashes would have been visible in the sky from Wilmington, a town near the plant.

There are no more results on the city of Wilmington….

It should also be noted that the satellite images on the netc.com site are not up to date !
They date from a period before hurricanes since the water level near the BRUNSWICK nuclear power plant is at a normal level…so low !

InkedCentrale nucléaire de BRUNSWICK 2_LI

A tragedy of the same level in Fukushima is therefore underway and the American government DOES NOT SAY NONE ?

Hold on weird….

To put it simply, let us remember that the BRUNSWICK reactor is of the same type as the FUKUSHIMA reactor !

The Trump administration would not want its citizens to understand that the flashes were an indication and that the reactor was not only on fire but that it produced huge series of nuclear explosions?

A permanent cycle would be active and supercriticalities would be slowly burning the reactor contents while spraying more uranium and other actinides into the sky with each explosion.

The obvious proof is the photo where we see brown smoke in the clouds.

Incendie centrale nucléaire Caroline du nord Photo 2

I would also like to remind you that a permanent curfew has been decided in Carolina Beach and Kure Beach.

These are the cities closest to the nuclear power plant.

Fermeture de la route 87 la plus proche de la centrale

A night curfew further north will prevent people from seeing the lights of the reactor fire….

It will be a long fire, it will last for months, the area will be closed for various reasons, maybe road works, maybe something else but they will NOT tell the truth.

The Fukushima fire, which lasted for months, was almost perfectly hidden from the public.

Such a fire cannot be definitively extinguished, it must burn to the end… but no one will take the responsibility to evacuate the citizens in order to hide the tragedy, as long as the TRUMP administration can…

Strange indications come from people directly involved in the disaster: for example, a military police officer from the US MARINE CORPS and a Sheriff from BRUNSWICK:

Policier plan nucléaire Caroline du Nord

InkedJohn MADDEN ravitaillé par hélicoptère à la centrale nucléaire de BRUNSWICK_LI

 

I am thinking of the mid-term elections soon, for example.

It should also be noted that since 15 September 2018, the level of ambient radioactivity has increased steadily, generally and significantly in the United States.

That’s why real measurements have disappeared from the map!

See this link where now NOTHING real is indicated:

http://netc.com/

The levels are most certainly above what is officially specified.

InkedSPOKANE est USA contaminé_LI

The readings will most likely vary over months for the same location and there may be low or high readings from one location to another (even nearby) !

This is called « leopard spot contamination »…observed after CHERNOBYL and FUKUSHIMA.

InkedSAN DIEGO contaminé USA_LI

Obviously, curious journalists should investigate in situ….obviously protecting themselves and having a GEIGER counter CONSTAMENTED with them !

What is happening in the United States looks very much like a MAJOR CATASTROPHY.

The global nuclear lobby will do EVERYTHING to TAKE this situation because it could jeopardize the very functioning of global nuclear energy!….

-Some examples of general pollution in the country -

(before the CENSURE of Sunday, October 7, 2018

from 13h30)

Note:

The counting is done in CPM (Shot Per Minute).

The maximum tolerated by the most demanding international official bodies, for the public, is 20 CPM…and even less for pregnant women and foetuses !

InkedCOLORADO SPRINGS radioactivité élevée 2 octobre 2018_LI

InkedJANESVILLE radioactivité folle 2 octobre 2018_LI

Incendie centrale nucléaire Caroline du Nord 2

This information, my investigation, is not FAKE NEWS.

I have always been very serious about dealing with nuclear issues over the past 30 years.

An additional CATASTROPHE

Wednesday, October 10, 2018

with Hurricane MICHAEL ?

Le cyclone MICHAEL pourrait passer au-dessus de la CAROLINE DU NORD

Wednesday, October 10, 2018 is announced the passage of another hurricane on the FLORIDE and on the CAROLINE…

It’s the BRUNSWICK nuclear power plant

that’s going to like it !…

So there are still questions…

 1/ Why is there general contamination of ALL

the United States ?

2/ Where does the origin of this contamination come from ?

3/ Is the place of departure the reactor of the BRUNSWICK plant ?

3/ Were the plant’s security systems affected by the storm-related water wave ?

4/ Why did the water enter the factory ?

5/ Has the reactor been affected ?

6/ Has the reactor exploded and is it burning now and for how long ?

7/ If so, since when is the reactor on fire ?

8/ Why is the administration hiding this disaster ?

9/ If the reactor is out of control, why hasn’t the population been evacuated ?

10/ If I am wrong, why is there contamination of the country ?

11/ Why were the strong measures removed (Sunday, October 7, 2018 at 1:30 pm) after my text release announcement today ?

InkedCentrale nucléaire de BRUNSWICK 1_LI

InkedCentrale nucléaire de BRUNSWICK 2_LI 

InkedRadioactivité à RALEIGH près de BRUNSWICK USA 12 octobre 2018_LI

InkedRadioactivité aux USA COLORADO SPRINGS 11 octobre 2018_LI

InkedRadioactivité aux USA PORTLAND 11 octobre 2018_LI

InkedRadioactivité USA LITTLE ROCK 11 octobre 2018_LI

Fires in CALIFORNIA

in September 2018

add radioactivity

IMPORTANT:

The Californian fire passed through the highly contaminated Santa Suzanna site (radioactivity and chemistry) for decades. In 1959, the reactor core would have melted to 30%. In addition, the fire burns the radioactivity released by the BRUNSWICK nuclear power plant.
TRUMP does not say NOTHING!…..

Centre nucléaire de Santa Suzanna CALIFORNIEpng

https://www.indybay.org/newsitems/2018/11/12/18819057.php

Let me be shown that I am wrong…

Thierry LAMIREAU

Director of the film URANIUM IN LIMOUSIN

-FRANCE-

Note:

I copied/pasted (being entirely of the same opinion) several passages from a call from Mr Florent PIROT.

Of course, I also added my analysis and investigation on the whole subject.

Lettre ouverte aux écologistes politiques qui voudraient me récupérer (Thierry LAMIREAU/lesoufflecestmavie.unblog.fr)

Lettre ouverte 

aux écologistes politiques

qui voudraient

me récupérer

Le Vrai slogan de MACRON

(Thierry LAMIREAU)

Ayant été contacté récemment par un

groupe d’écologistes qui aime à se définir

comme ayant une « action d’écologistes

politiques » j’ai pensé nécessaire de

communiquer cette « lettre ouverte aux

écologistes politiques ».

J’ai globalement adressé une

réponse très proche de cette lettre ouverte.

Ici, il y aura plus de précisions

(notamment avec des liens

hypertextes)

pour une meilleure compréhension des

lecteurs.

Enfin, par respect pour l’action militante, je ne citerai pas

le nom de l’association qui m’a contacté

pour que « j’intègre

le comité scientifique » (sic).

Je comprends tout ce qu’il se passe chez vous près des horreurs sanitaires de l’ANDRA et j’ai été très touché bien sûr par la dernière vidéo qui présente divers témoignages sur la très mauvaise santé de personnes vivant dans votre région.

Je puis donner, ici ou là, mon avis sur certains dossiers.
J’ai l’expérience militante, intellectuelle et…corporelle par rapport à la contamination radioactive généralisée.
Cependant, je reprendrais le titre d’appel de votre message: « TROP ».
Pour moi, dans ma vie, tout ceci c’est, en effet, TROP !
Si je m’intéresse toujours à tout ce qui touche aux problèmes de Santé Publique (j’écris encore quelques articles pour mon blog, mes comptes Twitter et Facebook), il est clair que la vie réellement militante est finie pour moi comme je vous l’avais écrit auparavant.
TROP c’est TROP pour moi !
Bretagne Août 2009 THIERRY
Faudrait-il aussi signaler que je suis un simple citoyen et pas un « expert ».
Présenter ma personne comme « expert » ferait bien rire les institutionnels je crois.
Cette présentation personnelle ne serait donc pas un avantage pour la cause.
Si l’on veut me définir à l’avenir, merci de préciser que je suis un « RIEN » comme l’a définit le Président MACRON il y a quelque temps.
Oui, je suis fier d’être un « RIEN » mais un RIEN qui pense et réfléchit.
D’ailleurs j’ai récemment suggéré au Président de rajouter un sujet au prochain bac dans la catégorie philosophie:
« Un président de la République peut-il être bête, un simple citoyen peut-il être intelligent ? »
Certes j’ai toujours présenté le ridicule et le mensonge des positions officielles de certains « experts » d’Etat, institutionnels voire d’Associations ou dits « écologistes politiques » patentés:
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2017/12/15/nucleaire-mon-amour-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2017/08/05/le-nucleaire-toujours-laborder-dans-son-ensemble-thierry-lamireau/
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2015/09/29/nucleaire-une-revision-simpose-pour-les-inconscients-qui-pronent-le-50-de-nucleaire-en-france-thierry-lamireau/
http://www.dissident-media.org/infonucleaire/index_sortir.html
Nicolas HULOT aime EDF
Pour moi, la démission de Nicolas HULOT en tant que ministre est le signe visible de l’échec TOTAL de l’écologie politique.
Il y a 30 ans, mes amis regrettés physiciens Bella et Roger BELBEOCH avient déjà souligné ce problème: l’écologie politique est une ERREUR MAJEURE…que je dénonce 30 ans après !
A l’époque, je me souviens même de réunions à PARIS où les BELBEOCH se faisaient INSULTER par les dits « écologistes politiques » de l’époque….et d’ailleurs, lorsque je garde cette même analyse, je me fais insulter voire MENACER par quelques écologistes actuels bien placés politiquement
Cependant, je ne souhaiterais pas me retrouver sur la même liste que certains vu leur SILENCE écrasant et coupable concernant divers sujets comme le traitement sérieux de sujets tels que l’utilisation des armes à l’uranium et autres saloperies chimiques ET radioactives
Copie image plainte au CPI par LAMIREAU Thierry utilisation armes à l'Uranium appauvri
(http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2017/07/03/armes-a-luranium-appauvri-lessentiel-des-infos-thierry-lamireau/), la contamination de l’Europe entière par le Ruthénium 106 et autres contaminants fin 2017 dûs aux explosions sur les sites militaires de KALINOVKA en Ukraine
Carte entière AIEA Ruthénium 106 EUROPE
(http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2018/01/16/ruthenium-106-sur-leurope-une-omerta-bien-orchestree-thierry-lamireau-lesoufflecestmavie-unblog-fr/) ou le traitement sérieux du dossier RADON en France.
Sigle radioactif sur maison MAISON RADIOACTIVE
(http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2016/12/09/gaz-radioactif-radon-en-france-un-probleme-majeur-de-sante-publique-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr/)
Je ne souhaite plus me « faire dévorer » par l’action militante. C’est terminé !
Je crois que j’en ai assez fait ne serait-ce qu’avec mon petit film URANIUM EN LIMOUSIN:
URANIUM en LIMOUSIN
(https://www.youtube.com/watch?v=3ChXzVv1lmk&feature=youtu.be 
Voir aussi pour mon investigation complète ici:
http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2015/05/14/exclusivite-uranium-en-limousin-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr-2/)
…qui, de fait, a induit plusieurs pathologies chez moi à partir de 2001.
Depuis, ma santé s’est améliorée et j’ai choisi une autre direction personnelle de vie: vivre dans le POSITIF.
Cependant, j’écrirai toujours ici ou là pour dénoncer le SILENCE COUPABLE de certains…écologistes compris.
Le MONDE est un VISAGE
Les gens se « réveillent » en prenant conscience subitement que la place du monde du vivant sur la planète est engagée vers une destruction TOTALE…Une prise de conscience qui est réalisée 30 ans TROP TARD.
Présidentielle 2017 MACRON
Pour moi, les réels COUPABLES de cette situation désastreuse ne sont pas les divers pollueurs mais les dits « écologistes » qui ont laissé faire pendant 30 ans pour uniquement obtenir quelques strapontins politiques sur le plan régional, national et international.
Méfions nous
Je le dis directement et clairement.
J’autorise la diffusion de mon message (uniquement dans sa totalité) par toute personne ou organisation.
Bon courage à toutes et tous…surtout les malades.
Cordialement,
Thierry LAMIREAU

GAZ RADIOACTIF RADON…LE SCANDALE DE LA MAISON DE BESSINES. UNE AFFAIRE MAJEURE DE SANTE PUBLIQUE ETOUFFEE EN FRANCE ! (Thierry LAMIREAU/lesoufflecestmavie.unblog.fr)

Gaz radioactif RADON:

Le scandale de la maison de BESSINES

Une affaire MAJEURE

de Santé Publique

étouffée en France !

Les analyses menées dans la maison évacuée à la fin du mois de

mars 2014 à Bessines-sur-Gartempe ont montré des taux de

radioactivité très IMPORTANTS.

L’Agence Régionale de Santé reçoit progressivement les familles

ayant habité ou fréquenté l’habitation pour leur présenter les

conséquences possibles de l’exposition au gaz radioactif Radon.

Bessines-sur-Gartempe (87) : le propriétaire de la maison radioactive demande une contre-expertise

Thierry Jusiak est aujourd’hui très inquiet depuis la mise sous surveillance de sa maison il y a quelques semaines pour cause de radioactivité et il a décidé de prendre un avocat.

Le 26 mars 2014, les habitants de la maison avaient du être évacués. Ils vivaient dans cette habitation depuis 17 ans. La mère de famille était assistante maternelle à son domicile depuis 14 ans. Thierry Jusiak, son épouse  ainsi que la vingtaine d’enfants accueillis au sein du foyer ont du subir des examens médicaux. Depuis ce lundi 19 mai, l’Agence régionale de santé du Limousin a commencé à convoquer chacune des familles. C’est au terme de ces nouveaux entretiens que l’on connaîtra les résultats définitifs des analyses. Mais certains chiffres ont déjà été révélés.

Demande de contre-expertise

Thierry Jusiak, pour sa part, estime que les délais de communication des résultats sont trop longs et il a mandaté une avocate de Limoges pour demander une contre-expertise médicale.

Christian BELINGARD

limousin.france3.fr

Intervenants:
Thierry Jusak, propriétaire de la maison radioactive
Catherine Deblomac, directeur adjoint de la santé publique à l’Agence Régionale de Santé du Limousin
Maître Hélène Charlotte Karoutsos, avocate de la famille Jusiak

Concentration élevée de radon dans une maison à Bessines : l’IRSN publie son rapport d’expertise

L’IRSN publie son rapport d’évaluation des risques sanitaires des occupants d’une maison construite sur des résidus de traitement de minerais d’uranium à Bessines-sur-Gartempe (Haute-Vienne), à 35 km au nord de Limoges.

 En mars 2014, des concentrations anormalement élevées de radon, un gaz radioactif d’origine naturel issu de la désintégration du minerai d’uranium présents dans des roches telles que le granite, ont été détectés dans une maison de Bessines-sur-Gartempe (Haute-Vienne) construite sur des résidus de traitement de minerais d’uranium.

A la demande des pouvoirs publics, l’IRSN a été chargé d’évaluer la situation radiologique de la maison et  les risques sanitaires pour les familles successives qui y ont logé et les enfants qui ont été gardés.

Pour réaliser cette mission, l’Institut a dépêché sur place plusieurs équipes et mobilisé ses moyens techniques (laboratoire mobile d’anthroporadiométrie, véhicule laboratoire de caractérisation de prélèvements et de mesure des rayonnements ionisants et laboratoire d’analyses médicales radiotoxicologiques).

Expertise radiologique de la maison

La concentration de radon mesurée dans les différentes pièces de la maison est exceptionnelle :

A partir de mesures réalisées sur plusieurs jours, des concentrations représentatives de radon dans les différents lieux de vie de la maison ont été estimées ; elles varient de 8 500 Bq/m3 dans la cuisine en journée à 18 700 Bq/m3 dans le séjour la nuit, soit des valeurs environ 50 fois plus élevées que celles que l’on trouve en Haute-Vienne.

Ces niveaux dépassent très largement la recommandation des organismes sanitaires français et internationaux de situer la concentration de radon en-dessous de 300 Bq/m3 dans les bâtiments existants.

Analyse du risque sanitaire

L’expertise réalisée a montré que l’inhalation de radon a constitué la voie essentielle d’exposition des occupants de la maison. Les analyses biologiques ont, par ailleurs, confirmé l’absence d’une contamination par inhalation ou ingestion de radium.

Classé cancérigène pulmonaire par l’Organisation mondiale de la santé, le radon est une cause de cancer du poumon avérée en cas d’inhalation régulière et sur une longue durée. Le risque de cancer du poumon augmente avec l’exposition cumulée au radon (quantité totale inhalée :  concentration x temps passé à l’intérieur de la maison).

Dans la maison de Bessines-sur-Gartempe, les évaluations montrent une diversité de situations :

  • Pour les adultes ayant habité pendant une longue durée dans la maison (typiquement plus de 10 ans), la probabilité de cancer du poumon est comparable à celui d’un fumeur régulier.
  • Pour les enfants en garde ou en nourrice dans la maison, l’augmentation de la probabilité de décès par cancer du poumon est nettement plus faible et si l’on fait l’hypothèse, comme pour l’adulte, d’une décroissance du risque au-delà de 30 ans après la fin de l’exposition, l’augmentation de risque n’est plus significative.

Recommandations de l’IRSN

Pour ne pas augmenter le risque de cancer du poumon, l’IRSN a recommandé à chaque personne ayant occupé la maison :

  • éviter tout  tabagisme – première cause de cancer du poumon – compte tenu des effets combinés du radon et du tabac ;
  • éviter toute exposition excessive au radon à l’avenir ;
  • et de manière générale, éviter l’exposition respiratoire à des composés irritants ou à des toxiques.

L’IRSN a souhaité que chaque personne concernée informe son médecin référent de son exposition au radon et de l’estimation de risque associé pour sa santé.

Le groupe d’experts, réuni par l’Institut National du Cancer, préconise également un suivi médical éventuel adapté, fonction du niveau de risque relatif vie entière de cancer du poumon associé à l’exposition au radon.

Exposition à une concentration élevée de radon dans une maison de Bessines-sur-Gartempe : avis d’experts

En réponse à la saisine de la Direction Générale de la Santé, l’INCa a réuni un groupe d’experts, le 30 avril, pour formuler des « propositions de protocoles de suivi médical pour les personnes exposées de manière prolongée à une concentration élevée de radon dans l’air dans une maison individuelle de Bessines-sur-Gartempe, construite sur des stériles et résidus de minerais d’uranium ».

(02/06/2014)

Le groupe d’experts s’est appuyé sur les estimations de l’exposition cumulée au radon et les estimations des risques induits pour les personnes de la maison de Bessines-sur-Gartempe (Haute-Vienne) réalisées par l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN), sur la littérature existante et sur leurs propres expertises.

Le groupe d’experts souligne que son avis ne peut s’appliquer qu’aux habitants permanents et enfants accueillis à domicile dans la maison de Bessines-sur-Gartempe et que, de ce fait, il ne devrait pas être appliqué en l’état à d’autres situations d’exposition au radon. Cet avis constitue un outil d’aide à la décision pour les professionnels de santé devant prendre en charge les personnes exposées dans cette maison.

 

 Haute-Vienne :

La maison contaminée au radon sera détruite

Blandine Le Cain / Le FIGARO.fr

La maison de Bessines-sur-Gartempes, construite sur des sables issus du traitement de l'uranium, va être détruite.

 L’habitation, où des enfants étaient gardés depuis 2000, avait été évacuée en mars en raison d’une teneur en gaz radioactif très importante. D’autres logements pourraient être concernés par la radioactivité.

L’affaire avait fait grand bruit: une maison dans laquelle des enfants étaient gardés avait dû être évacuée, fin mars, en raison d’une teneur trop forte en radon. Ce gaz radioactif, potentiellement dangereux car cancérigène, avait été détecté par la société Areva dans le cadre de contrôles sur les sites d’anciennes mines d’uranium, nombreux dans la région. Évacuée, la maison doit désormais être détruite, rapporteFrance 3 Limousin. Mais après elle, plusieurs autres sites pourraient être concernés par un taux de radioactivité trop important.

Sylvie et Thierry Jusiak s’étaient installés en 1997 dans leur maison de 100 m² à Bessines-sur-Gartempes, dans la Haute-Vienne. Assistante maternelle, Sylvie avait accueilli des enfants de 2000 à 2014 dans la bâtisse. Au mois de mars, Areva leur a imposé de quitter la demeure après des analyses, menées dans le cadre d’une mission de «recensement des stériles miniers» imposée par la circulaire Borloo en 2009. Lesrelevés de l’IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire) ont montré que les concentrations de radon y variaient de 8500 becquerels/m³ (l’unité utilisée pour mesurer la radioactivité) dans la cuisine en journée, à 18.700 Bq/m³ dans le séjour la nuit. Soit des valeurs environ 50 fois plus élevées que celles que l’on trouve en Haute-Vienne.

Areva a annoncé la décision de détruire la maison lors d’une réunion de commission de suivi des sites organisée lundi. Plusieurs sites, pour beaucoup situés dans le Limousin, ont été construits à l’aide de stériles d’uranium. Ces déchets issus des anciennes mines d’uranium constituaient un matériau bon marché et abondant dans les années 1960. Pas assez riches en uranium pour être exploités, ils conservent néanmoins un taux de radioactivité au-dessus des seuils acceptables.

Situation «très particulière»

Areva souligne cependant auprès du Figaro une situation «très exceptionnelle» concernant la maison de Bessines-sur-Gartempes. L’entreprise assure n’avoir pas constaté de cas identique, précisant que l’habitation est construite sur «des sables issus du traitement de l’uranium», un matériau «plus radioactif» que les stériles. Cette caractéristique se conjugue avec l’absence de ventilation suffisante dans la maison. D’autres sites construits avec des stériles uranifères ont été identifiés par ces mêmes analyses, tels que des parkings, garage ou digue. Une nouvelle commission de suivi est prévue en septembre.

En Corrèze, un couple de Hollandais entendrait cependant porter plainte contre Areva. Des mesures effectuées sur leur maison avec l’aide d’une association locale indiqueraient des taux bien plus élevés que le seuil normal. Un site «déjà analysé» après le signalement du couple, fin 2011, rétorque-t-on chez Areva, on l’on s’étonne d’une volonté d’action en justice. La société et estime avoir «fait le nécessaire» en faisant analyser les niveaux de radioactivité dans la maison et en recherchant la provenance des roches. Les matériaux utilisés, issus de la carrière voisine, ne seraient «pas des stériles miniers d’uranium et la responsabilité d’Areva n’est donc pas engagée». Les roches auraient été prélevées de manière illégale par une entreprise de maçonnerie dans les années 1960.

http://www.lefigaro.fr

 

 

 

Publié dans : REFLEXIONS PERSONNELLES | le 15 mai, 2018 |Pas de Commentaires »

On a dit Salvador DALI ? (Thierry LAMIREAU/lesoufflecestmavie.unblog.fr)

On a dit

Salvador DALI ?

Pochette entière Je suis Fou de DALI

 Comme dirait l’autre: chers auditeurs…Bonjour !

J’ai choisi de vous offrir une rareté dans le domaine culturel et des archives sonores.

En fouillant dans mes nombreux documents, j’ai retrouvé un 33T intitulé « Je suis fou de DALI ».

pochette 33T Je suis fou de Dali

Et cela a fait remonter en moi des souvenirs d’enfance où j’allais avec mes parents en Catalogne et notamment à Cadaques pour visiter la maison du Maître Salvador DALI.

On peut trouver ce disque sur des sites spécialisés pour la modique somme de 20 euros ce qui n’empêche pas certaines Galeries d’art de le proposer pour 200 euros !
Cet enregistrement a été édité le 1er janvier 1975 par, à l’époque, Sonopresse et JDF.

L’interview avait été réalisée par François DEGUELT et le sulfureux imprésario de DALI, Simon WAJNTROB qui a été, également pendant un temps, le producteur du chanteur Mike BRANT chez Polydor…

NAGRA III

La prise de son a été réalisée avec un NAGRA III.

Le son d’origine du 33T n’est pas bon comme on pourra le constater dans l’exemple cité dans le mixage…

Lorsque je reprends un vieil enregistrement j’ai l’habitude de garder quelques bruits du disque. Mais ici, j’ai volontairement fait le choix de tout enlever et de redonner une dynamique, une clarté et une présence à la voix de DALI. 

Je suis fou de DALI 33T pochette

Ici la voix a toute son importance et sa puissance.

Donc, à part cette présentation et ma désannonce finale, j’ai choisi de ne laisser que la parole du Maître. 

Pour le montage j’ai enlevé les bruits parasites et j’ai essayé de ne pas trop changer le rythme du débit de DALI.
J’ai simplement refait la présentation des thèmes abordés par DALI avec ma voix.

Rappelons que je ne suis qu’un amateur, donc non professionnel du son.

Mon travail est donc très subjectif.

Ce moment sonore est, à mes yeux, exceptionnel et révélateur du charisme de l’artiste et d’une certaine clairvoyance sur le passé, le présent et…le futur.

Table de mixage perso

Montage, voix off, mixage, prise de sons à l’extérieur:

Thierry LAMIREAU

Pour l’écoute de mon mixage c’est ici:

https://soundcloud.com/lamireau-thierry/on-a-dit-salvador-dali

Travail effectué le 17 mars 2018 à mon domicile.

Nucléaire et déchets radioactifs: un problème MAJEUR pour la survie du monde du vivant (Thierry LAMIREAU/lesoufflecestmavie.unblog.fr)

Nucléaire et déchets

radioactifs:

un problème MAJEUR

pour la survie

du monde du vivant

Sigle de la RADIOACTIVITE

Alors que certains se posent des questions en 2018 sur le stockage des déchets radioactifs et que le projet d’enfouissement à BURE apparaît de plus en plus sur la scène médiatique, j’ai pensé à vous proposer des enregistrements personnels inédits réalisés avec mon fidèle NAGRA III, un certain dimanche 4 septembre 1988 sur le site de LARGEASSE NEUVY BOUIN dans les Deux-Sèvres en France.
C’était, à l’époque, la Journée Nationale contre l’enfouissement des déchets radioactifs.

C’était deux ans après la catastrophe nucléaire de TCHERNOBYL.

Pour les jeunes auditeurs ce sera une réelle découverte et pour les plus anciens ce sera l’occasion de réentendre les interventions de spécialistes et de militants.

Certains sont, depuis, décédés mais leur parole reste bien présente comme on pourra le constater.

Personnes enregistrées:

Jean CARLIER, journaliste à RTL et membre du JENE (Journalistes Ecrivains pour la Nature et l’Ecologie).

Le professeur Jack BEGHIN, radiologue.

Monique et Raymond SENE, physiciens, membres du GSIEN (Groupement de Scientifiques pour l’Information sur l’Energie Nucléaire).

Militants espagnols de la Coordination Antinucléaire du bas DUERO.

Robert BAUDOUIN (CIAD), Gérard CLERGEAU (GRANIT), associations contre l’enfouissement des déchets nucléaires.

Michèle GRANIER (ADEMAU, Association des Monts d’AURIAT en Creuse).

Christian PENICAUD (ALV, Association des Amis du Limousin Vert).

Je pose aussi quelques questions au micro.

Matériel de reportage:

NAGRA III, microphone LEM DO21B

NAGRA III

Micros LEM DO21B

Prise de sons, montage, voix off, mixage, illustration sonore:
Votre serviteur Thierry LAMIREAU

Travail final, de modeste amateur mais néanmoins passionné, effectué à mon domicile lundi 26 février 2018.

Lien de mon compte SOUNDCLOUD

pour l’écoute de mon reportage:

https://soundcloud.com/lamireau-thierry/nucleaire-et-dechets-radioactifs-un-probleme-majeur-pour-la-survie-du-monde-du-vivant

Des INFOS sur le nucléaire

TCHERNOBYL / FUKUSHIMA:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2017/08/05/le-nucleaire-toujours-laborder-dans-son-ensemble-thierry-lamireau/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2018/01/16/ruthenium-106-sur-leurope-une-omerta-bien-orchestree-thierry-lamireau-lesoufflecestmavie-unblog-fr/

Bonne découverte.

CARPE DIEM

Thierry LAMIREAU

COMMENT MOURIR SCANDALEUSEMENT DANS L’OMERTA D’UN EHPAD (Thierry LAMIREAU)

COMMENT MOURIR

SCANDALEUSEMENT

DANS L’OMERTA

D’UN EHPAD

CM140415-102833001

(Photo personnelle)

La période est à la description de scandales liés à la maltraitance et aux manques de moyens dans les hôpitaux et les EHPAD ?

Voyons ce qu’il s’est donc passé un certain mois de janvier 2015 à l’EHPAD de RUMILLY en Haute-Savoie…

Ce n’est pas beau du tout, c’est même l’exemple type de destruction de la dignité humaine et de maltraitance.

Et là, il ne faudrait pas se tromper d’objectif. Je n’en veux pas à la personne qui a déclenché cette catastrophe.

J’en veux surtout à l’institution et au « système » (comme l’on dit souvent) mis en place par l’Etat français et les ministères responsables de ces terribles destructions du citoyen…en silence.

Avertissement:

J’ai très longtemps hésité à diffuser ce témoignage mais je savais qu’un jour je le ferai…ne serait-ce qu’en mémoire de ma mère.

J’ai longuement réfléchi pour savoir si j’allais mettre le plus terrible c’est-à-dire une photo et des enregistrements.

Je pense que, malgré tout, je devais le faire…

Considérant ce qu’il se passe en ce moment dans tous les EHPAD de France, c’était le moment qu’il fallait choisir…

Une négligence

liée à

l’institution

Voici, à travers le PDF ci-dessous (fautes comprises !), l’histoire terriblement banale de ma pauvre maman.

Un PDF qui présente ma plainte auprès du procureur de la République de l’époque près du Tribunal de Grande Instance d’ANNECY.

Une « banalité » que l’on doit retrouver dans tant d’EHPAD…pour gagner quelques postes budgétaires sûrement.

Société « de merde » !

fichier pdf Courrier au Procureur Affaire Mme LAMIREAU

La réponse de l’institution

EHPAD

fichier pdf Réponse EHPAD RUMILLY Affaire Mme LAMIREAU

Le classement sans suite

du procureur 

de la République

fichier pdf Classement sans suite Procureur Affaire Mme LAMIREAU

Il est donc clair que mourir est un « classement sans suite »…

Sauf erreur de ma part, le procureur est désormais à Clermont-Ferrand et a été remplacé par une femme à ANNECY.

Pourquoi un classement

de l’affaire ?

Très simple. Des locaux neufs pour des malades « alzheimer » ont été construits à côté de l’EHPAD de RUMILLY vers cette période.

L’EHPAD dépend de la Direction de l’hôpital très récent créé à côté.

Il est donc évident qu’il aurait été du plus mauvais goût d’amener de telles « vagues » en direction d’une structure si « moderne »

En outre devinez qui se trouve dans le Conseil d’Administration de l’hôpital.

Donc, « classement sans suite ».

Le déroulement des événements

par les enregistrements

Pourquoi des enregistrements ? Dès que l’on me téléphone tout est enregistré automatiquement…Je garde ou pas ensuite.

Et puis , malgré la douleur, je me suis dit qu’il fallait enregistrer ce qui serait peut-être une preuve de souffrance de la part de ma pauvre maman.

J’avais donc posé mon téléphone, en fonction enregistrement, sur une table de la chambre.

J’ai bien évidemment tout archivé en me disant « au cas où ».

Réécouter ces moments sonores maintenant sont très durs pour moi mais mon témoignage et celui de ma mère où elle se bat contre la misère humaine avec ses derniers instants sont là pour parler de tous ces pauvres gens qui meurent en silence et dans l’oubli d’un EHPAD.

Les relations par téléphone

avec l’administration

1/ Appel du docteur PRATO (EHPAD RUMILLY) pour m’annoncer que ma mère a une jambe cassée:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/files/2018/01/appel-docteur-prato-jambe-cassee-de-lamireau-g-faute-grave-de-letablissement-6-janvier-2015.mp3

2/ Appel d’une infirmière de l’EHPAD pour m’indiquer que ma mère part aux urgences de l’hôpital d’ANNECY:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/files/2018/01/appel-infirmiere-lamireau-g-part-aux-urgences-annecy-probleme-respiratoire-7-janvier-2015.mp3

3/ Appel du docteur PRATO pour m’annoncer le retour de ma mère des urgences d’ANNECY:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/files/2018/01/appel-docteur-prato-apres-retour-des-urgences-dannecy-de-lamireau-g-8-janvier-2015.mp3

4/ J’appelle les urgences de l’hôpital d’ANNECY pour avoir leur avis:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/files/2018/01/appel-aux-urgences-dannecy-pour-prendre-nouvelles-lamireau-g-8-janvier-2015-2.mp3

5/ J’appelle les urgences de l’hôpital d’ANNECY pour prendre des renseignements sur le transport entre ANNECY et RUMILLY et sur les différences d’interprétation des médecins:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/files/2018/01/appel-aux-urgences-dannecy-pour-plus-dinfos-transport-annecy-rumilly-10-janvier-2015.mp3

Les derniers instants

de conscience de ma mère

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/files/2018/01/sons-derniers-instants-de-conscience-de-lamireau-ginette-lundi-12-janvier-2015-deuxieme-partie.mp3

Les derniers souffles

d’une vie

en EHPAD

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/files/2018/01/sons-fin-de-vie-de-lamireau-ginette-lundi-12-janvier-2015-1ere-partie.mp3

InkedGinette LAMIREAUpng_LI

Voilà, c’est fini.

Regarder les photos de toute une vie de sa pauvre maman sur les murs d’une chambre d’EHPAD et « crier sa haine » à six heures du matin contre une institution qui a contribué à la mort de sa mère en une semaine…puis être obligé d’affronter deux « mafieux » des Pompes Funèbres à 9h15 qui veulent te refiler pour 900 euros de plus de prestation alors que tu arrives avec les photocopies du contrat déjà payé à l’avance par ma mère !…Tu les menaces d’aller chez les flics pour qu’ils arrêtent.

Là, tu maudis la terre entière !

En guise de conclusion

Que l’on ne se trompe pas.

Seul le mouvement #BalanceTonEHPAD m’a décidé à témoigner.

Sinon tout serait resté uniquement dans ma mémoire. Mon but n’est pas la vengeance.

Il est de « donner une parole » parmi tant d’autres sur ce qui est imposé par des institutions pour détruire la dignité humaine du citoyen, aussi bien chez les « résidents » que parmi le personnel des établissements qui doit aussi subir des horreurs…en silence là aussi.

Le plus terrible est de recevoir une telle violence dans un silence très destructeur car cela concerne la personne âgée comme la famille…mais là, pour la famille, j’ai dû gérer seul dans l’urgence.

En réfléchissant, je me dis que les deux mots à retenir dans ces histoires très particulières sont « destruction » et « silence ».

Enfin, ayons conscience qu’il y a pire: des êtres (dont des enfants) qui essayent de survivre dehors, d’autres qui quittent leur pays pour se noyer dans la mer, des civils tués ou blessés à vie par des bombardements, des populations entières décimées pour tant d’autres raisons afin de satisfaire quelques pourcentages de privilégiés….

A la mémoire de Ginette LAMIREAU.

Thierry LAMIREAU

RUTHENIUM 106 SUR L’EUROPE: UNE OMERTA BIEN ORCHESTREE ? (Thierry LAMIREAU / lesoufflecestmavie.unblog.fr)

RUTHENIUM 106

sur l’EUROPE :

Une OMERTA

bien orchestrée ?

UA UKRAINE

(Photo: capture d’écran de la vidéo du sujet ci-dessous) 

Ce texte reflète une investigation personnelle très complexe et difficile.

Plus j’ai trouvé des informations plus les ennuis divers sont apparus.

C’est une sorte d’aventure, une « histoire à tiroirs ». 

J’ose dire que c’est une histoire « de poupées russes » ?

Plus l’on cherche, plus l’on découvre.

Et ce que l’on trouve n’est pas beau du tout…

Chacun souhaite laisser sa trace, son influence.

Nous rencontrons des Etats, de l’est et de l’ouest, des institutions aux actions et aux intérêts souvent contradictoires.

C’est une GUERRE, économique, politique, culturelle, sociale.

Les enjeux sont primordiaux car ils induisent des coûts, financiers, humains.

Tout n’est que manipulation du camp adverse.

Bref, c’est assez horrible à découvrir en tant que citoyen.

Mon document est une sorte de « trace de vie » car je ne suis pas un professionnel de l’écriture ni un journaliste d’investigation.

Ce texte est parfois ardu mais souhaite malgré tout rester à la portée de tous.

Laissez-vous donc porter par ces découvertes…

Une évidence :

 Le potentiel militaire de l’Ukraine

est sous-estimé

L’Ukraine a renforcé son armée en profitant de l’aide américaine et a reçu des armes létales très « modernes » de plusieurs autres pays.

Elle a même appris à fabriquer des armes similaires grâce aux technologies étrangères a dit Monsieur KHISSAMOV, rédacteur en chef adjoint du site ukrainien Strana.ua https://strana.ua/, et qui a longtemps présidé l’ONG ukrainienne de moyennes entreprises Club des Réformateurs.

Et ce ne sont pas des menaces en l’air comme le montre notamment la déclaration faite le 16 octobre 2017 par l’un des représentants républicains au Congrès américain, Will HURD.

Selon lui, « le Congrès a voté une aide militaire à Israël et à l’Ukraine qui a prévu 50 millions de dollars pour les armes létales ».

Par ailleurs les États-Unis, qui ont débloqué 600 millions de dollars (512,7 millions d’euros)  en trois ans pour leur programme d’assistance militaire à l’Ukraine, continuent à former les militaires de ce pays…

Selon les données officielles, Washington ne fournit pas d’armes offensives à Kiev.

Les Etats-Unis ont donc livré des armes létales à l’Ukraine en violation de leur propre embargo !

Selon le site SOUTH FRONT, l’Ukraine a signé un accord avec la société AIRTRONIC USA sur l’achat de 100 lance-roquettes antichar PSRL-1 pour 554.573 dollars.

Contrat armes pour UKRAINE

(Photo: document pour la signature de 100 lance-roquettes antichar PSRL-1)

Les Etats-Unis ont donc fourni en 2014 des armes à « micro fission » (voir plus loin dans mon article) lors du début de la guerre du DONBASS...

RUTHENIUM 106 sur L’Europe ?

FASTOCHE !

« C ‘est l’incendie du dépôt d’armement ukrainien de KALINOVKA le soir du 26 septembre 2017″, me dit un correspondant (Pier CAMPGUILHEM / sud de la France) un peu excédé qui me donne un lien de vidéo.

Une vidéo mise en ligne par un certain Evgen ZAGORODNIY: 

https://youtu.be/2Y5W5iqUL58

Tel que rapporté par l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) le 9 novembre 2017, « un nuage de pollution radioactive a survolé l’Europe ces dernières semaines ». 

« Il est apparu très probablement fin septembre »

L’IRSN a mesuré des teneurs élevées en ruthénium 106, un nucléide radioactif qui ne se produit pas naturellement ou très peu à l’état natif sous forme de métal nommé ruthénium natif contenant souvent de l’iridium. 

L’IRSN estime que « la quantité de ruthénium 106 libérée était importante, entre 100 et 300 teraBecquerels ». 

Selon l’IRSN, « il n’y a eu aucun impact sur la santé humaine ou dans l’environnement en Europe »…comme d’hab’ quoi !

http://www.irsn.fr/FR/Actualites_presse/Actualites/Pages/20171109_Detection-Ruthenium-106-en-france-et-en-europe-resultat-des-investigations-de-l-IRSN.aspx#.Wly5DqjiZPY

L’annonce n’est que la confirmation des premiers avertissements des autorités allemandes, italiennes et autrichiennes publiées le 29 septembre 2017. 

L’Office Fédéral Allemand de protection contre les radiations (BfS) a d’ailleurs publié une déclaration plus complète le 3 octobre 2017. 

L’IRSN français avait également publié une première étude à l’époque. Son annonce du 9 novembre 2017 a été le résultat d’une enquête approfondie qui a recueilli des données de plus de 20 pays européens avant de publier ses données. 

Le BfS allemand a désigné Southern Ural comme une source probable d’émissions de rayonnement. La société nucléaire russe et l’organisme de réglementation Rosatom ont rejeté cette supposition.

L’incertitude qui suit alimente diverses théories sur les forums Internet et les réseaux sociaux. 

L’expert en énergie ukrainien Mikhaylo Honchar va jusqu’à prétendre que la source du Ruthenium 106 était un essai raté d’une arme nucléaire non conventionnelle. 

Il cite « l’une de ses sources en Russie » comme affirmant « qu’un test a mal tourné soit sur l’un des sites nucléaires ou sur des bases militaires ». 

Mikhaylo Gonchar estime que le test portait sur un « générateur radioactif à vie courte », c’est-à-dire un nouveau type d’arme non conventionnelle.  »

Il ne peut pas être identifié comme une arme de destruction massive, contrairement aux têtes nucléaires classiques ». 

Une telle hypothèse ne peut être confirmée ni partagée avec d’autres experts et reste très fortement improbable et participe évidemment à la désinformation générale car plus il y aura d’informations plus la réalité sera « noyée » dans la masse des documents parus.

Quelle que soit la source du nuage de Ruthenium-106, l’IRSN français a déclaré clairement que « si un accident de cette ampleur s’était produit en France, il aurait fallu évacuer ou abriter des personnes dans un rayon de quelques kilomètres autour du site de l’accident » . Or il n’y a eu aucun signe d’évacuation de groupes de population ni en Russie ni au Kazakhstan.

« Les conséquences d’un accident de cette ampleur en France auraient nécessité localement de mettre en œuvre des mesures de protection des populations sur un rayon de l’ordre de quelques kilomètres autour du lieu de rejet.

Dans la logique des normes européennes, le niveau de radioactivité produit par cet incident aurait produit un dépassement des seuils maximaux de contamination des denrées alimentaires sur des distances de l’ordre de quelques dizaines de kilomètres autour du point de rejet » dit encore l’IRSN.

La CRIIRAD reste prudente et indique que:

« Le rejet de cet incident est 375 000 fois supérieure au rejet annuel maximal autorisé de la centrale nucléaire de Cruas (Ardèche) ».

La CRIIRAD estime « qu’une fois le produit retombé sur le sol sur le couvert végétal, il peut induire une contamination durable ».

http://balises.criirad.org/pdf/CP_CRIIRAD_171005_Ru106_Europe.pdf

http://balises.criirad.org/pdf/cp_criirad_17-11-10_radioactivite_%20ru106.pdf

Revenir à l’incendie et aux explosions

du dépôt d’armement Ukrainien

de KALINOVKA

le soir du 26 septembre 2017

Explosion arsenal ukrainien KALINOVKA

(Photo tirée de l’article original du journaliste Yourii BUTUSOV 

Explosions sur le site d’armement ukrainien de KALINOVKA)

A travers toute cette littérature, il existe un fait: 

Le soir du 26 septembre 2017, le dépôt d’armement Ukrainien de KALINOVKA a été envahi par un incendie MAJEUR et par de très nombreuses et très fortes explosions.

Revoyons la vidéo:

https://youtu.be/2Y5W5iqUL58

Et si l’on cherche (beaucoup !) sur internet l’on trouve un article de presse ukrainien pour obtenir des informations supplémentaires (non données par les organismes officiels européens et par la presse) qui vont dans le sens d’une argumentation en faveur du ruthénium 106 provenant du site de KALINOVKA:

https://dt.ua/internal/katastrofa-v-kalinivci-vibuh-yakogo-chekali-255575_.html

 Que lit-on dans  l’article écrit

par le journaliste ukrainien

Yurii BUTUSOV ?

Yurii BUTUSOV

(Photo: le journaliste ukrainien Yourii BUTUSOV)

Nota:

J’ai arrangé la traduction automatique pour rester dans un français plus lisible. Ce n’est donc pas une traduction professionnelle.

J’ai supprimé des passages trop éloignés de notre sujet.

« La catastrophe de Kalinovka:

une explosion attendue »

 « Le 27 septembre à 22h00, au 48e Arsenal Arsenal dans la ville de Kalinovka, dans la région de Vinnytsia, des bombes ont détruit des dizaines de milliers de tonnes d’obus dans l’un des plus importants dépôts de munitions d’Ukraine. 

Cette catastrophe est devenue la troisième explosion de munitions en 2017 et la sixième tentative de destruction des dépôts de munitions au cours des trois dernières années de la guerre.

La valeur du 48e arsenal

et l’évaluation des pertes

Le 48e arsenal des forces armées est situé dans une zone densément peuplée de la ville de  KALINOVKA

KALINOVKA, située à 30 km de VINNITSA, est entourée de villages et de maisons privées de tous les côtés. L’Arsenal faisait partie des trois plus grandes installations de stockage de munitions en Ukraine, avec Balaklia à KHARKIV et Tsvetokha dans les régions de KHMELNYTSKY. 

Il faut se souvenir de BALAKLIA qui a été presque complètement détruite en mars 2017.

https://youtu.be/Dd14K6FIJwA

Selon la déclaration du ministre de la Défense Stepan Poltorak , environ 83 000 tonnes de munitions ont été stockées à KALINOVKA.

Selon les données officielles du ministère de la Défense, environ 30% des munitions ont été détruites. Cependant, le 29 septembre 2017, le ministère de la Défense a fourni des informations à l’administration présidentielle sur la destruction de plus d’obus. 

Actuellement, il est déclaré une destruction de 32 mille tonnes d’obus dont 21 mille tonnes  au format 125 mm.

Le Secrétaire du Comité Suprême à la Sécurité et à la défense, John VINNIK,  membre de la Commission d’Etat sur le Contrôle des Exportations d’Armements, citant ses sources au sein du ministère de la Défense, a déclaré que les pertes réelles de la catastrophe à KALINOVKA sont de 40 tonnes de munitions.

Les pertes sont très importantes

A titre de comparaison: pendant quatre années de la guerre (2014-2017) l’arsenal de KALINOVKA a livré environ 24 000 tonnes de munitions au front et à l’entraînement au combat de l’armée. C’est-à-dire que, même avec des estimations minimales, les dommages causés par l’explosion dépassent l’approvisionnement total en obus et en mines de l’arsenal pendant les quatre années de la guerre. 

Ceci est un chiffre énorme !

La désinformation

du ministère de la Défense

Le ministère de la Défense a indiqué que « rien n’a été grave puisque ces obus devaient être détruits et ne constituaient pas une valeur réelle ».

Cette information est complètement fausse et discrédite l’Etat

Il est honteux que des personnalités de l’Etat donnent de telles affirmations trompeuses à la population parce que l’adversaire Russe est bien conscient de la situation sur les sites de stockage ouverts et dispose d’informations sur la liste des produits stockés.

Les munitions ont, au contraire, une valeur énorme car il n’y a pas de nouveaux obus en Ukraine. En raison du coût élevé des munitions il n’y a presque pas d’achats à l’étranger. 

En Ukraine, la pratique fréquente est la réparation et l’élimination des vieux obus et des mines.

L’Ukraine réapprovisionne le budget de l’État avec la vente d’obus inertes destinés à l’exportation – sous contrat officiel contrôlé par les alliés occidentaux – ce qui génère des recettes importantes pour le budget de l’État et notamment destiné au ministère de la Défense.

Selon des sources DT.UA, les pertes dans l’entrepôt de KALINOVKA sont des obus de chars de 125 mm, 122 mm, des roquettes MLRS BM-21 « Grad »,  82 mines et des mortiers de 120 mm. Des centaines de milliers d’obus de ce type ont été détruits – les plus demandés dans l’armée. 

Il n’y avait pas de plans pour détruire ces obus, ils étaient soit prêts à l’emploi, soit sujets à réparation.

Les réserves de goosehead de 152 mm et les tubes des fusées de 220 mm MBZ-27 « Hurricane » n’ont pas explosé et ont été épargnés.

Il n’y a pas que les obus qui sont de grande valeur, il y a aussi leurs composants qui ont été traités dans un atelier de réparation sur le territoire de la base. De plus, cette valeur n’est pas seulement militaire, elle est aussi commerciale.

Un kilogramme d’armes explosives TNT sur le marché mondial coûte environ 20 $.

Un kilogramme d’hexogène (explosif puissant) – environ 40 dollars.

Un kilogramme d’octogène (explosif puissant) – environ 140-150 dollars.

Son coût comprend à la fois les capsules (même anciennes qui peuvent être réparées) et les enveloppes d’obus.

Selon I.Vinnik, les pertes s »élèvent à 800 millions de dollars.

Selon des sources du DT.UA, le coût de mille tonnes de vieilles munitions militaires soviétiques de 3 à 4 catégories nécessitant des réparations et rechargements, sur le marché mondial des armements, est estimé entre 15 et 30 millions de dollars.

L’Ukraine a même exporté de telles munitions pendant la guerre pour reconstituer le budget militaire. Si nous prenons leur coût au cours le plus bas, les 27 000 tonnes déclarées par le ministère de la Défense représentent au moins 400 millions de dollars. 

Des estimations non officielles des pertes – 40 000 tonnes – signifient que le coût des munitions perdues (sans tenir compte de la destruction des infrastructures de la base militaire et des territoires adjacents) est d’au moins 600 millions de dollars.

Ceci représente plus de 25% du budget total du ministère de la Défense pour l’année 2017.

Même en vertu de l’interdiction d’utiliser des armes lourdes sur le front, ces munitions pouvaient fournir toutes les demandes d’entraînement des forces armées pendant plusieurs années. Après tout, le tir des obus d’artillerie dans les forces armées a fixé des limites très strictes. Désormais, après cette perte importante d’un grand nombre d’obus, les normes de formation au combat seront sans doute encore plus réduites.

Dans de telles circonstances, l’inattention au problème du stockage des munitions n’est pas une simple négligence, elle porte atteinte à la capacité de défense du pays, sapant l’élément clé du potentiel de l’armée pendant la guerre.

Après la catastrophe de BALAKLIYA, une deuxième catastrophe à KALINOVKA est un problème très sérieux.

Nous avons subi une perte irréparable – et pas seulement parce que l’ennemi est rusé et malin.

Nul ne peut se protéger contre les sabotages et attentats.

Pourquoi l’arsenal

de Kalinovka

a-t-il explosé ?

Secours ukrainien entrepôt KALINOVKA

(Photo: tirée de l’article original du journaliste Yourii BUTUSOV)

Les secours après les explosions sur le site d’armement de KALINOVKA)

Après la catastrophe de BALAKLIYA  il était évident que le prochain coup pouvait arriver à KALINOVKA.

Après tout, la plupart des sites de stockage, comme à BALAKLIYA sont très vulnérables.

Après la destruction de l’arsenal à BALAKLIYA, KALINOVKA est resté le plus grand arsenal de stockage.

Tous les experts militaires ont compris que cela pourrait devenir une cible attrayante pour le sabotage russe.

Les inspections ont commencé sur l’arsenal et la gravité des problèmes a été révélée avant l’explosion.

DT.UA a pu obtenir des données sur l’état du 48e arsenal à KALINOVKA. 

D’avril à juin 2017, quatre inspections de l’arsenal ont été organisées par les Commissions d’Administration Présidentielle, l’Inspection Principale du ministère de la Défense et le Département Central de l’Artillerie et des missiles.

L’état de l’Arsenal décrit

par les documents officiels

La superficie totale du 48e arsenal est d’environ 1 200 hectares.

Les obus étaient situés sur le territoire du périmètre protégé de 10 km 450.

L’Arsenal se trouve dans une zone densément peuplée et une surveillance si possible efficace est mise en place pour visualiser le mouvement des personnes autour de la base.

La pénétration dans le périmètre est impossible. Cependant, le «périmètre» est un nom plutôt conventionnel. 

Selon les résultats officiels, même les conditions de sécurité minimales de l’arsenal n’étaient pas garanties.

Voici une liste des principaux inconvénients, qui montre clairement à quel point l’état de la sécurité et de la protection de l’arsenal a été miné par un manque de vérifications:

1. Des munitions ont été placées dans 174 installations de stockage. Parmi celles-ci, 141 lieux de stockage ont nécessité l’achèvement des travaux de recouvrement et de finition. Autrement dit, la plupart des munitions étaient stockées sur des plates-formes ouvertes au sol, mal protégées contre la détonation et les munitions de déversement. La menace spéciale était l’entreposage de munitions sur des sites de stockage ouverts, 59 de ces sites n’avaient aucune protection du tout. C’est d’ailleurs dans ces lieux que les bombardements ont commencé !

2. La Commission d’Administration Présidentielle a noté la vulnérabilité particulière des six sites de stockage ouverts qui étaient clairement visibles et pouvaient facilement être tirés et détruits de l’extérieur du périmètre.

3. La plus grande menace pour la commission a été marquée par les conditions de stockage des missiles BM-21 « Grady » de 122 mm avec des moteurs de marche qui, en cas d’explosion, peuvent induire une très grande pollution et provoquer des explosions et des dommages aux alentours. Les dépôts couverts ont été utilisés de manière irrationnelle  pour stocker des munitions moins menaçantes que le «Grady». Des lieux vides ont été trouvés tandis que les missiles «Grad» étaient situés sur des plates-formes ouvertes.

4. La plus grande partie de l’arsenal est située dans les bois. La zone technique et la zone de contrôle de 50 mètres, adjacente au périmètre de la garde sont recouvertes d’arbustes, d’arbres et de forêt boréale, pratiquement non visibles et contrôlées. 

En conséquence, il a été facile de s’approcher discrètement du périmètre, de marcher à travers, en utilisant comme protection les arbres et les arbustes

5. La clôture extérieure était facilement accessible de n’importe quel endroit. Environ 5 km du « périmètre » n’étaient pas clôturés, et le reste de l’espace avait une clôture assez conventionnelle qui a été plusieurs fois détruite par des animaux sauvages vivant dans la forêt autour de la base. D’ailleurs sur la base, il était souvent possible de rencontrer un sanglier ou un wapiti.

6. Pas de systèmes de vidéosurveillance et de détection précoce des situations d’urgence…

7. Pas d’équipement d’alarme le long du périmètre de sécurité…

8. Il n’y avait aucun système d’alarme incendie sur les 185 lieux de stockage de la base.

9. La tour d’observation était dans un état totalement inadapté et était d’ailleurs fermée…. Ce n’était certainement pas le moment d’installer une nouvelle tour puisque l’on a seulement apporté et mis en place la fondation.

10. 80% des stockages qui ont gardé les obus d’artillerie et des chars étaient pourris et « ont perdu une résistance mécanique » à cause d’un emplacement à l’extérieur, donc pas protégés contre les effets de la neige et de la pluie.

11. Dans l’une des zones de stockage ouvertes, les boîtiers d’éclairage et de lutte contre l’incendie sont placés dans des emballages en bois standard ce qui est strictement interdit par les normes de sécurité. 

Le ministère de la Défense et l’état-major général affirment maintenant que le principal problème de sécurité du 48e arsenal est le manque de financement. 

C’est totalement FAUX. Le colonel  BATYUK, chef du 48e arsenal, dans ses réponses aux bilans des déficiences, a qualifié le manque de personnel comme étant le problème clé de l’absence de nombreuses mesures de sécurité et de violations des règles de stockage.

Ainsi, le projet de démantèlement de tous les lieux de stockage et de tous les sites a été calculé à 384 millions d’UAH. Et en 2017, après la catastrophe de BALAKLEYA, la base n’a reçu que 25 millions. Mais la plus grande partie du travail de construction de simples couvertures sur le terrain pouvait être réalisée dans les quatre années de la guerre avec l’aide du matériel d’ingénierie et du personnel.

Mais ni l’équipement d’ingénierie ni le personnel nécessaire sur l’arsenal n’a été mis en place.

Le facteur humain

Dans le plus grand arsenal avec un périmètre de garde de 10,5 km, il y avait comme personnel:

1. Pour la protection et l’exécution du service interne, 63 personnes ont été impliquées, dont 40 militaires et 23 membres de la protection paramilitaire.

2. Pour le maintien de l’activité industrielle pour la réparation des munitions – 3 militaires et 33 officiers des forces armées.

3. Pour les activités opérationnelles et d’entreposage – 25 militaires.

4. Protection contre l’incendie – 8 militaires.

Ce nombre de personnes est totalement insuffisant pour le maintien de la vie normale et la sécurité de l’arsenal.

Comment 63 personnes peuvent-elles assurer le service de protection du périmètre extérieur et des patrouilles et gardes internes ? C’est impossible.

Au début des explosions dans la base, selon le procureur militaire en chef A.MATIOSA, il n’y avait uniquement que 17 employés gardes paramilitaires – des personnes âgées de plus de 50 ans. Ceux-ci, n’ayant aucun moyen technique d’observation, devaient assurer la sécurité du périmètre de 10,5 kilomètres et du territoire de 1200 hectares. 

Bien sûr, le contrôle et la protection de ces forces sont devenus depuis longtemps une parodie de service efficace.

Une directive qui n’a pas permis

de compléter

la protection de l’arsenal

ou le comique de situation

Après l’explosion de l’arsenal de BALAKLIYA, l’état-major général a ordonné un déplacement des arsenaux militaires de munitions №2045 qui réglait l’ordre des obus, des roquettes et des mines pour éviter les explosions en cas de détonation d’un grand nombre de munitions dans un endroit et d’éliminer une aggravation des explosions. 

Mais rien n’a été fait réellement !

Après la catastrophe à BALAKLIYA, afin d’éviter des attaques du sol ou de l’air dans l’arsenal  plusieurs installations ZU-23 ont été installées. Comme elles n’avaient pas de guidage radar, leur valeur pour contrer les cibles aériennes la nuit était nulle.  Elles ne pouvaient que repousser une attaque par sabotage depuis le sol. Mais la valeur de combat a été encore abaissée puis qu’aucun commandant de pelotons d’artillerie n’a pu être nommé dans la base.

Les principaux travaux de sécurité sur le 48e arsenal devaient être effectués par 25 experts opérationnels et d’entreposage. Mais en réalité il n’y a eu que 12 personnes !

Sans personnel qualifié et suffisant cela a conduit à une généralisation des explosions dans tous les lieux de stockage de munitions.

Diversion ou négligence ?

Le Procureur militaire en chef MATIOS estime qu’il n’y a eu aucun signe de sabotage, la raison en est la négligence. Mais à mon avis, une version du sabotage est plus que probable. Et elle ne peut pas être rejetée aussi rapidement.

Ce qui est certain c’est que les conditions préalables à la catastrophe ont été créées non pas par l’ennemi mais par le commandement militaire lui-même qui n’a pas mis en place des conditions de sécurité élémentaires ! Si l’état-major général avait exécuté ses propres instructions, les conséquences des explosions auraient été moins importantes.

Dans un proche avenir, les dirigeants du pays prévoient d’examiner la question de la sécurité des arsenaux et des dépôts de munitions lors d’une réunion spéciale du Conseil de Sécurité et de Défense Nationales. 

L’Ukraine n’a que 12 arsenaux identiques à BALAKLIYA et KALINOVKA  et leur préservation est l’une des questions clés pour la sécurité du pays » .

           En bref,

    d’après Yurii BUTUSOV:

Le journaliste a montré

ce que certains voulaient cacher. 

C’est ce « qu’ils » ont masqué

avec des explosions à KALINOVKA

Dans les entrepôts explosés de KALINOVKA, même les exigences de sécurité minimales n’ont pas été respectées.

Cela a été rapporté par ZN.ua.

59 sites de stockage de munitions n’étaient pas protégés non seulement par l’air mais aussi par des digues qui protégeraient les munitions de l’expansion et de la destruction d’autres zones de stockage. Six de ces sites étaient situés à proximité du périmètre de la base, ce qui a pu permettre de les détruire même en tirant de l’extérieur du périmètre.

Certains des projectiles des systèmes de roquettes Grad ont été entreposés dans des zones ouvertes tandis que des entrepôts « en arc » ou des terrains immergés ont été utilisés pour entreposer des obus moins dangereux.

73 zones ouvertes n’avaient pas de toit pour se protéger des drones et la majeure partie du territoire de l’arsenal était envahie de forêts et d’arbustes, ce qui rendait impossible de se protéger de l’ennemi en cas de pénétration.

La clôture extérieure était également en mauvais état, partiellement absente, ainsi que le système de surveillance vidéo, d’alarme et d’alarme incendie. En outre la tour d’observation était hors d’usage.

80% des obus étaient pourris et ne pouvaient pas protéger les munitions, et certains obus incendiaires étaient dans des boîtes en bois à l’air libre, ce qui est strictement interdit par la législation.

CONCLUSION:

Le site a été attaqué et détruit volontairement d’après le journaliste Yurii BUTUSOV…mais par qui ?…Par la Russie ?

En tout cas, dans certaines vidéos d’infos il est dit que ces attaques ont été réalisées par des drones.

Je rejoindrais, en effet, ces commentaires. Considérant les armes et missiles stockés sur place, anciens ou nouveaux, il aurait été très risqué d’attaquer en étant à terre.

Il est donc plus facile et prudent d’attaquer par les airs

Sur la vidéo pourquoi voit-on

un champignon

avec une colonne inférieure montante 

et un flash visuel ?

UA UKRAINE

Nous visualisons une déflagration nucléaire telle une bombe miniature atomique…

https://www.youtube.com/watch?v=D-G8Xk1LBfA&feature=youtu.be

N’oublions pas qu’une grande partie de ces armes a été fournie par les Etats-Unis avec des technologies « modernes ». 

Ces armes contiennent de l’uranium « appauvri » et bien d’autres composés radioactifs ET chimiques pour des raisons techniques très pointues que l’on peut retrouver dans le lien ci-dessous:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2017/07/03/armes-a-luranium-appauvri-lessentiel-des-infos-thierry-lamireau/

Pourquoi la présence

de Ruthénium 106 ?

Là aussi il y a une explication très technique:

Les explications sont dans les capacités métallurgiques et chimiques du Rhuténium 106.

Il s’agit d’un métal relativement dur. Il fond vers 2 330 °C et bout vers 4 100 °C.

Le ruthénium présente une grande résistance à froid et à chaud.

Le ruthénium est inaltérable à l’air et insoluble dans l’eau, il est pratiquement inattaquable par les acides.

Le ruthénium a l’intéressante propriété d’augmenter la dureté des alliages de Platine (utilisé dans le nez de certaines armes ou missiles).  Les alliages du ruthénium avec le platine sont surtout stables et très durs. Il est donc fort probable que ce cocktail de métaux est rajouté à l’uranium « appauvri » dans certaines armes afin de rendre ces dernières plus pénétrantes et résistantes aux grandes chaleurs. Ajoutées à la micro fission ces armes sont « idéales », si l’on peut dire, pour tout détruire in situ.

D’autres infos cachées

par l’IRSN ?

Dans ses investigations, l’IRSN a aussi trouvé d’autres radioéléments (produits radioactifs).

Il y a eu aussi des libérations de césium 134, 137, de l’iode 131 ou encore du cobalt 60
Ceci démontre bien qu’il s’agit d’explosions nucléaires multiples présentant l’ensemble des produits de fission.

D’ailleurs l’on retrouve dans les balises des produits de fission à courte demi-vie (les plus radioactifs, donc les plus faciles à détecter).

On peut aussi avoir toutes ces infos en supplément sur le lien suivant:

https://allegedlyapparent.wordpress.com/2017/11/12/a-lot-more-than-ruthenium-106-in-that-radioactive-cloud-data/

On a dit micro fission ?

https://www.change.org/p/say-no-to-depleted-uranium-and-microfission-non-%C3%A0-l-uranium-appauvri-et-aux-micro-armes-atomiques/u/21001477

https://depleteduranium.org/comment-faire-une-bombe-atomique-en-uranium-appauvri/

Le dépôt d’armement Ukrainien

de KALINOVKA:

Lieu d’origine du relachement

de Ruthénium 106 ?

Or donc, le soir du 26 septembre 2017, le dépôt d’armement Ukrainien de KALINOVKA a été envahi par un incendie MAJEUR et par de très nombreuses et très fortes explosions.

Ce lieu se situe dans une des zones supposées par TOUS les rapports européens.

Pourquoi ne pas en parler

officiellement ?

La réponse est très simple: parce que cela emmerderait TOUS les pays concernés, Ukraine et Russie comprises bien sûr !

Cela pourrait également être le sujet d’un déclenchement réel de troisième guerre mondiale…

Donc tous les pays ont compris, vu la gravité de la situation, qu’il fallait « faire profil bas ».

De toute façon n’oublions pas que la guerre du DONBASS continue toujours.

En outre cela confirmerait que le gouvernement Ukrainien n’a pas fait son travail pour protéger les très nombreux habitants proches du site d’armement.

L’Ukraine qui a déjà eu « l’expérience » de la centrale nucléaire de TCHERNOBYL…magnifique dans le genre, si l’on peut dire !

Souvenons-nous des commentaires de l’IRSN français sur les contaminations et pollutions induites

Où est la principale raison ?

Réponse simple aussi mais INAVOUABLE par TOUS également:

Toutes les armes « modernes » utilisées dans tous les conflits contiennent en grande majorité des éléments chimiques ET radioactifs très contaminants comme l’uranium dit « appauvri », plus tous les autres composants radioactifs nécessaires à une bonne pénétration de ces munitions dites « flèches » et à une obligatoire mise sous combustion à des températures très importantes pour détruire TOTALEMENT les lieux, le matériel et les humains touchés !

TOUS les pays ont classé SECRET DÉFENSE l’utilisation de ces armes qui a commencé depuis très longtemps.

Le reconnaître serait passible d’une condamnation internationale par les tribunaux internationaux compétents…

Enfin, avouer de telles utilisations serait reconnaître une pollution de 4,5 milliards d’années avec l’ADN du monde du vivant touché pour de très nombreuses générations.

Et pour clore le tout, ce serait avouer que le milieu du nucléaire refile ses déchets aux industries de l’armement…donc un fonctionnement de type MAFIEUX pour une pollution éternelle !

Tout ce qu’il faut pour aller avec les ONE PLANET et autre COP23, pas vrai ?…

Une autre petite

vidéo 

Ukrainienne ?

NOTA: Il existe énormément de vidéos parlant de cette catastrophe, j’ai donc choisi celle-ci en plus.

Description du cauchemar du pouvoir avec l’extinction des feux, l’évacuation des personnes et la confusion des versions selon les individus et ce qu’ils représentent.

Les politiciens ont immédiatement fait remarquer que les dépôts de munitions étaient de la responsabilité du chef d’état-major et qu’il devrait démissionner.

Pendant ce temps, les vrais responsables étaient recherchés et les experts calculaient si l’Ukraine aurait suffisamment de munitions avec les autres lieux de stockage pour la suite des combats dans la guerre du DONBASS (Semaine du 1er octobre 2017).

https://www.youtube.com/watch?v=V6ZAvAQOMOY&t=305s

Une entente par contrat

entre l’IRSN 

et l’UKRAINE

Ah au fait j’oubliais, il existe une « entente bilatérale » entre l’UKRAINE et l’IRSN « pour améliorer la sûreté nucléaire » !

http://www.irsn.fr/FR/connaissances/Installations_nucleaires/surete-nucleaire-international/cooperation-bilaterale/Pages/accords-ukraine.aspx#.WmBTKKjiZPa

L’IRSN qui a déjà bien tout « noyauté » dans les affaires de TCHERNOBYL et de FUKUSHIMA pour minimiser la gravité de ces catastrophes…

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/05/20/forum-sur-la-radioprotection-geneve-de-tchernobyl-a-fukushima-12-et-13-mai-2012/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/05/08/tchernobyl-consequences-pour-lhomme-et-la-nature-yablokov-nesterenko/

Donc, l’IRSN fait tout pour dire que rien ne vient de l’UKRAINE…

C’est clair ? Vous m’avez compris ?

Faudrait-il aussi rajouter que les rares laboratoires qui pourraient être reconnus comme « indépendants » sont dépendants de l’agrément officiel octroyé par des ministères de l’Etat français. Donc…

Il est fort probable que TOUS vont nous dire que le problème lié au Ruthénium 106 vient du site de MAYAK.

Or trouver de la radioactivité autour de ce site ne sera pas compliqué vu les essais atomiques de toutes sortes qui ont déjà eu lieu dans cet endroit.

Le reportage de FRANCE 2 (18/01/2018)

dans le cadre de l’émission

« Envoyé Spécial »

Nota:

Début du sujet à 1h 13′ 14″

https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/envoye-special-du-jeudi-18-janvier-2018_2557009.html

Pour moi, le reportage, intitulé « Un mystérieux nuage », n’apporte rien de nouveau sur le sujet qui nous intéresse c’est-à-dire le largage de Ruthénium 106 fin septembre 2017.

Un documentaire qui ne fait que parler du passé, rien d’autre.

Même dans la conclusion « nous sommes dans le passé ».

Reprenons les mots employés…

La journaliste Elise MENAND, ayant prélevé in situ de la terre, l’ingénieur nucléaire du laboratoire de la CRIIRAD, Bruno CHAREYRON, indique devant l’écran d’un ordinateur présentant les résultats d’analyse:

« Il y a bien une contamination au ruthénium 106 dans vos échantillons…ce pic là est à 621 KeV. »

Commentaire voix off de la journaliste:

« (…) Les doses sont 100 fois plus faibles que les estimations de l’IRSN qui a pointé la zone du nuage. »

Bruno CHAREYRON:

« Localement on pouvait s’attendre à des retombées très intenses et ce n’est pas ce que l’on observe. Donc ça pose question…Soit c’est bien MAYAK qui est à l’origine des rejets, mais ce n’a pas été des rejets très intenses donc c’est moins grave que ce que l’on craignait au départ…soit il y a peut-être d’autres sites nucléaires dans la zone que l’on ne connait pas. Donc on reste dans le questionnement. »

Commentaire en voix off de la journaliste:

« La Russie continue-t-elle de mentir à propos de MAYAK ?…ou y-a-t-il ailleurs dans l’OURAL d’autres installations nucléaires tenues secrètes ? Trente ans après TCHERNOBYL, comment un nuage radioactif peut-il laisser derrière lui un tel mystère…? »

La journaliste Elise LUCET annonce ensuite en « retour plateau »:

« Et une commission d’enquête internationale sur la fuite de ruthénium 106 vient d’être acceptée par les Russes. L’IRSN y participera. »

Mon commentaire 

Pour moi, cette affaire GIGANTESQUE est « cousue de fil blanc » comme l’on dit.

Souvenons-nous de ce qui s’est passé à KALINOVKA un certain 26 septembre 2017.

Souvenons-nous de ce moment où nous visualisons une « mini » explosion nucléaire…à l’air libre.

Souvenons-nous de tous les sujets graves et importants induits comme l’utilisation par TOUS des armes à l’uranium « appauvri » et autres saloperies contaminantes.

Souvenons-nous de certains contrats réalisés de manière MAFIEUSE entre différents pays.

Souvenons-nous que TOUS LES PAYS sont concernés, de l’est comme de l’ouest.

Souvenons-nous du contrat « bilatéral » entre l’IRSN et l’UKRAINE.

Souvenons-nous que des vérifications par satellite doivent déjà exister…et ce par de très nombreux pays.

Bref, pour moi, cette « commission internationale » nouvellement créée va soit « enterrer » l’histoire soit trouver une réponse idiote pour clore le sujet.

Et lorsque j’écris ces quelques lignes je n’ai pas l’impression de faire de la désinformation à la sauce « fake news ». Je me pose simplement des questions essentielles par rapport à mon expérience très difficile de trente années face au monde du milieu pro nucléaire, des officiels, des institutions, des élus, etc.

Ce que je découvre

en cherchant beaucoup

sur internet:

La CATASTROPHE de KALINOVKA

cachée en France 

par l’IRSN

Les explosions ont duré au moins 24 heures sans discontinuer voire plusieurs jours.

On s’aperçoit, en regardant la vidéo ci-dessous, prise avec un drone, qu’elle a été mise en ligne le 28 septembre 2017.

https://youtu.be/obF_EGBeoM8

L’on remarque que des explosions continuent toujours alors qu’il fait jour.

D’énormes nuages de fumées ont été libérés. Il est fort probable que tout ceci est arrivé ensuite sur une grande partie de l’Europe

Les données officielles indiquent que plus de 30 000 habitants ont été évacués de la zone. Parmi ceux-ci, 9 000 ont quitté l’épicentre des explosions.

Les journalistes du média TSN ont réalisé la chronologie de l’évacuation et ont considéré que c’était la plus grande évacuation depuis l’indépendance de l’Ukraine.

Les volontaires et les forces de la ville ont évacué plus de 28 mille personnes

Pour accueillir les premières personnes, quatre écoles de Vinnytsky, qui sont les plus proches du lieu de la tragédie, ont servi de refuge

Dans certains endroits, les secours ont demandé de ne pas transporter de nourriture ni d’objets. Tous les médecins ont été réquisitionnés et même beaucoup d’écoliers ont quitté leurs cours pour aider aux premiers secours

Lien internet d’origine:

https://tsn.ua/ukrayina/evakuaciya-vlasnimi-avto-i-orenda-gotelnih-nomeriv-ukrayinci-ob-yednalisya-dlya-dopomogi-kalinivcyam-999035.html

On trouve aussi des infos sur cette vidéo:

https://youtu.be/wNJFp2n8Qn0

La CENSURE de L’OTAN ?

Carte entière AIEA Ruthénium 106 EUROPE

Si l’on observe la carte de l’AIEA, le nuage de ruthénium 106 semble avoir suivi un mouvement vers le sud-ouest si l’on regarde les chiffres en Roumanie….et non dans le sens opposé…en direction du site de MAYAK !

Situation très grave, il y a eu des censures sur les balises qui contrôlent la radioactivité (cf. graphiques ci-dessous). 

Début octobre 2017, « certains » ont effectué une extinction systématique des sondes Geiger gamma (sauf en Biélorussie où l’on voit un pic).

Or la Biélorussie n’est pas dans l’OTAN et la Suisse est un « partenaire neutre ».

L’on note des pics très visibles dans les données gamma, correspondant aux dates censurées par les autres pays !

On voit aussi de petits pics sur les données françaises (non données officiellement) confirmant les données suisses…

Balise Ruthénium 106 ALLEMAGNE

Balise Ruthénium 106 ITALIE

Balise Ruthénium 106 POLOGNE

Balise Ruthénium 106 ROUMANIE

Balise Ruthénium 106 SUEDE

Balise Ruthénium 106 TURQUIE

Balise Ruthénium 106 UKRAINE 2

Balise Ruthénium 106 UKRAINE

Balise Ruthénium SUISSE

Balise Ruthénium SUISSE 2

Balise Ruthénium FRANCE

Balise Ruthénium BELARUS

Une vœu pieux de l’ONU

un certain…26 septembre 2017

ou se moquer du monde !

Et que se passait-il ce « fameux » 26 septembre 2017…à l’ONU ?

http://www.un.org/fr/events/nuclearweaponelimination/

On peut en RIRE très fort…mais en « riant jaune » pour le moins.

Et une dernière pépite

pour la route:

L’AIEA « ridiculise » l’IRSN

ou comment dire que l’IRSN

a triché dans la présentation

de ses tableaux de mesure

https://blog.safecast.org/2017/11/about-that-radioactive-plume-of-ru-106/

QUESTIONS:

1/ Pourquoi les médias français

cachent-ils ces informations ?

Sont-ils au courant ? Oui ? Non ?

J’ai noté dans les vidéos diverses consultées que plusieurs ONG internationales (dont je tairai le nom pour l’instant) étaient au courant depuis le début de la catastrophe…par l’intermédiaire de leurs antennes locales.

2/ Le laboratoire de la CRIIRAD est-il au courant lui aussi ?

Oui ? Non ?

Si oui ? Pourquoi participe-t-il à l’OMERTA généralisée ?

Ce n’est donc pas un petit moment d’explosions qui s’est déroulé mais ce sont de très nombreuses heures.

Considérant les produits stockés, on peut donc très bien imaginer que l’émission importante de ruthénium 106 vient de là !

Je n’ose imaginer que France 2 a effectué son reportage pour « Envoyé Spécial » sur « commande » de l’IRSN…

Les choses sont-elles plus claires ?…

Résumons:

Tout le monde se tait parce que tout le monde est « mouillé jusqu’au cou » ! Élémentaire mon cher…

Et puis il serait si facile de contrôler les images de satellites.

Car avec de telles déflagrations tout ne peut qu’être visible, non ?

Que dire de mon investigation analyse ?

Ma recherche n’est pas plus idiote que la sortie de tous les rapports officiels d’autant qu’elle part d’un fait réel: celui du dépôt d’armement Ukrainien de KALINOVKA qui a explosé et brûlé le 26 septembre 2017 avec une « mini » explosion nucléaire.

En outre cela correspond exactement au « timing » des dates précisées dans les différents rapports commis par la suite

Bien évidemment, je m’attends à des dénigrements et à des menaces de toute part.

Mais j’en ai malheureusement l’habitude depuis que je dénonce certaines situations depuis trente années notamment dans les domaines du nucléaire et de la Santé Publique.

Voir ici par exemple:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2017/08/05/le-nucleaire-toujours-laborder-dans-son-ensemble-thierry-lamireau/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2017/12/15/nucleaire-mon-amour-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr/

J’ai bien conscience que je prends d’énormes risques car les enjeux sont colossaux

Pourtant, mon travail a autant de valeur que celui fourni par d’autres.

Quelles sont mes qualifications

pour de telles affirmations ?

La révélation de MACRON

FASTOCHE ! Je suis ce que le président MACRON a défini comme « un RIEN ».

Voilà, au moins c’est clair et direct.

Pourquoi mettre une telle photo ?

N’est-ce pas discréditer

mon travail ?

Cela fait 30 ans que les officiels, les institutionnels, les élus me prennent pour un gros nullos alors que je sors très souvent de réelles infos. C’est donc mon ras-le-bol que j’exprime…d’où la photo.

Je ne « roule » pour personne. Je suis un simple citoyen ne dépendant d’aucun parti, d’aucun syndicat, d’aucune secte.

J’écris ce qui me semble le plus proche de ce qui pourrait être la réalité et qui pourrait ressembler à une défense de la dignité humaine.

Rien d’autre…

CARPE DIEM.

Thierry LAMIREAU

Auteur du film URANIUM EN LIMOUSIN

Mon texte entier est en PDF ci-dessous:

fichier pdf RUTHENIUM 106 sur l’Europe une OMERTA bien orchestrée

En rappel pour info:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2015/05/14/exclusivite-uranium-en-limousin-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr-2/

NUCLEAIRE, MON AMOUR (Thierry LAMIREAU/lesoufflecestmavie.unblog.fr)

NUCLEAIRE,

MON AMOUR

HULOT MACRON Make our planet great again

(Emmanuel Macron et le ministre français de la transition écologique Nicolas Hulot lors de la conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP23) le 15 novembre 2017 à Bonn. Crédit : John MACDOUGALL / AFP)

 ATTENTION

TRES IMPORTANT:

Je viens de découvrir ceci

en cliquant sur des liens

menant à mon blog:

On veut CENSURER mon blog

N’en tenez pas compte bien sûr.

Je dois simplement déranger certains…

La CENSURE à l’état pur. HONTEUX !

Monsieur Jean-Marc Jancovici est pro-nucléaire, point barre comme dirait l’autre. D’ailleurs il utilise toujours la PROPAGANDE à la sauce GOEBBELS (oui, la propagande vient de là) pour tout mettre au même niveau: cigarette, voiture, nucléaire, etc.

Ne vous laissez pas impressionner par ses tableaux alignés dans ses articles comme des tombes. Ce sont encore des méthodes « classiques » utilisées par les EDF AREVA ASN IRSN and Co pour noyer le lecteur et montrer le « sérieux du débat » !

Je ne parle pas gratuitement des « techniques de communication à la GOEBBELS ».

Un passé existe avec de nombreuses personnes comme, par exemple, « feu monsieur Maurice TUBIANA ». Voir le lien ci-dessous:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/11/27/le-professeur-maurice-tubiana-celui-qui-na-peur-de-rien-thierry-lamireau/

L’on aurait pu parler aussi du « fameux » Pierre PELLERIN et de tant d’autres…

Je voulais insister pour indiquer que je fais surtout mention des techniques de communication et pas tant de la période ou d’un parti de l’époque !

HULOT parle de MACRON

Revenons aux fondamentaux du nucléaire SVP et là, c’est dur, très dur: http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2017/08/05/le-nucleaire-toujours-laborder-dans-son-ensemble-thierry-lamireau/

Et pour le « Développement Durable à la con » (pardon) c’est ici:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2015/06/28/exclusivite-developpement-durable-leurre-ou-mystification-deliberee-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr/

Pour le reste…

La France compte aujourd’hui 58 réacteurs de différentes puissances répartis sur 19 centrales nucléaires : 4 de 1 400 MW, 20 de 1 300 MW et 34 de 900 MW. Le pays dispose ainsi du parc #nucleaire le plus important du monde au regard de sa population. 20 réacteurs sont arrêtés…

Le parc nucléaire a produit 416,8 TWh (en 2015), soit 76,3% de la production électrique française. La capacité installée, à ce jour pour les énergies renouvelables, est de 11 000 MW pour l’éolien et de 7000 MW pour le solaire et ne représente que 20% de la consommation électrique.

Les soi-disant écologistes veulent un retrait des énergies fossiles tout en souhaitant 50% de nucléaire !

Or l’#uranium est une énergie fossile et très POLLUANTE pendant son extraction. Rappel: http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2015/05/14/exclusivite-uranium-en-limousin-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr-2/

Le CHARBON pollue ? Oui bien sûr…l’URANIUM aussi !

Les mineurs qui sortent le CHARBON sont en souffrance ? Oui bien sûr…les mineurs d’URANIUM aussi !

La logique des écolos

La « logique » des écolos, de La France insoumise et du grand chef Jean-Luc Mélenchon:

Le nouveau concept de MELENCHON

Ils te disent qu’il faut « sortir du #nucleaire » et te citent des études de l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) indiquant 100% d’énergies renouvelables en…2050 !

Il faut savoir, si c’est DANGEREUX il faut s’en séparer vite fait et avec les moyens actuels de production d’énergie.

Donc avec votre aveuglement…ça vous « pétera à la gueule » avant 2050…

Délégation France Insoumise au Bourget 2017

Monsieur MELENCHON  se dit « antinucléaire radical » (cf.son discours place de la République à PARIS le 11 mars 2018) comme pour montrer qu’il est encore plus engagé que d’autres.

Mais il n’est nullement nécessaire de rajouter un adjectif à « antinucléaire » pour réellement l’être dans les faits

Il faudrait rappeler tout de même que monsieur MELENCHON est pour garder la « force de frappe »…nucléaire et qu’il ne dit RIEN sur l’utilisation de TOUS les pays en conflit (est comme ouest, OTAN ou hors OTAN) qui bombardent chaque jour avec des armes à l’uranium « appauvri » et autres saloperies contaminantes radioactives ET chimiques

Bella BELBEOCH

Roger BELBEOCH

(Photos: les physiciens Bella et Roger BELBEOCH)

Monsieur Jean-Luc Mélenchon nous chante la même chanson que Greenpeace France Greenpeace International et les écolos patentés d’il y a 30 ans dans des réunions (j’y étais) où chacun insultait mes amis physiciens Bella et Roger BELBEOCH (désormais décédés) qui alertaient déjà:

http://www.dissident-media.org/infonucleaire/sup_sort.pdf

http://www.dissident-media.org/infonucleaire/lib_charb_sortie.html

http://www.dissident-media.org/infonu…/sortie_immediate.html … 

Pour sortir très rapidement des dangers du nucléaire nous devons utiliser TOUTES les énergies actuelles restantes…charbon compris…Sacrilège ! Ah non pas ça…ben si !

Le Vrai slogan de MACRON

Ceux qui veulent 50% de nucléaire sont des MANIPULATEURS ou des écologistes dits « politiques » , ce qui est un pléonasme à mes yeux.

Nous avons donc PERDU 30 ans à cause…des écologistes… parce que les industriels, eux, ils polluent et surtout récupèrent tous les ELEMENTS DE LANGAGE des dits « écolos » pour détruire davantage le monde du vivant et se faire des TUNES.

EDOUAREVA

Ah le « Développement Durable, l’énergie verte, l’économie verte »…de belles IDIOTIES et essentiellement des LEURRES de RICHES sur le dos des PAUVRES pour polluer un peu plus longtemps.

Et puis ces voitures électriques « propres »…qui ne le sont pas….

La preuve ici: http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2014/02/17/tout-le-monde-a-envie-de-la-voiture-electrique-dit-vincent-bollore-non-cher-ami-bollore-tous-les-gens-ne-sont-pas-ceux-que-vous-croyez-rtl-lobservatoire-du-nucleaire-thierry-lamireau/

Au fait, combien de réacteurs nucléaires à rajouter pour alimenter ces voitures électriques et les climatiseurs en été ?…

Ah mince, oui, c’est ENORME !

MACRON et le nucléaire

Enfin, il faut considérer le #nucleaire dans son ensemble car les dits « écologistes » oublient des pans entiers MAJEURS de #pollution ; SCIEMMENT pour certains et non sciemment pour d’autres.

Leur IGNORANCE me sidère car elle fait le « jeu » des industriels et de l’Etat.

Au fait, si les propositions des écologistes politiques avaient été si « bonnes » depuis ces trente années, les « écolos » seraient majoritaires dans ce pays avec un soutien très net de la population, non ?

Ce n’est pas le cas ? Mince alors…La population a tout de suite « compris » (instinctivement ou pas) que l’énergie réelle installée en production renouvelable n’était pas au niveau du nucléaire ! (relire ce que je donnais plus haut en résultat réel pour 2015).

Le plus grave est à venir

Le SILENCE de EDF

Enfin, il fallait garder le plus grave pour la fin.

Tous les lieux où se trouve du nucléaire sont fragilisés par des choix financiers en réduction et une sous-traitance accélérée.

La mémoire des sites et le savoir-faire d’origine s’effacent…

Et puis surtout, ce qui n’est pas dit par le lobby pro nucléaire, il est à prévoir d’énormes CATASTROPHES nucléaires à cause de deux facteurs importants et malheureusement inévitables: la montée des eaux des mers et océans, l’assèchement des cours d’eau.

Or, les centrales nucléaires se trouvent toujours à côté de ces lieux pour chercher un refroidissement efficace des réacteurs.

Il y aura donc (quand ?…nul ne le sait) une immersion certaine des réacteurs et un réchauffement évident de ces mêmes réacteurs pour ceux qui se trouvent près de cours d’eau.

Ce sera donc l’HORREUR pour toute la planète !

J’espère ne plus être vivant à ce moment là….Pauvres enfants, certains adultes sont des pourritures inconscientes qui n’agissent que pour leur intérêt avec toujours des pratiques MAFIEUSES.

Rappel sur ma vision d’ensemble sur le #nucleaire: http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2017/08/05/le-nucleaire-toujours-laborder-dans-son-ensemble-thierry-lamireau/

La grammaire de MACRON

Voilà, j’ai dit ce que j’ai en tête depuis très longtemps et il n’est pas facile de synthétiser du TRES COMPLEXE surtout pour le simple citoyen que je suis.

Certains trouveront que « la forme de mon article détruit le fond plus sérieux et argumenté ».

Il n’est plus temps de s’attarder sur des « éléments de langage » tant appréciés de nos jours !

J’ai perdu trente années de ma vie à essayer de remuer les consciences et j’ai également détruit ma santé (à cause des sites radioactifs fréquentés) en tentant d’amener des informations fortes.

Nous sommes dans l’URGENCE car le monde du vivant a certainement déjà commencé son extinction…

La révélation de MACRON

Mais comme dirait MACRON, je suis un « RIEN »…mais un RIEN QUI PENSE un petit peu.

CARPE DIEM !

Ecrit le 13 décembre 2017 et complété le 11 mars 2018.

Le « RIEN » de service…

Thierry LAMIREAU

UN SIMPLE CITOYEN EN PROCES CONTRE BOLLORE (Thierry LAMIREAU)

UN SIMPLE CITOYEN

PEUT-IL EN FINIR

AVEC VINCENT BOLLORE ?

 BOLLORE a des qualités

 La question est récurrente

pour moi…

Comment a débuté le procès

après une plainte de BOLLORE

C’est on ne peut plus simple, si je puis dire.

J’ai reçu en mars 2013 un mail !…tout simplement.

Aucun avis par courrier, aucune venue chez moi de gendarmes ou de policiers pour me prévenir de cette plainte.

Voir ci-dessous le document en PDF :

 fichier pdf Réquisition à personne plainte BOLLORE

J’ai même pensé à un moment que c’était une blague, m’étant contenté, en un premier temps, de lire uniquement le titre du mail.

Voilà comment peut débuter une lourde, longue et coûteuse procédure en justice afin d’essayer de se faire défendre par une avocate spécialisée de la place parisienne dans les plaintes « pour diffamation » et notamment contre des « mastodontes » tels que Vincent BOLLORE.

D’ailleurs je devrais dire des avocates car les deux premières sont passées magistrates…étrange promotion ou changement de cap. Ce qui est certain c’est que j’ai payé de grosses sommes aux deux premières avocates que je n’ai jamais vues !

J’ai donc été défendu par une troisième en Correctionnelle puis en Appel et en Cassation…puisque Vincent BOLLORE, ayant perdu contre moi, a fait appel du jugement et…a reperdu en Appel…et en Cassation !

Cependant, comme c’est au pénal que tout a été réalisé, le plaignant/perdant BOLLORE n’a pas été obligé de rembourser mes frais de justice.

Et c’est là que le problème est injuste et monstrueux.

Pour être éventuellement remboursé, il faudrait que je porte plainte contre…l’Etat français !

Vous m’avez compris ?…pas de tunes pour la suite, pas de défense !

Comme je n’ai pas bénéficié de l’aide juridictionnelle je l’ai eu dans le…

J’ai donc perdu 9000 euros alors que j’ai gagné trois fois contre Vincent BOLLORE.

Très injuste et écœurant pour le moins.

BOLLORE a continué en Cassation et…il a PERDU une troisième fois contre moi !

A mes yeux, la justice n’est pas juste car elle a refusé de reconnaître mes frais, mais il est vrai, rappelons-le, que l’Etat ne l’oblige pas à ce fait.

L’Etat est donc coupable de non reconnaissance de souffrance personnelle (cela fait quatre ans que la procédure est commencée) et de dépenses du gagnant (donc moi) dans la situation où le plaignant (Vincent BOLLORE) perd dans sa plainte pour « diffamation ».

Je vous renvoie vers le lien suivant pour toute l’histoire :

 https://www.leetchi.com/c/solidarite-de-lamireau-thierry

J’avais donc fait également appel à la bonne volonté de chacun-e- sur le site spécialisé « Leetchi.com » : je pensais naïvement qu’une aide massive arriverait considérant l’affaire et le « monsieur d’en face ».

Je remercie vivement les donateurs-trices-.

Toute aide m’a beaucoup touché, quelle que soit la somme promise.

J’ai donc décidé, vu le peu de retour, d’arrêter cet appel à don le 31 décembre 2017.

Je dois souligner aussi que les journalistes de BASTAMAG ont refusé de me faire défendre conjointement avec l’aide de leur avocat.

En outre, je n’ai jamais eu de soutien de leur part (excepté deux RT sur Twitter de mon appel) que ce soit simplement demander de mes nouvelles pendant la procédure ou m’aider éventuellement financièrement. Pendant le procès, à peine un bonjour de loin de certains, rien d’autre.

J’ai, tout de même, soutenu et diffusé leur article au départ…et donc pris des risques puisqu’il y a eu un procès après !

Je suis donc bien écoeuré par cette mise à l’écart volontaire. 

La différence

entre

les journalistes

et moi

TGI PARIS jeudi 11 février 2016 Photo 2

(Photo: Thierry LAMIREAU 

TGI de PARIS)

La différence est très simple: pour eux c’est l’occasion de médiatiser leur action et pour moi c’est un stress continuel avec une perte sèche de 9000 euros en procédure

En procès contre BOLLORE

pour toute une vie

TGI  PARIS jeudi 11 février 2016 Photo 1

(Photo: TGI de PARIS 

Thierry LAMIREAU)

Cette affaire me perturbe toujours bien évidemment et je pense que cela durera toute ma vie.

Mais le sieur Vincent BOLLORE n’en a rien à faire bien évidemment.

Pensez donc, 9000 euros !

Et puis ce LAMIREAU Thierry, qui est-ce ?…un rien…comme dirait MACRON.

Conclusion :

Frontispice de la 17e Chambre Correctionnelle du TGI de PARIS Photo de Sylvain TRONCHET

(Photo: TGI de PARIS

 Thierry LAMIREAU)

Moins tu approches la justice, mieux tu te portes.

Je n’en pense pas moins sur le sieur Vincent BOLLORE et ses « potes ».

J’ai aussi mon avis sur le fonctionnement de la Justice, des avocats, de l’Etat et de certains journalistes…car avez-vous vu des journalistes parler de mon appel à l’aide ?

NIET, NOBODY, RIEN ! 

Où sont les dits « CHARLIE » ?

Je me pose la question.

CARPE DIEM,

Thierry LAMIREAU

LE NUCLEAIRE : TOUJOURS L’ABORDER DANS SON ENSEMBLE (Thierry LAMIREAU)

LE NUCLEAIRE :

TOUJOURS L’ABORDER

DANS SON ENSEMBLE

FUKUSHIMA vers une contamination planétaire

Il y a quelques jours j’ai écouté une émission de FRANCE INTER (entre 12h et 13h) sur le thème de la « gestion des déchets radioactifs » et notamment avec le projet dit CIGEO (Centre industriel de stockage géologique).

C’est le projet français de centre de stockage profond de déchets radioactifs. Il est « officiellement » conçu pour stocker les déchets hautement radioactifs et à durée de vie longue produits par l’ensemble des installations nucléaires actuelles, jusqu’à leur démantèlement, et ceux liés au « traitement des combustibles usés » utilisés dans les centrales nucléaires.

Une nouvelle fois, à FRANCE INTER on ne s’est pas trop forcé pour sortir du politiquement correct même si parfois l’animateur a essayé de « lancer quelques flèches » en direction des représentants du lobby nucléaire notamment avec les interventions d’une représentante de la SFEN (Société Française pour l’Energie Nucléaire) de type « à la mode GOEBBELS » c’est-à-dire dans le style propagande.

En gros, c’est « braves gens, le nucléaire est nécessaire au progrès et à la bonne santé des populations ! Circulez, y’a rien à voir ! »

Il faudrait souligner l’action courageuse des associations militantes qui luttent, dans la région de BURE (et ailleurs), contre les actions en faveur de l’implantation de déchets hautement radioactifs.

Aborder le nucléaire dans sa globalité

Sigle de la RADIOACTIVITE

Il faudrait aborder le nucléaire dans son ensemble car l’on ne peut en parler d’une manière morcelée au risque d’en oublier des composantes essentielles.

Des exemples :

 1 / Les mines d’uranium

URANIUM en LIMOUSIN

Le directeur de l’époque (1993) de l’ANDRA (Agence Nationale pour la gestion des Déchets Radioactifs) me répondait par écrit : « Nous ne pouvons véritablement correctement récupérer les résidus (!) des mines d’uranium car il existe un mélange complexe de nombreux composés CHIMIQUES et RADIOACTIFS. A titre d’exemple, le Radium 226, présent en totalité dans les résidus miniers, est là pour…4,5 milliards d’années. »

Voir le lien ci-dessous pour plus d’infos:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2015/05/14/exclusivite-uranium-en-limousin-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr-2/

2 / Le gaz radioactif radon:

Voici un très grave dossier de Santé Publique qui est volontairement laissé de côté par les instances sanitaires françaises qui sont normalement responsables de la santé de la population…malgré les affichages et les règlements mis en vigueur (trop tardivement) dans notre pays. 

Faudrait-il rappeler que le maire de AIX-LES-BAINS, Dominique DORD, a tenté de mettre en place une éventuelle Loi sous la 14è Législature…en vain.

Malgré des apparences de « bonne volonté » l’Etat français fait TOUT pour plus favoriser l’économie, la réélection d’élus plutôt que de se diriger vers une protection réelle de la population française.

De fait, des régions sont sciemment écartées ainsi qu’une prise en charge des lieux privés.

Nous pouvons donc encore dire que le choix est fait afin de taire une mortalité et une morbidité (maladies diverses induites) très importantes à un niveau de plusieurs milliers de personnes par an. (4000 pour les prévisions officielles jusqu’à 12000 pour les prévisions officieuses).

Cela fait trente ans que j’essaye de dénoncer cette omerta et c’est désormais maintenant que certains voudraient nous faire croire à un bon traitement du dossier.

Ce sont d’ailleurs ceux qui étouffaient autrefois le sujet qui voudraient se parer de leurs plus beaux atours pour montrer qu’ils s’en occupent réellement aujourd’hui !…ne serait-ce que pour se « faire des tunes » puisqu’il commence à exister un marché juteux sur le plan économique afin de vendre du matériel susceptible de « gérer » voire de supprimer le problème radon en France.

Il faut noter, enfin, que la France refuse de traiter sérieusement le cas radon comme la Suisse par exemple…

Voir le lien ci-dessous pour plus d’infos:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2016/12/09/gaz-radioactif-radon-en-france-un-probleme-majeur-de-sante-publique-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr/

3 / EDF et ses documents « en interne »

AAAAAAAAAA

Des documents internes du 2 juillet 2010 indiquent :

La méthodologie de calcul a été développée sur le réacteur 900 MW. Etant donné que les paramètres dominants restent les mêmes, la méthodologie est applicable à TOUS les paliers (toutes les centrales).(…) Le délai enveloppe couverture (couverture des réacteurs par l’eau) avant le dénoyage du cœur pour le palier 900 MW est de 2 heures et 45 minutes.
Le délai enveloppe avant le dénoyage du cœur pour le palier 1300 MW est d’1 heure et 40 minutes.
Le délai enveloppe avant le dénoyage du cœur pour le palier EPR est de 56 minutes.

Il est donc prévu, par les ingénieurs de EDF, que le cœur du réacteur de l’EPR se découvre de sa « protection » en eau en 56 minutes en cas de problèmes techniques MAJEURS dans la centrale ! Et après ce serait un échauffement TERRIBLE avant une explosion et une fonte du cœur comme à FUKUSHIMA !

4 / Le « traitement » du dossier des centrales nucléaires par les élus et les technocrates

Remarquons que beaucoup d’élus se drapent derrière l’expression magique du « bientôt 50% de nucléaire en France » !…

Tout ceci n’est qu’un leurre qui n’est là que pour faire accepter la probabilité très certaine (voire les paragraphes ci-dessus) d’une catastrophe majeure sur un site nucléaire français.

EELV n’a pas vu cette arnaque…ou fait semblant de ne pas la voir…comme très souvent dans de nombreux sujets. C’est ce qu’ils appellent « l’écologie politique » !

Tous ces inconscients ont oublié qu’il suffisait d’une seule catastrophe sur une centrale nucléaire française pour condamner la France voire l’Europe.

Mais il est vrai que le milieu pro-nucléaire essaye toujours ensuite de faire revenir les populations sur des sites contaminés comme à TCHERNOBYL ou à FUKUSHIMA.

Il faut d’ailleurs souligner que les premiers à avoir cette attitude criminelle envers les populations sont…les instances françaises….sûrement un reste de la propagande à la mode GOEBBELS !

Voir les liens ci-dessous pour plus d’infos:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2015/09/29/nucleaire-une-revision-simpose-pour-les-inconscients-qui-pronent-le-50-de-nucleaire-en-france-thierry-lamireau/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/11/27/le-professeur-maurice-tubiana-celui-qui-na-peur-de-rien-thierry-lamireau/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/10/26/information-tres-importante-luranium-est-actif-meme-a-faibles-doses-dapres-lirsn-ils-savent-mais-ne-disent-rien-dans-les-situations-concretes-comme-tchernobyl-ou-fukushima-mensuel-et-inst/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/10/26/fukushima-lagence-internationale-de-lenergie-atomique-suggere-un-retour-des-populations-evacuees-une-belle-petite-saloperie-lancee-a-la-face-du-peuple-japonais-et-du-monde-thierry-lamireau/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/10/20/petit-rappel-laccord-entre-loms-et-laiea-un-vrai-scandale-thierry-lamireau-lesoufflecestmavie-unblog-fr/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/10/14/le-gouvernement-francais-rajoute-10-ans-aux-centrales-nucleaires-la-catastrophe-majeure-est-donc-certaine-a-lire-de-tres-nombreux-documents-exceptionnels-thierry-lamireau-lesoufflecestmavie-unbl/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/05/31/fukushima-le-rapport-de-la-honte-thierry-lamireau-lesoufflecestmavie-unblog-fr/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/03/30/laccident-nucleaire-francais-est-ineluctable-thierry-lamireau-realisateur-du-film-uranium-en-limousin-lesoufflecestmavie-unblog-fr/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2013/01/23/risques-de-cancers-sous-estimes-pour-les-enfants-exposes-aux-rejets-et-aux-contaminations-de-fukushima-les-effets-des-faibles-doses-radioactives-sur-lhumain-independentwho-orgune-video-tres/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/12/09/nucleaire-lautorite-de-surete-nucleaire-recommande-a-letat-dameliorer-la-reponse-post-accidentelle-en-clair-comment-confirmer-que-tout-est-nul-thierry-lamireau-realisateur-du-film/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/11/17/exceptionnel-rapport-officiel-de-la-commission-denquete-independante-sur-laccident-nucleaire-de-fukushima-rapport-en-pdf-remise-en-page-du-texte-hors-pdf-par-thierry-lamireau/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/11/08/le-docteur-helen-caldicott-estime-que-la-moitie-du-territoire-japonais-est-contamine-enenews-tv-gen4-fr/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/10/11/a-fukushima-la-parisienne-liberee-thierry-lamireau/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/10/05/intervention-du-pr-mitsuhei-murata-ancien-ambassadeur-du-japon-fukushima-nest-pas-un-incident-du-passe-mais-une-menace-du-present-jacques-richaud/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/10/01/union-europeenne-la-commission-ne-montrera-aucune-complaisance-sur-la-securite-nucleaire-mais-alors-bizarre-les-recommandations-sont-non-contraignantes-cest-donc-du-vent-thierry/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/07/22/fukushima-limites-anthropologiques-a-la-complexite-et-risque-deffondrement-francois-diaz-maurin-reflexion-dun-scientifique-et-universitaire/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/06/20/kamikazes-a-fukushima-liquidateurs-a-tchernobyl-le-salaire-de-la-peur/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/06/20/atomic-park-peut-on-vraiment-demanteler-une-centrale-nucleaire/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/05/08/tchernobyl-consequences-pour-lhomme-et-la-nature-yablokov-nesterenko/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2015/10/09/des-vies-irradiees-la-supplication-prologue-une-voix-solitaire-de-svetlana-alexievitch-prix-nobel-de-litterature-2015-thierry-lamireau/

5 / L’utilisation de la bombe atomique:

Puisque l’on parle du nucléaire, l’on ne peut bien évidemment oublier les bombardements sur HIROSHIMA et NAGASAKI

L’horreur porte le nom d’un pays:

Les Etats-Unis ont été, à ce jour, les seuls à utiliser la bombe atomique…simplement pour montrer à l’URSS de l’époque qu’ils avaient certains moyens pour leur « clouer le bec » ! L’alibi officiel qui court toujours est celui de dire: « les Etats-Unis devaient utiliser la bombe nucléaire pour que le Japon capitule »…or l’Empereur du Japon avait déjà renoncé à continuer le conflit…Belle manipulation des Etats-Unis pour effectuer des essais atomiques sur le dos des civils…

Voir le lien ci-dessous pour plus d’infos:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2012/08/06/6-aout-le-japon-commemore-les-67-ans-de-la-bombe-sur-hiroshima-nagasaki-quelques-jours-plus-tard-des-documents-exceptionnels-secret-defense/

6 / Les pollutions MAJEURES dans le monde viennent des bombardements des armées

Armes russe à l'UA qui explose en SYRIE mars 2016

Les pollutions majeures libérées dans l’air, les eaux et les sols de notre planète le sont à cause des militaires de tous les Etats utilisateurs des armes dites « à uranium appauvri » comme la France et tant d’autres. En outre, la recherche nous montre que ces armes libèrent d’autres polluants radioactifs et chimiques redoutables provenant de l’enrichissement de l’uranium. Ce qui signifie que les industriels du nucléaire se séparent volontairement de leurs déchets pour les refiler aux industries de l’armement qui les intègrent dans leurs armes !

Voir les liens ci-dessous pour plus d’infos:

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2017/07/03/armes-a-luranium-appauvri-lessentiel-des-infos-thierry-lamireau/

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/2016/11/11/lorsque-pujadas-envoie-ses-journalistes-chez-lamireau-thierry-pour-diffuser-une-emission-de-propagande-sur-larmee-francaise-thierry-lamireaulesoufflecestmavie-unblog-fr/

Conclusion :

Le Vrai slogan de MACRON

Le nucléaire et les déchets qui en découlent doivent être décrits d’une manière GLOBALE afin de ne pas permettre les erreurs de base réalisées « bêtement » par certains écologistes (séparer les sujets) et afin d’attaquer le raisonnement, lui fait SCIEMMENT, réalisé par le milieu du lobby nucléaire

NOTA:

Tout ce travail de recherche et d’analyse aurait dû être réalisé par des journalistes.

Où sont-ils ?…Je les attends pour faire paraître de mégas articles sur toute mon investigation ! (je ne suis pas naïf).

Il est vrai que c’est un boulot de presque toute une vie…ou ce qu’il en reste puisque je subis depuis 2001 certaines pathologies induites par de nombreuses irradiations effectuées en LIMOUSIN sur (et dans) les mines d’uranium de COGEMA (désormais AREVA) après la réalisation de mon documentaire URANIUM EN LIMOUSIN et la prise de 1000 diapositives (propriété actuelle de l’association « Sources et Rivières en LIMOUSIN ») afin de montrer l’évolution et le changement de sites pollués pour…4,5 milliards d’années !

Des prises de risque personnelles que je « paye cash » chaque jour, des prises de risque idiotes liées à ma jeunesse et à mon militantisme très actif de l’époque.

Maintenant j’écris des textes. Ce sont d’autres risques…

Voir (ou revoir) ci-dessous mon documentaire

URANIUM EN LIMOUSIN:

https://www.youtube.com/watch?v=3ChXzVv1lmk&feature=youtu.be

Voir ceci également:

http://www.ina.fr/video/LM00001313536/dossier-la-memoire-est-au-fond-de-la-mine-video.html

CARPE DIEM.

Thierry LAMIREAU

Auteur du film URANIUM EN LIMOUSIN

12345...166

consultationjuridique |
mediatorspot |
femmebattueencolere |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | tribulationsdepsys
| Bonjour d'Algérie Sou...
| kabylia2007